actualité écologie

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

La Terre vue depuis l’espace

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

Les 10 jours verts Transacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

victoire pour Gabriel Dufils

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Ne laissez pas vos appareils en veille

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Dé-stockons Stocamine

Mise en ligne du 17/11/2016 au 21/12/2016

L’entreprise Stocamine, avec la complicité de l’état va enfouir définitivement 42000 tonnes de déchets industriels dangereux qui pollueront l’air, le sol, l’eau de la plus grande nappe phréatique d’Europe. Ces déchets sont actuellement stockés dans le fond de la mine Joseph Else à Wittelsheim. La mine s’écroule et s’ennoie. Une enquête publique est en cours (du 7 nov. au 15 déc. 2016) au terme de laquelle la mine sera fermée et le sujet clos.

Bilan de la cyberaction :

5747 participants

06/11/2017 Concerne le scandale Stocamine.
Chers amis,
A ce jour nous n’avons aucune nouvelle de notre action en justice, notre avocat va déposer un référé suspension ces jours prochains.

Le journal l’Alsace par la voix de M.ROLLET annonce la fin du des stockage de 2000 tonnes de déchets mercuriels ce mardi et le démarrage des barrières de confinement. Nous demandons un moratoire des opérations de confinement et non arrêt du déstockage.

Le collectif Destocamine appelle à un rassemblement devant Stocamine à Wittelsheim demain mardi 7 novembre 2017 à 11h.

Une lecture de l’alterpresse :
http://lalterpresse.info/stocamine-letat-veut-boucher-ca-fissa/
 
Espérant que nous serons nombreux demain.
Amicalement.
Josiane
* * * * * * *
Vend 24/03/17
Ayant appris vers midi par les journalistes qu’une conférence de presse aura lieu à Colmar à la préfecture à 15h30, Etienne, Yann, Jean Marie et moi-même nous sommes rendus sur le lieu avec quelques panneaux Destocamine. Le préfet avait donné ordre de ne pas nous laisser entrer. Nous avons donc fait antichambre pour discuter avec les journalistes à leur sortie. Le communiqué de presse qu’ils ont reçu se trouve sur le site de la préfecture, je le mets en pièce jointe.

Le préfet donne l’autorisation à MDPA de stockage illimité d’une partie des déchets de Stocamine. L’arrêté a été signé le 23 mars, lendemain de la journée mondiale de l’eau !!!!!!!!!!!!!!!!!!

La lutte continue !!!!!!!!!!!!!!!!!! de plus belle.
Nouveau scandale d’état, un de plus.Quelle tristesse. A suivre vite.

Josiane

Présentation de la cyberaction :

Pourtant lors d’une consultation publique sous l’égide de la CNDP en 2014, 94% des expressions demandaient le déstockage total. Le collectif se bat depuis des années pour demander le retrait de l’intégralité des déchets tel que prévu dans l’arrêté d’autorisation d’exploitation de 1997 ( principe de réversibilité) L’état bafoue le principe de précaution pourtant inscrit dans la constitution française.
Nous demandons à Mme la Ministre d’ordonner la seule solution respectueuse de l’environnement et des générations futures, le retrait de la totalité de ces déchets hautement toxique. Il s’agit notamment de retirer 42000 tonnes de mercure, arsenic, cyanure, antimoine, plomb, pyral et autres métaux lourds.
L’Enquête publique « relative à une demande d’autorisation de prolongation, pour une durée illimitée, du stockage souterrain en couches géologiques profondes de produits dangereux non radioactifs, dans la commune de Wittelsheim, par la société des MDPA » ex Stocamine : voici l’intitulé de l’arrêté du préfet.
Tous les experts s’accordent à dire qu’il y aura pollution de la nappe phréatique malgré les barrages de béton qui seront posés autour du stockage. Il y aura aussi pollution de l’air et du sol disent-ils. Il y aura instauration d’une restriction d’usage du sol autour des 5 puits et aucun usage de l’eau ne sera autorisé dans un autre périmètre.
La position du collectif Déstocamine est de dire non à la demande des MDPA, à savoir : NON à l’enfouissement définitif de ces déchets très toxiques.

Nous vous proposons de dire au Commissaire Enquêteur notre refus d'un tel stockage qui menace la plus grand nappe phréatique d'Europe

Plus d'infos du collectif
Les enjeux
http://www.destocamine.fr/les-enjeux/  
Historique
http://www.destocamine.fr/historique/  
Enquete publique et fermeture du site
http://www.destocamine.fr/enquête-publique-et-fermeture-du-site/  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Commissaire Enquêteur,

Tous les experts s’accordent à dire qu’il y aura pollution de la nappe phréatique malgré les barrages de béton qui seront posés autour du stockage. Il y aura aussi pollution de l’air et du sol disent-ils. Il y aura instauration d’une restriction d’usage du sol autour des 5 puits et aucun usage de l’eau ne sera autorisé dans un autre périmètre.

En conséquence nous vous demandons d'émettre un avis défavorable et de dire non à la demande des MDPA, à savoir : NON à l’enfouissement définitif de ces déchets très toxiques.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

100 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

NON définitif à l’enfouissement définitif de ces déchets très toxiques

Stiff
Le 06/11/2017 à 17:47:14

SURTOUT...Continuez vos imbécilités...on est déjà dans le trou...!! contre l'imperméabilisation des sols, contre la disparition de terres agricoles et les zones humides (Sivens, Notre Dame des Landes, le Vern, ...)etc...etc...!!! Sais pas si nos petits enfants auront le temps de voir...!!?

helenageorgia
Le 17/04/2017 à 08:36:06

Ca suffit ! Que boiront nos enfants sous peu ???

Philasource
Le 09/04/2017 à 16:13:25

Il est temps que les grands décideurs s'engagent personnellement eux et leur descendance sur la réparation des dégâts qu'ils génèrent sur les siècles à venir et que leurs noms soient publiés dans le public . Ce serait une vraie responsabilisation .

HALAIS
Le 29/03/2017 à 15:01:25

Non à l'enfouissement des déchets toxiques qui vont empoisonner la planète, et les générations futures

Paul et Monique REYNIER
Le 29/03/2017 à 00:20:37

Au lieu de cacher des trésors pour ses descendants, l’État décide de cacher ses poisons ?
La Terre serait-elle un jouet dont l’État tiendrait à se débarrasser ?

MilMillionsde Milsabord
Le 28/03/2017 à 20:18:04

NON à l’enfouissement définitif de ces déchets très toxiques.

griot georges
Le 28/03/2017 à 17:04:53

Nous ne voulons plus de l'empoisonnement tranquille de la planète .

Anne Pradier
Le 28/03/2017 à 10:00:53

STOP à la politique de l'autruche !
Ces déchets polluants doivent être écartés de la nappe phréatique alsacienne: il faut donc les SORTIR !
YA+KA !
Salutations
Guydegif(91&68)

Guydegif('91)
Le 28/03/2017 à 08:52:58

je suis pour le déstokage , contre l'enfouissement définitif de ces déchets!

Au départ cette opération devait de toutes façons être réversible.

Hervé MONBUREAU
Le 27/03/2017 à 23:21:59

Glisser la poussière sous le tapis!.....mais la poussière est un peu grosse pour un tapis déjà bien malade! C'est le même combat que la lutte contre les forages gaz de schiste!!
NON NON NON et NON aux poubelles en sous-sol!

catcoeur
Le 27/03/2017 à 19:03:03

Inadmissible, qu'un préfet donne une telle autorisation, sous couvert de qui?

un anonyme
Le 27/03/2017 à 18:30:18

Si le Préfet autorise l'enfouissement "durable" de tels déchets, agissant en synergie, il s'agira d'un crime contre l'humanité. Je suis contaminée par des métaux lourds, de même que le site ardennais que j'ai dû quitter, pour survivre. La nappe phréatique est hautement atteinte par des déchets dangereux, dont des métaux lourds : l'Etat édulcore, et occulte le désastre; les restrictions d'usage sont déjà appliquées depuis 20 ans.

Schneider Denise
Le 22/03/2017 à 22:44:52

protéger l'eau c'est croire en la vie!

simon hervé
Le 22/03/2017 à 19:21:53

incomprehensible

Delcroix
Le 22/03/2017 à 13:18:14

Est-ce que les élus d'Alsace savent ce qui se passe?
S'ils le savent, qu'attendent-ils pour prendre le chemin de la contestation?
L'avenir de nos petits enfants est compromis. Du moins cela me semble. Qu'est-ce que l'embryologie?

gernigon
Le 20/03/2017 à 21:49:04

Il faut sauver toutes les nappes phréatiques.

Renée NONDEDEU
Le 20/03/2017 à 18:41:12

L'eau c'est la vie

Nanou
Le 20/03/2017 à 14:58:25

En Alsace, la plus grande nappe phréatique d’Europe est menacée par les « déchets ultimes » de Stocamine
https://reporterre.net/En-Alsace-la-plus-grande-nappe-phreatique-d-Europe-est-menacee-par-les-dechets    

Alain UGUEN
Le 20/03/2017 à 08:51:56

Non à l'enfouissement définitif des déchets.

Respect de la parole donnée .

Il faut que l'état reste crédible!!

un anonyme
Le 14/12/2016 à 22:40:56

Il est honteux que l'état ne respecte pas les obligations liées à la réversibilité du stockage des déchets, réversibilité initialement prévue au départ.

Bien sur c'est plus difficile maintenant de déstocker mais pourquoi a t'on attendu 12 ans sans rien faire?

Charletine
Le 14/12/2016 à 22:38:58

Une absurdité monumentale ! Je suis atterrée...
Les mots "nappe phréatique" et "déchets dangereux" ne font pas flipper les décideurs ???

Ariane BERLAND
Le 14/12/2016 à 19:37:48

La réversibilité est inscrite dans le projet initial de stockage .Les incidents et incendies dès le début de l'exploitation ont mis en évidence les problèmes de conditionnement ,de qualité des déchets (instables ,impuretés à l'origine de réactions incontrôlables ).Les solutions techniques proposées pourront tout au plus retarder la contamination de la nappe .La seule solution responsable est connue :déstockage total.
lE coût est sans commune mesure avec les effets à moyens et longs termes .Les mots avenir et futur ont un sens ,l'habitabilité du bassin rhénan est à ce prix

un anonyme
Le 14/12/2016 à 11:58:30

je suis pour le déstokage , contre l'enfouissement définitif de ces déchets!

Au départ cette opération devait être de toutes façons être
réversible.
Je redis: contre le stockage.

un anonyme
Le 13/12/2016 à 21:05:30

Bien qu'on sache que la nappe sera irrémédiablement pollué on veut les laisser au fond de la mine,pour moi il s'agit d'un crime PREMEMEDITE contre les générations futures.

un anonyme
Le 13/12/2016 à 16:51:59

Le collectif Destocamine vous invite au grand rassemblement devant la mairie de Wittelsheim ce jeudi 15 décembre 2016 pour dire NON au stockage illimité des déchets toxiques de Stocamine et pour réaffirmer la volonté de la population de tout ressortir.

Ce sera la dernière rencontre possible avec les enquêteurs puisque l’enquête publique se termine à Wittelsheim à 18h.

Rendez vous ce jeudi 15 à 16h30 devant la mairie de Wittelsheim.


Au plaisir de nous retrouver nombreux !

Josiane.

Le collectif Destocamine
Le 12/12/2016 à 09:59:43

Enfuir les 4200 tonnes de déchets hautement toxiques dans la mine de Joseph Else est un écocide.
Marie-O.

un anonyme
Le 10/12/2016 à 13:45:07

Il y a 40 ans j'ai déjà ramassé des pétitions contre cette action d'enfouissement, j'espère vraiment que nous puissions aboutir.
MG

un anonyme
Le 09/12/2016 à 21:55:50

il n'est pas pensable que l'on décide de polluer la plus belle nappe phréatique
beaucoup de temps perdu ce qui ne facilite pas la tâche des mineurs
l'argent dépensé pour les expertises et contre expertises aurait largement suffit à déstocker le sous-sol et mettre tout ça dans des sites accessibles pour recycler
les mineurs compétents pour ce genre de mission , ceux qui ont le savoir faire et connaissent parfaitement cette mine , ne pourront bientôt plus faire ce travail il faut donc déstocker très vite et ne prendre aucun risque afin de préserver cet élément indispensable qu'est l'EAU

yoyogrenouille
Le 07/12/2016 à 13:28:26

honte aux décideurs

bobette68
Le 07/12/2016 à 13:20:24

Sur la plus grosse nappe phréatique d'Europe... Bravo les gars!

Aucun
Le 07/12/2016 à 08:14:53

C'est malheureusement sans issue. Les personnes expertise désignés pour l enquête publique sont pour la enfouissement et ne parle que dans ce sens. Une fois encore le citoyen est pris en Otage, on nous ment délibérément au nom de l argent . On empoisonne la nappe et la planète se meurt pour engraisser des capitalistes sans scrupule. C'est honteux!

Marie Singa Kibler
Le 05/12/2016 à 19:23:36

La COP 21 devrait se préoccuper ici aussi des déchets industriels stockés dans nos sols. C'est inhumain et complètement inconscient pour les générations futures, nos sols et notre eau !

un anonyme
Le 04/12/2016 à 20:01:09

l'Etat ne peut donner l'autorisation de stockage illimité de ces déchets très toxiques pour l'environnement alors que les experts confirment qu'il y a une erreur possible de 50% sur les quantités et qualité des 44000 tonnes actuellement dans la mine.Donner le feu vert pour ce stockage illimité de produits chimiques si dangereux serait la négation de toutes les lois concernant les déchets en France, le gouvernement en portera la lourde responsabilité.Les barrage de béton si coûteux, ne serviront qu'à retarder le pollutions d'après ces mêmes experts.Nous demandons que la ministre ordonne de transférer les déchets de classe 1 en France au plus proche et les déchets de classe 0 à Herfa Neurode conformément aux préconisations de l'INERIS en 2012.

un anonyme
Le 01/12/2016 à 11:20:28

Ne pas traiter ces déchets est de l'ordre du crime contre l'humanité ! Les maladies graves et autres problèmes vont proliférer de plus en plus à cause de décideurs qui n'ont aucun souci de leurs congénères et de l'avenir de leurs enfants !
Merci pour eux et pour la planète bleue !
Honte à vous les écono-politiques !

Riton
Le 30/11/2016 à 13:44:18

Mme Singapour Kibler à parfaitement raison, il faut mettre un avocat sur ce dossier et demander au député local de se mouiller....

Philippe du Roy
Le 30/11/2016 à 10:43:37

Jai eu en main le projet, si il avait était réalise comme proposé la nappe e serait pas en danger. C'est une honte de détruire la Vie de cette manière au nom de l'argent. Nos voisin ont tout ressortis. Pourquoi pas nous

Marie Singa Kibler
Le 29/11/2016 à 19:23:22

Ça suffit!

Marie Beauchemin
Le 27/11/2016 à 23:41:05

enfouir définitivement c'est occulter un problème et ses conséquences .Déjà un suivi est indispensable dans l'état actuel et une possibilité d'action est à ménager .Beaucoup de décharges ont du être récurées car les créateurs n'avaient pas , à minima prévu un pompage en dessous de celles ci .Et là , curieusement , aucun acteur n'endosse la responsabilité .

spring
Le 27/11/2016 à 15:04:12

Ce qui est à déplorer le plus, c'est que nous avons certainement des scientifiques qui sont tout à fait capables de faire traiter les déchets nucléaires mais malheureusement économiquement, tous les pays s'en fichent complètement.
Et le plus grave, ces scientifiques ne trouvent pas de travail, "trop diplômés"...

Elisabeth ROYER
Le 24/11/2016 à 11:27:49

cette société stocamine a eu des gros problèmes dans le passé : elle promettait et affirmait déjà que ses stockages de déchets étaient sûrs, aucun risque. Et puis en 2004 un incendie a pris, qui a duré 2 mois - ils n'avaient même pas envisagé la possibilité d'un incendie !
Comment leur faire confiance aujourd'hui, concernant des déchets radioactifs ? Leur nom a changé - c'est facile et introduit du flou - , mais leurs pratiques et dirigeants ont-ils évolué?

anne hippeau
Le 23/11/2016 à 14:25:06

C'est ne gestion des déchets calamiteuse pour un pays développé au 21è siècle et ethiquement insoutenable. Il faut tout déstocker tant qu'il est encore temps !

Grosz Myriam
Le 23/11/2016 à 06:57:54

Les barrages en béton prévus au fond de la mine, couterons plus de 70 millions d'€. Prenons cette somme et déstockons tous les déchets de classe 0, les métaux lourds, les produits phytosanitaires et les plus dangereux. Voila une mesure de bon sens !

un anonyme
Le 22/11/2016 à 21:45:42

C'est un scandale et tout se passe derrière notre dos.
Entre la centrale nucléaire et des déchets mais qu'allons nous devenir ! pauvre planète. A ce rythme on sera de plus en plus malade. Ignoble :

Mordocco
Le 22/11/2016 à 15:20:43

Envoyer les déchets nucléaires dans le soleil ? Mais vous êtes tous stupides ! Vous n'avez toujours pas compris que le soleil est de la matière en fusion et non de la matière en fission alors vous allez tous nous faire brûler par cette stupide invention qui nous contamine en silence ?
Réfléchissez y les astronomes en herbe !
Merci encore pour vos idées farfelues ....

Maïthé
Le 22/11/2016 à 04:21:08

Quand prendrons t'ils conscience que nous sommes sur une planète qui est notre habitation humaine... Tout est pour l'argent et l'économie financière...! Que deviendrons nos enfants et la nature dont on ne peut pas vivre sans elle !!!!
STOP !!!!! STOP !!!!!

Maïthé
Le 22/11/2016 à 04:13:04

la meilleur façon d'éliminer les déchets c'est de ne pas en produire, mais la solution n'est pas la, il faut s'investir dans le recyclage de chaque déchets et non les bruler ou les enfouir.

cela nous éviterait d'avoir des incineratueurs partout en France.

assos.gadef@gmail.com.  

tallec
Le 21/11/2016 à 18:43:09

Je suis, bien entendu, d'accord avec le contenu de cette pétition, mais il me semble qu'à la place du collectif s'y opposant, j'aurai tenté de travailler sur des contre-proposition.
ALERTER c'est essentiel, contre-proposer aussi car on ne peut pas passer sa vie à refuser sans essayer de construire des alternatives.
En tous les cas, moi, je m'y refuse.

Philippe du Roy de Blicquy
Le 21/11/2016 à 16:51:54

Je dit NON a lenfouisssment des dechet

un anonyme
Le 21/11/2016 à 15:44:18



quand l'info circule, c'est l'essentiel,cela redonne de la lisibilité
cette action positive dépend de chacun de nous......

un anonyme
Le 21/11/2016 à 12:17:28

Encore un scandale de plus sur les déchets et la déresponsabilisation des entrepreneurs et des élus

BRUNO BOREL
Le 21/11/2016 à 09:45:42

Ce sont des scandales qui pssent malheureusement inaperçus....

MJC
Le 20/11/2016 à 18:18:12

D'accord avec Jacqueline :-)))
Marinette
Un grain de sable

Marinette HONORIN
Le 20/11/2016 à 18:10:58

etat voyou

un anonyme
Le 20/11/2016 à 16:16:19

Scandale sur fond de mensonge...
d'Etat.
A l'heure de la cop 22 et de l'appel du Pape à prendre soin de notre maison commune...il faut sortir l'ensemble des déchets pour préserver l'eau, l'environnement !

un anonyme
Le 20/11/2016 à 14:08:21

c'est aussi à chacun de prendre conscience de ce que nous consommons. Voiture, poste de TV, smartphone, vélo, beurre, jambon... Le total energie grise plus énergie blanche est toujours le même, mais on veut nous faire croire que les nouveaux produits consomment moins. Si on additionne énergie pour construire, faire pousser, et pour traiter les déchets, ça revient toujours au même. Il n'y a que des transferts. Alors faisons attention au quotidien à ce que nous consommons, réduisons nos déchets.

jean paul
Le 20/11/2016 à 08:06:52

Dommage qu'on ne puisse pas enfouir les "décideurs" avec !

Jacqueline BONNEFOY-CLAUDET
Le 19/11/2016 à 22:39:55

sortir tous ces déchets est la seule action sensée
on ne peut pas prendre le risque de polluer cette belle nappe phréatique
sans eau cette région mourra

steiner
Le 19/11/2016 à 21:02:43

scandaleux on ne peut pas polluer l'eau , l'eau c'est la vie
ceux qui laissent faire sont des criminels
pensez à l'avenir de nos enfants et petits enfants
honte à vous messieurs les décideurs
comment avoir confiance en ces élus qui ne pensent qu'à leur indemnités et au pouvoir

STEINER
Le 19/11/2016 à 20:59:03

On a déjà balancé au fond des océans des milliers de détritus toxiques (pas sûr que cela ne continue pas), c'est une idée excellente de s'attaquer maintenant aux mines désaffectées histoire de les remplir à l'image de ce qui se va se passer à Bure... Quand va-t-on arrêter de bousiller la Terre mère ?

Comme dit par d'autres ci-dessus, faudrait aussi arrêter de consommer à tour de bras sans se préoccuper de ce que deviennent nos poubelles.

chomenad
Le 19/11/2016 à 20:11:17

quand on commence on ne sait pas ou cela sarrette.
on est toujours dans l'incertitude. Les pollutions multiples et diverses crées par l'homme se retourne contre lui c'est l'effet boomerang.
qu'allons nous laisser aux générations futures ?

fanfan
Le 19/11/2016 à 20:03:41

Une gestion calamiteuse du projet initial
Une exploitation lamentable (mauvais contrôle des déchets à l'entrée, stockage dans des cases trop petites , pas de systeme de détection d'incendie,...)

Une gabegie de temps perdu et d'argent dépensé pour rien

un mensonge d'état: la réversibilité du stockage initialement prévue abandonnée. C'est scandaleux!!

Un projet de fermeture avec d'abandon des déchets qui ne garantira pas la protection de la nappe phréatique d'Alsace



un anonyme
Le 19/11/2016 à 19:27:21

Peut-on accepter que la nappe phréatique soit un jour polluée à cause de déchets de classe 0 stockés au fond d'une mine ?
Non assurément: Pour économiser de l'argent nous sommes prêts à sacrifier l'avenir de nos descendants en leur laisant une eau polluée

un anonyme
Le 19/11/2016 à 18:05:07

Le béton est perméable et ... de plus, il vieillit.
Enterrer des déchets toxiques ou des radionucléides est une politique d'Autruche. Enfin, la nappe aquifère de l'Alsace est un patrimoine exceptionnel que nous devons devoir de préserver.
Respectons l'eau, elle nous est indispensable.

Prat Jean-Claude
Le 19/11/2016 à 17:52:51

l'état cautionne les agissement frauduleux des entreprises qui polluent de leur déchet les sols et les nappes phréatiques sans aucune considération du risques pour les générations futures.

Jacques PERRET
Le 19/11/2016 à 17:38:22

Que signifie "le retrait de ces déchets". Pour en faire quoi? Les stocker ailleurs? Avant de signer, j'aimerais comprendre les alternatives. Au niveau individuel, nous devons faire la grève de la consommation polluante si l'on ne veut pas être complice de ce genre de pratiques.

hélène
Le 19/11/2016 à 17:22:16

Quelle inconscience! Du j'menfoutisme criminel qui doit être réprimer sévèrement.
Et tout cela encore et toujours pour plus d'argent dans la poche sans fond des pollueurs

un anonyme
Le 19/11/2016 à 17:16:10

C'est odieux nous n'en voulons pas

Martine LE MEE
Le 19/11/2016 à 16:25:42

Cette proposition n'engage pas cyberacteurs mais son auteur a titre personnel.

Dans 8 jours c'en sera fini de la primaire de droite : avez-vous entendu y parler d'écologie, de transition énergie etc... ?
Ensuite va démarrer le feuilleton de la primaire de la Belle Alliance Populaire qui risque de parler aussi peu d'écologie, de transition énergétique etc... sauf si

Sauf si nous citoyens mobilisés contre des projets comme celui-ci nous décidons à transformer la primaire socialite en référendum grandeur nature contre tous les grands projets inutiles imposés, le nucléaire, et pour une Transition écologique solidaire en utilisant la proposition de candidature collective citoyenne.
Le PS la refuse et alors justement à nous de nous mobiliser pour aller à l'entrée de tous les bureaux de vote distribuer des bulletins pour cette candidature collective citoyenne après avoir fazit campagne pour inciter les citoyens à se déplacer.

Des Ego-systèmes aux Eco-systèmes : une candidature collective citoyenne GEM2017
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/ego-systemes-eco-systemes-nbsp-can-1201.html  


Si les mouvements citoyens engagés dans des luttes de terrain s'investissaient dans cette 'initiative de Candidature Collective Citoyenne ou au moins s'en saisissaient pour se compter cela permettrait
1 de participer à une primaire grandeur nature sans avoir à en supporter l'organisation (c'est le PS qui fait le boulot)
2 de se compter par rapport aux partis engagés dans la primaire de la Belle Alliance Populaire de manière à ce que cela débouche sur une répartition des circonscriptions et donc des députés issus de cette initiative
3 de mobiliser localement sur des Grands Projets Inutiles Imposés, sur la sortie du nucléaire et d'obtenir leur abandon et l'investissement dans des moyens pour une Transition Ecologique Solidaire parce que les réseaux auront su mobiliser suffisamment pour être majoritaires au niveau de leur département.

Si le PS accepte cette candidature collective citoyenne cela nous permettra de participer au débat et d'être le porte-voix au propre comme au figuré de tous les réseaux qui accepteraient l'aventure.

Mais ce comptage pourra s'effectuer que le PS accepte ou pas la candidature collective citoyenne les réseaux pouvant éditer et distribuer y compris à l'entrée des bureaux de vote des bulletins de cette candidature collective.

Cela permettra de tester la crédibilité des citoyens sur leur capacité à mettre en mouvement différents réseaux, à leur offrir un débouché politique pour leurs actions de terrain sans qu'ils se sentent embrigagés et à faire passer les citoyens du clic à une participation effective à une primaire grandeur nature.

Et le refus du PS de prendre en compte les votes pour cette candidature collective citoyenne sera une motivation supplémentaire pour justifier auprès des élus le fait qu'ils nous accordent leur parrainage.

Refuser d'examiner sérieusement cette proposition c'est accepter que ce soit le FN qui soit au cœur de la campagne présidentielle et que l'écologie disparaisse des écrans radars.

Accepter cette proposition c'est affirmer que ce qui nous paraît important ce sont les législatives et pas la présidentielle.

Aceepter cette proposition laisse ensuite tout loisir à ceux qui tiennent à défendre telle ou telle candidature présidentielle de le faire si les résultats de la primaire ne leur convient pas.

Alain UGUEN
Le 19/11/2016 à 15:58:05

Une fois de plus, les grands industriels et les pouvoirs publics ne tiennent aucun compte des risques encourus par la population. Ce genre d'at-titude est condamnable.

Jean Pierre LE GAC
Le 19/11/2016 à 15:47:38

Quel héritage allons-nous laisser à nos enfants et petits enfants? Une terre polluée,souillée, contaminée,spoliée de ses ressources? Il devient de plus en plus urgent que,tous,nous prenions nos responsabilités pour faire cesser ce gâchis suicidaire!

GUY DEPAULE
Le 19/11/2016 à 14:45:08

Odieuse cette manie de vouloir cacher ses déchets sous le tapis.

Lacroix
Le 19/11/2016 à 13:57:01

Ces produits ne sont pas des déchets. Ce sont des matières, qui doivent être recyclées.
Laisser de tels cadeaux empoisonnés aux générations futures est immoral, idiot, et criminel!
Les auteurs et complices de ces crimes seront bientôt poursuivis et condamnés... Pensez-y, Monsieur le préfet, Monsieur le Commissaire enquêteur, Messieurs nos chers (trop chers) dirigeants.

THIERRY POICHOT
Le 19/11/2016 à 12:21:08

METTRE EN PROCES CES SOCIETES POUR DENIS DE PRISE DE CONSCIENCE VOLONTAIRE ENTRAINANT LA DéSOLATION FUTURE DE NOS DESCENDANTS INNOCENTS.IL VA FALLOIR LEURS APPRENDRE A SE BATTRE DES LA NAISSANCE POUR LEURS SURVIS FACE A UN MANQUE DE RESSOURCES CAUSE PAR L HOMME. NE JAMAIS DIRE (QU AVONS NOUS FAIT POUR EN ARRIVER LA). LA LOIS DES CAUSES A EFFET N A JAMAIS ETait AUSSI VRAIE... RESPECTONS LA UNE BONNE FOIS POUR TOUTE ENCORE UNE FOIS POUR NOS ENFANTS....

NONOLACONCSIENCE
Le 19/11/2016 à 11:34:56

@renée Dubout : idée attrayante sur le principe mais imaginons un instant une fusée-poubelle explosant au lancement comme une vulgaire navette spatiale... Bonjour la dispersion de la pollution dans l'atmosphère et au sol... C'est effectivement très... aventureux!

Enfin, même si je suis d'accord pour signer pétition contre cette pollution sournoise, je trouve les cris d'horreur ci-dessous un peu faux-cul car combien changent régulièrement de smartphone (pour mieux signer les pétitions bien sûr), de tablette, etc. parmi les signataires ? Or ce genre de produits sont parmi les plus polluants à fabriquer. Donc on veut bien consommer de l'électronique mais on ne veut pas voir les déchets...
Mais au delà de l'évidente avidité des capitalistes producteurs de ces biens qui serrent les dépenses au maximum (donc jettent les déchets n'importe comment) et des politiques qui les couvrent, il devrait être clair à tout le monde que tant que nous continueront à consommer de l'électronique, les pollueurs, c'est d'abord nous-mêmes!

Mon cher Alain, il va falloir revenir à la pétition papier urgemment!!! C'est vrai, j'avais oublié "Agir Ici" nous envoyait des pétitions à signer par courrier, c'était il n'y a pas si longtemps que ça!!

Lorenzaccio
Le 19/11/2016 à 10:58:26

Il est inadmissible et criminel de laisser polluer cette nappe phréatique si essentielle à l'avenir des générations futures de l'Alsace.
Les avis des experts commandités par le groupe postulant à l'enfouissement sont évidemment biaisés, puisqu'ils sont payés par l'industriel : on ne peut être juge et partie. Il faut que des instances indépendantes soient entendues.Il faut trouver des solutions sûres dans le temps, c.à dire, à l'échelle géologique, à moins de considérer que l'espèce humaine est condamnée à brève échéance.

Au fond, la Solution futuriste et radicale de les envoyer dans le Soleil,qui ferait partie de l'aventure spatiale, préconisée par un ami astronome (je suis aussi astronome à la retraite)montre la difficulté du problème. Peut-être sera-t-il dans le futur finalement moins onéreux d'envoyer ces déchets dans le Soleil que de les stocker dans la planète Terre.

renée Dubout
Le 19/11/2016 à 07:09:23

Nous sommes tous des pollueurs en commençant par
la quantité de déchets dans nos poubelles !
Si chacun prenait CONSCIENCE d' en supprimer !

un anonyme
Le 18/11/2016 à 20:04:21

L'enfouissement criminel de ces déchets industriels, résulte de l'irresponsabilité des élus indignes de confiance. cette action nuisible
doit être stigmatisée pour que les responsables soient, derechef interdits, de toutes fonctions électives.

Indigne !

un anonyme
Le 18/11/2016 à 19:57:32

Ces exactions d'entreprises incontrôlées par l'Etat, dérogeant aux directives des COP21 et 22, doivent être condamnées pour les nuisances irréversibles quelles provoquerons sur l'écosystème de la Région.

MICHARD Pierre
Le 18/11/2016 à 19:23:26

Ces exactions d'entreprises incontrôlées par l'Etat, dérogeant aux directives des COP21 et 22, doivent être condamnées pour les nuisances irréversibles quelles provoquerons sur l'écosystème de la Région.

MICHARD Pierre
Le 18/11/2016 à 19:23:25

Je suis juste affligé devant le manque de courage des politiques qui se succèdent depuis des dizaines d"années, et qui malgré leurs grands discours sont aux ordres des capitalistes !

Patrick DUPIN
Le 18/11/2016 à 19:17:30

que va t'on laisser en héritage a notre descendance ??? une planète complètement pollué . il serait grand temps que les politiques réagisse dans le bon sens

nelly FONTAINE
Le 18/11/2016 à 18:57:14

C'est une honte,
les bureaucrates n'ont aucun conscience morale vis à vis des etres humains et des enfants qui seront les générations de demain.
Comment pouvons nous encore faire confiance à ceux qui nous dirigent ?

Philippe martin
Le 18/11/2016 à 18:29:48

c'est criminel, nos enfants vont le payer, les futurs générations, il faut arrèter ce désastre.

un anonyme
Le 18/11/2016 à 18:22:33

Il est bon de se rappeler que, pour conforter son projet d'enfouissement des déchets nucléaires en le proclamant "réversible", l'ANDRA prenait Stocamine (avec là des déchets chimiques très dangereux), comme référence en la ùmatière.

FRANVILLE Jean
Le 18/11/2016 à 18:13:04

Le grand patronat pollue, les chômeurs et leurs enfants paieront.... A quand la Révolution?

Yves POULIQUEN
Le 18/11/2016 à 18:12:01

Encore un exemple scandaleux de la gestion de l'après-mine en France, en 2016.

Et la situation actuelle - un désastre - est le résultat de la politique gouvernementale d'hier de vouloir imposer des projets particulièrement néfastes pour l'environnement (dont l'homme et sa santé), en les présentant purgés de risques inacceptables ... bref, des mensonges !

Le rachat par les pouvoirs publics de l'entreprise en faillite est encore un autre scandale en plus ...

Association Gratte Papiers
Le 18/11/2016 à 17:48:49

Les "gérants" d'une industrie qui se permet de prospérer sur l'idée que NOTRE terre va devenir LEUR poubelle ainsi que les engeances politiques qui les soutiennent DOIVENT ÊTRE IMMÉDIATEMENT TRAÎNÉS DEVANT LA JUSTICE ET LOURDEMENT CONDAMNÉS POUR ACTES D'ÉCOCIDE EN BANDE ORGANISÉE. Que Mme Royal commence à balayer devant la porte française avant de pérorer à la COP22 à Marrakech.

Jean-Louis Lemoigne
Le 18/11/2016 à 16:28:04

Du mais en surface, du poison dans le sol.... elle est superbe "notre" Alsace.... heureusement qu'il nous reste les géraniums, les cigognes et les marchés de Noël... pour sauver les apparences....

maxou
Le 18/11/2016 à 16:03:12

il faut obliger les entreprises produisant des déchets toxiques, de prévoir dès l'origine la construction de sarcophages pour neutraliser leur pollution.

Jean-Pierre Reillon
Le 18/11/2016 à 15:56:33

Comment peut on être aussi inconscient de détruire de l'eau potable pour les futures générations. L'eau est une richesse inestimable qui seras vitale aux futures générations. Et si le gouvernement pense que ce n'est pas dangereux ils n'ont qu'a enfuir ces dechets chez eux et non chez nous en alsace !

rodriguez
Le 18/11/2016 à 12:48:45

Nous sommes un collectif de techniciens (hydrologue, rudologue, consultant en risques ndustriels,juristes). comment dissout-on le sel et la potasse; avecd e l'eau. la friabilité des mines de potasse ou de sel est fonction des arrivées d'eau, cette mine est sous une nappe battante, et à terme des infiltrations sont inévitables, contrairement aux avis d'experts commandités par le groupe postulant à l'enfouissement.

La sale manie en vogue dans les années soixante, cacher la poussière sous le tapis, revient en force, le traitement, oui, l'enfouissement, non.

Pour l'OREEAT

Hamel

oreeat
Le 18/11/2016 à 11:53:23

Ras le bol de ces pollueurs et des complices !!!
Qu'ils mettent en place des usines de retraitements.

fsud39
Le 18/11/2016 à 11:25:56

Chacun se doit d'assumer l'élimination de ses déchets sans nuire.

Bernard Guillemot
Le 18/11/2016 à 10:39:29

Monsieur le Commissaire Enquêteur
Ce qui m'étonne sur le sujet des différentes enquêtes publiques touchant à la protection environnementale età la Santé Publique , ( ICPE - notice Hygiène et Sécurité), c'est d'une part le manque d'humilité des experts face à l'effet du temps et d'autre part l'autisme technologique, peut être une forme de sidération, face aux conséquences d'une éventuelle et probable erreur des analyses prospectives des experts mandatés.
Bien évidemment, le bon sens et un minimum de respect des générations futures imposent de ne rien enfouir de dangereux pour la santé publique future!
A mon avis, l'argent et l'économie n'ont aucun sens à l'échelle géologique.
Merci d'analyser sainement, objectivement et sagement ce sujet
Je veux croire en une Société revenant à une lucidité constructive.
Michel Vanquaethem

michel vanquaethem
Le 18/11/2016 à 10:33:50

Trés significatif du niveau de responsabilité assumé par nos élus, on préfère cacher , mentir
comme pour les déchets nucléaires
ELIMINONS TOUS SES IRRESPONSABLES aux prochaines elections

Alain Begon
Le 18/11/2016 à 10:21:46

Pour l'avenir de nos enfants ,on ne peut pas laisser polluer gravement la plus grande nappe phréatique d'Europe d’où des milliers de personne tirent leur eau potable.
Tout cela pour faire quelques minables économies,qui entraineront le triple de dépenses quand il faudra dépolluer.

Marsupilami
Le 18/11/2016 à 10:12:46

Les déchets nucléaires sont un problème crucial. Voici la solution préconisée par un ami astronome retraité : Il n'y a qu'une solution : Les envoyer dans le soleil. Qui propose autre chose ?

Yvette Rouxel
Le 18/11/2016 à 09:53:18

Les déchets sont un problème général crucial. Avons-nous une solution pour ne pas polluer notre planète ? Voici l'idée d'un ami astronome, actuellement à la retraite : il n'y a qu'une solution : Envoyer les déchets dans le soleil.
Qui propose autre chose ?

Justine
Le 18/11/2016 à 09:49:37

Encore une fois, une société qui survit au dépend de ses générations futures, est une société profondément malade. Les soins environnementaux que nous imposons à nos descendants, constituent des travaux colossaux. Il serait urgent d'inverser cette tendance, en protégeant nos décideurs actuels de leur propre folie...

plantain
Le 18/11/2016 à 09:34:27

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !