actualité écologie

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

météo

Les amis des 150

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

AG Cyberacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

22 V'là les acteurs des transitions

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

2023 l'année des droits

Ne laissez pas vos appareils en veille

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

2024 année délicate

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

SPAM etc...

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Ballan (37) Pas de construction sur le coteau de la zone humide(bis)

Mise en ligne du 06/06/2023 au 22/02/2024

Un projet de construction de 2 terrains de tennis couverts (bâtiment de 50m par 40m sur une hauteur de 10m), en contrebas de "la Taillerie" est engagé par la mairie de Ballan-Miré". Ce projet va artificialiser plus de 2000 m2 de la prairie qui descend vers la zone humide, proche du centre de Ballan-Miré.

Bilan de la cyberaction :

1826 participants

Les multiples demandes de préservation du coteau de la zone humide des Prés à 37510 Ballan n'ont pas été écoutées par le maire.
Fin juillet, le chantier de son projet de construction d'un bâtiment en bardage métallique a démarré.
Paysage et biodiversité à proximité de la zone humide des Prés sont irrémédiablement détruits, après remblaiement du coteau avec des milliers de M3 de granulats calcaire...
Le "paysage" est maintenant comparable à celui d'un chantier d'autoroute.
Le maire est resté sourd et aveugle aux interpellations citoyennes, aux avis négatifs de l'association naturaliste de Touraine, la Sépant, aux avis techniques très réservés des services de l'eau de la Préfecture, de la métropole de Tours...

Merci aux plus de 1700 signataires sur chacune des deux pétitions Cyberacteurs, l'une au maire, l'autre au président de Tours métropole...
C'est un très bel appui à la nature et au combat de notre association, Ballan Nature Environnement.
Merci à tous ceux et celles qui nous ont soutenu !

Dernière info, pour les amateurs d'histoire : Un vestige historique rare, une entrée souterraine voutée, datée du 14ème siècle par les services de la DRAC, mise au jour lors du chantier...Sera-t-elle de nature à infléchir le projet de construction ?
Malheureusement ce vestige semble avoir été découvert tard, après que le site naturel ait été totalement détruit...
christian Roy

Présentation de la cyberaction :

Contexte environnemental

En l'état, la localisation de ce projet va dégrader de manière irréversible les perspectives de développement d'une riche biodiversité, avec de nombreuses variétés de plantes à fleurs dans  cette zone. Elle va également dégrader la qualité du cadre de vie des habitants car ce vallon naturel, très facilement accessible depuis un centre ville très minéralisé, permet aujourd'hui à tous les habitants de profiter de la beauté du site, d'une fraîcheur bienvenue en été, de son calme ; les services qu'il apporte sont précieux pour tous.

Une nouvelle artificialisation, avec l'imperméabilisation des sols, va à l'encontre d'une protection naturelle vis à vis des risques d'inondation, davantage probables avec des événements météorologiques plus violents à venir, du fait du changement climatique. Déclarée désastreuse par les experts, depuis 2021, l'artificialisation est traquée par la loi, qui avec un objectif zéro-artificialisation des espaces naturels, impose aux collectivités moitié moins d'artificialisation.

D'autres alternatives de localisation de ce projet d'équipement sportif existent et doivent être étudiées par la municipalité. 

lettre au maire à l'automne dernier

Monsieur le Maire de Ballan-Miré,
Ballan-Miré est une commune où il fait bon vivre.
A proximité du centre très urbanisé de la métropole, elle reste un havre de calme.

Elle le doit à l'importance et la qualité de son patrimoine naturel, bois et espaces naturels, car elle a eu l'intelligence de les conserver, en les défendant si nécessaire, autour des quartiers d'habitation et à proximité du centre-ville.

En son état actuel, le projet municipal de tennis couverts remet en cause cet équilibre harmonieux entre ville et nature.

Le vallon des Prés, en contrebas de la place de la Taillerie, est une zone humide, traversée par un ruisseau, bordée d'un côté par un bois, de l'autre par une prairie en pente douce vers le ruisseau. C'est un paysage diversifié remarquable.

Cet ensemble - prairie, fond de vallon, bois du Cinquième - espace naturel de grande qualité est communal et ouvert à tous, à deux pas de nombreuses résidences et à proximité du centre ville.
Promeneurs, joggeurs, marcheurs, observateurs de la nature de tous âges fréquentent et apprécient le lieu qui, préservé de toute construction, apporte repos, calme, tranquillité. Quelques chevreuils qu'on peut souvent apercevoir soirs ou matins sont du même avis !

Construire, au milieu de la prairie et traversant toute sa pente, un bâtiment de 50m x 40m d'une hauteur de 10m, avec une large voie de sécurité d'un côté et un bassin de rétention des eaux de toiture de l'autre, voilà le projet actuel proposé pour ce site !

Les études préalables sont engagées, les plans sont faits, un coût annoncé en conseil municipal (1.300.000 euros), le projet présenté.

Un projet mais avec quelles conséquences pour la nature et la biodiversité ?

Le paysage sera irrémédiablement saccagé par le bâtiment, verrue qui, montée en remblai dans la pente de la prairie, fermera la perspective actuelle sur le vallon.
La prairie, tronçonnée, minéralisée en son milieu par l'ensemble bâti sera totalement dénaturée, réduite à deux parcelles isolées, séparées par un bâtiment.

Consultée pour avis d'expert, la SEPANT, association naturaliste respectée et à laquelle la municipalité fait appel pour l'Inventaire de Biodiversité Communale en cours à Ballan, reconnaît le grand intérêt de cette zone humide avec sa prairie pour la diversité de leurs milieux, propices à de nombreuses espèces de faune et de flore.

Elle recommande de ne pas construire sur ce site (SEPANT Rapport 07 2022).

Un projet mais avec quelles conséquences pour le climat et notre bien-être futur ?

Les sols végétalisés sont très bénéfiques, c'est reconnu, au plan climatique ils diminuent le réchauffement et, très concrètement, chaque été ils nous apportent des îlots de fraîcheur car ils stockent beaucoup moins de chaleur que les sols construits ou bitumés.
Toutes les villes, y compris Ballan ! cherchent à végétaliser leurs espaces urbains trop bitumés.
Sols végétalisés et zones humides ont aussi un rôle reconnu dans la gestion des eaux de pluie, en jouant un rôle d'éponge, stockant l'eau puis la restituant lentement aux milieux naturels par infiltration ; ils diminuent les risques d'inondation.

Toutes les expertises, ainsi que les lois et les réglementations locales, font de la sauvegarde des espaces naturels et spécialement des zones humides une priorité.
Et à Ballan, on artificialiserait plus de 2000 m2 de sols en coteau d'une zone humide ?
Est-ce raisonnable ? Est-ce l'intérêt général des ballanais et des habitants de la métropole?

Ballan Nature Environnement
https://www.facebook.com/ZADLesPresABallan/      

La future salle de tennis fait réagir
https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/commune/ballan-mire/ballan-mire-la-salle-de-tennis-couvert-toujours-au-coeur-des-debats  

recours gracieux ce printemps

Mi-avril notre association a adressé au maire un recours gracieux très argumenté (pensant préparer ainsi un recours ultérieur devant le tribunal) contre le permis de construire accordé.

Début mai, rejet du maire sans aucune réponse à nos arguments. Mais en nous signalant que notre association de moins d'un an d'existence (au jour de la demande de permis par sa commune), n'est pas en droit de faire un recours contentieux et encourt des dommages intérêts si elle le fait....

Fin mai, rien n'est encore perdu.
En un an, le coût du projet passé de 1,2 à + de 2 millions, c'est très (trop ?) gros pour la commune (8000 hab) déjà assez endettée. 
Le maire court après les subventions, au dernier conseil il fait voter une demande de concours de 550.000€ auprès de la Métropole...
Nous n'avions pas attendu pour sensibiliser dès janvier les collectivités susceptibles de subventionner le projet. 
Plus un message en direct sur "Local génial", TV Tours Val de Loire le 7/02.
https://www.tvtours.fr/emission/11/tilt?fbclid=IwAR0VWmdHUM6B0lmGGT4xx5QWrr_wXI-DAZWvlYCtPdFVSWpPZblsRhyRxt8#x8i3x9c/Local%20G%C3%A9nial%20-%2008/02/2023%20-%20Partie%202  

La région a déjà refusé tout financement. Des élus écologistes nous soutiennent à Tours et à la Métropole...

Enfin le démarrage du chantier vient d'être décalé par le maire, d'avril à octobre prochain...

En conclusion, notre combat est maintenant entièrement axé sur la communication citoyenne et le plaidoyer auprès des échelons territoriaux potentiellement financeurs...

Nous vous proposons donc d'interpeller à présent la métropole de Tours sollicitée pour subventionner le projet.

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Président
Le projet de construction de 2 tennis couverts de Ballan Miré va :
- saccager un paysage naturel typique,
- fermer un corridor écologique inscrit au SCoT,
- artificialiser plus de 2600 m2 de prairie,
- bouleverser et mettre en péril la zone humide située en contrebas,
- amplifier le risque d'inondation en aval.

La Métropole ne doit pas, ne peut pas subventionner un projet qui va à l'encontre de toutes les priorités territoriales.
Dans cette attente, croyez en ma vigilance sur vos décisions

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

8 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Les multiples demandes de préservation du coteau de la zone humide des Prés à 37510 Ballan n'ont pas été écoutées par le maire.
Fin juillet, le chantier de son projet de construction d'un bâtiment en bardage métallique a démarré.
Paysage et biodiversité à proximité de la zone humide des Prés sont irrémédiablement détruits, après remblaiement du coteau avec des milliers de M3 de granulats calcaire...
Le "paysage" est maintenant comparable à celui d'un chantier d'autoroute.
Le maire est resté sourd et aveugle aux interpellations citoyennes, aux avis négatifs de l'association naturaliste de Touraine, la Sépant, aux avis techniques très réservés des services de l'eau de la Préfecture, de la métropole de Tours...

Merci aux plus de 1700 signataires sur chacune des deux pétitions Cyberacteurs, l'une au maire, l'autre au président de Tours métropole...
C'est un très bel appui à la nature et au combat de notre association, Ballan Nature Environnement.
Merci à tous ceux et celles qui nous ont soutenu !

Dernière info, pour les amateurs d'histoire : Un vestige historique rare, une entrée souterraine voutée, datée du 14ème siècle par les services de la DRAC, mise au jour lors du chantier...Sera-t-elle de nature à infléchir le projet de construction ?
Malheureusement ce vestige semble avoir été découvert tard, après que le site naturel ait été totalement détruit...

christian Roy
Le 05/09/2023 à 15:37:39

Parce qu'il y a urgence de respecter le vivant (humains et planète) dans toutes nos décisions personnelles, professionnelles (donc financières, entrepreneuriale et politiques aussi, etc).

Cloé Perrotin
Le 14/06/2023 à 00:10:58

C'est une épidémie : encore un maire allergique au Zéro Artificialisation Nette !
Aux édiles de Ballan et d'ailleurs qui s'obstinent à transformer leur mairie en annexe de la Fédération française du Bâtiment, je propose de faire cadeau d'une boîte de Zan, ces petits bonbons réglisse bien connus.

Frawald
Le 08/06/2023 à 06:46:08

M. le Président de la métropole, vous avez des interlocuteurs sains de corps et d’esprit. S’ils vous demandent de renoncer à ce terrain de tennis, c’est que les conséquences seraient terrifiques. La zone humide qui ravit les habitants risque, en devenant béton, bitume, goudron, revêtement puant, rectangles grillagés, voies d’accès et parkings pour voitures chinoises, de priver d'un lieu où le bonheur est vert.
Pourquoi vous obstinez-vous à contrarier l’eau: les courts pourraient se transformer en piscines. Apparemment, les animaux et les végétaux vous émeuvent peu. Pourtant ils sont les seuls à nous rendre optimistes.
Les enfants et ados ne veulent plus jouer à la baballe jaune. Les belles années des casseurs de raquettes internationaux sont finies.
N’attentez pas à ce lieu qui sent bon, chante harmonieusement et doit survivre malgré tous les ravageurs.
Achat Nussy

Colette Nusbaum Vallet
Le 07/06/2023 à 18:15:07

Les zones humides sont un sanctuaire de biodiversité

Françoise Givord
Le 07/06/2023 à 15:31:26

Tenez bon, les Maires se croient tout puissant, et vont contre l'avis des habitants, ne vous laissez pas faire !

Geneviève KILBURG
Le 07/06/2023 à 15:12:52

La commission européenne prépare des mesures pour restaurer les milieux naturels dégradés (il y a de quoi faire!!!), autant ne pas aggraver la situation en supprimant une zone humide, après tant d'autres déjà sacrifiées sur l'autel de la croissance!.

Eugène-François Ravenet
Le 07/06/2023 à 13:36:00

L'accès à l'eau devient chaque été plus problématique en France et il y a encore des élus qui s'obstinent à détruire des zones humides. Faut-il encore rappeler que des zones humides fonctionnelles sont le seul et unique moyen de gérer à moindre coût les eaux d'écoulant des bassins versants, tant du point de vue quantitatif que qualitatif. Un ha de zone humide préservé évite à la collectivité de débourser 2000€/an en frais liés à la gestion de l'eau.

ERIC ROBIN
Le 07/06/2023 à 12:38:13

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !