actualité écologie

Soutien permanent aux paysans de NDDL

OPÉRATION

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : CONSULTATION DE L’UNION EUROPÉENNE SUR LES GAZ DE SCHISTE

Mise en ligne du 22/01/2013 au 25/03/2013

L'Union Européenne organise une consultation SUR LES GAZ DE SCHISTE MISE EN LIGNE JUSQU’AU 23 MARS 2013

Bilan de la cyberaction :

5200 participants

Présentation de la cyberaction :

http://ec.europa.eu/yourvoice/ipm/forms/dispatch?form=SHALEGAS&lang=fr  

Notre partenaire Juriste en droit et droit européen de l'Environnement, Danièle Favari de l'Association Mesure Conservatoire, propose, pour les convaincus qui ont du temps, de répondre en ligne à partir des réponses qu'elle vous suggère.
http://www.cyberacteurs.org/forum/viewtopic.php?f=19&t=11714  

Pour ceux qui ont moins de temps, nous vous proposons de participer à la cyber @ction ci-dessous en écrivant à l'adresse proposée par la Commission pour cette consultation.

Danièle Favari Association Mesure Conservatoire
Alain Uguen Association Cyber @cteurs

* anthropique : Relatif à l'activité humaine.
Qualifie tout élément provoqué directement ou indirectement par l'action de l'homme: érosion des sols, pollution par les pesticides ...

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur

Les combustibles fossiles non conventionnels (gaz et huile de schiste) ne doivent en aucun cas être exploités en Europe. En effet, nul n’ignore maintenant que le réchauffement climatique est à 90% d’origine anthropique* et que cela va occasionner des bouleversements sans précédent sur la biosphère et l’humanité toute entière. La nécessité se fait donc impérieuse de convaincre nos dirigeants que nos besoins du présent ne doivent pas compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs. Ce combat, nous le faisons aussi pour contrer l’impact très certainement incommensurable, les conséquences sous-évaluées de l’exploitation – qui ne sera jamais sécuritaire par quelque technique que ce soit - des gaz et huiles de schiste car il n’existe et n’existera pas de processus industriel écologiquement recevable pour cette extraction.

En effet, la fracturation, créée artificiellement avant l’extraction par la nécessité de libérer le méthane piégé dans la roche-mère, va occasionner un processus irréversible d’écoulement du gaz dans les failles naturelles ou créées. Cette migration va se poursuivre pendant des décennies, voire davantage, en une opération où aucune solution technique ne sera disponible pour remettre le shale dans son état d’imperméabilité originelle. Aucun organisme ne peut alors en prévoir les conséquences.
Les arguments des foreurs qui imputent les risques de pollution des nappes phréatiques à une défectuosité du tubage sont irrecevables au vu de la tendance à la dispersion de ce composé volatil.

La situation économique actuelle ne sera pas non plus résolue par cette "énergie de diversion" - dont le rapide déclin de la production est attesté par de récentes études de l’UE - nous éloignant d’une économie soutenable car la création d’emplois par les énergies fossiles est un mythe, une main-d’œuvre à haute technicité étant requise pour les emplois on et off-shore.

L’application de la réglementation européenne reste difficile car elle est principalement liée aux produits et nécessite une révision du cadre réglementaire actuel alors que la politique de l'Union dans le domaine de l'environnement vise un niveau de protection élevé, et il conviendrait de souscrire aux préconisations de l’OCDE par la généralisation de mécanismes pour que « polluer coûte plus cher que respecter l'environnement".

Dans cette attente, Je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, l’expression de ma mobilisation citoyenne.

 

16 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Sur votre site,il n'est souvent question que des risques de l'exploitation du gaz de schiste en France.Mais,ces risques pourraient bientôt arriver en Belgique.En effet,le ministre belge de l'énergie,M.Wathelet,songe à en autoriser l'exploitation en Wallonie.Cette aberration énergétique entraînerait inévitablement des saccages et un empoisonnement durables de la nature wallonne.Il est très regrettable que vous ne lanciez pas aussi des cyberactions en Belgique,afin de pouvoir mieux lutter contre ces éventuels saccages.

un anonyme
Le 08/02/2013 à 23:49:53

Et quand bien même le réchauffement climatique ne serait pas à 90% d'origine anthropique, c'est une raison suffisante pour laisser exploiter des gaz de schiste sous nos pieds?
Faut-il rappeler que la combustion de gaz fossiles augmente les taux de particules cancérigènes dans l'air?

GangrN
Le 08/02/2013 à 08:32:22

Je reste toujours pantois de constater qu'il y a encore des personnes pour nier le caractère essentiellement anthropique du réchauffement climatique. Ces sceptiques envers et contre tout devraient regarder l'émission d'Arte, demain mardi, consacrée aux adeptes des théories du complot.
Quant au questionnaire, auquel j'ai répondu, il me semble effectivement très orienté dans le sens des pros-gaz de schiste. Mais il vaut mieux y répondre (avec les suggestions proposées) que ne pas le faire du tout...

kelimp
Le 04/02/2013 à 19:31:42

"nul n’ignore maintenant que le réchauffement climatique est à 90% d’origine anthropique"
Encore une affirmation péremptoire qui n'engage que les convaincus ou lobotomisés par les lobbys réchauffistes. Pourquoi cet argument est-il toujours mis en avant ? car il se vend bien et qu'on joue sur la corde sensible de la paranoïa climatique alors que d'autres arguments bien plus certains suffisent à rejeter l'exploitation des gaz de schiste. Je ne signe donc pas cette pétition malsaine, tout en sachant que ce serait pure folie de se lancer dans cette voie.

imix1
Le 28/01/2013 à 13:29:26

J'ai répondu à l'enquête sur le site, et j'ai aussi cliqué sur le bouton pour leur envoyer un courriel (à ENV-SHALE-GAS@ec.europa.eu.   ). Voici un copié/collé de mon message :

-----
Bonjour,

J'ai répondu à votre enquête sur "les combustibles fossiles non conventionnels (par ex. le gaz de schiste) en Europe" (http://ec.europa.eu/yourvoice/ipm/forms/dispatch?form=SHALEGAS&lang=fr),   et j'ai deux remarques à vous faire :

Premièrement, vous déclarez en préambule que "la Commission a inclus dans son programme de travail pour 2013 l'élaboration d'un «cadre d’évaluation des questions liées à l'environnement, au climat et à l'énergie visant à permettre une extraction sûre et sécurisée des hydrocarbures non conventionnels»".
Donc, pour vous, la question est réglée, on peut exploiter le gaz de schiste sans la moindre atteinte sur l'environnement et la santé, et l'enquête que vous lancez auprès des citoyens n'est qu'une "opération de com". Mais j'y ai quand même répondu, en espérant me tromper. Je suis peut-être victime de préjugés engendrés par la mauvaise réputation de la Commission européenne, qu'on dit influencée par les multinationales et les lobbies de l'industrie.

Deuxièmement, une bonne partie des questions supposent implicitement qu'on va de toute façon autoriser partout l'exploitation des combustibles non conventionnels, comme si c'était une fatalité. Votre consultation est donc tendancieuse, et méprise l'opinion des citoyens.

Cordialement,
-----

alaroz
Le 25/01/2013 à 15:16:27

Regardez Arte mardi soir prochain, il y a une emission spéciale gaz de schiste.

Sylvie
Le 24/01/2013 à 16:35:25

Ce questionnaire est complètement biaisé.
Les questions et propositions sont trop orientées. Cela n'est pas une consultation démocratique, mais une manipulation complète pour nous faire dire ce que les lobbies et multinationales ont envie d'entendre.
Face à une écoute et limite d'analyse aussi manichéenne, j'ai répondu d'une façon tout aussi polarisée, (puisqu'il semble que la conclusion au questionnaire se fasse par la balance bénéfice/risque)

JULIEN O.
Le 23/01/2013 à 23:12:21

Je ne vois pas où est le problème de ce texte, il ne fait que relater ce qui a déjà été dit des milliers de fois ! En ce qui me concerne je suis d'accord avec lui. Des scientifiques avaient pris la parole à une émission de france inter qui expliquaient très bien tout celà !

Sylvie
Le 23/01/2013 à 13:14:47

Un article interessant sur le gaz de schiste et les méfaits de son exploitation par les pionniers en la matière : http://www.bastamag.net/article2894.html  

Mahanand
Le 23/01/2013 à 11:47:59

Ce texte est consternant en effet. Je ne signerai pas cette ... chose.
Je suis sûr qu'on doit pouvoir faire mieux !

desmond1er
Le 23/01/2013 à 10:03:30

http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/public/pdf/article_climat.pdf  

Ce document est une blague. Au premier coup d'oeil on voit que ca n'est pas un scientifique qui en est à l'origine mais un militant qui part de sa conclusion et brode autour. Il n'y a qu'à voir le vocabulaire employé et les trois pauvres graphiques.

Mais passons, certes le carbone n'est pas à l'origine de TOUS nos maux, d'ailleurs en se débrouillant mieux on pourrait se débarrasser du problème facilement, en combattant la désertification par exemple, (CO2= miam miam pour les plantes) mais ça suppose une meilleure utilisation des sols etc...

Le méthane est bien pire quant à l'effet de serre et on en parle peu et ça n'est pas le seul. Donc oui c'est politique tout ça mais non ça n'est pas une raison pour polluer plus.

Si le texte de l'action ne vous plait pas, modifiez-le.

Karlinski
Le 23/01/2013 à 09:54:34

Et bien quoique je puisse en être jugée par d'autres personnes, moi non plus je ne signerai pas avec l'argument de l'origine quasi-totalement anthropique du réchauffement. Je ne m'étalerai pas sur le sujet pour être déjà rentrer dans des débats interminables, vous n'êtes même pas obligé de publier mon commentaire, juste dire que je ne suis peut être pas la seule que ça arrête. Merci de votre lecture.

Corinne
Le 23/01/2013 à 05:09:25

@Mme Dardalhon

C'est vrai, vous avez raison! Quelques centaines, voire quelques milliers, de chercheurs dans le monde ont montré scientifiquement que 90% du réchauffement était d'origine anthropique, ils ont eu le prix Nobel pour ce travail de fond, mais c'est totalement gratuit! Ca ne prouve rien. D'ailleurs, le grand spécialiste de la question, Claude Allègre n'a eu aucun mal à prouver qu'ils avaient tort, à lui tout seul. Il lui a suffi de modifier les courbes qui le dérangeaient et de trafiquer la moitié des assertions de ses "collègues" pour cela. Maintenant, vous nous sortez l'analyse d'un certain Gilbert Tallent qui semble ne pas en manquer pour embrouiller les gens. Ce genre de diatribe qui a l'air sérieuse et documentée (comme le bouquin d'Allègre avant que les spécialistes nous montrent qu'il était malhonnêtement trafiqué pour arriver à ses fins) se dégonfle comme une baudruche dès que des gens compétents se penchent dessus. Malheureusement, ce genre de page web où les gens se croient plus malins que les membres du GIEC sont courantes et on ne peut pas perdre son temps à démontrer qu'ils ont tort d'autant qu'ils vont vous expliquer à tous les coups que vous êtes victime de la pensée unique, etc... On retrouve les mêmes arguments que ceux employés par les créationistes. Donc c'est perdre son temps que de vouloir discuter. Enfin, je ne prendrai qu'un seul exemple de la page web de M. Tallent, celle qui "montre" que la température redescend depuis 1995. Malheureusement, M. Tallent ne sait pas lire un graphe car ce qui est montré n'est pas la température moyenne de la Terre mais sa variation d'une année sur l'autre et ce que dit ce graphe est que depuis 1975, cette variation a toujours été positive et que donc la température moyenne ne cesse de croître même si il y a un petit "palier" depuis 1995. Une fois qu'on a compris qu'il a mal lu la figure, tout le baratin autour s'écroule et on n'a aucun mal à imaginer qu'il en est de même du reste. Donc, si, venez signer la pétition car la Terre se réchauffe à cause de nous et les gaz de schiste sont une malédiction.

Lorenzaccio
Le 22/01/2013 à 21:10:52

à cette Christine qui semble peu un perdue à se légitimer : Si vos références sont la revue "Nature", vous risquez d'emmener ceux qui vous suivent bé-bétement dans le mur, et vous avec.
J'ai du mal à comprendre l'exactitude de vos propos, ni à accueillir les obédiences qui vous ont bien manipulée.
Par contre, je supporte pas que vous en profitiez pour tenter (bien maladroitement et sans réeels arguments), de séduire d'autres. Bonne chance dans vos réflexions, mais il reste encore pas mal de boulot ! Salutations.

Jeff
Le 22/01/2013 à 21:07:53

J'ai déjà renseigné le questionnaire et je ne participerai pas à la cyberaction car je suis loin de partager les propos qui sont tenus dans la lettre et, notamment, cette affirmation gratuite selon laquelle le changement climatique serait à 90% d'origine anthropique!
Il y a tant d'autres excellentes raisons de ne pas exploiter les ressources fossiles pourquoi se servir d'un argument pour le moins controversé, malgré le matraquage incessant qui vise à l'imposer comme un dogme?
Pour voir les choses autrement lire par exemple :
http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/public/pdf/article_climat.pdf  
http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2012/01/09/Sciento-cratie  

Christine Dardalhon
Le 22/01/2013 à 17:33:09

J'ai déjà répondu à ce questionnaire

Daniel JAGLINE
Le 22/01/2013 à 17:12:59

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !