actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les 10 jours verts Transacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

La Terre vue depuis l’espace

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Journal des Bonnes Nouvelles

OPÉRATION

victoire pour Gabriel Dufils

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : hospitalisation sous contrainte d'un militant non violent

Lundi 26 mars 2012, un militant défenseur de l’environnement s’est rendu à la mairie de son village vers 18 h, pour la protection de la zone terrestre Natura 2000 du village, dont une partie a été déclassée. Il a alors entamé une action non violente dans les locaux de l’hôtel de ville en s'enchaînant à la grille d’un puits.

Bilan de la cyberaction :

5196 participants

Un militant écolo s'est accroché à la grille d'un puits devant la mairie d'un petit village , Loupian, parce qu'il veut défendre ses convictions, notamment l'une d'elles, ne pas laisser déclasser un site natura 2000 de sa commune . Ce classement permet la préservation des espèces fragiles. Il fait son boulot de militant écologiste. Il va aussi loin que ses convictions le portent pour se faire entendre des élus responsables.
Le maire, quelque peu mécontent, a pondu un arrêté pour le faire hospitaliser d'office, avec l'aide des gendarmes. Sur la base de cette loi, qui détermine que lorsqu'il est de notoriété qu'une personne trouble l'ordre public et met sa vie en danger, on peut la faire hospitaliser.
S'accrocher à la grille d'un puits est un danger.

D'après le Midi Libre (1),
http://www.midilibre.fr/2012/04/04/le-militant-ecolo-interne-huit-jours,481388.php
 
"le 26 mars en fin d’après-midi, l’un de ses administrés, connu pour faire feu de tout bois sur les questions environnementales débarque en mairie et s’enchaîne à l’aide d’un gros antivol de moto à la grille qui couvre un puits intérieur.

"Il entendait protester contre le prétendu déclassement d’une zone Natura 2000, explique le maire. J’ai longuement tenté de lui expliquer qu’il se trompait. Il ne voulait rien entendre. La grille sur laquelle il se trouvait n’avait pas été prévue pour supporter le poids d’un corps. Je craignais qu’elle cède, j’ai appelé la gendarmerie."

L’homme, débarrassé de ses entraves, est présenté au médecin du centre de secours de Mèze auquel il aurait réitéré ses menaces suicidaires. Le praticien ordonne donc son hospitalisation. "Il fallait un arrêté que j’ai immédiatement signé. On l’a conduit à l’hôpital psychiatrique La Colombière à Montpellier", conclut le maire.

Selon le blog Médiapart
http://blogs.mediapart.fr/blog/poj/030412/la-france-psychiatrisee  
"L'édile de Loupian a trouvé le médecin des pompiers pour rédiger l'attestation médicale nécessaire à faire interner d'office ce militant écologiste à l'Hopital de la Colombière ; lequel établissement ne s'est pas étonné de voir arriver une personne saine d'esprit (encadrée de gendarmes - signe clinique d'une pathologie en France ?) et insiste même à la garder au prétexte qu'elle refuse de se faire "soigner"."



Enfin, selon l'article du Midi Libre (1) "Au terme de 72 heures d’observation, l’hospitalisation d’office est confirmée par un arrêté préfectoral. La mesure n’a été levée que mardi après-midi par le préfet après avis médical.

L’homme sera donc resté huit jours à La Colombière dans son intérêt pour les uns, dans le cadre d’une "garde à vue psychiatrique inadmissible" pour les autres. Ces derniers ne comptent pas s’arrêter là. Les arrêtés du maire et du préfet devraient être traduits devant le juge administratif. On parle également d’une plainte au civil."


http://www.midilibre.fr/2012/04/04/le-militant-ecolo-interne-huit-jours,481388.php  

Présentation de la cyberaction :

Elus, gendarmes et pompiers se rendent sur place et décident, bien que l'action se déroule dans le calme, de l'hospitalisation d'office du militant par arrêté municipal !

4 jours plus tard, personne n'a pu communiquer avec ce militant. Il a pu recevoir des visites de sa famille seulement à partir de samedi. La municipalité refuse de donner toute information. La gendarmerie indique que l'action troublait l'ordre public et que le militant présentait un danger... pour lui-même !

Depuis la promulgation de la nouvelle loi du 5 juillet 2011, sur les hospitalisations psychiatrique sans consentement, des situations analogues sont malheureusement de plus en plus fréquentes envers les militants ou les syndicalistes. En effet, tous les « troubles à l’ordre public » peuvent être dorénavant psychiatrisés, solution de facilité qui entraîne une privation de liberté pendant au moins 48h.

C’est une atteinte considérable portée aux libertés et aux droits sociaux. De nombreuses organisations signataires de l’appel commun contre les soins sécuritaires dénoncent avec force cette loi liberticide, entre autres : la Ligue des Droits de l’Homme, l’Union Syndicale de la Psychiatrie, SUD santé sociaux, le parti de gauche ou le parti communiste…..

De telles pratiques s’inscrivent dans les dérives autoritaires actuelles et ne sont pas compatibles avec un Etat de Droit.

Des membres de la Ligue des Droits de l’Homme, du collectif des faucheurs volontaires d’OGM, du collectif NON à hinterland et des citoyens ont constitué un collectif le 30 mars lors d’une mobilisation dans la mairie de son village.


Nous exigeons que cette privation de liberté cesse le plus tôt possible.

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Maire

Je me joins aux membres de la Ligue des Droits de l’Homme, du collectif des faucheurs volontaires d’OGM, du collectif NON à hinterland et des citoyens qui ont constitué un collectif le 30 mars lors d’une mobilisation dans la mairie de son village pour que la privation de liberté de Jean Pascal cesse le plus tôt possible.

Dans l'attente de votre décision, je vous prie d'agréer mes salutations citoyennes.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

35 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

attention, je viens de lire des commentaires qui sont avec contre vérités. ne pas confondre LDH ligue des droits de l'homme avec la CCDH : http://www.ccdh.fr/Les-origines-de-CCDH_a57.html  

Les origines de CCDH

Quand CCDH a été créée en 1969 aux Etats-Unis, le monde était largement ignorant de la nature, de l'importance et des effets des pratiques psychiatriques. Aucun contrôle ne s'exerçait alors sur celles-ci. C'était un monde dans lequel les millions de personnes souffrant de maladie mentale n'avaient aucune voix pour se faire entendre. CCDH est devenue cette voix. CCDH a été co-fondée par l'Église de Scientologie (*) en tant qu'association indépendante dont le but est d'exposer les violations des droits de l'homme commises en psychiatrie et d'assainir le domaine de la santé mentale. Le co-fondateur de CCDH est le Docteur Thomas Szasz, Professeur de Psychiatrie, écrivain et philosophe de renommée internationale.
de lus un reportage france 3 est disponible ici : https://www.youtube.com/watch?v=XQRRLn84Mgo&feature=youtu.be  

stéphanie muzard le moing
Le 03/04/2012 à 22:38:29

J'ai fait 7h de garde à vue à Epinal pour m'être promené en ville le 04.12.2011, avec chapeau "sortons du nucléaire, fermons Fessenheim" et masque médical. Arrestation musclée, perte de mon parapluie et pantalon déchiré, conduite à très grande vitesse à l'hôpital puis commissariat. Pas de prise de sang ni éthylotest. Je n'ai opposé aucune résistance mais j'ai encore mal à l'épaule gauche ce jour (menottage musclé).J'avais bu 2 verres de vin chaud et c'est leur alibi. Contravention de 75+22 euros pour trouble à l'ordre public; non payer, j'ai fait opposition lundi 02.04.2012 et passerai donc prochainement au tribunal de épinal.

Appono Astos
Le 03/04/2012 à 16:11:06

Bravo Jacqueline, quel courage de ses opinions ! Plus il y aura d'hommes et femmes sandwich sur les marchés avec leur pancarte sur le dos, et plus nous garantirons la démocratie !
Et courage aussi à Jean Pascal, dont je lis dans le quotidien régional, Midi Libre Aude pour ne pas le citer, qu'il est toujours embastillé une semaine plus tard : il faut que ce SCANDALE TOTALITARISTE cesse ! Votez bien chers amis, virons le petit nain fou et dangereux : à lui la camisole !

Nefer
Le 03/04/2012 à 15:43:24

A Michel Perdriset
Le pire de l'histoire c'est que le "petit" maire est encarté socialiste

francis de loupian
Le 03/04/2012 à 13:41:18

Difficile de défendre quelqu'un quand on ne connaît pas son nom, ses actions jusque là, ses amis, ses relations, ses groupes de militance.
On nous dit que sa famille ne veut pas donner son nom, mais s'il est connu il en a un, ou au moins une association, connue, elle.
On soutiendrait un anonyme sur la seule fois d'un texte écrit par on ne sait qui, ni une organisation connue, ni des noms connus.
Bref, c'est peut-être une excellente cause, mais il est impossible de signer sans savoir pour quoi, pour quoi, et qui soutient.
Pourquoi laisser passer un tel texte non identifié ?
C'est malsain.

PI
Le 03/04/2012 à 13:40:19

L'arbitraire et l'abus de pouvoir sont les deux mamelles de la dictature. Ce "petit" Maire ne fait qu'appliquer les directives du "Grand Maitre" en perte de pouvoir, qui n'a plus que comme dernier recours avant la chute finale et tant espérée, que de "terroriser" ses sujets!

Michel Perdriset
Le 03/04/2012 à 11:40:55

Que des adeptes de la scientologie viennent polluer le débat n'a rien d'étonnant. Cela ne doit pas nous détourner du but de cette pétition...

Bob 92 Zinn
Le 03/04/2012 à 09:53:06

à Sébastien: Merci pour ce lien sur le site du collectif Psychiatrie. Bien qu'il donne lieu à des échanges de commentaires surréalistes, il remplit une fonction démocratique de témoignage et de dénonciation très bien venu. Et merci pour l'incitation pertinente à la recherche personnelle et permanente de "qui me cause?"

à Laurence: oui, on peut parfois se retrouver en mauvaise compagnie en décriant des dérives, mais il ne faut pas confondre: la pétition n'émane pas de cette association. Cf. la fin de "Plus d'infos".

à Jean-Pierre et à Jaqueline: MERCI!

PhL38F
Le 03/04/2012 à 09:28:05

la personne qui a enfariné hollande a été hospitalisé sous contrainte aussi et personne n'a rien fait pour elle c'est tout simplement écoeurant c'est pire que l'inquisition je suis de tout coeur avec vous pour ce militant mais ou va t'on on revient au temps des rois c'est vrai que sarko et sa nunuche vive comme des rois et ce maire devrait démissionner c'est inadmissible!

michèle
Le 03/04/2012 à 09:14:14

Cela me dérange pour une fois de signer une pétition qui émane de la scientologie! Ne pourrait -on pas défendre nos libertés sans passer par eux?

Laurence
Le 03/04/2012 à 08:52:14

Jéhovah notre créateur nous laisse le libre choix de manifester ou d'exprimer nos points de vu même si le monde entier ne partage pas nos analyses des choses ou nos convictions. Ce militant a eu le courage de mettre en évidence par son action courageuse, la destruction de l'environnement au profit de certains personnages cupide dans sa commune. Il à exprimer son amour pour la terre que notre créateur à créé. Cela est tout à son honneur! Que Dieu lui en tienne compte et le délivre de ses ennemis. En ma qualité de prophète pour le compte du royaume de Jéhovah, je tiens à annoncer la destruction de ceux qui détruisent la terre et de ceux qui s'opposent à cette destruction comme ce militant qui a exprimé son amour pour la terre. Le mal que ses ennemis lui font et feront sera compté contre eux à coup sûr!!!! Félix

Félix
Le 03/04/2012 à 08:45:58

Nous ne pouvons en aucun cas tolérer plus longtemps la dérive fascisante de ce régime politique. J'ai changé la pétition de la manière suivante :

Monsieur le Maire

Je me joins aux membres de la Ligue des Droits de l’Homme, du collectif des faucheurs volontaires d’OGM, du collectif NON à hinterland et des citoyens qui ont constitué un collectif le 30 mars lors d’une mobilisation dans la mairie de son village pour que la privation de liberté de Jean Pascal cesse le plus tôt possible. Ces pratiques sont indignes d'une démocratie. En aucun cas un hôpital psychiatrique ne peut servir de moyen de pression politique. La France a ratifié la convention européenne des droits de l'homme. Que ce gouvernement respecte ces engagements.

Dans l'attente de votre décision, je vous prie d'agréer mes salutations citoyennes vigilantes.

Pas de Guantanamo Made in France !

Bob 92 Zinn
Le 03/04/2012 à 00:45:41

@roseamoon: Il est toujours intéressant de cliquer sur l'onglet "qui sommes nous?" d'un site. Regardez qui est derrière l'organisme dont vous avez posté le lien...

Cordialement.

SebC
Le 03/04/2012 à 00:40:28

A l'attention de Pauline, Sylvie, pnlbouda, et de tous les autres: Cyberacteur avait, il y a quelques temps, "rejoint" la cause du "collectif des 39". Ce collectif s'indignait de la création de la loi qui (entre autres) a permis ce qui est arrivé.
Je vous enjoins, si ce n'est déjà fait, à vous rendre sur le site dudit collectif, et à signer la pétition.

http://www.collectifpsychiatrie.fr/  

Cordialement.
Sébastien.

SebC
Le 02/04/2012 à 23:57:25

Merci à celui qui nous montre le chemin du courage,
Merci à ceux qui le soutiennent pour qu'il ne soit pas isolé,
Espoir pour tous....

Florence
Le 02/04/2012 à 23:21:09

Une pensée de soutien pour Jean-Pascal. J'espère seulement que le personnel des hôpitaux psychiatriques sait garder un minimum de discernement face à ces abus de demandes d'internement de force. Ça fait froid dans le dos...

Pauline
Le 02/04/2012 à 21:49:07

Voilà ce qui attend chacun de nous si on se retrouve en conflit avec le gouvernement; il faut se soutenir, et réagir!!!
Courage Jean Pascal, on est avec toi...

sylvie
Le 02/04/2012 à 21:09:19

je vous propose de faire une action contre cette loi liberticide qui permet l'internement de citoyens responsables et actif!!!!

pnlbouda
Le 02/04/2012 à 20:42:30

Les raisons invoquées pour interner un citoyen responsable de ses actes (et courageux, puisqu'il a la volonté de les exprimer de manière non violente), ces raisons sont tout simplement inacceptables et anti- républicaines.

Claude Vénézia
Le 02/04/2012 à 20:38:38

Voilà une raison de plus d'encourager de mener des actions telle que celle de Jean Pascal : débusquer un élu foncièrement abusif dans ses méthodes.
Manière de préparer 2014 : espérons que ses concitoyen-ne-s auront pu ainsi découvrir un des côtés 'obscurs' de leur premier magistrat.
Et le protéger de lui même en ne le réélisant pas.

Pierre HOUSEZ
Le 02/04/2012 à 20:00:51

C'est tout simplement honteux ! Cela démontre par les faits, que nous sommes dans une monarchie Républicaine qui devient de plus en plus TOTALITAIRE...Avec un "Président-Empereur" qui se permet de donner des leçons de démocratie au monde entier ...C'est bien notre société qui délire et non pas ce militant de "bon sens" à qui j'apporte tout mon soutien !

François
Le 02/04/2012 à 19:26:54

Détourner une loi et emprisonner(car c'est de la prison déguisée ni plus ni moins) des gens comme bon nous semble,ça me fait vraiment penser à des méthodes dictatoriales et ça me choque!!C'est invraisemblable!Je pense que les citoyens français que nous sommes ne sont pas les seuls à devoir se faire du souci,je pense que les unités psychiatriques vont rapidement se retrouver débordées et dépassées par la situation!Trouble à l'ordre public et hôpital psychiatrique,c'est un mariage vraiment liberticide,c'est inacceptable!!

Katnapping
Le 02/04/2012 à 19:22:25

Merci à Jean-Pierre et à Francis de Loupian de vous élever publiquement contre cette pratique arbitraire.
J'ose espérer que bon nombre de villageois sur les 2093 auront également à cœur de manifester leur soutien à Jean-Pascal, s'indigneront d'un tel pouvoir arbitraire collectif (maire, élus, gendarmes et pompiers) et saurons accueillir avec bienveillance le retour immédiat de Jean-Pascal.
Merci à Géro pour l'info du site de la commission des droits de l'homme et du citoyen existant depuis 1974 et à laquelle je rajoute le lien http://www.ccdh.fr/Abus-psychiatriques-parlez-en-_a55.html  

roseamoon
Le 02/04/2012 à 18:07:32

Courage Jean-Michel de tout coeur avec toi face à l'arbitraire et aux dérives municipales.
"Le pouvoir crée des monstres" (Saint Just)

francis de loupian
Le 02/04/2012 à 17:13:36

Monsieur le Maire

En tant qu'ancien élu, et après enquête sur la personne, je me joins aux membres de la Ligue des Droits de l’Homme, et des citoyens qui ont constitué un collectif le 30 mars lors d’une mobilisation dans la mairie de votre village pour que la privation de liberté de Jean Pascal cesse le plus tôt possible.
Je trouve scandaleux, qu'un simple Maire de campagne, puisse prendre une telle décision, sans recours à une autorité médicale de contrôle.

Attentif à votre décision de faire libérer Jean PASCAL, de lui demander PARDON en vrai homme, et présenter publiquement vos excuses, devant vos électeurs, et la presse. Ce jour là, je n'aurais plus honte d'être un citoyen français.

Que direz-vous à l'issue de cette triste affaire, que vous soyez poursuivi pour abus de pouvoir sur un constat mal évalué, et que l'on vous soumettre par exemple aux mêmes traitements infligés à cet homme, que vous avez “jugé “ "encombrant"....??

Je me pose TRES SINCEREMENT LA QUESTION DE SAVOIR LEQUEL DES DEUX est le plus encombrant.....???

Jean-Pierre LEGROS
Architecte , Directeur d'entreprise et ancien élu.

LEGROS
Le 02/04/2012 à 17:04:25

Ces individus aux pouvoir veulent diriger le peuple sous la pression et la terreur.

3Phil
Le 02/04/2012 à 16:33:21

Contre l'abus de pouvoir et l'arbitraire,signons.

3Phil
Le 02/04/2012 à 16:31:18

GRAND SOUTIEN,à toi,Jean Pascal,qui n'aura eu que pour seul reproche de t'être exprimé....Ne sommes nous pas dans un pays démocratique??On commence à se poser la question,depuis quelque temps...

lavivie
Le 02/04/2012 à 15:24:10

Voilà comment vont finir tous ceux qui s'opposent au gouvernement, dont le souci sera de donner des clients aux lobbies pharmaceutiques, qui sont de grands criminels, dans le domaine de la psychiatrie.
Si vous avez le temps, regardez un peu toute l'information sur le site de la commission des droits de l'homme et du citoyen.
Un vrai scandale !
Et le pire la camisole chimique avec l'obligation de se soigner sinon c'est l'hospitalisation d'office sans concertation avec le médecin en chef, seul le juge décidera. Oui c'est de la dictature !

Gero
Le 02/04/2012 à 14:48:18

Sommes nous à présent dans un état totalitaire type URSS où l'état passe la camisole de force ou (et ) la camisole chimique aux opposants sous prétexte de soins ? La privation de liberté est une chose, mais en plus être drogué contre son consentement , ce qui est un grans risque dans un hopital psy, en est une autre!

SHR
Le 02/04/2012 à 14:20:13

nous sommes tous là avec toi meme si on ne se connait pas, mais la liberté d'expression est sacrée "droit à tous les hommes", ce droit est bafoué dans de nombreux pays et maintenant à coté de chez nous, c'est intolérable nous ne pouvons pas laisser passer ça, à quand notre tour VIVE LA LIBERTE

zouzoute7
Le 02/04/2012 à 14:03:59

Allons tous nous enchaîner a ce puits pour leur montrer que plus ils ferons ce genre d'action et plus ils troublerons EUX même l'ordre public et les valeur du pays berceau des droits de l'homme !
Courage pour Jean- Pascal !

MisterMC
Le 02/04/2012 à 13:31:38

La colère et les insultes me viennent à la bouche ! C'est un pillage éhonté des âmes, un détournement des lois, un baillon à la liberté d'expression. Intolérable dans un pays démocratique...

André
Le 02/04/2012 à 11:45:45

Merci à toutes ces personnes courageuses qui se battent pour le bien commun.
Courage !!!

Mimi
Le 02/04/2012 à 11:37:56

Toutes mes pensées vont vers cet ami que je ne connais pas.

Courage, on est avec toi, et j'espère qu'ils te relâcheront très très vite.

Comme quoi il ne faut jamais militer isolé.

Moi aussi je suis isolée dans ma petite ville, et je m'attends à tout. Je ne fais que manifester en silence, avec une pancarte sur le dos, en circulant au marché, comme pour faire mes courses, mais s'il prend l'envie à quelqu'un d'en appeler à la force publique, je suis mal car on n'est pas habitué à voir quelqu'un manifester comme ça, seul.

Jacqueline
Le 02/04/2012 à 11:23:45

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !