actualité écologie

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Journal des Bonnes Nouvelles

météo

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : Solidarité avec les faucheuses et faucheurs d’OGM

L’érosion de la biodiversité cultivée et sauvage en Bretagne comme ailleurs est un sujet grave. Le débat sur les OGM, leurs disséminations et leurs importations, concerne toute la population de la Bretagne, celle qui vote comme celle qui s’abstient.

[ 1 754 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 13 août 2020

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Président du Conseil Régional de Bretagne
En soutien à Minga, la fédération Nature & Progrès, le syndicat des artisans semenciers, L’Alliance Slow Food des Cuisinier-e-s en France


Elle prendra fin le : 13 novembre 2020

Plus d'infos

Soutien Faucheurs OGMPour la biodiversité cultivée et sauvage et une démocratie vivante.

En France et en Europe, l’action des faucheuses et faucheurs d’OGM a été décisive pour sensibiliser l’opinion publique et faire avancer le débat public sur les menaces que font peser les OGM sur la biodiversité.
En Bretagne, leur demande de rencontre formulée à plusieurs reprises depuis décembre 2019 auprès des élus de la Région s’inscrivait dans cette même volonté d’ouvrir un débat démocratique sur le sujet; sachant que le soutien financier de la Région à l’importation de soja OGM qui contribue à l’accélération de la déforestation de l’Amazonie mise en œuvre par le gouvernement de Jair Bolsonaro questionnait la cohérence et la portée des politiques publiques en matière de biodiversité.

Devant le refus du président du conseil régional et du vice-président en charge de l’agriculture de les rencontrer, et faute de pouvoir assister à la séance du Conseil du 10 juillet sur le thème de « la préservation et la valorisation de la biodiversité », un groupe de faucheuses et faucheurs volontaires a donc mené une action de désobéissance civile pour ouvrir les portes du conseil pendant cette séance.
La peur ressentie par certain.e.s. élu.e.s a suscité une émotion disproportionnée qui est allée jusqu’à traiter, et laisser traiter, des citoyen.ne.s responsables et non-violents de « khmer vert » alors qu’ils ne faisaient que rappeler que le Conseil régional ne peut pas rester une enceinte fermée à la diversité de la population.
Sans les faucheuses et faucheurs volontaires, les délibérations de l’assemblée régionale contre les OGM n’auraient été que des vœux pieux de même que, sans les militants de ZAD, la zone humide de Notre-Dame-des-Landes serait bétonnée depuis longtemps.
La biodiversité écologique et la vie démocratique respirera et s’épanouira en Bretagne :
• Quand tous les journalistes pourront faire leur travail d’enquête sur les scandales sanitaires engendrés par l’agro-industrie sans être entravés et confrontés à la violence d’intimidations inacceptables.
• Quand les faucheuses et faucheurs d’OGM, au lieu d’être méprisés, stigmatisés et criminalisés seront reçus et entendus par les élus comme des acteurs majeurs de la préservation et la valorisation de la biodiversité.
• Quand tous les intérêts en jeu seront rendus apparents, formulés et débattus, et plus étouffés sous des formules creuses comme celles de la « transition écologique » et de l’« agriculture durable »
Depuis longtemps, dans l’alimentation, dans l’éducation, la recherche, la culture, et la santé, il existe des milliers de professionnels qui assument leur métier au regard de la gravité de la crise écologique et n’ont pas attendu ni des opportunités de marché ni des médailles pour assumer leurs responsabilités d’êtres humains. Solidaires des faucheuses et faucheurs, ils n’ont plus rien à attendre de politiques qui refusent de sanctionner des pollueurs, qui étouffent l’engagement militant et qui accompagnent la privatisation des services publics.
La noblesse de la politique, quand on se dit démocrate, c’est précisément de donner corps au débat des idées et des faits, pas de criminaliser ni de mépriser les engagements de celles et ceux qui ont le souci de l’intérêt général.
L’assemblée régionale doit être une assemblée ouverte à des débats difficiles et à des réalités tragiques, pas une assemblée repliée sur elle-même, et encore moins sur des peurs pour éviter d’avoir à trancher.

Le 11 août 2020
Minga, la fédération Nature & Progrès, le syndicat des artisans semenciers, L’Alliance Slow Food des Cuisinier-e-s en France

Rennes : des faucheurs volontaires forcent les portes du Conseil régional pour contester les importations de soja
https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/rennes-faucheurs-volontaires-forcent-portes-du-conseil-regional-contester-importations-soja-1852444.html  

OGM - La « violence » des faucheurs volontaires : décryptage
https://www.infogm.org/7024-ogm-violence-faucheurs-volontaires-decryptage  




Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à presidence@bretagne.bzh
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Pour la biodiversité et la démocratie
  • Message : Monsieur le président

    La noblesse de la politique en démocratie c’est de donner corps au débat des idées et des faits, pas de criminaliser ni de mépriser les engagements de celles et ceux qui ont le souci de l’intérêt général.
    L’assemblée régionale doit être une assemblée ouverte à des débats difficiles et à des réalités tragiques, pas une assemblée repliée sur elle-même, et encore moins sur des peurs pour éviter d’avoir à trancher.
    Soyez assuré que biodiversité et démocratie sont les moteurs de mon vote.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

1 commentaire

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Depuis le temps que nous manifestons, que nous signons ces pétitions sur des sujets que le bon sens commun ne peut cautionner, faudra-t-il ressortir les fourches et la guillotine pour se faire entendre ?!

Marie CLAUX
24/08/2020 - 12:20:08

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !