image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Justice pour le peuple Guarani-Kaiowá

Mise en ligne du 01/07/2015 au 07/04/2016

C'est avec effroi que le site Urgence Amazonie publie le dernier communiqué de l'assemblée Aty Guasu du peuple Guarani-Kaiowá, soumis à la barbarie régulière des dirigeants des exploitations liées à l'agro-industrie, dans l'Etat du Mato Grosso du Sud, au Brésil. Malgré diverses alertes internationales lancées au cours des dernières années, cette barbarie ne connaît toujours aucune limite. Elle vient de franchir un nouveau cap, qui motive aujourd'hui le lancement d'une alerte rouge.

Bilan de la cyberaction :

5666 participants

Présentation de la cyberaction :

La représentante indigène Valdelice Veron, qui doit se déplacer pour la première fois en France prochainement et dont la tête est mise à prix par des propriétaires de champs de canne à sucre, a décrit au téléphone une situation apocalyptique.

Tout a commencé le 22 juin par une simple partie de chasse initiée par une communauté Guarani-Kaiowá afin de pouvoir nourrir les membres du "village" (désormais un campement de fortune digne des pires camps de réfugiés du globe). Cette communauté, hommes, femmes et enfants, s'est réinstallée depuis peu sur sa terre traditionnelle, accaparée par la fazenda (ferme) Madama. Les indigènes sont tombés dans un piège et la partie de chasse s'est changée en film d'horreur : le village a été brûlé, au moins un enfant serait mort carbonisé et plusieurs autres manquent à l'appel. Le peuple Guarani-Kaiowá a décidé après une assemblée extraordinaire de riposter si les enfants ou leurs corps ne leur sont pas rendus immédiatement. Face aux fermiers armés et à leurs hommes de mains ils risquent de se faire massacrer. Valdelice Veron nous a appris que la police fédérale, complices des fermiers, avait bloqué la route principale pour que les Guarani-Kaiowá ne puissent aller chercher du renfort, allant jusqu'à se lancer dans une bataille rangée avec le force nationale venue à la rescousse des Guarani-Kaiowá

Au regard de cette situation critique, qui aggrave la crise humanitaire permanente endurée par le peuple Guarani-Kaiowá, nous appelons chacun de vous, par devoir d'humanité, à lire et à diffuser le communiqué de l'assemblée extraordinaire Aty Guasu du peuple Guarani-Kaiowá. Il s'agit d'un état d'urgence absolue. Merci pour votre soutien.

- Planète Amazone -

Avis de deuil de l'assemblée Aty Guasu du peuple Guarani Kaiowá
http://raoni.com/actualites-953.php  


Envoyez immédiatement vos messages de protestation aux plus hautes autorités brésiliennes

Ambassade du Brésil à Paris, sise au 34 cours Albert 1er, 75008 Paris, téléphone : (33) 01 45 61 63 00/Fax : 01 42 89 03 45/01 53 75 05 46

La lettre qui a été envoyée :


Madame la Présidente,

Dans le Mato Grosso do Sul, un nouveau-né et trois enfants ont été brûlés et leurs cadavres cachés par ces propriétaires fonciers.

Par la présente je demande avec insistance une vraie justice contre le génocide financé par les propriétaires et les politiciens anti-indigènes au détriment du peuple Guarani-Kaiowá

Dans cette attente urgente, je vous prie d'agréer mes sincères salutations.

 

39 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

J'invite les 5511 SIGNATAIRES DE TROUVER chacun 25 ami à faire signer cette pétition, aujourd'hui, nous avons bien 25 amis qui sont d'accord. Alors engageons nous maintenant à ramener 25 signataires.Merci

dehlia pater
Le 08/10/2015 à 07:28:41

https://www.facebook.com/raoni.com.fr?fref=ts  

dehlia pater
Le 08/10/2015 à 06:48:17

On est très mal informé....

isabelle obscur
Le 14/08/2015 à 18:56:25

cela donne une vision plus exacte du Brésil toujours présenté comme un modèle en Amérique du Sud, pays émergent, pays sans racisme, pays aux préoccupations sociales,pays d'avenir, pays efficace, pays de progrès, pays dont il faut s'inspirer en Europe etc; etc;

jean-marc
Le 30/07/2015 à 11:54:48

Encore un bon exemple de ce que peu générer ce monde cynique de l'ultra libéralisme. Entreprises multinationales de l'agro-business, riches et puissantes, qui imposent leur modèle par la force et la corruption. Corruption des élites, politiciens en tête, pour qui la recherche du profit à court terme et de leurs intérêts particuliers sont les seules préoccupations. Ces corrompus comme leurs corrupteurs devraient être traduits devant un tribunal pour les meurtres perpétrés, au même titre que les mercenaires qu'ils emplois pour effectuer leur sale besogne.

Didier
Le 27/07/2015 à 10:52:57

L'insoutenable de l'individu capitaliste au détriment de toute objectivité humaniste.
Voilà comment on détruit notre planète ainsi que son humanité.

Meslet olivier
Le 26/07/2015 à 19:55:47

Pour ne pas souténir l insoutenable

serren
Le 26/07/2015 à 16:42:25

Il faut beaucoup de courage pour résister aux puissants lobbies .. - beaucoup de clics feront je l'espère .. un poids considérable pour stopper cette gabegie qui ne respecte pas les droits des habitants de ces régions..

Anita VILLERS
Le 23/07/2015 à 10:25:15

j'ai écouté ce midi, l'intervention des représentants du Peuple Guarani-Kaiowa sur France Inter que je remercie par ailleurs de leur avoir ouvert son antenne, c'est si rare. Je suis moi aussi comme bien d'autres Personnes sur cette planète transpercée en plein coeur par tant de cruauté. Comment se fait-il, alors que cela dure depuis tant d'années, qu'aucun gouvernement ne se soit manifesté contre cet état de chose. Faudra-t-il qu'ils répondent tous et que nous répondions à l'accusation de non assistance à ETRES HUMAINS en danger de mort. Ils se font complices avec le gouvernement du Brésil de ce géno-écocide. se trouvera-t-il un ZOLA pour dire j'ACCUSE !!!!!


Le 22/07/2015 à 21:18:48

et cette situation épouvantable dure depuis longtemps, et ça s'empire !!!
on ne peut pas tolérer ça......

jozef
Le 22/07/2015 à 20:46:08

Ma femme et moi avons entendu avec émotion aujourd'hui sur France-Inter le témoignage des deux représentants du peuple Guarani, exploités, méprisés et en danger. C'est une situation épouvantable et d'une grande injustice. Nous sommes concernés car non seulement la destruction de la fort détruit la vie des habitants des lieux mais contribue à asphyxier le monde. La conférence de Paris sur le climat prendra-t-elle des mesures pour s'opposer à ce double désastre ? Mobilisons-nous.

Musset JacQUES
Le 22/07/2015 à 18:14:03

Il faut que l'opinion internationale se réveille,que tous les médias informent ce qui ce passe réellement dans l'état du Mato Grosso.
C'est vraiment insupportable de voire ces gens assassinés,chassés de leur terre et de voir cette bio diveraité abîmée au profit de l'agro bisness.

Meslet olivier
Le 22/07/2015 à 18:04:41

Cessons de perdre notre humanité !!!! Protection des faibles contre le pouvoir hégémonique de l'argent.

Sylvie DROUET CROC
Le 22/07/2015 à 17:13:26

je défend le peuple Guarani Kaiowa qui ont droit à une existence digne et non entamée par les entreprises d'exploitation de leur terre

marion ordonneau
Le 22/07/2015 à 16:54:55

Je trouve inadmissible que la recherche du profit justifie expropriations et barbarie.

Millemann
Le 22/07/2015 à 16:47:03

Solidarité avec le peuple Guarani'Kaiowà !

Trottinette
Le 22/07/2015 à 15:50:56

Valdelice Veron, la porte-parole des Guarani-Kaiowa invitée à témoigner lors du « sommet des consciences sur le climat », qui s’est tenu à Paris mardi 21 juillet
accuse le Brésil d’« écocide »
http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/07/22/valdelice-veron-la-porte-parole-des-guarani-kaiowa-accuse-le-bresil-d-ecocide_4693676_3244.html  

Alain Uguen
Le 22/07/2015 à 11:26:02

je vote pour la Vie et le respect

un anonyme
Le 14/07/2015 à 18:51:32

STOP À L'INHUMANITÉ...

IL FAUT DÉTRUIRE SIMPLEMENT MAIS EFFICACEMENT LES GANGSTERS EN COL BLANC

un anonyme
Le 06/07/2015 à 15:39:04

bonjour,
Je suis profondément indignée et
à ce rythme d'horreurs qui s'accélèrent, nous courons tout droit vers le dépôt de bilan planétaire!!!
cordialement

Marie-Joëlle
Le 03/07/2015 à 10:22:33

Je trouve que, face à de tels actes, la pétition manquait pour le moins de pertinence et de force. Je ne dis pas que j'ai fait mieux. Mais oublier de demander de mettre fin à de tels actes était un minimum !

Bien cordialement,
Jean-Pierre Lozneanu

jploz
Le 02/07/2015 à 19:33:45

Justice

ito
Le 02/07/2015 à 14:13:36

Pour plus d'infos, consultez sur le site de Survival : http://www.survivalfrance.org/actu/10835  

Anonyme
Le 02/07/2015 à 10:51:21

Totalement solidaire du combat de ce peuple contre ce nouvel épisode des multinationales de l'agro industrie

LIOT Dominique
Le 02/07/2015 à 09:55:29

Le modèle libéral et capitaliste dans toute son horreur
Euzh ar skwer kevelawrel!

un anonyme
Le 02/07/2015 à 08:10:42

Tristesse et horreur !!

Irow
Le 02/07/2015 à 07:05:47

quelle tristesse!

didier31700
Le 01/07/2015 à 20:07:04

C'est comme cela que ces pays du "tiers" monde se développent en "tuant" leur histoire. HONTE à ces grands propriétaires terriens soutenus par les politiques corrompus.

GOMEZ
Le 01/07/2015 à 17:50:49

Notre humanité est au plus mal.
Quand il n'y a plus ni foi, ni loi et qu'il ne règne plus que la loi du profit, de l'argent, l'humanité est détruite et toutes les dérives sont alors possibles. Une seule chose est encore possible à nous habitants de cette planète : faire des choix, dans notre consommation quotidien qui boycotteront tous ces produits, produits dans la honte, achetons, consommons locale, éthique. Allons à la rencontre des petits producteurs, informons, dénonçons ces scandales.
Messieurs les Présidents où se trouve donc cachée votre dignité, n'existerait-elle plus ? Vous ne pouvez laisser perpétuer de telles actions. Vous devez défendre ces petites communautés qui sont la richesse authentique, la sagesse qui pourrait nous épargner le cataclysme qui se prépare.

clairvoyance
Le 01/07/2015 à 17:35:02

Ces soi disant propriétaires sont des termites : ils rongent et détruisent la vraie terre qui nourri des vrais hommes pour la transformer en poubelle industrielle qui nourrit le capitalisme dégénéré. Arrêtez cette horreur !

Phut
Le 01/07/2015 à 17:12:54

Les brésiliens vivent-ils en 1860-80 comme à l'époque aux Etats-Unis d'Amérique ?
Merci en tout cas de l'information; une bonne raison de ne pas acheter se sucre de canne brésilien, il est beaucoup trop cher.

Muel Jean-François
Le 01/07/2015 à 17:01:29

Messieurs les présidents de la république Française, de la Communauté Européenne, des Etats Unis d’Amérique,
je vous demande de prendre les mesures de répression les plus urgentes contre cet outrage à la liberté des populations et à ces crimes contre l'humanité..
Par le bombardement sans délais de la Fazenda Madame par les forces de l'ONU, et par la comparution immédiate du président du Brésil devant le tribunal international pour complicité de crime contre les peuples

steff
Le 01/07/2015 à 16:55:12

C'est une barbarie contre un peuple paisible qu'il faut soutenir au delà des frontières

un anonyme
Le 01/07/2015 à 16:09:53

Ces peuples sont ce que furent nos lointains ancêtres. Ils sont des sociétés à part entière. Certains - ceux qui veulent leur disparition pour exploiter les richesses (bois, minerais etc.) les traitent de "sauvages". Rappelons tout de même que les camps de concentration et d'extermination sont les produits des dérives de certaines de nos sociétés. Ces peuples ont plus de respect pour l'humain et son environnement que bon nombre de personnes dites "civilisées". A ce titre nous leur devons le plus profond respect.

Erismature
Le 01/07/2015 à 15:23:52

Après un autre génocide, non loin du Brésil, et dont tout le monde se souvient, pourquoi un de plus ? Ne pouvez-vous laissez vivre ces personnes sans les torturer et les massacrer ?
Etes-vous réellement des humains qui vous arrogeaient le droit de tuer ?

Petitloup8
Le 01/07/2015 à 15:09:37

ou est la liberté de vivre et l'égalité des êtres humains.

LOMBARD
Le 01/07/2015 à 14:10:44

Marre de ces barbares en tous genres, quelque soit le continent, c'est une espèce en voie d'augmentation contrairement à beaucoup d'autres sur la planète

un anonyme
Le 01/07/2015 à 13:59:17

Les horreurs se succèdent sur notre planète et j'en suis désespérée.
J'ai 80 ans... et je suis de tout cœur avec ce peuple qu'on vole, qu'on massacre sans que son gouvernement les défende.

un anonyme
Le 01/07/2015 à 12:03:25

Dommage que la rédaction du message comporte une faute d’orthographe et ne soit pas très claire. Qui sont "ces" propriétaires cités dans le court message ? sont ils propriétaires ou ont ils accaparé les terres des communautés ? Mais j'en comprends l'urgence. Avec tout mon soutien

madeleine
Le 01/07/2015 à 12:02:47

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !