actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

météo

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Samedi 3 octobre: marchons sur les aéroports!

Les 10 jours verts Transacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Annoncez la couleur !

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

image vide cyberacteurs
image vide

  #NÉONICOTINOIDES



Cyberaction N° 1293: NEONICOTINOIDES : Non au Projet de Loi autorisant leur usage

31 organisations demandent aux parlementaires d’avoir le courage politique de s’opposer à un projet de loi dangereux pour la biodiversité et pour l’avenir de notre agriculture

[ 1 694 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

Cette cyberaction a également pour objectif d'interpeller vos élus. Vous pouvez ajouter vos élus en copie du message en cliquant sur modifier des éléments après avoir rempli vos coordonnées

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 08 septembre 2020

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Président de l'Assemblée Nationale | à votre député
En soutien à Générations Futures, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, le Syndicat National d’Apiculture, Agir pour l’Environnement, Attac France, Bio consom’acteurs, Combat Monsanto, la Confédération Paysanne, la Fédération CGT Equipement-Environnement, la Fédération Nature & Progrès, la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, Foodwatch France, France Nature Environnement, Greenpeace France, Ingénieurs sans frontières, Justice Pesticides, les Amis de la Terre, la Ligue de Protection des Oiseaux, Nous voulons des coquelicots, Pollinis, le Réseau Environnement Santé, Terre et Humanisme, Terre d’Abeilles, l’Union nationale des apiculteurs français, l’Union syndicale Solidaires, WECF France, WWF France, Eau et rivières de Bretagne, le Mouvement Inter-régional des AMAP, Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique, UFC-Que Choisir.


Elle prendra fin le : 08 décembre 2020

Plus d'infos

néonicotinoides10 raisons pour ne pas voter la dérogation à l’interdiction des néonicotinoïdes

En total contre-pied avec l’ambition annoncée d’un nouveau modèle agricole respectueux de l’environnement et de la santé, le gouvernement vient de présenter un projet de loi pour permettre – dès la campagne 2021 et le cas échéant les deux campagnes suivantes – une dérogation à l’interdiction des néonicotinoïdes. Cette dérogation qui n’est dans les faits pas circonscrite à la culture de la betterave, ouvre la boîte de Pandore. Nos organisations de protection de l’environnement, de la santé environnementale, représentatives des consommateurs, des salariés et issues du monde agricole demandent, au travers d’un courrier adressé aux parlementaires, de s’opposer avec détermination à ce nouveau recul en matière de transition écologique et sociale.

Les raisons que nous évoquons pour s’opposer à cette dérogation sont au nombre1 de 10, et couvrent notamment les points suivants :
- Les néonicotinoïdes ont des effets délétères avérés inacceptables sur les insectes pollinisateurs et sur la biodiversité, sur la qualité des sols et de l’eau, et sur la santé humaine. Vingt ans d’études scientifiques l’ont prouvé et ont abouti à la décision de les interdire. Accepter la réautorisation des néonicotinoïdes est en contradiction totale avec les alertes des scientifiques (invitant à protéger davantage la biodiversité) et encourage un modèle agricole à bout de souffle. Cela conduirait nos agriculteurs dans une impasse.

- Les solutions alternatives au recours de ces produits dangereux existent et doivent être développées et soutenues. En dernier recours, des fonds d'urgence éco-conditionnés peuvent être débloqués durant la transition pour compenser d'éventuelles pertes et transformer les pratiques agricoles.

- L’opinion rejette massivement ce recul inacceptable proposé par le gouvernement. 7 français sur 10 se disent opposés à cette dérogation d'après un récent sondage2. Près de 130.000 citoyens et citoyennes ont également signé une pétition contre la dérogation en seulement quelques jours.
1 Nos ONG développent en annexe du courrier adressé aux parlementaires au moins 10 bonnes raisons de s’opposer à cette dérogation
http://www.fondation-nature-homme.org/sites/default/files/lettre_neonicotinoide_deputes_vf.pdf  

10 bonnes raisons pour dire non à la dérogation de l'interdiction des neonicotinoïdes
1. L'interdiction de planter des cultures à fleurs ne protègera pas les abeilles et la biodiversité, car 80% des substances actives des semences enrobées ne sont pas absorbées par la plante et vont des la terre et les eaux.
2. Les dérogations ne pourront pas être annulées si l’hiver n’était pas doux.
3. Des recherches menées par l’ANSES démontrent que des résistances aux « néonicotinoïdes » commencent à apparaitre.
4. La survie de la filière betterave ne dépend pas des néonicotinoïdes.
5. Notre souveraineté alimentaire en termes de sucre n'est pas menacée.
6. Les abeilles et le miel ne sont pas moins importants que le sucre.
7. Il existe des alternatives aux dérogations prévues pas la loi.
8. Cette loi ouvre la boite de Pandore en offrant la possibilité d’ouvrir des dérogations à tous les types de culture.
9. Cette loi marquerait une régression du droit de l'environnement.
10. Nous devons changer de modèle agricole pour le sauver, et de vraies solutions politiques existent pour cela.

Fortes de ces raisons, nos organisations en appellent au courage politique et au bon sens des parlementaires en refusant de voter en faveur de ce projet de loi qui, s’il était entériné, serait un recul inacceptable.

Nous vous proposons d'interpeller votre député pour l'inviter à ne pas voter ce projet de loi.

NON O NETOSUICIDE anagramme de NEONICOTINOIDES

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à richard.ferrand@assemblee-nationale.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : NEONICOTINOIDES : NON O NETOSUICIDE
  • Message : Madame, Monsieur
    En total contre-pied avec l’ambition annoncée, le gouvernement propose une dérogation à l’interdiction des néonicotinoïdes. Les néonicotinoïdes ont des effets délétères avérés inacceptables, Les solutions alternatives au recours de ces produits dangereux existent.
    Je vous demande de vous opposer avec détermination à ce nouveau recul inacceptable.

Cette cyberaction permet d'envoyer une copie de ce message à :

  • Votre député.

Vous pouvez modifier ces infos (sujet, texte, elus...) en choisissant l'option
"modifier des éléments" après avoir renseigné le formulaire "je signe sans compte"

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

4 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Avec celui de Bog Pharma, les lobbies des industries chimiques font plier - que dis-je, ramper, tous les gouvernements successifs. Une honte !

Jean-Louis Tetrocurieux
14/09/2020 - 14:21:46

En fait, la dérogation accordée aux betteraviers était un cheval de Troie construit par la FNSEA.

Frawald
11/09/2020 - 17:00:38

Depuis environ 30 ans l'on parle des néo-corticoïdes.
S'ils n'ont pas bougé quant à leurs pratique, nous devons les obliger par la loi à changer de pratiques.

Michel Decollogne
11/09/2020 - 10:28:04

Ce gouvernement est un lâche qui retourne sa veste dvt ces lobbys d'empoisonneurs!

Christiane Huard
10/09/2020 - 18:40:27

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !