actualité écologie

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

AG Cyberacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

météo

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction N° 1283: Le moratoire sur les zones commerciales doit concerner l'e-commerce.

Moratoire sur les entrepôts de e-commerce : l'annonce de @barbarapompili crée de l'espoir mais la bataille au Gouvernement est loin d'être gagnée. Selon les amisdelaterre

[ 1 691 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

Cette cyberaction a également pour objectif d'interpeller vos élus. Vous pouvez ajouter vos élus en copie du message en cliquant sur modifier des éléments après avoir rempli vos coordonnées

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 29 juillet 2020

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Ministre de la Transition écologique | à votre député

Elle prendra fin le : 29 octobre 2020

Plus d'infos

L’annonce de Barbara Pompili d’envisager un moratoire de 6 mois sur les entrepôts de e-commerce le temps qu’une étude d’impact soit menée représente enfin une faible lueur d’espoir pour les associations environnementales et les collectifs en lutte sur tout le territoire.
Ils dénoncent cependant une différence de traitement avec les zones commerciales, injustifiée d’un point de vue juridique, économique et environnemental. Ils s'inquiètent d’un éventuel blocage au moratoire sur les entrepôts de e-commerce au plus haut niveau de l’Etat.

La question du moratoire sur les entrepôts de e-commerce a fait du chemin en à peine quelques mois au sein du Gouvernement. Alors qu’Agnès Pannier Runacher et Matignon avaient d’abord affirmé y être opposés, l’annonce de Barbara Pompili d’un éventuel moratoire de 6 mois sur les entrepôts de e-commerce vient donc ouvrir une brèche, nécessaire, car au moins deux très importants projets Amazon sont en passe d’être autorisés dans les prochaines semaines[1].

Les collectifs en lutte et les associations environnementales attendent néanmoins confirmation de cette annonce et s’inquiètent de la différence de traitement par le Gouvernement de l’enjeu des zones commerciales et de celui de l’expansion des entrepôts de e-commerce. En effet, alors que le Président puis le Premier Ministre ont soutenu le moratoire sur les zones commerciale, ils semblent considérer que le moratoire de la Convention Citoyenne pour le Climat ne les concerne pas.
C’est jouer au plus fin et trahir la Convention Citoyenne pour le Climat car les citoyens ont confirmé hier matin sur France Inter[2] qu’ils avaient entendu appliquer le moratoire aux entrepôts du e-commerce, aux impacts tout aussi dramatiques sur l’artificialisation, le changement climatique et la désertification des centres villes.
Le Gouvernement a en outre lui-même adopté une ordonnance le 17 juin dernier qui traite de la même manière zones commerciales et entrepôts de e-commerce dans les schémas régionaux de cohérence territoriales.

En effet, l’ensemble des projets connus d’Amazon et d’Alibaba en France auraient pourtant pour conséquence d’artificialiser plus d’1,4 millions de m2, de faire exploser l’empreinte carbone de la France avec l’importation de plus d’1,3 milliard de produits supplémentaires par an, et d’aggraver considérablement la crise dans le commerce non alimentaire, ce qui pourrait entraîner la suppression de 26 000 emplois à court terme.

Plus que du laisser-faire, exclure les entrepôts de e-commerce du moratoire reviendrait à offrir un pont d’or aux acteurs du e-commerce pour accroître leur emprise sur le marché français. Ceci 6 mois à peine après que Bercy se soit rendu compte d’une fraude massive à la TVA sur les sites d’Amazon et CDiscount[3], qui pourrait avoir engendré un déficit fiscal de 1,5 milliard d’euros en 2019 pour l’Etat Français.

Alma Dufour, chargée de campagne aux Amis de la Terre conclut : “Nous attendons confirmation par le Gouvernement du gel de 6 mois. Nous craignons néanmoins qu’un rapport soit le meilleur moyen d’enterrer le sujet. Le Gouvernement n’a pas besoin d’y voir plus clair, il a en sa possession des éléments écologiques et économiques absolument accablants pour l’e-commerce. Aux Etats-Unis, où 9300 magasins ont encore fermé l’année dernière, personne ne pose plus la question de savoir si des destructions d’emplois massives sont bien provoquées par le développement de la vente en ligne. La vraie raison de leur hésitation : la puissance d’Amazon et d’Alibaba, et les répercussions possibles dans les relations de la France avec les Etats-Unis et la Chine. Que l’on aille pas ensuite dire que le moratoire est la mesure la plus courageuse jamais prise par un Gouvernement pour l’écologie”.

Avis favorable sans réserve pour l’entrepôt type-Amazon à Ensisheim
https://www.rue89strasbourg.com/avis-favorable-sans-reserve-entrepot-amazon-ensisheim-179592  

Alsace: manifestation contre un projet d'entrepôt d'Amazon
https://www.linfodurable.fr/alsace-manifestation-contre-un-projet-dentrepot-damazon-19028  

Lyon : le nouvel entrepôt d'Amazon enterré par le gouvernement ?
https://www.lyoncapitale.fr/actualite/lyon-le-nouvel-entrepot-d-amazon-enterre-par-le-gouvernement/  

Les collectivités ne se battent plus pour accueillir Amazon
https://www.lagazettedescommunes.com/655346/avoir-un-entrepot-amazon-sur-son-territoire-nest-plus-forcement-recherche/  

Entrepôts de commerce en ligne : dans le Gard, un projet d’Amazon concentre toutes les critiques
https://www.lci.fr/population/video-entrepots-de-commerce-en-ligne-dans-le-gard-un-projet-d-amazon-concentre-toutes-les-critiques-2159573.html  

Amazon : en Normandie comme en France, les opposants au géant du e-commerce ont de l’espoir
https://www.paris-normandie.fr/actualites/economie/amazon-en-normandie-comme-en-france-les-opposants-au-geant-du-e-commerce-ont-de-l-espoir-GE17026330  

Permis de construire obtenu par Amazon pour un entrepôt près de Nantes
https://lexpansion.lexpress.fr/entreprises/permis-de-construire-obtenu-par-amazon-pour-un-entrepot-pres-de-nantes_2129798.html  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à jack.azoulay@ecologique-solidaire.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Moratoire sur l'e-commerce
  • Message : Madame la Ministre

    Si je me réjouis de la perspective d'un moratoire, je crains néanmoins qu’un rapport soit le meilleur moyen d’enterrer le sujet. Le Gouvernement a en sa possession des éléments écologiques et économiques absolument accablants pour l’e-commerce.
    Je vous demande donc de considérer que le moratoire sur les zones commerciales défini par la Convention Citoyenne pour le Climat concerne au premier chef l'e-commerce.

Cette cyberaction permet d'envoyer une copie de ce message à :

  • Votre député.

Vous pouvez modifier ces infos (sujet, texte, elus...) en choisissant l'option
"modifier des éléments" après avoir renseigné le formulaire "je signe sans compte"

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

1 commentaire

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Bien que moi-même client d'Amazon, j'estime que l'état devrait se préoccuper avant des petits commerces de proximité

Philippe ALVAREZ
28/09/2020 - 13:05:55

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !