image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : l’ouverture/extension d’un élevage de 1 600 primates du SILABE

Mise en ligne du 18/06/2015 au 25/08/2016

Nous, soussignés, refusons l’ouverture/extension d’un élevage de 1 600 primates du SILABE (Simian Laboratory Europe) destinés à l’expérimentation animale, situé au Fort Foch de Niederhausbergen (près de Strasbourg) et demandons la fermeture du centre de primatologie déjà existant.

Bilan de la cyberaction :

4429 participants

Une «armée de singes» dans les rues de Strasbourg pour demander la fermeture d’un centre de primatologie
Environ 300 personnes ont manifesté samedi 14/05/16 à Strasbourg, le visage dissimulé derrière des masques de singes, pour exiger la fermeture du centre de primatologie de Niederhausbergen (Bas-Rhin), qu’elles accusent de vendre des macaques destinés à l’expérimentation animale.
http://www.dna.fr/actualite/2016/05/14/une-armee-de-singes-dans-les-rues-de-strasbourg-pour-demander-la-fermeture-d-un-centre-de-primatologie  

Présentation de la cyberaction :

Voici pourquoi :
* Cette ouverture/extension est en contradiction avec la règle des 3R (Réduction, Raffinement,Remplacement) confirmée par la Directive Européenne 2010/63/EU relative à la protection des animauxutilisés à des fins scientifiques.
* Les primates lémuridés, ainsi que la nouvelle famille introduite, les callithricidés, appartiennent àl’annexe I (CITES) et A (CE) et sont des espèces menacées d’extinction.
* Les objectifs scientifiques ne sont pas fiables : aucune espèce ne peut être prise comme modèle biologique pour une autre. De ce fait, le recours au modèle animal est non seulement contre-productif, mais les effets secondaires des médicaments mettent en danger la vie des citoyens et ont ainsi provoqué en France en 2013 : 140 000 hospitalisations et 13 000 décès avérés (selon les informations données par l’Assurance Maladie).
* De plus en 1997 le Ministère de la Santé avait déjà rejeté un projet d’ouverture d’une structure
identique et des mêmes requérants, à Holtzheim (Bas-Rhin), au motif que le primate n’est pas un modèle biomédical pour l’homme.
* C’est aussi un problème éthique inacceptable car rien ne justifie d’infliger de telles souffrances à ces animaux si intelligents et si proches de nous.
* Toutes ces préoccupations ont d’ailleurs fait l’objet d’une « Initiative Citoyenne Européenne » : « Stop Vivisection » qui a recueilli plus de 1,2 millions de signatures.
* Beaucoup de méthodes alternatives issues des progrès de la science sont à notre disposition : ( www.proanima.fr).   et c’est dans leur développement qu’il faut mettre tous les moyens mobilisables.
* L’élevage se situe tout près d’une zone de captage d’eau, ce qui peut entraîner un risque important de pollution de la nappe phréatique par les traitements vétérinaires, les matières organiques, les déchets résiduaires…
* Parce qu’il y a des risques pour notre santé : diffusion possible de nouveaux virus
* Et parce qu’on dilapide l’argent de nos impôts.

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Préfet,

Pour les raisons invoquées par pro-anima67 je vous informe de mon refus de l’ouverture/extension d’un élevage de 1 600 primates du SILABE (Simian Laboratory Europe) destinés à l’expérimentation animale, situé au Fort Foch de Niederhausbergen (près de Strasbourg) et je demande la fermeture du centre de primatologie déjà existant.

Dans cette attente veuillez agréer, Monsieur le Préfet, mes sincères salutations.

 

44 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Je ressens le même chagrin, la même colère aussi devant la maltraitance animale, devant ces actes de cruauté sur nos compagnons de vie que sont les animaux, si démunis, si dépendants de nous, comme sont les enfants. On ne sera jamais de trop pour lutter ensemble contre cette honte ...

Antoine et Elisabeth Itty
Le 17/10/2016 à 16:15:41

Je suis fermement contre l'expérimentation animale depuis toujours et je milite au quotidien pour la défense et protection de tous les animaux dans tous domaines aux côtés d'associations. Les animaux sont tous des êtres vivants, sensibles, intelligents ils ont des émotions ils ne sont pas "objets, marchandises, nourriture ou outil, matériel de recherche" ils méritent le même respect, la même considération, et la même reconnaissance que tout être vivant et ne sont en rien "inférieurs".............. Tous ces chercheurs ne sont que des individus vides, insensibles, déjà morts ils n'ont aucune morale, aucun respect de la vie DE TOUTES VIES car la vie animale a autant d'importance et de valeur que celle d'un "humain".
Ces chercheurs n'appartiennent pas à la race humaine, car si l'on se dit "humain" alors il est impensable, impossible de commettre de telles horreurs immondes et inacceptables envers les animaux "juste pour le confort de l'humain". De même que de tels individus ne doivent pas être équilibrés et sains car une personne saine et équilibrée ne peut cautionner, ne peut tolérer ni admettre l'expérimentation animale qui n'est que BUSINESS et rien d'autre tout ceci est grave, affolant, inqualifiable et monstrueux ! Un jour viendra où tous ces scientifiques auront à répondre de leurs actes envers les animaux............
J'y étais hier à Niederhausbergen pour dénoncer la vente de singes au profit de laboratoires, et je peux vous dire que c'est à en vomir et à en pleurer ce qui se passe pour tous ces singes......... Il y a des méthodes alternatives et de substitution qui sont au point et très fiables qui n'utilisent aucun animal, c'est cela la recherche médicale éthique et non la recherche médicale telle qu'elle est encore pratiquée en 2016 !
NON A L EXPERIMENTATION ANIMALE ET FERMONS LES LABORATOIRES QUI NE SONT QUE HORREUR, HONTE, BARBARES, TORTURE ET MALTRAITANCE POUR LES ANIMAUX ETRES VIVANTS !

trochu
Le 17/10/2016 à 14:49:43

Pas d'expérimentation animale, pas besoin de nouveaux médicaments toxiques qui seront retirés en catastrophe après quelques dizaines de morts ou d'effets secondaires irréversibles

Joy
Le 03/10/2016 à 15:37:07

comme pour toute cause de défense animale , je signe.J'aime tellement les animaux et c'est inacceptable ce que des hommes peuvent faire sur ces êtres sans défense .

mes voeux les plus chers , c'est que toute vie soit respectée
sur cette terre.

idiart
Le 03/09/2016 à 10:00:31

"On mesure la valeur d'une nation à son comportement
vis-à-vis de ses animaux" Gandhi

IttyAntoine
Le 02/09/2016 à 16:36:57

honte à cette barbarie !

Ariane BERLAND
Le 10/12/2015 à 20:56:04

Respect est dû à toute notre parenté car le monde vivant est un et l'être humain en fait partie intégrante.
Qui peut penser que des expériences sur des animaux traités comme des objets peuvent réellement servir à des études scientifiques sur la santé humaine alors que même entre humain ce qui est utile à l'un peut être préjudiciable à l'autre ?
Qu'apprennent les gens qui travaillent dans ces centres de torture qu'ils pourraient reproduire sans état d'âme ailleurs pourvu qu'on leur donne de bons arguments pour endormir ce qui leur resterait d'empathie et de conscience ?
Il faut en finir avec le sadisme qu'elle que soit la justification qu'il se donne.

MITAKUYE OYASIN
Le 09/11/2015 à 14:47:29

on sait très bien que la recherche n'est que prétexte ! Pro-anima et Antidote Europe l'ont démontré....mais la vraie raison est l'argent .... le croisement des intérêts de plusieurs industries et bien sûr la revente des singes à bon prix 1500€ la tête....rentable non ?

isia
Le 17/10/2015 à 11:29:25

Non à la barbarie : ces animaux sont nos frères !

Pierre-Jean DELAHOUSSE
Le 10/10/2015 à 08:23:18

Il faut interdire tous les élevages de primates

Georges CINGAL
Le 28/07/2015 à 11:11:42

le préfet a déjà commis des erreurs , et il continue . dehors ce farfelu qui n'a aucune éthique et qui ne pense qu'au fric sans se préoccuper de la santé des humains qui est en danger par ces tests sur les animaux. Nous ne sommes pas des rats de 70 kgs et la réponse d'un animal n'est pas la nôtre , d'autant plus que chaque espèce est définie par son isolement reproductif. l'éthique Monsieur le préfet , c'est la reconnaissance de notre responsabilité envers tout ce qui vit. Schweitzer.

jacqueline
Le 12/07/2015 à 19:34:36

La problématique relève bien du pouvoir législatif et juridique dans la mesure où cette extension d’élevage est en contradiction avec la directive 2010/63/UE qui demande aux pays membres de réduire le nombre d’animaux de laboratoire et d’abandonner l’utilisation du modèle animal dans leurs recherches expérimentales et de privilégier les méthodes substitutives existantes. Une directive claire que ne semble pas souhaiter respecter la société Silabe propriétaire du site d’élevage de singes de laboratoires basée au centre de primatologie de l’université de Strasbourg. Force est de constater que la société Silabe méprise cette directive européenne.

jacqueline
Le 12/07/2015 à 19:28:31

Sciences sans conscience ne sont que ruine de l'âme .

Chez vous. C est déjà acquis

Lolagreb
Le 12/07/2015 à 09:27:45

Honte sur ces pseudo scientifiques,barbarie et sadisme sans réelle utilité, tous ces innocents ont autant le droit que les bipèdes à vivre leur vie de primate sur la Terre qui n'appartient pas exclusivement aux humains ; le modèle animal ne peut être appliqué au modèle humain.

Francoise
Le 08/07/2015 à 10:33:23

a Christian aucune vie ne mérite le sacrifice d'une autre vie , nous sommes tous mortels

chantal
Le 05/07/2015 à 23:15:36

BIEN-SUR que les méthodes de substitutions existent.

notamment, la culture sur cellules. Les animaux placés dans ces contextes de souffrances extrêmes ne
peuvent réagir d'une façon "normale" ils n'ont pas le même organisme que nous, donc....échec
Allez, un bon coup de pieds aux fesses des vivisecteurs ou a un endroit ou ça fait encore plus mal....

Marie-Joëlle
Le 05/07/2015 à 20:57:28

dans les années 90, j'ai milité plusieurs années contre la vivisection (il y a des tests atroces) et malgré les motivations,
c'était très dur de tenir le coup. Malheureusement, encore beaucoup de gens
ne "veulent pas" savoir ce qui passe dans les sous-sols des firmes pharmaceutiques, cosmétiques, etc... la honte et l'horreur sont soigneusement
cachés!!!ces atrocités ne devraient plus exister depuis longtemps;
depuis les années 80, des reports de dates pour arrêter cela, mais en vain...

un anonyme
Le 05/07/2015 à 20:48:22

Pas de mots assez forts pour définir mon sentiment d'horrue face à cette BARBARIE !!!

un anonyme
Le 05/07/2015 à 14:43:59

Réponse à Delbret, rejoignant Raslabol:
pourquoi ne pas expérimenter sur les experimentateurs qui savent si bien mettre
en avant bien traitance et respect animal? Si ce sort est tant enviable, mesdames et messieurs en gants chirurgicaux blancs maculés de sang et à la conscience inexistante, je vous souhaite une reincarnation de primate en labo.
Accompagné de mon mépris le plus sincère.

romie
Le 02/07/2015 à 21:18:52

Il manque un étiquetage sur les boites de médocs: "testé (ou non) sur des animaux". Ce qui nous rendrait libre d'être ou non complice de cette barbarie d'un autre age.


Paco
Le 01/07/2015 à 13:52:10

des animaux intelligents (ce ne sont pas des lombrics !) "stockés" dans des cages minuscules, dans cet univers aussi pauvre sont stressés, deviennent dépressifs ou psychopathes.

Comment peut-on infliger aux humains des médicaments soi-disant validés à partir de créatures incarcérées dans de telles conditions ?

Potame
Le 30/06/2015 à 15:07:21

J'ai signé cette pétition bien que je sois conscient que l'expérimentation animale soit parfois nécessaire là où il n'existe pas de méthodes de substitution, et pour des causes qui en valent réellement la peine. Toutefois 1600 singes tournent à l'industrialisation du processus, et ne sauraient être acceptables. Je n'ignore pas que parmi-nous, il y a de fervents partisans du zéro expérimentation animale, mais si je suis arrivé à cette conclusion, c'est au terme d'une mure réflexion documentée.

Christian
Le 30/06/2015 à 14:47:24

ON CREUSE SA TOMBE AVEC SA FOURCHETTE ONE DIGS HIS/HER/ITS TOMB WITH HIS/HER/ITS FORK
http://www.la-decroissance.com/index.php/152-recap-sur-9-pages-j-aime-partager-pour-votre-sante  

un anonyme
Le 30/06/2015 à 07:58:26

Il faut continuer à se mobiliser contre la cruauté humaine qui s'exerce malheureusement
de manières différentes dans l'indifférence de beaucoup de politiques qui pensent tout bêtement que ce n'est pas un problème important, hélas nous en sommes toujours là, c'est affligeant.

Jacques Favier
Le 29/06/2015 à 23:18:29

Ces fous furieux qui ne savent que dévaster notre Planète sont un danger effroyable pour le genre humain, ils ne respectent aucune des valeurs anciennes et se moquent de l'opinion des quelques humains qui ont encore le respect des animaux et manifestent de la

un anonyme
Le 29/06/2015 à 18:07:07

J'ai honte d'être humain... il serait grand temps de cesser ces tortures...

Furia77
Le 29/06/2015 à 16:37:48

Arretez de produire des animaux a des fins de recherches.Il a été prouvé que cela n avait aucune valeur. Laissez les animaux tranquilles, ILS VALENT MIEUX que les HUMAINS, qaui ne savent que détruire tuer et s entretuer!!!!

un anonyme
Le 29/06/2015 à 14:22:57

C'est intolérable d'utiliser ces animaux pour l'experimentation animale.

LAURA
Le 29/06/2015 à 13:33:20

A voir absolument :
« My Life’s a Cage », le film-événement pour la cause animale
http://www.consoglobe.com/lifes-cage-le-film-evenement-pour-la-cause-animale-cg  

CONSOMMATEURS PAS COBAYES!
Le 29/06/2015 à 13:19:11

Jean, vous trouverez réponse à vos questions ici : http://www.proanima.fr/  

un anonyme
Le 29/06/2015 à 12:31:02

L'empathie est censée être, avec le rire et le langage articulé, une capacité qui nous distingue des autres espèces. Quand je vois un animal emprisonné, je me mets dans sa peau, par réflexe.

Cath
Le 29/06/2015 à 12:26:12

Bonjour je ne signerai pas cette cyberaction, manquant d'éléments pour déterminer l'origine de celle-ci.

Jean
Le 29/06/2015 à 12:26:09

Comment l'espèce humaine est-elle capabe de tant de cruauté envers des animaux dont la sensibilité est de surcroît, très proche de la nôtre ?

florence
Le 29/06/2015 à 12:09:48

lamentable,l'humain est le pire des prédateurs,
ces expérimentations n'entrainent que souffrances.
les auteurs.... en fait les tortionnaires à l'origine de ces actions doivent avoir de gros problèmes au niveau cérébral.Laissons tous ces pauvres animaux vivre en paix dans leur milieu naturel.

un anonyme
Le 29/06/2015 à 11:47:54

Si le centre ferme effectivement, que vont devenir les animaux déjà utilisés ? Il serait bon d'en faire mention dans le courriel... Des associations de protections et leurs services vétérinaires sont-elles prêtes à aider au placement, euthanasie, au cas par cas ? Ne faut-il pas voir plus loin que la simple fermeture ? L'entreprise en charge de ces primates peut aussi bien les revendre à d'autres entreprises du même type en cas de fermeture ou tout simplement laisser crever les animaux sur place, non ?

Jo
Le 29/06/2015 à 10:57:36

respect de l'umain et de son environnement

Mondo
Le 29/06/2015 à 10:54:57

c'est vrai que l'on a jamais cherché vraiment à purger le monde des responsables du commerce triangulaire, des Nazi et autres crapules et vermines qui infestent notre société CIVILISEE et pour cause !!!

un anonyme
Le 29/06/2015 à 10:54:54

contre ces xpérimentations qui relèvent de la barbarie

Amélie
Le 29/06/2015 à 10:52:26

arrêtons l'esclavage !!!!!!!!!

Monique
Le 29/06/2015 à 10:44:55

Contre ces psychopathes tortionnaire des animaux.
En plus, la nouvelle loi considère (enfin!) les animaux comme êtres vivants dotés de sensibilité. Donc l'activité de ces établissement est illégale.

un anonyme
Le 29/06/2015 à 10:36:35

Je propose des expérimentations animales sur les humains. Bien entendu sur ceux qui veulent l'autorisation de l'expérimentation animale. Réponse à Delbret, premier volontaire puisqu'il cautionne et en tire peut-être un substantiel profit ?
Ce type d'élevage ne devrait même pas exister alors de là à en permettre l'extension...

RASLEBOL
Le 29/06/2015 à 10:27:48

Je propose des expérimentations sur les humains. Bien entendu sur ceux qui veulent l'interdiction de l'expérimentation animale

delbret
Le 29/06/2015 à 10:07:41

Il serait bon de rester des êtres humains à part entière et que nos actions reflètent nos valeurs d'êtres humains !!

un anonyme
Le 29/06/2015 à 10:04:54

quelle honte

et ils insistent aucunes compation

le fric le fric

un anonyme
Le 29/06/2015 à 09:45:12

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !