actualité écologie

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

AG Cyberacteurs

météo

image vide cyberacteurs
image vide

cyberaction : Non à la prolongation de l'autorisation de création de l'EPR de Flamanville

Nous demandons à Monsieur le Premier ministre d'annuler le décret du 20 mars 2020 accordant 4 années supplémentaires à EDF pour construire le réacteur EPR sur le site de Flamanville

[ Participer à la cyberaction ]

99 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


PAS PLUS D'HEURE DE GUERRE QUE D'EPR!
LE NUCLEAIRE CA COUTE CHER!!

BAUER maryvonne
11/02/2021 - 19:21:22

L'incompétence a ses limites, surtout quand la sécurité du pays est en jeu.

Guillaume Muller
11/02/2021 - 16:26:41

à Bruno Lafeuille, effectivement je me suis trompé d'un facteur 10. merci. néanmoins le prix de vente de edf à ses concurrents est de 42 pour le nucléaire et les coûts de rachat ne sont pas les coûts de production qui sont devenus bien inférieurs, cf un récent article du monde sur l'éolien offshore. cordialement. DB

DOMINIQUE BOUTS
10/02/2021 - 15:27:39

soleil

JPierre meyer
10/02/2021 - 14:05:53

Transport nucléaire pour l'EPR de Flamanville : coup de pouce de la météo
https://www.can-ouest.org/transport-nucleaire-romans-flamanville-journal-de-bord-de-la-vigilance/  

Alain UGUEN
09/02/2021 - 11:52:45

Jusqu'où veulent-"ils" aller avec ce fiasco économique et technique ???
Va-t'on aller jusqu'à 20 ans de construction, pour peut-être 10 ans de fonctionnement s'il n'a pas explosé avant ??? !!!
Çà me rappelle Superphénix, petit fiasco ( en comparaison ): jamais vraiment fonctionné, toujours à l'arrêt pour problèmes , un coût monstrueux, mais çà ne "leur" a pas suffit ????
Pour Bruno Lafeuille :vous faîtes des prévisions ( beaucoup de "si", de prévisions, et comme vous dîtes , le coût de fonctionnement d e la centrale. Mais vous semblez oublié un détail, qui a rapport avec le côut de fonctionnement :
Le fond de cuve et le couvercle de cet EPR sont faits d'un acier défectueux, il y avait d'autres pièces à changer sans être sûrs que cela soit possible, bref, il a été question de parer à ces dangers ( extrêmes peut-on dire )en diminuant le fonctionnement de la centrale : à l'arrêt de temps en temps régulièrement ou en diminuant la puissance de fonctionnement !
On dirait que les responsables s'enferrent dans ce projet raté pour ne pas perdre la face !!!!

Melba
05/02/2021 - 09:58:44

A Dominique BOUTS : le calcul correct est le suivant 6000h par an (75% de taux de charge)sur 40 ans cela fait 240 000h et donc avec seulement 1 GW de puissance la production serait de 240 000 GWH. Avec 1,6 GW nous aurions une production égale à 384 000 GWH. Ensuite si nous considérons un coût d'investissement porté à 38,4 MDS € (pour faciliter le calcul) nous tombons à 100€ le MWH (soit 10 centimes le KWH) quand le tarif de rachat éolien est à 82€ le MWH et près de 190€ pour le photovoltaïque. Dans ce calcul nous n'avons pas intégré les coûts de fonctionnement de la centrale

Bruno Lafeuille
05/02/2021 - 00:32:39

Non à la prolongation des travaux. Des solutions existent, il faut une volonté politique. si de plus en plus de personnes s'opposent au nucléaire ( déchets insurmontables, coût, sécurité), des solutions seront mises en place pour l'horizon 2050. N'acceptons plus ce danger pour des siècles aux générations futures.
Quand un vrai débat sur le nucléaire?

Brigitte Brulois
04/02/2021 - 18:20:39


Cout extravagant §! Trop de défauts matériels , donc pas de vraie sécurité et couts qui se multiplient Oui aux énergies renouvelables , non aux usines à gaz

jo derrien
03/02/2021 - 16:34:26

coût actuel pour 14 ANS 28 MILLIARDS, pour 18 ANS ? 36 MILLIARDS ! pour 1600MW pendant 40 ans avec un taux de charge de 75% çà fait 42 MILLIONS DE MWh soit 860 euro le MWh ...20 FOIS LE PRIX DE VENTE ACTUEL D EDF A SES CONCURRENTS
on a affaire à de fins gestionnaires !!!
c'est tellement énorme dites moi si je me trompe !

DOMINIQUE BOUTS
03/02/2021 - 16:18:14

Le retraitement des déchets nucléaires n'existe pas. Arrêtons de créer ces déchets.

jacqueline DUMONT
03/02/2021 - 12:22:34

Cet EPR a déjà coûté trop cher. Trop de malfaçons. Misons sur les énergies renouvelables.

Patrice Bigaré
03/02/2021 - 11:40:30

De toute façon, le nucléaire avec tous les problèmes sanitaires que ça entraine par les rejets radioactifs, est une plaie ouverte pour les Français.

Franceline FANTON
03/02/2021 - 11:30:40

Non à ce gaspillage d'argent public !

Anne-Marie CHAIZE-BRIAND
03/02/2021 - 11:05:15

Ce transport inutile et nuisible qui ignore le couvre-feu (nucléocratie oblige) va continuer tous les lundis pendant plusieurs mois

Résumé du suivi du transport au moins au départ et à l'arrivée pour cette semaine.
https://www.can-ouest.org/un-transport-inutile-et-nuisible-a-destination/   <https://www.can-ouest.org/un-transport-inutile-et-nuisible-a-destination/>  

Alain UGUEN
03/02/2021 - 08:32:19

A l'horizon 2050, la France pourrait-elle tirer l'essentiel de son électricité des énergies renouvelables (éolien, solaire..) ? C'est possible, sous condition, selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE) et le gestionnaire du réseau RTE : "Même si elles doivent encore faire l'objet d'une démonstration à grande échelle, il existe un consensus scientifique sur l’existence de solutions technologiques permettant de maintenir la stabilité du système électrique sans production conventionnelle [=sans nucléaire et fossiles]"
https://www.rte-france.com/actualites/rte-aie-publient-etude-forte-part-energies-renouvelables-horizon-2050  

Alain UGUEN
02/02/2021 - 17:39:51

Probable reprise lundi du transport nucléaire pour l'EPR de Flamanville

Le communiqué du Collectif anti-nucléaire Ouest vient d'être mis en ligne.

https://www.can-ouest.org/transport-nucleaire-pour-lepr-de-flamanville/  

Transport nucléaire pour l'EPR de Flamanville : reprise très probable lundi en pleine pandémie, avec une sécurité éventée.
Communiqué du Can-Ouest du 31 Janvier 2021

Ce lundi 1er février , un convoi* de 2 camions chargés en combustible uranium neuf pour l'EPR de Flamanville se prépare à quitter le site de Romans sur Isère pour une arrivée à Flamanville mardi et il en serait ainsi chaque lundi, pendant plusieurs mois.
Ce convoi est une aberration, car ni utile ni urgent . L’EPR de Flamanville toujours en chantier (désastreux et ruineux) depuis 13 ans n’a pas besoin de combustible car sa mise en service de plus en plus hypothétique n’interviendrait qu’après la réparation quasi-infaisable de soudures et au mieux après 2022.
C'est une provocation à l'heure de la pandémie où les Français doivent limiter leurs déplacements.
C'est irresponsable alors que Greenpeace a révélé en décembre 2020 que des documents relatifs à la sécurité du site de Flamanville étaient quasiment en accès libre. Et ce transport augmente inutilement les risques de provoquer un chaos si une urgence nucléaire s'ajoutait aux urgences sanitaires et sécuritaires.
Aussi face à l'entêtement des nucléocrates, parce que ce réacteur ne doit pas entrer en service, le Collectif anti-nucléaire Ouest réitère son appel lancé le 19 octobre 2020 à se déclarer point de vigilance EPR auprès du Collectif anti-nucléaire Ouest au 07 68 35 03 38 ou ( 06 45 30 74 66 / 06 08 71 79 61 / 06 84 14 58 87) ou par mail transports@can-ouest.org.   . Il exige l’arrêt de ces transports de livraison du combustible pour l’EPR de Flamanville (une trentaine sont prévus) et l’abandon du chantier.

* le premier convoi a eu lieu le 26 octobre 2020 et https://www.can-ouest.org/epr-de-flamanville-un-premier-camion-de-combustible/  

Alain UGUEN
02/02/2021 - 08:50:36

Arrêtons avec le nucléaire, svp !

Dominig Bourbao
27/01/2021 - 18:16:48

- décidée en 2004, production prévue en 2012, nous sommes en 2021 et 4 ans de plus. Monsieur le premier Sinistre marche sur la tête sans les mains...

- coût estimé à 4 milliards, se sera sans doute au bas mot 12 milliards, quelle gabegie de l'argent public...

c'est le fruit de la honte pour les Sinistres gouvernants...

gilles bas
27/01/2021 - 12:02:44

EPR, EDF, Orano… Le bilan 2020 de l'Autorité de sûreté nucléaire n'épargne personne
https://actu.fr/normandie/flamanville_50184/epr-edf-orano-le-bilan-2020-de-l-autorite-de-surete-nucleaire-n-epargne-personne_38913494.html  

Alain UGUEN
25/01/2021 - 09:50:43

EPR de Flamanville : quatre organisations saisissent la justice pour suspendre la mise en service partielle, le transport de combustible et les essais radioactifs

Le Comité de Réflexion, d’Information et de Lutte Anti-Nucléaire (CRILAN), Greenpeace France, le Réseau “Sortir du nucléaire”, et le collectif “STOP EPR ni à Penly ni ailleurs” déposent aujourd’hui un recours devant le Conseil d’État contre l’autorisation de mise en service partielle de l’EPR de Flamanville délivrée par l’Autorité de sûreté du nucléaire (ASN).

Depuis deux mois, EDF est autorisée à livrer du combustible nucléaire sur le site de Flamanville et à mener des essais avec des gaz radioactifs sur les installations, alors que l’état du chantier ne le justifie absolument pas. Le 26 octobre dernier, un premier transport d’uranium enrichi a été effectué de Romans-sur-Isère à Flamanville. Dans l’attente du jugement du recours, un référé-suspension a également été introduit aujourd’hui pour empêcher toute nouvelle livraison et limiter au maximum la contamination d’installations qui n’entreront peut-être jamais en service.

Les nombreuses anomalies et failles de sécurité qui touchent le chantier de l’EPR rendent injustifiable une mise en service partielle. Greenpeace France et Mediapart révélaient dimanche 6 décembre que des milliers de pages de documents confidentiels touchant à la sécurité du site sont en circulation en dehors d’EDF et de ses sous-traitants. La mise en service partielle de l’EPR fait courir des risques inutiles aux travailleurs, à la population et à l’environnement.

Par ailleurs, la demande d’EDF de mise en service partielle de l’EPR date de 2015. L’ASN avait au maximum deux ans pour se prononcer sur cette demande, ce qu’elle n’a pas fait. Dans ce domaine, une absence de réponse de l’ASN vaut rejet et oblige EDF à déposer une nouvelle demande. Cela n’a pas été fait : c’est une nouvelle démonstration du laxisme de l’ASN à l’égard d’EDF.

Enfin, l’impact environnemental de cette mise en service partielle n’a pas été questionné. Le droit de l’Union européenne requiert pourtant, lorsqu’un projet a fait l’objet d’une étude d’impact lors de la délivrance d’une première autorisation, que la question de son actualisation soit posée à chacune des autorisations délivrées ultérieurement.

Mis bout à bout, les déboires de l’EPR démontrent l’incapacité industrielle d’EDF à mener ce chantier. À l’heure où le gouvernement français s’interroge sur la construction de nouveaux EPR, la preuve est faite que cette option serait une dangereuse et coûteuse impasse. Si Emmanuel Macron, qui doit visiter demain l’usine Framatome du Creusot, affirme avoir besoin du nucléaire, la planète, elle, n’en a pas besoin.

Alain UGUEN
07/12/2020 - 14:12:28

Il faut tourner la page du nucléaire : Que fait-on pour aller vers la sobriété énergétique ? tous ces éclairages urbains inutiles ? la 5 G qui, paraît-il, augmentera encore les flux du web ?

soazig GUENNOC
06/12/2020 - 11:31:13

Tout a été dit sur ces questions. Il s'agirait maintenant d'investir au maximum et au plus vite dans des énergies propres. Où sont les décideurs "propres", c'est-a-dire libres de toute compromission.

Michèle VUILLEMAIN
04/12/2020 - 22:46:03

bonjourm
non qu nucleqire sous toutes ces formes une industrie dangereuses et polluante

hans fivaz
04/12/2020 - 16:08:43


EPR : mobilisations sur le passage des convois de combustible

Le lundi 26 octobre, EDF a commencé l’acheminement puis l’entreposage du combustible neuf sur le site de l’EPR de Flamanville (Manche). Ce matin-là, un premier camion test est parti de l’usine Framatome (filiale d’EDF) de Romans-sur-Isère (Drôme) jusqu’au "bâtiment combustible" de l’EPR de Flamanville. Le reste du transport par la route devrait reprendre dans les prochains mois et au total, ce sont 2 camions par semaine qui feront le trajet, pour un total de 30 camions.
Nous appelons les militant.e.s à effectuer des vigies le long du trajet, afin de prendre en photo le camion, mettre la pression sur EDF et informer localement du passage de convois dangereux et secrets.

Pour savoir reconnaitre les camions de combustibles, c’est par ici
https://www.sortirdunucleaire.org/Comment-reconnaitre-les-camions-qui-transportent  
Pour identifier précisément les deux trajets potentiels et vérifier les heures de passage, c’est par là
https://www.sortirdunucleaire.org/Informations-sur-les-prochains-convois-de  
Pour commander des affiches "STOP AU TRAFIC", c’est par ici
https://boutique.sortirdunucleaire.org/index.php?id_product=368&controller=product  
Pour commander des autocollants "STOP AU TRAFIC", c’est par là
https://boutique.sortirdunucleaire.org/index.php?id_product=379&controller=product&search_query=mapst&results=1  

https://www.sortirdunucleaire.org/EPR-mobilisations-sur-le-passage-des-convois-de?origine_sujet=MOB202011  

Alain UGUEN
03/12/2020 - 15:53:14

arrêtons ce gouffre financier qui est un non sens au vu de la dangerosité de ce site s'il arrive à fonctionner,et à l'aire de l'énergie renouvelable. Arrêtons de consommer de l'énergie à outrance, pas besoin d'être super chauffés, couvrons nous plus chez soi et baissons d'un ou de deux degrés la température des logements, ayons les bons réflexes: éteignons les lampes quand nous sortons d'une pièce, notre écran quand nous ne l'utilisons plus etc...

Annick Boulanger
05/11/2020 - 09:05:31

No politiciens sont a la botte d EDF

hans fivaz
04/11/2020 - 20:07:01

le nucléaire c est vraiment dangereux et trop chère a gérer dans les années a venir les déchets c est le gros problème

hans fivaz
04/11/2020 - 20:05:48

J'habite non loin de Flamanville et je ne veux pas de l'EPR.
Arrêtez ce projet fou qui nous met en danger et nous ruine.

Jocelyne DE SOUSA
04/11/2020 - 14:13:54

Les gouvernants sont dans le bocal, ils ne respirent plus, ils ne sont plus oxygénés, ils ne sont plus en capacité de mettre le pied sur le frein, le réacteur n'a plus de pilote, il c'est emballé, la fusion est proche...

gilles bas
03/11/2020 - 17:31:51

irresponsabilité, méconnaissance crasse de la gestion du nucléaire ? Ou cynisme ?

Martine Rouillard
03/11/2020 - 15:54:55

Une fois encore nos décideurs sont dans: l'escalade de l'engagement.
Définition: L'escalade de l'engagement est un comportement humain dans lequel un individu ou un groupe confronté à des résultats de plus en plus négatifs d'une décision, d'une action ou d'un investissement persiste néanmoins dans le même comportement plutôt que de changer de cap. L'acteur maintient des comportements irrationnels qui s'alignent sur les décisions et actions précédentes.
Les économistes et les scientifiques du comportement utilisent un terme connexe, le biais des coûts irrécupérables, pour décrire la justification d'un investissement accru d'argent, de temps, de vies, etc. dans une décision, basée sur l'investissement préalable cumulatif («coût irrécupérable»); malgré de nouvelles preuves suggérant que le coût, à commencer immédiatement, de la poursuite de la décision l'emporte sur l'avantage attendu.
En sociologie, l'escalade irrationnelle de l'engagement ou le biais d'engagement décrivent des comportements similaires. Le phénomène et le sentiment sous-jacent sont reflétés dans des images proverbiales telles que «jeter de l'argent par les fenêtres», «autant faire les choses jusqu'au bout», et «si au début vous n'y arrivez pas, essayez, essayez à nouveau».
Jean-Pierre LEGROS architecte

Jean-Pierre LEGROS
02/11/2020 - 15:48:38

le nucléaire doit être

abandonné avant un accident majeur

jean paul thomas
02/11/2020 - 11:15:35

Rassemblements contre l'acheminement du combustible à Flamanville

Hier dimanche de 18 à 19h nous étions devant le Palais de Justice de Rouen avec "SdN 27 Arrêt du Nucléaire" à ce rassemblement pour refuser la poursuite des préparatifs à la mise en route de l'EPR de Flamanville comme si de rien n'était, alors que ses défauts de construction ne sont pas corrigés (ni vraisemblablement corrigibles), que l'énergie nucléaire et ses déchets sont un problème majeur pour l'environnement et pas du tout une solution contre le changement climatique.

Nous étions une bonne soixantaine avec Stop-Epr-Ni-à- Penly-Ni Ailleurs, Greenpeace, le Collectif AntiNucléire de l'Ouest, Alternatiba, ... à exprimer notre opposition au transports du combustible à partir de ce lundi vers l'EPR, simultanément à d'autres rassemblements à Romans-sur-Isère, Le Mans et Flamanville.

Malgré les risques de ces transports radioactifs, de combustibles et de déchets nucléaires, routiers et ferroviaires, tous les jours en France, ni la population ni les élus ne son informés du passage de ces convois.

note technique

Le 8 octobre, l'ASN a autorisé l'acheminement, la réception et l'entreposage des éléments combustibles à Flamanville, dans la piscine du bâtiment combustible.
Dans la foulée, une seconde autorisation a été délivrée ou devait l'être, celle du HFDS, qui autorise spécifiquement le transport du combustible jusqu'à Flamanville dans la Manche.
Le premier convoi est parti ce matin du lundi 26 octobre
Les modalités de transport :
- 241 assemblages de 4 mètres de long
- transport par camion (demi-lune bachée avec bache blanche et/ou bache rectangulaire par dessus. (plaque orange et trèfle) depuis l'usine Framatome de Romans-sur-Isère dans la Drôme.
- durée du trajet : compris entre 10 et 12h en camion. Donc trajet fait en deux fois OU 2 chauffeurs qui se relaient.
- 3 trajets potentiels
- 2 contenairs jaunes par camion, équivalent à 4 à 8 assemblages par camions, donc environ 31 camions.
- habituellement : maximum 2 camions par semaine
- convoi de 2 camions qui se suivent, mais plus probablement 1 camion par jour, donc 2 jours par semaine.
- transport étalé sur 15 semaines (3 mois et 3 semaines) = si début 19 octobre, fin = semaine du 25 janvier 2021

Alain UGUEN
02/11/2020 - 09:00:43

Autorisation étatique mais responsabilité du peuple

Léon magret
16/10/2020 - 17:17:37

Absurde nuisible et pourtant ça continue
jusqu'à quand?

Josette Bel
16/10/2020 - 10:42:56

Cet EPR est un scandale écologique et financier !
Arrêtons les frais, les risques...!
Stop à l'orgueil !
Mettons l'argent dans des solutions respectueuses de l'environnement et de tous les êtres vivants sur notre planète aujourd'hui et demain.

Merci pour nous tous.

Béatrice Dancin
15/10/2020 - 18:36:07

avec autant de malfaçons,pourquoi faire des tests? Pourquoi prendre des risques?

michelle viollon
14/10/2020 - 16:03:18

Autorisation de mise en service partielle de l'EPR de Flamanville : une décision incompréhensible qui conforte EDF dans le fait accompli


Le 8 octobre, l’Autorité de sûreté nucléaire a délivré à EDF une autorisation de mise en service partielle pour l’EPR de Flamanville (Manche). Celle-ci l’autorise à commencer certains tests nécessitant le recours à des gaz radioactifs, ainsi qu’à réceptionner et entreposer le combustible destiné au réacteur. Dans les prochaines semaines et pendant plusieurs mois, au moins 30 camions chargés de combustible nucléaire feront donc le chemin vers la centrale depuis l’usine Orano de Romans-sur-Isère (Drôme), au rythme de deux par semaine minimum.

Cette décision est incompréhensible au vu de l’état du réacteur, criblé de malfaçons et qui doit déjà faire l’objet de lourdes réparations dont la faisabilité n’est d’ailleurs toujours pas confirmée. Alors que ce réacteur ne démarrerait pas avant plusieurs années (s’il démarre un jour !), pourquoi autoriser à y acheminer dès maintenant le combustible nucléaire, et à l’entreposer sur un site où les incidents sont légion ? Rappelons que la centrale de Flamanville est toujours placée sous surveillance renforcée. En accordant cette autorisation absurde, l’ASN a accepté de conforter EDF dans sa démarche de fait accompli, et lui a permis de présenter cette mise en service comme irrévocable et irréversible.

Aux côtés des associations du Grand Ouest, nous réaffirmons que l'EPR ne doit jamais entrer en service. Dangereux et inutile, il enfermerait la France dans l’impasse nucléaire pour des décennies supplémentaires, à rebours de toute transition digne de ce nom.

Nous appelons à arrêter de soutenir au plus vite une filière nucléaire dépassée qui, à l’image de l’EPR, constitue un gouffre financier et menace toute l’Europe.


Chargée de communication :

Charlotte Mijeon
Retrouvez ce communiqué sur notre site : https://www.sortirdunucleaire.org/Autorisation-de-mise-en-service-partielle-de-l  

Alain UGUEN
14/10/2020 - 08:24:33

Combien de temps encore allons nous supporter ce projet merdeux d'EPR, qui ne fonctionne d'ailleurs toujours pas non plus en Finlande, chaque prolongation nous coûte un bras, dans l'immédiat, et beaucoup plus pour nos enfants dans le futur... Arrêtons les frais ! avant l'accident si possible, qui finirait de nous ruiner complétement.

Bernard Pothier
01/10/2020 - 10:53:30

Je suis contre cette énième prolongation de l'autorisation de création de cet EPR, gouffre sans fond de moyens qui pourraient être utilisés à meilleur escient. A quand la fin de cette gabegie ?????????

mirabelle Jayer
07/09/2020 - 12:04:41

EPR de Flamanville : EDF demande une mise en service partielle du réacteur
https://www.actu-environnement.com/ae/news/mise-service-partielle-epr-flamanville-36034.php4  

Alain UGUEN
07/09/2020 - 08:00:34

Nucléaire : les nouvelles dérives de l’EPR en Finlande pourraient coûter cher à l’Etat français
https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/09/04/nucleaire-les-nouvelles-derives-de-l-epr-en-finlande-pourraient-couter-cher-a-l-etat-francais_6050898_3234.html  

Alain UGUEN
07/09/2020 - 07:54:35

Une DÉCISION ABSURDE mais qui présente un quadruple avantage POLITIQUE:

Ne PAS DÉRANGER les intérêts en jeu dans la POLITIQUE reconduite depuis 75 ANS en FRANCE, en maintenant l'apparence du "soutien sans faille" de l'ETAT au complexe "MILITARO-INDUSTRIEL" du NUCLEAIRE.
(Dissuasion ,Centrales thermonucléaires, récupération de plutonium gratuit, Gestion par enfouissement des déchets radioactifs à vie...)

Faire CROIRE à l'UE et à l' International que l'ON AGIT en FRANCE efficacement sur la TRANSITION ENERGETIQUE, en conformité avec "l'Accord de Paris 2015",
en continuant de PUBLIER des taux enviables
d' UTILISATION d’Énergie "DECARBONNEE" ne prenant en compte que la dernière partie de la FILIÈRE à URANIUM;
Alors que chacun sait que TOUT INVESTISSEMENT coûteux, dans la nouvelle génération de RÉACTEURS à FISSION nucléaire (les E.P.R.) RETARDE à chaque fois, d'une décennie au moins, la montée en puissance de la PART des ÉNERGIES RENOUVELABLES (Eolien et solaire "décentralisé", hydraulique, géothermique)dans le MIX ENERGETIQUE, et la marche vers la SOBRIÉTÉ énergétique des BÂTIMENTS (chauffés majoritairement à électricité dans le NEUF).

Assurer un potentiel DÉBOUCHE NATIONAL, en EUROPE de l'EST et en ASIE à la série des "10 EPR" dont Flamanville est le PROTOTYPE en se faisant le porte-drapeau de la MOBILITÉ TOUT ELECTRIQUE, soit disant "PROPRE" : Automobiles, Vélos, Trottinettes, Trains, Tramways...de fabrication européenne !

Enfin "REFILER la patate CHAUDE" de "l'impasse" NUCLEAIRE française, et de la FAILLITE prévisible d'EDF (en période de CRISE prolongée)au GOUVERNEMENT suivant de l’Après PRÉSIDENTIELLE 2022 ;

au delà desquelles le président espère bien exercer des FONCTIONS de GOUVERNANCE, à une échelle "supérieure" à celle d'aujourd'hui; ce pays étant devenu ingouvernable, même par le HAUT !

Danièle LORUT
01/08/2020 - 20:38:46

8 bonnes raisons d’être antinucléaire
https://www.sortirdunucleaire.org/8-bonnes-raisons-d-etre-Antinuc  

Le numéro 6 de l'ATOMICMAC vient de paraître. 4 pages à lire et faire lire
http://www.sortirdunucleairecornouaille.org/spip.php?article246  

Alain UGUEN
20/07/2020 - 07:34:02

gabegie; nuisances; danger, pourquoi continuer?

Dominique Naz
17/07/2020 - 07:54:16

Pendant qu'on est dans les gouffres financiers, si on parlait des voitures électriques ?
1 - DE leur prix de revient réel, sans subventions
2 - De leur fiabilité, dans des essais récent pour un A.R Paris - Lille qui n'a pu aboutir, et à quel prix !
3 - Du traitement de leurs batteries.
On a, déjà, un site pollué, avec des enfants atteints + du bétail agricole empoisonné, à Bourg-Fidèle (Ardennes) à l'ouest de Charleville-Mézières.
Va t'il falloir en construire 10 autres répartis dans l'hexagone, et pas seulement, comme ici, à proximité des frontières
Et pas question de se débarrasser de sa M.... dans le tiers-monde !

Périscope
14/07/2020 - 19:57:04

La gabegie n'a que trop duré

elvire debutte
14/07/2020 - 16:38:41

NON à cette incohérence de la politique énergétique en France qui de plus , avec l'EPR dont EDF n'arrive pas à résoudre les nombreux problèmes techniques de sécurité, est une énorme bombe à retardement. Avec tout l'argent dépensé dans la construction de l'EPR, et tout l'argent qu'il va falloir dépenser pour le démantellement de toutes ces vieilles centrales nucléaires, l'EDF emmène la France dans un immense déficit financier.!!!!

Annick Boulanger
14/07/2020 - 13:20:50

Peu importe les milliards perdus. Ils auront procuré du travail, et surtout, permis d'acquérir de l'expérience, une "bonne leçon".
Après tout, cela ne fait que 200 Euro par Français. La sécurité ne vaudrait-elle même pas ça ?

Luc Degryse
13/07/2020 - 09:51:06

EPR : la Cour des comptes étrille la filière nucléaire
https://reporterre.net/EPR-la-Cour-des-comptes-etrille-la-filiere-nucleaire  

Alain UGUEN
11/07/2020 - 08:04:24

investissons dans les énergies renouvelables quand on le peux,
à mon avis, c'est un secteur d'avenir en tant que création d'emploi et de croissance (à condition, que cette croissance soit raisonnée)..
à contrario, selon moi, le nucléaire est voué à l'échec car beaucoup plus cher que ce qu'on à voulu nous faire croire, beaucoup plus dangereux également, avec des aspects ingérables pour des milliers d'années (le plutonium à une demie vie de 300 000 ans minimum), en France (à Saint Laurent des Eaux) nous avons déjà frôlé une catastrophe du type de Chernobil, je vous laisse imaginer le résultat !!

THIERRY TINLAN
03/07/2020 - 11:03:03

L'espoir est très faible mais il existe avec la vague verte des derniers votes. Je pense que le vote est un très bon moyen de faire pression sur les nouvelles orientations de notre avenir. LE NUCLÉAIRE N'EST PAS NOTRE AVENIR.Ces sommes pourraient être utilisées dans l'énergie renouvelable. Les lobbies des grands groupes sont toujours présentes. Le vote est le meilleur moyen de changer la donne. Alain

Alain SEGUY
02/07/2020 - 06:55:53

Le réacteur de Flamanville ne doit pas être construit .
Le nucléaire produit des déchets que nos descendants devront traiter.
Elisabeth

Elisabeth Bégard
01/07/2020 - 23:27:26

Stop à cette arlésienne !

Marie CLAUX
01/07/2020 - 19:07:55

restons vigilant

JOCELYNE FANGEAT
01/07/2020 - 17:52:59

encore un chantier pour détruire l'environnement

inutile et hors deprix

jean paul thomas
01/07/2020 - 16:13:10

Un petit sursaut de bon sens, aller on sort du nucléaire

henri zara
01/07/2020 - 15:14:29

folie gabegie!

josiane vasseur
01/07/2020 - 14:42:12

Stop à la folie !

PHILIPPE BERNARD
01/07/2020 - 14:17:47

Fessenheim : attention ! Une fermeture peut cacher une relance du nucléaire à l'Ouest.
https://www.can-ouest.org/fessenheim-attention-une-fermeture-peut-cacher-une-relance-du-nucleaire-a-louest/  

Alain UGUEN
01/07/2020 - 10:25:01

Fessenheim : attention ! Une fermeture peut cacher une relance du nucléaire à l'Ouest.
https://www.can-ouest.org/fessenheim-attention-une-fermeture-peut-cacher-une-relance-du-nucleaire-a-louest/  

Alain UGUEN
01/07/2020 - 10:21:12

cet EPR est un gouffre financier et plutôt que d'en tirer les leçons, se tourner vers les énergies renouvelables on continue à gaspiller notre argent avec Flamanville, les petits EPR le projet de piscine nucléaire de Belleville/Loire....
L'arrêt des centrales comme le renouvelable sont aussi créateur d'emploi et non la voiture électrique n'est pas sans polution, il y a d'autres alternatives...

Bernard Lafitte
06/06/2020 - 04:54:46

Ça suffit vraiment cette gabegie phénoménale avec la mise en danger de l'environnement naturel, du vivant, de l'humain !!

Philippe Debaigt
05/06/2020 - 15:23:15

Si la population souhaite un vrai changement il faudra modifier le mode d'élection des élus ! Un seul mandat de durée suffisante de façon à permettre la mise en place des projets d'avenir élaborés avec les électeurs . La remise en cause à mi-mandat , et si nécessaire le remplacement par le suppléant élu si les promesses sont non tenues ! Pas de cumul de mandats . Une véritable charte des élus pour garantir le retour à l'emploi , ce qui permet de postuler en politique à toutes les strates de la société et de permettre une représentativité plus équilibrée de la nation . La prise en compte du vote blanc , qui supérieur à 50% invaliderai l'élection ou le projet et renforce la nécessité d'aller voter ! L'obligation de vote pour le respect de ceux qui sont morts pour la liberté de chacun .La transparence totale des revenus et des biens de tous , garantie de probité impérative avec l'exemplarité des élus comme phare du comportement sociétal !! cette situation permettra de peser sur le choix d'une société plus en phase avec le respect de notre environnement et l'avenir de la planète , avec l'élimination des choix dictés par un clan ! En attendant , limiter sa consommation d'énergie reste la seule alternative à l'expansion du nucléaire . Le choix d'un habitat , d'une mobilité , d'une consommation , d'un mode
de vie , plus restrictif en énergie carbonnée non nucléaire reste un moyen efficace pour peser sur les décideurs !!

serge Schwindenhammer
04/06/2020 - 12:33:15

Le nucléaire est capable de faire évacuer en une nuit, toute une région rendue inhabitable radioactive, incultivable, pour des siècles, en cas de catastrophe, comme celles passées qui auraient pu être pires, si un peu plus de malchance, comme Tokyo et ses 40 millions d'habitants auraient pu être évacués si le vent avait été un peu différent.
Le nucléaire est capable d'une des pires catastrophes économiques possibles.
Il faut avoir le courage d'admettre cette réalité et de renoncer au nucléaire vu l'EPR à sécurité impossible et gouffre à milliards d'€.

Jean Marc Delrieu
04/06/2020 - 01:29:27

AREVA avant, ORANO maintenant,l'état dans l'état, honte à tous ces politiques qui ont et qui laissent faire encore aujourdhui.
Comment faire confiance à toutes ces élites après ce ratage technologique et financier, ces mêmes imposteurs vont vous expliquer que c'est eux qui ont le savoir et qu'ils le font pour notre bien, mais que la chose est bien trop " compliqué " pour nos petits cerveaux de besogneux.Que l'on ne se tracasse pas, que la science va surement tout arranger enfin bref " ne nous cassez pas nos jouets ".
Je pleure de tant de vanité et d'inconséquence.

PASCAL LEBEE
03/06/2020 - 22:16:06

Après le corona virus a-t-on besoin d'un autre désastre sanitaire ?

Michel Rioche
03/06/2020 - 19:31:16

Dans le privé, "ils" auraient déjà tous dégagé et ce projet démentiel aurait également "sauté" depuis longtemps !... démontrant ainsi l'absurdité qu'il représente :
c'est Sarko qui devrait payer la note, lui qui a signé pour cette aberration.

Mais comme il est payé avec nos impôts et que personne ne fait la grève de l'impôt, ça continue !.... jusqu'à quand ????

Francis Meuley
03/06/2020 - 18:50:24

mettez fin à cette monstrueuse erreur de choix qui pourrait nous condamner de façon définitive

BAUER maryvonne
03/06/2020 - 17:00:51

De prolongements en prolongements, le projet a dèjà plus de 10 ans de retard un un surcoût en milliards d'euros. Cessons ce gaspillage ! Mettons cet argent dans la recherche d'autres énergies, vraiment renouvelables et pas polluantes comme ces déchets radiactifs dont nos descendants auront la charge, à moins qu'ils ne causent leur perte !

Anne-Marie CHAIZE-BRIAND
03/06/2020 - 16:30:37

errare humanum est perseverare diabolicum

Marie Thérèse CAPITAINE
03/06/2020 - 15:23:55

Défaillance sur le réacteur nucléaire EPR finlandais d’un équipement présent sur tous les EPR

Un nouveau dysfonctionnement pourrait fragiliser un peu plus les réacteurs nucléaires EPR, déjà décrédibilisés par des retards, malfaçons et surcoûts en série. La défaillance d’une soupape de sûreté du pressuriseur, équipement capital pour la sûreté du réacteur nucléaire, s’est produite lors d’un test sur le réacteur EPR en Finlande en mars dernier. Problème : la pièce défectueuse est aussi présente dans l’EPR en construction à Flamanville (France) et dans les deux EPR déjà mis en service à Taishan (Chine). Ce nouveau pépin pourrait-il provoquer un nouveau retard de l’EPR normand, lui qui accuse déjà plus de dix ans de retard sur le planning initial et un surcoût de 9 milliards d’euros ? L’autorité de sûreté nucléaire finlandaise (STUK) vient d’informer de l’anomalie les différentes autorités de sûreté nucléaire en charge des EPR dans le monde.

https://journaldelenergie.com/nucleaire/defaillance-epr-nucleaire-finlande/  

Alain UGUEN
02/06/2020 - 14:18:13

L'EPR-Noël est une ordure!...
A quand l'atomisation des initiateurs, promoteurs et autres souteneurs aussi véreux que pourris de tels modèles et systèmes, dans une société de grand malades hyper-contagieux?!...

Stéphane OHEIX
02/06/2020 - 13:16:11

Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures...
L'indépendance au temps de la mondialisation, tout un programme.
DES MASQUES, PAS DE CENTRALES

Christian Roy
01/06/2020 - 21:52:14

Il y a aussi ici une erreur de date, le décret n’est pas du 20 mais du 25/3/20 publié le 27/3/2020.
Le couvercle n'a pas été changé malgré les fissures et les années passées, tout est fait de manière aberrante.

Grourmel Michel
01/06/2020 - 10:53:43

mettez fin à cette monstrueuse erreur de choix qui pourrait nous condamner de façon définitive

Anne-Marie Duchemin
31/05/2020 - 10:28:23

vivant dans le cotentin, après l'expérimentation vécue grandeur nature du confinement, nous savons tous qu'un accident nucléaire nous condamnerait à la disparition.
pourquoi persévérer à ce point dans une erreur de choix aussi évidente!
errare humanum est perseverare diabolicum.

Anne-Marie Duchemin
31/05/2020 - 10:26:49

L'EPR de Flamanville est un gouffre financier que nous , citoyens , payons ; Ce choix technologique et l'argent investi le sont contre l'avis de la majorité des français . Nous savons depuis des dizaines d'années que le problèmes des déchets n'a toujours pas de solutions et qu'il le sera pour toujours . Développons le renouvelable , faisons des économies d'énergie .

ELISABETH FURTADO
30/05/2020 - 16:49:45

Avec un etat en faillite arretons les frais. De plus la gestion du Covid 19 par l etat fait craindre le pire en cas de gestion d'un accident nucléaire avec production de particules radioactives dans l'air.
Ingenieurs des Mines, Enarques arretez le nucléaire avant que ça ne pète.
J LERAY

Jacques Leray
29/05/2020 - 11:51:29

Des milliards d'Euros seront bien plus utile à l'hopital que dans le nucléaire...surtout si une centrale deva

christophe davy
27/05/2020 - 22:22:15

depuis le temps que cet EPR nous coute "la peau des fesse"
on aurait pu avec ça augmenter les salaires du personnel médical !!

cadiche
27/05/2020 - 21:39:59

localisons et diversifions les sources d'energie, avant tout revisitons notre mode de vie, c'est l'occasion!



Dominique Baudouin
27/05/2020 - 19:33:47

Si l'argent mis dans l'EPR avait été dépensé pour trouver des techniques solaires accessibles, Françaises voire Européennes, on aurait peut-être dépassé les asiatiques!
Quel gâchis!

Mariane DUPORT
27/05/2020 - 18:57:41

Ce projet Nucléaire qui devait montrer une vitrine de l'industrie française est un ratage spectaculaire,et ruineux. Il a coûté plus du triple du budget initial.(comme son prédécesseur vendu en Finlande, qui n'est toujours pas opérationnel) .
Il présente des défauts techniques, qui n'ont toujours pas été réparés, malgré les promesses.
il a dépassé une fois de plus la date limite de construction. Il vaut mieux carrément arrêter tout, plutôt que poursuivre un programme qui sera encore plus ruineux,et tout aussi inutile.
Daniel Lanz

daniel lanz
27/05/2020 - 17:57:31

Signer "fait du bien", mais c'est pas ces 2-3000 signatures qui vont peser bien lourd!

ALAIN VALEYE
27/05/2020 - 17:32:04

A faire des économies suite au covid-19, autant commencer par ce truc

Didier HAUGUEL
27/05/2020 - 15:20:10

une épée de Damoclès en moins....

le nucléaire va nous couter deja fort cher pour s'en sortir, dépolluer etc...
dorenavant toutes les finances doivent servir au vrai renouvelable

dominique deraeve
27/05/2020 - 15:00:47

Avec ces milliards on peut faire autre choses dans le contexte actuel

Jean-Jacques RISS
27/05/2020 - 14:39:43

Errare humanum est, perseverare diabolicum

Georges CINGAL
27/05/2020 - 14:33:50

Gabegie financière, technologique!!!!!!! Arrêter avec ce gros pétard qui peut nous sauter à la gueule.....
Imaginons le pire avec le coronavirus et qu'une de nos vieilles centrales nous ait fait un caprice??.... Belle panique chez nous et nos voisins....

Déconfit
27/05/2020 - 13:53:32

NIMBY, NIABY

Christian Massault
27/05/2020 - 11:46:07

Ce gouvernement ne "fait pas ce qu'il dit"et "fait ce qu'il ne dit pas", et continue à nous propulser tête en avant dans l'apocalypse climatico-environnementale...

Didique
27/05/2020 - 11:40:28

il y en a par dessus la tête !

chantal maquaire
27/05/2020 - 11:22:46

Dans le genre et la catégorie grand projet foireux, dangereux, cher et inutile,
le tout à base d'argent public et donc des contribuables, on peut légitimement penser que l'EPR tient haut la 1ere marche du podium des GPI ( Grands Projets Inutiles)
Que ce réacteur aille au Diable....et les gens qui sont pour aussi tant qu'à faire

BENOIT
27/05/2020 - 10:22:40

Avec un etat en faillite arretons les frais. De plus la gestion du Covid 19 par l etat fait craindre le pire en cas de gestion d'un accident nucléaire avec production de particules radioactives dans l'air.
Ingenieurs des Mines, Enarques arretez le nucléaire avant que ça ne pète.
J LERAY

Jacques Leray
27/05/2020 - 10:13:02

Communiqué de Presse CRILAN du 26 mai 2020
Le 10 février dernier suite à la CLI de Flamanville, le CRILAN avait exprimé son avis négatif sur la poursuite du chantier de l’EPR. Il s’engage aujourd’hui aux côtés de 4 autres associations (Réseau Sortir du Nucléaire, Greenpeace, France Nature Environnement, Stop EPR ni à Penly ni ailleurs) en vue d’un retrait amiable du décret de prolongation du chantier dans les deux mois. A défaut les associations engageront un recours en Conseil d’Etat.

C’est une nouvelle étape qui se joue contre le chantier de cet EPR scandaleux, dangereux, inutile et coûteux. Il n’a pas suffi au gouvernement de constater le fiasco de ce réacteur nucléaire tant au niveau technique que financier. Le dernier décret de prolongation est manifestement illégal et porte sur une installation qui ne ressemble en rien à la demande d’autorisation de création initiale.

En soutien à l’action juridique engagée en vue d’annuler la seconde autorisation de prolongation du chantier de l’EPR, 5 associations de Normandie lancent sur Cyberacteurs un appel à signatures destiné au Premier Ministre.

André JACQUES
27/05/2020 - 08:36:30

Pour que nous puissions enfin espérer respirer tranquille dans notre Cotentin...

Daniel Boucard
26/05/2020 - 21:38:28

Pour que l'argent public parte enfin dans une véritable transition énergétique et écologique.

Paul Ortega
26/05/2020 - 14:23:48

[ Participer à la cyberaction ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !