image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : THT : Non au cadeau de l'EPR Noel

Mise en ligne du 22/12/2016 au 30/01/2017

L’ENQUÊTE PUBLIQUE du PROJET RTE-ENEDIS (France) et “FAB” (pour France-Aurigny-Grande Bretagne) va se tenir du 19/12/2016 au 27/1/2017
Construction d’une nouvelle ligne 320 000 volts entre le COTENTIN et le DEVON (Menuel et Exeter)!

Bilan de la cyberaction :

4046 participants

Présentation de la cyberaction :

L'électricité pour les radiateurs électriques bretons ou normands pourra être fournie par l'Angleterre via ce projet de ligne THT pendant les pics de consommation...Extrait du communiqué du CRILAN : "Mais ERTE (ENEDIS) le reconnaît, aussi parce que Menuel est un point d’entrée vers la Bretagne (Ligne-Domloup-Rennes et Cotentin Maine vers les Pays de Loire par Vitré). Des motivations voilées mais apparentes et réelles dans le déséquilibre électrique français."

Bonjour les pertes électriques en ligne alors que le potentiel en energies renouvelables surtout éolien est si important en Bretagne !

Eh! bien sûr ce projet permettra d'écouler tout le surplus de l'énergie nucléaire vers l'Angleterre tout en nous laissant les déchets nucléaires ingérables.... Sans parler des travaux qui auront lieu sur la si jolie plage de Siouville qu'ont pu admirer tous ceux qui sont venus au rassemblement de Flamanville les 1er et 2 octobre 2016.

Rappelons-nous :


220 kilomètres de lignes :

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Commissaire Enquêteur,

Opposé à la construction de l'EPR, je le suis aussi à l'interconnexion entre RTE ( France) et FAB LINK ( Grande Bretagne), sans doute en liaison avec British Energy, achetée par EDF, principale productrice d’électricité en Angleterre qui oblige à l’extension du poste de transformation de Menuel (commune de de l’Etang- Bertrand) où il s’agit de construire une station de conversion du courant.

Dans l'attente d'un avis défavorable de votre part, je vous prie de croire en ma vigilance sur vos décisions.

 

40 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

la fête continue c'est ça le progrès et ça gêne pas les anti éoliens

CAYRON
Le 06/02/2017 à 11:55:56

links ondes éléctro magnétiques schiste et j"en passe même combat...........

vuitton dominique
Le 29/01/2017 à 10:57:23

Arrêtez vos CONNERIES, Bandes de savants qui croient tout savoir mais au courant de RIEN.

Christian MOSER
Le 12/01/2017 à 16:06:04

J'espère que le passage de la THT, avec son cortège de nuisances,(champs électromagnétiques,danger pour les organismes fragiles et sensibles,dévaluation des habitats situés sur son passage etc..)vont REVEILLER les anti-THT ariègeois.Ils se sont bien documentés sur la question et peuvent aider les amis du Cotentin,s'ils le souhaitent.
Surtout ne pas se faire piéger par un nombre faramineux d'emplois annoncés qui se transforment vite ....en désert assuré!
Maryse Bouche

Maryse Bouche
Le 11/01/2017 à 09:12:47

Relocaliser la production d'énergie, se mettre dans une perspective de sortie du nucléaire et du carbone fossile, mettre en place des dispositifs à taille humaine basés sur l'éolien, l'hydrolien, le solaire, la biomasse.

Daniel LAMBEAUX
Le 07/01/2017 à 10:21:06

Il est incroyable que de telles dépenses soient encore annoncées, en pleine transition énergétique. ENERCOOP c'est juste quelques euros de plus par mois, qu'on se le dise...

plantain
Le 03/01/2017 à 23:44:02

EPR STOP..arrêtons le massacre du Cotentin et le gâchis de nos finances.
Attention DANGER.

Sophie
Le 02/01/2017 à 22:35:46

Bonjour à "agir ensemble",
Tout le monde ne peut pas être chez ENERCOP. Quand j'ai eu connaissance de cette compagnie d'électricité, j'ai voulu y adhérer, mais impossible - Enercop me l'a confirmé - car mon village dépend d'une compagnie électrique indépendante (SICAP) créée dans les années 1905.
En France, il y a une multitude de compagnies électriques privées (autres que EDF) qui desservent de nombreux villages.
Et parmi la population il y a de nombreuses familles qui vivent avec le SMIC - ou en dessous du seuil de pauvreté et ne peuvent pas financièrement supporter un prix de l'électricité supérieure à EDF... Il ne faut pas généraliser. Mais bien sûr il est utile de rappeler à ceux qui financièrement le peuvent, qu'ENERCOP existe et permet de concilier les idées ou le militantisme des énergies renouvelables avec les actes des citoyens consom'acteurs que nous pouvons être...

Dominique FALSQUELLE
Le 28/12/2016 à 22:04:27

La pollution de l'air résulte de la circulation automobile .il faut l'interdire en ville et imposer le déplacement : autobus tramways,métro ,vélo ...et limiter la durée du stationnement d'un bien privé sur un espace public de nuit afin de rendre les espaces de stationnement à la circulation.

un anonyme
Le 28/12/2016 à 18:47:07

Non aux lignes THT ni ici, ni ailleurs. Elles dangeureuses et sans intérets

Simon
Le 27/12/2016 à 15:38:16

Les anglais n'en veulent pas non plus, ce sont les corporations et leurs valets qui en veulent!

Irene Silberstein
Le 27/12/2016 à 09:48:30

Les anglais veulent des centrales nucléaires hautement dangereuses, alors qu'ils conservent aussi leur énergie et tous les déchets qui vont avec. En France, on n'en veut pas !

un anonyme
Le 26/12/2016 à 11:41:51

Le nucléaire n'est pas une énergie d'avenir, investissons dans des alternatives technologiques qui construisent un futur écologique et économique viable

Marie-Odile NOVELLI
Le 26/12/2016 à 00:28:06

C'est bien tout le monde signe les pétitions mais combien son autonome en électricité?
Ou même combien sont chez ENERCOOP?
Et combien consomme moins?
la décroissance et la meilleur des lutte!
Action: Boycott!!!

Allez les bonne fêtes!... foie gras, sapin, cadeau...;)
"hihi"

Agir ensemble...
Le 24/12/2016 à 18:12:24

Excellent argument envers "ceux qui s'éclairent à la bougie": Construire une ligne c'est possible et après ??? Une ligne est construite alors nous sommes bien obligés de construire l'EPR pour le mettre au bout afin de remplir nos obligations envers le RU. Oh les gros rusés!

Pierre Jarre
Le 24/12/2016 à 17:19:28

Le monde immonde des conflits d'intérêts pour les mêmes et le mépris pour ceux qui devraient subir ce genre de projet criminel.

Chantal BAYOUT
Le 24/12/2016 à 14:08:34

Aucune raison de vendre de l'électricité à l'Angleterre quand on connait les conséquences pour notre environnement, depuis qu'elle a décidé de faire cavalier seul !

MICHARD Pierre
Le 24/12/2016 à 12:28:51


Tous les moyens financiers doivent être mis au service des énergies propres, créatrices de technologies avancées et d'emplois. Nous avons su le faire quand il s'agissait de l'industrie nucléaire, nous pouvons et devons le faire pour lui tourner le dos et avancer dans l'avenir.

un anonyme
Le 24/12/2016 à 09:38:56

Il est suicidaire de continuer dans cette voie ! Il existe 100 solutions alternatives au nucléaire. Il faut commencer à décentraliser la production et investir dans ces solutions au lieu de les pérenniser à grands frais! Ceci pour éviter une catastrophe dramatique à notre pays ! Merci !

Hervé Limeretz
Le 24/12/2016 à 05:40:56

Hier soir tard,s'est tenu un débat sur la LCP,a
vec,comme thème,l'opportunité de développer enco
re et encore le nucléaire et de charger la note de traitement des déchets et de la "déconstruct ion" des vieilles centrales; ou bien de dévelop per les solutions alternatives les moins polluan tes + les plus durables,notamment...Mais il y a
tellement d'autres solutions à envisager,selon
les besoins et les capacités de chaque canton, de chaque communauté de communes,collectivité loca
le...Car,le problème est là avant tout:chacun ver
ra midi à sa porte...y compris à l'échelon du
citoyen,individuellement ou en collectif...Un
certain chercheur(franco-américain)de Sciences
Po a même affirmé-qu'aux USA-c'est bien la ten
dance...Bill Gates ayant lui-même investi dans
la recherche de développement de l'énergie solai
re,en pleine ascension dans le pays,mais aussi
dans des pays tels que la Chine,l'Inde,voire la
Russie...?Cette technologie progressant vite à
bien des égards,combinée à d'autres technologies
telles que la récupération de chaleur dans les data-centers ou des micro-barrages d'irrigation,
il ne serait plus question de développer de gigan
tesques infrastructures de production nucléaire
d'électricité...Quant au coût,il variera d'un point à un autre selon les moyens mis en oeuvre
par chaque collectif d'utilisateurs et ses bes
oins,l'urgence primant en fiabilité et constan
ce d'approvisionnement avant même le coût de pro
duction...;mais encore de capacité à stocker l'é
nergie produite...Voilà bien des options à "af
finer" dans le futur,qui changeront totalement
les perspectives de production de l'énergie élec
triques...
PS:la CNR(Compagnie Nationale du Rhône)ne s'est-
elle pas affirmé comme maître d'oeuvre de réseaux
d'irrigation auprès de certains bourgs ruraux iso
lés,complétant son offre par l'installation com
binée de micro-turbines de production d'énergie
électrique en courant continu...?Mais si,mais si.

STOPPEUR
Le 23/12/2016 à 18:52:17

Electricité vendue au rabais à l'étranger pour justifier le nucléaire et les déchets en champagne et en meuse, merci l'état qui nous pollue pour l'éternité

philippe porté
Le 23/12/2016 à 16:22:07

Monsieur le Commissaire enquêteur,

Ce projet est la suite logique de la décision prise en1973 par Pierre Messmer, Premier Ministre sur proposition de Marcel Boiteux DG d'EDF pour assurer une meilleur indépendance énergétique de la France. Si en 1973 on a pu faire croire que les problèmes des déchets de longue durée trouveraient une solution. Aujourd'hui cette position n'est plus soutenable avec les déboires rencontrés dans la construction des EPR à Flamanville et en Finlande porteurs de risques financiers lourds non seulement pour les acteurs de la filière mais aussi pour l’ensemble de l’économie française. La filière nucléaire n'est pas une solution mature il faut cesser de la poursuivre dans consistance actuelle.Outre le fait que cette solution nécessite l’extraction d’un minerai avec de forts impacts environnementaux, sociaux, géopolitiques,…les autorités politiques françaises n’ont plus le droit d’ignorer qu’elle présente toujours un risque technologique majeur qui s’élève avec l’âge des installations.

L’État doit consacrer les deniers publics à des sources d’énergie plus matures comme la méthanisation des déchets fermentescibles qui apporte des emplois pérennes non délocalisables, améliore l'indépendance énergétique du pays et ne pose pas des problèmes géopolitiques comme l'uranium.

Pour toutes ces raisons je pense qu'il faut renoncer à ce projet qui conduit vers une impasse

Raymond Lang

un anonyme
Le 23/12/2016 à 15:40:58

Je ne suis pas contre le développement de technologies nouvelles à condition que l'on soit en mesure de les maitriser. Si en 1973 Marcel Boiteux DG d'EDF pouvait assurer Pierre Messmer 1er Ministre que dans les trente à venir la science apporterait des solutions pour le traitement des déchets et le démantèlement des centrales,il a fait prendre un grand risque à notre pays. L'Histoire ne lui a pas donné raison. Tant que ces problèmes majeurs n'auront pas été correctement résolus il faut cesser la fuite en avant qui nous mène vers un désastre économique que les générations futures vont devoir supporter sans parler d'un risque en matière de sécurité et de sureté, car le risque zéro n'existe pas. Ce projet de connexion s'inscrit dans la poursuite du modèle nucléaire décidé sans débat public en 1973 auquel il faut mettre un terme, tant qu'une solution raisonnable ne sera pas trouvée pour la gestion des déchets nucléaire à longue durée de vie.

D'autres voies plus matures existent pour fournir de l'énergie, présentant moins de risque et mettant à contribution les territoires, parmi celles-ci la méthanisation des déchets fermentescibles. C'est dans cette direction que l’État doit faire porter son effort qui peut nous apporter des emplois qualifiés non délocalisables, une véritable indépendance énergétique et une énergie maitrisable sans risque majeur et soulevant beaucoup moins de problèmes géo-politiques
Raymond Lang

un anonyme
Le 23/12/2016 à 14:53:55

Attention, cette ligne ne permettrait-elle pas aussi l'importation d'électricité du Devon vers la Bretagne via le Cotentin ?
Cette possibilité serait un argument de plus contre la construction d'une Centrale à Landivisiau.
Cordialement
JPaul de Brest

incredule
Le 23/12/2016 à 14:32:36

Produire local...

David Glorieux
Le 23/12/2016 à 13:55:40

nous aurions les potentialités d'une énergie propre, il
suffit de le vouloir et d'en développer les moyens

plus d"énergie nucléaire (mortelle et irresponsable)

pas d'EPR (irréalisable!!)

et donc pas de transport pas de vente électrique

seulement une énergie renouvelable, locale de gestion nationale

Mondo
Le 23/12/2016 à 13:30:50

Pas de trêve pour Noël! Les affaires continuent.....
Toutefois, le parc nucléaire français paraît en assez mauvais état et ne va-t'on pas vers une pénurie en France?... Les lignes HT franchissant les frontières (Espagne, Italie, Allemagne) peuvent servir à importer..... Ceci dit, le mieux serait que localement on aille rapidement vers l'autonomie à partir d'énergies renouvelables, par quartiers, immeubles,communes. On retrouverait le contrôle de choses, on ne nous imposerait pas de compteurs "linky" et le sens des responsabilités....

cactus en colére
Le 23/12/2016 à 13:14:39

Il est urgent d'attendre pour construire de nouvelles centrales à base d'uranium et de foncer sans hésitation pour trouver des alternatives : solaire, éolien, biomasse ... thorium

Joan Luc Labòrda
Le 23/12/2016 à 12:20:07

Oui le père Noël ne doit plus faire ce genre de cadeau
car il a tout à i EPR dre ! !
Produire local pour ne plus être à la merci
de ce genre d'interdépendance

L\'AUGUSTE
Le 23/12/2016 à 11:37:48

EDF un des plus grands pourrisseur et tueurde la terre:STOP

Yanoukha
Le 23/12/2016 à 11:19:07

C'est la fuite en avant...

Dominique Seydoux
Le 23/12/2016 à 11:15:33

On ne veut déjà pas du renforcement de la ligne THT entre Gavrelle (près d’Arras) et Avelin (près de Lille) : 2 fois 400 000 V ! C'est notamment pour fournir de l'électricité pour l'étranger (Belgique, Allemagne ...). Comme, actuellement,l’électricité est transporté depuis les centrales vieillissantes de Gravelines, on voudrait utiliser l’électricité fournie par l'hypothétique EPR de la Manche !
Bien entendu, on ne peut pas accepter ce nouveau projet de transport d'électricité entre la Grand-Bretagne et la Bretagne. Les projets locaux sont bien plus intéressants, plus écologiques.
Tout le monde sait que RTE fait cela pour permettre des rentrées financières : le fric, toujours le fric
Non à ces projets inutiles, nuisibles, imposés et climaticides ...
Pierre Rose, membre du collectif anti-tht 59/62 ; prose62490@gmail.com.  

Pierre ROSE
Le 23/12/2016 à 11:02:43

Quel gâchis ! il y aurait certainement d'autres investissements moins dangereux dans l'éolien, la biomasse et le solaire.
BM

Bernard MAILHAC
Le 23/12/2016 à 11:00:14

QUAND LA FOLIE DU NUCLEAIRE S'ARRETERA T'ELLE
NOS POLYTECHNICIENS ,CORPS DES MINES TOUS DES IRRESPONSABLES ET NOS POLITICIENS DES INCOMPETENTS
à la botte de ces IRRESPONSABLES

Alain Begon
Le 23/12/2016 à 10:55:10

Les Anglais veulent une énergie propre (électricité, tout en nous laissant des déchets nucléaires dangereux; ce faisant, ils agissent comme les Suisses de CIBA-GEIGY, qui ne polluaient pas le RHIN sur son parcours helvétique, mais sans aucun hésitation au-delà !

jelopo
Le 23/12/2016 à 10:43:56

assez de l'uranium regardons du coté du thorium

jacques delor
Le 23/12/2016 à 10:42:19

Mr Le Commissaire

Je suis opposé à ce projet de liaison électrique transmanche.
En effet, ce projet s'inscrit dans la poursuite et la justification du modèle maximaliste nucléaire dont les générations actuelles et futures héritent, pour des choix faits en 1970, au nom du Peuple Français, mais sans son avis.
Principalement, tant qu'une solution raisonnable ne sera pas trouvée pour la gestion des déchets nucléaire à longue durée de vie, il n'est pas honnête de consolider cette filière nucléaire. Permettez-moi de rappeler ci-dessous la problématique de gestion des déchets:
Les déchets hautement radioactifs sont extrêmement concentrés et toxiques. Si un stock d’une tonne se mettait à fuir après 1.000 ans, il contiendrait encore assez de radioactivité pour contaminer 100 km3 d’eau.
Période radioactive de quelques radio nucléides au sein du combustible des centrales nucléaires :
- Iode 131 : 8 jours / Iode 125 : 60 jours / - Césium 137 : 30 ans / - Plutonium 239 : 24.000 ans

Si le principe de précaution a du sens pour l'Etat, si la saine gestion des finances publiques présente un intérêt pour nos décideurs, il me semble certain que la densification du schéma nucléaire, dont cette liaisons électriques transmanche, doivent être profondément ré étudiées.
Michel Vanquaethem

Michel Vanquaethem
Le 23/12/2016 à 09:52:06

Encore faudra t il que l' EPR fonctionne ...

Serge BARDET
Le 23/12/2016 à 09:39:02

Générateurs de vapeur défectueux : l'ASN fait le jeu d'EDF au détriment de la sûreté et de la démocratie

URGENT - Référés suspensions au Conseil d'Etat ce matin pour faire stopper 3 réacteurs nucléaires
http://www.observatoire-du-nucleaire.org  

Alain Uguen
Le 23/12/2016 à 09:16:16

On sait où va l'électricité. On a vraiment peu d'informations sur la provenance de l'uranium ; sauf erreur de ma part nous ne sommes pas très regardant sur la démocratie dans les pays d'origine !
En ce qui nous concerne localement, nous citoyens, nous constatons que l'industrie nucléaire nous vaut des rejets polluants et des déchets ingérables, avec en prime un risque majeur permanent.

Georges Cingal
Le 23/12/2016 à 08:54:29

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !