image vide cyberacteurs
image vide

  #porcherie   #Heuringhem   #pasdecalais



Cyberaction N° 080 L: Arrêté d’autorisation d’exploiter la porcherie industrielle d’Heuringhem ! Pour nous, c’est NON !

Lettre ouverte à la Préfète du Pas de Calais :
Madame la préfète, nous vous demandons de bien vouloir refuser de défendre au TA de Lille l'arrêté autorisant l’exploitation de la porcherie industrielle d’Heuringhem !
Pas moins de 3 recours ont été déposés au Tribunal Administratif de Lille contre l'arrêté autorisant l’exploitation de la porcherie industrielle d’Heuringhem ! Ces recours sont portés :
-par l’association AIVES et des habitants des villages d’Heuringhem et Ecques car la population locale refuse ce projet.
-par les municipalités de ces deux villages car les élus locaux refusent ce projet.

[ 6 484 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 20 janvier 2017

Proposée par Cyberacteurs
En partenariat avec AIVES

Elle sera envoyée à Préfète du Pas de Calais, Ministre de l'Ecologie

Plus d'infos

AIVESUne grande partie de la population (85%selon un sondage) de notre pays refuse maintenant et le fait savoir de plus en plus, ce type d’élevages industriels. Grace à une récente pétition toujours en cours, et qui vous est destinée, plus de 60 500 signataires nous ont apporté leur soutien ! La volonté de tous est maintenant d’aller vers les élevages de type paysan et de proximité, plus respectueux de notre santé, de notre environnement et du bien-être animal.

Madame la préfète, nous vous demandons de bien vouloir refuser de défendre au TA de Lille l'arrêté autorisant l’exploitation de la porcherie industrielle d’Heuringhem !

Comment pourriez-vous soutenir un projet et son arrêté qui, excusez du peu, ne respectent pas la directive nitrate en zone vulnérable. Ici, on dépasse les 170 kg d’azote à l’hectare !


Comment pourriez-vous soutenir un projet dont la conception même ne permet pas de respecter les normesminimales relatives à la protection des porcs. Le caillebottis intégral est incompatible avec la directive européenne 2008/120/CE, pourtant bien minimaliste. Il n’y aura donc pas d’authentiques matériaux manipulables mis à disposition des porcs et cela laisse penser que la caudectomie sera routinière !

Comment pourriez-vous cautionner un projet et son arrêté alors que l’étude d’impact, au demeurant nettement insuffisante, se base en plus sur des chiffres erronés.


Comment pourriez-vous cautionner l’absence de pièces essentielles au dossier ICPE lors de l’Enquête Publique qui fait que la population n’a pas pu juger le projet en toute connaissance de cause. En particulier la non présentation du dossier "capacités financières" des promoteurs (dossier qui n’est en rien un secret dans ce type d’enquête sur un projet ICPE), n’a pas permis de voir, entre autres :


Comment pourriez-vous vous contenter de cette étude d’impact lacunaire sur nos zones sensibles NATURA 2000, étude cependant validée en grande partie par vos services de la DREAL !!! Alors que de nombreuses recherches -déjà publiées à l’époque de l’Enquête Publique- nous montrent l’importance des redépositions d’ammoniac et de produits azotés à proximité des élevages et des champs d’épandages, ici, dans cette étude d’impact, rien n’est dit sur les effets délétères des poussières et des gaz ! C’est pourtant une obligation de l’article L. 414-4 du code de l’environnement. C’est d’autant plus inacceptable que les landes à protéger de nos zones NATURA 2000 seront particulièrement sensibles à l’eutrophisation consécutive aux redépositions !
L’étude d’impact sur ces zones NATURA 2000 se contente de dire que les zones à protéger seront à une altitude plus élevée que les îlots d’épandage et que le lisier ne pouvant que s’écouler vers le bas, il n’y aura aucun impact sur la faune et la flore de ces zones ! La ficelle est un peu grosse, cela en est même un peu ridicule !


Madame la Préfète, vous le savez, cette liste n’est malheureusement pas exhaustive ! Est-il imaginable que vous puissiez défendre cet arrêté d’autorisation à exploiter un projet classé ICPE devant le Tribunal Administratif de Lille alors que des réglementations ne sont pas respectées, que les erreurs sont nombreuses, que les omissions sont fréquentes et que donc votre prédécesseur ainsi que la population ont été induits en erreur, ils n’ont pas pu juger en toute connaissance de cause !

Madame la Préfète, nous vous proposons donc de bien vouloir refuser de défendre devant les juges ce projet et son arrêté d’autorisation. Nous sommes persuadés que vous avez les mêmes objectifs que nous : la défense de notre santé à tous, la défense de notre environnement et la défense du bien-être animal ! Ce projet de porcherie est incompatible avec ces objectifs. Pour notre part nous ne renoncerons pas car notre cause est Juste !

Association InterVillage pour un Environnement Sain
 www.aives.fr/.  
https://www.facebook.com/Aives-Non-à-La-Porcherie-Industrielle-Heuringhem-162905380480740/  

PDF à télécharger pour plus d'infos

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à pref-secretariat-prefet@pas-de-calais.gouv.fr | segolene.royal@developpement-durable.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Refus de l\'arrêté
  • Message : Madame la préfète,

    Je vous demande de bien vouloir refuser de défendre au TA de Lille l'arrêté autorisant l’exploitation de la porcherie industrielle d’Heuringhem !

    Elle ne respecte pas entre autres 
    * la directive nitrate en zone vulnérable.
    * les normes minimales relatives à la protection des porcs
    * une étude d'impact digne de ce nom (ammoniac et zones NATURA 2000)
    * la présentation du dossier "capacités financières"

    Dans cette attente, veuillez agréer l'expression de ma vigilance citoyenne.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

165 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Collusion entre la justice et les lobbys ce n'est pas nouveau, mais c'est toujours extrêmement grave.

Chantal BAYOUT
05/04/2017 - 11:29:43

Déjà si on mangeait moins de cochon en FRance ! Cessons de consommer de la viande industrielle de batterie mauvaise à tout les points de vue.
VIVE LE COCHON LIBRE !

misty
05/04/2017 - 10:42:42

Avec quelle hypocrisie nos élus pleurent- ils régulièrement dans la presse ou aux comices agricoles sur la perte de terres agricoles, alors que se sont eux qui ont lâché 90 hectares supplémentaires à Vicat dernièrement !

De même, nos élus, à l' unanimité ont programmé l'agrandissement de l'immense zone industrielle classée d' Arandon, 36 hectares en 2008 ( départ du projet chimirec ) 72 hectares fin 2012, 71 hectares supplémentaires dès cette année par le biais d'expropriation parait il d'utilité publique !!!!
Ce qui fera 143 hectares pour environ 5 hectares occupés et moins de 100 emplois !
Afin de respecter le SCOT, bible de nos élus, arriveront ils aux 319 hectares prévus et surtout aux 2 500 emplois ?
Les maîtres mots du SCOT sont équilibre, cohérence et anticipation ! il y aurait semble t'il une erreur d'interprétation de la part de nos élus...

Du pipeau ! qui viendrait installer son entreprise à ARANDON, loin des autoroutes, absence de voies ferrées, etc ...

Et, dans une zone industrielle classée, spécifiquement crée pour certaines entreprises comme chimirec, pourquoi nos élus ont refusé que chimirec s'y installe au lieu de nous imposer cette installation classée à 440 m de vicat, certes, mais également à 220m des premières habitations du village de Bouvesse Quirieu et 500m de Montalieu Vercieu, ce qui représente plus de 5000 habitants !
Blog ;  www.sansnaturepasdefutur.fr.  

leyves38
05/04/2017 - 09:40:01

Sommes-nous encore en démocratie. scandaleux

jemale62
04/04/2017 - 17:41:32

ARRÊTÉ D’AUTORISATION À EXPLOITER LA PORCHERIE INDUSTRIELLE D’HEURINGHEM :
VERS UN PASSAGE EN FORCE ?
L’impossible est-il possible ?

Alors que la population locale est contre ce projet
Alors que les municipalités locales sont contre cet élevage industriel
Alors qu’une grande majorité des consommateurs se prononcent contre les fermes-usines
Alors qu’à l’audience du Tribunal Administratif de Lille du 28 mars 2017, le Rapporteur Public demande au moins l’annulation partielle de l’arrêté d’autorisation à exploiter et une reprise du dossier de la pression azotée au niveau de l’Enquête Publique (voir l’extrait sur le site en cliquant) :
http://www.aives.fr  
1 • L’EARL Bridault-Chevalier proclame la mise en service effective de son installation le 13 mars 2017 (soit quelques jours avant l’audience !) alors que l’ensemble des installations n’est pas achevé : la fosse à lisier n’est pas couverte, certains bâtiments ne sont pas clos, ce qui se construit ne correspond même pas aux plans du permis de construire, …
Nul doute que l’EARL Bridault-Chevalier a mis quelques animaux dans ses bâtiments à partir du 13 mars 2017 pour pouvoir :
- dire aux juges le 28 mars 2017 … que la porcherie est fonctionnelle ! Sic !
- demander au Préfet du Pas de Calais des autorisations provisoires en cas d’annulation par ce tribunal administratif de l’arrêté d’exploitation du 29 mars 2013 !
2 • Les services de la Préfecture d’Arras défendent à cette audience du 28 mars 2017 un projet de porcherie industrielle qui ne respecte pas l’arrêté du Préfet du 29 mars 2013. C’est une évidence en ce qui concerne la pression azotée au vu des nouvelles surfaces d’épandage et au vu de la quantité d’azote à épandre telles que prévues par le projet !!! C’est une difficulté qu’a développée le rapporteur public.
Nous sommes dans une zone réputée vulnérable aux nitrates et la France est régulièrement rappelée à l’ordre au niveau européen car elle ne respecte pas la directive nitrate. Qui va payer les lourdes amendes infligées à la France par l’Europe pour le non-respect de règles que notre pays a pourtant approuvées ?
Comment peut-on imaginer que des services de l’État censés protéger l’ensemble de la population puisse défendre un projet privé et son arrêté d’exploitation qui ne respectent pas nos propres réglementations ? Comme l’explicite le rapporteur public, il fallait refaire l’étude de la pression azotée avant de délivrer l’autorisation à exploiter ! Alors les grossières erreurs du projet auraient été mises en évidence … demandons-nous pourquoi cette étude n’a-t-elle pas été faite ?
Nous espérons que le jugement sera conforme aux demandes du Rapporteur Public, il en va de la protection de notre environnement et en l’occurrence ici de la protection de nos eaux de surface et de nos eaux de nappes !
Continuons notre Cyber@ction jusqu’au jugement, signons et faisons signer cet appel vers le Préfet :
Cliquez ici pour participer à la cyber@ction d’AIVES

le PDF de ce communiqué est visible à l'adresse : http://www.cyberacteurs.org/pdf/l-impossible-est-i_70.pdf    

Alain UGUEN
04/04/2017 - 08:12:59

Fermes usines : des associations demandent à la FNSEA d'arrêter sa "course folle"
http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/fermes-usines-des-associations-demandent-a-la-fnsea-d-arreter-sa-course-folle_2114599.html  

Alain Uguen
26/03/2017 - 08:55:41

Assez de faire souffrir inutilement des animaux dont le seul tort est d'être plus faibles que nous.

Dominoque
08/03/2017 - 21:40:03

Faut arrêter les conneries un jour... la planète en a marre...!!!!!
Et les animaux aussi... GO VEGAN...!!!!!!

un anonyme
07/03/2017 - 17:00:02

arrêter de fait du mal au animaux du monde et aussi de tues pour des oui et des non les laisse envie car je pense il aura d autres solution pour manges dans le présent et le futur

baccara
06/03/2017 - 18:41:53

En Autriche l'élevage des poules en batterie est INTERDIT.
Quand verrons-nous en France l'interdiction de toutes ces usines pour exploiter les animaux ?
Porcs, poules, vaches, veaux, lapins et poissons.
Quel scandale!
Comment peut-on ce dire "être humain" et traiter la race animale comme ça.
Vous avez encore envie de manger de la viande, vous ?
Moi c'est fini, manger de la souffrance, quel profit en tirer ??????

Zébulon
03/03/2017 - 13:48:52

Les exploitations industrielles pour l'élevage d'animaux sont une catastrophe sur le plan du bien-être animal, produisent en excès une viande de mauvaise qualité - alors qu'on ne cesse de nous dire que nous devons réduire notre consommation de viande, tant pour notre santé que pour la planète. En outre, le lisier détruit la nappe phréatique et, partant, la qualité de l'eau que nous consommons et que les générations qui nous suivent consommeront.

Pascale
03/03/2017 - 11:25:06

Bonjour,
Incroyable de voir une Préfète sous un Gouvernement socialiste, défendre un élevage industriel de
porcs ! j'en suis indigné. Les anti-biotiques sont la règle pour les élevages industriels. Donc, les consommateurs avalent des viandes avec des colonies microbiennes vaccinées. Les maladies nosocomiales ne risquent pas de régresser avec de pareilles pratiques; c'est scandaleux parce qu'anti sanitaire! Cette viande pas chère, crée des pathologies qui nous coûtent des fortunes en plus des ravages sanitaires parfois irréparables! L.B.

un anonyme
28/02/2017 - 21:34:51

Solidaire avec celles et ceux qui désapprouvent les conditions d'élevage concentrationnaire.

Bernard GAMBIER
27/02/2017 - 14:57:53

Auschwitz transposé pour les animaux
souhaitons que ces acteurs aient au moins une conscience animale en attendant plus

Soïa
25/02/2017 - 23:03:11

Une seule solution devant cette bêtise BOYCOTTER la viande de PORC !!! N EN MANGER PLUS!!!!!

Irow
25/02/2017 - 07:41:56

les porcheries industrielles sont un désatre sanitaire et écologique avec un rapport humain/animal catastrophique qui ne donne pas envie de manger du cochon...

Jean COLLON
18/02/2017 - 19:41:20

Arrêtons la production industrielle
stop au dieu profit, aux abattages intensifs, aux cadences excessives qui tournent 24h/24h 7j/7j
revenons aux respects de l'animal
nous ne pouvons plus ignorer et laisser faire ce massacre collectif
non aux abattoirs

VIEILLEVILLE
18/02/2017 - 11:29:36

Ces animaux sont transformés en machines à produire, au profit de quelques grands agro-industriels et au détriment des petits paysans bio ou conventionnels, et de la population qui n'a plus ou peu le choix d'une alimentation saine.


Nicole CREMEL
09/02/2017 - 18:02:38

Tous ces élevages industriels s'opposent à une alimentation saine, traitent les animaux comme des machines, et détruisent les agricultures paysannes de proximité !

Nicole CREMEL
09/02/2017 - 17:41:43

Le cochons sont des êtres très sensibles et très intelligents qui méritent le respect, il faudrait faire vivre quelques jours les conditions de ces pauvres animaux aux personnes qui les négligent ou qui autorisent ces mauvais traitements, cela les ferait réfléchir. J'avais vu un reportage sur un psychopathe américain qui avait tué et torturé des gens, en prison à perpétuité il ne regrettait rien et ne faisait preuve d'aucune compassion, il affichait un sourire sadique...sauf le jour où il a contracté une grave maladie et où il a commencé à souffrir! en fait il expliquait qu'il a compris la souffrance qu'il avait infligé à ses victimes le jour où lui même a souffert...il s'est mis à entendre jour et nuit les cris de ses victimes et a revu les scènes en boucle...

BRIDET CAROLINE
09/02/2017 - 14:48:49

respectons ces êtres sensibles

noulez
07/02/2017 - 23:20:17

Végétalisons notre alimentation.

un anonyme
07/02/2017 - 15:59:30

Oui à l'élevage raisonnable. Oui à la dignité animal. Oui à l'intelligence humaine.

Sophie PIERROT
06/02/2017 - 22:34:44

Pour le respect de tout et tous

evelyne calmel
06/02/2017 - 19:16:37

Pour le respect de tout et tous

evelyne calmel
06/02/2017 - 19:16:12

OUI A L'ELEVAGE, NON AU JARDIN D'ÉDEN, MYTHIQUE DE TOUS TEMPS, ET AUJOURD'HUI N'EXISTANT QUE DANS DES IMAGINAIRES CITADINS DÉCONNECTES DE TOUTE RÉALITÉ RURALE.
OUI A L'ELEVAGE A TAILLE HUMAINE, OU LES ANIMAUX SONT TRAITES AVEC LA DIGNITÉ A LAQUELLE ILS ONT DROIT, ET QUI PERMET AUX CAMPAGNES ENCORE DIGNES DE CE NOM DE RESTER VIVANTES.
NON A L'ELEVAGE INDUSTRIEL TYPE HEURIGEM, OUI A L'ELEVAGE DE PORCS EN LIBERTÉ DANS DES FERMES DE PETITE TAILLE.
DE LA VIANDE DE QUALITÉ, DONC MOINS ET MIEUX.
SI VOUS FAITES DISPARAÎTRE LES ÉLEVEURS, IL N'Y AURA PLUS DE VRAI MONDE RURAL.
Je suis prêt à en discuter.

Jean François WOLFF
06/02/2017 - 17:30:44

Pour un futur coopératif et basé sur une agriculture paysanne locale et non des zones industrielles de partout.
Nous devons végétaliser le plus possible notre alimentation tout en continuant de prendre des mesures pour préserver la biodiversité et réimplanter des variétés locales végétales comme animales sans forcément les chercher à les exploiter.

Drevet
06/02/2017 - 10:14:34

"L'idée que certaines vies valent moins que d'autres est la racine de tout ce qui va mal dans ce monde"(Paul Farmer médecin anthropologue),

Monique
05/02/2017 - 22:57:42

Non à l'élevage industriel. Oui aux élevages de petite taille. Oui à l'éducation alimentaire pour consommer moins de viande et ainsi améliorer la santé.

Shirine JOSSET
05/02/2017 - 17:27:46

Comment peut-on être contre l'esclavage , la torture et la peine de mort et accepter cela?! Notre liberté de tuer s'arrête à leur volonté de vivre !

RomainDesbois
05/02/2017 - 12:47:02

non aux élevages intensifs , respectons les animaux qui sont doués d'intelligence et de sentiments , ce genre d'élevage est immonde ! c'est en parti pour ça que je suis devenue végétalienne il y a plus de 5 ans !

un anonyme
05/02/2017 - 12:29:48

Non aux élevages industriels;
Respectons le bien-être des animaux

Jehanne.verniol
04/02/2017 - 18:23:42

Tout est malsain dès le départ , les conditions de lieu de vie, de l'alimentation, la mise à mort cruelle et sans éthique, et au bout de la chaine, il y a l'etre humain et ses enfants, et de plus en plus de cancers...... Mais qu'importe, puis qu'il y a eu un maximum de profits pour un petit nombre.Tous ces élevages industriels devraient nous faire réfléchir sur le sort de notre humanité....

Christiane ferreira
04/02/2017 - 17:49:04

personne ne peut vouloir une telle infamie

gens jean-claude
04/02/2017 - 07:32:08

Non aux porcheries industrielles où les porcs vivent des vies atroces comme s'ils étaient dans des camps de concentration!
Par ailleurs, les porcheries industrielles polluent la nappe phréatique et donc les cultures et l'eau potable!

Virginie Devigne
04/02/2017 - 00:20:13

Comment est-il encore pensable que soit autorisé l'élevage industriel.Comment peut-on encore penser qu'une telle exploitation est globalement rentable quand on lea considère dans sa totalité.
Avis des riverains, protection et bien être de l'animal qui conditionne la qualité de la viande, protection de la nature concernant leur alimentation et les déchets épandage et autres conséquences et nuisances bien connus
Arrêtons le profit de certains pour le bien être de tous.

Moniquue D.
03/02/2017 - 23:28:04

Comment ne pas comprendre que personne ne veut de ce type d'alimentation dans son assiette : l'argent investi est en pure perte sauf pour les constructeurs !

Emma BENARD
03/02/2017 - 22:03:36

Par pitié, Mme la Préfète,soutenez plutôt des projets d'élevages respectueux des animaux !Il est inimaginable que l'on accepte les élevages industriels, alors qu'ils traitent les animaux comme des marchandises! Allez visiter l'un d'entre eux,et vous ne pourrez plus jamais manger de viande provenant d'un de ces endroits,voire plus de viande du tout,comme un très grand nombre de personnes maintenant, dégoutées par les images de ces endroits ignobles. Merci d'avance.

Sylvette Aligé
03/02/2017 - 19:52:22

STOP AUX EXPLOITATIONS INDUSTRIELLES QUI MALTRAITE LES ANIMAUX

BRUNET Elisabeth
03/02/2017 - 19:43:46

assez de conneries

Mathé
03/02/2017 - 18:42:13

STOP aux usines à animaux: HONTE à ceux qui continuent à traiter ces êtres vivants, sensibles et sentients comme de la simple bidoche sur patte!
Consommons moins de produits animaux et de meilleur qualité avec l' obligation que les animaux soient traités comme des princes de leur naissance à leur mort: on leur doit bien ça!

sdn
03/02/2017 - 18:20:34

Malheureux porcs (que ne traite-t-on les ministres de la sorte !) et pauvres riverains...

Fanny
03/02/2017 - 18:06:22

L' élevage industriel rappelle les camps de concentration, suivis des transports de la honte vers la solution finale et atroce dans les abattoirs. Tant de crimes légalisés pour le profit, tant de souffrance légalisée pour satisfaire l' appétit des convives. Voilà notre " civilisation. "

Roswitha Marcuzzi
03/02/2017 - 17:25:08

Non Non et Non Halte aux porcheries industrielle!

jujube
03/02/2017 - 17:22:57

Encore une folie agro-industrielle à stopper très vite

BEALU NICOLE ET NORBERT
03/02/2017 - 16:53:56

Les animaux ne sont pas des "produits" uniquement destinés à notre alimentation. Laissez les vivre !!!!

Dalila OUAI
03/02/2017 - 16:19:25

L'élevage industriel est une aberration,tant de souffrances,mauvaises nourritures et total irrespect de l'animal.Il faut proscrire ce genre d'élevage.


Marie-France

SERAFFIN
03/02/2017 - 16:12:51

Alors qu'une prise de conscience des consommateurs est en marche pour rejeter ce type d'élevage, comment se fait-il que l'on autorise cette porcherie ? Je suis scandalisée par cet irrespect invraisemblable de la santé humaine et de l'environnement. Merci pour cette pétition. Marie reine

Helleu
03/02/2017 - 15:47:39


C'est triste de voir le nombre d'humains qui ne font pas beaucoup travailler leur cerveau! L'élevage industriel en est une illustration : après moi, le déluge!
Mais il est oxygénant de lire les commentaires de vos cyberacteurs!

Marie-Laure
03/02/2017 - 15:27:40

Non à la cruauté envers les animaux, mais aussi les hommes (dangers pour la santé conséquents à la nourriture industrielle, pollution, etc. etc.)

monika leszczynska
03/02/2017 - 14:44:09

Madame la préfète, nous vous demandons de bien vouloir refuser de défendre au TA de Lille l'arrêté autorisant l’exploitation de la porcherie industrielle d’Heuringhem !
Pas moins de 3 recours ont été déposés au Tribunal Administratif de Lille contre l'arrêté autorisant l’exploitation de la porcherie industrielle d’Heuringhem ! Ces recours sont portés :
-par l’association AIVES et des habitants des villages d’Heuringhem et Ecques car la population locale refuse ce projet.
-par les municipalités de ces deux villages car les élus locaux refusent ce projet.

Jayamālā
03/02/2017 - 14:32:58

Arrêtons les dérives la cruauté

un anonyme
03/02/2017 - 12:23:18

Venez vous promener dans la campagne respirer le bon air de lisier Ha! que ça sent bon!!bouffez votre charcuterie, et soignez votre cholesthérol, visitez une porcherie et dites moi si ça vous donnent encore de manger du porc,un peu de respect pour les animaux ,merci alors NON!!à l'exploitation de cette porcherie

pere noel
03/02/2017 - 10:57:23

Les animaux aussi ont des droits.L'élevage industriel est à proscrire définitivement.

CHANCEL Henri
03/02/2017 - 10:10:38

Non à la porcherie industrielle et aux pollutions qui l'accompagnent

Pellizzoni
03/02/2017 - 10:08:30

Quand va -t-on enfin promouvoir le BIO et le respect animal-humain ?

Un être humain
03/02/2017 - 09:17:03

il suffit ! tout le bétail souffre honteusement !
ne prétendons pas être civilisés !!!

deanna martin
03/02/2017 - 08:46:06

non non et non on veut du bon cochon, même s'il coûte plus cher, on en mangera moins et on se portera nettement mieux...

Cordialement

Dr Christian JAUTROU

Jausille
03/02/2017 - 06:34:07

Je compte VRAIMENT sur vous, Madame la Préfète.

Martine Rouch
02/02/2017 - 23:02:38

NON aux camps de concentration pour animaux, ce n'est pas mieux que pour les humains.
Heureusement, ils vont nous rendre tous végétariens!

françoise lombard
02/02/2017 - 19:16:11


NON AUX FERMES USINES, 1ERES RESPONSABLES DE MEGA PROBLÈMES SANITAIRES (ET AU DÉTRIMENT DES PETITS ÉLEVAGES!)

NON, POINT BARRE !

marianne
02/02/2017 - 19:14:05

Inadmissible

Mérédith Mattart
02/02/2017 - 16:12:25

regardez comment sont élevés les cochons et jamais plus vous ne mangerez cela... tout le monde, maintenant, est attentif au bien être animal, le cochon est un être vivant et en plus super intelligent , il y a d'autres moyens plus écologiques et plus attentifs au bien être animal , il y a des alternatives a ces modes industriels ravageurs...

annie chazottes
02/02/2017 - 15:30:51

Non et non et encore non!

denise MOUTIN
02/02/2017 - 12:59:34

quelle horreur, des murs, pas d'herbe, pas de soleil et c'est ce type d'élevage qu'ils veulent privilégier, non alors, stop nourrissons-nous d'une autre manière, plus de viande, plus de souffrance tout au long de leur pauvre vie, refusons leurs propositions désastreuses

pierrot
02/02/2017 - 12:58:25

Porcherie d'Heuringhem: l'audience judiciaire encore reportée
http://www.lechodelalys.fr/airois/porcherie-d-heuringhem-l-audience-judiciaire-encore-ia704b0n196778  

Alain UGUEN
02/02/2017 - 11:36:14

HONTE à ces usines prisons gérées par des fossoyeurs
Stoppons la viande et le monde sera moins saignant

jacqueline jacqueline PELERINS
01/02/2017 - 18:35:16

Madame,
J'en appel à vous pour considérer que ces pauvres truies vont faire leurs porcelets dans une cage sans pouvoir manifester leur instincts de mamams. En tant que femme soyez touchée. Je suis pour ma part horrifié que l'économie passe au premier rang devant l'humanité.
Le courage est dans le non.
Merci pour eux.

Valijusa
01/02/2017 - 18:05:04

Arrêtons de manger des animaux!

Dom
01/02/2017 - 15:06:16

Stop

un anonyme
01/02/2017 - 14:58:23

HONTE à ces usines prisons ce sont des fossoyeurs de la vie animale qui gérent ces horreurs.
le consommateur a le pouvoir de dire stop à la viande etle monde sera moins saignant.
Ces élevages intensifs doivent être interdits en FRANCE et dans le monde.

REJOIGNONS le PARTI Animaliste qui vient de se créer pour faire pression par notre nombre et notre motivation

jacqueline jacqueline PELERINS
01/02/2017 - 14:22:19

Quelle honte! Les porcs souffrent déjà tous assez comme ça pendant toute leur petite vie à cause de ces sales humains. Comment peut-on faire ça de nos jours dans un monde soi-disant civilisé? Et en toute légalité? Mais qu'est-ce que c'est que cette société? Vous êtes écoeurants!

un anonyme
01/02/2017 - 14:21:08

Stop au cauchemar stoppons l'élevage, et fermons les abattoirs!
L'animal n'est pas de la nourriture.

Dom
01/02/2017 - 13:56:22

Bonjour,Mme la Préfète du Nord pas de Calais.
Arrêtons ces Fermes,démesurées ou les Animaux souffrent au quotidien, on une vie tellement Misérable, et indifférente pour ces lobis de la viande.nous êtres humains ne soyons pas les maitres du monde évitons de faire du mal, soyons respectueux des Animaux,et des êtres humains.(Evitons ces erreurs)!!!!Vous savez ne ne sommes que de passage sur cette terre. Au regard de l'industrie ce ne sont que des (objets,Produits à viande.) Contre l'exploitation de cette porcherie, de misère au quotidien.Merci de tenir compte de ce message. m.l

Gilberte
01/02/2017 - 13:49:03

A tous ces gros industriels qui n'ont rien à faire du bien être animal je demande un arrêt total de tous ces élevages industriels qui vont à contre courant du bien vivre mais sans souffrance animal et nous demandons à tous ces ministres, députés et autres personnes ayant un certain pouvoir d' arrêter ces horreurs qu'est l'élevage industriel !!! ALORS PAS DE PORCHERIE INDUSTRIELLE A D'HEURINGHEM !!! J'ESPÈRE QU'IL Y AURA BEAUCOUP DE SIGNATURE POUR CETTE PETITION !!!

morin
01/02/2017 - 13:18:38

Bonjour,Mme la Préfète du Nord pas de Calais.
Arrêtons ces Fermes,démesurées ou les Animaux souffrent au quotidien, on une vie tellement Misérable, et indifférente pour ces lobis de la viande.nous êtres humains ne soyons pas les maitres du monde évitons de faire du mal, soyons respectueux des Animaux,et des êtres humains.(Evitons ces erreurs)!!!!Vous savez ne ne sommes que de passage sur cette terre. Au regard de l'industrie ce ne sont que des (objets,Produits à viande.) Contre l'exploitation de cette porcherie, de misère au quotidien.Merci de tenir compte de ce message. m.l

Roxane Machin
01/02/2017 - 11:30:23

Ignoble de construire et construire sans arrêt des mouroirs pour ces pauvres animaux arrêtons cela

un anonyme
01/02/2017 - 00:03:20

Il faudra bien changer de modèle de société et voir enfin les animaux comme nos frères

CDD
31/01/2017 - 21:53:25

Non a la suppression des petits eleveurs par les avions ! Non aux fermes usines!

Frane
31/01/2017 - 21:31:36

Bonjour je tenais à signer cette pétition car je ne pense pas que faire reproduires de pauvres cochons encore et encore pour ensuite les maltraiter puis qu'il s'aterise en tranches de jambons soit correcte ils non rien demander ils ne demande qu'à vivre alors je dis non à l'exploitation animal puis non à cet usine .

Grigri
31/01/2017 - 18:47:38

Pauvres betes

defrene
31/01/2017 - 18:25:41

c'est inadmissible cette histoire

linda
31/01/2017 - 18:04:24

ARRETEZ CETTE BARBARIE .....!

nash
31/01/2017 - 16:47:12

Une telle exploitation , çà ne peut être que pour faire d la basse qualité . Donc , pas d'accord du tout .

Bibillo
31/01/2017 - 16:41:42

Abominable et injuste : juste pour le plaisir gustatif d'humains,et puis la viande n'est même pas bonne ,elle peut vous rendre malade ,alors où est le profit pour votre bien-être ? nul . Uniquement du profit pour les industriels, l'arnaque est totale ,réagissons vite

un anonyme
31/01/2017 - 15:48:55

Ignoble

Martine.roussel
31/01/2017 - 15:26:56

Il est temps de regarder la vérité en face, la "viande" heureuse, ça n'existe pas....
Et quoiqu'il en soit, ça se termine toujours à l'abattoir.
Si nous continuons à consommer des cadavres d'animaux, ils continueront à forcer les animaux à se reproduire...
Bientôt 10 milliards d'habitants sur terre...le problème ne fera que s'accentuer, et ce ,à tous nivaux...

Dom
31/01/2017 - 14:44:44

Non a l horreur, si les gens pouvaient manger moins ou pas du tout de viande, tout irait mieux

MAILLEBIAU
31/01/2017 - 14:36:53

C'est juste inhumain et cruel de faire ce genre de chose, je ne comprendrais jamais pourquoi les gens comme vous sont aussi violents et dérangés !!!! Quand on est capable de faire subir ça à des animaux on est plus que capable de le faire aux hommes... Vous êtes des psychopathes !!!!vous me répugnez !!!!

un anonyme
31/01/2017 - 12:55:35

Porcherie d'Heuringhem: l'audience judiciaire encore reportée
http://www.lechodelalys.fr/airois/porcherie-d-heuringhem-l-audience-judiciaire-encore-ia704b0n196778  

Alain UGUEN
31/01/2017 - 11:58:45

Il est temps d'arrêter ce système abominable pour du profit. !

JFL
31/01/2017 - 11:48:41

Non à la souffrance animale .

isberga
31/01/2017 - 11:31:34

Stop a ces souffrances que le profit de l'argent monstrueux

un anonyme
31/01/2017 - 10:41:12

Stop a ce business... De souffrances...

un anonyme
31/01/2017 - 10:39:35

Je suis contre l élevage intensif polluants et par évidence de mauvaise qualité, et mauvais traitements envers les animaux.

un anonyme
31/01/2017 - 10:36:57

Penser vous à la souffrance animale??
L'enrichissement de quelque personne est il plus important??
C'est un camp de concentration pour animeaux. Ce ne sera même pas créateur d'emploi. Le peu de personne qui s'enrichiront avec Ca le vaut elle?.
Ce genre de societe emploieront des gens sous payé....il vaut mieux des élevages traditionnels. C'est déjà horrible pour ces pauvres betes mais la...

Fmarie
31/01/2017 - 10:27:42

Je suppose que vous meme ne consommez Pas
De produits issus d'elevages intensifs...

Isabel
31/01/2017 - 10:27:31

Laisser cet pauvre il ont une vie de mer de.cet trop cruel même de l'espace il en non pas arrêter tout ca

adda
31/01/2017 - 10:11:33

Penser vous à la souffrance animale??
L'enrichissement de quelque personne est il plus important??
C'est un camp de concentration pour animeaux. Ce ne sera même pas créateur d'emploi. Le peu de personne qui s'enrichiront avec Ca le vaut elle?.
Ce genre de societe emploieront des gens sous payé....il vaut mieux des élevages traditionnels. C'est déjà horrible pour ces pauvres betes mais la...

Fmarie
31/01/2017 - 09:48:53

De tels elevages ne sont bons pour personnes. Ni pour nous, ni pour les bêtes, ni pour la nature. De surcroît la tendance du marché est de reduire les elevages, pas de les agrandir. ..regardez ce qui se passe avec les poules en batterie. ..les consommateurs regardent de plus en plus ce qu'ils achètent. ..l'elevzge intensif ne va pas dans le bon sens.

Lemasle
31/01/2017 - 08:19:26

Interdisons définitivement ce genre d'élevage !

Céline Nguyen
31/01/2017 - 08:19:24

Stop

Bernhard
31/01/2017 - 05:53:03

Ces méthodes d'élevage sont une horreur

Nini
31/01/2017 - 00:25:19

Stop à la souffrance animale !!!!
OUI au bien être animal !!!!

EdenVal
31/01/2017 - 00:12:35

Je m'oppose à cette abattoir au nom de la lutte pour les droits des animaux.

Zalman
31/01/2017 - 00:10:26

Ce genre d'élevage est tout simplement monstrueux!

un anonyme
30/01/2017 - 23:52:45

Les élevages industriels quels soient sont une honte pour le genre humain et une réelle souffrance pour les animaux.

Collin
30/01/2017 - 23:50:14

Arrêtons toutes ces horreurs. Laissons tous ces animaux tranquilles. Il méritent la paix.

Claire
30/01/2017 - 22:47:59

Avec n'importe quel bois, on fait de la fabrication...

Avec les animaux, on fait absolument n'importe quoi, surtout si c'est industriel !

Stop !

Isabelle Blanchemain
30/01/2017 - 22:36:07

Non à l'elaboration de ce nouvel élevage intensif qui ne respectera pas le bien être de l'animal

Grid
30/01/2017 - 21:52:06

Il faut arrêter ces élevages intensifs.
Ce mode d'élevage est un camp de concentration.
N'oubliez pas que les animaux ressentent la même chose que nous.
La peur l'effroi.
Ce type d'elevage doit etre interdit

Besancenot
30/01/2017 - 21:30:14

Arrêtons au plus vite de faire souffrir tous nos animaux!
Nous ne maltraitons tous nos animaux pour au final les faire mourir et surtout pour une viande de très mauvaise qualité!
Et après qu'on ne soit pas étonnés de l'augmentation des maladies, des cancers et j'en passe...

Mangeons mieux et sans viande issue de l'industrie alimentaire!

LATTANZIO
30/01/2017 - 21:03:24

Non à la porcherie industrielle !
C'est un camp de concentration pour les animaux !!

wylli13
30/01/2017 - 20:58:16

Stop à l'Holocauste version animale.
L'Homme est un monstre.

Block
30/01/2017 - 20:49:18

Non à la porcherie

hadjsalem
30/01/2017 - 20:17:27

Il est temps de réagir !

LoubatJ
30/01/2017 - 20:16:54

Non a l'exploitation animal les animaux ne son pas nos esclave

Chabrier
30/01/2017 - 20:16:36

Arrêtons l'exploitation Animale !!!

Elisa170
30/01/2017 - 20:13:46

Que ce soit ici où ailleurs, il faut interdire ce genre d'exploitation qui ne respectent ni les animaux, ni l'environnement. Ces exploitations ne profitent qu'au portefeuille de l'exploitant.

Chag
30/01/2017 - 20:13:28

amie des animaux et végétarienne je ne conçois pas de tuer pour manger ces pauvres bêtes

soizic
30/01/2017 - 20:09:25

Stop à ces camps de concentration -respectons la vie des animaux

katia
30/01/2017 - 20:04:27

STOP A CETTE HORREUR!!!!!
un peu d humanité!!!!!!!!!

lisa
30/01/2017 - 19:57:54

Peut-être finira-t-on un jour par s’apercevoir que le nombre de jambes, la pilosité de la peau ou l’extrémité de l’os sacrum sont des raisons tout aussi insuffisantes d’abandonner une créature sensible au même sort.
La question n’est pas: « Peuvent-ils raisonner ? » ni « Peuvent-ils parler ? » mais « Peuvent-ils souffrir ? »»

Madame Sol
30/01/2017 - 19:50:43

« Rien ne peut être plus bénéfique à la santé humaine ni accroître les chances de survie de la vie sur la Terre qu’une évolution vers un régime végétarien ».
Albert Einstein, physicien

nanon
30/01/2017 - 19:46:01

Une honte de devoir toujours se battre pour que de tels chose n'arrivent pas, où est donc passée l'humanité de l'homme ??

Kevin Joseph
30/01/2017 - 19:27:10

je ne mange plus de viande ; alors arrêtez d'empoisonner nos concitoyens avec des animaux stressés et bourrés d'antibiotique ; stop aux élevages !!

toumai
30/01/2017 - 19:26:29

Arrêtons de considérer l animal comme une chose.

Nadine
30/01/2017 - 19:21:56

Je reve d un monde ou l animal sera respecter ET ne finira plus dans nos assiettes !!

un anonyme
30/01/2017 - 19:16:06

Stoppons toutes formes d'exploitation animale.
L'animal n'est pas de la nourriture.
L'animal n'est pas un bien de consommation.
Végétalisons notre alimentation.
Nous n'avons pas besoin de consommer de la chair animale pour vivre.

La viande heureuse n'existe pas.
La viande tue 65 milliards d'animaux terrestres par an.....

Dom
26/01/2017 - 15:18:18

Quand va t on arrêter les fermes modernes , produire produire , les bêtes sortent pas , bourré d'antibiotiques et j'en passe dans la nutrition , généralement tout vient de l'étranger , c'est traité . En gros on ne fait pas marcher notre marché .Toute l'alimentation que l'on fait venir on est obligé de la traiter , à Brest c'était du Mais de roumanie ou un autre pays polué . Circuit court des traitements en moins des économies apparaissent , une provenance , meilleure qualitée donc moins de gens malades .Plus petites porcheries moins de maladies , plus d'antibiotiques , pas d'ogm . C'est horrible même pour ceux qui y travaillent , il n'y a aucun intérêts à surveiller des robots , c'est pas valorisant . Arrêtons les conneries et revenons en arrière .

un anonyme
25/01/2017 - 21:48:54

Des récentes études montrent que les suidés et notamment les cochons sont des êtres au comportement des plus complexes et élaborés (sensibilité, partage, empathie, soin des petits... etc...) Leur infliger de telles conditions d'existence s'apparente à l'attitude des fachos qui refusaient à certaines populations leurs statuts d'humains... Sans oublier que l'élevage intensif et industriel promus par des capitalistes sans scrupules est l'un des vecteurs les plus puissants conduisant inéluctablement à la destruction de notre planète... Tout en affamant les plus pauvres d'entre nous!

Jean Claude MEYER
25/01/2017 - 16:43:21

Nous avons une ministre de l'écologie et je me demande quelle est sa réaction concernant l'installation de cette porcherie industrielle néfaste pour l'environnement pour la santé pour le bien etre animal.Dans quel monde vivons nous!on à déjà la ferme des milles vaches quelle absurdité!une vache çà se met dans les prés!
Alors lors de nos achats boycottons la viande indsutrielle favorisons l'achat dans les petites exploitations achetons du label rouge et du bio en petite quantité si le prix ne le permet pas il y a d'autres sources d'alimentation que la viande industrielle!
Quand nous achetons chez notre boucher demandons la provenance de la viande et demandons lui de favoriser le local des petites fermes.
Nos petits paysans font un travail de fou pour garantir la qualité des marchandises.
Soutenons les en achetant chez eux!

fraternel
25/01/2017 - 12:19:04

Bonjour,
habitant une zone d'élevage nous avons constaté une très forte mortalité de ruches et une dramatique diminution des insectes et des insectivores en général.

D'un côté sont clairement mis en cause les néonicotinides utilisés dans les grandes cultures de céréales servant d'aliments dans ce type d'élevage mais aussi, et c'est moins connu, les antiparasitaires du groupe des Avermectines. (Ivomec, etc...) dont 99% sont rejetés par les déjections dans l'environnement où ils font des ravages sur la faune du sol.
La faune aquatique y est particulièrement sensible, moins de 0,1 nano-gramme/litre tue par exemple les daphnies, petits crustacés qui sont la base alimentaire des poissons carnivores.

Strub Daniel
25/01/2017 - 10:57:04

et encore des subventions

un anonyme
25/01/2017 - 10:30:06

Non à la porcherie industrielle !
C'est un camp de concentration pour les animaux !!!

Sylve
25/01/2017 - 10:14:43

Tous les arguments de cette pétition sont pertinents ! J'ajouterai un témoignage personnel :
- Un agriculteur élève une vingtaine de porcs en plein air près de chez nous. Les animaux sont bien traités, il s'agit d'une agriculture bio respectueuse de l'environnement, alors nous faisons contre mauvaise fortune bon coeur. MAIS quand le vent apporte les odeurs d'excrément : c'est à vomir. Imaginez un peu le calvaire des riverains d'Heuringhem et Ecques les jours d'épandage... "Incommodés" est un euphémisme quand il s'agit de lisier de porcs, surtout en quantités industrielles ! Je suggère à Madame la Préfète d'aller se promener à proximité d'une zone d'épandage. Peut-être réalisera-t-elle à quel point l'étude d'impact est "lacunaire".

Frawald
25/01/2017 - 09:25:30

Je suis scandalisée. Comment peut-on laisser faire, on ne respecte rien. Il n'y a plus d'humanité, on mange cancérigène, on respire cancérigène, c'est ça le progrès ? et ne parlons pas de la maltraitance des animaux . Nous sommes dans le Siècle des barbares. Comment peut-on manger de la viande qui provient de ce genre d'élevage, Nous sommes sont donc si peu à avoir de la morale...

PRIEUR
25/01/2017 - 08:05:12



non à tout élevage industriel
non aux fermes industrielles
non à ces usines- souffroir animales

Mondo
24/01/2017 - 22:43:12

Affreux ! pas d'humanité, contraire à tout éthique. C'est la négation de la vie animale, c'est un irrespect total qui conduit à la fin de l'humain.....

Françoise wadel
24/01/2017 - 20:40:37

Qu'on arrête cet élevage industriel abominable qui sacrifie les animaux à notre voracité et qui, en plus, massacre notre santé! Nous voulons un élevage sain, traditionnel, accordé à des besoins modérés, et respectant au maximum l'animal!

Simalou
24/01/2017 - 19:51:21

85% des habitants de la Région s'opposent à cet élevage qui risque de polluer irrémédiablement les cours d'eau et la nappe phréatique. En contradiction avec les mesures prises dans les COP21 et 22.
Le bon sens doit prévaloir sur les profits mercantiles !

MICHARD Pierre
24/01/2017 - 18:43:50

Pas d'élevage industriel.C'est interdit par la chartre de l'ONU.

Michel bertamelle
24/01/2017 - 18:40:42

il est un nouveau sport national pratiqué par ce que j'appellerai des truands, il s'agit de déposer des enquêtes publiques quasiment vides de toutes informations indispensables.
il faut absolument stopper cette pratique et refuser systématiquement tout projet incomplet et n'offrant pas d'alternatives.
ces " truands " espèrent simplement que par manque d'information, leurs enquêtes soit adoptées par défaut

Jean-Pierre Reillon
24/01/2017 - 18:08:55

Dans l'émission la tête au carré sur France inter un scientifique précisait :
élevage industriel de volailles entraine la multiplication d'escherichia colis avec des infections urinaires pour les personnes qui ont touché ces volailles;
les viandes de porcs industriels transmettent des staphilocoques dorés
qu'on se le dise !

un anonyme
24/01/2017 - 17:32:03

raz le bol de cette industrie de la bouffe qui profite a qui? pour nourrir qui ? qui pollue la terre de france pour des euros a des financier. hein mr Beulin xavier pdg syndicaliste de la toute puissance FNSEA agricole

jean
24/01/2017 - 17:16:23

Les 4 points signalés, me semblent amplement "restrictifs" pour autoriser l'exploitation d'une méga-porcherie industrielle à Heuringhem.
Merci d'en tenir compte (tout comme les 2 Conseils Municipaux locaux et leurs populations, qui s'y opposent !)

un anonyme
24/01/2017 - 16:56:52

Les élevages industriels polluent, font souffrir les animaux et donnent de la viande de très mauvaise qualité :
Arrêtons de faire des "usines à viande" !
Oui aux élevages de l'agriculture paysanne, qui respecte les animaux élevés.

Michèle ROUBINET-LOUP
24/01/2017 - 16:40:18

Tout ceci est la conséquence du Parlement Européen ! Toutes les décisions sont prises par des technocrates, non élus par les citoyens, mais qui ont plus de pouvoir que tous nos députés - et même que notre gouvernement !

Si l'Europe décide que tout ce qui touche à l'agriculture doit être industrialisé cela sera, comme sur le modèle allemand : fermes gigantesques, totalement dépourvues d'humanité, d'authenticité.

La France doit retrouver sa souveraineté ! Sortir de l'Europe comme l'Angleterre, vite !!!

Claudette ROSE
24/01/2017 - 16:05:50

La tendance à vouloir industrialiser toutes les activités, agricoles notamment, s'avère une entreprise toxique. Les promoteurs de cette politique n'ignorent rien des conséquences nocives sur les populations humaines, plus largement animales et végétales. De fait ils se rendent coupables de tentative d'empoisonnement. Il importe de faire cesser ces productions mortifères et promouvoir les cultures nourricières. En effet la nourriture ne se produit pas elle se cultive, seuls les comptes en banque nécessitent de produire ce qui les alimente. Pour y parvenir certains idéologues essentialisent chaque aspect de l'activité humaine; se nourrir devient s'alimenter, ce qui implique un flux; cultiver devient produire qui appelle la même chose. La vie ne peut être essentialisée elle se manifeste de manière protéiforme physiquement sans autre objet.

luludechauprix
24/01/2017 - 14:24:58

stop

Sylvie Bourgy
24/01/2017 - 14:17:58

Stop à ce scandale humanitaire et social!!!
Stop aux projets nauséabond de certain à s'enrichir au détriment de la santé humaine et de la condition animal.
Stop à cette forme de dictature

fabienne champenois
24/01/2017 - 13:58:10

Stop aux projets d'un temps révolu et destructeur pour l'environnement et du respect du monde animal.

DANIEL CHAUT
24/01/2017 - 13:49:19

Des subventions avant ,pendant et après pour les difficultés . stop à la viande de porcs francaise VPF (industrielle)

loulou
24/01/2017 - 13:34:05

Au stade où en est notre société, il faut non seulement boycotter ces productions, mais en amont faire cesser l'autorisation de tels projets, qui empoisonnent davantage notre existence !

Pierre AUDET
24/01/2017 - 11:35:49

Nous parlons énormément de difficultés respiratoire à cause de la pollution de l'air, de cancer ect...Il ne faut pas laisser à nos enfants et petits enfants davantage de pollution. Il est grand temps de réagir et d'agir et de proposer d'autres alternatives. Je soutiens totalement les actions qui sont menées contre cette industrialisation.

Tellier Alain
24/01/2017 - 10:38:47

Pourquoi vous n'écoutez pas la demande de centaines de personnes avant d'autoriser la construction d'une porcherie industrielle à la porte de nos maisons ? Cette porcherie sera nuisible pour tous .Le danger sera quotidien (pollutions ,risques sanitaires,risques d'accidents à cause de la route dégradée ,boueuse etc... la liste est longue )

SD
24/01/2017 - 10:33:38

Pourquoi s'acharner sur un projet qui a plus ou moins long terme ne sera pas viable . Nous avons en France (Bretagne) dejà des élevages de ce type qui nous démontré leurs limites , alors pourquoi rééditer une telle erreur dans notre département ... Les hauts dignitaires qui sont censés nous représentés au niveau de l'Etat, ont ils vraiment connaissance de l'impact environnemental d'un tel projet ? A quoi aura servi la cop21 ? Il est vrai qu'un préfet ou une préfete ne font qu'un passage dans nos régions ,imposent leurs décisions , puis continuent leur évolution professionnelle, ailleurs ,sans se soucier des conséquences et des menaces qu'ils auront mis en place durant leur nomination ,suivant le secteur qui leur aura été attribué...

un anonyme
24/01/2017 - 09:55:38

Ces élevages industriels ne servent qu'à des profiteurs qui se fichent bien de la santé des consommateurs. Ils ne devraient tout simplement pas être autorisés... ou alors nos gouvernants et élus se moquent-ils aussi de la santé des citoyens ?

Jacqueline BONNEFOY-CLAUDET
23/01/2017 - 19:43:36

Stop aux projets d'un temps révolu et destructeur pour l'environnement !

NATHALIE FLAUTRE
23/01/2017 - 19:18:06

En Deux-Sèvres une maternité porcine de 1000 truies s'est vue repoussée pour notamment ces raisons de problèmes d'épandage mal assuré...

jean COLLON
23/01/2017 - 15:52:42

Pas de ca chez nous!

Vous avez compris!

hp
23/01/2017 - 09:37:36

NON A LA PORCHERIE INDUSTRIELLE ET DESTRUCTRICE ..........C'EST UNE HONTE

un anonyme
22/01/2017 - 16:47:07

Pour l'homme, se soucier de l'environnement est fondamental.

Tri-Agoz-
22/01/2017 - 12:31:09

NON NON NON A LA PORCHERIE

un anonyme
21/01/2017 - 19:08:09

danger permanent sur la route boue ex honteux de voir cela grave pour la vie des gents danger

un anonyme
21/01/2017 - 19:04:18

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !