actualité écologie

météo

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Journal des Bonnes Nouvelles

Les amis des 150

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

vacances de votre animateur

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

2023 l'année des droits

2024 année délicate

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

SPAM etc...

22 V'là les acteurs des transitions

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Interdiction des filtres à cigarettes

Mise en ligne du 01/06/2023 au 22/02/2024

Plus de 130 acteurs de la santé et de l'environnement appellent à l'interdiction des filtres à cigarettes. La pollution massive des mégots et ses conséquences sur l'environnement et la santé sont mises en lumière. Voici les arguments et recommandations des experts lors des négociations du traité plastique à Paris.

Bilan de la cyberaction :

1439 participants

Présentation de la cyberaction :

Allo docteur : Les filtres à cigarettes une catastrophes pour la santé et l'environnement
https://content.jwplatform.com/previews/Um2DsxW5  

A l’occasion de la Journée mondiale sans tabac ce 31 mais, une demande urgente émane d’un groupe de plus de 130 acteurs* influents dans les domaines de la santé et de l’environnement : l’interdiction des filtres à cigarettes. Car la cigarette pollue avec les substances chimiques qu’elle contient. Ces acteurs tirent la sonnette d’alarme quant aux méfaits des mégots de cigarette, qui sont devenus l’une des formes les plus répandues de pollution plastique toxique à l’échelle mondiale. Cette pollution nuit gravement aux écosystèmes marins. Voici les raisons qui sous-tendent cette demande, les chiffres alarmants révélés par un rapport de l’OMS, et les solutions préconisées par les experts pour contrer cette menace environnementale majeure.

LES CHIFFRES ALARMANTS DE LA POLLUTION DES MÉGOTS DE CIGARETTES

Les organisations non gouvernementales plaident, en tant que Comité de négociation intergouvernemental (INC-2), que la France s’aligne sur les traités relatifs aux droits humains et à la santé, notamment la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac. Elles demandent également que l’industrie du tabac assume la responsabilité de la pollution et des déchets qu’elle engendre.
QUE CONTIENT UN FILTRE À CIGARETTES ?
Un filtre à cigarettes est composé d’un matériau poreux, le plus souvent de la cellulose acétate, qui est enroulé ou comprimé pour former une petite tige. Le filtre peut également contenir des additifs chimiques tels que des agents de rétention de goudron ou des agents aromatisants.
Le rôle principal du filtre à cigarettes est de réduire la quantité de goudron, de nicotine et d’autres substances nocives inhalées par le fumeur. Le matériau filtrant retient une partie de ces substances lorsqu’elles passent à travers le filtre lors de l’inhalation de la fumée de cigarette. Cependant, il est important de noter que même avec un filtre, la fumée de cigarette contient encore de nombreuses substances toxiques.

Il convient de souligner que les filtres à cigarettes ne sont pas biodégradables et contribuent à la pollution environnementale. Les mégots de cigarettes, qui contiennent les filtres, sont souvent jetés dans la nature et peuvent mettre des années à se décomposer, libérant ainsi des substances nocives dans l’environnement.
LES MÉGOTS DE CIGARETTES, UN FLÉAU MONDIAL
Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), chaque année, sur les 6 000 milliards de cigarettes produites par l’industrie du tabac, 4 500 milliards de mégots se retrouvent dans la nature, faisant des mégots le principal déchet collecté sur les côtes et dans les zones urbaines à travers le monde.

Il faut attendre 12 ans pour que le simple fait de jeter un mégot de cigarette cesse de nuire à la nature en polluant l’eau qui s’infiltre dans le sol et finit par rejoindre les nappes phréatiques, les rivières et l’océan.
Chaque mégot contamine 500 litres d’eau, ce qui rend cette pollution encore plus alarmante.

Chaque année, environ 4 300 milliards de mégots de cigarettes sont jetés au sol dans le monde, soit environ 12 milliards par jour ou 140 000 mégots par seconde. Ce qui rend ce problème si pervers, c’est que les mégots sont petits, et il est difficile d’imaginer qu’ils puissent avoir un impact aussi coûteux pour la planète et notre porte-monnaie. En effet, plus l’eau est polluée, plus les traitements nécessaires sont coûteux et répercutés sur nos factures. Les animaux sauvages, notamment les poissons, en subissent également les conséquences.

LES DANGERS DES FILTRES À CIGARETTES POUR LA SANTÉ ET L’ENVIRONNEMENT

Les mégots de cigarettes, ainsi que le plastique, sont les deux principaux types de déchets que l’on retrouve aujourd’hui dans le monde, et ce sont également ceux que l’on retrouve le plus fréquemment sur nos côtes et les océans.
Les filtres de cigarettes sont suffisamment petits pour être ingérés par les animaux marins, et lorsqu’ils se décomposent, ils libèrent des milliers de particules microplastiques extrêmement délétère pour l’environnement.

Les experts s’accordent sur le fait que la seule solution véritablement efficace pour faire face à la pollution massive et toxique des mégots est d’interdire complètement les filtres de cigarettes. Les initiatives de collecte des mégots, les réglementations sur les déchets, les filtres dits « biodégradables » ou encore le recyclage de ces déchets ne sont pas des solutions viables.

Des instances publiques majeures aux Pays-Bas et en Belgique, ainsi que des partis politiques au Danemark, ont récemment appelé à l’interdiction totale des filtres et recommandent la même démarche aux autres États membres de l’Union européenne.
De plus, côté santé, il est aujourd’hui largement documenté que les filtres de cigarettes ne présentent aucun bénéfice pour la santé, et l’industrie du tabac en est consciente depuis au moins cinquante ans, d’où l’importance d’arrêter de fumer pour nos poumons ou de se tourner vers la cigarette électronique bien moins nocive et contenant un nombre moins de substances chimiques. Sachez que les filtres incitent les fumeurs à inhaler plus profondément et plus longtemps les produits du tabac, augmentant ainsi l’addictivité et la toxicité du tabac. Les filtres donnent une fausse impression de sécurité, car les fumeurs croient à tort qu’ils purifient la fumée des substances nocives. De plus, la présence de filtres est associée à une forme plus agressive de cancer du poumon, l’adénocarcinome.

POURQUOI INTERDIRE LES FILTRES À CIGARETTES ?
L’interdiction des filtres à cigarettes est souvent env isagée dans le but de protéger l’environnement pour plusieurs raisons :

Pollution plastique : les filtres à cigarettes sont principalement composés de cellulose acétate, un matériau plastique qui met beaucoup de temps à se décomposer dans la nature. Les mégots de cigarettes, qui contiennent les filtres, sont l’un des déchets les plus fréquemment retrouvés dans les espaces extérieurs tels que les plages, les rues et les parcs. Ces mégots jetés négligemment contribuent à la pollution plastique et peuvent contaminer les écosystèmes terrestres et aquatiques.

Dommages pour la faune et la flore : les mégots de cigarettes et leurs filtres peuvent être ingérés par les animaux, en particulier les oiseaux et les poissons, entraînant des problèmes de santé et même la mort. Les substances toxiques présentes dans les filtres, ainsi que les produits chimiques issus de leur dégradation, peuvent contaminer les écosystèmes et perturber la biodiversité.

Coûts de nettoyage : le nettoyage des mégots de cigarettes dans les espaces publics et les zones sensibles représente un coût élevé pour les municipalités et les organismes de gestion des déchets. L’interdiction des filtres à cigarettes pourrait réduire la quantité de mégots jetés et diminuer ainsi les dépenses liées à leur collecte et à leur élimination.

Sensibilisation à la pollution : l’interdiction des filtres à cigarettes enverrait un message fort sur l’importance de préserver l’environnement et de réduire la pollution plastique. Cela pourrait encourager une prise de conscience plus large sur les problèmes liés à la consommation de tabac et à la responsabilité individuelle de préserver l’environnement.

Effets sur la santé : contrairement à ce que certains fumeurs peuvent penser, les filtres à cigarettes n’éliminent pas complètement les substances nocives de la fumée de tabac. Les toxines et les composés chimiques dangereux tels que le goudron, la nicotine et les agents cancérigènes peuvent encore être inhalés malgré l’utilisation d’un filtre. De plus, les filtres peuvent induire une fausse sensation de sécurité chez les fumeurs, les incitant à inhaler plus profondément et plus fréquemment, ce qui augmente les risques pour la santé.

Lutte antitabac : l’interdiction des filtres à cigarettes pourrait être considérée comme une mesure dissuasive supplémentaire pour réduire la consommation de tabac. En supprimant les filtres, on peut rendre la fumée de cigarette plus âpre et désagréable, ce qui peut encourager certains fumeurs à réduire ou à arrêter leur consommation.

L’APPEL EN FAVEUR DE L’INTERDICTION DES FILTRES À CIGARETTES LORS DES NÉGOCIATIONS DU TRAITÉ PLASTIQUE

Plus de 100 organisations non gouvernementales de santé membres de la Stop Tobacco Pollution Alliance (STPA) et des organisations environnementales non gouvernementales telles que Ban Toxics (Philippines), Break Free From Plastic (BFFP), Comparatively for Tanzania Elites Community Organizers (CTECO), Development Indian Ocean Network, Earthday.org (Earth Day Network), Ecowaste Coalition, Green Africa Youth Organization, Health Care Without Harm, Hebdo Ecolo, Hej! Support, La Voix des affamés de la RDC, Let’s Do It World, MarViva, No Plastic In My Sea, Objectif Zéro Plastique, Ocean Purpose Project, Pesticide Action Network, Reacción Climática, Save the Climate, Seed Africa, Surfrider Foundation, The center of islamic studies-PPI Unas, The World is home asbl, Upholding Life And Nature (ULAN), Vietnam zero waste alliance, entre autres, se sont jointes à la déclaration.

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur
Alors que les négociations sur le traité sur le plastique se poursuivent, il est essentiel que les délégués se rappellent que l’industrie du tabac n’est pas un acteur engagé, mais plutôt un pollueur qui doit être tenu responsable des dommages qu’elle cause à la santé humaine et à l’environnement, conformément à la Convention-Cadre de l’OMS.
Dans cette attente recevez mes salutations vigilantes.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

12 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


L’Assemblée nationale vote l’interdiction des cigarettes électroniques jetables
https://www.lemonde.fr/sante/article/2023/12/05/l-assemblee-nationale-vote-l-interdiction-des-cigarettes-electroniques-jetables_6203890_1651302.html  

Alain UGUEN
Le 05/12/2023 à 12:12:14

TABAGISME : INTERDICTION DE VENTE AVANT 21 ANS, HAUSSE DES TAXES… VOICI LES PROPOSITIONS CHOCS DU COMITÉ DE LUTTE
https://www.cnews.fr/sante/2023-06-07/tabagisme-interdiction-de-vente-avant-21-ans-hausse-des-taxes-voici-les  

Alain UGUEN
Le 07/06/2023 à 11:13:30

je n'utilise que des filtres bio depuis que je sais que les non bio contiennent du plastique...
est-ce que les bios sont aussi dangereux pour l'environnement ?

béatrice jung luijken
Le 06/06/2023 à 15:16:05

Tout çà pour du fric!

Alain Rouault
Le 05/06/2023 à 15:38:58

le profit ou la vie ???

axelle saury
Le 05/06/2023 à 11:13:03

Traité contre la pollution plastique : timide victoire face aux pollueurs
https://reporterre.net/Traite-contre-la-pollution-plastique-timide-victoire-face-aux-pollueurs  

Alain UGUEN
Le 03/06/2023 à 15:30:05

C'est un peu compliqué : en fait la solution serait que les fumeurs arrêtent de fumer ! Non ? Parce que fumer sans filtre, ben, ça risque d'être encore plus dangereux pour leur santé...
Y'a pas de solution à ce type de problème.
Les bouées de natation pour empêcher de se noyer les enfants qui apprennent à nager, sont aussi en plastique, et se retrouvent parfois dans les profondeurs de la mer. Faut-il interdire les bouées de natation ? (au risque de laisser les non-nageurs se noyer ?)

Anne
Le 02/06/2023 à 22:08:27

Il faudrait aussi imposer de prendre une assurance prenant en charge la part de sécurité sociale car la collectivité ne peut pas inciter des gens à avoir une absence choisie, d'hygiène de vie. Mais très compliqué car l'absence de soin a aussi un coup pour la collectivité...

Jérôme AUDOUIN
Le 02/06/2023 à 12:37:46

pour y parvenir, il faudrait arrêter de fumer et .... de vendre des cigarettes ! allons nous priser comme au 17ème siècle ?? il existe des associations/entrepreneurs qui recyclent les mégots, comme cy'clop; et autre; il suffit d'écrire "recyclage des mégots " et plusieurs références apparaissent; Et puis, à l'échelle des fumeurs = munissez vous d'un cendrier de poche qu'en fin de journée vous videz dans un récipient approprié pour le déposer au recyclage; pas très compliqué; c'est juste un début

maripachats
Le 02/06/2023 à 12:05:23

J'ai une bien meilleure proposition: Taxer à hauteur des sommes nécessaires à la dépollution les industriels fabricants (chimistes), les industriels utilisateurs (cigarettiers) ET les acheteurs (consommateurs) suivant le rapport 100:10:1 conforme à ce qui est étudié en gestion des risques: plus on s'approche de la source du problème, plus on doit être attentifs au risque et plus l'effort doit être important. Quant aux amendes pour contravention aux règles de non-pollution en flagrant-délit, elles doivent être exemplaires et dissuasives. Enfin, les filtres en question sont polluants, ok. Mais quid de la recherche d'alternatives non-polluantes?
Encore une fois, j'ai le sentiment qu'on tape sur un clou juste au risque de le voir ressortir ailleurs. Est-ce si compliqué de regarder le problème dans sa globalité?

Philippe LEBOURG
Le 01/06/2023 à 17:41:09

Toxicité des polluants éternels : les industriels savaient depuis 50 ans
https://reporterre.net/Toxicite-des-polluants-eternels-les-industriels-savaient-depuis-50-ans  

Alain UGUEN
Le 01/06/2023 à 11:46:58

Nos corps sont contaminés par des microplastiques dangereux
https://reporterre.net/Nos-corps-sont-contamines-par-des-microplastiques-dangereux  

Alain UGUEN
Le 01/06/2023 à 11:46:11

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !