actualité écologie

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Les 10 jours verts Transacteurs

OPÉRATION

Ne laissez pas vos appareils en veille

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

victoire pour Gabriel Dufils

La Terre vue depuis l’espace

Journal des Bonnes Nouvelles

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : Migrantes et migrants : répression à Calais, mort en Méditerranée

Mise en ligne du 20/04/2015 au 22/05/2015

Un appel à Monsieur Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur et à Monsieur Manuel Valls, Premier Ministre

3419 migrantes et migrants morts en Méditerranée en 2014, 300 dans la seule seconde semaine de février 2015 au large de Lampedusa : s’y sont ajoutés 400 disparus le deuxième week-end d’avril, 40 nouveaux morts mercredi dernier et 700 naufragés ce troisième week-end, tel est le dramatique bilan de la politique de fermeture des frontières menée par l’Union Européenne, de Ceuta et Mellila en face de Gibraltar au fleuve Evros en Grèce du Nord.

La France n’échappe à cette politique d’érection de barrières physiques et répressives opposées à migrantes et migrants. Non pas en Méditerranée, mais à Calais où tous les campements de fortune de migrants viennent d’être évacués pour être réunis loin de tout, dans un « bidonville d’Etat » soumis à un constant contrôle policier.

Bilan de la pétition :

3132 participants

Bonjour, cher Alain.

Hier, par courrier postal, j'ai envoyé pétition et liste des signataires à leurs deux destinataires, Cazeneuve et Valls.
Je te tiendrai au courant des réponses reçues.
Et pour l'instant je t'adresse tous nos remerciements pour ta précieuse contribution à la cause que nous tentons de défendre.

Bien amicalement,

Claude

Présentation de la pétition :

Un récent rapport de Human Rights Watch1 a dénoncé les conditions de survie imposées aux quelque 2500 migrants qui, à Calais et dans le Calaisis, attendent soit une opportunité de passer clandestinement en Angleterre, soit l’incertain résultat d’une demande d’asile déposée en France : le dénuement total dans une situation d’extrême précarité est accompagné de mesures policières répressives, entre passages à tabac, attaques au gaz lacrymogène et destructions des squats. S’y ajoutent les expériences traumatisantes que l’on peut s’imaginer dans le passage aléatoire de la Méditerranée et au cours de la traversée risquée de l’Europe. Aux Afghans et aux Irakiens ont maintenant succédé Soudanais, Erythréens et Syriens ; de ces derniers, victimes de la répression du régime de Bachar el Assad et de Daech, les pays de l’Union européenne n’acceptent que des contingents extrêmement restreints. Migrants « illégaux » sans doute, mais aussi réfugiés dont le seul crime est d’avoir fui des situations de guerre, de répression et de dénuement extrêmes. Pour toutes et pour tous, ce sont les droits individuels et sociaux de l’homme les plus élémentaires qui sont bafoués, dans l’indifférence générale. Privé de moyens de subsistance, privé d’identité statutaire, sociale, psychique et affective, discriminé et condamné à la rue, quand ce n’est pas à la décharge publique, le migrant est soumis à la seule logique du rejet et de l’expulsion.

Interpellé sur la situation des migrants à l’issue de sa propre visite le 3 novembre dernier, le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a répondu par l’intermédiaire de son chef de cabinet, Gabriel Kunde. Il mentionne tour à tour un « plan européen pour la gestion des flux migratoires » avec l’établissement de règles communes quant à l’asile et un soutien aux pays d’origine et de transit des migrants ; le fond commun de 15 millions d’euros débloqué par la Grande Bretagne pour « sécuriser » le port, pour lutter contre les « filières criminelles » et pour « l’aide humanitaire aux migrants » ; des travaux interministériels pour la création à Calais même d’un nouveau centre d’accueil (site Jules Ferry) ; et finalement des mesures pour faciliter les demandes d’asile en France.

Dans les faits, le plan européen s’est traduit par l’opération « Triton » de contrôle renforcé et de répression des migrants en Méditerranée (cette opération est en partie responsable des nouveaux morts enregistrés depuis février dernier) ; le fonds anglais servira surtout à ériger à Calais une barrière infranchissable analogue à celles de Mellila et Ceuta ; le centre d’accueil s’avère n’avoir qu’une capacité limitée à 400 personnes, offrant un abri précaire uniquement pour la journée ; et désormais les places d’hébergement supplémentaires promises aux demandeurs d’asile se sont limitées au déplacement de cette population précarisée sur un terrain vague, couvert de déchets. Cette évacuation de Calais s’inscrit à la fois dans la ligne de la multiplication des évacuations visant les Rroms en France et dans la politique de bouclement des frontières conduite par l’Union européenne à l’égard de migrantes et migrants dans la détresse.

Ainsi la guerre contre les migrants se poursuit, avec cynisme. De même que les rRoms, les victimes de faits de guerre et de répression dans les pays voisins de l’Europe, quelle que soit leur culture, quelle que soit leur religion, sont offerts en cibles toutes désignées pour le ressentiment d’une population résidente précarisée par la dégradation des conditions de travail et par le chômage. La discrimination dont migrantes et migrants sont les victimes entretient une xénophobie implicite et indifférente, inscrite dans l’ordre admis des inégalités de ce monde.

La politique concertée de rejet des migrants et des migrantes menée par l’Union européenne a donc provoqué, depuis le tournant du siècle, la mort de plus de 22000 migrantes et migrants en Méditerranée. Quant aux survivants, ils sont confinés dans des camps de rétention quand ils ne sont par jetés à la rue dans le dénuement le plus total. Ne faut-il pas dénoncer un crime contre l’humanité tel que le définissent les conventions internationales que la France a signées ? 2

Quoi qu’il en soit, depuis l’été dernier les associations de soutien aux migrants actives à Calais n’ont fait qu’appeler l’attention des autorités politiques et du public sur les conditions d’insoutenable insalubrité et de promiscuité inadmissible régnant dans d’aléatoires campements de fortune, régulièrement évacués et détruits par les forces de police.
À notre tour nous demandons à Monsieur Bernard Cazeneuve, Ministre de l’intérieur, qu’il fasse cesser à Calais et dans le Calaisis toutes les mesures répressives prises à l’égard de migrantes et des migrants, et qu’à l’égard de ses collègues de l’Union européenne il tienne enfin les engagements humanitaires pris à l’issue de sa visite du 3 novembre 2014.


Section LDH de l’EHESS
Collectif de soutien de l’EHESS aux sans papiers et aux migrant-es
signatures individuelles via Cyber@cteurs


1 http://www.hrw.org/fr/news/2015/01/20/france-les-migrants-et-les-demandeurs-dasile-victimes-de-violence-et-demunis   ; voir « Le Monde » des 21.1. et 13.2.15.

2 Rappelons qu’au-delà de l’extermination, de la réduction en esclavage, de la prostitution forcée, de la persécution d’un groupe ou du recours systématique à la disparition forcée, l’article 7 du « Statut de Rome » de la Cour pénale internationale (17.7.1998) désigne également comme crime contre l’humanité « les autres actes inhumains (…) causant de grandes souffrances ou des atteintes graves à l’intégrité


Texte de la pétition :


La politique concertée de rejet des migrants et des migrantes menée par l’Union européenne a provoqué, depuis le tournant du siècle, la mort de plus de 22000 migrantes et migrants en Méditerranée. Le nombre des disparus pour ce seul début du mois d'avril 2015 s'élève à plus de 1100. Quant aux survivants, ils sont confinés dans des camps de rétention quand ils ne sont pas jetés à la rue dans le dénuement le plus total ou quand il ne sont pas regroupés dans une "bidonville d'Etat" comme c'est le cas désormais hors de Calais.
Ne faut-il pas dénoncer un crime contre l’humanité tel que le définissent les conventions internationales que la France a signées ?

Quoi qu’il en soit, depuis l’été dernier les associations de soutien aux migrants actives à Calais n’ont fait qu’appeler l’attention des autorités politiques et du public sur les conditions d’insoutenable insalubrité et de promiscuité inadmissible régnant dans d’aléatoires campements de fortune, régulièrement évacués et détruits par les forces de police.

À notre tour nous demandons à Monsieur Bernard Cazeneuve, Ministre de l’intérieur (avec copie à Monsieur Manuel Valls, Premier Ministre), qu’il fasse cesser à Calais et dans le Calaisis toutes les mesures répressives prises à l’égard de migrantes et des migrants, et qu’à l’égard de ses collègues de l’Union européenne il tienne enfin les engagements humanitaires pris à l’issue de sa visite du 3 novembre 2014 à Calais même.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

36 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Je suis humain et soutien les migrants.

Jojo08
Le 05/03/2016 à 17:51:54

je soutien l'être humain quel qu'il soit dans sa détresse

nath
Le 23/02/2016 à 16:50:11

Je signe cette pétition pour défendre le droit des migrants.

J.Ouari
Le 12/02/2016 à 13:35:29

monsieur bernard cazeneuve un peu d humanité

barrientos
Le 23/01/2016 à 17:33:08

Je souhaite signer la pétition pour la dignité des migrants de Calais et de tous les réfugiés en france et en europe. Merci.

turner seab et françoise
Le 21/10/2015 à 18:30:54

Bonjour
Défendons les droits des immigrants des politiques françaises.
Ces personnes ont besoin de soutien de l Europe et de surtout de la France.
Nous sommes là France avec la Grèce la honte de l'Europe.
Nous sommes toujours bon pour vendre des armes et après.
Courage aux bénévoles et aux personnes dans le besoin.

LETTMO
Le 12/08/2015 à 08:12:13

laisser mourir des populations qui ont été esclaves ou colonisés
qui vivent très mal dans leur pays
n'est pas une réponse pour des gouvernements qui se veulent modernes

fiquet
Le 28/07/2015 à 16:49:56

Bonjour à tous,

Si des dauphins ou des baleines échouées sur les côtes, les médias et les bénévoles auraient affluaient pour leur porter secours.Hélas, ce n'est guère le cas, puisqu'il s'agit de migrants économiques ou climatiques souvent causé par l'intelligence occidental à l'égard de leur pays d'origine, guerres, famines, déstabilisations politiques, etc....
C'est le pompier pyromane !.

ABI-AYAD
Le 30/04/2015 à 16:09:36

Migrants noyés, migrants maltraités... La France ne mérite plus son statut autoproclamé de terre d'accueil...

Entraides-Citoyennes
Le 30/04/2015 à 04:58:41

Je lis que fzisons nous pour ces pays...et bien on vole leurs terres ,en ce moment il y a des revoltes contre Bolloré et consort.

pinson
Le 26/04/2015 à 19:21:36

je suis désolée de vous écrire ceci mais il ne faudrait pas culpabiliser les pays européens de la mort des migrants. Je pense qu'il faudrait résoudre le problème à la base c'est à dire dans leur pays. Le social en France est à bout de souffle preuve : pendant des mois les retraités français ont attendu ou attendent le paiement de leur retraite , des CAF ont dû fermer leur porte devant le mécontentement des allocataires , il ne faudrait pas alourdir encore plus le déficit de la France.
Vous allez être choqué de ma réaction mais il faut être lucide car ici en France beaucoup vive avec le minimum pour ne pas crever de faim et encore !
Je fais court car il y a tellement de chose à dire.
Janine

Janine
Le 25/04/2015 à 14:44:26

J'ai entendu parler un survivant, il quitte la Syrie pour pouvoir envoyer ses enfants à l'école. Qu'aurais-je fait à sa place ?

Chrideti
Le 25/04/2015 à 10:12:13

Guerres, violences, pauvreté...la migration de populations est inhérente à notre monde. Alors, même si la France ne peut recevoir toute la misère du monde, elle a la responsabilité d'en prendre dignement sa part, pour paraphraser Michel Rocard (1993).

JD
Le 24/04/2015 à 22:36:59

Pas un mot sur la surpopulation comme toujours! Pourtant c'est la mesure qu'il faut prendre de toute urgence pour limiter cette misère et ses conséquences (famine, pauvreté, guerres, planète ravagée, animaux disparus, vies fichues,immigration de masse, etc,) 7,3 Milliards d'humains sur notre pauvre petite planète ça suffit !

Tiro
Le 24/04/2015 à 01:11:25

LA TERRE N'EST QU'UN SEUL PAYS ET TOUS LES HOMMES EN SONT LES CITOYENS

Pierre MARTIN Quimperlé
Le 22/04/2015 à 20:03:06

l'association T'OP! que je préside, mène des ateliers théâtre et met en scène les difficultés des "sans papiers", depuis des années, dans notre région: autour de Lille et de Calais... Agissons concrètement contre le racisme, la xénophobie : pour que la France accorde largement des visas, que l'Europe devienne une terre d'accueil, plutôt qu'une forteresse. JF martel

JF MARTEL
Le 22/04/2015 à 16:57:30

Dans ce climat de grande crise sociale , financière(soit disant),moral (surtout),
nos politiques tout à la préparation de leur futur projet électoraux , sont incapable d'envisager des solutions humaine à ce triste problème.

phil1964
Le 22/04/2015 à 11:15:59

Morts en Méditerranée :
Des navires équipés pour vérifier les conditions de sécurité circulant au plus près des cotes d'où
partent les migrants seraient plus efficaces que ceux qui patrouillent près des rivages des pays d'accueil et dont les interventions de sauvetage sont trop tardives .

un anonyme
Le 22/04/2015 à 09:47:09

arrêtons de fabriquer et de vendre des armes !!!

Nadja
Le 22/04/2015 à 09:33:43

Je signe, oui mais !
Je suis bien d'accord qu'on ne peut pas tout simplement ignoré le problème et laisser les migrants se noyer en mer ! C'est pour cette raison que je signe ! La ou je ne suis pas d'accord c'est quand les gens fortunés en France décident de partir à l'étranger parce que trop d'impôts ... Les autres pays hors union qui paye pas un kopek pour l'humanitaire...
Résultats des courses : c'est le français moyen qui doit payer pour résoudre la misère dans le monde.
La je ne suis plus d'accord ! Parce que les milliardaires américains et autres saoudiens, quataris et suisses (bon je vous l'accorde les suisses font de l'humanitaire, mais ils sont fort en évasion fiscale aussi), ceux la sortent les mouchoirs et pleurent à chaudes larmes ! Mais quand il faut payer, ils disparaissent !
J'ai donc une idée : plutôt que de stocker les immigrés à calais ou dans des bidonvilles d'état, installons ces pauvres gens chez nos amis les riches !!!
Si c'était fait : le problème disparaitrait rapidement !

oui mais
Le 21/04/2015 à 22:43:52

Hé , les commentateurs !
et les guerres , pardon , les opérations terrestres , ?
pas un mot à ce sujet ?
certes , avant tout le pillage organisé de ces pays , et ce , depuis bientôt 200 ans , mais aussi , ne l'oubliez pas les guerres menées par la France contre le " terrorisme " pour défaire ce que nos alliés arrogants ont mis en place !

almodis
Le 21/04/2015 à 18:17:09

Comme en médecine, aussi tragiques que soient les symptômes et aussi évident notre devoir d'humanité à l'égard de ces frères en danger de mort, c'est à l'origine du problème qu'il convient d'aller.

Ce n'est que, dans l'urgence, que nos efforts doivent se porter sur la mer et le sauvetage. Le vrai problème est dans les pays d'origine de ces êtres.Que faisons-nous (nous, européens, occidentaux)pour ces pays ?

Colette Pince (qui n'aime pas les p
Le 21/04/2015 à 17:35:56

Pour vous faire une idée de ce que vivent les migrants avant d'atteindre la Méditerranée, ne manquez pas le film "Hope". Après un tel parcours, c'est une honte de leur infliger encore de telles conditions en Europe.
Danièle

Danièle
Le 21/04/2015 à 17:08:34

Une pétition d'actualité bien que les chiffres soient erronés puisque les morts naufragés sont plus nombreux selon le HCR et qu'au moins un nouveau naufrage s'y est ajouté à ceux cités. Hier, j'ai parcouru comme je le fais souvent les commentaires de lecteurs de journaux, titres phares de la presse française, et j'ai été écoeurée. Les néo facho-nazis y expriment sans fard leur rejet et leur haine de l'autre. Pour avoir vécu la 2e guerre mondiale, être fille de résistants arrêtés par les "bons français" qu'étaient les miliciens mais aussi pour avoir toute ma vie accompagné les plus faibles, les plus démunis, les plus discriminés, pour continuer à défendre les droits de ces personnes alors que je suis une vieille retraités ces propos me donnent la nausée. Je ne dirai pas comme les beaufs de feu Cabu "Il leur faudrait une bonne guerre", toutes les guerres sont une abomination, mais ceux qui tiennent de tels propos sont, à mes yeux, les sous-hommes qu'ils voient dans les autres. Car aucun être humain normal ne rejette celui qui souffre et a besoin de soins, d'attentions et de compassion. Seule consolation: l'Humanité des bien-pensants (relire Bernanos) courant à son extinction, ils leur restent peu de temps pour profiter de leur bien-être. Au fait: la France, l'Europe ne se réclament-elles pas de ses racines chrétiennes? "Tu aimeras ton prochain comme toi-même" lit-on dans l'Evangile que ces facho-nazis ignorent.

mireille
Le 21/04/2015 à 15:52:14

c'est de l'autre coté qu'il n'y a pas assez de répression et de campagne pour freiner et arreter cette immigration dont on ne veut pas,qui dresse les peuples les uns contre les autres et qu' crée le chomage non pas enrichir le pays

dud
Le 21/04/2015 à 15:47:54

L'exploitation des pays du Sud par les industries nos pays riches est effectivement la principale cause de ces migrations.Quels dirigeants sont prets
à s'attaquer à ce problème, à "contrarier les multinationales et leurs alliées les banques ?

A quand aussi une réelle traque et arrestation des trafiquants, des organisateurs de traversées pour les migrants ?

Marie

un anonyme
Le 21/04/2015 à 13:14:54

Je suis , ns sommes, responsable de ce flux migratoire, dans la mesure ou nos pays affaiblissent celui des migrants et aussi parce que par mon non "engagement" je cautionne ce que font nos politiques; non élu démocratiquement .

Christian

Christian
Le 21/04/2015 à 13:09:08

!Pour faire suite à ce que dit Nicole sur les mafieux petits et grands ( j'ai vu à la télé des gamins qui disaient aux journalistes que grands, ils voulaient être "passeurs" !!!!) , effectivement , c'est la source de tout ( du fric pour les passeurs et le malheurs pour les "passés" ...).
Après cela, je ne sais pas si les pays européens peuvent accueillir des populations entières ? ils ont du mal déjà à loger, nourrir, donner un travail à tous les autochtones, le chômage ne baisse pas.
La solution ne serait-elle pas dans des pays beaucoup plus vastes, les continents, qu'il leur soit donnés comme jadis en Amérique, des terres, et aussi quelques animaux, de quoi faire des fermes et qu'ils puissent vivre en autonomie. Bien sûr des choses à mettre en place au niveau international.Çà sert à quoi de sortir des milliards pour prendre en charge quelques temps des gens qui ne peuvent qu'attendre des mesures sociales dans des petits pays où la précarité augmente déjà d'année en année ?
en Afrique, plutôt que d'apporter des denrées et ..des sous, on préfère envoyer des gens qui apprennent aux africains comment techniquement s'en sortir avec leur sol et leur climat. Les migrants, il leur faut déjà une terre et de quoi devenir auto-suffisants....

Karine
Le 21/04/2015 à 13:07:36

Tout à fait d'accord avec Nicole, tout ce désastre du colonialisme sous une nouvelle forme, permet le développement du terrorisme. Que les donneurs de leçons se taisent où agissent utilement pour les peuples en souffrance.

Joël
Le 21/04/2015 à 11:44:43

Les gouvernements colonisateurs récoltent ce qu'ils ont semé.
Pour faire cesser ces migrations désespérées, il faudrait stopper l'exploitation de toutes les richesses des pays du sud et condamner sévèrement toutes les entreprises prédatrices.

Nicole
Le 21/04/2015 à 11:26:38

il serait plus judicieux de traquer les mafieux, petits et grands, qui font du commerce sur ces migrants. La fermeture des frontières leur donne leur mane

Nicole
Le 21/04/2015 à 10:45:35

Juste retour des choses pour les dirigeants prétentieux & cupides de cet Occident qui néo-colonialisent & qui font supporter aux populations du sud la famine, la guerre & les boat-people, & la pression démographique aux populations du nord.
Débarrassons-nous au nord comme au sud de ces parasites oligarques.

nostradidus
Le 21/04/2015 à 10:32:36

L'Europe ne peut certes accueillir toute la misère du monde mais elle doit faire face à un problème humanitaire : accueillir des êtres humains qui fuient la violence et la mort... provoquées le plus souvent par des actions qui ont été menées par les pays riches (Europe, USA...) pour des raisons néocoloniales, pseudo économiques, etc.

Albrespy
Le 21/04/2015 à 10:20:20

Affamer des millions de gens, les pousser à migrer pour essayer de vivre mieux dans une Europe qui les pille honteusement pour le bonheur d'une minorité qui s'en met plein les poches. Faire travailler des enfants comme des esclaves pour fabriquer des téléphones portables, la liste des tortures que nous leur infligeons est longue et ressemble effectivement bien à un crime contre l'humanité.

Françoise
Le 21/04/2015 à 09:48:58

A quand la guerre et la répression contre ceux qui organisent ce trafic et qui s'en enrichissent ? Un peu de courage, Messieurs les ministres et parlementaires.

Jacqueline
Le 21/04/2015 à 09:42:45

Bien que cet appel soit engageant et nécessaire, le fait qu'il invoque la notion de "crime contre l'humanité" le discrédite à mon sens grandement...dommage.

EL
Le 20/04/2015 à 22:28:15

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !