actualité écologie

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Journal des Bonnes Nouvelles

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les 10 jours verts Transacteurs

OPÉRATION

victoire pour Gabriel Dufils

La Terre vue depuis l’espace

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : levée de l'interdiction d'entrée sur le territoire marocain

Mise en ligne du 15/11/2016 au 16/05/2017

Claude Mangin- Asfari, épouse du militant et prisonnier politique Naama Asfari, vient de se voir interdire l'entrée du territoire du Maroc ce 29 octobre dernier, alors qu'elle venait visiter son mari, en prison depuis 2010.

Bilan de la cyberaction :

2815 participants

Présentation de la cyberaction :

Face à cette nouvelle atteinte au droit, l'ACAT L'Association chrétienne contre la torture, qui intervient depuis de nombreuses années pour défendre les prisonniers politiques sahraouis soumis au moment de leur arrestation à la torture et traitements cruel, a réagi en adressant à tous ses adhérents et sympathisants un appel urgent, sous forme d'une lettre à adresser à Monsieur JM Ayrault



Pour donner encore plus de force à cet appel, merci d'en reprendre l'essentiel et d'envoyer un courrier au quai d'Orsay :
Monsieur Jean-Marc Ayrault
Ministre des Affaires Etrangères
37, quai d'Orsay 75007 Paris


Monsieur le Ministre,
"Je vous fais part de ma consternation face au refoulement de Madame Claude Mangin par les autorités marocaines, alors qu'elle venait rendre visite à son époux, Naama Asfari, emprisonné depuis 2010. Depuis cette date, Madame Mangin se rend régulièrement au Maroc, pour visiter son mari, c'est la première fois qu'elle est ainsi refoulée.
Elle rejoint la longue liste des militants, avocats, personnalités politiques et journalistes refoulés du Maroc en raison de leur intérêt pour la question sahraouie.
Les autorités marocaines tentent ainsi d'isoler les prisonniers politiques et de les réduire au silence à l'approche de la réouverture de leur procès.
Le Maroc est un Etat souverain et peut à ce titre refouler et expulser qui bon lui semble. Il semble toutefois nécessaire que le motif et la durée de l'interdiction du territoire soient portés à la connaissance de l'intéressée.
Par ailleurs, la France a la possibilité de porter à l'attention du Maroc une demande humanitaire. Aussi je vous demande de bien vouloir solliciter auprès des autorités marocaines la levée de l'interdiction d'entrée sur le territoire pour des raisons humanitaires, en accord avec le droit des prisonniers aux visites familiales, garanti par l'ensemble des règles relatives au traitement des détenus.
Dans cette attente, je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma très haute considération"

Nous vous proposons de reprendre la proposition de l'Association des Amis de la RASD

Voir Maroc, un procès inique : libération des prisonniers politiques sahraouis.
http://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=812  

Vous pouvez consulter le site de l'ACAT :
https://www.acatfrance.fr/actualite/lepouse-de-naama-asfari-refoulee-par-le-maroc  

Claude Mangin : la Française, le Sahara et le roi
http://amaidan.canalblog.com/archives/2013/01/23/26232449.html  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Ministre,
Monsieur l'Ambassadeur du Maroc en copie

Je vous fais part de ma consternation face au refoulement de Madame Claude Mangin par les autorités marocaines, alors qu'elle venait rendre visite à son époux, Naama Asfari, emprisonné depuis 2010.

Je vous demande de bien vouloir solliciter auprès des autorités marocaines la levée de l'interdiction d'entrée sur le territoire pour des raisons humanitaires, en accord avec le droit des prisonniers aux visites familiales, garanti par l'ensemble des règles relatives au traitement des détenus.

Dans cette attente, je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma très haute considération

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

14 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Et elle a été expulsée une seconde fois le 6 février alors qu'elle avait obtenue fin 2010 l'autorisation de rendre visite à son mari après son incarcération. Il s'agit de représailles et de persécution politique ! contre 25 militants sahraouis pour l'autodétermination de leur peuple dans cette dernière colonie d'Afrique!

BRUN Mireille
Le 30/03/2017 à 15:43:32

Un peu d'humanité serait suremement peu demander à son éminence N°6

patrice
Le 23/03/2017 à 15:21:44

Ont-ils peur qu'elle lui permette de s'évader ? C'est un mal ajouté à un autre, une cruauté qui s'ajoute à l'incarcération après plus de 7 ans de séparation.

Nicole CREMEL
Le 20/03/2017 à 22:35:18

Le Maroc ne donne pas une bonne image en refusant l'entrée de son territoire à Claude Mangin-Asfari.

Roux
Le 20/03/2017 à 21:03:48

Il faut arreter cette dictature Inhumaine: en vers les gens qui ne sont pas du même avis que vous on a le drot d'avoir des avis différents sans devoir être emprisonné stop a la souffrance gratuite

blanchez marie france
Le 20/03/2017 à 14:43:24

Le procès de l’occupation
Les Sahraouis condamnés après la mobilisation de Gdeim Izik en 2010 retrouvent les prétoires aujourd’hui. Claude Mangin, épouse du principal accusé, se confie au Courrier.
https://www.lecourrier.ch/147580/le_proces_de_l_occupation  

Alain Uguen
Le 14/03/2017 à 11:53:10

le mariage français de ce couple n'a aucune valeur au Maroc, il est donc difficile de le faire valoir pour obtenir un droit de visite.
il n'y a qu'en France où les prisonniers ont plus de droits que les personnes en liberté, bien des pays considérés comme démocratiques n'octroie aucun droit de visite aux familles de détenus, comme les US et Guantánamo.

Jean-Pierre Reillon
Le 24/02/2017 à 11:34:08

On connait hélas la politique Marocaine en ce qui concerne les droits de l'homme, alors laissons Jean Claude GUILLEMET
Le 12/02/2017 à 13:17:31

Refoulement par les autorités marocaines de la militante Claude Mangin
http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/105025  

Alain Uguen
Le 10/02/2017 à 10:28:23

Droit des détenus politiques sahraouis aux visites familiales au Maroc : le MAE français sollicité pour y intervenir
http://www.spsrasd.info/news/fr/articles/2016/11/22/5487.html  

Paris, 22 nov 2016 (SPS) Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a été sollicité mardi pour intervenir auprès des autorités marocaines afin de lever l’interdiction d'entrée au Maroc pour permettre aux familles de rendre visite aux prisonniers politiques sahraouis.

Alain UGUEN
Le 24/11/2016 à 13:48:34

LAISSONS CETTE EPOUSE VISITER SON MARI , IL N'Y A AUCUN RISQUE. RESPECTONS LA LIBERTE.

lepicard
Le 17/11/2016 à 09:40:32

comme l'ambassade du Maroc est aussi destinataire du message, ne pas oublier d'ajouter "Monsieur l'Ambassadeur". C'est une question de politesse et d'efficacité.

Bibi
Le 16/11/2016 à 19:30:38

Désastreux privilège que celui d'un Roi qui vit à l'occidentale et opprime ses sujets en les maintenant sous la férule d'un régime archaïque. Dommage que la France soit couchée devant nombre de tyrans !

MICHARD Pierre
Le 16/11/2016 à 18:19:26

Modification de la formule de politesse comme suit :
Dans cette attente, je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de mes salutations. Je suis désolé, j'ai retiré la très haute considération que je n'ai pas pour les défenseurs/initiateurs de NDDL, signe que les intérêts financiers priment quelles que soient les lieux et circonstances, jusqu'à preuve du contraire, M. le Ministre d'un gouvernement de gauche.

Yannick CORBIN
Le 16/11/2016 à 16:18:22

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !