actualité écologie

AG Cyberacteurs

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Journal des Bonnes Nouvelles

victoire pour Gabriel Dufils

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Ne laissez pas vos appareils en veille

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

La Terre vue depuis l’espace

OPÉRATION

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les 10 jours verts Transacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Sauvons les abeilles

Mise en ligne du 07/05/2016 au 17/05/2016

Donnant son avis sur le projet de loi sur la biodiversité le 4 mai, la commission du développement durable du Sénat a de nouveau supprimé l’article interdisant l’usage des néonicotinoïdes.

Bilan de la cyberaction :

5447 participants

Dans la nuit du jeudi 12 au vendredi 13 mai, le Sénat a adopté en seconde lecture, en séance publique, le projet de loi cadre sur la biodiversité. Mais c'est une version modifiée que la Chambre haute a validée par 156 voix pour et 52 contre.
Le texte doit faire l'objet d'une commission mixte paritaire (CMP) chargée de trouver une version commune avec l'Assemblée nationale qui a adopté, en seconde lecture, la loi le 17 mars dernier. Cette commission pourrait se réunir le 25 mai. Or, des gros points de désaccord persistent. Parmi ces sujets qui devraient valoir des discussions animées entre les représentants de l'Assemblée et du Sénat, l'interdiction des pesticides néonicotinoïdes (article 51 quaterdecies) néfastes pour les abeilles. Les sénateurs refusent de fixer la date d'interdiction totale de ces produits au 1er juillet 2020, comme le souhaitait le Gouvernement. Les députés proposaient de bannir les néonicotinoïdes à compter de septembre 2018. "Une interdiction totale des substances néonicotinoïdes serait en totale contradiction avec le droit européen", ont réaffirmé les sénateurs les Républicains dans leur amendement.
Diminution des néonicotinoïdes si substituts possibles
En revanche, le Sénat a adopté l'amendement commun du groupe socialiste et du Gouvernement précisant les conditions de diminution progressive de ces pesticides. Cet amendement demande à l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) de "rendre un rapport avant la fin de l'année 2016 dressant un bilan bénéfice-risque de l'usage de cette famille de pesticides par rapport aux produits ou méthodes de substitution disponibles". Ce bilan porte sur les impacts sur l'environnement, notamment sur les pollinisateurs, sur la santé publique, sur l'activité agricole et sur les risques d'apparition de résistance dans l'organisme cible.
A partir de ce bilan, l'Anses interdira d'ici le 1er juillet 2018 l'usage des néonicotinoïdes pour lesquels les méthodes ou produits de substitution identifiés "présentent un bilan plus favorable". L'Anses pérennisera cette mission de veille sur ces substances et leurs substituts potentiels.
"Le ministre de l'Agriculture a déjà saisi l'Anses pour réaliser un bilan bénéfices-risques des néonicotinoïdes, attendu pour le 31 décembre 2016. Au 1er janvier 2018 au plus tard, l'Anses prendra sa décision ; au 1er juillet 2018, elle réévaluera son bilan. Un dispositif d'accompagnement des agriculteurs est en outre mis en place dans le cadre du plan Ecophyto 2, afin de faciliter la transition vers un autre modèle", a précisé Barbara Pompili, secrétaire d'Etat à la biodiversité devant les sénateurs.
Les sénateurs ont eu à se prononcer sur "l'interdiction des néonicotinoïdes, au plus tard le 1er juillet 2020". Vos élus ont ils soutenu ou rejeté cette interdiction ?
http://reponses.agirpourlenvironnement.org/neonicotinoides-senateurs/
 

Nous vous proposons de cliquer sur la photo de vos sénateurs et de leur envoyer un message vous inspirant des propositions ci-dessous.

Pour
Merci d'avoir compris que
Quand les pulvérisateurs auront tué les derniers pollinisateurs, il n'y aura plus d'agriculteurs et sans doute plus de sénateurs.

Contre
Outré que vous n'ayez pas compris que
Quand les pulvérisateurs auront tué les derniers pollinisateurs, il n'y aura plus d'agriculteurs et sans doute plus de sénateurs.

Abstention

Navré que vous n'ayez pas compris que Quand les pulvérisateurs auront tué les derniers pollinisateurs, il n'y aura plus d'agriculteurs et sans doute plus de sénateurs.

Absent

Désolé que vous n'ayez pas compris
Quand les pulvérisateurs auront tué les derniers pollinisateurs, il n'y aura plus d'agriculteurs et sans doute plus de sénateurs.

Présentation de la cyberaction :

Le projet de loi sur la biodiversité sera discuté à nouveau au Palais du Luxembourg en séance publique à partir du mardi 10 mai. Passé d’abord par la case « Commission du développement durable » les 3 et 4 mai, le texte en ressort modifié avec, entre autres, la suppression de l’amendement interdisant les néonicotinoïdes comme ce fut déjà le cas en janvier.

Deuxième lecture

Le texte adopté en commission revient donc une nouvelle fois sur l’interdiction de ces insecticides, interdiction introduite par les députés en première lecture, puis en seconde lecture après que les sénateurs l’ont supprimé une première fois. La commission prévoit cependant qu’un arrêté du ministre de l’Agriculture encadre les conditions d’utilisation des néonicotinoïdes.

Le texte doit encore être débattu et voté en séance publique. Si le texte adopté par le Sénat diffère de celui de l’Assemblée nationale, une commission mixte paritaire, composée d’autant de députés que de sénateurs, sera chargée de trouver un compromis. Mais au bout du compte, en cas de désaccord persistant entre les deux chambres, c’est à l’Assemblée que reviendra le dernier mot…

Dossier. Des « alternatives » pour les uns, une « tromperie » pour les autres
http://www.lafranceagricole.fr/actualites/cultures/neonicotinoides-des-alternatives-pour-les-uns-une-tromperie-pour-les-autres-1,0,1123949898.html  

Néonicotinoïdes: plaidoyer d’ONG pour des « alternatives sans chimie »
http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/neonicotinoides-plaidoyer-dong-pour-des-alternatives-sans-chimie-33636/  

Questions au gouvernement
03 juillet 2014
Néonicotinoïdes
http://videos.senat.fr/video/videos/2014/video23751.html  

cyberaction N° 519: SAUVONS LES ABEILLES DES PESTICIDES
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/sauvons-abeilles-pesticides-566.html  

cyberaction : Interdiction des néonicotinoïdes, un espoir pour les abeilles ?
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/interdiction-neonicotinoides-espoir-951.html  

Mobilisation générale pour sauver les abeilles.
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/mobilisation-generale-sauver-abeill-961.html  

Le Sénat à l'amende sur les tueurs d'abeilles
http://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=916  

A la reconquête de la biodiversité
http://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=912  

La lettre qui a été envoyée :


Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur

Je vous invite à « entériner l’interdiction » des néonicotinoïdes, votée par l’Assemblée en mars, car ils sont « néfastes pour l’environnement et la santé ».

Dans cette attente, veuillez croire en ma mobilisation citoyenne.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

70 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

sauvons les abeilles nos aides pour la polinarisation

Myriem Bellon
Le 22/05/2016 à 11:51:14

soutenons les abeilles !

joelle dupas
Le 20/05/2016 à 15:51:27

Quand allons nous jeter tous ces inutiles qui nous pompent

Yacono
Le 20/05/2016 à 07:38:31

Comme d'habitude, les lobbys font la loi en ne se souciant que de leur profit. Il est temps que cela cesse.

lelièvre
Le 19/05/2016 à 11:52:10

J'ai honte! pour les sénateurs à la solde des lobbys..et qui se compromettent de telle façon..la nature compte vraiment peu pour eux!

un anonyme
Le 15/05/2016 à 22:14:40

que sont devenus nos "élus?" des agents des appareils financiers ou bien des protecteurs de bien collectif ? .
il me semble ne pas avoir apporté ma voix à ceux qui portent atteinte à la vie.
je saurais m'en souvenir.

giovanna mantoan
Le 15/05/2016 à 10:10:24





SVP, pas de confusion : Lobby = Maffia

un anonyme
Le 14/05/2016 à 11:05:28

Nous pouvons aussi par nos achats, boycotter tout ces produits qui massacrent la nature.Voilà bien longtemps que nous ne nous servons plus de tout cela et tout pousse !! N'hésitons pas a boycotter non seulement Monsanto mais aussi d'autres produits comme Bayer.
L'Abeille est Reine chez nous que de joie de partager le même jardin.

Irow
Le 14/05/2016 à 08:10:21

En Ile de France, la nouvelle présidente de la région vient d'accorder davantage de subventions aux agriculteurs qui font de l'agriculture conventionnelle et, par là-même, de donner un sérieux coup de frein à l'agriculture biologique... Qui dit mieux ? La région Rhône-Alpes est dans le même cas... Il est grand temps qu'en effet nous votions pour des personnages qui agissent dans l'intérêt du pays et de ses habitants. Pour le moment, c'est le jeu de l'argent et des industries criminelles en tout genre que les élus favorisent.

dunksay
Le 13/05/2016 à 20:41:56

Les élus ne regardent plus que leur intérêt à court terme. Depuis le temps que l'on connaît les effets dévastateurs des produits chimiques sur la nature, il y a longtemps que Monsanto et les autres ne devraient plus produire. Aux États-Unis, il n'y a plus d'abeille dans certains états et les apiculteurs déménagent leurs ruches régulièrement d'une région à une autre pour polliniser les champs (par exemples les amandiers) puis s’enfuient avec leurs ruches pour les protéger ailleurs dans un environnement où il n'y a pas de polluant qui tue leurs abeilles. Mais comme tout est privé aux états-Unis et que l'argent est Roi, seul compte le résultat financier. La nature, ils s'en foutent. Mais le jour où il n(y aura plus d’apiculteur itinérant, ce sera le désert dans beaucoup de régions, et là ... Beaucoup de souffrance à venir, sans compter tous les cancers développés par les agriculteurs sacrifiés à la production de monoculture. Mais même les médecins ne font pas la relation entre les cancers des agriculteurs et les épandages de produits chimiques. J'ai découvert cela lorsqu'une amies médecin d'origine française a perdu son mari américain d'un cancer du cerveau. C'est moi qui lui ai expliqué que maniant les robinets d’épandage depuis l’adolescence derrière le tracteur de son père, il avait respiré les brumes de produit chimique durant des années et que son cancer et sa mort à 50 ans en était le résultat. Triste aboutissement de l'ignorance sur le terrain.

Bernard CHEVRIER
Le 13/05/2016 à 16:22:25

Denonçons et Stoppons les lobbies pollueurs et profiteurs en tuant la vie sur Terre

Francine Scherrer
Le 12/05/2016 à 15:47:42

Réponse à Valérie et à "La France Agricole":
Dans la vallée de la Drôme, presque tous les brasseurs artisanaux utilisent de l'orge bio et certains même le cultivent pour leur propre compte.
On ne va pas pleurer pour les gros producteurs chimiques qui doivent fournir les grosses boites genre Kronenbourg ou Heineken...

roger poulet
Le 11/05/2016 à 19:42:35

Ce n'est que l'argent qui tue tout.....couper l'herbe sous le pied à toute cette "mafia" c'est :

- gagner moins
- consommer moins
- et du coup : ne pas, ou moins payer d'impots

Osons le faire

CHRISTIAN THOUVENIN
Le 11/05/2016 à 09:30:10

Le temps n'est plus aux jérémiades et pleurnicheries mais aux actions citoyennes.Le politiquement correct est terminé ,place aux revendications plus musclées .Il faut maintenant forcer ces bandits d'élus à agir dans l'intérêt de notre Pays et de ses habitants, même à coups de pieds au c.. Ils habitent dans nos départements,dans nos régions ,nous connaissons leurs adresses. Alors formons des comités de défense du citoyens contre ces prédateurs et imposons nous. Ah ça ira ça ira ça ira ......

un anonyme
Le 11/05/2016 à 05:12:25

le lobby industriel chimique envahi nos vies et menace notre santé. Si cancer il y a l'industrie du médicaments comme le voyou Servier se frotte les mains. Comme le disait très justement Théodore Monod: " tant que polluer rapportera de l'argent ils ne vont pas se gêner".

un anonyme
Le 11/05/2016 à 02:28:53

et tous les autres insectes ? C'est le désert et personne ne le voit.

un anonyme
Le 11/05/2016 à 01:15:23

Complicité d'empoisonnement !

Jérôme
Le 10/05/2016 à 22:57:26

si un de nos cyberacteur peux regarder et analyser le lien suivant :
http://www.lafranceagricole.fr/actualites/cultures/neonicotinoides-le-leadership-de-lorge-francaise-menace-1,0,1157454627.html  

ou néocotinoides contre insecticides au sol et insecticides foliaires, etc....

à voir

valerie
Le 10/05/2016 à 22:37:22

Sans abeilles plus de pollinisation et plus de fruits...

SYLVIE DELAITRE-JARCZYK
Le 10/05/2016 à 21:09:37


Comment ne pas etre revolte par ce choix d'une chimie destructrice au detriment du vivant?

D'autant plus que maintenant il est prouve par les experts
agronomiques que seule la biodiversite permet les equilibres
naturels .

comment cela 'n'apparait evident a toute personne qui reflechit?

Mais le pouvoir de l'argent corrompt tout.Cela donne envie de vomir!


bergez
Le 10/05/2016 à 20:18:56

la nature nous a pourvu d'une cervelle ,alors il faut s'en servir , ne continuons notre auto- destruction proclamée par la disparition phytosanitaire des abeilles !

sophie maury
Le 10/05/2016 à 20:05:39

Combien nos sénateurs touchent-ils de fric
de la part des des lobbies de la chimie ?
pour ne pas tenir comptes de la volonté de ceux qui les ont élues:NOUS !!!!!

Damien
Le 10/05/2016 à 19:57:16

Les dangers des néocics sont prouvés. Il faut les interdire ! Des alternatives existent !

Pierre Clément
Le 10/05/2016 à 18:52:18

J'ai déjà entendu dire par des personnalités "compé"" que le jour où il n'y aura plus d'abeilles sur Terre, il ne restera que 5 années de vie au genre humain.

Ce n'est sans doute pas pour demain mais à l'allure où vont toutes les dégradations infligées à notre pauvre Terre il y a énormément de souci à se faire.

M.C. MADRIGNAC

M.C. MADRIGNAC
Le 10/05/2016 à 18:19:14



au bout d'une infinité de doléances, de refus explicites
d'abondance de signatures,de la part de nombreux citoyens,comment faut-il et que faut-il faire pour que l'industrie chimique réduise ses produits?

on en a assez utilisé
NOUS N'EN VOULONS PLUS

Mondo
Le 10/05/2016 à 17:59:58

On peut constater déjà dans nos jardins la disparition de ces petites travailleuses. Depuis 10 ans leur nombre a diminué d'au moins 60 % dans notre région. Les hommes politiques sont-ils si bêtes qu'ils ne se rendent pas compte que bientôt ils mourront de faim eux aussi? L'argent n'achète pas tout, tôt ou tard on s'en rend bien compte.

Christiane LOMBARD
Le 10/05/2016 à 17:32:12

...et soyons nombreux à la marche contre Mosanto le 21 mai

Bernard Hennion
Le 10/05/2016 à 17:22:59

Le bon sens, la logique ...elles ont disparues....Tout est fait pour diminuer la population MONDIALE !

André RAOULT
Le 10/05/2016 à 17:06:22

Je ne veux pas vivre sous la coupe des lobbies de la chimie

JACQUELINE AUBERGER
Le 10/05/2016 à 15:38:21

Impératif de sauver les abeilles.

Guy Neveux
Le 10/05/2016 à 15:24:57

En mars de l'année dernière j'avais fait un lettre aux sénateurs sur la même problématique. faudra t-il d'années en années répéter la même chose.
Ce n'est plus seulement une question de lobbies mais aussi un énorme problème de gouvernance, dont notamment des conseillers des ministres.

un anonyme
Le 10/05/2016 à 14:23:51

c'est aux citoyens de décider dans quel monde il veulent vivre et non aux industriels de nous dicter leur loi.je pense que les politiques qui sont sensé représenter le peuple devraient nous écouter, il sont élus pour nous représenter ,les lobbys n'ont donc rien à faire aussi bien au sénat qu'a la chambre des députés, que ce soit en France ou au siège de l’Europe " aller ouste les marchands du temple dehors"

jean gaumond
Le 10/05/2016 à 14:13:21

vivement la suppression du Sénat qui coûte une fortune à la Nation et qui ne sert à rien

un anonyme
Le 10/05/2016 à 13:52:30

L'abeille est un maillon essentiel de la biodiversité et de la chaîne alimentaire.

En plus des précieux produits qu'elle nous offre, pour leurs qualités diététiques et thérapeutiques, - le Miel aux mille saveurs, la Gelée Royale, la Propolis, le Pollen, l'abeille est un insecte pollinisateur majeur irremplaçable.


En effet, la survie ou l'évolution de plus de 80% des espèces végétales dans le monde et la production de 84% des espèces cultivées en Europe dépendent des abeilles ! Et sur 100 espèces qui fournissent 90% de nos ressources alimentaires, 70% ont besoin d'elles ! D'où cette citation d' Einstein : " Si l'abeille venait à disparaître, l'humanité n'aurait plus que quelques années à vivre "...





L'abeille est indispensable au fonctionnement des éco-systèmes et agro-systèmes.
C'est aussi un précieux indicateur biologique... qui ne ment pas.

Mais aujourd'hui, la pérennité de l'abeille et des autres insectes pollinisateurs est très gravement menacée. L'utilisation de certains pesticides mal évalués - comme les insecticides neurotoxiques systémiques utilisés en agriculture, décime chaque année des milliards d'abeilles depuis 1995 ! Très toxiques pour l'environnement, ils menacent également la santé humaine.
La disparition de l'entomofaune pollinisatrice engendrerait une catastrophe écologique sans précédent pour l'avenir de l'Humanité... Or, l'abeille ne bénéficie d'aucune protection particulière qui permettrait enfin de la préserver de son plus grand prédateur, qui n'est autre aujourd'hui que l'homme !
C'est pourquoi Terre d'Abeilles se bat pour une évaluation rigoureuse des pesticides, contre la dissémination des OGM/PGM dans l'environnement, en faveur d'une agriculture durable et maîtrisée, respectueuse de la santé publique et de la planète.

mandelkorn
Le 10/05/2016 à 13:19:54

Mais ils servent à quoi ces vieux machins à 10000 euros/mois sinon plus

Yacono
Le 10/05/2016 à 13:01:26

Mais très cher : les lobbies c'est la croissance, n'est-il pas ?

sbirros
Le 10/05/2016 à 11:45:23

moins de lobbies , plus d'écoute du citoyen , la démocratie n'en sera que plus crédible .

mireille
Le 10/05/2016 à 09:10:39

Le Foll le ministre de l'agriculture le plus versatile qu'on ai eu.
Il faudrait qu'il accorde ses violons
UN coup on le voit vantant l'agriculture bio en se promenant dans un champs avec un agriculteur et contemplant les bestioles qui y vivent, un autre il jure devant Elise Lucet dans cash investigation qu'il va signé l'interdiction et puis là il nous dit qu'il qu'il ne signera pas tant que les autres pays européens ne les interdiront pas.
Elle est belle l'europe ! .
Mr Beulin doit être ravis

un anonyme
Le 09/05/2016 à 17:57:22

"Nul ne peut renoncer au nom d'Etre Humain". Edward Bond

Emmanuel Carpentier
Le 09/05/2016 à 14:50:59

beau donneur de leçon combien de bakchichs distribuer .....

patrick briclot
Le 09/05/2016 à 14:02:44

Stop aux produits tueurs de vie!
Celle des abeilles et des pollinisateurs sont les premières touchées mais la nôtre est aussi en jeu quand "certains inconscients" jouent aux apprentis sorciers ! Il est vraiment temps que cette mascarade s'arrête car je crains que notre temps soit compté !

Patrick Sablon
Le 09/05/2016 à 13:02:31

Votre boulot est de défendre les intérêts publics pas les intérêts privés des multinationales!

Charles pelletier
Le 09/05/2016 à 12:57:55

Je suis d'accord avec tous les commentaires.
Tous ces gens qui sont pour les produits chimiques ne doivent pas avoir d'enfants! ils se moquent d'empoisonner la population et eux-mêmes; l'égoïsme, le manque d'empathie et
la non protection de son propre corps sont malheureusement très répandus chez l'être humain. Ces décideurs ne pensent même pas à la santé de leurs propres enfants et petits enfants et ils disent les aimer!!! ah bon?!

Carole en Provence
Le 09/05/2016 à 12:13:46

Cela fait trois ans qu'il n'y a plus d'abeilles dans mon potager, qui côtoie des vignes dans le Languedoc...
merci Lefoll

Christian Perez-Gil
Le 09/05/2016 à 11:12:08

Y EN A MARRE

sylviepoitou
Le 09/05/2016 à 09:54:24

Amis empoisonneurs : Bonjour.

sbirros
Le 09/05/2016 à 06:42:31

ZUT!

jean-louis BANNERY
Le 08/05/2016 à 23:08:37

Sénateurs, céréaliers et betteraviers, il vous faut choisir.

Soit porter notre parole de citoyen/consommateur et être volontariste et indépendant, et promouvoir le monde de demain avec un maintien de l'agriculture paysanne et de proximité.

Soit se ranger du coté des multinationales, en faisant fi des problèmes de l'agriculture paysanne et de la santé publique, en promouvant une agriculture chimique industrielle destructrice de nos espaces naturels et de notre tissu familial agricole.

Didier HAUGUEL
Le 08/05/2016 à 22:58:30

Simplement désespérant !

Pascal Dramard
Le 08/05/2016 à 22:54:32

Je n'hésite même plus entre des inconscients , ou des
"" très amis "" des lobbies !

un anonyme
Le 08/05/2016 à 21:49:37

J'ai des abeilles sauvages dans le mur de ma grange dans le Quercy. C'est un crime contre l'humanité de les empoisonner, elle si intelligente qui pollinise et nous donne des merveilles de miel, alors que le savoir permet aujourd'hui une agriculture bio sans ces poisons chimiques violents. On bafoue aussi le souvenir d'Einstein qui nous a averti qu'on disparaîtra en les tuant et il ne s'est pas trompé sur grand chose. On vient de vérifier les ondes gravitationnelles qu'il avait prédit. Il avait aussi oeuvré beaucoup pour la paix et donc contre toutes ces nouvelles guerres stupides d'une partie indigne de l'humanité.

un anonyme
Le 08/05/2016 à 21:24:45

On oublie les lobby, leurs promesses de poches bien remplies et on vote selon sa conscience d'élu !!!!! vous êtes là pour défendre les intérêts publics ne l'oubliez pas ! dans une démocratie on tient compte du PEUPLE !

Moisan
Le 08/05/2016 à 20:56:58

Messieurs les sénateurs nous savons que la pression du lobbies des agriculteurs (et vos électeurs pas la même occasion)est forte, mais c'est à l'ensemble des citoyens que vous devez penser.
La vraie démocratie c'est cela aussi!!

alain challine
Le 08/05/2016 à 17:39:48

si il n y a plus d' abeilles, il n y aura plus d' humains et plus d' agriculture ni de recoltes

Serge LE QUELLEC
Le 08/05/2016 à 16:28:46

L'usage de ces néonicotinoïdes est particulièrement nocif pour les abeilles alors que celles-ci sont indispensables à la pollinisation de toutes les cultures
Je vous demande de rétablir l'article interdisant ce type de produit.
Merci par avance de votre engagement citoyen.
Sincères salutations

Michèle ROUBINET-LOUP
Le 08/05/2016 à 15:27:23

NON NON et encore NON aux produits tueurs d'abeilles. Et la nature, elle est la aussi pour nous alors arrêtons de la tuer !

Olivier HOUBLOUP
Le 08/05/2016 à 14:51:17

Sans commentaires. 😠

ivan varella
Le 08/05/2016 à 10:57:34

Pour sauver les abeilles et nous sauver nous-même, on devrait arrêter les sottises (pour ne pas dire un autre mot....).
A titre d'exemple,vu dans la presse, parmi d'autres, le prince de Monaco serait un "écologiste": il est "fasciné par la dernière folie! la F1 électrique {consternant!!!}.
Autre remarque, la formation agricole qui pendant des années a enseigné une "religion" (ou peu s'en faut!), celle de l'utilisation des pesticides, tout bon agriculteur passé au moule de cette enseignement connaissait les noms des matières actives des produits; quant aux risques encourus peu de détails ( brevets....). La contestation ou simplement des questions étaient exclues! Dangereux gauchiste!!!

C'est d'une expérience personnelle dont je parle...il y a déjà quelques années.

cactus
Le 08/05/2016 à 10:43:50

les pauvres elles viennent mourire dans mon salon

MARIE DES NEIGES FERNAND-LAURENT
Le 08/05/2016 à 10:30:18

Soyons plus obstinés que tous ces criminels imbéciles!

calypso
Le 08/05/2016 à 10:27:43

On finira par gagner, JM

Jean Michel Lefebvre
Le 08/05/2016 à 10:26:40

Mesdames, Messieurs les Sénatrices et Sénateurs.

Ils seraient temps de dire aux Industriels que la fête est finit et que vous reprenez les choses en man au lieu de vous en déchargez sur les Marchés...du Temple !

Combien de temps encore allez-vous cautionner les Libertés de l'esclavagisme (Libéralisme) et de la destruction de la Planète au nom du Dieu Argent et du Veau d'Or ?
Le Proverbe Amérindien à l'origine de la Fondation de l'association internationale "Greenpeace" parle de lui-même, faut-il vous le rappeler ?
Mais peut-être n'avez-vous aucun sens du mot Avenir commun tant vous êtes persuadés par vos propres mensonges nihilistes et égocentriques, tels des enfants refusant de grandir et d'accepter la réalité.
L'Argent n'est qu'un moyen et ne doit pas être une finalité, tout comme vouloir tout s'accaparer ne dénote que d'une forme de caprice infantile, qui la chose acquise bientôt la délaisse ou finit par la casser, tel un bébé...
Voilà, c'était un petit message à l'attention de nos Sages.
Sont-ils des enfants sages (gâtés pourris) ou des Sages (qui ne méprisent l'intelligence d'autrui et acte une voie pérenne pour l'avenir de tous) ?
La question est posée !

Bonne journée

Philippe BIAUX
Le 08/05/2016 à 10:22:12

Ils faut tout faire pour sauver nos abeilles, ne pas attendre qu'il soit trop tard nous avons déjà plus que trop attendu les décisions importantes de votre part.

COCORIE49
Le 08/05/2016 à 04:55:32

C'est tellement incompréhensible qu'il n'y ait pas plus de gens au sein du Sénat et des différents gouvernements du Monde pour protéger la nature et la planète ... pour nous même et pour toutes les générations futures ...

Flo68
Le 07/05/2016 à 23:34:04

IL FAUDRAIT SUPPRIMER LE SÉNAT, LES SÉNATEURS DILAPIDENT L'ARGENT DE NOS IMPÔTS. L' EXPRESSION UN TRAIN DE SÉNATEUR RÉSUME TOUT.
EN PLUS ILS DÉFENDENT LES INTÉRÊTS DE CEUX QUI METTENT EN PÉRIL LA SURVIE DE L'HUMANITÉ. INUTILE DE CHERCHER LES CAUSES DE LEUR AFFECTION POUR LES NÉONICOTINOÎDES, ON LA CONNAÎT TROP BIEN.

GuyD
Le 07/05/2016 à 23:32:57

C'est insupportable de voir comment nos politiciens, par leur manque de courage, aident les grosses firmes comme Bayer,Syngenta à detruire notre environnement et notre
notre santé. Nous ne pouvons pas vivre sans les insectes pollinisateurs, domestiques ou sauvage. tout produit chimique qui tue les insectes nous tue aussi lentement, mais surement, l'idée de remplacer les insectes par des robots fait son chemin et est extrèmement dangereuse pour nous tous.

Marie-Noelle Rinquin-Gummers
Le 07/05/2016 à 22:30:42

Apiculteur je constate au quotidien les dégâts de ces saloperies de pesticides. Comme disait ma grand mère, ces Messieurs ont chi...r la honte ! Et ils voudraient que l'on croit encore à la démocratie ? Honte sur vous !!!

Jacques Talon
Le 07/05/2016 à 22:03:52

Maya est bien sympa de nous faire du miel & de polliniser nos fruitiers. Et voilà comme vous la récompensez!!!!

Didier RION
Le 07/05/2016 à 21:35:03

Comment faut-il leur dire à ces élu(e)s censé(e)s nous représenter que nous ne voulons pas de ces produits néfastes et qu'ils doivent soutenir cet avis et pas celui des agrochimistes ?

Jacqueline BONNEFOY-CLAUDET
Le 07/05/2016 à 20:09:33

j'ai de moins en moins envie de voter
ils sont tous a la main des lobbies
et preferent leur fric à la santé de nos enfants

alain et catherine BUSA
Le 07/05/2016 à 19:16:19

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !