actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

La Terre vue depuis l’espace

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Rando Plogoff dimanche 25 aout

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Journal des Bonnes Nouvelles

Les 10 jours verts Transacteurs

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

victoire pour Gabriel Dufils

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Halte aux métaux lourds en Méditerranée

Mise en ligne du 22/09/2015 au 27/09/2015

Après les "boues rouges" déversées depuis plus de 50 ans en Méditerranée, le Parc national des calanques, un site naturel proche de Marseille, a prolongé la dérogation accordée à l'usine Alteo Gardanne de rejet en mer des résidus liquides issus de la production de bauxite pendant encore 30 ans. Plusieurs scientifiques et écologistes craignent des conséquences des métaux lourds sur la biodiversité.
L'enquête publique arrive à terme le 25 septembre prochain.

Bilan de la cyberaction :

3564 participants

20/06/18

Victoire d'étape des opposants aux boues rouges

20 JUL2018 — Le Tribunal Administratif de Marseille​ vient de rendre son jugement concernant la demande d’annulation de l’arrêté autorisant la poursuite des rejets en mer ​de l'usine Altéo de Gardanne.

Pécheurs professionnels, riverains de l'usine et de Mange-Garri, militants écologistes, nous étions requérants dans cette procédure. Nous nous réjouissons aujourd'hui d'une victoire d’étape :​

​d'une part ​l’arrêté est raccourci de deux ans et prendra fin au 31 décembre 2019 et d'autre part l'industriel a 6 mois pour fournir à l'Etat une étude sur ​les impacts environnementaux et sanitaires cumulés de l’usine d’alumine de Gardanne et des installations​.
Le Tribunal demande aussi une nouvelle consultation du public.

C'est un vrai coup de semonce pour l'industriel, qui a agit jusqu'ici en toute impunité. Nicolas Hulot, le Ministre de la Transition Écologique et Solidaire est désormais au pied du mur, et va devoir s'atteler à l'encadrement strict de cette activité.

* * * * * * *
25/05/18
Poussières rouges à Bouc-Bel-Air : l'usine Altéo de Gardanne s'est mise en conformité selon Brune Poirson
https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/poussieres-rouges-a-bouc-bel-air-l-usine-alteo-de-gardanne-s-est-mise-en-conformite-selon-brune-1527243947
 

* * * * * * *

C’est un revers pour les défenseurs de l’environnement et pour la ministre de l’écologie dans l’affaire des boues rouges. Le préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) a autorisé la société Alteo, mardi 29 décembre, à poursuivre l’exploitation de ses usines sur le site de Gardanne et à rejeter en mer, pendant six ans, les effluents aqueux résultant de la production d’alumine, en plein cœur du Parc national des Calanques (Bouches-du-Rhône).
Une décision qu’a aussitôt dénoncée Ségolène Royal. « Je désapprouve cette décision. Je n’ai pas du tout changé d’avis, a réagi la ministre. Je pense que c’est une mauvaise décision qui est essentiellement suscitée par le chantage à l’emploi », a-t-elle ajouté. A la fin de novembre, la ministre de l’écologie avait déclaré qu’elle n’était « pas favorable au renouvellement » de l’autorisation de rejet.
Dans la soirée, Matignon a expliqué que la décision du préfet s’était fondée sur l’avis favorable émis par Conseil supérieur de prévention des risques technologiques (CSPRT) le 22 décembre.
Depuis près de cinquante ans, ce site de production d’alumine, qui sert à fabriquer de l’aluminium, situé près d’Aix-en-Provence, bénéficie d’un droit d’expédier des résidus en mer, à 7 km au large de Marseille et Cassis. Plus de 20 millions de tonnes de boues rouges ont été ainsi déversées sur les fonds marins de la fosse de Cassidaigne.

« Une eau claire n’est pas une eau propre »

Il y a quelque mois, la demande d’une poursuite de rejet par Alteo avait provoqué la colère de plusieurs associations de défense de l’environnement et de riverains, qui dénoncent depuis des années la toxicité des boues rouges. L’accord reconduit en 1996 stipulait que l’industriel avait jusqu’au 31 décembre 2015 pour cesser d’expédier ses déchets en mer. Pour y parvenir, Alteo s’est doté de trois filtres-presses depuis 2007 et les boues rouges déshydratées sont désormais stockées à terre, près de Gardanne. L’industriel voulait toutefois conserver le droit de déverser ses effluents liquides, qui restent chargés en métaux divers.
« Il s’agit de rejet d’effluents liquides, chimiques toxiques et radioactifs, a dénoncé Alain Matési, président de l’association CoLLecT-IF environnement. C’est toujours le dossier des boues rouges, même si les rejets n'en ont pas la couleur. Ce n’est pas du tout un traitement mais un prétraitement. C’est transparent, mais une eau claire n’est pas une eau propre. »
« Un premier défi a été relevé, arrêter le rejet des boues rouges avant le 1er janvier 2016, a expliqué mardi dans un communiqué Frédéric Ramé, le président d’Alteo. Nous entendons relever un second défi, celui de la qualité des rejets liquides d’ici au 31 décembre 2021. »
Le 22 décembre, le Conseil supérieur de prévention des risques technologiques, chargé d’une enquête publique concernant 27 communes, avait déjà rendu un avis favorable aux demandes d’Alteo, malgré les remarques des experts, l’intense mobilisation citoyenne, le refus de plusieurs municipalités et l’opposition de la ministre de l’écologie. « A l’heure où l’opinion française redoute les délocalisations », il est impératif de « sauvegarder plusieurs centaines d’emplois », avaient justifié les commissaires chargés de l’enquête.
Le site de Gardanne, plus grand centre mondial de production intégré d’alumines, emploie 400 salariés et 250 personnes sous-traitantes.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/pollution/article/2015/12/29/le-prefet-autorise-le-rejet-des-boues-rouges-dans-le-parc-national-des-calanques_4839315_1652666.html#T9DsB7yeOIHscU0y.99  

Présentation de la cyberaction :

Ce sont près de 20 millions de tonnes d’un mélange d’eau, de soude et de métaux lourds qui ont tapissé les fonds marins aux abords des Calanques, depuis 1966 selon le Parc national des Calanques. Car, voilà 50 ans que l’usine de Gardanne a obtenu l’autorisation d’expédier ses résidus d’alumine dans le canyon sous-marin de la Cassidaigne, par 330 m de fond. Un droit qui devait prendre fin d’ici 2015, selon un arrêté préfectoral.

Le conseil d'administration du Parc national des calanques, un site naturel proche de Marseille, a prolongé lundi la dérogation accordée à l'usine d'alumine. Celle-ci peut désormais continuer à rejeter en mer des résidus liquides issus de la production de bauxite pendant encore 30 ans, si elle respecte certaines conditions. Les réactions se font vives chez les habitants et les écologistes.

"C'est dramatique, personnellement ça me choque beaucoup", a réagi après le vote Yves Lancelot, membre du conseil d'administration du parc, océanographe et ancien directeur de recherche au CNRS. "Les risques, on ne les connaît pas, c'est bien le problème, pour le moment, il y a des inconnues énormes", a-t-il poursuivi, regrettant un "chantage à l'emploi".
Un premier rapport de l’organisme Créocéan, financé alors par Péchiney, concluait dès 1993 à la toxicité des boues rouges pour plusieurs espèces, explique l'universitaire Olivier Dubuquoy, docteur en géographie. Depuis, l’entreprise a lancé son propre comité scientifique de suivi et conteste toute conséquence environnementale.


Document complet de l'enquête publique
http://www.bouches-du-rhone.gouv.fr/content/download/14782/95179/file/arr%C3%AAt%C3%A9%20ouverture%20d'enqu%C3%AAte15072015NBalt%C3%A9o.pdf  

Boues rouges : les pêcheurs appellent à préserver la richesse marine
http://www.bastamag.net/Boues-rouges-les-pecheurs-appellent-a-preserver-la-richesse-marine  

http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20150817.OBS4225/rejet-de-boues-rouges-dans-les-calanques-debut-de-l-enquete-publique.html  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur Le Commissaire enquêteur,
aux bons soins de Mr Le Préfet,

Des scientifiques et des écologistes s'inquiètent de la nouvelle dérogation obtenue par Alteo Gardanne pour rejeter des résidus liquides issus de bauxite en Méditerranée, après plus de 50 ans de déversement des "boues rouges" dans les calanques. A les entendre la biodiversité serait impactée par l'intrusion de métaux lourds.

Nous vous demandons de retenir à la clôture de l'enquête publique les expertises livrées par le ministère de l'écologie sur la nocivité des effluents liquide de bauxite.

Veuillez agréer, Monsieur le commissaire enquêteur, l'expression de mes salutations cordiales.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

49 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Dérogation ! comment se fait-il que ces empoisonneurs obtiennent des dérogations ? c'est quand même incroyable !
A se demander si certains responsables ne touchent pas des "pots de vin" ?
Assez de jouer avec notre santé, et la planète !
Qu'allons-nous laisser à nos enfants ? des fous et des anormaux? et une planète mourante ?

Berthine
Le 24/07/2018 à 16:55:42

Les médias des chaines télé viennent de nous démontrer que les océans sont pollués par certains pays (occidentaux riches) et que les fleuves sont des déversoirs de toutes sortes de métaux lourds et autres produits chimiques : Ne croyez vous pas que nous sommes à la limite
EXTREME!! DE L'EMPOISONNEMENT de toute la nature et la biodiversité comme dans le livre de Anna L.TSING - LE CHAMPIGNON DE LA FIN DU MONDE-qui dénonce le capitalisme vert

jacky
Le 30/05/2018 à 16:15:30

Nous vous donnons notre confiance en échange de votre conscience...c'est l'avenir de nos descends qui est en dangé!

siff
Le 28/05/2018 à 20:12:56

Ah bon ! Et le nettoyage des milliers de tonnes balancés dans les calanques ??? On laisse tomber ?

Roland COMTE
Le 28/05/2018 à 18:59:04

Merci d'utiliser tout votre pouvoir pour empêcher cette énième pollution des eaux pour répondre aux exigences financières d'un groupe industriel dépourvu de toute éthique.

DALILE
Le 28/05/2018 à 18:00:08

J'ai 77 ans, je suis en train de vivre la fin de l'humanité, j'aurai peut-être la chance de ne pas vivre son basculement vers le néant qui ne saurait tarder.

Eugène COLOMBAN
Le 28/05/2018 à 17:07:16


Les métaux lourds et les métaux toxiques perdurent des centaines d'années dans l'environnement, dont les sédiments. La ruine écologique des Calanques durera des siècles, pauvre France, ne vous laissez pas faire, riverains, observateurs. L'adversaire est rusé, menteur.
Denise Schneider.

Assoc Protection Environnement de Bourg Fidèle
Le 28/05/2018 à 16:40:58

toutes actions contre les pollutions doivent
être étudiées et favorisées

deanna martin
Le 28/05/2018 à 12:46:03

Pas étonnant, même si désolant... Les hommes d'affaires et les banquiers ont investi les gouvernements de bien des pays maintenant, donc les actes de gouvernants sont avant tout des actes d'hommes d'affaires, et un homme d'affaires ça veut avant tout du fric. Avant tout, c'est à dire avant la nature, avant la beauté, avant la santé publique, avant la vie, avant toi, avant moi, etc. Même ce bon vieux Reiser en serait étonné, on vit une époque de plus en plus formidable...

omsb
Le 27/05/2018 à 18:44:19

Travert, Hulot, Borne, Buzin. etc. même combat ... Des nuls infatués d'eux-même qui ne font que suivre le mauvais exemple de Macron et Philippe.
Faut les destituer !!!

Bruno Cappelle
Le 26/05/2018 à 18:12:33

comme pour le glyphosate rien à attendre de ce gouvernement

RANNOU
Le 26/05/2018 à 10:52:06

Altéo ne veut pas régler la dépollution qui est trop chère pour elle . pour installer le filtre qui rend les boues un peu moins rouges mais qui laisse tous les métaux lourds toxiques Altéo l'a fait financer par l'agence de l'eau c'est à dire par nos factures d'eau.

Michèle 42
Le 26/05/2018 à 10:39:23

Mer Mediterranée : Mer poubelle ! c'est pas bientot fini ce scandale !

Baron
Le 11/06/2017 à 11:06:54

tout simplement une situation intolérable.

giampi
Le 11/06/2017 à 08:57:26

Dans la réponse apportée par Nicolas Hulot le plus intéressant me semble cette "obligation pour l'industriel de mettre en place un appareillage d'épuration totale de l'effluent, de stopper tous ses rejets en mer et de procéder au recyclage des eaux dépolluées". Enfin on regarde la source du problème pour lui apporter une vraie réponse, en désignant directement l'entreprise polluante responsable ! Espérons que cette dernière soit efficace dans l'application des mesures prescrites !

Jonquille
Le 09/06/2017 à 15:46:40

Boues rouges : Nicolas Hulot prend le dossier en mains
Suite au courrier que lui avait adressé Union Calanques Littoral, le 18 mai dernier, le ministre de la Transition écologique et solidaire vient de faire savoir à l'association marseillaise, par le biais de sa cheffe de cabinet, "qu'ayant pris connaissance des préoccupations que vous exprimez", il est "sensible à votre démarche" et "m'a chargée de faire procéder à l'examen de votre requête".
Dans son courrier, Union Calanque Littoral demandait à Nicolas Hulot de prendre deux mesures fortes qui puisse "mettre fin au scandale des rejets de boues rouges et d'effluents pollués dans le Parc national des Calanques". Pour cela, l'association que préside le professeur de biologie marine Henry Augier, lui demandait d'une part "d'annuler l'arrêté préfectoral qui autorise ces rejets pendant encore six ans" et d'autre part d'exiger du préfet des Bouches-du-Rhône qu'il prenne "un nouvel arrêté limitant ces rejets à 3 ans, avec obligation pour l'industriel de mettre en place un appareillage d'épuration totale de l'effluent, de stopper tous ses rejets en mer et de procéder au recyclage des eaux dépolluées".
http://www.laprovence.com/actu/en-direct/4486190/.html  

Alain UGUEN
Le 09/06/2017 à 08:14:30

depuis le temps que le dossier présente un si grand danger écologique, 1966 !!! après la COP21, on continue de privilégier la vie de quelques uns en lieu et place de milliers d'autres, avec au passage, le coût exhorbitant que représente cette pollution pour la santé de milliers de citoyens, les subventions publiques, pour un problème de pollution non résolu par l'entreprise et autorisé !! quand l'histoire s'emparera de cette ignominie, de cette honte, on citera les coupables. il est plus aisé d'assigner un activiste écologique à résidence, et d'empêcher le bon sens.

gabrielle
Le 07/01/2016 à 13:14:48

Les métaux lourds sont neurotoxiques pour la plupart, et les "cocktails" sont encore plus toxiques, comme la présence simultanée de mercure, aluminium, fluor, plomb, etc...

Quel avenir nous préparent les élus en laissant tous ces toxiques polluer le sol, les nappes et l'eau potable ? leur laisser-faire est irresponsable et criminel. Cela révèle leur vision étriquée et à court terme.

nlbe
Le 25/10/2015 à 22:22:59

On ne peut continuer à déverser ces déchets indéfiniment dans la mer, cela finira par mal finir...

Jean Claude GUILLEMET
Le 08/10/2015 à 22:56:22

ce n'est pas seuelement la biodiversité qui est touchée par ces manœuvres mais également la population qui se baigne ds ces eaux et qui consomme ces poissons toujours plus pollués ...

le gall
Le 07/10/2015 à 18:08:38

Plus tard, le mêmes qui recrachent n'importe quoi n'importe où diront devant la catastrophe " on ne savait pas et gna gna gna..." de toute façon ils seront crevés ou trop vieux pour qu'on les mettent en taule...

Jean Claude GUILLEMET
Le 06/10/2015 à 19:40:52

Arrêtons de polluer la nature

cartigny
Le 05/10/2015 à 11:19:41

il y a de simples citoyens en prison pour des faits bien moins graves, et avec surtout avec des conséquences moins dangeureuses pour les générations futures. honte à vous!!

geronimo
Le 29/09/2015 à 16:54:31

il faut d'une fois pour toutes arrêter la barbarie!
Verte que toute disposition alourdi les couts et ceci est profité pour reduir les droits du travailleurs, mais il faut trouver une solution à toute production et versement de produits que vont provoquer la fin de tout espoir!!

asun
Le 29/09/2015 à 12:07:29

La planète ne nous appartient pas! Nous avons le devoir de la transmettre aux générations futures ! Nous devons la respecter car elle est la seule "maison" pour l'humanité !

GIP
Le 27/09/2015 à 19:29:15

C'est révoltant! Ils feront ce qu'ils veulent quand même, Ils n'ont rien à faire de nos protestations! écœurant.........

Siffreine
Le 27/09/2015 à 19:18:55

"le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regarde sans rien faire".

espoir
Le 25/09/2015 à 00:11:51

Scandaleux,la planète est prise pour une poubelle!

Christiane Huard
Le 24/09/2015 à 19:37:08

stop au delire atomic revolte resistance vive la
decroissance

un anonyme
Le 24/09/2015 à 19:03:36

défendons notre terre et ceux qui y habitent . nos enfants la planète

Madeleine Beaufils
Le 24/09/2015 à 17:23:28

Le chemin sera long, il faut continuer les combats.

Ghislaine ROUGIER
Le 24/09/2015 à 16:47:59

Arrêter de dire nos/vos enfants vont en pâtir, etc... je suis déjà l'enfant d'une certaine génération qui à bousiller l'environnement alors qu'il y avait déjà des règlementations. Alors pas besoin d'attendre les prochains enfants!!!
STOP à toutes ces dérogations qui permettent n'importe quoi et contourne les lois initiales.

Hema
Le 24/09/2015 à 16:30:40

la mediterannée n'est pas une poubelle

jean paul gaudry
Le 24/09/2015 à 15:58:43

Cela doit plaire aux marseillais puisqu'ils votent toujours pour les mêmes hommes politiques, quant on aime le brave Mr Tapie.....

Carole Engel
Le 24/09/2015 à 12:27:03

Je suppose que c'est encore une fois l'argent qui mène la danse (ou la décadence)

LuppoRosso
Le 24/09/2015 à 10:59:43

Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.
Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.
Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.Stop.
Cela suffit non?
Des années d'alerte, une planète en très mauvaise santé. Des misères et des guerres partout.
NOS enfants. VOS enfants en pâtiront.
Que mettront-ils sur l'arbre généalogique de votre famille?
On peut ON VEUT vivre mieux!
Louis Leau

Louis LEAU
Le 23/09/2015 à 19:31:30

Je constate que sais toujours les intérêts économiques qui priment, au détriment de la santés des hêtres vivant et de la planète.
Celas finira par nuire a tout le monde .Les pollueurs n'échapperont pas.

un anonyme
Le 23/09/2015 à 14:14:47

La Bourse ... ou la Vie !?

srom
Le 23/09/2015 à 11:38:45

PAS D'AVOCAT POUR LA CORRIDA DEVANT L'ONU!

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/abolition-corrida-jeux-cruels/15884  

MarieH
Le 23/09/2015 à 11:35:22

Il est curieux de constater que le Parc Naturel prolonge une dérogation qui nuit à l'environnement ! Il serait utile de controler l'aspect financier des décideurs ...car, à l'heure actuelle, seul l'argent compte, et peu importe s'il servira à soigner plus tard ! Nous pouvons déjà constater des mutations un peu partout, et malgré tout, on permet de continuer à polluer, ceci est inadmissible et j'espère bien que des voix vont s'élever rapidement!

Berthine
Le 23/09/2015 à 11:27:12

Bonjour , tout le monde sait que les métaux lourds sont toxiques , les poissons vont manger des végétaux aux métaux lourds , et nous on mangera les poissons ! Minamata , c'est ce qui est arrivé avec les conséquences que l'on sait ,est-ce que notre , soi-disant élite , est encore capable de réfléchir à autre chose qu'à leurs -très bonnes -places ( que nous payons ) ?

Ughetto Fernand
Le 23/09/2015 à 10:33:39

Halte aux métaux lourds qui vont migrer vers les
Paradis Fiscaux!
Vent debout nous sommes!Vive la production intensive de beaux sites!

yves day
Le 23/09/2015 à 10:26:22

Chaque jour, nous découvrons des scandales de ce type. Notre société s'enfonce à grand pas et il ne faut pas croire en l'objectivité humaine pour remonter la pente.

Hulotte
Le 23/09/2015 à 09:57:21

les forces négatives sont plus que jamais en marche dans le monde,en politique,en économie,en industrie,en agriculture,dans la recherche,en pharmacie ,dans l'armée ...etc, que restera-t-il à l'être humain pour survivre dans ce chaos ? Une humanité qui chie dans son nid ne mérite plus d'y vivre et heureusement la révolte de la terre éradiquera tout ça .

un anonyme
Le 23/09/2015 à 01:02:52


assez de catastrophe écologique et de désastre humain qu'il soit local ou planétaire!

Mondo
Le 22/09/2015 à 23:08:06

avec les découvertes récentes sur les'effets des sels métalliques sur le système nerveux ne pas jeter ces boues est la première PRECAUTION car il sera impossible de récuperer tous ces rejets (qui arrivent assez vite dans la chaine des produits de la mer que nous mangeons).
la prudence a été négligée, mais à présent il n'est plus possible d'ignorer la gravité de ce sujet. le scandale a assez duré l'accumulation est déjà une bombe à retardement:,par chance la profondeur a éloigné l'overdose mais ça ne peut plus continuer.

Dr Simeon
Le 22/09/2015 à 21:07:27

Ce que je vois et constate autour de moi, des dérogations à tout-va pour plaire et complaire aux industriels et aux multinationales, me confirme que la COP21 est une vaste fumisterie. Une manière d'offrir une virée gratuite à Paris à ceux qui y participeront, chefs d'Etats en tête. Car à qui veut-on faire croire que le changement climatique et l'environnement sont des préoccupations majeures alors que tout est mis en oeuvre pour contourner, déroger, violer le peu d'effort demandé. Le seul credo est le fric. Consolation, à mon âge, je ne verrai sans doute pas le désastre arrivé à son terme avec la disparition de l'Humanité. Mais tous ces comiques ont emprunté la voie royale qui peut l'accélérer.

Mireille
Le 22/09/2015 à 19:19:23

Halte aux pollutions en tout genre qui enlaidissent et appauvrissent notre patrimoine commun et en particulier celui de la France
Vivement que la pollution soit considérée comme un crime par les tribunaux et jugée par un jury populaire!!!

un anonyme
Le 22/09/2015 à 18:03:17

Connaître et publier la compositions de cet effluent présenté comme allégé est un préalable incontournable à la prorogation de ces rejets.

marie-juliette hamon
Le 22/09/2015 à 16:05:07

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !