actualité écologie

La Terre vue depuis l’espace

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

Les 10 jours verts Transacteurs

OPÉRATION

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

AG Cyberacteurs

Rando Plogoff dimanche 25 aout

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

victoire pour Gabriel Dufils

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : pour une Europe sans glyphosate

Mise en ligne du 23/05/2016 au 25/08/2016

Prolongeons la salve de bonnes nouvelles sur le front de la lutte contre les OGM

Bilan de la cyberaction :

5469 participants

Le Groupe de travail sur le glyphosate ouvre une salle de lecture pour permettre au public d’accéder aux études
La salle de lecture sera ouverte jusqu’à fin octobre.
http://www.itespresso.fr/press-release/le-groupe-de-travail-sur-le-glyphosate-ouvre-une-salle-de-lecture-pour-permettre-au-public-daccder-aux-tudes  

Malte va interdire le glyphosate, une première en Europe
http://www.novethic.fr/breves/details/malte-va-interdire-le-glyphosate-une-premiere-en-europe.html  

Présentation de la cyberaction :

Le vote européen prévu le jeudi 19 mai qui devait normalement donner un nouveau feu vert au glyphosate a encore été annulé à la dernière minute suite à l’immense mobilisation qui a poussé des pays comme la France, l’Allemagne et les Pays-Bas à ne pas soutenir cette proposition de la Commission.
http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/decryptage/2016/05/19/29002-20160519ARTFIG00230-roundup-l-europe-incapable-de-se-decider-sur-le-glyphosate.php  


Toute l'équipe salariée et bénévole d'Inf'OGM vous remercie pour votre grande mobilisation et votre participation à la campagne de financement de l'association. Nous avons réussi à récolter 100% des fonds nécessaires au développement de la nouvelle mouture de notre journal INDÉPENDANT sur les OGM et les semences.

VIDEOS. La 4e marche mondiale contre Monsanto fait le plein
http://www.leparisien.fr/environnement/nature/environnement-la-4e-marche-mondiale-contre-monsanto-fait-le-plein-21-05-2016-5816975.php  

Un porte-parole de la Commission a prévenu vendredi que «si aucune décision n’était prise avant le 30 juin, le glyphosate ne sera plus autorisé en Europe et les Etats membres devront retirer du marché tous les produits contenant ce pesticide». Une Europe sans glyphosate est donc à portée de main !

Le mois dernier, les Eurodéputé-e-s ont appuyé une interdiction du glyphosate dans les espaces verts comme les parcs et les terrains de jeux, preuve que la classe politique commence à comprendre les dangers du pesticide préféré de Monsanto.

En décembre 2015 la Commission européenne a été condamnée par la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) car elle n’a pas respecté la législation européenne qui lui imposait d’encadrer les perturbateurs endocriniens dès décembre 2013 comme lui avaient demandé le Parlement européen et le Conseil.

Mobilisons-nous une nouvelle fois pour obtenir une Europe sans glyphosate


voir la revue de presse sur les mobilisations de samedi
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2351#comment-159536  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Président

Cela fait deux fois de suite que les Etats membres refusent de soutenir la dangereuse proposition de réautorisation du glyphosate de la Commission. Des milliers de citoyens en Europe et dans le monde étaient dans la rue samedi pour dire non à Monsanto. Il est temps pour la Commission de comprendre que l’Europe ne VEUT PLUS du glyphosate classé «cancérogène probable» par l'OMS Et de respecter la législation européenne qui lui imposait d’encadrer les perturbateurs endocriniens dès décembre 2013 comme lui avaient demandé le Parlement européen et le Conseil.

Dans cette attente, veuillez croire en ma mobilisation sur ce sujet

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

114 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

On devrait obliger les députés européens, favorables au glyphosate, à venir près des agriculteurs, sans masque ni combinaison spéciale (puisque pour eux ce produit ne représente aucun danger)lorsque ces derniers procèdent à l'épandage de ce poison dans leurs champs !

Jean-Claude BOUREL
Le 16/06/2016 à 20:54:52

Il sera interdit en France en... 2019 mais pas dans les pays frontaliers. Le glyphosate est un poison pour la terre et les hommes. Les agriculteurs et les jardiniers amateurs en sont les premières victimes. Cela doit cesser dans toute l'Europe et devrait l'être dans le monde entier, mais là je rêve...

Dominique BAUDRAN
Le 16/06/2016 à 14:59:44

Le glyphosate doit être interdit tout de suite, pas dans des mois...

Lionel
Le 09/06/2016 à 23:55:36

une vidéo à voir de l'assemeblée nationale, étude sur le glyphosat en particulier, les propos de mr Bellé:
http://www.assemblee-nationale.tv/video.1430179_554b72cb928b2.opecst--auditions-sur-l-etude-sur-le-mais-transgenique-nk-603-19-novembre-2012  

prune333
Le 09/06/2016 à 04:40:37

Les mêmes cupides nous empoisonnent et prétendent nous soigner pour leur plus grand profit.

Bernadette Lang
Le 06/06/2016 à 01:45:58

Préservons le futur de nos enfants à qui nous devons laisser une terre propre !

supermum
Le 06/06/2016 à 00:34:46

Stop suffit les apprentis sorciers !!
Stop suffit le glyphosate et autres polutions
Soutenons la VIE pas les financiers...

Céline Meunier
Le 05/06/2016 à 23:53:57

La commission europenne de Bruxelle sont des pantins très chèrs payés par le FAF ( FRAAAAAAAAAAAAAAENCH AMERICAN FOUNDATION)ett son associé Francais le " SIECLE "filliale de et les dirigeants énarques de UMP et du PS mènent le pays vers la même direction: l'intégration à un bloc euro-atlantique, à direction unique .Viva América les tueurs mondiaux avec toute la racalle du groupe Carlyle, avec à sa tète Le Grand le puissant David ROCKFELLER ET L'ÉNARCHIE FRANÇAISE S'EST RALLIÉE DEPUIS LONGTEMPS AU DOGME DU MONDIALISME; Cependant il est utile pour le système de maintenir une opposition artificiel entre UMP et PS alors qu'en fait, nous vivons dans le régime du parti unique, en jouen l'alternance droite gauche en faisa&nr avaler des couleuvres au peuple . n'attendons pas les présidentielles de 2017 et renversons cette République monarchique sans lendemain prometteur .

Guytou28
Le 05/06/2016 à 20:14:40

Halte à l'empoisonnement généralisé et aux lobbies de l'agroalimentaire ! C'est lamentable.

mamoune
Le 05/06/2016 à 15:11:44

Pourquoi un sursis ?
La santé est trop important pour attendre.
Arrêtons d'empoisonner nos enfants tout de suite !

colombies
Le 04/06/2016 à 22:48:38

Pendant ce temps là.....nos élus continuent leurs trains de vie princiers......

marie-Joëlle
Le 04/06/2016 à 18:16:53

je soutiens cette action.

Benedicte Havet
Le 04/06/2016 à 10:46:31

Messiers les élus de l'Europe et M. les experts des commissions : respectez nos vies et celle des générations à venir, et pas les intérêts à courts termes de qqs marchands de poisons! PAS DE SURSIS POUR LE GLYPHOSATE

michel tièche
Le 03/06/2016 à 21:35:36

ce n'est pas la première fois que l'on veut retarder
l'interdiction de ce produit toxique

Fend
Le 03/06/2016 à 18:47:02

Pas de ursis pour les substances toxiques.

Coutelou
Le 03/06/2016 à 10:40:48

Et nos cancers, la boidiversité auront-ils le droit à un sursis de 18 mois ?

lemire
Le 03/06/2016 à 10:13:06

Je suis évidemment CONTRE ce sursis
Quand nos élus comprendront-ils que eux aussi sont avec "l'épée des multi nationales" au dessus de leurs têtes
Avons nous le droit de sacrifier nos enfants et petits enfants pour le seul profit de l'agrochimie?
Cela fait au moins 50 ans que ça dure, maintenant STOP.
Nôtre planète n'est pas virtuelle, et nos sols,nôtre air,nôtre eau n'ont pas besoin de molécules tueuses

COMBA Claire
Le 03/06/2016 à 09:27:42

Monsanto ramasse des milliards avec ses produits hyper toxiques, les plantes les insectes, abeilles et tous les autres êtres vivants la mort, belle éthique ils préfèrent l'enrichissement personnel au bien être de l'humanité, quelle honte

Sonia Recht
Le 02/06/2016 à 21:24:38

Pas de sursis pour ce qui détruit la vie, SUPPRIMONS LE GLYPHOSATE!

Murin de Daubenton
Le 02/06/2016 à 21:08:16

Pourquoi un sursis ?
La santé est trop important pour attendre.
Arrêtons d'empoisonner la planète. Tout de suite !

Landry
Le 02/06/2016 à 20:15:23

Pour nos enfants et petits enfants un monde vivable et non pollué

rutsch
Le 02/06/2016 à 19:42:19

ce sera la fin du poison

bernacci
Le 02/06/2016 à 18:51:09

Halte aux multinationales des poisons

Thierry GROULT
Le 02/06/2016 à 17:09:57

Nos terres n'en peuvent plus de ces pesticides. Nous même ne les supportons plus, mos organismes sont saturés de cette pollution par les sols et l'eau saturés de ces pesticides. Alors STOP, STOP, STOP, et maintenant.

barockcybel70150
Le 02/06/2016 à 17:02:41

Qui nous protège des inconscients? Est-ce que l'union fait encore la force? Les moyens de destruction vont croissant avec le progrès technique; science sans conscience. Est-ce qu'après notre mort nous retrouverons les mêmes? Aucun moyen de fuir; obligés de subir, pas le choix, sauf continuer à protester, à lutter comme David contre Goliath mais à une échelle internationale, planétaire.

don Quichotte
Le 02/06/2016 à 16:59:30

Ce n'est pas tant le glyphosate mais le Round-up dans sa formulation complète qu'il faut éradiquer. Commencez Mesdames Messieurs des commissions , par savoir ne pas accepter les études de dangerosité impartiales, faites par les industriels eux-mêmes sur leurs produits !

renard
Le 02/06/2016 à 15:53:08

il existe d'autres solutions,des modes de cultures plus espaces et desherbees mecaniquement, mais il faudra accepter de payer,encore plus cher notre nourriture

LYS
Le 02/06/2016 à 13:20:16

une démocratie construite sur le lobbying, c'est-à-dire sur les groupes de pression nous emmène dans le mur.
après deux ans de MORATOIRE, les ventes ont augmenté de 30%... (source France Inter)

il ne s'agit pas de sauver la planète, elle s'en remettra, elle !!! par contre, l'espèce "humain" et autres mammifères, c'est moins sûr

Benedicte Beconnier
Le 02/06/2016 à 12:22:13

on retarde volontairement l'interdiction des pesticides et la terre se pollue encore plus les députés et le sénat ont une lourde responsabilité

Fend
Le 02/06/2016 à 12:14:37

A quoi servent nos députés européens si leur vote est contraire aux demandes de leurs électeurs, auraient ils des avantages à voter autrement,?

Becquerelle
Le 02/06/2016 à 10:55:53

Le glyphosate (N-(phosphonométhyl)glycine, C3H8NO5P) est un désherbant total foliaire systémique, c’est-à-dire un herbicide non sélectif absorbé par les feuilles et ayant une action généralisée, autrefois produit sous brevet, exclusivement par Monsanto à partir de 1974, sous la marque Roundup. Le brevet est tombé dans le domaine public en 2000, d'autres sociétés produisent désormais du glyphosate.

Le glyphosate seul est peu efficace, car il n'adhère pas aux feuilles et les pénètre difficilement. On lui adjoint donc un tensioactif (ou surfactant). Ces produits sont connus pour provoquer des mortalités cellulaires (par contact direct avec une cellule ou un tégument et des irritations).

De nombreuses espèces de plantes, notamment des dicotylédones sur lesquels le glyphosate est en général moyennement efficace, développent des résistances au glyphosate, dont par exemple l'evil pigweed (Amaranthus palmeri de la famille des amarantes) qui pousse à une vitesse telle qu'elle force des agriculteurs du Sud des États-Unis à abandonner leurs champs5. L'apparition de cette espèce de plante résistante est considérée comme une véritable menace pour l'agriculture par l'Université de Géorgie6. Néanmoins les résistances aux herbicides les plus courantes concernent plutôt la famille des sulfonylurées. Ces résistances sont facilement contournées avec des rotations et l'alternance des molécules et c'est seulement la monoculture de soja résistant au Roundup qui est menacée par ces plantes.

Le glyphosate est classé depuis le 20 mars 2015 comme cancérogène « probable » par le Centre international de recherche sur le cancer. Toutefois, un panel d'experts de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture et de l'Organisation mondiale de la santé estime en mai 2016 qu'il est improbable que le glyphosate soit cancérigène par voie alimentaire7.

mandelkorn
Le 02/06/2016 à 10:53:33

Sauf surprise, le glyphosate devrait être de nouveau autorisé pour dix ans en Europe. L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a rendu, jeudi 12 novembre, un avis favorable au maintien sur le marché de cette molécule herbicide, principe actif du célèbre désherbant Roundup. L’avis de l’EFSA servira de base à la décision de la Commission européenne d’accorder, ou non, une nouvelle autorisation décennale au produit. Il estime « improbable » que « le glyphosate soit génotoxique [toxique pour l’ADN] ou qu’il constitue une menace cancérogène pour l’homme ».

L’opinion de l’EFSA tranche avec l’avis, rendu en mars, du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Au contraire de l’EFSA, l’agence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estimait en effet disposer « de preuves fortes de la génotoxicité du glyphosate » et classait la substance comme « cancérogène probable ».

L’avis de l’EFSA a été accueilli dans la colère par un grand nombre d’organisations non gouvernementales (ONG). « La loi européenne dispose qu’un lien “présumé” avec le cancer signifie qu’un pesticide ne peut pas être utilisé, sauf si l’exposition humaine est démontrablement “négligeable”, déclare Greenpeace dans un communiqué. Or, le glyphosate est tant utilisé que l’exposition humaine est inévitable. Il est retrouvé fréquemment dans l’air, l’eau, dans les jardins publics, sur les terres agricoles et dans la nourriture. »

Aux côtés d’ONG engagées contre l’agrochimie – Greenpeace, Pesticide Action Network,..

mandelkorn
Le 02/06/2016 à 10:51:13

Nous ne voulons pas de poison dans la terre ! Ce poison qui s'insinue dans tout le vivant.. Nos élus seraient ils éluent pour protéger les intérêts des lobbies ou pour faire entendre nos voix et protéger nos vies ? STOP aux marchands de MORT !

Menghini F
Le 02/06/2016 à 10:25:04

nous élisons des députés pour qu'ils nous représentent. Non pour qu'ils vivent aux crochets des supra nationales qui veulent nous transformer en marionnettes.
Quand nos homme politiques retrouveront-ils un soupçon d'éthique et de conscience . Leur rôle n'est-il pas d'oeuvrer au mieux pour les citoyens!

mayn
Le 02/06/2016 à 10:15:16

Comment faire comprendre aux responsables de l'agrochimie qu'il est grand temps d’arrêter de
polluer les sols, d'en éliminer toute vie et de
supprimer toutes chances de retrouver l'équilibre naturel sans lequel nous n'existerions pas?
La MONSANTO est l'exemple même de cette industrie
dévastatrice qui pollue sans aucune vergogne, depuis des dizaines d'années (souvenez vous des "boues rouges" déversées à la tonne dans la Méditerranée)notre planète et qui devrait être mise à l'index par tous les chefs d'état responsable. Mais seul l'argent compte:En mourrons nous ?

Hervé SIDROT
Le 02/06/2016 à 09:55:38

NON au sursis de 18 mois pour le ROUND UP.
DEPUTES EUROPEENS UN PEU DE CONSCIENCE MORALE !!!

RIERA
Le 02/06/2016 à 09:47:25

Le glyphosate n'est pas naturel, supprimons-le.

FAYARD
Le 02/06/2016 à 09:39:38

Les députés européens seraient ils sous la menace de mafiosi des société comme Monsanto, BP, et autre Total ou auraient ils touché une enveloppe (sur papier recyclé pour avoir bonne conscience) bien garnie ???

Jean-Claude BOUREL
Le 02/06/2016 à 09:31:02

Les députés européens seraient ils sous la menace de mafiosi des société comme Monsanto, BP, et autre Total ou auraient ils touché une enveloppe (sur papier recyclé pour avoir bonne conscience) bien garnie ???

Jean-Claude BOUREL
Le 02/06/2016 à 09:28:05

Pourquoi un sursis de dix-huit mois pour le round up ? On en a déjà trop absorbé de toutes les façons, par la peau, par la bouche ...

Toupamaros
Le 02/06/2016 à 09:12:43

Fatiguée de ces lobbies qui imposent à l'Europe des produits dangereux dont nous ne voulons absolument pas. Il faut continuer à protester jusqu'à ce que nous obtenions gain de cause.

Bernadette KLEINHANS
Le 02/06/2016 à 06:37:23

Ca suffit les pressions des lobbys

MERMOUX
Le 02/06/2016 à 00:44:08



on en veut toujours pas

Mondo
Le 02/06/2016 à 00:23:41

Roundup = mort des terres

A mort le roudup

cotsaftis
Le 02/06/2016 à 00:03:46

Un vrai scandale : on scie la branche sur laquelle on est assis !!!!

vion
Le 01/06/2016 à 22:55:06

entièrement d'accord
je soutiens cette lutte

fanfan
Le 01/06/2016 à 22:51:47

Va-t-on en finir totalement avec ce glyphosate? Cette histoire revient avec récurrence et en attendant il est encore employé à haute dose. Et ce n'est pas fini car le TAFTA arrive et là plus rien ne pourra s'y opposer. Bel avenir pour ceux qui vont suivre........

Michel
Le 01/06/2016 à 22:41:47

L'ardeche aura un procés le 30 sept pour neutralisation de bidons de Glyphosate ! vous étes les biens - venus pour soutien

Pierre Florence
Le 01/06/2016 à 22:25:04

NON au glyphosate,NON aux OGM.OUI à la VIE.

bisou
Le 01/06/2016 à 22:23:49

Nous ne pouvons plus nous permettre de ne pas tenir compte des réserves émises sur le glyphosate.C'est un produit dangereux pour l'homme et pour la Nature : tuer les abeilles,les insectes c'est hypothéquer l'avenir de la Terre. Sans pollinisation, plus de fruits,de légumes; puis moins d'insectes donc moins d'oiseaux et encore plus tard tous les insectes indésirables qui prolifèrent sans prédateurs naturels... Alors NON,pas de glyphosate...

marialis2
Le 01/06/2016 à 22:19:08

Et que penser du rachat de Monsanto par Bayer?.... Le loup entre dans la bergerie pour mieux dévorer les agneaux!!

elise hadeler
Le 01/06/2016 à 22:17:02

Ce n'est pas possible que grâce aux manipulations des lobbyistes, nous allons encore subir cet empoisonnement massif pendant dix-huit mois. Décidément, tous ces politiques prennent bien plus de précautions avec les empoisonneurs que pour la santé publique!

Maurice DOUTEAU
Le 01/06/2016 à 22:11:52

quand Est-ce que devenons nous intelligent respecter la terre et soi-même, ne plus acheter ces saloperies, devenir conscient de notre responsabilité, envers la nature et nos concitoyens

Sonia Recht
Le 01/06/2016 à 22:04:55

Quelle honte sérieusement !! où est la démocratie en Europe, l'intérêt des peuples, du vivant ... on marche sur la tête.

Pierro
Le 01/06/2016 à 21:57:55

Pour moi c'est simple: tout ces produits de synthèse à base de pétrole susceptibles de polluer l'eau et par conséquent les aliments la flore et la faune doit être interdit surtout quand on connaît d'autre moyens naturels et sains même s'ils engagent plus d'investissements humains ou financiers. Ici, la science et la recherche en pétrochimie n'a pas servit l'humanité.

Muel
Le 01/06/2016 à 21:50:17

Un sursis pour leur permettre d'écouler leurs vieux stocks !

Krysbzh
Le 01/06/2016 à 21:41:28

J'ai une maison dans le sud ouest où il y a beaucoup d'arboriculture. Ils traitent au moins 3 fois par semaine leurs arbres. C'est irrespirable !
Le taux de cancer dans la région est très élevé. La mortalité chez les moins de 60 ans plus élevée qu'en ville, c'est le comble ! Quand est ce qu'on va supprimer tous ces poisons qui ruinent la nature et la santé des hommes ?

Florence Dalmais
Le 01/06/2016 à 21:30:10

J'ai une maison dans le sud ouest où il y a beaucoup d'arboriculture. Ils traitent au moins 3 fois par semaine leurs arbres. C'est irrespirable !
Le taux de cancer dans la région est très élevé. La mortalité chez les moins de 60 ans plus élevée qu'en ville, c'est le comble ! Quand est ce qu'on va supprimer tous ces poisons qui ruinent la nature et la santé des hommes ?

Florence Dalmais
Le 01/06/2016 à 21:29:48

A tous les parlementaires de la Commission Européenne :
"Arrêtez de lécher le cul à Monsanto et consorts"

Feyt
Le 01/06/2016 à 21:24:21

depuis qu'ils se sont octroyé dle devoir de nourir la planete, c'est la catastrophe en chaine,famine, pollution, corruption

chabrol
Le 01/06/2016 à 21:18:39

NON au glyphosate !

Guillaume Tauran
Le 01/06/2016 à 20:43:00

OGM on n'en veut toujours pas!

EVELYNE TIZIANI
Le 01/06/2016 à 20:08:00

Nous ne voulons pas de ces prédateurs du fric ! La santé, ils n'en ont rien à faire. Pourtant, les salariés, les responsables de MONSANTO sont dans la même galère que nous. Pardon, sont sur la même planète que nous et s'ils acceptent de crever de leurs produits qu'ils le fassent mais qu'ils respectent au moins l'avis des humains que nous sommes. L'agent orange a déjà fait assez de dégâts !

GEDEON
Le 01/06/2016 à 20:03:22

http://info.arte.tv/fr/entretien-avec-jacques-caplat  
A regarder, pour bien comprendre que la lutte contre Monsanto et Bayer pour stopper les produits chimiques en agriculture n'est pas un combat d'arrière garde ou dépassé. NON ! les produits chimiques ne sont pas inéluctables, il faut réapprendre l'agriculture mais également les sciences de la terre, se donner le temps de faire correctement les choses en respectant la nature, et arrêter de verser des subventions qui, in fine, termineront dans les caisses des gigantesques "trous noirs" que sont ces sociétés agroalimentaires.

Job
Le 01/06/2016 à 19:55:39

plus d'eau potable, plus de nourriture potable, quand l'eau d'Evian sera toxique, quand les légumes et la viande seront empoisonnés, avez vous la solution ? messieurs les savants ?

chabrol
Le 01/06/2016 à 19:29:46

Bruxelles propose un sursis de dix-huit mois pour le Roundup
http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/06/01/sursis-de-dix-huit-mois-pour-le-roundup_4930354_3244.html  

Alain Uguen
Le 01/06/2016 à 17:30:44

n

Didier Robin
Le 26/05/2016 à 14:24:57

sans parler des chemtrails ni du nucléaire , lobbies ,etc ... , on a du boulot mais vu que ce sont les mêmes combats , ne lâchons rien et soyons un exemple pour nos enfants et pour nos anciens <3

fiona
Le 26/05/2016 à 10:21:31

je respecte ma vie et celle des autres et vous?

lolorabi
Le 25/05/2016 à 19:19:22

Il faut que le tribunal de La Haye, lors du jugement à l'automne de Monsanto, puisse bloquer une part importante de la transaction de vente, en couverture des dommages connus, ou à découvrir, commis par la firme.
Il est évident que le continuateur, Bayer, par exemple, rejettera toute responsabilité sur le passé de l'entreprise.
Il faut absolument se couvrir tant qu'il y a de l'argent. Après, il sera trop tard !

périscope
Le 25/05/2016 à 12:08:03

Nous ne devons pas nous laisser dicter notre conduite et notre vie sur cette planète par des prédateurs uniquement avides d'argent!

Rosemberck
Le 25/05/2016 à 11:02:47

Nous ne voulons plus de poison dans notre nourriture

un anonyme
Le 25/05/2016 à 09:55:42

Que ceux qui utilisent toutes ces saloperies (puisque selon eux c'est pas dangereux) trinquent avec leur produit d'un verre à la main et on verra ,mais nous on en veux absolument pas

michele verna
Le 25/05/2016 à 09:36:28

Arrêtez de pourrir la planète pour des intérêts financiers à court terme!!!!!
Bientôt nous aurons uniquement de l'eau contaminée par les pesticides ou autres molécules dangereuses....

milan821
Le 25/05/2016 à 00:09:06

55 milliards d'euros pour racheter Monsanto !!! Monsieur Bayer est très amoureux pour mettre ce prix-là...
Pas grave si ça va finir par tuer les quelques 7 milliards de terriens et tout ce qu'il y a de vivant autour...
Pauvre monde, tu es vraiment dans de sales mains :-(

LODO
Le 24/05/2016 à 22:57:42

Bientôt ce n'est plus Monsanto qu'il faudra combattre mais Bayer qui convoite le rachat du géant américain. Et Bayer c'est allemand, donc sur notre sol européen !!!!

Jonquille
Le 24/05/2016 à 15:42:58

messieurs les industriels. Vous cherchez vraiment à stériliser notre terre nourricière?!...
Êtes-vous conscient que vos enfants et votre propre descendance seront logés à la même enseigne que le reste de l'humanité a qui vous imposez vos délires d'apprentis sorciers?!...
GIRONDE Jean-claude 8 impasse Edouard Branly 81000 ALBI FRANCE

gironde jean-claude
Le 24/05/2016 à 09:52:20

Monsanto doit être jugé du 12 au 16 octobre 2016 devant le Tribunal International Monsanto à La Haye, aux Pays-Bas, patrie de nombreuses conventions internationales sur les crimes contre l’humanité.

Le Tribunal Monsanto est proposé sur l’initiative d’une coalition représentant toutes les branches de la société civile [1].

Son comité de direction comprend Vandana Shiva de Navdanya ; l’ancienne ministre française de l’environnement, Corinne Lepage ; la journaliste et auteur primée du documentaire « Le monde selon Monsanto », Marie-Monique Robin ; le principal biologiste moléculaire et toxicologue menant des recherches sur la toxicité des OGM et des herbicides à base de glyphosate, Giles-Eric Séralini ; Hans Herren de Millennium Institute ; et l’ancien Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation, Olivier De Schutter.

Vandana Shiva, Corinne Lepage, Marie-Monique Robin, Olivier de Schutter, Gilles-Eric Séralini, Hans Herren
Vandana Shiva, Corinne Lepage, Marie-Monique Robin, Olivier de Schutter, Gilles-Eric Séralini, Hans Herren

Monsanto est le porte-étendard des pires excès des compagnies industrielle agricoles : empoisonnement des gens et de la planète avec des produits agrochimiques ; cause de maladies et de mort, et de l’accélération de la perte de biodiversité ; et énorme contribution au réchauffement climatique du fait de la forte dépendance aux combustibles fossiles et de la destruction des forêts et prairies naturelles (voir [2] Food Futures Now *Organic *Sustainable *Fossil Fuel Free, Rapport Spécial d’ISIS/TWN).

Depuis le début du siècle dernier, Monsanto a mis au point et vendus des produits fortement toxiques [1].

Ceux-ci sont : les BPC (biphényles polychlorés), l’un des 12 polluants organiques persistants (POP) qui affectent la fertilité humaine et animale ; le 2,4,5-T (acide 2,4,5-trichlorophenoxyacteic), un composant contenant de la dioxine de l’Agent Orange, le défoliant utilisé par l’armée étasunienne pendant la guerre du Vietnam, qui induit encore aujourd’hui des malformations congénitales et le cancer ; le Lasso, un herbicide avec de l’alachlore comme ingrédient actif, interdit en Europe depuis 2006 et classé cancérogène probable pour l’homme par l’EPA [3] ; et le Roundup, « la source du plus grand scandale sanitaire et environnemental de l’histoire moderne. »

Omniprésent dans le monde, prétendu faussement sûr et sans danger par Monsanto, le Roundup/glyphosate est devenu l’herbicide le plus largement utilisé. Il a apporté le déferlement de malformations congénitales, de cancers, de maladies rénales mortelles, la stérilité et des dizaines d’autres maladies (voir [4] Banishing Glyphosate, Rapport spécial d’ISIS).

Monsanto est accusé d’avoir été invariablement capable de ne tenir aucun compte des dommages sanitaires et environnementaux causés par ses produits, grâce [1] à « une stratégie de dissimulation systémique : lobbying auprès des organismes de réglementation et des gouvernements ; recours au mensonge et à la corruption ; financement d’études scientifiques frauduleuses ; pression sur les scientifiques indépendants ; manipulation de la presse et des médias, etc. »

Le Tribunal Monsanto de La Haye jugera les allégations portées contre la compagnie, et estimera les dommages causés.

Le Tribunal s’appuiera sur les [1] « Guiding Principles on Business and Human Rights » [Principes directeurs relatifs aux droits des entreprises et de l’homme] adoptés aux Nations Unies en 2011.

Il évaluera aussi la possible responsabilité pénale sur la base du Statut de Rome qui a créé la Cour Pénale Internationale de La Haye en 2002, et étudiera si une réforme du droit pénal international est justifiée pour y inclure les crimes contre l’environnement, ou écocide, en tant qu’infractions pénales passibles de poursuites.

Comptant lever 1 million d’euros dans le monde entier [5] afin de financer cette initiative, la plus grande plate-forme de crowdfunding[financement grâce à la participation du public] a été lancée. Vous pouvez, si vous le désirez, faire un don ici :

 www.monsanto-tribunal.org/home/donate/.  

Références

Tribunal international Monsanto de La Haye octobre 2016,  www.monsanto-tribunal.org/.  
Ho MW, Burcher S, LC Lim, et collègues. Opérations à terme pour la nourriture de maintenant, biologique, durable, sans combustibles fossiles, ISIS/TWN, 2008,  www.i-sis.org.uk/foodFutures.php.  
Alachlore. Extension Toxicology Network, Université Cornell, septembre 1993 :
pmep.cce.cornell.edu/profiles/extoxnet/24d-captan/alachlor-ext.html

Sirinathsinghji E et Ho MW. Bannir le glyphosate, ISIS, 2015 :
 www.i-sis.org.uk/Banishing_Glyphosate.php.  

Financement participatif. Tribunal Monsanto International à La Haye, octobre 2016 :
 www.monsanto-tribunal.org/home/crowdfunding/.  

Institute of Science in Society (ISIS), rapport du 7 décembre 2015

Original : http://www.i-sis.org.uk/Monsanto_Tried_for_Crimes_Against_Humanity.php  

Traduction Petrus Lombard

Pierre BELLERT
Le 24/05/2016 à 09:33:30

Je vis au milieu des champs avec 3 enfants et quand je vois les bras du tracteur se déplier, je sais que Mosanto frappe très fort ! On n'en peut plus de cette pluie de saloperies. Il faut que cela cesse !

Sylvette ABSALON
Le 24/05/2016 à 09:24:39

Est ce que Monsanto, prenant conscience des gamelles qu'il traine, et craignant de gros recours, quand les effets seront confirmés,ne cherche pas, par la cession à Bayer, à se refaire une virginité ?
On a connu le même comportement après la catastrophe de Bhopal, en Inde.
Bayer, si tu prends la suite, tu assumes l'héritage !

périscope
Le 24/05/2016 à 08:36:10

les pro-OGm font circuler qu'ils sont nécessaires "pour nourrir l'humanité" = FAUX lire le rapport de la FAO sur ce sujet: l'agriculture bio BIEN DISTRIBUée suffira.

Christine CERUTI
Le 24/05/2016 à 08:29:30

A bas les empoisonneurs, il faut aller en procès et condamner lourdement ces assassins et leurs complices !

Rullier André
Le 24/05/2016 à 07:57:29

Je signe des deux mains. La pétition doit infléchir les décisions autorisant la vente de glyphosate a ce jour . il existe déjà des interdictions notamment dans les bassins versants pour collecter l eau nécessaire a notre consommation quotidienne .Soyons logiques.Des moyens mécaniques existent pour désherber ainsi que l'agriculture biologique ou l'herbe gênante est recyclée par la terre.pierre Cornec.

Pierre cornec
Le 24/05/2016 à 07:37:17

Monsanto et toutes ces entreprises de l'agrochimie sèment la mort depuis des décennies.
Il est plus que temps de les envoyer aux quatre vents pour qu'elles arrêtent d'imposer leurs dictatures et se taisent à jamais.

Christophe ROMAGNA
Le 24/05/2016 à 00:01:09

Non au glyphosate et à Monsanto qui ne songe qu'à s'enrichir aux dépens d'utilisateurs crédules et inconscients qui ruinent leur santé et participent à la destruction de l' environnement !!!

H F
Le 23/05/2016 à 21:41:39

Monsanto a participé financièrement (8%) à la construction du conservatoire international des semences mondiales inauguré au Spitzerg en 2008 : pour se donner bonne conscience ou pour prévenir une future catastrophe dans la disparition de la biodiversité botanique ? Dormez tranquilles, braves gens, Monsanto veille sur la bouffe industrielle !

hermina42
Le 23/05/2016 à 19:24:11

Ne lâchons rien, faisons échec aux lobbies de la Chimie.
Interdisons aux transnationales leurs ingérences dans les gouvernements des états membres.

un anonyme
Le 23/05/2016 à 18:48:03

Tiens, BAYER pose sur la table 62 milliard de $ pour acheter MONSANTO

Edmond Dobryk
Le 23/05/2016 à 18:39:49

Soyons vigilants et n'oublions pas Bayer qui pourrait racheter Monsanto bientôt...

bénédicte richert
Le 23/05/2016 à 18:31:43

Je ne comprend pas ces politiques qui souhaitent attraper un cancer, c'est ce que l'on comprend d'après leur position.

Jean BERTRAND
Le 23/05/2016 à 18:29:14

Mon cancer vous dit merci "mon"santo !

un anonyme
Le 23/05/2016 à 18:02:05

Les prduits tueurs (suffixe -cide) sont de plus en plus puissants et finissent par nous attaquer nous. Il faut trouver des compromis plus durables

claude wanecque
Le 23/05/2016 à 17:39:30

attention,le glyphosate n'est pas le seul danger du round up!

simeon
Le 23/05/2016 à 17:38:52

Maintenant....IL est URGENT de grandir!!! Et de prendre des décisions ETHIQUES et RESPONSABLES...

L'Avenir de nos enfants et de notre Planète dépend de nous, et il dépend de Vous!!
Décidez de pratiquer le Meilleur... l'Univers vous le rendra!
MERCI!

Marie Teil
Le 23/05/2016 à 16:54:11

Ah,les lobbyistes de Monsanto,quelle bande d'inconscients qui pour de l'argent sont prêts à empoisonner une partie de l'humanité,qui prétendent que leur produit n'est pas dangeureux,quíls sont prêts à en boire un verre devant les caméras TV,mais quand un certain journaliste tend le verre plein au PDG Monsanto France celui ci se sauve en menaçant d'entamer des poursuites judiciaires.J'en ai assez de tous ces pantins.

un anonyme
Le 23/05/2016 à 16:23:34

Pour la vie et contre ce produit aux effets connus ou méconnus mortels !

Christian Rozé
Le 23/05/2016 à 16:23:28

A qui sont vendus nos élus je ne me pose plus la question !!! remettre cela sur le tapis encore une fois en est bien la preuve

jbou
Le 23/05/2016 à 16:16:48

En passant le long des prés et friches vous serez bercés par le chant des grillons, près de terres cultivées c'est un silence de MORT...

Unchat
Le 23/05/2016 à 16:02:38

Et Bayer qui veut racheter Monsanto pour 55 Milliards (oui vous avez bien lu, c'est en Milliards, 55 !!!) vous croyez qu'il va ne plus commercialiser le Glyphosate, poule aux oeufs d'or du premier ? Ou va-t'il se racheter une conscience en communiquant sur l'arrêt du Round'Up, en le renommant tout simplement ?
Ou est-ce que Bayer vise-t-il le rachat des Brevets du vivant comme les graines de maïs ou de blé transgéniques qui lient littéralement les paysans à leur grainetier à vie ?
Croyez-vous vraiment que les atermoiements de l'Europe sur les interdictions sans cesse repoussées ne sont que fortuites ? Bayer dépense beaucoup plus d'argent que Monsanto en lobbying, et essentiellement auprès des institutions européennes.
Restez vigilants, ne lâchez rien !
Robert

Robert CORDIER
Le 23/05/2016 à 15:57:36

Même, ici au Canada, nous sommes à la merci de ces tueurs d'abeilles. L'argent ne se mange pas et ne donne pas la Vie! S'il vous plaît, donner l'exemple à toute l'Amérique, afin que nous aussi on puisse bloquer ces irresponsable face à l'environnement.

Lili Jef
Le 23/05/2016 à 15:56:27

En passant le long des prés et friches vous serez bercés par le chant des grillons, près de terres cultivées c'est un silence de MORT...

Unchat
Le 23/05/2016 à 15:54:52

La Commission soumise aux lobbies essaye par tous les moyens de faire passer le roundup ! C'est une honte pour la démocratie !

Jacques GROSPELIER
Le 23/05/2016 à 15:51:57

Ce qui tue les plantes, et nous ne parlons même pas des autres êtres vivants, est évidemment un poison pour l'humanité. Le nier est simplement une idiotie, ou un aveu de corruption.

François
Le 23/05/2016 à 15:45:01

que les pour le glyfosate soient pendus

un anonyme
Le 23/05/2016 à 15:44:14

STOP la chimie à toutes les sauces !

Ursula Pezeu
Le 23/05/2016 à 15:17:41

Que MONSANTO aille au Diable!

Ursula Pezeu
Le 23/05/2016 à 15:17:05

nos enfants auront le droit de nous accuser si nous laissons faire nos élus qui ne nous représentent pas et qui ne pensent qu'à leur pognon !!!!
nos sénateurs sont des irresponsables inutiles ! espérons que nos députés européens seront dignes de notre confiance

hugues COUTINEAU
Le 23/05/2016 à 14:47:20

Bien sûr qu'il existe des méthodes alternatives qui sont pratiquées couramment par les agriculteurs, éleveurs, maraîchers, viticulteurs bio. Mais pas forcément des méthodes destructrices de l'herbe, des insectes etc, plutôt apprendre à composer avec et à créer un équilibre. Et cela marche !
Ne croyons pas ceux qui disent leurs produits chimiques indispensables à la survie de l'agriculture et qui essaient de freiner le passage en culture biologique.

yvette
Le 23/05/2016 à 14:44:48

Si nous voulons que l'Europe vive, il faut absolument qu'elle s'occupe des citoyens européens, qu'elle défende leur qualité de vie et non uniquement les intérêts des lobbys. Il n'y a pas que l'argent dans la vie !!!!! courage faites face aux tentations financières !

Moisan
Le 23/05/2016 à 14:29:47

monsanto entre-autres: pioneer, basf, bayer, du pont etc. Sans majuscules: ces gens-là ne le méritent pas. Avec, en France la bénédiction de l'INRA. (discours sur les ondes samedi)!!!

Didier RION
Le 23/05/2016 à 14:20:14

la commission européenne se base pour prendre sa décision sur des études fournies par les lobbies de la chimie
Plus de pesticide dans nos assièttes arrêt et interdiction du glyphosate

Jacques PERRET
Le 23/05/2016 à 13:39:17

Les partisans du glyphosate nous disent qu'il leur faut des méthodes alternatives pour pouvoir changer de pratiques. Mais depuis le temps qu'on suspecte la dangerosité de ce produit, pourquoi n'a-t-on pas avancé ? Sans doute parce que que continuer à vendre du glyphosate est bien plus rentable ?

Ariane BERLAND
Le 23/05/2016 à 13:04:13

Je suis contre le glyphosate mais pour la réintroduction du Chlorate de soude comme herbicide qui a été interdit uniquement car on pouvait en faire des explosifs mais sans danger pour l'environnement , pour les explosifs cela n'a plus lieu d’être car les attentats ont prouvés qu'il y avait une autre formule ou tous les produits se trouvent en supermarché tout ce permet de faire du TATP encore plus dangereux que Chlorate de soude !!

«C'est une poudre blanche, discrète, facile à fabriquer, mortelle. À Bruxelles mardi, comme au Bataclan à Paris ou sur les champs de bataille syriens, le TATP, surnommé dans les milieux djihadistes « la mère de Satan », s'avère être un explosif de choix pour le groupe État islamique. « Quinze kilos d'explosif de type TATP, 150 litres d'acétone, 30 litres d'eau oxygénée, des détonateurs, une valise remplie de clous et de vis » ont été trouvés dans un appartement des kamikazes de Bruxelles, a révélé mercredi le procureur fédéral belge Frédéric Van Leeuw.
Découvert à la fin du XIXe siècle par un chimiste allemand, le peroxyde d'acétone (en anglais TATP : triacetone triperoxide) est un explosif artisanal obtenu en mélangeant, dans des proportions précises, de l'acétone, de l'eau oxygénée et un acide (sulfurique, chlorhydrique ou nitrique), produits faciles à trouver dans le commerce. On obtient alors une poudre constituée de cristaux blancs, ressemblant à un sucre grossier, qu'un détonateur simple suffit à faire exploser, dans une déflagration produisant un terrible dégagement de gaz brûlants.»

Pierre BELLERT
Le 23/05/2016 à 12:50:58

http://reseauinternational.net/monsanto-juge-pour-crimes-contre-lhumanite/   et n'oubliez pas de soutenir le Tribunal contre Monsanto car ses avocats ne sont pas de confortables salarié(e)s tels que sont ceux de Monsanto.

Darna
Le 23/05/2016 à 12:48:40

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !