actualité écologie

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

AG Cyberacteurs

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Journal des Bonnes Nouvelles

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Les 10 jours verts Transacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

victoire pour Gabriel Dufils

Rando Plogoff dimanche 25 aout

OPÉRATION

La Terre vue depuis l’espace

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Soutien de Txetx Etcheverry convoqué au commissariat Bayonne

Mise en ligne du 02/05/2016 au 20/10/2016

Un des porte-paroles du mouvement altermondialiste basque Bizi !, Txetx Etcheverry, est convoqué (en vue d'une audition libre) ce mardi 10 mai à 10H00 du matin au commissariat de Bayonne, au sujet d'une prise de parole anti-nucléaire du Tour Alternatiba réalisée en juillet 2015 devant la centrale de Fessenheim (Alsace).

Bilan de la cyberaction :

4750 participants

Présentation de la cyberaction :

Prise de parole anti-nucléaire de Fesseinhem
Une procédure ouverte contre Txetx Etcheverry !


Le militant du mouvement altermondialiste basque Bizi ! Txetx Etcheverry a été entendu par la police ce mardi 10 mai à 10H00 au commissariat de Bayonne. Il y a appris que la procureur de Bayonne a ouvert le 22 mars 2016 une procédure à son encontre pour “organisation d'une manifestation sur la voie publique sans déclaration et entrave à la circulation des véhicules sur une voie publique le 20 juillet 2015 à Fesseinhem”.

Ce qui est reproché à Txetx Etcheverry est en fait une prise de parole contre le nucléaire et pour la transition énergétique effectuée devant la centrale de Fesseinhem à l'occasion du passage du Tour Alternatiba qui réalisait 5 600 km pour le climat sur des vélos multiplaces (pour plus d'infos : http://www.bizimugi.eu/centrale-nucleaire-de-fessenheim-txetx-etcheverry-convoque-au-commissariat-de-bayonne   ). Cette prise de parole s'est déroulée sur un large trottoir (et non pas sur la voie publique) longeant l'entrée de la centrale, au cours d'une étape qui avait été préalablement déclarée aux autorités publiques, de la même manière que les 186 autres du tour Alternatiba, parti de Bayonne le 5 juin 2015 et arrivé à Paris le 26 septembre. 24 cyclistes étaient présents ainsi que plusieurs journalistes français et allemandds. La scène a été intégralement filmée par plusieurs caméras.

Ce mardi matin, Txetx Etcheverry n'a rien déclaré à l'officier l'interrogeant, dénonçant le caractère “surréaliste” d'une telle convocation et réservant ses explications pour la justice le cas échéant. Il a refusé les prises de photographies anthropométriques et d'empreintes digitales, y voyant une grave dérive liberticide et rappelant que ce qui lui est reproché n'est rien d'autre qu'une prise de parole publique.

Le Tour Alternatiba a été l'occasion de plus de 200 prises de paroles publiques réalisées dans les même conditions que celle du 20 juillet à Fesseinhem. 200 procédures similaires seront elles donc ouvertes, ou est-ce le caractère anti-nucléaire de celle du 20 juillet qui est visé ? Autrement dit, en France, la liberté d'expression et la démocratie s'arrêtent-elles là où commence le nucléaire ?

Une nouvelle procédure sera t'elle engagée contre Txetx Etcheverry qui a réalisé ce matin une nouvelle prise de parole publique sur le trottoir longeant cette fois l'entrée du... commissariat de Bayonne, juste avant d'y être auditionné ? Sans demande d'autorisation préalable, il y a expliqué devant une soixantaine de personnes venues le soutenir l'incompatibilité entre la politique nucléaire et la transition énergétique. Il y a appelé à la fermeture immédiate de Fesseinhem, conformément à l'engagement du président de la République François Hollande. Il y a également appelé à une manifestation le samedi 11 juin à Gasteiz pour exiger la fermeture définitive de la centrale nucléaire de Garoña, située juste à côté du Pays Basque sud, jumelle de celle de Fukushima, entrée en fonctionnement en 1971 et dont l'entreprise propriétaire Nuceonor demande la réouverture jusqu'en 2031 !

Enfin, Txetx Etcheverry a appelé chacun-e a apporter sa part à la transition énergétique en quittant sans plus tarder EDF pour rejoindre le fournisseur d'électricité 100 % renouvelable Enercoop (cf http://www.enercoop.fr/   ). Nous ne sommes condamnés ni au chaos climatique, ni aux catastrophes nucléaires, les alternatives existent, à nous de les renforcer et de les faire passer à une échelle de masse !

Bizi, le 10 mai 2016

* * * * * * * * * * * *
Un des porte-paroles du mouvement altermondialiste basque Bizi !, Txetx Etcheverry, est convoqué (en vue d'une audition libre) ce mardi 10 mai à 10H00 du matin au commissariat de Bayonne, au sujet d'une prise de parole anti-nucléaire du Tour Alternatiba réalisée en juillet 2015 devant la centrale de Fessenheim (Alsace).

Le 20 juillet dernier, le Tour Alternatiba -5600 km pour le climat effectués sur des vélos multiplace- passait devant la centrale nucléaire de Fessenheim avant de franchir la frontière franco-allemande. Marquant un arrêt symbolique devant cette centrale promise à la fermeture par le candidat à la présidence de la République François Hollande, le Tour Alternatiba en profitait pour y exprimer son opposition à l'énergie nucléaire, devant plusieurs médias français et allemands. Txetx Etcheverry prenait ainsi la parole pour déplorer que les milliards engloutis dans la filière nucléaire ne soient pas plutôt investis dans les politiques de sobriété énergétique (isolation des logements, développement des transports collectifs de proximité etc.) et dans le développement des énergies renouvelables. il terminait en dénonçant le jeu trouble et anti-démocratique du lobby nucléaire en France qui va jusqu'à bloquer un engagement présidentiel comme celui de la fermeture de la centrale de Fessenheim.

Prise de parole de Txetx Etcheverry devant la centrale nucléaire de Fessenheim

Censure nucléaire :

Alors que tout s'était jusque là déroulé sans incident et sans aucune remarque de la part des autorités, et que le Tour Alternatiba avait repris son chemin pour rejoindre l'Allemagne toute proche, environ un kilomètre plus loin, la gendarmerie bloqua les 24 cyclistes du Tour sur un bord de route, voulant contrôler leur identité ( Pour plus de détails : https://www.youtube.com/watch?v=cZ6_Lutwzl8  


La gendarmerie française bloque le Tour Alternatiba

Devant les protestations de ces derniers contre cette tentative d'intimidation et d'atteinte à la liberté d'expression sur la question du nucléaire, la gendarmerie a fini par laisser repartir le Tour Alternatiba, qui a repris sa route normale et a fait une pause repas dans la ferme coopérative et alternative GartenCoop à Tunsel, en Allemagne. La police allemande est alors entrée dans la ferme et a annoncé aux cyclistes que la France avait demandé au procureur de Freiburg de contrôler l'identité de tous les cyclistes présents.



La police allemande entre dans la ferme où les cyclistes prennent le déjeuner

Depuis, la coopérative a déposé plainte contre cet abus de pouvoir et le tribunal administratif (allemand) lui a donné raison en condamnant l’État allemand aux dépens (Voir ici le communiqué de la coopérative GartenCoop : http://www.gartencoop.org/tunsel/node/3961  

Audition surréaliste et atteinte à la liberté d'expression :

Malgré cette décision de la justice allemande, une enquête s'ouvre donc aujourd'hui en France au sujet d'une prise de parole anti-nucléaire réalisée il y a 9 mois par des militants pro-climat, devant une centrale sensée être fermée avant la fin 2016, si l'on s'en tient aux engagements du Président Hollande.

Bizi proteste contre cette convocation policière et demande que Txetx Etcheverry sorte sans charge ni inculpation de cette audition surréaliste. Sur les plus de 200 prises de parole publiques réalisées par le Tour Alternatiba en 4 mois (dont une partie pour dénoncer des projets climaticides comme l'aéroport de Notre Dame des Landes ou la Ferme des 1000 vaches par exemple), c'est la seule qui occasionne de tels actes de répression et d'intimidation. La liberté d'expression s'arrête -t-elle là où commence le nucléaire ?

Nous appelons les personnes indignées et solidaires à se réunir devant le commissariat de Bayonne le mardi 10 mai à 9H45.

Bizi y installera un stand sur lequel chacun-e pourra s'abonner au fournisseur d'énergie 100 % renouvelable Enercoop
http://www.enercoop.fr/   . Nous avons aujourd'hui les moyens de nous passer totalement du nucléaire et des énergies fossiles pour l'électricité de nos appartements, commerces, bureaux, locaux associatifs, en quittant EDF au profit d'Enercoop. Cela prend 5 minutes et tout le monde peut ainsi apporter sa part à la transition énergétique indispensable pour stopper le dérèglement climatique et éviter la fuite en avant du nucléaire.

Nous vous proposons d'interpeller le Président de la République sur cette manière étrange de fêter les 35 ans du 10 Mai 1981 et d'honorer la promesse de fermeture de Fessenheim

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Président,

Par la présente je proteste contre la convocation policière de Txetx Etcheverry et je demande qu'il sorte sans charge ni inculpation de cette audition surréaliste. La liberté d'expression s'arrête -t-elle là où commence le nucléaire ?

Je vous demande une nouvelle fois d'arrêter le nucléaire plutôt que ses opposants.

Dans cette attente, veuillez croire en ma mobilisation citoyenne.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

75 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Puisque cette manifestation n'était pas légale, j'en déduis donc que déverser des tonnes de déchets sur la voie publique, polluer à mort en brûlant des tonnes de pneus, détruire délibérément mobilier urbain et chaussées, bloquer les routes avec des tracteurs, et ce en toute liberté et impunité, c'est tout à fait légal et autorisé par les préfectures. Et gare au maire qui irait porter plainte (22)!

Yannick CORBIN
Le 03/06/2016 à 00:04:58

à la fée électricité:
presque d'accord avec toi sauf que:
"le nucléaire civil EST(et non pas "et")militaire", le nucléaire induit une société TOTALITAIRE,ok
-le nucléaire est un crime,contre l'ensemble du vivant, ok
donc on ne remplace pas un crime par une solution "énergétique"
on ne lutte pas contre un crime en proposant de le remplacer par quelque-chose d'autre
mais on le dénonce comme tel et on le juge.
le nucléaire et les technologies de l'atome, de la mine aux déchets, font partie du droit "régalien"(roi)du chef de l'état,c'est pour cela qu' il s'épanouit et se répand en dehors de toute démocratie,

apporter des "solutions "énergétiques" c'est disculper les criminels, en les réduisant à de simples producteurs d'énergie, c'est exactement ce que veulent et font faire les décideurs avec la transition énergétique" , la cop 21 , les "scénarios Négawatt, l'ademe, qui oeuvrent finalement pour la continuité du nucléaire, en faisant croire le contraire.

Chris
Le 12/05/2016 à 12:28:52


ALORS MADAME ROYALE, Allez-vous laisser faire le tribunal de Bayonne poursuivre Monsieur TXETX ETCHEVERRY, pour avoir lancer une marche pacifique contre la Centrale Nucléaire de FESSEHEIM. Il a tout simplement mis en pratique ce que les gens veulent, aussi se voir assigner devant les tribunaux rien que pour çà !! Est-ce un si grave délit ? Nous n'étions pas encore en Etat d'Urgence que je sache.... Et c'est notre seul recours à nous citoyens pour que l'on nous entende, car nos gouvernants ne nous représentent pas. Nous ne les intéressons que les jours de vote.
Aussi Madame la Ministre je vous demande de bien vouloir faire lever les poursuites contre Monsieur TXETX ETCHEVERRY qui par son courage à oser pacifiquement, montrer et attirer l'attention d'un gouvernement qui n'entend même pas ses citoyens quant aux dangers du nucléaire..
Je pensais que étions dans un Pays où les libertés n' étaient pas bafouées...Mais lorsque les gouvernants sont loin du peuple cela devient grave et nous devons l'en avertir J'ai longtemps milité pour la Liberté au vrai sens du terme, j'ai peur que les gesticulations de ce gouvernement font qu'un jour on bascule dans la dictature

64JOZY03
Le 12/05/2016 à 11:05:26

Aupa Txetx !

toutes les centrales nucléaires doivent être fermées, en commençant par celles qui ont dépassé l'âge pour lequel elles ont été (mal) conçues.
Mais la solution, ce n'est pas enercoop car enercoop est complètement tributaire du réseau ERDF filiale d' EDF, or EDF n'est pas une solution bien sur, car EDF n'est plus un service public depuis un moment déjà et c'est bien d'un vrai service public non criminel (le nucléaire est un crime contre l'humanité tellement cette énergie est dangereuse) de l'énergie dont nous avons besoin.
Première chose : politique de décroissance massive de la consommation d'énergie dans nos pays soient disant développés (développé en en exploitation des humains et des ressources , ça oui très développés) EDF continue d'avoir la main mise sur le chauffage électrique dans le bâtiments(le plus mauvais choix pour chauffer, tout ça pour justifier 55 réacteurs en activité)
deuxième chose : efficacité energétique
troisième : décentralisation des unités de production d'énergie, une énormeperte d'énergie se fait dans le transport de l'électricité, et des productions locales sous contrôle des habitants locaux
quatrième chose :des énergies dites renouvelables en tenant compte de capacité de la planète. le bois peut devenir une source de polluion si on ne gère pas correctemet les forêts par exemple...

mais avant tout, il faut arrêter les réacteurs quitte à avoir reclours à ces centrales qui aémettraient plus de C02 car l'accident nucléaire va arriver en France, les "autorités" nous y préparent et le C02 est surtout produit par le transport, alors une véritable politique de décroissance massive des transports est à mener en parallèle.

Sur la démocratie : je remercie alternatiba d'avoir réagi assez vivement pour le maintien des manifs lors de la cop 21, ce qui n'a pas été le cas du TRéseau Sortir du nucléaire, devenu un entreprise dirigé par des salariés au pouvoir et refusant de mouiller la chemise lors de la COP 21 car ces mêmes salariés graignaient pour leur structure.Je remercie Txetx de ne pas se faire acheter par la pression de l'état .
Nous ne sommes pas en démocratie mais en démocrature en France, et les militants écologistes, en particulier antinucléaires sont classés S comme les terroristes. Car en France, le nucléaire est un sujet tabou.

Toutes et tous dans la rue, pour dénoncer la politique énergétique française étouffée par le lobby du nucléaire, qui constitue un crime contre l'humanité, pour exiger un service publique de l'énergie, pour exiger l'arrêt du nucléaire civil ET militaire

la fee electricite
Le 11/05/2016 à 21:13:00

Fessenheim peut et doit être fermée maintenant !
Arrêt de Fessenheim reporté en 2018 : le gouvernement se fout du monde et s’assoit sur la sécurité !


Le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce fermement le reniement du gouvernement français, qui vient d’annoncer par la voix de Ségolène Royal un report à 2018 - soit après les prochaines élections présidentielles ! - de la fermeture de Fessenheim, en raison du retard de l’EPR de Flamanville.


Conditionner l’arrêt de Fessenheim à la mise en service de l’EPR de Flamanville est malhonnête et irresponsable. Considérer qu’il faut attendre la mise en service d’un réacteur pour en fermer un autre constitue une inversion totale de la logique du plafonnement de la puissance nucléaire installée. S’il faut attendre 2018 pour fermer Fessenheim, comment le gouvernement compte-t-il réaliser la baisse de la part du nucléaire à l’échéance 2025 à laquelle il s’était engagée ?

Ce report revient à bafouer la promesse électorale d’une fermeture sans délais de Fessenheim. Or cet engagement n’avait rien à voir avec des considérations de transition énergétique mais était lié à la dangerosité de la centrale. Comme le Réseau “Sortir du nucléaire“ et plusieurs associations alsaciennes l’ont rappelé en juillet dans une lettre adressée à François Hollande, Fessenheim est vieille, située en zone sismique et en contrebas du grand canal d’Alsace. C’est dès maintenant qu’elle doit fermer, et ce pour des raisons de sécurité. Avec ce report, le gouvernement cherche à se dédouaner et ne fait qu’afficher son manque de courage politique.

mandelkorn
Le 11/05/2016 à 13:45:23

http://www.sortirdunucleaire.org/  
Réseau "Sortir du nucléaire"
Fédération de 930 associations et 60 000 personnes
Agréée pour la protection de l'environnement
http://www.sortirdunucleaire.org  
Communiqué de presse - 9 mai 2016
Soutien à Alternatiba et Txetx Etcheverry, convoqué par la police pour une prise de parole devant Fessenheim
Le Réseau “Sortir du nucléaire“ apporte son total soutien aux militants d’Alternatiba et à Txetx Etcheverry en particulier, au moment où ce dernier est convoqué le 10 mai devant le Commissaire de police de Bayonne, sans même que les motifs précis de la convocation n’aient été détaillés.

Avoir osé s’exprimer librement devant des médias français et allemands juste devant la centrale nucléaire de Fessenheim serait donc devenu une infraction ? C’est ce qu'il a fait le 20 juillet dernier, à l’occasion du Tour Alternatiba (5600 km pour le climat effectués sur des vélos multiplaces). Crime de lèse-majesté au royaume français du nucléaire !

Après le passage devant la centrale, la police a d’abord essayé de bloquer le tour pour contrôler les identités des militants, mais y a renoncé en raison de la présence des médias.

Or, quelques heures après leur passage à Fessenheim, les membres d’Alternatiba ont effectué une pause repas de l’autre coté de la frontière du Rhin dans une ferme coopérative et alternative. Les autorités françaises ont poussé le ridicule jusqu’à demander à leurs homologues allemands de faire venir la police sur ce terrain privé pour y contrôler les identités des cyclistes militants*... Si la croyance prétend que la frontière française arrête les nuages radioactifs, elle n’arrête apparemment pas l’acharnement policier ! En période de menace terroriste, la police ne devrait-elle pas avoir d’autres priorités que de venir harceler des militants pacifistes ?

La liberté d’expression s’arrête-t-elle là où commence le nucléaire ?
* Voir les vidéos des contrôles
Retrouvez ce communiqué sur notre site : http://www.sortirdunucleaire.org/Soutien-a-Alternatiba-et-Txetx-Etcheverry  

Réseau \"Sortir du nucléaire\"
Le 10/05/2016 à 08:11:50

à André Hatz: d'accord sur tout ce que tu dis , sauf sur l'interprétation , à mon avis erronée , que tu fais de la citation de "la promesse "de françois hollande:
"je veux fermer la centrale de Fessemheim pour 2 raisons: c'est la plus ancienne":
comprenez on va pouvoir en construire des neuves,
et "elle st sur une faille sismique" ,
comprenez on va pouvoir en construire ailleurs,et continuer de tout pourrir "
et je pense que lui ou son successeur fermeront effectivement Fessenheim lorsque de nouveaux réacteurs démarreront voir l'acharnement à vouloir continuer l'EPR et le reste..
Je crois que beaucoup n'ont pas compris ou réside le totalitarisme du nucléaire , ça commence toujours dans les discours.

Chris
Le 09/05/2016 à 12:16:16

MERCI à tous ceux qui exigent pacifiquement, comme l'a fait Txetx Etcheverry et comme le font des milliers de citoyens, la fermeture de Fessenheim.
Le Président de la République lui-même s'est ému de ce que Fessenheim soit construite sur une faille sismique, ce qui veut dire en d'autres termes que les populations sont en grand danger. Il lui reste à respecter sa promesse, à fermer DÉFINITIVEMENT ET IRRÉMÉDIABLEMENT la centrale de Fessenheim. Dimanche 24 avril 2016, ce sont 5000 citoyens qui se sont réunis sur les ponts du Rhin pour rappeler cet engagement et exiger la fermeture effective de Fessenheim, aussi pour commémorer les victimes de Tchernobyl et de Fukushima : et il n'y eut AUCUN DÉBORDEMENT, car les anti-nucléaires sont avant tout des pacifistes. Alors, qu'on les respecte comme tels, qu'on arrête de les ficher, qu'on leur apporte le respect dû à tous les lanceurs d'alerte.
Relaxez Txetx Etcheverry et rappelez la promesse de François Hollande : "Je veux fermer Fessenheim pour 2 raisons : parce que c'est la plus ancienne centrale, prévue pour 30 ans et elle aura 40 ans d'âge en 2017. Et elle est située près d'une faille sismique".

André Hatz
Le 08/05/2016 à 17:11:57

J'ai voté pour un président "de gauche" pensant naïvement qu'il serait le garant des libertés, du respect du droit de chacun de s'exprimer, de l'environnement. Mais quelle déception, j'ai participé à l'élection d'un gouvernement libéral qui préfère se mettre à la solde des grands lobbies au lieu de prendre des décisions pour le bien être du peuple.

un anonyme
Le 07/05/2016 à 12:14:26

La bonne distance pour le Nucléaire c'est 8 minutes lumière!!! (distance de la terre au soleil où la fusion nucléaire est à l'oeuvre de façon naturelle) tient ça ferait un beau slogan...

Je trouve très inquiétant cette convocation, c'est un déni de liberté d'expression... et un recul de nos libertés...

Thierry GOUBIN
Le 06/05/2016 à 23:05:57

Les dérives répressives et anti-démocratiques du gouvernement français sont inadmissibles, et révélatrices de l'impuissance des hommes au pouvoir.

La liberté d'expression est un droit, si le gouvernement le bafoue, il perd sa légitimité.

citoyen français
Le 06/05/2016 à 21:59:01

Quand le fait d'exprimer une opinion devient un délit et détourne la police de tâches plus utiles, il y a péril en la demeure.

Claude Pédestarrès
Le 06/05/2016 à 18:30:56

Cette convocation est incompréhensible,Txetx Etcheverry exerçant pacifiquement et au grand jour ses droits démocratiques de citoyen. Son engagement pour l'écologie et la justice sociale est remarquable, un modèle à suivre. Si, comme il le dit, le président de la république aime les lanceurs d'alertes, peut-être a -t-il l'intention de proposer à Txetx une légion d'honneur (dont celui-ci serait au demeurant bien embarrassé...)

Je suis totalement d'accord avec cette prise de position et je me permets de rêver à ce que serait la France si Txetx était président de la République!

Françoise Doray
Le 06/05/2016 à 11:54:56


Soutien total à mon homonyme!

Etcheverry
Le 06/05/2016 à 10:34:21

tu m'étonnes que ça réagisse comme cela, Areva au bord de la faillite, Edf pas loin derrière, des EPR tout pourris qui coutent les yeux de la tête, des centrales vétustes, vieilles et dangeureuses à l'image du gros incident de la centrale de Paluel ces derniers jours et tout cela avec NOTRE FRIC."nos" maitres montrent leurs vrais visages. Mais à droite ou à gauche choisit bien ta mafia au prochaine éléction petit mouton.

stef17
Le 05/05/2016 à 16:40:55

Mais non voyons il ne faut pas demander "qu'il sorte sans charge ni inculpation de cette audition surréaliste", il faut manifester devant le commissariat et empêcher qu'il y entre !!!

Cette atteinte à la liberté d'expression est anti- constitutionnelle !!
Vit-on encore dans un pays démocratique?

Patrick
Le 05/05/2016 à 15:25:18

olà
les "Hommes debout" auront le dernier mot
le mot juste le geste juste.....


un anonyme
Le 05/05/2016 à 10:26:06

A quand des procès pour les pro-nucléaire qui eux sont de véritables assassins potentiels... Mais voilà ils ont le pouvoir !

Gabriel Berthomieu
Le 05/05/2016 à 09:42:19

arrêtez vos délires: ça pue vraiment du Nuc dans ce pauvre Pays, ils vont finir par tout faire péter et nous avec. Pas de génocide Nucléaire ! ni ici ni ailleurs. Jipé

jean pierre chauffier
Le 04/05/2016 à 22:53:30

Etre convoqué sans en savoir les raisons est indigne du convoquant , surtout quand il représente la Loi . Nous attendons une autre manière de faire , plus respectueuse des droits des hommes libres dans un pays dit "de liberté"

Bibillo
Le 04/05/2016 à 14:46:45

C'est inadmissible d'être convoqué près des autorités sans en avoir les motifs au préalable : c'est indigne d'une vraie démocratie et du respect de tout citoyen . Cette situation devrait changer pour respecter la notion d'innocence avant jugement.De plus , il est certain que les antinucléaires sont surtout des visionnaires et non des farfelus du court terme .
Pour stopper l'agression des russes en Ukraine , les échanges verbaux et la menace de faire savoir la vérité au peuple russe a coûté moins cher que d'autres solutions guerrières . Merci beaucoup Mr. Hollande , Président de la République . Merci à l'Europe aussi . Dire vrai doit être la force de tous , pas le mensonge ni la manipulation .
Que les menteurs et manipulateurs soient punis !!! Nous voulons notre droit d'être entendus .

Bibillo
Le 04/05/2016 à 14:38:30

c'est à cause de ce genre de conneries,
que je vote blanc au deuxième tour.
bon courage

bababus
Le 04/05/2016 à 13:22:37

Txetx, on est avec toi. Gaby

un anonyme
Le 04/05/2016 à 12:29:37

Non à l'intimidation de l'etat nuclaire français. A.R.

Raymond AUSSANT
Le 04/05/2016 à 11:38:55

assez de la criminilisation des militants dans ce pays a la solde de l'europe néoliberale

filou
Le 04/05/2016 à 11:34:10

agur txetx
engagement humaniste et sociétal exemplaire, txetx est un modèle à citer aux jeunes et à suivre par tous
jxt

un anonyme
Le 04/05/2016 à 10:12:41

Quand exprimer une opinion risque de devenir un délit, ça craint!!!!

cactus
Le 04/05/2016 à 09:56:45

Aujourd'hui il n'est plus toléré dans ce Pays aucune opposition à tous les projets des Pouvoirs en place (qu'ils soient PS , DROITE ET FN ?)
CELA ÉTAIT LE CAS SOIT DISANT DANS CERTAINS PAYS D'EUROPE DE L'EST VOILÀ 40 ANS !!!!! ET NOS GRANDS MÉDIAS SAVAIENT NOUS LE DIRE À LONGUEUR D'ANTENNE? ALORS LÀ ILS ABOIENT AVEC CES CORROMPUS DE LA POLITIQUE POURRIS PAR L'ARGENT ROI !!!! .

un anonyme
Le 04/05/2016 à 00:11:21

La réalité c'est que le nucléaire st un sujet tabou et si on est anti-nucléaire on a que le droit de se taire.
Cependant de plus en plus de gens doute ... Soutien total à txeitx !

uhaina
Le 03/05/2016 à 23:13:58

Cette convocation est incompréhensible,Txetx Etcheverry exerçant pacifiquement et au grand jour ses droits démocratiques de citoyen. Son engagement pour l'écologie et la justice sociale est remarquable, un modèle à suivre. Si, comme il le dit, le président de la république aime les lanceurs d'alertes, peut-être a -t-il l'intention de proposer à Txetx une légion d'honneur (dont celui-ci serait au demeurant bien embarrassé...)

Daniel JUNQUAS
Le 03/05/2016 à 22:54:54

À propos de tous ceux et celles qui soutiennent Txetx et qui ne peuvent joindre le geste à la parole en passant chez Enercoop parce que tributaires d'une ELD autre qu'ERDF : certes vous ne pouvez pas déménager mais vous pouvez devenir sociétaire et faire connaître Enercoop en dehors de votre territoire.

À chaque fois que j'entendrai dire que les forces de l'ordre sont débordées, je citerait ce cas montrant que si elles sont débordées, c'est qu'elles sont bien mal occupées.

Un sociétaire Enercoop devenu client Enercoop.

Bibi
Le 03/05/2016 à 22:38:47

Nous sommes très nombreux avec toi,TXETX.
Et nous sommes prêts à te soutenir.
Fernand (Arles)

Fernand HERMET
Le 03/05/2016 à 21:58:49

Monsieur le président,

J'ai voté pour vous en 2012 et vous ne respectez pas vos engagements. Le nucléaire est très dangereux, des mouvements citoyens comme alternatiba proposent des alternatives au nucléaire et aux changements climatiques, l'état empêche les citoyens d'exprimer, pendant que les centrales se dégradent et menacent la vie de milliers de riverains.
Vous n'avez pas été élu par des lobies, mais par nous, citoyens responsables.



un anonyme
Le 03/05/2016 à 21:51:43

Stupéfiant!!!

jean-pierre delorme
Le 03/05/2016 à 21:12:40

Très bien Enercoop. J'y ai souscrit depuis longtemps mais ils sont sous la férule d'EDF et peinent à oser affirmer leur opposition franche au Linky. Conflit d'intérêt?
Le temps est venu pour tous de se positionner, la lâcheté aidera les tyrans.
Osons!

Maia
Le 03/05/2016 à 20:19:43

La justice a bien autre chose à faire.
Ridicule.
Yves Deniaud

Yves DENIAUD
Le 03/05/2016 à 20:09:54

Bravo pour le courage de cet homme qui ose dire la vérité sur le nucléaire.
J'ai suivi alternatiba et c'était vraiment super

un anonyme
Le 03/05/2016 à 19:52:44

Le nucléaire n'est pas la seule cause de répression policière,
Le climat délétère entretenu par WALLS et son ministre de l'intérieur ne sont pas éloignées des méthodes fascisantes de PAPON et PASQUA.
Honte à ce gouvernement !

MICHARD Pierre
Le 03/05/2016 à 19:19:36

Nucléaire non Merci!!!

Avec tout mon soutien pour Txetx!

Sylvie Toulouse
Le 03/05/2016 à 18:57:34



aupa eta jo aitzina!

xipri

un anonyme
Le 03/05/2016 à 18:30:39

Plus libre, plus imaginatif que Txetx il n'y en a pas beaucoup... C'est pourquoi "on" voudrait lui couper les ailes...
Hirekin, Txetx !

un anonyme
Le 03/05/2016 à 18:27:23

je soutiens Txetx,
comme je soutiendrai tout militant face à la répression et aux intimidations,

mais je ne soutiens pas enercoop!

Chris
Le 03/05/2016 à 18:23:25

Courage dans ton action

un anonyme
Le 03/05/2016 à 18:16:28

Plus de democratie!

Didier Robin
Le 03/05/2016 à 17:59:55

je soutiens l'action de Bizi

un anonyme
Le 03/05/2016 à 17:45:29

Txetx est un modèle
C'est à un symbole qu'on s'attaque

Leborde
Le 03/05/2016 à 17:41:14

Non violent mais déterminé.

Il y aura du monde à Bayonne et une fois de plus le mouvement en sortira grandi.

Soit Fort...

" On ne fera pas un monde différent avec des gens indifférents " . Arundhati Roy


un anonyme
Le 03/05/2016 à 16:53:32

on ne peut que soutenir cet homme magnifique !

un anonyme
Le 03/05/2016 à 16:41:36

Pour Maitre Eolas, on ne doit jamais se rendre à une audition libre de la police, cette audition libre qui se fait justement sans avocat et à discrétion de la police est une atteinte à la liberté et n'est protégé que par le fait qu'elle n'est pas obligatoire.
IL NE FAUT DONC PAS Y ALLER

François Rousset de Pina
Le 03/05/2016 à 15:47:40

J'ai connu Txetx lors d'un discours solide à une conférence à Blois à l'automne dernier après avoir suivi sa délégation cycliste sur quelques KM dans le but de mobiliser pour la réussite de la COP21. "CHANGEONS LE SYSTEME, PAS LE CLIMAT" Tel est le slogan de son association "ALTERNATIBA" Et dans leur périple de plusieurs milliers de KM à travers l'Europe, ils se sont arrêté à Fessenheim.... Ils ont donner "leur part" pour sauver l'humanité. Prenons conscience, motivons nous!

Dédé LAGRANGE
Le 03/05/2016 à 15:40:56

Que la lumière soit

Roland LEGROS
Le 03/05/2016 à 15:37:46

merci pour votre ténacité et votre courage !

toulousaine
Le 03/05/2016 à 15:30:59

Hollande ! On veut que tu respectes ta décision, pour une fois ce serait bien pour tous....

Mambo 42

André RAOULT
Le 03/05/2016 à 15:18:34

Sauf que comme ça ne "les"arrange pas, "ils" ont préféré les ficher "S"...

Darna
Le 03/05/2016 à 14:33:26

Les lanceurs d'alerte ne sont pas des criminels, mais des bienfaiteurs de l'humanité. Des médailles du mérite devraient leur être décernées!!!!!!

Danielle Rion
Le 03/05/2016 à 14:19:30

la liberté d'opinion et l'expression non violente de celle-ci doit être sauvegardée dans notre pays ! même si l'énergie nucléaire ne peut pas être abandonnée instantanément il faut absolument développer plus sérieusement des alternatives

un anonyme
Le 03/05/2016 à 14:09:26

Bienvenue à Enercoop pour les 95% qui ne dépendent pas d'Entreprises Locales de Distribution. Et même si cette société coopérative d'intérêt collectif propose un tarif égal ou un peu supérieur à EDF, (pour l'instant car edf n'arrête pas d'augmenter le sien) quel soulagement immense de sortir du produit de l'industrie du nucléaire!
Allez, pour joindre le geste à la parole et pour sortir de cette presque dictature:

http://www.enercoop.fr  

Michel de Pau
Le 03/05/2016 à 14:04:14

Solidarité avec mon hôte de passage en juillet dernier !

Annette
Le 03/05/2016 à 14:03:15

Oui François, mais ça ne s'arrête pas à l'Etat car ça fait depuis si longtemps que les manettes étaient contrôlées par des multinationales, à commencer par les compagnies pétrôlières, si l'on évoque l'ère industrielle.
En effet, ce sont elles qui sont composent le Big Brother qui dirige l'économie mondiale, même via le Codex alimentarius : alimentation/santé/énergie/transport/BTP...TOUT en dépend, et c'est aussi elles qui organisent les fameux Sommets de l'hypocrisie telle que la COP 21 et d'autres avant.

Darna
Le 03/05/2016 à 13:41:17

Fessenheim, ça suffit. Personne n'en veut, ni en France, ni en Allemagne. Tous contre et avec ceux qui le disent plus fort que d'autres.

Calypso
Le 03/05/2016 à 13:15:34

Il faudrait plutôt parler de trilliard d'Euros dédiés au nucléaire avec les problèmes de l'EPR, le renflouement de EDF et la gestion des risques et fins des centrales.
Toute ma solidarité à Txetx pour sa position devant nos politiques de droite et de gauche qui dépenses nos impôts en les gaspillant à leur profit.

Jean-Jacques RISS
Le 03/05/2016 à 13:14:51

Dans cette autre Corée du Nord, le droit s'arrête quand le nucléaire commence ...

7seizh
Le 03/05/2016 à 13:05:43

la Dictature Nucléaire, à l'instar de la République bananière, méprise toutes formes de Liberté d'expression. IL n'y a plus de censure, non, mais il reste la Loi du Livre pour déterminer l'injustice qui aujourd'hui devient la Normalité...
Nous devrions nous taire et ne jamais rien remettre en question, comme avec les "Religion du Livre", surtout quand il s'agit de l'hégémonie d'esclavagistes patentés. AREVA au Niger, ce n'est pas très jojo !
Ne lâchons rien !
C'est vivre Libre ou Mourir !

Philippe BIAUX
Le 03/05/2016 à 12:41:15

c'est guignol ?

Gnafron
Le 03/05/2016 à 12:33:16

Est-on toujours en démocratie ou la "gauche" actuelle au pouvoir (sur les citoyens mais soumises aux puissance d'argent) en est-elle le fossoyeur après avoir été faussialiste ?

Mitakuye Oyasin
Le 03/05/2016 à 12:17:02

Soutien à cet homme courageux!

martine
Le 03/05/2016 à 12:15:57

Cette affaire montre bien que c'est l'Etat nucléaire français, et non pas un quelconque lobby, qui est aux manettes pour arrêter les opposants au nucléaire plutôt que le nucléaire, cette "arme de destruction massive". Et comme l'Etat nucléaire ne veut pas abolir cette arme et arrêter l'industrie nucléaire, c'est aux citoyens de se mobiliser pour le faire. Par exemple, pour les abonnés au réseau public de distribution d'électricité, en quittant EDF pour un fournisseur d'électricité produite à 100% par les renouvelables (il y en a au moins quatre en plus d'ENERCOOP et certains moins chers qu'EDF).

VALLET François
Le 03/05/2016 à 12:07:41

Txetx est un non-violent qui calme et recadre ceux qui auraient tendance à trop s'échauffer. S'en prendre à lui est une erreur monumentale ou une provocation calculée. Au choix ...

Hélène
Le 03/05/2016 à 12:06:38



Un des porte-paroles du mouvement altermondialiste basque Bizi !, Txetx Etcheverry, est convoqué (en vue d'une audition libre) ce mardi 10 mai à 10H00 du matin au commissariat de Bayonne, au sujet d'une prise de parole anti-nucléaire du Tour Alternatiba réalisée en juillet 2015 devant la centrale de Fessenheim (Alsace).



Un des porte-paroles du mouvement altermondialiste basque Bizi !, Txetx Etcheverry, est convoqué (en vue d'une audition libre) ce mardi 10 mai à 10H00 du matin au commissariat de Bayonne, au sujet d'une prise de parole anti-nucléaire du Tour Alternatiba réalisée en juillet 2015 devant la centrale de Fessenheim (Alsace).

Le 20 juillet dernier, le Tour Alternatiba -5600 km pour le climat effectués sur des vélos multiplace- passait devant la centrale nucléaire de Fessenheim avant de franchir la frontière franco-allemande. Marquant un arrêt symbolique devant cette centrale promise à la fermeture par le candidat à la présidence de la République François Hollande, le Tour Alternatiba en profitait pour y exprimer son opposition à l'énergie nucléaire, devant plusieurs médias français et allemands. Txetx Etcheverry prenait ainsi la parole pour déplorer que les milliards engloutis dans la filière nucléaire ne soient pas plutôt investis dans les politiques de sobriété énergétique (isolation des logements, développement des transports collectifs de proximité etc.) et dans le développement des énergies renouvelables. il terminait en dénonçant le jeu trouble et anti-démocratique du lobby nucléaire en France qui va jusqu'à bloquer un engagement présidentiel comme celui de la fermeture de la centrale de Fessenheim.



Alors que tout s'était jusque là déroulé sans incident et sans aucune remarque de la part des autorités, et que le Tour Alternatiba avait repris son chemin pour rejoindre l'Allemagne toute proche, environ un kilomètre plus loin, la gendarmerie bloqua les 24 cyclistes du Tour sur un bord de route, voulant contrôler leur identité (
La gendarmerie française bloque le Tour Alternatiba

Devant les protestations de ces derniers contre cette tentative d'intimidation et d'atteinte à la liberté d'expression sur la question du nucléaire, la gendarmerie a fini par laisser repartir le Tour Alternatiba, qui a repris sa route normale et a fait une pause repas dans la ferme coopérative et alternative GartenCoop à Tunsel, en Allemagne. La police allemande est alors entrée dans la ferme et a annoncé aux cyclistes que la France avait demandé au procureur de Freiburg de contrôler l'identité de tous les cyclistes présents.

La-police-allemande-entre-dans-la-ferme-

La police allemande entre dans la ferme où les cyclistes prennent le déjeuner

Depuis, la coopérative a déposé plainte contre cet abus de pouvoir et le tribunal administratif (allemand) lui a donné raison en condamnant l’État allemand aux dépens (Voir ici le communiqué de la coopérative GartenCoop : http://www.gartencoop.org/tunsel/node/3961   ).

Audition surréaliste et atteinte à la liberté d'expression :

Malgré cette décision de la justice allemande, une enquête s'ouvre donc aujourd'hui en France au sujet d'une prise de parole anti-nucléaire réalisée il y a 9 mois par des militants pro-climat, devant une centrale sensée être fermée avant la fin 2016, si l'on s'en tient aux engagements du Président Hollande.

Bizi proteste contre cette convocation policière et demande que Txetx Etcheverry sorte sans charge ni inculpation de cette audition surréaliste. Sur les plus de 200 prises de parole publiques réalisées par le Tour Alternatiba en 4 mois (dont une partie pour dénoncer des projets climaticides comme l'aéroport de Notre Dame des Landes ou la Ferme des 1000 vaches par exemple), c'est la seule qui occasionne de tels actes de répression et d'intimidation. La liberté d'expression s'arrête -t-elle là où commence le nucléaire ?

Nous appelons les personnes indignées et solidaires à se réunir devant le commissariat de Bayonne le mardi 10 mai à 9H45.

Bizi y installera un stand sur lequel chacun-e pourra s'abonner au fournisseur d'énergie 100 % renouvelable Enercoop ( cf http://www.enercoop.fr/   ). Nous avons aujourd'hui les moyens de nous passer totalement du nucléaire et des énergies fossiles pour l'électricité de nos appartements, commerces, bureaux, locaux associatifs, en quittant EDF au profit d'Enercoop. Cela prend 5 minutes et tout le monde peut ainsi apporter sa part à la transition énergétique indispensable pour stopper le dérèglement climatique et éviter la fuite en avant du nucléaire.

mandelkorn
Le 03/05/2016 à 11:50:32

Il est révoltant de voir TXETX, qui n'économise pas son temps et son énergie au service de la planète et des générations futures être traité ainsi.

claude grosset
Le 03/05/2016 à 11:49:28

Merci à Françoise pour l'info sur sur les SICAE.
A utiliser en rapport aux compteurs plutôt, non ?

Darna
Le 03/05/2016 à 11:14:42

Malheureusement, il n'est pas possible à tous les citoyens français éco-responsables de quitter EDF !
En Alsace où l'électricité d'EDF est distribuée par Electricité de Strasbourg, la possibilité de changement est verrouillée (au motif d'opérateur local).
Cette aberration n'empêche heureusement pas de soutenir Alternatiba et Txetx.

un anonyme
Le 03/05/2016 à 11:13:49

Un formidable militant pacifiste et engagé qui fait un travail formidable. Evidemment honteux!

Nathalie MANN LEFORESTIER
Le 03/05/2016 à 10:54:29

aparté concernant Enercoop : c'est faux de dire que tout le monde peut adhérer à Enercoop : dans mon village, c'est la SICAE qui gère la distribution, et il n'est pas possible de changer de fournisseur : voici un copié-collé de la réponse d'Enercoop :
"A priori il n'est pas possible de changer de fournisseur lorsque l'on dépend d'une SICAE.
En effet, 5% du territoire, soit 2200 communes ont souhaités garder leur indépendance en 1946 lorsque l'état a créé EDF.
Ces communes ont donc une gestion locale de l'énergie (gestion indépendante du réseau et de la commercialisation). Les gestionnaires des réseaux (ERDF pour 95% du territoire et les Entreprises Locales de Distribution (ELD) pour 5%) déterminent des estimations de consommation d'énergie ou missionnent des techniciens afin de relever les compteurs. Ces informations de consommation sont formatées (informatiquement) selon ERDF pour 95% du territoire et d'une autre manière pour les ELD.

Pour cette raison le marché reste factuellement fermé sur les territoires des ELD."

françoise ballet
Le 03/05/2016 à 10:27:25

Ce Txetx est quelqu'un de très bien !!!

Annie MILLOT
Le 03/05/2016 à 10:22:34

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !