actualité écologie

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Journal des Bonnes Nouvelles

La Terre vue depuis l’espace

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

Les 10 jours verts Transacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Ne laissez pas vos appareils en veille

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

victoire pour Gabriel Dufils

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Sauvons la ferme des Bouillons !

Mise en ligne du 19/08/2015 au 31/03/2016

L’expulsion est en cours à la ferme des Bouillons, à Mont-Saint-Aignan, ce mercredi 19 août 2015,  annonce l’association pour la protection de la ferme des Bouillons. « Les gardes mobiles entrent dans la ferme et expulsent les occupants qui ont fait vivre la ferme des Bouillons. Nous résistons de manière non violente comme nous l’avons toujours fait », soulignent les militants, qui affirment qu’ils reviendront « occuper la ferme pour faire entendre notre voix ». 

Bilan de la cyberaction :

3905 participants

Quelques nouvelles des Bouillons. 30/03/2016
Le recours déposé en juillet 2014 par la société Immochan contre la décision de la commune de Mont-Saint-Aignan de modifier le PLU pour classer la ferme des Bouillons en Zone Naturelle Protégée a été examiné hier par le tribunal administratif de Rouen.

Le rapporteur public a réfuté l'"abus de pouvoir" invoqué par la filiale du groupe Auchan, confirmé que la modification du PLU était conforme à l'intérêt général, et demandé aux juges de débouter le promoteur immobilier de ses demandes.
La société Immochan a retiré les deux recours qu'elle avait déposés.
Le jugement a été mis en délibéré, mais l'issue ne fait guère de doute : la ferme des Bouillons est définitivement sauvée du béton.

Malgré l'amertume de n'avoir pu opérer le rachat collectif de la ferme auquel nous avions travaillé pendant plus d'un an, malgré la tristesse toujours vive d'avoir été expulsés de ce lieu que nous avons sauvegardé, remis en activité et fait vivre deux ans et demi durant, le résultat est tout de même là, et il est immense :
oui, il est possible de s'opposer au bitume et à l'extension sans fin des zones commerciales ;
oui, il est possible de voir une "ZAD" politiquement validée et soutenue ;
oui, il est possible de voir les fruits d'une occupation illégale finalement reconnus d'intérêt général par la justice.

Puisse cette petite nouvelle renforcer l'espoir et la détermination de ceux qui, partout, s'opposent au saccage d'espaces naturels ou agricoles commis pour des projets, petits ou grands, d'un autre temps.

Amicalement,
Pour l'association Bouillons, Terres d'avenir (ex Association de Protection de la Ferme des Bouillons)
Matthieu C. / 06 63 78 80 68

Présentation de la cyberaction :

« Nous sommes coincés par la police devant la ferme, explique Mathieu Carpentier, représentant du collectif joint pas Normandie-actu. Nous allons nous réunir et parler avec nos avocats spécialisés en droit rural pour savoir quels sont nos derniers recours. » Les militants n’excluent pas une nouvelle mobilisation devant la Safer, dont ils jugent les pratiques « non-démocratiques ».

Retour sur l'affaire

En décembre 2012, Auchan obtient un permis de démolir pour les trois maisons et les bâtiments agricoles présents sur les quatre hectares du site. Un groupe de citoyen refuse la disparition de cette ferme et décide de l'occuper. Une décision d'expulsion est prise contre eux mais elle n'est toujours pas appliquée.

 
Le collectif devient association et réunit toujours plus de monde. De grands rassemblements festifs, les Tambouilles, renforcent le mouvement. Aujourd'hui l'association compte plus de mille membres. Suite à une forte mobilisation, ils obtiennent de la mairie la modification du Plan local d'Urbanisme. En janvier 2014, la ferme sort de la zone constructible pour redevenir zone naturelle où l'activité agricole est autorisée. La ferme est sauvée.
L'association commence à réfléchir à un nouveau projet pour faire revivre la ferme sur le long terme. Un long processus qui aboutit en juin 2015. La ferme accueillera un maraîcher bio, un espace test agricole, un point de vente collectif, un outil de transformation des fruits et légumes, et l'association continuera à proposer des activités pédagogique, enfin, il est envisagé d'accueillir des artistes en résidence.  

Mais fin juillet, c'est la douche froide : Auchan vient de signer une promesse de vente de la ferme à une autre société. Seule solution : faire intervenir la SAFER (société ayant pour mission de préserver les terres agricoles). Elle a le pouvoir de préempter, c'est à dire d'acheter à la place de l'acheteur initial. Grâce au soutien de la Confédération Paysanne, Terre de liens (épargne solidaire) et une succession de mobilisation citoyenne, ils parviennent à rencontrer le préfet. Aujourd'hui c'est le préfet qui doit décider avant le 2 septembre si la SAFER préemptera ou non. Si oui, elle devra ensuite choisir un candidat à qui rétrocéder la ferme. L'association travaille dors et déjà au dossier de candidature. C'est donc un compte à rebours qui s'ouvre pour sauver la ferme des Bouillons, qui a, plus que jamais, besoin de soutiens.

Nota : Depuis le passage d'Alternatiba, la SAFER a annoncé refuser de préempter. Malgré tout, aux Bouillons la mobilisation continue, avec notamment une lettre adressée à M. Laurent Fabius, président de la COP21.
https://alternatiba.eu/2015/08/la-ferme-des-bouillons-interpelle-le-president-de-la-cop21-m-laurent-fabius/  

Affaire de la ferme des Bouillons, près de Rouen. Qu'en retenir ? Bio contre bio...
http://www.normandie-actu.fr/affaire-de-la-ferme-des-bouillons-pres-de-rouen-quen-retenir-bio-contre-bio_151352/  

 

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Préfet

Je vous demande de peser auprès de la SAFER pour la préemption de la ferme dans les délais très courts qui nous restent.

Persuadé que le projet d’acquisition, récoltant des promesses de soutiens financiers de manière exponentielle, soutenu par la Foncière Terre de liens et la Région qui a réservé un budget, outre le fait d’être parfaitement viable, concourt à son échelle au sens de l’histoire que peut illustrer la France dans la conférence de décembre prochain, je vous demande de suspendre l'expulsion des occupants.

Dans cette attente, je vous prie d'agréer, Monsieur le Préfet mes salutations citoyennes attentives à vos décisions.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

61 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Le nouveau projet mené sur la ferme des bouillons sera avant tout un espace de culture maraîchère répondant aux exigences des cultures biologiques et mené en permaculture.

L’aspect fermier du site sera ainsi préservé, et permettra de proposer des fruits, légumes et fleurs, cultivés de manière responsable et durable :

Rotation des cultures
Valorisation des déchets sur site : utilisation du compost et fumier d’épandage
Promotion de la biodiversité
Utilisation d’auxiliaires de cultures et d’animaux

La culture maraîchère s’articulera autour d’un aménagement esthétique et scientifique du jardin qui en fera outre un endroit de production, un espace de promenades où il fera bon se ressourcer.

Située en périphérie de la zone urbaine de Rouen, la ferme des bouillons sera surtout le plus court chemin du producteur au consommateur. Ce dernier aura alors à sa portée des produits frais et savoureux, cueillis à maturité, mais également un véritable univers d’harmonie végétale et d’épanouissement de la vie.

mandelkorn
Le 12/04/2016 à 09:39:24

BRAVO !!!!!!!!CE SONT LES BOULANGERS QUI VIENNENT EN AUVERGNE???????? SI OUI BIZ A EUX ET BRAVO SINON BIZ A EUX ET BRAVO ENCORE§

Christophe Crouzet
Le 01/04/2016 à 18:42:08

La légalité de l’expulsion de la ferme des Bouillons examinée au tribunal de Rouen verdict le 13 janvier
http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/4657582/la-legalite-de-l-expulsion-de-la-ferme-des-bouillons-examinee-au-tribunal-de-rouen#.VnpztOlwXY0  

Alain UGUEN
Le 23/12/2015 à 11:20:58

apparemment déjà signé.

Hélène Gonnet
Le 19/10/2015 à 23:14:47

encore l'histoire du pot de terre et du pot de fer ... il faut créer des nouvelles histoires... une occasion ?

isabelle obscur
Le 17/10/2015 à 11:01:07

Les forces de l'ordre agissent comme des nervis à la solde des pseudos dirigeants et non au service du peuple comme ce doit être leur devoir!!!Idem pour les CRS qu'on envoie frapper des manifestants qui ne cherchent qu'à défendre leurs emplois.

DEULNIAU
Le 16/10/2015 à 13:37:14

Encore un coup bas du pouvoir politique aux ordres des pouvoirs financiers contre l'agriculture citoyenne et écologique . On ne les compte plus ! C'est écoeurant et mortifère. Il faudra bien un jour que ces erreurs s'arrêtent devant l'évidence de leurs nocivité.

Olivier OTT
Le 29/09/2015 à 21:45:15

L'histoire du pot de terre et du pot de fer se renouvelle pour la Nième fois ...
A quand , une loi qui protège ces initiatives citoyennes et durables contre l'avidité des promoteurs ???

Caroline Bremard
Le 23/09/2015 à 11:18:43

A la ferme des Bouillons, une gestion des terres bien opaque
http://www.bastamag.net/Ferme-des-Bouillons-mobilisation-pour-lever-l-opacite-sur-la-gestion-des-terres  

David Derrien
Le 23/09/2015 à 09:17:53

Les terres agricoles seront précieuses pour l'avenir prévisible de nos enfants: crise climatique (piégeage du carbone), crise alimentaire (autosuffisance nationale), crise des carburants (filières de proximité). Il y en a trop en France qui disparaissent sous le béton et le bitume énergivores.

dominno
Le 04/09/2015 à 03:04:00

mais à quoi sert la safer si elle n'intervient pas dans cette affaire?
quelle société a signé ce compromis avec Auchan?
un vide juridique existe encore permettant à une société détenant des biens fonciers de vendre des terrains par vente de parts sans que la safer ne soit concernée; cette possibilité de détourner le sens de la loi qui a institué l'existence des safer devrait être revu au plus vite sinon demain fini les exploitations agricoles familiales en France; mais peut être ni croit-on plus dans les instances dirigeantes

un anonyme
Le 26/08/2015 à 22:05:04

Cette ferme ne doit pas passer entre les mains de n'importe qui !!!!!!!
Les citoyens l'ont fait vivre et beaucoup ont trouvé une autre façon de vivre et de se retrouver ! Trop facile de bénéficier du travail commun !

un anonyme
Le 24/08/2015 à 08:46:50

je soutiens de tout coeur cette action contre le groupe e t Immochan qui abuse et triche chaque fois qu'il le peut !!!
je ne suis pas contre Auchan car j'y ai beaucoup de connaissances qui y travaillent mais contre SES Patrons qui usent et abusent de leur petit pouvoir !!! pour accroitre l'esclavagisme par temps de crise soit disant !!

fillajoe
Le 24/08/2015 à 01:42:07

Que se passe-t-il à la SAFER? Elle a perdu le bon sens paysan?
à la ferme des Bouillons comme à Bure. Cet organisme devait permettre le remembrement des terres pour que les paysans puissent les exploiter en priorité absolue; actuellement, la SAFER semble se détourner de ces préoccupations . La terre ne va plus aux vrais paysans (ceux du pays) mais à des intérêts financiers.

Danielle GRÜNBERG
Le 23/08/2015 à 22:18:37

Doit on passer par une pétition pour régler les magouilles de l'état. Que c'est triste.
Courage les bouillons. Faisons avancer les vraies projets

Tanguy
Le 23/08/2015 à 21:42:01

Nous vous soutenons, il faut encourager vos initiatives, ns vivons à la campagne il nous est possible de cultiver, manger nos oeufs, et acheter nos légumes aux maraîchers bio ou qui pratiquent une culture raisonnée, de notre commune paisible. . Et c'est un vrai bonheur de retrouver le goût des bonnes choses.. les méthodes de mafieux ne peuvent pas avoir raison de vos efforts. .. courage !

chris
Le 22/08/2015 à 21:18:37

Il faut sauver la ferme des Bouillons qui est un modèle du vivre autrement, de faire autrement ! Modèle alternatif !
Vive les différences ! Il ne doit pas y avoir un modèle unique de faire ou de penser mais au contraire il faut encourager la diversité.

un anonyme
Le 22/08/2015 à 15:42:19

Je soutiens une démarche volontariste utile

Je réagis contre les abus de pouvoir les magouilles les ententes destructrices du lien social

Je souhaite rester informé sur cette affaire

rodge
Le 22/08/2015 à 15:40:15

Tous derriere la ferme les gars.. Aux armes citoyens, ils ne passeront pas! Resistaaaaance

Tutu
Le 22/08/2015 à 14:06:41

La ferme des Bouillons doit revenir à ceux qui l'on sauvé et fait vivre!!

Picsou
Le 22/08/2015 à 00:03:42

Merci de nous avoir accueillis pour ce stage de construction d'éolienne. Qu'elle vous donne l'énergie de la résistance.

Doumé

BOUCHERIE Dominique
Le 21/08/2015 à 23:38:03

il faut defendre les agriculteurs à tout prix !!!!!!! trop de grandes surfaces !!!

un anonyme
Le 21/08/2015 à 21:35:33

Se faire spolier 32 mois de dur travail collectif pour l'amélioration des sols, leurs mise en culture, et l'organisation d'une magnifique activité culturelle, par 2 escrocs minables....

#IRONY LVL 1000: ON# Vive la démocratie, merci les services de l'Etat pour leur transparence et leur professionnalisme!!!

un anonyme
Le 21/08/2015 à 19:32:52

Encore une preuve que les forces de l'ordre et la loi sont plus au service de ceux qui peuvent la financer, qu'au peuple qui se bat pour les biens communs.
Ils espèrent vraiment qu'un ''merci, au revoir'' nous fera abandonner la lutte?

On reste ferme.

un anonyme
Le 21/08/2015 à 19:21:36

Atterré par ces méthodes!
Les esprits ne fonctionnent plus chez nos élus...seuls les gros bras comptent.
Seuls les citoyens font avancer l'écologie, pas les politiques!Ces jeunes sont la fibre de l'évolution du monde de demain (le vivre ensemble, le partage, la notion du bien commun, la préservation de la terre...)
Et tout ça , Messieurs les élus, ça vous fait peur????
Hervé Réaux

Hervé Réaux
Le 21/08/2015 à 15:39:44

Atterré par ces méthodes!
Les esprits ne fonctionnent plus chez nos élus...seuls les gros bras comptent.
Seuls les citoyens font avancer l'écologie, pas les politiques!Ces jeunes sont la fibre de l'évolution du monde de demain (le vivre ensemble, le partage, la notion du bien commun, la préservation de la terre...)
Et tout ça , Messieurs les élus, ça vous fait peur????
Hervé Réaux

Hervé Réaux
Le 21/08/2015 à 15:22:53

QUE LA FERME DES BOUILLONS REVIENNENT A CEUX QUI L'ONT SAUVE

CACHOU LOULOU
Le 21/08/2015 à 13:54:49

HONTEUX!!! STOP

coralie DELAUNE
Le 21/08/2015 à 13:51:29

Bonjour
courage
je vous soutiens.
le 19 j'ai alerté mes contacts médias (TV,AFP ,journaux et media internet) afin que votre action soit soutenue relayé au maximum
Minet JC

Minet Jean-Claude
Le 21/08/2015 à 13:49:27

Atterré par ces méthodes!
Les esprits ne fonctionnent plus chez nos élus...seuls les gros bras comptent.
Seuls les citoyens font avancer l'écologie, pas les politiques!Ces jeunes sont la fibre de l'évolution du monde de demain (le vivre ensemble, le partage, la notion du bien commun, la préservation de la terre...)
Et tout ça , Messieurs les élus, ça vous fait peur????
Hervé Réaux

Hervé Réaux
Le 21/08/2015 à 13:01:24

En choisissant d'expulser les occupant-e-s de la ferme des bouillons, lieu ouvert et public d'échanges, de culture et de création qui a vu des milliers de visiteurs pendant 3 ans, et porté par une association comptant plusieurs centaines d'adhérent-e-s, avec un projet de rachat en souscription de près de 1000 participant-e-s... En choisissant d'y installer les propriétaires de la SCI In Mémoriam, deux frères amis de Mulliez qui ont creusé des tranchées pour y interdire tout accès y compris aux centaines de crs et autres milliciens aux chiens bien dressés, et qui ont racheté cette terre au cinquième de son prix d'achat, un hold-up organisé avec l'expertise de la SAFER... l'état prend le parti de la violence et de l'illégitimité... un pari dangereux, une provocation de plus face à la mobilisation citoyenne, tout cela l'année de la COP21, l'année de la création d'un khalifa au coeur même du berceau de notre civilisation, l'année où la démocratie grecque est ecrasée par un eurogroup sans aucune existence légale... tout près de Paris, à Rouen... RESISTANCES !

Raphaëlle
Le 21/08/2015 à 12:33:45

Atterré par ces méthodes!
Les esprits ne fonctionnent plus chez nos élus...seuls les gros bras comptent.
Seuls les citoyens font avancer l'écologie, pas les politiques!Ces jeunes sont la fibre de l'évolution du monde de demain (le vivre ensemble, le partage, la notion du bien commun, la préservation de la terre...)
Et tout ça , Messieurs les élus, ça vous fait peur????
Hervé Réaux

Hervé Réaux
Le 21/08/2015 à 12:30:21

Atterré par ces méthodes!
Les esprits ne fonctionnent plus chez nos élus...seuls les gros bras comptent.
Seuls les citoyens font avancer l'écologie, pas les politiques!Ces jeunes sont la fibre de l'évolution du monde de demain (le vivre ensemble, le partage, la notion du bien commun, la préservation de la terre...)
Et tout ça , Messieurs les élus, ça vous fait peur????
Hervé Réaux

Hervé Réaux
Le 21/08/2015 à 12:19:44

c'est une honte d'expulser ceux qui veulent protéger et valoriser ce patrimoine, et le faire quand une partie des occupants est mobilisée devant les instances régionales, c'est un comble.

et la SAFER qui devrait être indépendante et assumer sa mission de protection et de préemption des terres agricoles, rachetées à bas et vil prix,

là aussi il y a de quoi se poser des questions,

et le préfet qui penche du côté des "riches" et non des sans terre qui font une belle action depuis le début de l'occupation,

on marche sur la tête dans ce pays et dire que ce sont des socialistes qui sont aux commandes,

on hallucine

courage, tenez bon,

solsticeH
Le 21/08/2015 à 11:30:46

Épanchons nous encore une fois. Jetons notre bile contre les indignes zélus qui nous dirigent si mal. Contre la SAFER qui ne joue pas le rôle qu'on voudrait qu'elle joue alors qu'elle est juste fidèle à ses missions en ayant l'attitude qu'elle a eue.
Mais surtout ne tirons aucun enseignement de notre éternelle incapacité à être vaincus par ceux là même qui sont nos zélus ou ceux que d'autres ont élu pour nous dans ce continuel jeu de dupes. Pourquoi à Notre Dame des Landes les choses n'ont pas tourné de cette façon ? Il est vrai qu'ils n'ont jamais accordé la moindre confiance aux politiciens et aux journalistes et se sont pris en main jusqu'au bout.

Firmin Poirier
Le 21/08/2015 à 10:59:17

Il ne reste peut être plus grand chose à faire face à ces multinationales, et bien si je suis citoyenne et j'ai le droit de faire mes courses où bon me semble alors bye bye auchan et ses filiales...

Moucheron
Le 21/08/2015 à 10:25:19

on mangera quoi demain???toute leur m*****qu'on trouve dans les rayons des grands groupes qui possèdent déjà le quasi monopole c'est révoltant!!!Une agriculture + respectueuse et mieux intégrée elle est là la solution!!!On mangera mieux, moins cher, et nos agriculteurs pourraient avoir la tête haute tout en vivant correctement...

cycynette76
Le 21/08/2015 à 10:01:06

Au nom de quoi et de qui le préfet de la République a-t-il si rapidement pris le parti d'Auchan, face à un mouvement citoyen local, tout à fait pacifique qui ne mettait aucunement en question l'ordre public, et de plus reconnu par les collectivités territoriales concernées?

pluvinage
Le 21/08/2015 à 09:01:10

Que se passe-t-il à la SAFER?Elle a perdu le bon sens paysan?
Laissons ceux qui travaillent si intelligemment dans la ferme des Bouillons depuis bientôt 3 ans.



Claudine

claudine delaunay
Le 21/08/2015 à 08:47:57

Pitoyable bonneteau financier Mégard-Auchan-Mulliez, maquillé en maraichage vertueux avec la complicité indigne de la SAFER et de l'Etat...

Benoit LECLERC
Le 21/08/2015 à 08:25:00

Cette nuit, j'ai rêvé qu'un jour les gouvernants respecteraient les citoyens qui les ont élus. ... et cesseraient de retourner leur veste...

fred
Le 21/08/2015 à 07:56:00

Les légumes et les céréales ne poussent pas sur le béton !
Il faut soutenir ceux qui défendent le bon sens le plus élémentaire :sauver les terres agricoles. SOUTENONS LES !!!

philippe dumoutier
Le 21/08/2015 à 06:15:46

ou va le monde sérieusement

un anonyme
Le 21/08/2015 à 01:32:26

de mieux en mieux...

Didier HAUGUEL
Le 20/08/2015 à 22:00:02

De la part des pouvoirs publics, il n'y a plus de valeur que celle de l'argent. Quelle honte ! où sont passés les Liberté, Egalité, Fratenité ? il ne nous reste que le coq comme symbole et on sait où il a les pattes quand il chante !!!
et voilà, on est face au Picsou alors rassemblons nous pour dire non et BOYCOTT des grandes surfaces commerciales

Martine FAUCHARD
Le 20/08/2015 à 15:08:00

Ne pouvant pas me déplacer actuellement pour soutenir activement la ferme des Bouillons, je tiens à informer les pouvoirs publics de ma révolte sur cette procédure d'expulsion exécutée en période de vacances et soutiens de tout coeur les sympathisants qui continuent la lutte. En avant toute !

Riton
Le 20/08/2015 à 14:31:04

Mais que fait donc la SAFER ?

Il serait temps que cette instance soit remise à sa juste place, plutôt que servir d'agence immobilière.

Taki23
Le 20/08/2015 à 14:30:33

Il faut se convaincre une fois pour toutes qu'Auchan est à ranger dans la catégorie des grands prédateurs. Avec le concours efficaces des politiciens, de la Belgique où il ne paie pas d'impôts, c'est lui qui aménage le territoire. Nous en savons quelque chose dans le Nord, où pas un commerce familial ne peut se créer sans son aval ! Il faudrait peut-être commencer par ne plus s'y rendre, chez lui et ses concurrents de la grande distribution et privilégier les petits producteurs locaux....

plouf
Le 20/08/2015 à 10:52:20

Résistons

Renée Gellé
Le 20/08/2015 à 08:26:21

"Quand le dernier arbre aura été abattu, la dernière rivière empoisonnée et le dernier poisson péché, alors l’homme s’apercevra que l’argent ne se mange pas".
Phrase attribuée, selon les sources, à Géronimo, au chef Seattle ou aux Indiens Cris (Crees)

Bregalad, Ent
Le 19/08/2015 à 23:03:02

Nous avons besoins de nos Agriculteurs pour nous nourrir!!! Laissons la Terre à ceux qui la cultiver et non à ce qui la bétonne!!!! STOP AUX ZONES COMMERCIALES QUI REPRÉSENTENT LA FRANCE DÉFIGURÉE!!!!!!

morin
Le 19/08/2015 à 21:08:39

AUCHAN propriété de la famille Mulliez (comme Leroy merlin; Décathlon; Flunch.....) un empire qui pèse 38 milliards,tout ça sur fond de corruption (Ukraine) et d'exil fiscal(Néchin) Patrick Mulliez ne paye que 135 euros d’impôts (sur un revenu déclaré d'1 milliard!)
Oui ils ont certainement besoin d'argent ces gens là, car à l'évidence ça n'est ni pour créer des emplois stables et bien rémunérés ni pour s'engager vers la transition écologique qu'ils bétonnent et imperméabilisent les sols.....

Jean-Luc Fala
Le 19/08/2015 à 18:20:30

Plus besoin de projets destructeurs mais de terres vivantes.

Déménageons les aménageurs!

Laurent FORGET
Le 19/08/2015 à 15:51:39

Cette terre va rester en production BIO , puisqu' Auchan s' est dégagé du projet .........C'est en partie une victoire face au bétonnage .............

carlota
Le 19/08/2015 à 15:48:28

AUCHAN a déjà massacré la zone d'expansion de crue de la Lézarde à Montivilliers qui inonde maintenant
Ils continuent en montant sur le plateau à Epaville qui est connu pour être à l'origine des inondations d' Epouville. Félicitations, c'est un bel exemple pour illustrer la COP 21
La ferme des bouillons est dans une zone de rétention des eaux protégeant Rouen.( bouillons signifie poche d'eau en plateau)
Continuer le massacre en mobilisant la force publique ça en dit long sur la priorité faite à l'environnement et à la prévention des inondations et des pollutions de l'eau .

MEYNIER Michel
Le 19/08/2015 à 15:34:29

les pieds sur et dans la terre la terre aux agriculteurs! logique, non?

Mondo
Le 19/08/2015 à 13:22:53

Mais enfin a quoi sert la SAFER ????
Expliquez-moi, demandons lui !

Bla
Le 19/08/2015 à 13:09:51

Les légumes et les céréales ne poussent pas sur le béton !
Il faut soutenir ceux qui défendent le bon sens le plus élémentaire :sauver les terres agricoles .SOUTENONS LES !!!

Jean-Louis Pire
Le 19/08/2015 à 12:04:06

J'en ai marre de ces grandes surfaces qui envahissent des terres cultivables! Dans ma région, à Champagnole (Jura), il y a la plus forte densité de supermarchés par habitant de toute la France. C'est absurde! Un jour, on crèvera de faim devant des supermarchés vides!

Brigitte Vercez
Le 19/08/2015 à 11:54:09

Les terres arables disparaissent au profit des espaces goudronnés et bétonnés (échangeurs routiers, centres commerciaux, grandes surfaces...). Inversons ce mouvement stupide et mortifère !

Marie-Christine INGIGLIARDI
Le 19/08/2015 à 10:58:39

SAUVER LES TERRES AGRICOLES EST SAUVER L'AVENIR COMMUN.

raslebol
Le 19/08/2015 à 10:51:57

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !