actualité écologie

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Journal des Bonnes Nouvelles

AG Cyberacteurs

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

météo

22 V'là les acteurs des transitions

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les amis des 150

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

image vide cyberacteurs
image vide

archive : Abandon de l'extraction de sable

La filiale du groupe Roullier, la Compagnie Armoricaine de Navigation, a obtenu le 14 septembre 2015 un titre minier pour exploiter le gisement de sable coquiller de la Pointe d'Armor en baie de Lannion.

[ Voir l'archive ]

44 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Communiqué de presse du 01/02/2022

Arrêt des extractions de sable. Le Peuple des Dunes de Batz à Bréhat s’interroge.

Nombre de médias divers (presse, radio , TV ...) et d'élus ont laissé entendre que la CAN cessait définitivement l'exploitation de la Dune de Sable Coquillier en baie de Lannion. Pendant que certains représentants d’associations et autres personnalités se joignent aux précédents pour exprimer leur joie et célébrer ‘leur victoire’, le Peuple des Dunes de Batz à Bréhat s’interroge.

On peut comprendre qu'en cette période d’annonces électorales de tout poil, des tractations diverses aient lieu, tentant de calmer les électeurs et ne pas irriter d'avantage tous les lobbies impliqués dans cette affaire industrielle qui a secoué tant le Trégor et son environnement, que la Bretagne et la France.

Mais n’est-il pas curieux que cette "décision de la CAN" qui aurait été faite en novembre 2021, n'apparaisse bien opportunément que fin janvier 2022 en pleine période électorale ?

La CAN renoncerait à poursuivre l’extraction (nous le vérifions actuellement). Mais en droit minier, il existe le droit de suite qui permet de céder une concession d’exploitation à une autre société.

Après les élections un nouveau "scoop" annoncera peut-être : "Nouveau coup de théâtre, la concession de la CAN a été revendue et cédée à un autre exploitant qui démarre l’extraction dans les jours prochains." … et il nous faudra bien, comme la dernière fois, appeler la population à redescendre dans la rue !

Au-delà du blabla habituel, nous avons besoin d’éléments tangibles, sérieux et réglementaires écrits pour mettre un terme définitif à ce combat. Ce que nous attendons et réclamons depuis le début, c’est l’abrogation du décret Macron / Valls initial.

Chat échaudé craint l’eau froide. Des conventions citoyennes ont cru à la sincérité des décideurs pour s’apercevoir ensuite qu’elles se sont fait berner ! L'affaire a eu tellement de rebonds, d'annonces d'élus et de représentants d’associations diverses, de procès multiples y compris en appel, que la sagesse et le sérieux de notre association réclament des preuves écrites avant de se réjouir et de crier victoire tous azimuts.

L'exercice du devoir de réserve des fonctionnaires et agents de l'état en période électorale s’appliquera à partir du 18 mars 2022. D’ici là, ils peuvent encore se prononcer juridiquement et clairement sur cette concession pour éviter tout malentendu.

Pour le Conseil d’Administration du Peuple de Dunes de Batz à Bréhat, Loïc Cabel Président.

A propos : Le Peuple des Dunes de Batz à Bréhat est une association déposée représentant toutes les associations et individuels du collectif du même nom. Selon nos statuts, le Conseil d'Administration décide et le bureau, Président compris,exécute. Le Président ne remplace pas l'association, il en est le porte parole. Il ne nous est donc pas toujours possible de réagir aussi rapidement que d'autres aux actualités du moment sans consultation préalable et nous vous prions de nous en excuser même si nous en sommes fiers.

Ceci explique aussi la signature qui ne se résume pas à un nom plus un titre.

Loic CABEL
02/02/2022 - 16:51:21

Toujours l'accaparation des biens publics à ds fins mercantiles et sans en référer au peuple , et le RIP pour quand ?

MICHELE CATHALA
01/02/2022 - 22:06:41

une victoire merci à vous

SYLVIA VALETTA
31/01/2022 - 10:52:13

Merci à Pierre-Yves Boisnard pour ces magnifiques diaporamas sur une lutte exemplaire qui finit bien.

Peuple des Dunes 12 juillet 2013
https://www.flickr.com/photos/pyb29/albums/72157650118618712/with/9274757983/  

Manifestation Peuple des Dunes 24.01.15 Lannion
https://www.flickr.com/photos/pyb29/albums/72157650466845265  

Manifestation des opposants au projet d’extraction de sable en baie de Lannion 08.06.15
https://www.flickr.com/photos/pyb29/albums/72157651912609533  

Manifestation Peuple des dunes Quimper le 17 octobre 2015 
https://www.flickr.com/photos/pyb29/albums/72157659978967805  

"SOS save our sand" Trébeurden 22 novembre 2015
https://www.flickr.com/photos/pyb29/albums/72157659177041443  

Stop aux prélèvements de sable Saint-Malo Timac Agro Groupe Roullier
https://www.flickr.com/photos/pyb29/sets/72157669712948142/with/27666111460/  

"Pas touche au sable" Trébeurden dimanche 30 octobre 2016
https://www.flickr.com/photos/pyb29/albums/72157675807885996  

Rassemblement à Trébeurden des opposants à l'extraction de sable en Baie de Lannion le dimanche 13 août 2017
https://www.flickr.com/photos/pyb29/albums/72157687488164096/with/35750308443/  

Alain UGUEN
31/01/2022 - 08:01:32

L’extraction de sable en baie de Lannion, c’est fini

?Selon le député Éric Bothorel, la Compagnie armoricaine de navigation a décidé de procéder à l’arrêt définitif des travaux miniers sur la concession des sables coquilliers en baie de Lannion (Côtes-d’Armor). En 2016, l’extraction avait entraîné une levée de boucliers dans le Trégor.
https://www.ouest-france.fr/bretagne/lannion-22300/l-extraction-de-sable-en-baie-de-lannion-c-est-fini-394b1ab0-801f-11ec-be7c-6adc9f4bf6f7  

Alain UGUEN
29/01/2022 - 16:15:17

Décidemment, rien ne change, la frénésie du "toujours plus" ne faiblit pas!!!!

Que vont en penser les poissons et toute la faune marine?...Les pêcheurs doivent apprécier?...

Eugène-François Ravenet
06/01/2021 - 17:01:53

Tous des NULS !!!! Que faire ??? %Marcel ./

Marcel Caucheteux
06/01/2021 - 16:44:42

Lannion. Extraction de sable : la requête de l’Agglo rejetée en appel
https://www.ouest-france.fr/bretagne/lannion-22300/lannion-extraction-de-sable-la-requete-de-l-agglo-rejetee-en-appel-7108747  

Alain UGUEN
06/01/2021 - 07:51:23

Le dossier de l’extraction de sable bientôt clos
https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/tredrez-locquemeau/le-dossier-de-l-extraction-de-sable-bientot-clos-12-01-2020-12475761.php  

Alain UGUEN
13/01/2020 - 08:30:20

Cessez de piller la Nature

isabelle obscur
25/11/2017 - 09:32:45

Quand il n'y aura plus de plages, que fera-t-on ? et la vie qui existe dans le sable!!
la mer monte de + en + et cela participe à l'accélération de la montée des eaux. On peutse passer de béton qui n'isole rien du tout. Il y a bien d'autres matériaux écologiques isolants pour les maisons

Isabelle DINVAUT
09/11/2017 - 23:45:56

Faut pas s'étonner si la côte recule ! Jusqu'où ?

michel perraud
20/09/2017 - 12:45:49

Faut pas s'étonner si la côte recule ! Jusqu'où ?

michel perraud
20/09/2017 - 12:44:08

Outre les effets sur la faune et la flore aquatique, l'extraction du sable modifie les courants et risque d'entrainer l'erosion du rivage

Christiane Poinsignon
18/09/2017 - 21:56:50

Mr Hulot il faut arrêter cette gabegie de ressource naturelle!

caroline gindre
18/09/2017 - 16:41:32

stop

anne-marie AUDURIER
17/09/2017 - 13:41:30

Nicolas Hulot, alors?
Au secours! exprimez-vous SVP

un anonyme
15/09/2017 - 11:21:17

STOP au pillage de la planète !

Quelle cynisme mortifère, ces entreprises sans foi ni loi ni scrupules qui n'oeuvrent que pour l'appât du gain, et ces politiques qui laissent faire...
On va encore nous dire que c'est le progrès... Ce mot à la mode qui autorise la destruction de notre santé, de notre alimentation, de l'eau (polluée), des arbres (qui nous permettent de respirer, de vivre), des animaux qui vivent dans ces arbres.
Que dire de plus, réveillons nous ! Nous sommes complices en fermant les yeux et en ne nous révoltant pas.

Nadine Musso
14/09/2017 - 22:30:44

Les sables coquillers ne sont pas un matériau inerte qu'on extrairait pour de bonnes raisons (gagner de l'argent facilement); c'est un lieu de vie qui fournit à la faune une zone de refuge et de ressource en particulier pour les juvéniles. Ce mécanisme est bien connu; il est indispensable à la faune marine et l'appât du gain conduit à perturber pendant des années ces zones. C'est plus que cupide c'est détruire la nature dont l'homme a besoin. Ne scions pas la branche

Le Vérinois

Le Vérinois
14/09/2017 - 22:17:52

Monsieur Roulier, stop. les faluns du Quiou, les chaux de la mayenne, la chaux de Chartres de Bretagne, vous les avez concurrencé avec intelligence à partir du draguage puis du , broyage sur le port de Saint Servan. De commerçant dans les Côtes du Nord dans les années 50, vous êtes devenu un grand de l'agro alimentaire à Saint Malo. Restez grand par la réflexion et une orientation nouvelle pour votre entreprise. Vous devez dissoudre cette société de draguage, la vôtre, qui n'a plus sa raison d'être. Défendez les valeurs de civilisation qui sont celles de beaucoup de vos compatriotes bretons. Parmi eux il n'y a pas que les écologistes et les défenseurs de l'environnement. Votre dignité et celle du groupe valent mieux que les réserves accumulées. Reprenez le chemin de vos idées, celles des années cinquante si la dignité est toujours votre horizon......dignité qui vous rendait sympathique et amical.

saint servan
14/09/2017 - 22:17:01

Allô cher Zébulon? c'est Pollux... Notre terre-mère est en souffrance, elle se déchaîne et notre "pâle" ministre, Nicolas HULOT se mets la tête dans le hublot!!!

marie-joëlle PAGE
14/09/2017 - 21:42:48

C'est David contre Gauliath.
Nous avons eu ce problème dans notre village...Nous nous sommes battus mais toutes les administrations ainsi que le tribunal ont fait le forcing. "La mafia" était plus forte que nous (citoyen de seconde zone)mais COURAGE continuez à vous battre....

Marie gallien
14/09/2017 - 21:15:17

et si on tenter de réfléchir avant de procéder à de nouvelles atteintes à l'environement

michel armagnat
14/09/2017 - 17:58:35

En effet, votre idée de récupérer les coquilles d'huitres, dans des container à cet effet serait une bonne idée, il faudrait faire de même pour les coquilles d'oeufs !
Tout ce recyclage serait le bienvenu, bravo pour votre idée, y'& plus qu'à le mettre à exécution
encore bravo !

berthe
14/09/2017 - 17:05:58

Comme j'ai pu le constater, ce sable est utilisé pour les allées des cimetières (vu à Tréguier et Guingamp, sans doute ailleurs), les arguments utilisés pour justifier son extraction sont juste fantaisistes n'importe quel type de gravier pourrait faire l'affaire plutot qu'un sable précieux pour la vie.

Jean-Philippe Sap
14/09/2017 - 15:32:45

C'est quand même dommage que tout le monde s'indigne juste avant la catastrophe. Les "bons Bretons" de Bréhat ET D'AILLEURS n'auraient vraiment pas pu se mobiliser plus tôt?....

marc ragon
14/09/2017 - 13:46:04

Combien de tonnes de sable potentielles partent dans les poubelles avec les coquilles d'huitres?
Mais voilà quand vous proposez au vendeur/ostréiculteur de rapporter les coquilles, il vous regarde, effaré, comme si vous étiez un extra-terrestre !!!
N'est-ce-pas à notre ministre Nicolas Hulot de faire quelque chose?????

zébulon
14/09/2017 - 12:54:51

N'oublions pas qu'à l'origine du projet de "l'extraction des sables de la baie de Lannion" est un certain MACRON, alors ministre !
Avec le CETA (conclusion définitive et irréversible le 21 septembre 2017, par le Président ! ), les problèmes vont s'intensifier car les grandes entreprises américaines, canadiennes (en attendant d'autres accords commerciaux avec d'autres continents (déjà en cours de conception)...sont à l'affût, très réactives). Elles seront aidées et confortées par les inadmissibles "Tribunaux arbitraires"(privés) qui déjà attaquent et réclament aux Etats réfractaires des milliards de compensation.
Nous pouvons encore, très urgemment, nous opposer à ce(s) Traité(s)(CETA/TAFTA/TISA (services). REAGISSEZ

un anonyme
14/09/2017 - 12:45:28

Ici en Centre Bretagne,les exploiteurs agricoles épandent chaque année des tonnes de maërl arrosées de tonnes de lisier,pour y planter et récolter des tonnes de maïs.Sur ces terres,plus trace du moindre lombric,ni de la moindre taupinière.C'est un désastre écologique!!!Après la mort des sols,la mort des mers,et après?

Paul BZH
14/09/2017 - 12:44:54

Au nom du principe écologique de l'érosion du littoral il ne faut absolument pas toucher à ces sables.

Chantal BAYOUT
14/09/2017 - 11:57:26

que fait notre ministre de l'environnement super Lucky Luck

un anonyme
14/09/2017 - 11:44:25

On se doutait bien que le ministre de la transition écologique était là pour le décor, mais en voici la démonstration flagrante. La planète n'appartient ni aux technocrates du gouvernement ni aux entreprises du MEDEF. Moins de 40% des électeurs ne fait pas une majorité légitime pour un président de la république (res publica ?).

Françoise Clerc
14/09/2017 - 10:49:51

Le pilage continue, sans limites, jusqu'à épuisement complet!!!!

cactus
14/09/2017 - 10:48:02

Après être devenu la poubelle des éleveurs de porcs, la Bretagne, une des plus belle terre de notre pays, va perdre ses plus belles plages, ses plus belles réserves de marines.
Le sable présent est déposé par les courants passants. Le sable qui sera pris dans ce gisement sera constamment renouvelé par de nouveaux apports venant de autres endroits. Ce gisement ne manquera jamais de sable au détriment de gisements naturels sur d'autres sites. Cette exploitation créera le vide de sable dans un rayon très important, la mer déplaçant des millions de m3.
Le groupe Roullier sera responsable d'un désastre qui ne se limitera pas à l'endroit même de l'extraction mais un désastre écologique de toute une partie de cette côte.
Le Groupe Roullier ! Que dis-je, NON, C'est le gouvernement qui accorde cette autorisation, nos décideurs, ceux que nous avons élus sont ceux qui en seront responsable.
Peuple breton, peuple de France,
Sortez vos bonnets rouges

dany
14/09/2017 - 09:54:55

Vision d'ensemble et à long terme serait une bonne idée qu'auraient pu avoir nos respon sables...

Christian Perez-Gil
13/09/2017 - 21:28:07

La communauté de communes de Marennes-Oléron récupère les coquilles dures (huîtres, St-Jacques, coques...) et les utilise en recyclage.
Comme quoi c'est possible, suffit d'un peu de bonne volonté.

Anibé
13/09/2017 - 20:45:19

Y en a + qu'assez de ces saccageurs de la Planète pour le fric!

Christiane Huard
13/09/2017 - 19:02:51

Il est inadmissible de laisser une entreprise privée ou non de disposer d'une ressource naturelle pour en tirer profit, l'Administration car c'est elle la responsable et non pas les divers présidents qui se suivent et se ressemblent est remplie de gens corrompus et négligeant aidée par les élus depuis le plus bas échelon pour mettre en place des passe droits aux industriels pollueurs, resquilleurs, profiteurs et maîtres chanteurs à l'emploi pour toujours plus d'abus et d'inégalité, ont les a laissé faire à tous les niveaux et le résultat, ce sont eux qui dirigent le monde et nous imposent leur loi, contribuant aux déficit publics quant aux maladies que leurs activités apportent pesant inexorablement sur la sécurité sociale, quant à la gestion des ressources, et les innombrables exemples
combattons les sans cesse

léonomad
13/09/2017 - 18:58:22

preservons notre environnement , preservons le littoral breton

marie florence dispa
13/09/2017 - 17:54:35

J'espère que nos amis bretons ne laisseront pas confisquer la nature pour le profit de nantis ( Groupe Roullier ) protégé et soutenu, très certainement, par certains élus locaux !
Ces élus décident mais n'osent pas s'afficher publiquement en faveur de cette extraction de sable dans la baie!
Enfin, il s'agit d'un bien naturel qu'il faut protéger.

Michel DURAND
13/09/2017 - 17:12:34

Shame on you les tueurs du vivant et des vivants !

un anonyme
13/09/2017 - 15:33:28

Encore une nuisance en Bretagne !!

Pierre BELLERT
13/09/2017 - 15:14:38

Ce projet d'extraction de sable n'a aucun sens. C'est un scandale économique et démocratique et écologique.

Franck Boniface
13/09/2017 - 14:50:05

Vaudrait mieux investir dans le raclage et recyclage des algues qui tuent et dans l'assainissement de tous ces élevages de porcs en Bretagne.
Ne rajoutons pas des business de porc à ceux qui sont déjà là!
Il s'agit d'avoir une vision d'ensemble des pb écolo-économiques de la Bretagne et de penser intelligent et utile.

un anonyme
13/09/2017 - 14:12:09

[ Voir l'archive ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !