actualité écologie

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Annoncez la couleur !

Ne laissez pas vos appareils en veille

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Les 10 jours verts Transacteurs

AG Cyberacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction N° 1220: DES MANIFESTANTS PACIFIQUES RÉPRIMÉS VIOLEMMENT AU NIGER

Le 15 mars dernier, une manifestation s’est tenue à Niamey et dans d’autres villes, sous l’impulsion de la société civile pour réclamer la tenue d’une enquête sur les détournements de fonds révélés par un audit du ministère de la Défense. Les organisateurs ont décidé de maintenir les protestations malgré l’interdiction formulée le vendredi 13 mars par le Conseil des ministres, interdisant tous les rassemblements d’au moins 1 000 personnes pour lutter contre la propagation du COVID-19.

[ 2 466 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 09 avril 2020

Proposée par Cyberacteurs

Elle prendra fin le : 09 juillet 2020

Plus d'infos

UN USAGE EXCESSIF DE LA FORCE CONTRE DES MILITANTS PACIFIQUES

Les forces de sécurité ont dispersé avec violence le rassemblement, entraînant la mort d’au moins trois personnes, et faisant des dégâts considérables sur plusieurs magasins près du marché de Tagabati. Par la suite, plusieurs leaders de la société civile ont été arrêtés, puis transférés dans des prisons séparées. À l’heure actuelle, deux manifestants ont été libérés sous caution le 19 mars mais cinq d’entre eux, Moussa Tchangari, Maikoul Zodi, Halidou Mounkaila, Habibou Soumaila, Moundi Moussa sont toujours emprisonnés.

DE FAUSSES ACCUSATIONS FORGÉES PAR LES AUTORITÉS NIGÉRIENNES

Amnesty International estime que les accusations portées contre les manifestants, de complicité dans la dégradation de biens publics, l’incendie volontaire et l’homicide avec circonstances atténuantes sont forgées de toutes pièces par les autorités nigériennes, ceci dans le but d’affaiblir la lutte pacifique des militants.

DES DÉTENUS PRIVÉS DE CERTAINES DE LEURS LIBERTÉS

Les détenus doivent bénéficier du droit de communiquer sans restriction et régulièrement avec leurs proches et leurs avocats. Les visites étant restreintes pour lutter contre la propagation de l’épidémie du COVID-19, elles doivent être remplacées par d’autres moyens de contact avec les familles.

Les pratiques de harcèlement visant les membres de la société civile doivent prendre fin, et une investigation indépendante et impartiale sur les personnes mortes lors de la manifestation du 15 mars de façon à ce que les responsables présumés soient jugés, et que le droit à un procès équitable soit respecté.
https://www.amnesty.be/veux-agir/agir-ligne/petitions/article/manifestants-pacifiques-reprimes-violemment-niger?s=2020-0050%3A40636782-f7296ccf-804a-4bc1-b0f6-0f390f23bd30  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à pneniger@gmail.com | consulat@ambassadeniger-fr.org
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Fin du harcèlement
  • Message : Monsieur le Président,
    Je tiens à vous faire part de mon inquiétude concernant sept militants et journalistes, inculpés à la suite d’un rassemblement organisé, le 15 mars, pour réclamer la tenue d’une enquête sur le détournement de fonds par le ministère de la Défense.
    Je vous invite à faire en sorte de mettre fin à toute pratique de harcèlement visant les membres de la société civile et à mener une investigation indépendante et impartiale sur les personnes mortes lors de la manifestation du 15 mars, afin de traduire les responsables présumés en justice, en respectant pleinement le droit à un procès équitable.
    Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération,

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

2 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

La violen,ce n'est paas la soliution

Monique Deslandres
10/04/2020 - 20:33:29

Le gouvernement du Niger doit sortir de la corruption .Le Niger doit accéder à une vraie démocratie. Soutenons nos frères africains .

ELISABETH FURTADO
10/04/2020 - 14:21:45

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !