actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

AG Cyberacteurs

La Terre vue depuis l’espace

Journal des Bonnes Nouvelles

OPÉRATION

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

victoire pour Gabriel Dufils

Les 10 jours verts Transacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Annulation de la battue du siècle suite

Mise en ligne du 23/02/2017 au 20/03/2017

La battue du siècle entre Sierck et Bouzonville le 25 février n’aura pas lieu. (Merci Francine pour l'info) Nous vous proposons de féliciter le Préfet et de l'inviter à "changer son fusil d'épaule" en matière de lutte contre la prolifération de sangliers.

Bilan de la cyberaction :

2256 participants

Présentation de la cyberaction :

Le nourrissage et l’agrainage sont ... l’une des principales causes de l’augmentation des populations de sangliers. En effet, chaque année, les chasseurs mettent à disposition des sangliers plusieurs milliers de tonnes de maïs, pommes, parfois melons. Selon l’enquête menée par l’ANCGG en 2009 auprès des chasseurs, ces derniers ont classé le nourrissage/agrainage, réalisé par eux-mêmes, comme étant la première cause des fortes densités de sangliers.
http://france-sans-chasse.org/la-faune/le-sanglier  

PROLIFÉRATION DES SANGLIERS Les chasseurs responsables ?
L'association Les Robins des Champs composée d'agriculteurs, défend les exploitants victimes récurrentes des sangliers, et dénonce la main mise des chasseurs, qu’elle juge responsables de la prolifération des hardes.
http://www.terre-net.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article/proliferation-sanglier-meuse-chasseur-agriculteur-degat-federation-bague-agrainage-surpopulation-205-54690.html  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Préfet

Je vous félicite de l'annulation de votre arrêté préfectoral daté du 7 février qui prévoyait une battue de 700 fusils pour un secteur de 10km sur 10.

Je vous invite à changer votre « fusil d'épaule » en matière de prolifération de sangliers en demandant l'interdiction de toute forme de nourrissage/agrainage considérée comme première cause des fortes densités de sangliers par les chasseurs eux-mêmes.

Dans cette attente, recevez mes sincères salutations.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

20 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Un scandale écologique

Rosine Blanc
Le 28/02/2017 à 13:17:37

Enfin un signe encourageant de la part d'un préfet que je félicite en Alsace nous avons le meme problème de prolifération des sangliers mais la culture intensive du mais le long de la plaine d'Alsace n'arrange pas les choses de meme que cette manie de nourrir les sangliers quelle abbeartion!
Revenons à une agriculture paysanne respectueuse de l'environnement et réintroduisons le prédateur naturel des sangliers le loup!

fraternel
Le 27/02/2017 à 13:04:22

Cette année, dans ma région, le nombre d'épis de maïs laissés sur le sol après récolte était effarant pas surprenant que les sangliers prolifèrent!

zébulon
Le 26/02/2017 à 13:06:36

que faire contre la prolifération des sangliers? interdire aux chasseurs les lachées de truies pour multiplier le nombre des naissances et la nourriture misent pour les mères et les petits afin de plus avoir a tuer, j'en sais quelque chose car mon frère est chasseur dans le 34 et c'est ce qu'ils font car ils veulent plus a tuer, c'est honteux

loulou
Le 26/02/2017 à 08:16:24

un grand merci Mr Le Prefet

un anonyme
Le 25/02/2017 à 15:16:51

Bonne initiative de la part du préfet ... Mais que faire contre la prolifération des sangliers ?
J'ai vu les dégâts qu'ils peuvent faire (petit village de Seine et Marne: jardins dévastés, terrains retournés, etc...)
Salut et Fraternité
Gégé78

Gégé78
Le 25/02/2017 à 09:50:08

Bravo encore une bonne gestion de la faune sauvage, merci l'ONCFS.

philippe
Le 25/02/2017 à 09:14:52



J4ESPERE QUE 9ETTE PETITION VA SERVIR ET ENCOURAGER LES GENS A CONTINUER DANS 9ETTE VOIE

JULIE

AMALIA
Le 24/02/2017 à 19:25:56

Bonjour Alain,

bien signé la première pétition, mais pas la seconde. Je passe une partie de mon temps en Lozère, et je peux te dire que là-bas, cela fait bien longtemps que les chasseurs ne nourrissent plus les sangliers ! Certes il est tout à fait vrai qu’ils sont les premiers responsables de cette prolifération énorme, et pas seulement parce qu’ils les ont nourri, mais parce qu’ils ont fait des croisements avec des espèces beaucoup plus prolifiques en matière de reproduction. Le résultat des courses, c’est que là-bas les sangliers détruisent récoltes, jardins, vergers, canaux de pierre sèche, et que malheureusement, à part des battues administratives en plus de la période de chasse (a priori je ne suis pas très copine avec les chasseurs…) je ne vois pas comment ils peuvent tenir ce fléau à l’écart.
Faire la part entre les animaux et les hommes n’est pas chose facile. Je t’envoie ci-après un docu édifiant de l’association Survival International, excellente asso de défense des peuples indigènes, et tu verras qu’au nom de la défense de la faune et de la flore en Inde, les politiques les plus discutables contre les « petites gens » sont parfois mises en place.
Donc je trouve que la question des sangliers, comme celle des loups d’ailleurs, mérite que l’on dépasse les clivages ravageurs paysans/écolos, (ou ruraux/parisiens…) et que l’on discute aussi tranquillement que possible sur des questions où tout n’est pas blanc ou noir…
Amicalement
Sandra

Sandra B
Le 24/02/2017 à 17:54:01

En raison de la désertification des campagnes,de
l'extension des cultures intensives de maïs-notam
ment-la prolifération des sangliers se poursuit inexorablement.Quand nos élus de la représentat
ion nationale auront-ils inscrit,admis que l'agri
culture artisanale(bio) est absolument prioritai re dans la reconquête des espaces ruraux,la créa
d'emplois en campagne...plutôt que dans les inves
tissements(ruineux)d'installations de sports d'hi
ver en moyenne et haute montagne...?Et alors que
les littoraux marins ne cessent de se dégrader devant la montée des mers et la dégradation du
climat...?

stoppeur
Le 24/02/2017 à 17:19:24

Bravo et vivons plus humainement!

Joël Brisson
Le 24/02/2017 à 11:00:21

très bonne décision car les chasseurs étaient encore plus en danger que les sangliers.
pour limiter leur nombre il suffit de ne plus les nourrir et d'allonger la période de chasse pour cet animal gros destructeur de culture.

Jean-Pierre Reillon
Le 24/02/2017 à 10:30:20

Un ajout :
- Interdiction de l'agrainage et du nourrissage (par exemple en forêt, j'ai trouvé des postes de nourrissage garnis de pommes de terre cuites dont raffolent les sangliers),
- Intensification du programme de pose de clôtures électriques protégeant les champs
(dans notre coin du 70, les chasseurs financent et installent des clôtures électriques chez les agriculteurs qui en font la demande, charge à ces derniers d'alimenter la clôture par batterie),
- Consultation des naturalistes de terrain avant l'organisation de battues hors période de chasse ou de chasses dérogatoires. Les naturalistes et écologues pourront en effet donner leur avis sur la période, renseigner sur les sites importants (haltes migratoires, dortoirs, sites de nidification) et sur la présence d'espèces protégées. La Moselle n'est pas une "zone blanche" dépourvue d'experts naturalistes si j'en crois les observations notées sur  www.faune-lorraine.org.  
Bonne journée à tous.
Francine

Frawald
Le 24/02/2017 à 09:52:18



je t'aime je te tue...
Cessons le nourrissage de la bêtise, et cette logique insensée

Mondo
Le 24/02/2017 à 08:45:36

D'après ce que j'ai compris, l'annulation de la battue est consécutive au boycott des chasseurs qui n'ont pas participé à une réunion préliminaire. En somme, pas de battue possible sans participants.
Si tel est le cas, pourquoi présenterai-je des félicitations à Monsieur le Préfet ?
En revanche, d'accord pour demander l'interdiction de l'agrainage. Mais c'est sans grande illusion.

Frawald
Le 23/02/2017 à 19:52:14

Pour la prolifération des sanglier il ne faut pas oublier le cochonglier, Cet hybride un brin monstrueux se ferait cajoler en douce par les chasseurs, pour être mieux traqué plus tard dans les bosquets... C'est la thèse du naturaliste Marc Giraud, auteur d'un ouvrage sur la chasse. Dans un chapitre, il décrit cet « hybride de cochons et de sangliers » atteignant des poids records : 300 kg pour une bête retrouvée morte en mars dans l'Ardèche... Selon lui, ces hybridations ont été sciemment réalisées et leur produit lâché partout en France dans les années 1970 et 1980 « pour alimenter certaines chasses »...

Dominique RANNOU
Le 23/02/2017 à 18:17:38

L'homme est toujours responsable de la rupture de la chaine alimentaire, c'est surement voulu pour assurer leur loisir de tuerie ignoble injuste et inéquitable !

La nature avait tout prévu mais pas la bêtise de l'homme . Nous pillions leurs territoires au gré de nos constructions et industrialisation , et là encore il aurait fallu que le sanglier s'efface et s'incline .
Belle décision d'avoir stoppé et en effet il serait bon d’interdire la chasse pour qu'une nouvelle chaine alimentaire se créee!

brigitte challine
Le 23/02/2017 à 17:32:28

Merci Mr le Préfet d'avoir stoppé ce massacre.A moindre importance les faisans d'élevage,les lièvres d'élevage,les cailles d'élevage dont la mise en liberté,est en réalité toujours une mise à mort car ils sont des proies faciles pour les chasseurs tant ils sont apeurés et affamés.Ce n'est même plus de la chasse!Non à la chasse/abattage!
Maryse Bouche

Maryse Bouche
Le 23/02/2017 à 13:19:52

N'oublions jamais qu'un problème ne se règle qu'en définissant les causes ,puis en traitant les conséquences des erreurs commises .Une occasion se présente .Ne pas céder au lobbying des chasseurs irresponsables .
Merci !

un anonyme
Le 23/02/2017 à 12:19:14

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !