actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

La Terre vue depuis l’espace

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Journal des Bonnes Nouvelles

victoire pour Gabriel Dufils

Les 10 jours verts Transacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : campagne « Moi citoyenne / Moi citoyen, je m’engage ! ».

Mise en ligne du 01/09/2014 au 26/01/2017

Il y a tout juste un an 99,2% des 1956 votants parmi nos cyber @mis ont voté Pour "Construire une transition écologique avec les citoyens"

Bilan de la pétition :

1347 participants

Présentation de la pétition :

http://www.pixule.com/resultats/21059282150_construire-transition-ecologique-avec-citoyens.html  

Nous vous proposons de nous associer à la campagne « Moi citoyenne / Moi citoyen, je m’engage ! ».lancée par le collectif transition énergétique.
Le tour en tandem Alternatiba parcourra 4500 kilomètres pendant l’été 2015, pour mobiliser des dizaines de milliers de personnes autour des « vraies alternatives » au changement climatique dans la perspective de la COP21.

Nous proposons, avec votre soutien actif et celui de vos souris, de prolonger ces deux initiatives en proposant 3 idées à creuser ensemble
1 Réfléchir à la faisabilité économique d'une vitrine comune de tous ces réseaux dans chaque ville de ? Habitants : notre texte propose des pistes
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=786  
2 Réfléchir à la faisabilité de journées d'été des réseaux qui permettraient de faire exister un lieu d'échange et de médiatisation des intiatives citoyennes
3 Réfléchir à l'idée d'un jeu télévisé s'inspirant de ce qui existe ou a existé (intervilles) pour mettre l'accent sur la transition énergétique en mettant en place une compétition amicale entre des territoires regroupant des collectivités locales, des regroupements associatifs, des entreprises, des artistes... de manière à essayer de toucher le grand public pour populariser l'idée que chacun peut contribuer à cette transition énergétique.

La lecture de L'expérience du mégot ou comment faire sa propre transition énergétique devrait vous convaincre que ce que nous faisons tous ensemble en utilisant le pouvoir de nos souris permet d'élever le niveau de mobilisation en faveur d'une transition énergétique.

Nous vous proposons de défendre ces idées
1 en vous engageant à soutenir  toute initiative locale visant à regrouper les énergies allant dans le sens de la transition citoyenne
2 en invitant vos relations, parents, amis, collègues, voisins etc... à signer à leur tour cette charte
3 en joignant le porte-monnaie à la souris pour contribuer à financer la campagne qui consisterait pour nous à financer un fourgon qui suivrait le tour de France en tandem sur tout son parcours pour faire signer cette charte, faire connaître les différents partenaires du collectif pour une transition citoyenne et faire avancer cette idée de regroupement associatif dans chaque ville.
4 en proposant un nom générique pour le lieu qui, dans chaque commune de France et de Navarre, permette à tout citoyen qui souhaite s'impliquer de savoir qu'il pourra trouver un lieu où trouver des infos, des associations où s'engager, des activités, etc....
Alliance pour la Planète, Maison de l'Ecologie, Maison de la Nature et de l'Environnement, vitrine FNE (France Nature Environnement), village alternatiba, Confluences pour la planète, CITES (ou tout autre nom)

Comme d'habitude nous ne donnons les coordonnées de ceux qui participent à nos actions à personne. Par contre, nous nous engageons à informer les signataires d'un territoire donné dès que nous aurons connaissance d'une initiative allant dans le sens d'une transition citoyenne.



En savoir plus
‪Elargissement de l'APPEL « Ensemble, construisons un monde‬
http://www.cyberacteurs.org/forum/viewtopic.php?f=98&t=18720&sid=5db8b08f6b13aaea4cae5808cfed2620  

Calendrier des événements du 27 septembre
http://www.transitioncitoyenne.org/27septembre2014-journees-transition/  

Agenda
http://www.cyberacteurs.org/agenda/  

Tour Alternatiba
http://alternatiba.eu/tour2015/  

Elargissement de l'APPEL « Ensemble, construisons un monde
http://www.cyberacteurs.org/forum/viewtopic.php?f=98&t=18720&sid=189d4da1c7aa5534486f71c62039f201  
"Construire une transition écologique avec les citoyens" 99,2% des 1956 votants ont voté Pour
http://www.pixule.com/resultats/21059282150_construire-transition-ecologique-avec-citoyens.html  

Texte de la pétition :


Je sous-signé m'engage
1 à soutenir toute initiative locale visant à regrouper les énergies allant dans le sens de la transition citoyenne
2 en invitant mes relations, parents, amis, collègues, voisins etc... à signer à leur tour cette charte
3 en joignant dans la mesure de mes moyens le porte-monnaie à la souris pour contribuer à financer la campagne

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

11 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

En 2015, les "moulins à vent" et les PPV en plein essor n'ont fourni que 90% de l' AUGMENTATION de la consommation mondiale d'électricité.
L' AIE Agence Internationale de l'Energie prévoit qu'en 2040 , toutes les énergies "renouvelables" ne fourniront que 40% de la consommation totale d'électricité. = La "transition" ne suit pas et ne peut pas suivre l'augmentation de la consommation
d'électricité (Ici Data centres...Clim' Véhicules électriques...) Détrôner le charbon...? Nos rêves ne paraissent pas possibles : changer de société industrielle : du carbone aux renouvelables. C'est la société industrielle moderne qui est en question : déclin de l'énergie disponible et déclin des METAUX "citoyens" ou pas !

Roger LUCE
Le 21/12/2016 à 22:23:47

Un oubli : le lien vers le principe des centrales nucléaires à neutrons rapides avec coeur de sels fondus. L'article de wikipedia est très bien fait :

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_nucl%C3%A9aire_%C3%A0_sels_fondus  

Je viens de me rappeler du nom du chercheur français qui a déposé le brevet de ce principe : Edgard Nazare. Je n'étais pas né quand il a pondu sa trouvaille, en 1950, et j'ai vécu toute mon enfance dans la même zone que lui, en Algérie. Très difficile de trouver des liens vers ses travaux, lui qui a pourtant toujours eu pour but de développer des énergies propres. En voici un où on parle de cette découverte :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Thorium  

Laurent, tu le connais peut-être : c'est lui qui avait déposé le brevet en 1964 sur la centrale solaire aérothermique.
Voici le lien où l'on peut télécharger son brevet :

http://quanthomme.free.fr/energieencore/carnet14.htm  

Cet homme est mort dans la misère, alors que son modèle de centrale figure maintenant dans les projets de génération IV et que de puissantes tours aérosolaires de grosse puissance sont en construction dans de nombreux pays. Pour exemple le chantier de la centrale solaire de San Luis au nouveau Mexique, 686 mètres de haut, 435 MW de puissance électrique. Elle sera finie en 2018 (sans problème, puisque la technologie est simple et bien rodée).
A voir ici, en milieu de page :
http://www.faiteslepleindavenir.com/2013/11/19/le-defi-des-tours-a-energie/  

Lionel OUTRIGGER
Le 07/09/2014 à 22:02:56

D'accord avec toi Laurent.
Le nucléaire, tel qu'il a été conçu et tel qu'il est exploité, est largement diabolisable.

Quand je pense qu'il y en a qui affirment (hommes politiques, journalistes et lobbyistes) que cette énergie a tué moins de 10 personnes depuis sa création ! Ils feraient bien de se renseigner auprès de techniciens, ingénieurs et cadres travaillant dans ce domaine.
Cela dit, il y a bien des négationnistes qui réfutent le réchauffement climatique ou la Shoah ...


Le nucléaire est un gigantesque bluff.
En 1974, l'AIEA prévoyait une installation de 4450 réacteurs dans le monde pour l'an 2000.
En 2008, le même organisme en dénombrait 442 en service (et moins en fonctionnement, compte tenu des arrêts pour rechargement ou réparations).
Les journalistes, souvent financés par Bouygues, bétonneur officiel des centrales, clament haut et fort que l'on en construit "pas mal".
C'est vrai, mais pour remplacer des centrales à l'arrêt ou trop faiblissantes. De plus en plus de centrales du parc mondial, du fait de leur vieillesse, sont stoppées pour réparations et voient leur puissance réduite pour raison de sécurité.
A l'heure actuelle, le nombre de centrales en service dans le monde a quasiment stagné, et leur puissance de fonctionnement a fortement chuté :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_r%C3%A9acteurs_nucl%C3%A9aires#mediaviewer/File:Reacteurs_nucleaires_dans_le_monde2011.png  

Dans le graphique, les bâtons bleus représentent le nombre de réacteurs et la courbe rouge la puissance.

De plus, le nucléaire français est dans le rouge : la Cour des Comptes a pondu un rapport signalant l'insuffisance des réserves faites par EDF et AREVA en prévision d'un accident nucléaire et du futur problème du stockage des déchets radioactifs, ainsi que du coût de cette énergie pour les fonds publics. Rapport à télécharger ici : http://www.ccomptes.fr/index.php/Publications/Publications/Le-cout-de-production-de-l-electricite-nucleaire-actualisation-2014  
C'est pour cela qu'il est prévu par EDF une augmentation du coût du KWh pendant 5 ans, en espérant que ça s'arrêtera là.
Petite parenthèse à ce sujet, les banques deviennent prudentes dans les projets pharaoniques dans la mesure où elles comptaient sur les états quand elles faisaient des erreurs de centaines de milliards d'euros pour se faire renflouer, états qui sont plus ou moins en faillite maintenant vu que les chômeurs ne remplissent plus les caisses.

Toujours pour le nucléaire français, l'ASN n'arrête pas de pondre des rapports (plusieurs par mois) sur des incidents qui s'accumulent, certains entraînant des arrêts de plusieurs mois de tranches :
http://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires  
Et on n'arrête pas de nous faire croire que les vieilles centrales fonctionnent mieux que les nouvelles ! Une insulte au principe physique de l'entropie. En tout cas, ça ne marche pas avec ma vieille voiture, machine à laver, télévision, réfrigérateur et autres.

Toujours pour le nucléaire français, notre fierté nationale, l'EPR, s'avère de plus en plus être une catastrophe financière et peut-être même technologique.
Retards de plus de 8 années pour les chantiers français et finlandais, coûts multipliés par 2 actuellement, et qui pourraient atteindre pour les deux chantiers 14 milliards d'euros de plus que le devis initial.
La facture sera certainement payée par l'état, donc nous, AREVA étant en situation financière plus que fragile, les investisseurs se désistant (l'action n'arrête pas de plonger)
De plus, TVO, le commanditaire finlandais, menace d'abandonner le projet, d'abord pour le surcoût qu'il refusent de payer, ensuite si les incidents de conception continuent à s'accumuler, ce qui fait que l'on aurait la totalité de l'ardoise finlandaise sur les bras !
http://www.lefigaro.fr/societes/2014/09/01/20005-20140901ARTFIG00032-areva-repousse-encore-la-mise-en-service-de-son-reacteur-finlandais.php  

http://www.rfi.fr/science/20140902-areva-epr-calvaires-flamanville-finlande/  

Pour en finir avec ce sujet, je disais que nos centrales ont été mal conçues.
Un Français, dans les années 50, j'ai oublié son nom, avait étudié le principe d'un réacteurs nucléaire à sels fondus (attention, il s'agit toujours du principe de fission, pas de fusion).
De nombreuses expériences de réacteurs ont été tentées par la suite, surtout aux Etats Unis, avec du lithium et du sodium fondu, ce qui au niveau sécurité et toxicité n'était pas du tout génial.
Des expériences ont été aussi testées sur le site de Cadarache.
Mais ces projets ont été vite délaissés, les militaires ayant une grande envie de plutonium.
Seules les filières utilisant l'uranium pouvait satisfaire leur lubie.
Or la filière de centrales à neutrons rapides avec sels fondus de thorium était la solution idéale pour remplacer le charbon et le pétrole à l'époque.
Elles figurent dans les futurs projets de centrales de génération IV alors que l'on aurait pu les démarrer beaucoup plus tôt.
Le thorium est un élément beaucoup moins rare que l'uranium, n'ayant pas de toxicité chimique reconnue (utilisé dans les manchons des lampes à gaz. Mais en temps qu'émetteur alpha, il peut être considéré comme cancérogène potentiel du poumon par mutation cellulaire), mieux réparti à la surface du globe, dont les nucléides de désintégrations ne sont pas lourds et ont une durée de demi-vie courte, ne nécessite pas d'enrichissement, produit une énergie comparable à celle fournie par l'uranium, sécurité totale du coeur (le combustible liquide constituant le contenant du coeur, en cas de surchauffe, un bouchon réfrigéré dans le bas de la cuve fond par effet thermique, déversant l'ensemble dans un volume ne permettant plus la réaction en chaîne).
Là, je sais que tu ne seras pas d'accord avec moi, Laurent, mais si une transition doit encore être faite avant d'utiliser la mécanique des fluides avec les éoliennes et hydroliennes, ou la physique quantique avec l'énergie solaire, l'utilisation de ce type de centrale nucléaire me semble viable.
Cela dit, je suis intimement persuadé que l'on a les moyens d'utiliser ces énergies naturelles que sont le vent et le soleil ("énergie renouvelable est une ineptie : aucune énergie ne peut se renouveler après dégradation), mais qu'aucune volonté de le faire n'existe réellement en France, du moins.

Lionel OUTRIGGER
Le 07/09/2014 à 20:07:49

Bonjour à tous,

A Wolf : que ceux qui pensent que diaboliser le nucléaire est une erreur, aillent prendre la place d'un jumper, ou "viande à REM". Un peu de cohérence ne nuit pas.
La solution est diversifiée (sobriété, efficacité, renouvelables), et justement plus on diversifiera, plus tôt on pourra consommer de l'électricité sans culpabiliser.

Laurent, négaWatteur.

Laurent Le Guyader
Le 07/09/2014 à 10:35:32

Je pense que cela est une excellente initiative! Seulement, ne commettez pas l'erreur de diaboliser l'énergie nucléaire. Elle fait partiez de la solution!

Wolf Gehrisch
Le 07/09/2014 à 00:00:44

Pardon pour mon erreur de frappe : le combat des camisards s'est déroulé sous le règne de Louis XIV et non Louis XV.

Lionel OUTRIGGER
Le 06/09/2014 à 23:59:04

Bravo à Joëlle, descendante des Camisards, ou inspirée par leur combat contre les dragons de Louis XV, lutte pour la liberté de religion et d'expression suite à la révocation de l'Edit de Nantes.
Cette armée de paysans rebelles, on les dénommerait "terroristes maintenant, ont infligé de sérieuses défaites aux armées du Roi, et leur combat a été un des moteurs de la Révolution française.
Cette région de France est de loin ma préférée, moi qui réside en région parisienne. Je l'ai sillonnée à pied avec sac à dos, et je rêve de m'y établir, chose que je ferai si, et dès que mes ennuis de santé se seront tassés.
Ce combat écologique, qu'il soit mené par un homme, une femme, un transsexuel, un noir un aborigène, un arabe, un juif ou n'importe qui d'autre qui ait la volonté, la compétence et le courage de le mener, je l'assume.
Il ne sera jamais piloté par un ou une esclave mené(e) par un compagnon borné, ou un ou une électeur (-trice) aveugle qui suit un homme politique crétin avec de beaux discours et une belle cravate, mais certainement par des esprits démocrates soucieux de l'avenir de notre planète et de leurs enfants.
Je comprends que les moutons ne veulent pas signer : ils ne sont pas armés pour ce combat.

Lionel OUTRIGGER
Le 06/09/2014 à 23:51:08

J'y suis déjà!

A Tours on fait des réunions pour organiser cette journée tous les mercredis soir! Nous sommes déjà une cinquantaine qui y participerons en tant qu'"acteurs". D'horizons divers et de sensibilités différentes, mais convaincus de la voie à suivre (en tout cas de celle qu'il faut abandonner d'urgence).

Bonne continuation et bonne journée!

Brigitte

Brigitte
Le 05/09/2014 à 11:26:14

Je ne vois pas pourquoi il faut toujours maintenant que le féminin soit devant, moi je suis une femme et j'ai envie que les hommes marchent devant, les hommes doivent conserver leurs rôles de protecteurs et devancer les femmes.

De ce fait, je ne signe pas, comme je ne vote jamais pour une femme , elles sont pires que les hommes.

Ce ne sont que les bobos qui ont exigés de faire précéder le féminin et c'est devenu une mode de la société capitaliste, et les hommes s'accroupissent à toutes les volontés des féministes enragées, frustrées.

Mona
Le 05/09/2014 à 11:20:37

Bravo pour tes idées.
J'ai du mal à visualiser la 1, la 2 serait bien, je suis plus pour la coopération pour la 3, pour la 4 le nom : transition citoyenne réunie déjà beaucoup d'acteurs.

Bonne journée,
Yoann

Yoann
Le 04/09/2014 à 10:26:00

habitante des basses cevennes lasalle, Soudorgues, gard. Nous développons avec le soutien des Mairies, le développement d'initiatives citoyennes : Dispensaire de soins naturels pour les plus démunis, groupement d'achats bio, éco-hameau, groupements d'agriculteurs, développement phyto-épurations, wc secs,associations: pour la dépollution des mines, écologie politique, soirées culturelles, infos, interviews avec relais sur une radio locale : radioescapades
J'y anime une émission sur l'écologie et la prévention santé.
Tous bénévoles, très occupés, et payeurs...
Personnellement je trouverais très bien de fonctionner en réseau, mais c'est bien difficile de contribuer financièrement davantage, mais je fais suivre votre proposition.
Comment nous situer par rapport à vous, alors que nous sommes déjà débordés par nos actions locales ?
Cordialement
Joëlle

joëlle
Le 01/09/2014 à 14:40:50

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !