actualité écologie

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Journal des Bonnes Nouvelles

victoire pour Gabriel Dufils

OPÉRATION

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Les 10 jours verts Transacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

La Terre vue depuis l’espace

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS RUSSES

Depuis le retour à la présidence de Vladimir Poutine en 2012, le gouvernement russe et les médias pro-gouvernementaux ont systématiquement créé et diffusé des messages négatifs à l’égard des défenseurs des droits humains et des activistes de la société civile.

[ 2 117 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 14 octobre 2019

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Président russe
En soutien à Amnesty International Belgique Francophone


Elle prendra fin le : 14 janvier 2020

Plus d'infos

Ceux-ci étant qualifiés de «cinquième colonne» ou «d'agent de l'ouest». C'est donc à une véritable campagne de diffamation que font face les organisations non gouvernementales, notamment celles qui reçoivent des financements étrangers.
Les autorités utilisent un large éventail d'instruments pour restreindre ou entraver les activités de ceux qui défendent les droits humains, notamment l'adoption de nouvelles lois restrictives, la persécution des défenseur·e·s des droits humains et l'apologie des agressions et menaces contre les militants.

«Le travail en faveur des droits humains dans la Russie d'aujourd'hui est comparable à la navigation sur un champ de mines. Chaque jour, de nouvelles menaces pèsent sur un défenseur des droits humains», a déclaré Natalia Prilutskaya, chercheuse d'Amnesty International en Russie.

CHAQUE JOUR UNE NOUVELLE MENACE

Un défenseur des droits humains doit faire face chaque jour à une nouvelle menace: qu'il s'agisse d'un passage à tabac par des assaillants " inconnus " qui ne sont jamais retrouvés, de poursuites pénales et d'une incarcération pour un crime qui n'a jamais été commis, de l'assèchement financier par le gel des comptes bancaires et les amendes exorbitantes, ou de l'attention intrusive des médias d'État qui braquent les projecteurs sur les familles.

Les mouvements écologistes ne sont pas en reste. En 2017, plusieurs membres du personnel de l'organisation non gouvernementale Environmental Watch for the North Caucasus (EWNC) - dont Andreï Roudomakha - ont été sauvagement agressés par un groupe d'hommes alors qu'ils faisaient des recherches sur les dommages environnementaux causés par les Jeux olympiques à Sotchi.

Depuis, malgré les nombreuses preuves existantes, la lumière n'a pas été faite sur cette affaire et aucun des agresseurs n'a été inculpé. Les militants sont non seulement victimes d'insultes mais également de harcèlement de la part des autorités, qui leur envoient des lettres anonymes leur «conseillant vivement» de quitter le pays.

Demandez ainsi aux autorités russes de mettre un terme aux représailles et aux campagnes de diffamation à l'égard des défenseurs des droits humains et des ONG, de mener une enquête impartiale sur les agressions envers les défenseurs des droits humains en Russie et de condamner les responsables.

RUSSIE, NOUVELLE ATTAQUE CONTRE LA LIBERTÉ D'ASSOCIATION
https://www.amnesty.be/infos/actualites/article/russie-nouvelle-attaque-liberte-association  

PDF à télécharger pour plus d'infos

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à ambrusfrance@mid.ru
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Défense des droits humains russes
  • Message : Monsieur le Président,
    Il est profondément choquant que des défenseurs des droits humains en Russie comme Andreï Roudomakha soient victimes de représailles et de persécutions dans le cadre de leur travail.
    La Russie doit démontrer son engagement à remplir ses obligations internationales en matière de droits humains et, ce faisant, apporter tout son soutien et sa protection aux défenseurs des droits humains.
    Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma plus haute considération.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

5 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

SOUTIEN TOTAL aux défenseurs des droits humains russes.
Bravo pour votre ténacité, votre courage, votre engagement et les risques que vous prenez. Chapeau bas !

Jean Marie Bernier
13/11/2019 - 15:08:51

youtube.com/watch?v=xkwiRNH1lLs
Il n'y a pas que chez Poutine

Christian Perez-Gil
16/10/2019 - 22:36:04



pour les droits de l'homme dans quelque pays où il se trouve

mondo
14/10/2019 - 21:01:46

Quelques exemples se restreignant à la lutte antinucléaire :
- Oleg Bodrov (Green World) tabassé par le FSB et heureusement mené à temps à l'hôpital par ses collègues. Il a le tort de regarder ce que fait la mafia nucléaire du côté de Saint-Pétersbourg.
- Nadezda Kutepova (Planet Hope/Planète Espoir) aujourd'hui réfugiée politique en France. Elle a le tort de regarder les conséquences de l'accident de 1957 et plus généralement sur ce que fait l'usine de Maïak en Oural. L'association a été interdite et dissoute. Toujours traitée d'agent de l'étranger et d'espionne française par la télévision russe étatique.
- Alexandra Koroleva (Ecodéfense !) qui elle a dû demander l'asile à l'Allemagne. Menacée de deux années de prison pour ne pas avoir payé des amendes "dues" aux lois des ONG sur les "agents de l'étranger" (il faut se déclarer comme agent de l'étranger, terme fleurant "bon" l'époque stalinienne, si son ONG reçoit des aides de l'étranger).
Ça lui a valu le soutien de la FIDH et du Parlement Européen
http://www.europarl.europa.eu/doceo/document/TA-9-2019-0006_FR.html  

Bibi
14/10/2019 - 20:49:40

Pour l'Humanité

Françoise De Bock
14/10/2019 - 12:13:32

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !