actualité écologie

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Ne laissez pas vos appareils en veille

OPÉRATION

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

victoire pour Gabriel Dufils

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

La Terre vue depuis l’espace

Les 10 jours verts Transacteurs

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

AG Cyberacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Non à la disparition de la zone humide du communal à andernos les bains

Mise en ligne du 20/12/2016 au 11/01/2017

Les dernieres zones humides et boisées du nord du Bassin d'Arcachon sont menacées par l'urbanisation; A Andernos-les-bains a lieu une enquête publique sur le nouveau projet de PLU. Nous avons jusqu'au 4 janvier pour répondre au commissaire enquêteur.

Bilan de la cyberaction :

4285 participants

Présentation de la cyberaction :

En 2013 Cyberacteurs avait accueilli une pétition contre le PLU de la ville d’Andernos-les-bains en Gironde. Ce PLU voulait détruire 1/3 de la plage boisée du Bétey pour agrandir le port de plaisance et lotir une partie du bassin versant de ce ruisseau, le lieu-dit « Le Communal » une zone humide inondée l’hiver. Vos pétitions, un recours au Tribunal administratif de 11 associations ont permis une annulation de ce PLU en 2014.

Pourquoi lançons-nous un nouvel appel ?
Le nouveau Plu de la ville d’Andernos-les-bains est soumis à enquête publique. Il permet une urbanisation croissante de la ville au détriment des derniers espaces verts, de la biodiversité et de tout ce qui fait le charme de cette petite ville du Bassin d’Arcachon. Il privilégie l’étalement urbain en favorisant le développement par pôle (pôle loisir, pôle artisanat, pôle résidence) ce qui génère nombre de gaz à effet de serre.

Les points qui nous semblent importants



À l'attention de Monsieur Gérard Charles, C Commissaire enquêteur à la mairie d’Andernos-les-Bains – BP 30 – 33510 Andernos-les-Bains. Concernant le PLU 2016 d'Andernos les Bains

Monsieur le Commissaire Enquêteur,

L’urbanisation de la ville d’Andernos-les-bains doit être stoppée. En effet, ce nouveau projet de PLU va supprimer plus de 89 hectares de zone boisée. Cette zone dite « le Communal » constitue un milieu naturel d'importance capitale: c'est une zone humide qui fait partie du bassin versant du ruisseau le Bétey,. La nappe phréatique affleure, on y observe une ancienne décharge non réhabilité mais on y observe également des espèces endémiques en voie de disparition, comme le papillon fadet des laîches, une plate carnivore : la drosera intermedia, des orchidées, des oiseaux nicheurs, des amphibiens, des reptiles, des chiroptères etc....
C’est également une zone de fraîcheur l’été et en automne et au printemps une halte pour les oiseaux migrateurs.
Elle constitue enfin un corridor écologique figurant dans le Schéma de Cohérence écologique de la Nouvelle Aquitaine. Chaque année, à l’occasion de la Journée Mondiale des Zones Humides, les associations locales organisent un rallye botanique et des ballades pédagogiques. Les services que rendent les zones humides ne sont plus à détailler.

Enfin, les lotissements prévus dans les dernières « dents creuses » du centre ville doivent prévoir des petits corridors écologiques liant la forêt et les rives du Bassin d’Arcachon.

Nous vous demandons Monsieur le Commissaire-Enquêteur de dire :

Le Bétey, plage boisée à sauvegarder.

La lettre qui a été envoyée :


À l'attention de Monsieur Gérard Charles, C Commissaire enquêteur à la mairie d’Andernos-les-Bains – BP 30 – 33510 Andernos-les-Bains. Concernant le PLU 2016 d'Andernos les Bains

Monsieur le Commissaire Enquêteur,

En soutien à l'association Le Bétey, plage boisée à sauvegarder je vous demande de dire :
Oui au classement en zone N de la plage boisée rive droite du Bétey
préserver des espaces vierges de tout aménagement comme les rives du Bétey pour que les générations futures puissent en faire ce qu’elles veulent ;
Non à l’urbanisation de la zone humide du Communal, bassin versant du Bétey (89 hectares)
Oui au maintien de trame verte dans les dents creuses du centre-ville.


Comptant sur la prise en compte de ces demandes, je vous prie de croire, Monsieur le Commissaire-Enquêteur, en l'expression de ma considération.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

41 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

C'est vrai que détruire notre environnement qui a été celui de nos grands-parents pour bâtir des constructions laides ne respectant pas le style local afin de loger des étrangers au coin, n'en comprenant pas la langue ni en faire l'effort est particulierement idiot.
Nous avons subit ça aussi en Vendée sur la corniche vendéene alors que ces landes avaient été données aux habitants par François 1er.
Sans doute il faudra un référendum pour détruire tous les fronts de mer de la côte atlantique construits après 1945.

pemmore
Le 10/02/2017 à 09:21:24

arrêter de détruire les zones humides qui sont très utiles pour la planète -

Turc
Le 09/02/2017 à 18:14:02

encore un port de plaisance !!!!!! et il se plaignent tous de l'urbanisation a outrance

jean
Le 29/12/2016 à 08:49:54

Andernos change terriblement et pas en bien.

La folie immoblière des maires de cette ville (l'ancien et le nouveau), liés au monde immobilier (promoteur pour l'un et agent immobilier pour l'autre) n'y sont sans doute pas étrangère, en plus de l'appât du gain (taxe foncières et d'habitation nouvelles) pour financer leurs délires d'urbanisation comme les ronds-points coûteux et parfois inutiles ou les ralentisseurs qui se multiplient depuis quelques années !

On parle dans cette action de la zone humide du Bétey, mais le petit coin de forêt des parcelles Nord a totalement disparu depuis 2012 au profit de maisons Merlin et routes bétonnées !!

Sans compter les anciennes maisons un peu typées qui sont détruites pour être remplacées par ces fameuses maisons Merlin ou des immeubles de faux style arcachonnais (place du marché).

Bref, tout le charme et le bonheur de vivre de cette ville a disparu !

Malalou
Le 28/12/2016 à 14:28:08

Facile à quelques individus-même élus- de détruire ce qui appartient à toutes et tous et permet notre existence et celle de la biosphère.
Trop d'ignorance, trop d'égoïsme voire de rapacité... M.Sebastiani

un anonyme
Le 28/12/2016 à 14:24:41

Préservons notre environnement de toute agression afin de laisser à notre descendance un monde un peu moins sale.

un anonyme
Le 28/12/2016 à 09:46:15

Le littoral a toujours été protégé dans l'histoire de notre pays pour préserver sa beauté et ses paysages typiques et pittoresques et accessibles aux seuls douaniers !

X_Den
Le 27/12/2016 à 00:52:46

stop au bétonnage et à la marchandisation du vivant

un anonyme
Le 25/12/2016 à 21:54:19

Comment faire comprendre aux "bétonneurs" qu'ils empêchent au éléments qui constituent la "TERRE" d'assurer la vie de tous sur ce beau et unique vaisseau spatial qu'est notre planète ?

Jean Giner
Le 25/12/2016 à 20:42:37

Que dire de plus? L'essentiel tient dans les postes déjà mis en ligne.
Je suis navré de voir que continuellement le monde du pouvoir et de l'argent vient nous pourrir la vie et nos territoires.
A l'heure actuelle et depuis quelques années "le diviser pour mieux régner" veut être instaurer de grès ou de force et ce dans tout les domaines. Après avoir réussi à museler les impétueux, domestiquer les media, il ne reste qu'une poignée de personnes encore capable de réfléchir et d'analyser ce qu'on nous sert comme sujet de bâtardisation cérébrale à longueur de journée.
Bravo aux gens comme nous, vive la Nature et l'émerveillement qu'elle nous procure malgré le peu de respect que les humains lui rendent.
Merci à votre association, même si je ne suis pas d'accord sur tout, vous faites du bon boulot.

Sim
Le 24/12/2016 à 13:40:18

Arrêtons le bétonnage ... en manipulant le PLU(E)

Michel BRUNETON
Le 24/12/2016 à 10:36:19

à Notre-Dame des Landes comme à Arcachon, il faut sauver ce qui reste. Quand le comprendront-ils enfin ?

Daniel DANIEL
Le 23/12/2016 à 23:18:49

il faut alerter la protection du littoral d'une part, et rapppeler aux élus décideurs d'andernos, que ces terres sont inoNdables. avec la lA montée des eauX inexorable, dans les années à venir, ces terres devraient être interdites à La construction, par simple bon sens. Quel gogo va acquérir et construiRe au niveau -1?

Salicorne33
Le 23/12/2016 à 11:49:07

protection du site en ZNIEFF: est-ce possicble? quelle est la position de l'ONF sur ce projet?

Arguin
Le 23/12/2016 à 11:10:52

"les forêts précèdent les hommes et les déserts les suivent"
bétonner bitumer: le laid doit remplacer le beau.
ces messieurs doivent flatter leurs zégos
faut qu'ça bouge faut qu'ça grouille
pour s'en mettre plein les fouilles

cayron
Le 23/12/2016 à 07:43:10

Epargnez une des dernières zones non bâties autour du bassin!

un anonyme
Le 22/12/2016 à 17:31:46

Les zones humides ont des fonctions vitales dans le cycle de l'eau, elle offre un milieu spécifique pour la biodiversité, leur disparition est une agression caractérisée contre les humains en dégradant un élément essentiel de son environnement

lucien tassera
Le 22/12/2016 à 12:05:23

Cette situation est catastrophique si les industriels, les mairies etc n'arrêtent pas de détruire ces zones humides sous pretexte de "creer des emplois" . J habite Honfeur et la zone humide près du pont de normandie a été détruite pour en faire un village de marques dont le maire parle depuis plus de 10 ans. Il y a eu des investisseurs qui ont laissé tomber, mais i en a trouvé d'autres et maintenant c est trop tard malgré les actions des diverses associations écologiques... Ce maire qui s'est fait élire sous l étiquette Ecolo il y a déjà 20 ans..... il a d'ailleurs changé depuis puisqu'il est devenu RPR , et maintenant LR ..... et c est toujours le parti des riches possédants, industriels, patrons qui n'en ont rien à faire de la biodiversité et font courir l'humanité à sa perte.

un anonyme
Le 22/12/2016 à 11:41:17

quand tout sera bétonné, vous donnerez les cailloux à sucer à vos enfant pour les nourrir, car s'il n'y a plus de zones vierge de toute construction, la faune disparaîtra et il n'y aura plus de pollinisation, donc plus de cultures nourricières.

Jean-Pierre Reillon
Le 22/12/2016 à 11:27:22

Bien que je ne sois pas née dans cette partie privilégiée du Bassin d'ARCACHON, Je ne me lasse jamais de cet espace qui s'ouvre sur l'horizon et que beaucoup nous envient .JE m'oppose à ce projet qui n'a de but que l'intérêt de grands groupes immobiliers oubliant l'essentiel de notre vie sur cette planète "la beauté" qu'elle nous offre GRATUITEMENT chaque jour et dont nous avons besoin surtout AUJOURD'HUI parmi toutes les horreurs que nous entendons, voyons si près de nous et qui...
ps: on dit qu'il manque de quoi investir pour réaliser des projets verts ? Projets comme EN Alsace.à. Ungersheim modèle de civilisation future pour l'énergie verte

pitch
Le 22/12/2016 à 10:23:22

Nous marchons sur la tête! Où vont ils s'arrêter? la plupart des bateaux sont utilisés une fois par an voir quelques fois par an!!!et on voudrait agrandir le port d'Andernos! en dézinguant un des plus jolis bois en bordure de littoral, ce n'est pas logique! il faut vraiment que ceux qui ont des responsabilités se fixent des limites car les limites de la spéculation et de l'intérêt d'une certaine caste touristique est sans fond! le pouvoir des nantis parisiens ou bordelais ou autres ...et même certains locaux ou récemment locaux sous prétexte qu'ils demandent quelque chose et se plaignent il faudrait satisfaire leurs caprices comme pour des enfants gâtés pourris?? et bien non messieurs dames vous attendrez que des places se libèrent ou bien vous demanderez à quelqun qui a déjà une place ou bien vous louerez un bateau, la location et le partage de bateaux me semblent une bonne alternative. Sachant en plus que la pollution de l'anti fouling et des déchets rejetés par dessus bord et l'eau des toilettes chimiques ainsi que les produits nettoyants à base de javel et autre polluent déjà suffisamment la biodiversité, les huîtres et tous les êtres vivants y compris les humains bien sur!!! arrêtons le carnage et arrêtons cette mafia économico touristique...j'ai même entendu parler d'un projet de construire un rail qui traverserait le bassin d'Arcachon depuis Andernos jusqu'à Arcachon pour faire traverser des bateaux à marée basse, ce serait une catastrophe écologique. ELUS REFLECHISSEZ A LONG TERME ON PEUT SE DEVELOPPER EN RESPECTANT L ENVIRONNEMENT EN CHOISISSANT DES PROJETS RAISONNABLES MERCI

BRIDET CAROLINE
Le 22/12/2016 à 10:07:29

Les zones humides sont les sources de la vie sur cette planète, elles sont les lieux de reproduction des espèces, il est absolument indispensable de les préserver. Ne reproduisons pas les erreurs commises au siècle dernier sur le Bassin où nous avons autorisé sans limites et sans surveillance le dépôt de déchets sur la décharge d'Audenge, polluant ainsi les nappes phréatiques autour de ce site.

un anonyme
Le 22/12/2016 à 09:57:42

les zones humides sont tellement importantes a la bio diversité. protégeons ce qui reste de la nature nesseçaire a la survie de L'homme et sa descendance.
ET; CES ZONES HUMIDES SONT DÉJÀ MENACÉES PAR LES PLANTES INVASIVES DONT ON NE PARLE pas ASSEZ.(BACCHARIS HALIMIFOLIA,
Phytolacca, Herbe de la pampa, et +++.).
L'homme va a sa propre perte et vois a court terme,au nom du fric, de l’égoïsme, et fait n'importe quoi.
GRAND DOMMAGE

fanfan
Le 22/12/2016 à 09:34:21

La loi littoral est le meilleur rempart que vous pouvez invoquer dans cette affaire me semble-t-il.

un anonyme
Le 22/12/2016 à 09:00:46

Mes grands-parents habitaient la corniche vendéenne près de Croix de Vie, j'y ai passé ma petite enfance.
J'ai 68 ans, c'était encore les landes et la campagne avec les ânes les asperges sauvages, et j'ai vu petit à petit mon petit coin de paradis se grignoter pour disparaître alors que le béton ne sert que 3 semaines par an, on y vivait toute l'année.
Je ne souhaite à personne de subir une telle agression morale par des imbéciles incapables de respecter l'univers des autres.
Tu passes tu regardes, tu photographies, tu selfies et tu te tires, c'est pas chez-toi, tu n'y es pas né, tu ne parles pas la langue, ce paysage doit rester intact.

fanch pemmore
Le 22/12/2016 à 08:58:51

Protégeons les zones humides sources de biodiversité et plantons des arbres florifères dans nos villes plutôt que des platanes, des fleurs pour favoriser les abeilles. C'est simple non ?
N'oubliez pas le drame de La Faute sur Mer.

CHANTAL RINGOTTE
Le 22/12/2016 à 08:53:42

merci pour cette pétition.
Restons positifs :)
J'envoie pleins d'énergie à cette association locale qui
réussit à éveiller les conscience. Bravo.

Amour de la Vie
Le 22/12/2016 à 00:29:34

Je connais l'endroit pour y être aller plusieurs fois en vacance et je dit Non aux betonneurs

perrier
Le 21/12/2016 à 21:57:31

90 000 zones humides qui ont disparu en France en moins d'un siècle et après on fait des projets de retenue d'eau, comme à Sivens, et le 21ème siècle va manquer d'eau douce potable, et on fait disparaître l'équivalent, en superficie agricole, d'un département français tous les 7 ans ! On a pourtant besoin de ces zones humides, de ces terres agricoles ou forestières et de ces zones humides, à moins qu'on ne soit pressé de mourir et de priver les générations futures de tous nos besoins vitaux: eau, nourriture et air!!
Nous "sommes" la nature ! Nous ne pouvons vivre sans elle : Homo sapiens sapiens ( "l'homme qui sait qu'il sait", s'il ne savait pas qu'en serait-il ?). De plus, ces zones humides sont des biotopes particuliers et la végétation, en terme de stock carbone, joue un rôle primordial car elles sont très efficaces sur ce plan là.
A bon entendeur, salut !
Luc Musseau

Musseau
Le 21/12/2016 à 20:20:07

Ajoutons que la France a déjà détruit la moitié de ses zones humides. Triste et scandaleuse performance...
Et fasse Dieu que le projet d'aéroport de NDDL n'aboutisse pas, car là ce serait LE crime majeur!
Faute d'industries, nous voulons vivre du tourisme alors que nous détruisons tout le patrimoine écologique et paysager que nos visiteurs recherchent...
Et tant pis pour la récente Loi Biodiversité et Paysages...

Humus
Le 21/12/2016 à 19:15:02

L'attrait pour notre région est inversement proportionnel à l'urbanisation de ce milieu indispensable à la vie. Arrêtons de massacrer la nature.

Jean-Marie
Le 21/12/2016 à 19:14:41

Il y a comme un acharnement autour des zones humides, NDL, Sivens, Andernos et les autres, tout ça au nom de l'urbanisation, de la croissance et de "l'emploi" (argument majeur et un peu démagogique!!!!)

colibris
Le 21/12/2016 à 18:29:44

Je fréquente régulièrement le parc ornithologique du Teich où je pratique la photo animalière. C'est vous dire si je suis sensible à la préservation de toutes les zones naturelles et notamment des zones humides, contributrices essentielles à la bio diversité.
Et j'ai les mêmes interrogations que Maryse...
J'ai bien un début de réponse personnelle, mais je ne vous le livrerai pas car il n'est pas politiquement correct.

Yves
Le 21/12/2016 à 18:22:51

C'est toute le France qu'ils ont l'intention de bétonner ! Il faut tous les virer !

Roland Mader
Le 21/12/2016 à 18:21:36

Non aux disparitions de zones humides. Il n'en reste plus guère.

Régis Mollaret
Le 21/12/2016 à 18:10:08

Est-ce que les élus vont continuer à bétonner ces territoires naturels ? Les retours d'expériences (il suffit de regarder aux alentours !) devraient inciter à la sagesse.

Georges Cingal
Le 21/12/2016 à 17:57:52

Arrêtons le massacre, pensons à l'avenir avant qu'il ne soit trop tard.Comment vont vivre les générations futures?

jeanclaude colette Massot
Le 21/12/2016 à 17:23:56

Il faut protéger les zones humides

PARTENSKY-LEIBMAN Anne
Le 21/12/2016 à 17:02:54

mais pourquoi les électeurs, depuis des années et des années élisent - ils toujours les mêmes qui n'en n'ont rien à faire de la nature, de la biodiversité, de la beauté... les mêmes élus produisent les mêmes effets et je crois qu'on est très mal barré.
Profit, profit quand tu nous tiens.......
Quelle tristesse._

Maryse moussaron
Le 21/12/2016 à 16:53:50

Les zones humides sont protégées par la convention de Ramsar. Ce sont des ecosystemes exceptionnels par la richesse de la faune et la flore, l 'accueil des oiseaux d'eau, les migrateurs. De plus ces zones assurent l'écoulement tranquille de l'eau lors de fortes pluies, importance hydrologique, limnologique.
Le bassin d'Arcachon est très vivant (touristes ) à partir de Pâques mais les mois d'hiver c'est un peu tristounet

un anonyme
Le 21/12/2016 à 16:50:37

La loi littoral est le meilleur rempart que vous pouvez invoquer dans cette affaire me semble-t-il.

un anonyme
Le 21/12/2016 à 15:23:32

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !