actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

  #laRoya   ##balancetonPL



Pétition : Sauvons la Roya (06) : Balance ton Poids Lourd

Depuis 2017, les habitants de la Vallée de la Roya excédés du mépris manifesté à leur égard, ont décidé de ne plus supporter les graves atteintes à leur environnement, à leur santé, à leur cadre de vie et à leur sécurité, découlant du passage de camions lourds dans leurs villages les 5 maires, toutes étiquettes politiques confondues, ont cosigné un arrêté municipal commun interdisant le transit dans leurs agglomérations, des poids lourds de plus de 19 tonnes de port en lourd .

[ 3 903 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Pétition mise en ligne le 08 juin 2018

Proposée par Cyberacteurs
En partenariat avec Roya Expansion Nature et Sauvons la Roya avec le soutien de l’Association Initiatives Dionysiennes,

Elle sera envoyée à Monsieur le Président de la République Monsieur le Premier Ministre Monsieur le Ministre d’Etat, chargé de la Transition Ecologique Monsieur le Ministre de l’Intérieur Madame la Ministre de la Santé Madame la Ministre des Transports

Elle prendra fin le : 08 septembre 2018

Plus d'infos

Tende NuitLa vallée de la Roya est un bout du sud-est de la France de 450km2, composé de 5 communes, traversé par la RD6204 qui est aussi l’itinéraire européen E74. Cette route touristique relie deux agglomérations italiennes, raccordées au réseau autoroutier italien, distantes d’une centaine de km, celle de Cuneo au nord et celle de Vintimille au sud où la Roya se jette dans la Mer Méditerranée. Entre les deux se dresse, au nord de Tende, la fin de la chaîne alpine, obstacle imposant avec des sommets dépassant 2500m voire 3000m et un seul point bas, le Col de Tende à 1900m d’altitude. A la fin du XIXè siècle, quand la Haute-Roya était italienne, deux tunnels ont été construits, le tunnel routier de 3200m de long à 1370m d’altitude, accessible par une route en lacets et le tunnel ferroviaire de 8100m de long à 1000m d’altitude.

Le tunnel ferroviaire joue un rôle mineur car la voie ferrée rétablie dans la vallée de la Roya en 1979 après avoir été dévastée pendant la 2ème guerre mondiale est à nouveau en mauvais état faute d’entretien régulier suffisant et assure donc peu de trafic faute d’ambition et d’investissements. Des risques de fermeture sont régulièrement évoqués au titre de « mesures d’économie ».

La route a été construite par les ducs de Savoie, futurs rois d’Italie, à partir du 17è siècle pour des diligences et des charrettes à partir d’une ancienne piste caravanière apportant à dos de mulet le sel provençal en Piémont. Depuis elle n’a connu pendant longtemps que le minimum d’investissements et d’entretien. Puis depuis une trentaine d’années, sous l’emprise de lobbys économiques italiens privilégiant le transport par camion sur une route gratuite plutôt que sur des autoroutes payantes, des travaux ont été faits sur certains tronçons en Italie (tunnels des gorges d’Airole et aménagement du tronçon nord entre Cuneo et Limone) et en France (tunnels des gorges de Saorge et rectification de la route d’accès au tunnel du col de Tende)

Devant l’augmentation du gabarit des camions, le tunnel du Col de Tende, trop étroit a vu la circulation règlementée et un alternat par feux mis en place. Cela n’a pas beaucoup dissuadé le passage des camions. Ceux-ci-traversent ensuite les villages de Vievola, Tende, Saint-Dalmas, Fontan, Breil, Piène-Basse,, puis en Italie, Fanghetto, San Michele puis Trucco avant d’arriver à Bevera à la bretelle donnant accès à l’autoroute côtière. Dans les villages français, la route n’est pas adaptée à un trafic lourd, du fait de sa sinuosité, de son étroitesse, des nuisances (dont le bruit) et du danger pour les riverains. Des dispositifs ralentisseurs ont été implantés en agglomération (zones 30km/h et 50km/h) voire un alternat par feu à Fontan où seuls deux véhicules légers peuvent se croiser. Dans le reste de la route, coincée le plus souvent entre de hautes falaises et La Roya, on remarque régulièrement les croix fleuries marquant les sites d’accidents mortels qui se produisent trop fréquemment.

En 2017, au lieu dit Scarassoui, une catastrophe a été évitée de justesse quand des ouvriers chargés de nettoyer la berge de la Roya ont découvert une véritable caverne dans le remblai sous la RD 6204, qui aurait pu s’effondrer au passage d’un véhicule. De trop nombreux tronçons sont dans le même état de vétusté, non seulement de revêtement et de géométrie, mais aussi dans la structure profonde de la route qui n’a jamais été dimensionnée pour supporter du trafic lourd intense.

En 2017, devant l’énervement croissant des populations locales, les 5 maires de la vallée concernés, toutes étiquettes politiques confondues, ont pris un arrêté municipal commun interdisant le transit des camions de plus de 19T de port en lourd dans leurs agglomérations. Le conseil départemental, gestionnaire de la route, a confirmé hors agglomérations. Cet arrêté s’impose à tous les poids lourds sauf livraisons locales et son respect doit être assuré par les forces de gendarmerie. Il apparaît qu’il n’en est rien, celles-ci préférant pourchasser les immigrants illégaux et les habitants qui les aident plutôt que d’arrêter les poids lourds qu’ils voient passer au « cheikh-point » de la frontière à Fanghetto.

Les riverains peuvent constater le passage des camions sous leurs fenêtres au petit matin. Mais tout le monde peut les voir sur les caméras du Col de Tende qui sont en ligne sur internet.

Des transporteurs continuent à faire passer les plus de 30 tonnes dans la vallée. Il suffit pour le constater de se lever tôt (entre 4h30 et 6h) et de regarder ce qui circule sur la route :

Les infractions ne sont pas verbalisées. Les autorités et la gendarmerie sont au courant, mais interviennent au compte-goutte. Pourquoi les autorités ne font-elles rien?

De leur côté les entreprises de transports italiennes font pression pour obtenir des aménagements et tentent un passage en force. N'oublions pas que l'arrêté des maires fait toujours l'objet d'un recours au Tribunal Administratif.

Puisque les autorités ne veulent pas faire respecter la loi, nous voulons les y obliger et nous vous demandons donc de nous aider à faire respecter les décisions de nos conseils municipaux pour préserver notre environnement. :

a) de bien vouloir signer et diffuser la pétition ci-jointe #balanceTonPL

b) de répondre à notre appel à témoin : si vous avez la possibilité de filmer ou de photographier les plus de 19 tonnes traversant la vallée, merci de nous les faire parvenir à l'adresse suivante : sauvons.la.roya@gmail.com.   .

Voir la vidéo qui présente la problématique transports dans la vallée :[FINALE] COP 21 - Lettre ouverte aux décideurs des politiques de transport des massifs alpins 

Comment surveiller les caméras du Col de Tende et enregistrer les images de passage de gros poids lourds :

Sur la page du site Sauvons-la-Roya, en haut à droite :
http://sauvons-la-roya.fr/balancetonpl-surveillance-tunnel-de-tende  
 
On peut visualiser les captures d'écran de la caméra du tunnel de Tende et parcourir les images.

Si vous en voyez une suspecte, merci de la faire parvenir à sauvons.la.roya@gmail.org.   .

Diffusion presse :
En Italie : Article de la Stampa
http://www.lastampa.it/2018/02/22/edizioni/cuneo/ancora-furbetti-dei-tir-in-valle-roya-dove-sono-i-controlli-HxkHRWQh2GAvixwrfc7w6K/pagina.html  

En France: Article dans  CNEWS Matin Cote d’Azur
https://www.facebook.com/CNEWSMatinCoteDAzur/photos/a.239335202911965.1073741830.148505735328246/960597964119015/?type=3  

Texte de la pétition

Depuis 2017, les habitants de la Vallée de la Roya excédés du mépris manifesté à leur égard, ont décidé de ne plus supporter les graves atteintes à leur environnement, à leur santé, à leur cadre de vie et à leur sécurité, découlant du passage de camions lourds dans leurs villages les les 5 maires, toutes étiquettes politiques confondues, ont cosigné un arrêté municipal commun interdisant le transit dans leurs agglomérations, des poids lourds de plus de 19 tonnes de port en lourd .

Le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes a complété par un arrêté interdisant le transit hors agglomération. Du col de Tende à Fanghetto, la RD6204 leur est désormais interdite. Les transporteurs italiens bénéficient d’une alternative beaucoup plus pratique qui est l’autoroute Cuneo-Fossano-Savona-Ventimiglia et pour les transports lourds, la voie ferrée Cuneo-Breil-Ventimiglia. Or ces arrêtés ne sont pas respectés par les transporteurs qui profitent de la nuit pour passer en fraude et les forces de l’ordre n’interviennent que très peu.

Nous vous demandons donc d’intimer l’ordre aux forces publiques dépendant de l’Etat de faire respecter les arrêtés municipal et départemental, et notamment au checkpoint de la frontière à Fanghetto où tous ces camions passent impunément sans que les forces de l’ordre présentes 24h sur 24 ne réagissent.

 

Signer !

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.


 

29 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

J'ai été le témoin de ces passages quotidiens dans cette vallée et dans le tunnel de Tende pendant plusieurs étés. Il faut les stopper pour que les habitants et la montagne retrouvent la tranquillité qui leur est due.

un anonyme
20/08/2018 - 08:49:51

Il faudrait cacher des migrants dans les camions : là, les forces de l'ordre interviendraient !

Alain Rozenbaum
09/07/2018 - 10:06:11

Le ferroutage existe et de plus c'est une solution plus sécuritaire. il n'y a qu'à faire comme en Suisse et en Autriche, interdire le transit dans notre pays !

Alinette
13/06/2018 - 19:04:15

Il y a 2 mesures à prendre d'urgence pour réduire
drastiquement la pollution auto et des PL:sup
primer la voiture individuelle + imposer les TC(sauf-exprèssément-aux personnes à mobilité réduite);supprimer les "carburants propres",ne
plus utiliser que le gaz naturel ou issu
de la biomasse(dégradation des déchets verts)
Enfin,supprimer les "congés payés" et les agences
de voyages...Les fonds ainsi "préservés" seraient
affectés à l'indemnisation des chômeurs de + de
55 ans + à aider les retraités ayant moins de
1300€/mois de pension...

stoppeur
13/06/2018 - 16:24:45

Dans un véritable pays "progressiste", les camions ne devraient-ils pas rouler sur des trains ? Et ainsi péreniser le rail, la SNCF, les cheminots, les petites lignes, l'économie locale en province. Et bien non ! Ce gouvernement "progressiste" veux finir de casser le rail aux profits des entreprises de transport poluantes, des pétroliers et des gestionnaires d'autoroutes, il est vrai très lucratif de taxes en tous genres. Mr Hulot... (caution écologiste suprême) que faites-vous encore dans ce gouvernement de M.... (acron) ?

Patrick AUDOUX
13/06/2018 - 11:34:24

Je me sens entourée d'aberrations : Tous les jours une nouvelle loi soi- disant de "modernisation" qui n'est qu'un recul de nos libertés et de nos choix. Plus tout à fait en démocratie, et pas encore en dictature. Nous sommes en "démocrature"
Poisons dans nos assiettes, ondes électromagnétiques, air irrespirable, nano particules dans nos médicaments et ailleurs, etc.
Le profit de quelques uns au détriment de l'intérêt général. Mais les petits ruisseaux font les grandes rivières. Notre souris a un pouvoir, utilisons le.

Et si nous arrêtions de commander en ligne, et si nous réduisions notre consommation ???
Nous avons tous une part de responsabilité !!!
Je souhaite beaucoup de courage aux habitants.

un anonyme
12/06/2018 - 20:35:31

la honte c'est l'attitude de gendarmes et de ceux qui les commandent qui s'acharnent sur les migrants mais ferment les yeux sur le transport des marchandises même dans l'illégalité. Nous sommes mal barrés avec des gouvernements fermés à l'humain mais grands ouverts au commerce. Résistons, dénonçons, n'acceptons pas ce monde qu'on nous oblige à trouver normal. Un autre monde est possible, tous ensemble

un anonyme
12/06/2018 - 12:28:30

je plaint tous ces habitants et ces lieux .Reapropier et changer de politiques différentes

ch
12/06/2018 - 11:22:32

Le problème est général, comment sortir de ces invasions de poids lourds sur les routes, autoroutes? Pourquoi avoir abandonner cette taxe carbone, même avec des portiques disgracieux qui malheureusement restent en place sans servir.

Marcel BOYER
12/06/2018 - 11:01:06

comme ils ont modernisé le tunnel de Tende, il y a plus de trafic, mais là ils n'ont pas anticipé et il n'y a pas les sous pour mettre en tunnel . C'est le sort des vallées Alpines, voir vallée de l' Arve, la Maurienne elle est bien équipée et le col de Larche est en dehors des grands axes

emmanuel chalumeau
12/06/2018 - 10:06:35

RÉSISTANCE pour changer ce monde obtenir le bonheur pour tous sauf les 1% sera l'AVENIR en COMMUN sous contrôle citoyens !
http://www.la-decroissance.com/index.php/conferences/300-victor-reponses-aux-internautes-melenchon-isegoria-le-bien-commun  

un anonyme
12/06/2018 - 09:53:04

Je signe parce que on nous impose des solutions incohérentes :
La planète est en danger oui ou non ?
Si oui, alors réduisons tous les longs transports inutiles en rapatriant nos productions diverses et variées des pays asiatiques; les cargos étant les plus gros pollueurs; bien plus que les voitures DIESEL !!!Ça réduirait notre chômage et imposons le transport ferroviaire ce qui, en outre, arrangerait les comptes de la SNCF. M. le Président MACRON, à vous de convaincre Mme MERCKEL du bien fondé à terme, de votre demande !! Sinon, continuez à faire n'importe quoi et nos enfants n'auront qu'à se débrouiller !!!

un anonyme
12/06/2018 - 09:44:51

arrêtons les camions sur les routes! trop c'est trop...sur tout le territoire, qu'attend la SNCF pour organiser le fret? ce serait tellement mieux pour la santé de tous et celle de la planète.

Joëlle Vincent
12/06/2018 - 02:40:54

Le ferroutage existe et de plus c'est une solution plus sécuritaire. il n'y a qu'à faire comme en Suisse et en Autriche, interdire le transit dans notre pays !

Pierre LATEUX
11/06/2018 - 22:17:36

Lamentable, je me demande ou sont les écolos et les services de santé publique !

Jean-Michel Sampay
11/06/2018 - 20:43:21

et nous on se bat contre une autoroute en Haute-Savoie ! A quand la prise de conscience générale ?
https://www.registre-dematerialise.fr/733/observation  

un anonyme
11/06/2018 - 20:39:25

Et pendant ce temps la ligne ferroviaire Nice-Tende- Cuneo-Turin est sous exploitée. Mais qu'on fait les élus intéressés pour réclamer une ligne de fret ? Pas grand chose à mon point de vue !

un anonyme
11/06/2018 - 20:03:30

Je vous félicite d'attirer l'attention sur ces problèmes de Poids lourds sur les routes de montagne et sur leurs conséquences sur les habitants riverains.

claude beth
11/06/2018 - 19:26:53

ce n'est rien à voir mais que faire afin de nous, les seniors, les vieux du 3è âge, voire 4è, sommes testés pour voir si on est apte à conduire?

un anonyme
11/06/2018 - 19:22:06

malhreusement le transport des camioneurs pourrit tout, europe, avant que le sud, et puis tout l'est de l'europe , mondialisation, voie maritime et désormais l'aviation et pour le transport en train 40 ans de retard ,le tgv et lgv en priorité

jean
11/06/2018 - 19:14:37

Nous sommes agressés de toute part. Impression de vivre dans un vaste chantier

MARTINE COQUART
11/06/2018 - 19:07:53

les autoroutes sont presque vides de poids lourds alors que les nationales et départementales sont détruites par leur passage répété.
il suffit donc de verbaliser tous poids lourds qui n'est pas en livraison, ainsi ils reprendront l'autoroute, c'est juste une question de coût.

Jean-Pierre Reillon
11/06/2018 - 18:33:35

Oui au train pour tous y compris les transports de marchandises

jean-michel diesnis
11/06/2018 - 09:48:55

Un grand ras le bol nous envahit

Pierrette Bouhot
10/06/2018 - 16:14:23

il est bien évident que dans cette vallée le train est indispensable à condition qu'il permette aux usagers de faire ces trajets avec des délais raisonnables ; je pense que la circulation des trains à 40 km/heure justifie la rénovation de la ligne rapidement

Michèle Léonard
08/06/2018 - 23:35:20

Il faut protéger cette vallée étroite, sa ligne ferroviaire qui comporte des ouvrages d'art exceptionnels et ses villages.
La sauvegarde et même la modernisation de la voie ferrée en ses deux tronçons (Breil-Vintimille et Breil-Sospel-Nice) sont nécessaires et urgentes.

A.M.Dubois, Conseil de Développement du Pays des Paillo
08/06/2018 - 17:49:24

A quand une politique volontariste en faveur du rail et en cohérence avec les beaux discours " climatiques " ?

jacques Bonnet
08/06/2018 - 12:15:21

Nous avons découvert cette magnifique vallée il y a 4 ans (le tunnel était encore en travaux) et je comprends la colère des habitants de la Roya. Je les soutiens totalement dans leur combat. L'environnement est de moins en moins respecté alors qu'il faudrait au contraire en prendre le plus grand soin. Mais le profit d'une minorité l'emporte toujours sur l'intérêt général.

diloro
08/06/2018 - 10:18:30

Et le ferroutage ?

jobelom
08/06/2018 - 09:46:09

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette pétition en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !