actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

2023 l'année des droits

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

météo

Journal des Bonnes Nouvelles

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Les amis des 150

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

2024 année délicate

AG Cyberacteurs

22 V'là les acteurs des transitions

SPAM etc...

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : Sauvons les forêts anciennes roumaines

Les forêts primaires et anciennes de Roumanie continuent d’être abattues malgré leur importance en matière d’écologie, de conservation et de changement climatique, sans évaluation adaptée ni transparence quant à ces activités et leur légalité.

[ 2 274 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 13 février 2024

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Commissaire Européen
En soutien à EuroNatur fondation, Agent Green


Elle prendra fin le : 13 mai 2024

Plus d'infos

La survie de nombreux animaux protégés dépend de ces forêts. Pour la population mondiale, les forêts des Carpates roumaines constituent un patrimoine naturel mondial qui doit être préservé pour lutter ensemble contre le changement climatique et la perte de biodiversité. En tant que précieux puits de carbone, elles capturent entre autres des millions de tonnes de CO2, contribuent à la formation d’oxygène et protègent le sol de l’érosion en stockant l’eau qu’il contient.

Au cours des deux dernières années, l’examen de seulement 0,01 % des permis d’exploitation a déjà permis de révéler que plus de 60 000 mètres cubes d’arbres avaient été abattus au sein de cinq zones protégées et labellisées Natura 2000, soit l’équivalent de 420 terrains de football. [1]
Compte tenu de ce problème systémique, les autorités roumaines doivent rendre des comptes devant la justice.

Seuls 3 % des terres et parcelles boisées de l’UE sont recouvertes de forêts primaires et anciennes, qui comptent pourtant parmi les écosystèmes forestiers les plus riches de l’UE. [2] Avec au moins 525 000 hectares de forêts primaires et anciennes potentiellement encore épargnées, la Roumanie fait partie des États membres de l’UE détenant le plus de forêts primaires et anciennes. Environ 300 000 hectares de forêts roumaines sont des sites Natura 2000. [3]

Le 10 septembre 2023 a marqué le quatrième anniversaire de l’alerte envoyée par les ONG environnementales EuroNatur, Agent Green et ClientEarth à Virginijus Sinkevi?ius, commissaire européen à l’environnement, aux océans et à la pêche, quant à la destruction de forêts protégées en Roumanie (plainte enregistrée sous le numéro CHAP (2019) 02656).

À la suite du dépôt de plainte, la Commission européenne a entamé une procédure d’infraction contre la Roumanie (enregistrée sous le n° INFR (2020) 2033). Elle lui a transmis un avis de mise en demeure en février 2020, puis un avis motivé en juillet 2020.

Depuis, rien n’a changé, bien au contraire !

Nous avons donc besoin de VOTRE soutien afin que cette question devienne une priorité politique.

SIGNEZ pour dire à l’UE que vous refusez cette destruction !
EuroNatur fondation, Agent Green
 
Références:
[1] https://www.euronatur.org/fileadmin/docs/Urwald-Kampagne_Rumaenien/Investigation_of_Romanian_forests_in_Natura_2000_sites.pdf  
[2] https://environment.ec.europa.eu/system/files/2022-01/SWD_guidance_protected_areas.pdf  
[3] https://forest.eea.europa.eu/countries/romania/forest-data  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à cab-sinkevicius-contact@ec.europa.eu
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Forêts anciennes
  • Message : Monsieur le commissaire européen
    Mettez fin à la destruction des forêts primaires et anciennes en Roumanie et imposez un moratoire sur l’exploitation forestière en cours sur les sites Natura 2000.
    En outre, nous vous exhortons à saisir la Cour de justice de l’Union européenne à l’encontre de la Roumanie, le gouvernement roumain n’ayant rien fait pour mettre fin à la destruction des forêts protégées depuis le début de la procédure d’infraction entamée il y a quatre ans.
    Veuillez croire en ma vigilance sur vos décisions

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

9 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Cela fait quatre ans que les lanceurs d'alerte signifient que les forêts roumaines disparaissent sans que le gouvernement et l'UE réagissent. Les zones Natura 2000 sont sacrifiées et les animaux condamnés.
On pleure des larmes de crocodiles sur les coupes forestières en Afrique, en Amazonie et en Birmanie, mais il faut en Europe aussi se préoccuper des forêts, n'est-ce pas IKEA?
Que M. le commissaire européen tape du poing sur son pupitre et révèle le scandale. Qu'il se fasse convainquant que Vlad DRACULA, c'est urgent!

Aïchat Nussy

Colette Nusbaum Vallet
28/02/2024 - 12:12:50

Je vous recommande de regarder l'enquête "Ikea le seigneur des forêts" 1ère diffusion ce 27/02/24, disponible sur arte.tv.
Où l'on découvre
1°) la voracité d'Ikea pour le bois, les écarts entre démarche durable affichée et les pratiques réelles de la chaine d'approvisionnement, les coupes illégales, en Pologne, en Roumanie, en Russie.
2°) les rachats de fermes par Ikea en Nouvelle-Zélande et autres pour y planter des pins et bénéficier de crédits carbone, puis à terme faire des coupes razes
3)) Et le vice inhnérent au label FSC : les auditeurs sont payés par les sociétés auxquelles elles accordent ou non le label. Difficile de refuser.
Bref : label FSC = bidon, approvisionnements Ikea = massacre de forêts

Xavier Durieux
28/02/2024 - 11:52:07

Les forêts primaires sont un patrimoine mondiale. Il est du devoir de tous les pays et notamment en Europe d'aider à préserver ces forêts.

Marie CLAUX
21/02/2024 - 19:56:13

Avec la mode des terrasses,surtout en bois,on n'est pas sorti...!Ici comme ailleurs ,c'est la PUB qui incite à consommer !

René Kermagoret
21/02/2024 - 15:48:34

Toujours la priorité aux rentabilités de court terme au détriment de la survie des générations à venir, les forêts étant les meilleures garantes d'un équilibre climatique indispensable et à maintenir.

Anita VILLERS
21/02/2024 - 09:31:29

Termite géant en Roumanie.
Le 27 février prochain à 20h55, Arte diffuse le documentaire de Xavier Deleu et Marianne Kerfriden : "Ikea, le seigneur des forêts".
https://disclose.ngo/fr/article/ikea-le-seigneur-des-forets  
Chaque année, Ikea dévore 20 millions de m3 de bois. Un arbre abattu toutes les deux secondes. La forêt de Roumanie, où ce mastodonte du capitalisme possède 50 000 hectares, paie un lourd tribut à son appétit insatiable.

Francine Praud
21/02/2024 - 07:52:24

Le commissaire européen répond
le PDF est visible à l'adresse : https://www.cyberacteurs.org/pdf/forets-roumaines_94.pdf  

Alain UGUEN
20/02/2024 - 16:16:43

Sans les forêts nous courons à notre perte

Philippe LONGEPE
14/02/2024 - 19:16:47

Il y a dix ans déjà, selon un rapport de Greenpeace, trois hectares de forêt disparaissaient chaque heure en Roumanie. Et, comme le souligne la cyberaction, le massacre continue. Les coupes illégales (par exemple, un exploitant déclare une coupe de 400m3 alors qu'il coupe en réalité 2400m3) sont facilitées par la corruption qui sévit à tous les échelons, du petit propriétaire jusqu'au haut fonctionnaire. Des entreprises étrangères, notamment autrichiennes, n'ont pas scrupules à acheter et commercialiser ce bois illégal. Enfin, les mafias du bois locales n'hésitent pas à recourir à l'intimidation, à la violence et au meurtre.
Voir : https://www.slate.fr/story/186125/roumanie-forets-mafia-trafic-exploitation-illegale-bois-meurtres-corruption  
Nous n'en sommes pas encore là, en France. Cependant, l'Etat a déjà fait un pas dans cette direction en demandant une dérogation (accordée par l'Europe en décembre dernier) pour exploiter la forêt primaire de Guyane. Un mauvais signal qui pourrait inciter ces mafias du bois à venir chez nous une fois les forêts de Roumanie pillées.
Défendre la forêt de Roumanie, c'est aussi défendre la nôtre.
C'est défendre le vivant, tout simplement. Pour notre propre survie, il serait urgent de réaliser :
- que les forêts sont des milieux de vie, pas des champs de maïs passés au glyphosate,
- que les arbres sont des êtres vivants capables d'analyse et d'adaptation, de communication avec leurs semblables et d'interaction avec leur environnement, pas de la matière morte comme peut l'être le charbon.

Frawald
13/02/2024 - 10:19:24

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !