actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

La Terre vue depuis l’espace

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

victoire pour Gabriel Dufils

Les 10 jours verts Transacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

Ne laissez pas vos appareils en veille

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Pas de transition énergétique sans sortie du nucléaire

Mise en ligne du 06/10/2014 au 26/08/2016

Nucléaire ou transition énergétique : un choix s’impose
Les centrales nucléaires françaises ont été conçues pour fonctionner environ 30 ans. Mais EDF veut prolonger leur fonctionnement à 50, voire 60 ans, au mépris des risques. Pour cela, EDF envisage un énorme programme de travaux qui n’empêcheront pas le vieillissement inéluctable des réacteurs.

Bilan de la cyberaction :

4200 participants

Présentation de la cyberaction :

Un choix s’impose aujourd’hui : soit engloutir des milliards d’euros dans ce rafistolage aussi coûteux que dangereux, soit investir ces sommes dès maintenant dans une véritable transition énergétique (économies d’énergie et énergies renouvelables) et commencer par fermer dès maintenant les réacteurs les plus vieux.
Ne laissons pas l’industrie nucléaire faire la loi sur la transition énergétique !
Cet été, le gouvernement a présenté un projet de « loi de transition énergétique pour la croissance verte » qui est débattu au Parlement jusqu' au 11 octobre 2014.
Censé permettre une véritable transition et une réduction de la part du nucléaire, ce projet de loi, en l’état actuel, laisse les clefs de la politique énergétique française à EDF, rien n’étant prévu pour l’obliger à fermer ses centrales vieillissantes.
Ne laissons pas EDF écrire sa loi du nucléaire !

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur,
Il n'y aura pas de transition énergétique sans sortie du nucléaire
Ce que nous exigeons :
* l’arrêt immédiat des réacteurs qui ont dépassé les 30 ans de fonctionnement
* l'arrêt définitif du programme EPR et de tout projet de renouvellement du parc nucléaire
* l’adoption d’un objectif impératif de réduction de 20 % de la consommation finale d’électricité à l’horizon 2025
* la reprise en main effective, par le Gouvernement et le Parlement, de la politique énergétique du pays et la possibilité, pour l’exécutif, de décider l'arrêt de réacteurs pour des raisons de politique énergétique.
Veuillez croire, Madame, Monsieur, en ma mobilisation sur ce dossier.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

16 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

On nous dit toujours de regarder l'Allemagne, dans cas oui prenons exemple !

isabelle obscur
Le 23/05/2016 à 01:50:24

La solution pourrait être de s'équiper individuellement le plus possible en énergie propre(ce qui n'est pas si évident, finalement...) de consommer moins et d'ainsi faire la nique à EDF... Horreurs, malheurs mais de quoi vont vivre nos lobbyistes ? et que feront-ils de leurs centrales nucléaires ? qui va payer la facture en cas de non démentellement ? l'environnement ? les êtres vivants ? et qui va payer pour le démentellement? le péquin de base qui ne peut pas échapper à ces impôts, aux obligation de s'équiper aux normes et autres raquets bien organisés ? alors que les grandes entreprises ne connaissent aucunes limites ou presque... elles payent une portion congrue des impôts qu'elles devraient payer et polluent à tour de bras au mépris des tentatives de limitation... A moins de changer rapidement de modèles de sociétés, on est plutôt mal barré...

isabelle Leblond
Le 11/12/2014 à 17:28:54

Quel mensonge d'etat, d'élus IRRESPONSABLES
L'electricité nucléaire moins chère!!!...
Quand il faudra bien payer un jour prochain, le demantèlement des centrales, le stockage des déchets sur une durée illimitée, si ce n'est le cout d'une catastrophe comme Tchernobyl ou Fukushima, car la probabilité avec 58 centrales (dont prés de la moitié ont plus de 30 ans) est loin d'être nulle
Le rendement de la fission est dépassée par la plupart des autres energies qui sont renouvelables , sans danger ,délocalisées et créatrices de tellement plus d'emplois (par centaines de milliers) que les emplois du nucléaire qui ne seront pas au chômage, mais à la tache du démantèlement pour des dizaines d'années

Begon / Dr Ing Physicien
Le 05/11/2014 à 12:20:20

Bonjour Léon !
Tout à fait d'accord avec toi qu'en France les nucléocrates ont tout le pouvoir.
Ce que dit Bernard Laponche, physicien nucléaire et polytechnicien, est révélateur pour la situation en France. Il dit: "Avec le nucléaire on est vraiment face à une stratégie industrielle napoléonienne, les grands choix technologiques étant le fait d'UNE CASTE RESTREINTE AU SEIN DE L' ÉTAT, PAR UNE ALLIANCE ENTRE LES GRANDS CORPS D'ÉTAT, notamment le corps des mines, les entreprises et organismes publics et les Préfets". (majuscules de moi)
Voir:  www.global-chance.org/Entre-silence-et-mensonge..  
Bien à savoir, non !?
Irma

Irma
Le 15/10/2014 à 14:45:34

Les centrales nucléaires ne sont que des machines à vapeur où le réacteur occupe la place de la chaudière !... Autrement dit, une technologie archi-dépassée du 19° siècle !... La lampe à pétrole, économe et peu coûteuse fut en comparaison une véritable révolution , permettant à tous de ne plus "se coucher comme les poules" et abolissant la dictature de la bougie !...

michel ardan
Le 13/10/2014 à 04:09:18

Il y a tellement de technologies qui ont besoin de l'électricité pour "trava
iller" qu'on voit mal la consommation d'électricité bais ser;ce d'autant moi ns que,seules les centrales nucléai ont la capacité de produire de l'éner
gie électrique en grande quantité...et à un prix de revient incontestablement bas... Qui donc oserait s'ériger face aux "progrès" du numérique,des automobiles "intelligentes" pour que l'industrie crée des emplois et que le "niveau de vie" s'élève en France,en Europe...? Et si l'exploitation des gaz de schiste fait baisser le coût de l'énergie, la quot;transitionénergétique" a bel et bien du "plomb dans l'aile...


stoppeur
Le 08/10/2014 à 17:56:14

à Irma

Oui chacun peut faire des efforts, parfois.
Rappelons que la situation électrique de la France est un choix des nucléocrates relayé par la plupart de nos responsables politiques.
Demander à chacun de résister à la propagande est à peu près vain. Demander de chnager un Système délirant parait plus logique. Il faut "aider" le 'politique' à muter.
De nombreux petits partis tentent de dire cela mais nos votes continuent de valider cette politique irresponsable.

léon
Le 07/10/2014 à 18:53:30

suppression de la CAF, suppression des maternités (faisons entrer des étrangers de 20 ans c'est plus simple car ils sont déjà en vie) , suppression des centrales nucléaires, suppression des armes atomiques, et suppression de Pole Emploi (travailler c'est polluer, surtout dans le nucléaire) et suppression du sénat inutile seraient un bon début // il faut être vraiment un investisseur et un travailleur nul pour faire sauter une centrale nucléaire (cf tchernobyl et edf bientot) // de toute façon il y a un gaspillage d'électricité incommensurable (guirlande de noël , administrations inutiles, voyages inutiles, climatisations, construction d'armes inutiles destructrices, construction de centrale nucléaire, etc) // 7 milliards d'humains qui travaillent en vue de consommer plus et 1 milliard d'humains (les riches) qui consomment à eux seuls comme dix fois les 6 autres milliards réunis = bonjour les poubelles en tout genre (mer, terre, air) et bonjour les trous dans la planète, // passons à 67 milliards de riches pour accélérer la chose // en résumé, rien ne va changer, ma signature ne sert à rien, car 7 milliards sur les 8 milliards s'en foutent, j'ai donc perdu mon temps à écrire ce message qui sera lu uniquement par des personnes qui ne s'en foutent pas.

OKcbon
Le 07/10/2014 à 10:43:42

Il faut mettre en place le programme de réduction de la consommation d'électricité et de développement des énergies propres avant d'arrêter totalement la production nucléaire.
Simple question de bon sens.

François Nutchey
Le 07/10/2014 à 09:31:36

Il est urgent de mettre en route la fin du nucléaire en arrêtant les centrales les plus anciennes mais il faut mettre en place d'urgence l'Eolien et les autres moyens de produire de l'electricité respectant l'environnement

FILLIATRE Noëlle
Le 07/10/2014 à 07:53:24

Comme le dit JP Pasquier, avec ses doutes sur la propreté de la voiture électrique, il faut savoir qu'effectivement la "propreté" de la voiture électrique est un mirage, surtout en France.
l'électricité étant nucléaire, elle a une belle propreté radioactive, inodore, transparente, qui, certes, n'affectera pas les voitures électriques, mais les sites nucléaires qu'il faudra garder le plus longtemps possible pour alimenter les voitures en question, et donc augmenter les fuites radioactives des réacteurs déjà trop vieux. Voir augmenter les risques d'incidents et d'accidents, qui peuvent nous amener des catastrophes que les pouvoirs publics ne sont pas à même de gérer....!

krista
Le 07/10/2014 à 01:20:21

Mr LE DEPUTE :
Avez-vous des enfants ? ... Les laisserez-vous avec une BOMBE à retardement qui grossit , qui grossit ...

ALBERT12
Le 06/10/2014 à 14:37:59

Cher René,
Vous pensez que "notre démographie" doit être stabilisé avant de sortir du nucléaire ?
1) Nous pouvons commencer par acheter d'électricité de ÉNERCOOP, une coopération,qui investit seulement dans les sources d"énergie renouvelables.
2) ne plus utiliser des radiateurs électriques pour chauffer nos appartements ou nos maisons.
3) Nous "isoler" nous-mêmes par des vêtements bien chauds et diminuer la température de nos séjours et nos chambres jusqu'à 17 ou 16 degrés.
4 Utiliser un poêle à bois économe avant de allumer le chauffage central.
5) Jamais chauffer de l'eau par d'électricité, parce ce n'est pas du tout écologique.
6) Utiliser avec plusieurs habitants d'une maison des pièces et des buanderies etc. en commun.
7) Et encore… Inventer d'autres possibilités de consommer de moins en moins d'électricité.

Irma
Le 06/10/2014 à 12:40:00

Qu'allez-vous paranoïser là, camarades : la république est éternelle, et indivisible, même par une explosion nucléaire. Faites-leur confiance ! Si on vous l'a pas dit une fois, on vous l'a dit 100 fois !!!

Anti-hussard
Le 06/10/2014 à 12:04:53

entièrement d'accord avec Mr Varenge,je rajoute que j'ai des doutes,sur la "propreté",et la consommation en energie, de la voiture electrique

PASQUIER Jean Patrick
Le 06/10/2014 à 11:00:52

Pas de transition énergétique sans sortie du nucléaire, certes mais pas de sortie du nucléaire sans une stabilisation de notre démographie, car comment peut-on imaginer être de plus en nombreux et consommer de moins en moins.

René Varenge
Le 06/10/2014 à 10:15:54

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !