actualité écologie

Soutien permanent aux paysans de NDDL

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : Stop Pub commerciale sur Radio-France

Mise en ligne du 18/03/2016 au 08/07/2016

Nous, auditeurs de Radio-France, avons choisi le service public pour échapper à la publicité insupportable des radios commerciales. Cet acquis est remis en cause, nous ne devons pas laisser faire !

Bilan de la pétition :

3712 participants

Présentation de la pétition :

Le CSA s'apprête à donner un avis consultatif sur le projet d'ouverture de la publicité commerciale à Radio-France (Canard enchaîné du 16 mars), alors que Radio-France viole déjà ses obligations en matière publicitaire. Radio-France a été condamnée à ce sujet deux fois, le 6/10/2015 et le 15/01/2016. Bruxelles pourrait aussi intervenir : "une personne publique s'appuyant sur des dotations de l'Etat ne peut pas s'adonner à la concurrence". Quoi qu'il en soit ,le décervelage publicitaire n'a pas sa place sur un organisme chargé d'informer et de cultiver le peuple.

http://antipub.org/  

Texte de la pétition :


Nous, auditrices et auditeurs des stations de Radio France, sommes attachés à conserver la qualité d'écoute du service public radiophonique. L'ouverture des ondes à la publicité est une insulte à notre intelligence. Nous ne pouvons absolument pas subir cette pollution mentale dont Radio France est presque la seule à nous préserver. Stop à la privatisation d'un de nos derniers services publics de qualité !

 

128 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

La pub nous rappelle que nous sommes plus des auditeurs mais des parts de marché. Désormais les radios fonctionnent à l'envers : je programme d'abord la pub et après je vois quel programme je vais mettre entre les pubs pour augmenter l'audimat...
La pub c'est le véritable C02 des multimédias. Il se propage de plus en plus malgré la redevance horriblement chère que l'on doit acquitter et qui devrait nous en protéger. Comme dit Jacques espérons que FIP , la seule radio non polluée qui subsiste, fasse de la résistance encore longtemps....

Thierry
Le 16/11/2017 à 19:29:34

La pub est une agression assimilable à de la vente forcée.

Joël Roustide
Le 11/10/2017 à 12:17:20

Bonjour
Jusqu'alors j'adorais France Inter,et bien que celle-ci se gausse d'avoir de plus en plus d'auditeurs(...?...),je ne supporte plus d'y trouver une ressemblance avec Europe 1 ou RMC ; je trouve mon bonheur avec FIP pour la musique,et France Culture pour le reste,de plus,c'est une radio qui"prends le temps.Mais pour combien sera t-on tranquille sur celles-ci..?
Battons nous pour que nos impôts préservent cette intégrité déjà en partie perdue,il n'est jamais trop tard pour bien faire.
Cordialement. Jacques 65 .27/09/17.

un anonyme
Le 27/09/2017 à 17:47:37

Enfin un monde sans pub

Timecton
Le 11/04/2017 à 09:03:47

Non aux mensonges...

Onceuponatime
Le 10/04/2017 à 14:32:26

Ras le bol des pubs Bouygues et carglass surtout sur TF1 et ces pubs de parfum c'est insupportable !!! Vues plus des millions de fois par jours t'a de quoi Peter les plombs !!!

Pimuce 73
Le 19/12/2016 à 21:11:45

Non, à la pollution visuelle.

xtorbor
Le 19/12/2016 à 17:45:52

La réponse à un commentaire qui disait que financer du contenu de site #web était neutre par rapport à la condition sociale du
lecteur, valable aussi pour le financement de chaînes de radio :

La #pub n'est pas neutre au contraire! Elle influence en premier lieu les gens moins éduqués, plus isolés, les personnes âgées ou les enfants.
Le système actuel de #financement par la pub revient donc à faire payer
les contenus que l'on regarde par les éléments les plus faibles de notre société. Il n'y a pas de quoi être fier de ce genre de financement !
Chaque année, un ménage Français consacre en moyenne 1200 euros pour financer la publicité dont le cout est répercuté sur les produits
achetés. Cette somme n'a pas du tout la même valeur selon la condition sociale du foyer.

A l'opposé #Wikipédia est vraiment neutre par rapport à la condition sociale du lecteur. Le site fonctionne avec des abonnements (dons
récurrents) si on peut, ou des dons ponctuels, ou rien. C'est au choix et pour un des sites les plus consultés de la planète c'est une
démonstration suffisante de la pertinence de l'accès au contenu à prix libre.
Et je ne parle même pas des problèmes de sécurité, de performance, de consommation d'énergie et de bande passante, d'impact environnemental,
de détérioration de l'image de soi, de sexisme ou de liberté d'expression.
Pour moi, financer un site par la pub est profondément anti-social. Et vu que maintenant il y a une offre très fournie de sites de qualité sans pub (bonjour #framasphere) je vois aussi dans les sacs à pub un aveux de
médiocrité.

P. LOEB
Le 18/10/2016 à 13:50:41

C' est grâce à la pub que la délinquance sociale existe,par souci de normalité et un désir d'appartenir à notre société. Société de consommation exacerbée par la la pollution publicitaire. Et si nous consommons juste ce que nous avons besoin à l'avenir non pas ce que les pubs cachent dans leurs messages.

chenet
Le 17/10/2016 à 22:28:01

de la pub, oui...mais pas tout le temps, de partout et non choisi !

d\'onofrio
Le 05/10/2016 à 12:46:40

Je n'ai plus de television depuis longtemps a cause de la pub (et des pubs cachees), j'ecoute encore la radio mais si les pubs viennent a la radio je l'eteindrai!
stop la pub y'en a assez!

marikalari
Le 04/10/2016 à 12:54:22

Stop a cette polution publicitaire. Merci

JSB
Le 04/10/2016 à 09:47:06

La publicité nous épuise, nous confisque des moments de pensées c'est intolérable, la pollution cérébrale pollue ntore vie !

MarinaCeleste
Le 03/10/2016 à 21:02:44

Stop à la pollution publicitaire radiophonique, pour une radio meilleure.

Ronan Thomas
Le 02/10/2016 à 09:27:19

Oui, je suis contre la publicité forcée et principalement dans les lieux publics et sur les routes.

Je proposerai d'y inscrire les lois qui sont proposées et celles qui sont votées par les députés.

Ca nous concerne plus.
Enfin, comme en Suisse pour ne pas usurper pernicieusement le mot Démocratie en France, c'est au peuple de voter les lois.

Vivaction

oates
Le 30/09/2016 à 09:31:41

Stop a cette polution publicitaire. Merci

Gentianne14
Le 30/09/2016 à 00:32:13

Bonjour,

STOP À LA PUB !

Louisa
Le 29/09/2016 à 19:43:39

ATTENTION, cette pétition ne concerne que les chaînes de Radio-France, et non pas les affiche dans l'espace public, de plus le profil [Yasyn Geilank] est inconnu sur FB

P. LOEB
Le 28/09/2016 à 13:17:20

Comme la souligner mr x dans votre vidéo " nous avons pas le choix de regarder ou non ces publicité" ceci va à l'encontre de notre liberté ( dans un certain cas)
Je vous soutiens à fond dans cette démarche et si vous avez besoin de mains pour détruire toutes ces affiches ajoutez moi sur Facebook Yasyn Geilank

Yasyn Geilani
Le 27/09/2016 à 21:04:51

Le seul but des ces affiches publicitaires est de nous soutirer ce que nous avons difficilement gagner parfois pour produire ce qu'elles exhibent,de nous rendre dépendant au leurre du bonheur en images,..Investissons ce que nous gagnons pour nourrir notre cerveau, réfléchir et ne pas rester des pions facilement prévisibles... et commençons par exiger le retrait de ces volontés affichées de nous pomper et d'avoir encore plus de facilité à nous employer...

milouz
Le 26/09/2016 à 18:59:27

Ras le bol d'être lobotomisés!! Nous ne sommes pas des moutons !!

aiweee
Le 26/09/2016 à 14:31:51

contre le lavage de cerveau permanent

claire vanden
Le 25/09/2016 à 19:36:11

:) un reve!!!

jess
Le 25/09/2016 à 11:52:42

Stop à la pub qui fait le jeu de Daesh

catherine.
Le 28/07/2016 à 00:09:33

Et FIP ou France-Musique (je ne sais plus) on fait grève pour dénoncer la stratégie de l'entreprise, c'est bien qu'il de passe quelque chose de grave, les auditeurs premiers concernés ne sont pas informés. Je pense que tout va être privatisé, vendu à un groupe de pression industriel : banque, assurance ou afficheur de pub ?

P. LOEB
Le 13/07/2016 à 13:34:52

Je ne vois pas pourquoi payer une redevance service publique,pour une radio à pub..
les informations ne sont souvent pas à l'heure ,des émissions fabuleuses disparaisse comme de P.Mayer.
la stratégie de la direction est mauvaise,les habitués vont aller ailleurs..
D.Guivarc'h

Dominique Guivarc\'h
Le 12/07/2016 à 21:18:31

je n'aime pas plus Chevalier et Laspallès que la publicité, d'ailleurs rien ne me les impose, mais je veux en dégouter personne..
Ma compagnie d'assurances, je l'ai toujours choisis à l’écart des publicités...ET DES SKETCHS
ça balance pas mal de France-Inter vers France-Info et j'aime pas les devinettes Quelques minutes après, c'est l'habitude qui nous joue des tours;faudrait varier les sketches, IL y en a suffisamment.
Faut garer un autre programme, où chacun peut mieux se garer, à moins qu'on fasse son programme ailleurs que dans le garage DES CHOIX. Pour moi c'est NOUVEAU, Je ne demande à personne de me défendre d'écouter. J'ai dans ma famille d'autres moyens, d'autres prise, dans la cellule d'écoute
Et puis je m'aperçois que je n'écoute plus le ton sur lequel on me parle, celui qui affirme que c'est pas à d'autres mais à lui seul D'ENTENDRE et qu'il lui revient la lourde charge sensitive, il tache de réceptionne bien mieux. J'en viendrais à attendre avec appréhension le retour des faussetés publicitaires face au mieux disant culturels
de cette idée débilitante.pour vendre le stable et l'instable, pour garder à l'esprit autre chose de plus obscure, de plus abusif

mandelkorn
Le 11/07/2016 à 12:16:45

Bonjour,
j'aime Chevalier et Laspallès quand je décide d'écouter leurs sketches mais je les déteste quand la publicité me les impose.
Je cotise déjà à une compagnie d'assurances...
L'autre fois, j'ai basculé de France-Inter vers France-Info et devinez quoi? Quelques minutes après,j'ai retrouvé la rengaine des deux humoristes que j'avais voulu éviter!!!
Pour Vinci, c'est encore pire. Pour moi c'est devenue épidermique. Je stoppe net. J'ai dans ma famille un "vrai" Vincent...
Et puis je m'aperçois que je n'écoute plus. J'en viendrais à attendre avec appréhension le retour
de cette pub débilisante.


Je pense souvent à Patrick Lelay. Il m'a fait beaucoup de bien, car je boycotte systématique ment la chaine dont il était PDG. Et je m'en porte beaucoup mieux finalement.

Je regretterais d'être obligé d'en venir là avec les stations de Radio-France.

Rémy
Le 10/07/2016 à 22:55:59

Si j'ai bien absorbé, tu as horreur de la PUB ton message pétrit que le subconscient est emprisonné, nous privant la liberté de décider bloquant les êtres humains, ce que je dis c’est que souvent la pub débloque surtout si c’est artificiel, elle induit justement par sa sur influence, c’est parfois un indice, qui peut rarement être qu’une dénonciation. Évidemment qu’à usage immodéré comme on le vit, les sondages font apparaître un raz le bol, de la a parler d’extermination passive et active sur le psychisme humain, il y a abus, erreur à mon sens.Je suggère de rester à l’écart qu’on veut volontairement nous faire soufrir et à ce point décrit dans ton mail,
Je ne m’écroule pas de joie via l’espace informationnel, spirituel et social, la pub n’est pas de la propagande, elle n’est pas plus illégale, illégitime ; Elle n’est pas foudroyante même si elle n’est pas naturelle, en tout pas je ne me sens pas menacée, lugubre, tourmentée par les publicités.
L’information serait de voir dans les produits qu’on vante, qu’on en a utilisé de meilleur par le passé, et qu’il ne faut rien en faire, quand vous dites que » les effets consécutifs à l’utilisation de cette arme de l’information sont comparables aux effets de l’utilisation des armes de destruction massive ».

mandelkorn
Le 29/06/2016 à 13:20:28

Non la pub déstabilise autant qu'elle stabilise l'humanité, elle dé sociabilise et le resociabilise à la fois. Je connais par cœur votre concept sur notre société de consommation,Détruire n'importe quelle arme idéologique de contrôle étatique s'avère toujours une expérience gratifiante.
La plupart du temps, vous n'aurez besoin de rien d'autre qu'une bombe de peinture, un brin d'humour et une nuit tranquille pour transformer le panneau publicitaire coûteux d'une multinationale en un espace subversif gratuit.

Mais peut-être y-a-til une pub pour le tabac qui vous gêne vraiment.
Peut-être que vous avez un dessin qui serait vraiment magnifique une fois collé au dessus du cowboy Merdique en train de fumer, haut de 3 m (tout en conservant le fond, un magnifique coucher de soleil sur les Rocheuses).
Peut-être aimeriez vous jeter un trouble joyeux et subversif sur les victimes peu méfiantes de la machine publicitaire.

Les méthodes de dévastation et d'effacement total sont abordées dans le reste de mon raisonnement.
Cela traite de la subversion directe du message publicitaire - pour y répondre, le remettre en question, le dévaluer, le plagier, le détourner, le retourner - à ses dépends.

En utilisant quelques outils rudimentaires, il est possible de s'emparer de leurs pubs luxueuses et de leur culture de mort hight-tech pour la retourner contre eux.
Nous allons commencer avec des graffitis simples et le do-it-yourself, pas le Grand Art.

Si vous voulez utiliser des bombes de peinture, faites attention aux gribouillis illisibles et aux fautes d'orthographes que peut provoquer l'excitation.
De même : comme les graffeurs hip-hop, trouvez-vous une poignée de pistolet en plastique qui s'adapte à la bombe, ce qui évite de fatiguer les doigts et de diffuser la peinture dans la mauvaise direction.
On peut trouver tout ce matériel à des prix abordable partout, il existe même pour les puristes, des bombes aérosol écolos (plus cher mais vraiment militant !).

mandelkorn
Le 29/06/2016 à 10:05:00

@MANDELKORN Si j'ai bien compris, tu dit que la pub restabilise et resociabilise ? NON c'est tout le contraire : la pub bloque au niveau subliminal la liberté de décision des êtres humains, elle induit artificiellement un syndrome de dépendance, elle utilise la recherche et la construction de moyens techniques spéciaux de programmation afin d’obtenir des effets destructeurs sur le psychisme humain, elle détruit l’espace informationnel, spirituel et social, la pub est le bras armé de la propagande consumériste inique et mortifère, les effets consécutifs à l’utilisation de cette arme de l’information sont comparables aux effets de l’utilisation des armes de destruction massive.

P. LOEB
Le 28/06/2016 à 15:35:19

Lorsque l'on se porte bien, disons sans problèmes de santé ou qu'on est pas en proie à une injustice, nos repaires sont généralement ailleurs qu'n publicité, on critique le nombre croissants de pub coupant un programme. On s'oriente vers les vidéos, nos choix ou simplement parce qu'on n'est pas obligé de suivre un programme diffusé souvent sans que ça nous plaise. Par contre et je ne s&ais pas si on peut le dire ici, on retrouve une certaine logique après par exemple un moment coupé de la TV, la radio, à revoir des publicité, en ceci qu'elles ont fait une part importante à une dite sociabilisation, on se restabilise, on se resociabilise , on se responsabilise de nouveau puis de nouveau, on vit en fuyant de nouveau, Devant les nouveautés qui nous assaillent, en critiquant, avec le constat qu'on connait là ou nostre critique est à son comble. Lorsque j'étais étudiant, je fuyais moi aussi tout ce qui me paraissait trop conventionnel, mais j’admets que ça reste dans un illusoire logique de notre vie basique qui parfois redécouvre, remet en fonction ses propres contradictions, ses propres critiques à l'instar d'une période précaire ou qui dure..

MANDELKORN
Le 28/06/2016 à 14:59:09

Stop aux pubs débiles qui abrutissent ; le service public n'est pas là pour promouvoir une firme commerciale quelle qu'elle soit ...

CHIGNARDET Jean-Pierre
Le 28/06/2016 à 13:09:43

je ne veux pas de PUB sur France-inter

un anonyme
Le 28/06/2016 à 11:05:16

Ras la couenne des pubs débiles etinsistantes dans la connerie

un anonyme
Le 27/06/2016 à 14:43:04

C'est bien simple. Je ne l'écouterai plus, cette radio, parsemée de pub toutes aussi insupportable les unes que les autres. Je mets fin à 40 ans d'écoute de France Inter...
Tant pis ! De toute façon, vue les nouvelles...

Chantal

Chantal JAOUEN QUIVIGER
Le 20/06/2016 à 21:50:48

Radio-France est une radio de service public, au service de l'intérêt général. Cet intérêt général, que vous admettrez beaucoup trop spéciste, voire économique, est inclus dans l'intérêt plus global, environnemental et climatique puisqu'il est Vital au sens biologique. Cette radio doit donc promouvoir de manière pédagogique, tout ce qui peut contribuer à sauver la Vie sur Terre et s'opposer à ce qui la menace.
Notre modèle économique consummère nous mène dans le mur environnemental, climatique, économique, moral... Il serait grand temps d'en changer.
Exemple :
L'élevage a un impact sur l'effet de serre supérieur à celui des transports, soit 100MTep, soit le tiers de notre consommation nationale et énergie. Sachant que chacun de nous doit agir pour l'environnement, et, entre autres, réduire ses rejets de carbone, sachant que chacun peut y contribuer en arrêtant la consommation de protéines d'origine animale, je trouve contraire à l'intérêt environnemental, donc contraire à l'intérêt général, que Radio-France diffuse depuis quelques temps cette publicité "Aimer les races à viande", pervertissant le sens profond du mont Amour quand il s'agit d'êtres vivants.

Daniel LAMBEAUX
Le 20/06/2016 à 20:11:08

Entendu sur France-Musique à l'occasion des concerts du 21 juin : « Le [nom d'une banque] donne le La pour la fête de la musique. » Les banques ne donnent rien, elles volent tout, c'est la preuve que radio-france a été vendue à des groupes de pression industriels : à l'instar du palais omnisport de bercy qui a pris le nom d'une chaîne d'hôtels, la maison de radoi-france aura-t-elle bientôt le nom d'une banque ?

P. LOEB
Le 20/06/2016 à 13:22:32

Nous assistons depuis peu à une montée en puissance des publicités commerciales notre chère radio, qui chaque jour, m'informe, me divertit, développe mon esprit critique. C'est intolérable, cette pollution sonore de marques commerciales dont je n'ai que faire sur le service public. Dehors, la pub !

CHIGNARDET Jean-Pierre
Le 18/06/2016 à 07:11:40

Non à la pollution mentale dont nous étions préservés jusqu'alors sur France Inter

Couraudon
Le 17/06/2016 à 14:34:10

Je pense que d'ici quelques jours, je n'écouterais plus aucune émission de France Inter. C'est devenu insupportable... Heureusement qu'il y a les podcasts... Merci M.Paoli pour Agora !

Buzuk
Le 04/06/2016 à 22:51:06

La pub est devenue (depuis longtemps) insupportable, car omniprésente partout où se porte le regard..il faut même payer pour l'éviter (médias papier indépendant)..La radio de service publique ne peut pas accepter cette logique marchande car elle est (déjà) payée par nos impôts..et très sincèrement, je suis las (et floué) de voir notre argent gaspillé dans des projets inutiles et nuisibles (énergie nucléaire, etc..)

jaklair
Le 01/06/2016 à 11:02:53

Toutes ces grandes sociétés qui dépensent des sommes hallucinante dans la pub , elles le font pour notre bien !! Si on ne parle plus d'elles toute la journée , elles ont peur qu''on les oublis ! Elles feraient bien mieux de payer convenablement leurs salariés !! BOYCOTTEZ toutes ses vendeurs de MERDE !!

will29
Le 31/05/2016 à 11:24:55

Pubs de merde dans une radio de merde, quoi de plus normal, réfléchissez !

Christian
Le 22/05/2016 à 00:01:08

La matmut fait tellement de pub partout que ce doit être une super escroquerie, si la pub en général utilise des moyen agressifs pour s'imposer, c'est qu'elle a quelque choseà se reprocher et qu'elle est consciente de son unitilité.

P. LOEB
Le 09/05/2016 à 12:40:29

Agression dès le matin par de la pub quand on veut juste avoir des infos sur France Inter... la Matmut; j'en peux plus!

Christel SAUVAGE
Le 05/05/2016 à 17:35:31

Seule des pubs de sociétés "responsables" ayant aussi l'objectif d'accompagner aux changements, de faire réfléchir, des responsabiliser... sont acceptables et même recommandées !

Jérôme AUDOUIN
Le 21/04/2016 à 10:54:31

Adepte du seul service public radiophonique (sans télévision depuis 1976, enfin depuis Danièle Gilbert... et il n'y avait que trois chaînes à l'époque) j'ai cessé d'écouter F Inter depuis de nombreuses années déjà à cause de ces pubs déguisées et de la programmation musicale tout aussi mercantile.

Les oasis de réflexion, d'analyse, d'écoute intelligente que je savoure encore sur F Culture et F Musique seraient également pollués !!!!!
Où trouver refuge alors ?
Pas de Pub dans ma boîte aux lettres depuis très longtemps (merci aux distributeurs respectueux) ni de panneaux publicitaires dans mon petit village. Je ne vois que ceux des abris-bus en allant travailler en ville, c'est bien suffisant. Bloqueur de pub aussi sur internet, tant pis pour les sites qui me refusent alors l'accès.
A cause des faux partenaires EDF qui sont les seuls à ne pas respecter les listes anti-prospection téléphonique (j'y suis inscrite depuis au moins 30 ans) je ne décroche plus mon téléphone, tous les appels vont sur mon répondeur.

Et à présent la radio publique!
Faudra-t-il se couper totalement du monde pour rester libre de penser ? Libre de ne pas consommer inutilement ? Libre de ne pas s'abêtir ? Libre de ne pas chercher à laver plus blanc que ceux qui blanchissent leur argent et prétendent nous diriger ?

Logerling
Le 07/04/2016 à 00:29:58

En hommage à une bien vielle PUBLICITE, juste histoire de continuer à en avoir entre les oreilles...

Luc MOREAU
Le 06/04/2016 à 22:55:21

Moi qui n'arrêtait pas d'écrire pour me plaindre des deux abrutis de la MATMUT !! Parait que ce n'était pas de la pub !

JEAN LE DELLIOU
Le 06/04/2016 à 21:33:22

Non à tous les parasitages commerciaux sur les ondes !

Serge CABON
Le 06/04/2016 à 14:20:55

Je n'écoute plus FI depuis plusieurs mois mais France culture!
Quelle différence!

Christine KLEIN
Le 06/04/2016 à 11:43:39

Le Crédit Mutuel donnait déjà le la à la musique, maintenant ce seront les EDF, Matmut, SFR et autres BNP qui dicteront les actualités à la première chaine de radio nationale. Encore un service public qu'on supprime.

Gilles Arnold
Le 06/04/2016 à 10:17:56

Que le service public serve de support à la manipulation publicitaire, la chose relève d'une déchéance démocratique éloquente. Par ailleurs sur le plan économique et d'une façon générale le consommateur paie la pub (dans son acte d'achat) non pour être informé mais pour être trompé. En mêlant l'impôt par la redevance à la pub il paie DEUX fois pour être trompé et supporter l'insupportable !
Là on touche le fond du mépris citoyen.

Alain Barreau
Le 02/04/2016 à 17:07:55

Je trouve que Radio-France - qui assure "l'intérim" pour ma radio locale - a déjà un programme musical en baisse. Alors, si elle se laisse envahir par la pub, je pense que mon poste sera souvent éteint.
Le démantèlement du service public se poursuit insidieusement dans l'attente du Grand Marché Transatlantique qui l'achèvera.

Jacqueline BONNEFOY-CLAUDET
Le 01/04/2016 à 21:32:44

Et les agences de publicités brassent tant d'argent, et les publicités sur les périodiques comme MATCH et autres, pour des voyages hypers chers, les produits miracles pour tout. Un figurant connu se fait payer très chers, à la radio des fantaisistes ne cessent de vanter des prix défiant toute concurence dans des enseignes commerciales hyper connus, des chaines de ventes pour des produits médicaux nouveaux, chers et inutiles. Et puis nos officines, ces pharmacies qui regorgent à 80% de produits non remboursées, en relais pour les rhumes; ma peau, les rhumatismes, l'arthrose, etc. Tout cela, c'est hors la loi, mais la loi n'empêchent pas d'acheter, pour ceux qui visiblement sont prêt à le faire, mais y a t-il vraiment une demande, n'est ce pas plutôt de l'argent foutu en l'air quand on pense aux pauvres, à ceux qui crèvent la faim, un foyer sur deux ne payent pas d'impôt, cela veut dire qu'un foyer sur deux touche moins de 10000e/an. Nous avons un système publicitaire énorme, on recrute des beaux mecs, des belles filles, des enfants, des vieillards pour faire passer un message idiot, scandaleux, et d'ailleurs qui sonnent faux.

baloo
Le 31/03/2016 à 11:19:51

Tout çà fait partie de la feuille de route du nouveau PDG qui devait soit-disant redonner à chaque station sa finalité : C'est le contraire qui se passe : mélange des genres sur toutes les chaînes, musiques débiles sur F-Cul et F-Mu, Les journalisses remplacent les spécialistes, plus de musicologues mais des vendeurs de disques, plus de concert du soir autres que ceux de Radio-France, etc.
Et maintenant la Pub !!!
Il va falloir aller sur le Web, écouter la RTBF, la Suisse Romande, la BBC.
Boycottons M. Gallet.

Daniel MONORY
Le 30/03/2016 à 12:11:44

J'écoute France Inter depuis environ 40 ans et j'ai déjà été très déçue quand la très bonne émission " là bas si j'y suis " de Daniel Mermet ( à laquelle j'ai été fidèle plus de dix ans) , a été supprimée lâchement par la direction pendant les vacances d'été 2014 alors que Daniel Mermet nous avait invités à la fin Juin à le retrouver à la rentrée suivante !!!......je n'ai toujours pas accepté cet abus de pouvoir ! Alors maintenant la Pub imposée Pfff!!!......Il y en a vraiment assez de cette société qui croit encore à la croissance ( la publicité en est un outil) alors qu'il faut stopper au plus vite cette machine infernale vouée à l'auto-destruction ......

Françoise Rochefort
Le 30/03/2016 à 11:21:30

Enfin une pétition pour empêcher cette dérive qui de jour en jour gagne du terrain sur radio France et dont le rythme doit s'accélerer.
que restera-t-il de la fameuse différence!

odile Rouvier
Le 29/03/2016 à 18:45:06

Toutes les coupures publicitaires, auditives, visuelles mais aussi si on a un mail, sont dénuées de réalité, elle concentrent répètent à l'infini, sont complètement irrationnelles tellement excessives, Ici, on coupe un programme, ici on diffuse toute la journée, ici on envoie cent fois par messagerie, c'est stupide, sans intérêt mais surtout ça prend du temps pour les annuler de son micro, et ça oblige à changer de chaine et d'ondes au fur et à mesure.

mandelkorn
Le 29/03/2016 à 09:19:51

De l'air !

http://rupturetranquille.over-blog.com/2015/04/du-bonheur-de-la-greve.html  

Frédéric Maurin
Le 28/03/2016 à 23:43:52


Peut être ai je mal lu toutes les données de cyberacteurs au sujet de la mise en valeur de nos signatures ....
j'aimerai en conséquence savoir à qui elles seront remises au final, quel jour et en présence de qui de cyber acteurs ?

Pierre NICOLAS 26400 DIVAJEU


PrNIC
Le 28/03/2016 à 17:19:47

je signe, mais de toute façon cela fait longtemps que FI n'est plus que l'ombre d'elle même.

pascal
Le 28/03/2016 à 16:00:42

Enfin, soyons quand même clairs sur le fait que, avec ou sans pub, France inter, c'est le digne successeur de l'ORTF, surtout dans l'état actuel de notre démocratie (état d'urgence, criminalisation des mouvements citoyens...)

Jean Baptiste BAJON
Le 28/03/2016 à 12:40:15

J'ai depuis des décennies abandonné les stations commerciales pour échapper aux coupures de pub qui me sont insupportables. Si Radio France y vient aussi, je n'aurais plus que le Canard Enchaîné pour m'informer et je regretterais le service public. Je souhaite que les choses n'arrivent pas à ce point de non retour.

un anonyme
Le 27/03/2016 à 23:04:24

La pub ne cherche qu'à nous faire consommer PLUS et on sait très bien que nous devons aller vers la décroissance si nous voulons survivre. Il faut arreter de consommer pour consommer et surtout refuser la surconsommation inutile....Il n'y a qu'en boycottant que nous gagnerons le droit de choisir ce qui est utile pour chacun de nous.

Hélène REDON
Le 27/03/2016 à 19:58:00

de toute manière, ce sont des radios de propagande d'état, donc de propagande ultralibérale. A boycotter comme la télévision publique.

totolitoto59
Le 27/03/2016 à 14:10:10

La pub c'est nul...

Gloup
Le 27/03/2016 à 13:38:14

A chaque problème "concret" causé par la PUB , il y a une solution pour la contrer .

Il ne suffit pas de râler et de rester seulement concernés ...impliquons nous !

exemples

http://antipub.org/spip.php?article89  
(pas de pub sur les murs publics de nos écoles !)


http://antipub.org/spip.php?article129  
(pas de pub sur le matériel scolaire des élèves )


La Pub est l'huile indispensable au moteur du capitalisme ! Alors ?

PrNIC
Le 27/03/2016 à 11:59:08

mais où s'arrêteront-ils ? Radio France est une des rares oasis où l'on est préservé de la crétinisation. Ne les laissons pas l'assécher.

FRANCOIS ETEVENON
Le 27/03/2016 à 10:00:44

Jeune, en Angleterre en famille , je découvre à la télévision, les films et émissions coupées par la publicité . J'ai été stupéfaite par ce système humiliant . J'ai dit "en France on accepterait jamais ça " Moi je ne l'accepte pas et boycot sans mal ces fils de pub . Et si comme arte qui avance à petits pas vers cette manne délétère , la radio publique...mais c'est comme pour les 5% d'agrocarburants ...je n'ai pas mis ma voiture à la casse .

Jeanine
Le 27/03/2016 à 08:54:30

On devrait interdire toute forme de publicité, même celle qui fait la promotion de la peur, de la déprime et provoque une impuissance acquise, je veux bien sûr parler du harcèlement négatif des médias qui nous abreuvent de mauvaises nouvelle parfaitement inutiles si ce n'est de nous manipuler. Après tout, on est assez grand pour s'informer nous-même de ce sur quoi on peut agir...

Hugues-Henri Chambon
Le 26/03/2016 à 21:12:09

On a le droit d'échapper au matraquage publicitaire!!
On ne peut plus se promener en ville, ouvrir sa boite aux lettres, regarder la télé, aller sur un site internet, écouter la radio sans être inondé de messages publicitaires, quand ce n'est pas le téléphone qui sonne pour une pseudo enquête ou un pseudo cadeau .....
Je ne supporte plus la médiocrité de ces messages, leur omniprésence, et cette course permanente à la consommation à laquelle ils nous poussent .

N
Le 26/03/2016 à 19:20:58

C'est pas possible ! Et ils se disent "socialistes" ?!!! Dans quel(s) domaine(s) leur gouvernance ne nous aura-t-elle pas fait régresser ?!!!

Rémy GILLET-CHAULET
Le 26/03/2016 à 18:10:23

n'oublions pas le slogan scandé dans "hara kiri" dès les années 60: "la publicité vous prend pour des cons, la publicité vous rend cons!"

stephane
Le 26/03/2016 à 16:51:36

C'est justement parce qu'il n'y a pas de publicités commerciales que j'écoute les chaînes de Radio France et pour leur qualité. Mettre de la publicité, c'est entrer dans le jeu du capitalisme qui nous veut consommateurs avant tout !

Evelyne MARIUS
Le 26/03/2016 à 15:53:05

Devrons nous nous passer AUSSI d'écouter la radio de SERVICE PUBLIC pour échapper au matraquage publicitaire dégradant ?
Déjà qu'il y a beaucoup à dire sur les "rédactions" qui sont de plus en plus des repaires de neo-cons sans foi ni loi... autres que le "catéchisme" de la propagande officielle !
Heureusement qu'il y reste ENCORE des producteurs de qualité !!!
RADIO FRANCE = UNE "ZONE A DÉFENDRE" ?

Castilla
Le 26/03/2016 à 14:35:37

Je n'écoute que Radio France justement parce qu'il y a peu de pub (même déjà trop). J'ai l'impression que l'on va me voler "ma" radio. Je suis publiphobe. Et encore plus honteux, conserver la publicité sur les programmes télévisés destinés aux enfants : vendre les enfants pour faire du fric !

Tartempion
Le 26/03/2016 à 10:26:41

Les pub sur les protections périodiques à l'heure du déjeuner, je supporte pas !

un anonyme
Le 26/03/2016 à 09:41:07

La pub nous abrutit. Laissez-nous un minimum de Liberté et d'espace vitale.
Qu'est-ce c'est que ce gouvernement de gauche qui fait du libéralisme à l'américaine. Je croyais que la finance était l'ennemie de Hollande ? Quel menteur, tout aussi pourrit que les autres !!!

Bernard CHEVRIER
Le 26/03/2016 à 08:21:03

Les pubs augmentent sans cesse, elles inondent les émissions de télévision d’une façon abjectes !
En plus, les produits présentés sont pour la pluparts saturés d’aditifs toxiques, l’avenir de la planète n’est pas brillant. Que vont devenir nos enfants et petits enfants ?
Mambo42

André RAOULT
Le 26/03/2016 à 08:03:00

Lavage de cerveau, bourrage de crâne, entreprise insidieuse et indigne, de crétinisation, d'abrutissement et d’abêtissement; viol des consciences, atteinte aux libertés... La pub est une injure à l'esprit.

Yves
Le 26/03/2016 à 07:38:11

Le CSA se doit d'etre le garant de l'indécence !!!donc de nous épargner la publicité sur les stations de radio nationales .merci

pierrot
Le 26/03/2016 à 05:25:46

Marre marre de cette pollution au même titre que les autres !!

Corinne JEAN LOUIS
Le 25/03/2016 à 23:34:51

Réfractaire à la pub et au décervelage !

Anne-Marie LOUIS
Le 25/03/2016 à 22:53:26

Décidément, la soif d'argent est irrépressible chez les dirigeants. Gardons des espaces sans ces appels au profit, à la consommation. Il y a des milliers d'autres façons de faire vivre des espaces publics.

licorne007
Le 25/03/2016 à 22:18:37

Déjà qu'il faut subir la vulgaire, l' insupportable pub pour la matmut hurlée par deux individus les plus franchouillards qui soient

Non, de grâce, on n'a pas mérité ça !
Tant de mépris pour l'auditeur que l'on cherche à tirer vers le bas, c'est insupportable !
Quand France Inter décide de vendre son âme, de s'adresser l'auditeur primitif,
heureusement que l'on peut se réfugier sur France Culture. On y entend d'excellentes, de passionnantes émissions sans pollution sonore.

sophie JOSSELIN
Le 25/03/2016 à 22:13:53

pour avoir autre chose à entendre entre les oreilles

Didier HAUGUEL
Le 25/03/2016 à 21:31:15

Eteignez les postes de radio et de télévision pour mourir moins cons!

THIERRY CAMPAS
Le 25/03/2016 à 21:07:26

stop a toutes les pubs et les emissions sponsorisées çà donne envie de se transformer en terroriste face a cette prise en otage quotidienne. A quand un referendum sur la radio et une emission speciale du genre "le telephone sonne" pour un vrai debat democratique

Jean luc VIDEUX
Le 25/03/2016 à 21:00:25

Tant que ce sont des pubs-messages publiques du style "Pour être en forme, croquez des pommes !...", "`L'impression de manquer d'air ? Parcourez la Lozère", "Vous voulez perdre de la fesse, partez marcher dans le sud-ouest ; du bidon ? La route Napoléon "... Mais sérieusement, la radio d'Etat ne va pas se faire financer par Vinci ou Sanofi, ça suffit !

lolo
Le 25/03/2016 à 20:12:04

Radio France ???? Il y a plusieurs radios : France-Inter, RFI, radio-Bleue, France-Musique et France-Culture. Toutes seraient donc concernées ? CONS-CERNÉS nous le sommes déjà tous. Ils veulent éradiquer la pensée, pour cela les décideurs font entrer le loup dans la bergerie avec la pub. Comme ils financeront, ils imposeront la bêtise qui leur profite. Ils nous préparent un Donald Trump.

Il faudra boycotter l'une de ces radios publiques si on entend de la pub. D'après le commentaire de "Un anonyme" daté 23.3 c'est déjà le cas !

Les politiques capitulent sur tous les fronts, ils font insulte aux auditeurs attachés à un service publique de qualité. Je déplore l'orientation démagogique prise par France Culture qui courre après l'audience, en mettant des journalistes faux-rentre-dedans (genre Fogiel) qui accumulent les sujets rebelles, décalés, glauques, scabreux en un mot les sujets complaisants. Personnellement, je coupe.

Lorsque les radios seront inaudibles il faudra se reporter sur le net ou sur ce qui reste encore de la presse indépendante. C'est bizarre, ils déplorent les rumeurs et les théories du complot mais passent leur temps à décrédibiliser l'information (la guerre du Golfe et la parodie de Claude Villers avec le faux reporter "Jean Saisrien") et à se décrédibiliser eux mêmes ( Sarkosy, Cahuzac, etc) ! Le terrorisme est la réponse tragique à la dépolitisation et au désespoir qui l'accompagne, il faudrait considérer cela, si l'on ne veut pas voir ce phénomène se développer...

GuyD
Le 25/03/2016 à 20:08:08

Si la pub commerciale est illégale à Radio France, ce qui rend cette pétition absolument nécessaire (en attendant une association qui serait en droit de porter plainte), la pub non commerciale y devient envahissante. Même à France Culture se généralisent les intermèdes qui, bien qu'ile ne concernent que des production de France Culture, n'en adoptent pas moins un ton typiquement publicitaire qui laisse l'impression désagréable d'être pris pour une cible stupide.

Alain Barcat
Le 25/03/2016 à 20:04:54

Et si on boycotte les produits dont la pub nous enquiquine le plus ?

g56
Le 25/03/2016 à 19:54:24

La publicité est une agression permanente et devient pour moi insupportable.

un anonyme
Le 25/03/2016 à 19:49:29

Tout se vend! Le PSG = QFC (Qatar Football Club), la légion d'honneur, le Louvre, pourquoi pas Radio France, pourvu qu'on y mette le prix et qu'on commissionne les intermédiaires.

bleuse
Le 25/03/2016 à 19:35:42

Une radio sans pub, quel bonheur ! Ne pas être pollué par des vendeurs de soupes (il y a déjà assez du 'personnel' politique...) et autres MATMUT qui prennent l'auditeur pour un gogo, un pigeon à plumer en le gavant d'âneries à visées commerciales et mercantiles. Je veux continuer à écouter la différence. J'ai un cerveau entre les oreilles et ne souhaite pas me faire lobotomiser par des publicistes... Oui à la création, la réflexion. Madame INTER, continuez à titiller mes neurones ; pas mon porte-monnaie !!!

JPC
Le 25/03/2016 à 19:17:52

La publicité n'est que mensonge et désinformation!Je n'écoute et ne regarde aucune chaîne radio ou télévision qui diffuse de la publicité. Ainsi, je reste LIBRE et choisis selon mes propres critères.Et, sans prétention aucune, m'en trouve fort bien ! Comment, du reste, peut-on accepter les coupures sur un film ou une quelconque émission passionnante ??? Faites comme moi et beaucoup d'autres: les publicistes iront au chômage peut-être mais nous paierons nos produits bien moins chers. A vous de choisir...

Gérard Dilasseur
Le 25/03/2016 à 18:51:43

Les pubs soi-disant institutionnelles sont déjà suffisamment pénibles à entendre.

Roland COMTE
Le 25/03/2016 à 18:51:15

J'ai choisi le service public aussi pour sa publicité limitée... si France Inter rivalise avec les radios commerciales, je finirai sans doute par me lasser de ses excellentes émissions. Dommage!

un anonyme
Le 25/03/2016 à 18:44:48

Ras le bol des pubs ! faites gaffe à vos libertés, bientôt vous n'aurez plus le même droit d'expression car vous devrez en rendre compte aux lobbies de tout poil !
POUR LA LIBERTE D'EXPRESSION ET DE RECEPTION

capucine02
Le 25/03/2016 à 18:40:37

C'en est déjà trop avec la pub MMA !

un anonyme
Le 25/03/2016 à 18:33:08

auditrice de France Inter ( paris inter ) depuis au moins 50 ans, je me désole de ce que cela devient avec la progression des pubs d'abord aux heures rondes et maintenant au 1/2 ........surtout que certaines sont tellement nulles qu'il n' est pas certain qu'elles atteignent leur but .
Dommage qu' on ne puisse mettre un bloqueur de pub comme sur internet ........Je finirai par ne plus mettre la radio qu' à certaines moments ......L'avenir ne s'annonce pas radieux ...........

un anonyme
Le 25/03/2016 à 18:25:24

Oui, il n'y a rien de plus agaçant que ces 'pauses commerciales' et à la T.V., et à la radio et sur le Net ! Exaspération maximale ! Si on a besoin de quelque chose, ne soyez pas inquiets Mr les commerciaux, nous saurant bien où aller !

Patrick LEGER
Le 25/03/2016 à 18:23:13

si les autorités persistent à nous imposer ces publicités cocmmerciales, j'arrêterai d'écouter France Inter. C'est aussi simple que cela...

Armande Lopez
Le 25/03/2016 à 18:03:28

On commence par la pub commerciale (c'est déjà le cas avec les deux abrutis de la Matmut), et puis on va supprimer les chroniqueurs-chroniqueuses qui dérangent, parce que ça déplait aux annonceurs...

Que vais-je écouter ?

Daniel De Vadder
Le 25/03/2016 à 17:20:03

inadmissible

jean-louis Collinet de la Salle
Le 25/03/2016 à 16:59:13

Entendu ce matin que le volume de pub sera le même que maintenant, ce qui va changer c'est le style de pub qui sera le même que sur les radios commerciales.

Ce sera de toutes façons aussi insupportable sinon plus

https://www.facebook.com/franceinter/videos/976217662413354/  

LN66
Le 25/03/2016 à 16:52:06

Les duettistes de la MAAF, les chroniques entrepreneuriales moyenâgeuses et le cancer colorectal, ce n'est pas une "pause" comme dit Patrick Cohen, c'est déjà une pollution. Les journalistes qui se résignent aux interruptions stupides dans leurs info acceptent une dévalorisation de leur travail. Résultat : ceux que la pub insupporte désertions leur antenne. À quand du Hanouna truffé de Total et de Coca-Cola sur le service public ?

Marie-Christine INGIGLIARDI
Le 25/03/2016 à 16:51:20

Ah épargnez nous. Peugeot nous a déjà ennuyés, Bouygues a dû le faire, EDF aussi. et les deux bêtes de radio pour la matmut. STOP! Cohen préfère presque Mélanchon à ces pubs qui le font savonner ses textes.

un anonyme
Le 25/03/2016 à 16:46:53

J'ai déjà du mal à supporter les publicités pour certaines mutuelles (notamment avec les deux crétins) ou certaines banques (qui appartiennent à leurs clients, non mais sans blague?), alors, non, non et non, je ne veux pas de pub pour le fromage X, le déodorant Y ou la voiture Z ! Vous imaginez un concert de Jordi Savall parrainé par Coca Cola ?? Ou l'émission de JC. Ameisen interrompue par un spot pour un shampoing ?? Ras le bol de cette société de consommation ! Je préfére payer plus de redevance mais être libérée de la pub. Déjà qu'internet en est plus que saturé !

Brigitte Vercez
Le 25/03/2016 à 16:24:22

La pub rend la radio inécoutable : un comble !

laurent
Le 25/03/2016 à 16:20:33

France-Inter est censée être sans pub actuellement et c'est pourtant déjà insupportable (le pire c'est sans doute les 2 décérébrés de la maaf ou de je ne sais quelle mutuelle qu'on écraserait bien comme 2 moustiques zezayant à nos oreilles tellement ils sont débiles). A tel point que je l'ai quittée pour France-Culture et en particulier le matin, c'est tout simplement génial. Une info intelligente qui ne parle pas de chiens écrasés ni de foot et qui regarde le monde entier, pas juste notre nombril français. Et aucune pub, même déguisée sauf pour des expos soutenues par France-Culture elle-même.

Laurent PAGANI
Le 25/03/2016 à 16:18:06

c'est tout simplement une pollution des oreilles et du cerveau

catherine frizon
Le 25/03/2016 à 16:06:37

Garder l'esprit libre, c'est quand même le Minimum Vital Humain Exigible.
Pour moi, la pub me fait l'effet de présence de moustiques la nuit, ou par une belle soirée d'été, sur une peau douce. (pauvres moustiques)

spingluon
Le 25/03/2016 à 10:32:31

arrêtez de me labourer le cerveau c'est insupportable!!

sonia diremdjian
Le 24/03/2016 à 16:43:23

L'entreprise de crétinisation générale s'attaque aux derniers bastions...

sylvie
Le 24/03/2016 à 15:39:43

Mobilisons nous contre le fléau publicitaire ce 25 mars lors de la journée contre la pub !
http://journee.contrelapub.org/  

Fabien Delecroix
Le 23/03/2016 à 22:22:25

La publicité commerciale développée sur France Inter n'a d'autre but que permettre aux "investisseurs privés" d'en prendre le contrôle dans un avenir + ou - lointain... Voilà ce que nous promet le désengagement de l'Etat...

stoppeur
Le 23/03/2016 à 18:52:16

Bernard Pothier disait le 22/03/2016 - 18:21:19 :

« Qui nous délivrera de cette engeance ??? »

Deux liens essentiels d'associations légalistes qui s'occupent de dénoncer l'envahissement publicitaire :

- RAP, généraliste : http://antipub.org/  
organise vendredi 25 mars 2016 à 18h30 une manifestation parodie/humour pro-publicité devant la maison de Radio France à Paris

- Paysages de France : http://paysagesdefrance.org/  
fait entre autre des procès à l'état pour carence des préfets à faire démonter les panneaux illégaux.

P. LOEB
Le 23/03/2016 à 16:28:57

Avec cette possible arrivée de pubs supplémentaires dans MON service publique , quel ministre , quel élu se préoccupent de respecter ma liberté de réception ?

PrNIC
Le 23/03/2016 à 11:41:56

La publicité, pour promouvoir l'achat de chaussettes, qui passe vers 12 h 55 sur France Inter m'est particulièrement pénible

un anonyme
Le 23/03/2016 à 10:09:52

simplement vérifier si mon adresse courriel est prise en compte

PrNIC
Le 23/03/2016 à 07:27:40

Les chaînes de Radio-France ressemblent de plus en plus aux chaînes privées qui ne sont que des supports publicitaires dans lesquels on trouve ici ou là quelques émissions découpées en morceaux.
A Radio-France, que devient la notion de service public d'information ? A quoi sert la redevance ?
L'intrusion, avec la complicité active des pouvoirs publics, de la publicité dans la radio publique est un moyen supplémentaire de matraquer les auditeurs. C'est inacceptable dans un pays qui se dit démocratique.

Rat Diosanpub
Le 22/03/2016 à 18:59:14

Marre de la pub envahissant tout, les télés, radios, journaux, bords de routes, cinémas, boîtes à lettres, téléphones, et j'en oublie....
Qui nous délivrera de cette engeance ??? Inutile, coûteuse pour les consommateurs, les forêts, etc...

Bernard Pothier
Le 22/03/2016 à 18:21:19

C'est déjà insupportable certains partenariats qui sont de la publicité déguisée, alors autoriser les vraies pub NON MERC

P. LOEB
Le 22/03/2016 à 16:51:50

Actuellement 40 millions d'€ de recettes publicitaires pour France Inter, avec 20 millions de contribuables imposés sur le revenu.
Pour 2 € par an en plus sur notre feuille d'impôts, nous pourrions être débarrassés de la pub sur cette radio publique.
Vraiment pas cher pour une information et des émissions qui ne soient pas sous la contrainte des annonceurs.


JMD
Le 22/03/2016 à 11:29:22

Nous payons déjà le service publique sans autre procès en même temps que les impots non ?

Pascal Vrigna
Le 22/03/2016 à 00:40:41

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !