actualité écologie

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

victoire pour Gabriel Dufils

OPÉRATION

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

La Terre vue depuis l’espace

Les 10 jours verts Transacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : rendez public le rapport des experts

Mise en ligne du 14/10/2014 au 04/11/2014

Depuis le 27 août 2014, des militants du Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet ont commencé une grève de la faim devant le Conseil Général dans le cadre du projet très controversé de barrage de Sivens (Tarn).

Bilan de la cyberaction :

6622 participants

Un porte-parole des opposants au projet de barrage de Sivens (Tarn), Ben Lefetey, s'est félicité mercredi qu'"un processus de négociations" ait été lancé par la ministre de l'Ecologie, mais a averti que les associations refusaient de relayer l'appel à "évacuer" le site.
http://www.collectif-testet.org/actualite-277-reaction-du-collectif-suite-a-la-reunion-au-ministere.html
 

"La rencontre à l'initiative de la ministre (socialiste, Ségolène Royal) a été la bienvenue. Elle a permis de commencer enfin un dialogue avec les porteurs du projet qui refusaient de nous écouter depuis deux ans", a dit à l'AFP M. Lefetey, joint à Paris où il avait participé mardi soir à la réunion de toutes les parties prenantes à l'affaire.

"Un processus de négociations est lancé pour identifier un compromis de sortie de crise, cela répond tout à fait à notre demande que toutes les solutions soient étudiées", a-t-il fait valoir, au nom du Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet, regroupant des associations opposées au barrage-réservoir.

"Il faut saisir l'opportunité de rediscuter de l'usage de l'argent public et définir les meilleurs moyens de garantir les revenus agricoles sur le bassin du Tescou, y compris en apportant des solutions à ceux qui ont des problèmes d'eau", a-t-il ajouté.

M. Lefetey a en revanche écarté l'idée que les associations de défense de l'environnement puissent appeler à l'évacuation du site du chantier, comme l'avait souhaité Mme Royal.

"Suite aux propos virulents d'élus locaux affirmant que les occupants de la ZAD ("zone à défendre") terrorisent les riverains, la ministre a souhaité que la ZAD s'arrête au plus tôt et nous a demandé à nous, associations écologistes, d'appeler les zadistes à évacuer le site", a-t-il rapporté.

Mais, c'est "aux pouvoirs publics de discuter avec les occupants de la ZAD pour connaître les conditions de leur départ", a-t-il fait valoir.

"Si les zadistes obtiennent satisfaction, ils partiront d'eux-mêmes", a ajouté M. Lefetey. "Mais si le gouvernement veut les évacuer par la force, il devra en assumer les conséquences: après l'homicide d'un manifestant par les forces de l'ordre, une expulsion forcée risquerait de déclencher un nouveau cycle de violences", a-t-il conclu.

Le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet vous remercie de votre soutien qui a abouti à la divulgation du rapport des experts.
http://www.collectif-testet.org/actualite-270-rapport-des-experts-rendu-public-grace-aux-grevistes-de-la-faim.html  

Vous pouvez vous inscrire à la lettre d’info hebdo dans la rubrique « Recevoir des nouvelles tous les lundis » en haut à gauche du site web du Collectif. Nous travaillons à une nouvelle action.

Présentation de la cyberaction :

Thierry Carcenac, président du Conseil Général du Tarn, n’a toujours pas apporté de réponses aux questions envoyées par le Collectif en février 2014 tout comme il refuse tout débat public contradictoire depuis un an.
http://www.collectif-testet.org/236+echanges-avec-thierry-carcenac.html  

Au 14 octobre, trois grévistes, Roland FOURCARD, Christian CONRAD et Gilles OLIVET, continuent donc le mouvement, avec déjà 49 et 43 jours de grève !

Ils viennent d’envoyer une lettre à Ségolène Royal, Ministre chargée de l’écologie, pour lui demander de rendre public le rapport que ses experts viennent de lui rendre sur ce projet de barrage. Cela leur permettra, ainsi qu’à tous les acteurs concernés par ce projet, d’accéder enfin à des données fiables et de stopper ainsi leur longue et éprouvante grève de la faim.
http://www.collectif-testet.org/uploaded/Greve-faim/131014-courrier-gra-vistes-faim-sivens-mme-la-ministre.pdf  

Vous avez été 3275 à signer la pétition lancée fin août pour soutenir les grévistes.
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/sauvetage-zone-humide-testet-souti-811.html  


Nous vous proposons de mettre la pression sur Ségolène Royal en participant à cette cyber @ction qui vous permettra de l'interpeller directement. L’idée est, grâce à votre concours, d’avoir plusieurs dizaines de milliers de signatures dans la semaine à travers les réseaux. C’est ambitieux mais il faut soutenir les grévistes qui mettent en danger leur santé pour défendre l’environnement et la bonne utilisation des fonds publics.

La lettre qui a été envoyée :


Madame la Ministre,

Le 8 septembre 2014, vous avez décidé de nommer une mission d’expertise « pour favoriser le dialogue et vérifier les garanties d’une gestion durable de la ressource en eau » dans le cadre du projet de barrage de Sivens. Cette mission prenant fin, vous êtes sans doute déjà destinataire du rapport de vos experts.

Roland FOURCARD , Christian CONRAD et Gilles OLIVET sont des citoyens tarnais en grève de la faim depuis plus de 40 jours dans le seul but d’obtenir des informations claires sur les nombreuses zones d’ombres de ce projet.

Thierry Carcenac, président du CG du Tarn, n’a toujours pas apporté de réponses aux questions envoyées par le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet en février 2014 tout comme il refuse tout débat public contradictoire depuis un an.

Je soutiens la demande des grévistes de la faim de rendre public le rapport des experts dans les meilleurs délais. Cela leur permettra, ainsi qu’à tous les acteurs concernés par ce projet, d’accéder enfin à des données fiables et de stopper ainsi leur longue et éprouvante grève de la faim.


Dans l’espoir d’une réponse positive, je vous prie de recevoir, Madame la Ministre, l’expression de ma considération distinguée.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

62 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Il ne saurait exister de démocratie sans transparence en matière de choix collectifs.

Jean-Luc PENSEL
Le 12/11/2014 à 17:01:03

En espérant qu'il reste une éthique républicaine du Bien public.

Sébastien BAETA
Le 11/11/2014 à 14:41:31

Madame la Ministre,

Le 8 septembre 2014, vous avez décidé de nommer une mission d’expertise « pour favoriser le dialogue et vérifier les garanties d’une gestion durable de la ressource en eau » dans le cadre du projet de barrage de Sivens. Cette mission prenant fin, vous êtes sans doute déjà destinataire du rapport de vos experts.

Roland FOURCARD , Christian CONRAD et Gilles OLIVET sont des citoyens tarnais en grève de la faim depuis plus de 40 jours dans le seul but d’obtenir des informations claires sur les nombreuses zones d’ombres de ce projet.

Thierry Carcenac, président du CG du Tarn, n’a toujours pas apporté de réponses aux questions envoyées par le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet en février 2014 tout comme il refuse tout débat public contradictoire depuis un an.

Je soutiens la demande des grévistes de la faim de rendre public le rapport des experts dans les meilleurs délais. Cela leur permettra, ainsi qu’à tous les acteurs concernés par ce projet, d’accéder enfin à des données fiables et de stopper ainsi leur longue et éprouvante grève de la faim.


Dans l’espoir d’une réponse positive, je vous prie de recevoir, Madame la Ministre, l’expression de ma considération distinguée.

geomiclau
Le 04/11/2014 à 15:30:04

Rapport des experts rendu public grâce aux grévistes de la faim :
le Collectif avait raison sur les critiques, il doit être entendu sur les alternatives !
 
Après les nombreux courriers, plusieurs casserolades devant le Conseil Général, il aura donc fallu y ajouter deux mois de grève de la faim pour enfin obtenir les réponses aux questions que le Collectif a posées sans succès au Conseil Général depuis 2013. Le 8 septembre, une mobilisation conjointe et pacifique des occupants de la ZAD du Testet, du Collectif Testet et de la Confédération Paysanne avait permis de bloquer le chantier et d’obtenir que Ségolène Royal décide d’une mission d’expertise pour évaluer le barrage de Sivens.
 
La publication aujourd’hui du rapport des experts répond à la demande faite à la Ministre de l’Ecologie le 13 octobre par les trois derniers grévistes Roland FOURCARD, Christian CONRAD et Gilles OLIVET. Forts de cette victoire après l’une des plus longues grèves de la faim en France, Roland FOURCARD et Christian CONRAD ont mis fin à leur grève après respectivement 61 jours et  55 jours ! Le Collectif les remercie vivement, ainsi que la dizaine de grévistes ayant participé au mouvement depuis le 27 août 2014 et espère que cette longue grève dont le Conseil Général porte la responsabilité n’entraînera pas de séquelles.
 
La lecture du rapport des experts explique pourquoi le président du Conseil Général, Thierry Carcenac, a toujours refusé de répondre aux questions et même de débattre en public pendant une heure avec le Collectif. En effet, les experts reconnaissent que c’est bien l’analyse argumentée du Collectif qui était la bonne.
 
Suite à l’obtention du rapport de la CACG de 2001 (caché durant l’enquête publique en 2012), le Collectif a publié deux rapports en septembre 2013 qui démontraient que la dernière étude de la CACG sur laquelle reposait le projet de barrage (mars 2009) était mensongère. La CACG gardait alors les mêmes données qu’en 2001 alors que, sur le terrain, les surfaces irriguées et les pollutions à diluer avaient fortement baissé. Pour les experts, « l'estimation des besoins a été établie sur des données anciennes et forfaitaires ». Tout comme le Collectif, ceux-ci observent un surdimensionnement du projet.
 
Le volume du déficit en eau n’est pas une question anodine car elle a conditionné le choix du site de Sivens et donc à la fois les nombreux impacts environnementaux mais aussi le coût très élevé du projet (6 €/m3). Le déficit en eau réellement nécessaire, estimé à environ 400 000 m3 par le Collectif, ouvre la voie à de nombreuses alternatives au barrage de Sivens. Comme le reconnaissent eux-mêmes les experts : « Le choix d'un barrage en travers de la vallée a été privilégié sans réelle analyse des solutions alternatives possibles. Ceci est d'autant plus regrettable que le coût d'investissement rapporté au volume stocké est élevé ».
 
Les deux ingénieurs généraux soulignent également qu’ « il existe un véritable problème de compatibilité entre le projet, tel qu'il est actuellement présenté, les règles d'intervention du FEADER, et les règles applicables en matière d'aides publiques ». Peut-être qu’ainsi, le Préfet de région, gérant des fonds FEADER, répondra enfin au courrier du Collectif, le 30/11/13 (avant que les fonds soient accordés), qui lui « faisait part des incompatibilités de ce projet avec les critères d’éligibilité du dispositif 125 B1a et, plus largement, avec les délais du programme européen FEADER 2007/2013 ». Le Collectif regrette cependant que les experts n’aient pas examiné le coût total de fonctionnement du projet alors que le Collectif leur a communiqué une estimation à hauteur de 360 000 €/an dont 95 % seraient à la charge des contribuables.
 
Le Collectif reviendra progressivement sur les différentes failles du projet car elles soulèvent des questions plus profondes sur la responsabilité des différents services instructeurs, sur les conflits d’intérêts et sur la pression exercée sur les fonctionnaires par différents acteurs.
 
Réagissant à un premier examen rapide du rapport, Ben Lefetey, porte-parole a déclaré « En refusant d’écouter les analyses du Collectif il y a un an, et même simplement d’y répondre, le Conseil Général et les ministres Le Foll et Martin sont responsables de tout ce qui est arrivé depuis : un mort, de nombreux blessés, un conflit ouvert au sein de la population locale, une trentaine d’hectares de zone humide et de forêt complètement défrichés… Notre Collectif exige l’abandon immédiat du projet dans sa version actuelle et l’ouverture d’un processus multi-acteurs sur les alternatives qui sont plus nombreuses que celles préconisées par les experts. Ce rapport montre que le Collectif doit être désormais entendu sur les alternatives au barrage ! ».

Alain Uguen
Le 02/11/2014 à 07:53:20

Honte à ceux qui prétendent nous représenter, et finalement nous nuisent, en prenant soin de leur intérêt personnel.
Une jeune homme est décédé sur cette "Zone A Defendre". Honte à ceux qui ont été le bras armé de cette incompétence.
Ce projet de barrage doit être définitivement annulé, les dégâts environnementaux réparés, une agriculture moins intensive encouragée, plus conforme à la prise de conscience de nos besoins "durables". Du respect, merci.

Patricia Niel
Le 27/10/2014 à 23:03:21

Combien faut-ils de morts pour que les élus arrêtent de se mettre à genoux devant une poignée d'exploitants agricoles productivistes gavés à la PAC .
Non seulement ils nous coûtent cher mais ils nous empoisonnent!

toto
Le 27/10/2014 à 19:36:42

France Nature Environnement en deuil

C’est avec une intense émotion et la plus grande tristesse que nous avons appris la mort de Rémi Fraisse, 21 ans, dans la nuit de samedi à dimanche, à Sivens (Tarn). Rémi était un jeune militant investi au sein de Nature Midi-Pyrénées, association affilée à France Nature Environnement. Actif au sein du groupe botanique de l'association naturaliste, basée à Toulouse, il participait notamment au suivi de la flore protégée en Haute-Garonne où il assurait la coordination du suivi de la Renoncule à feuille d'ophioglosse.

Denez L’Hostis, président de France Nature Environnement : « Nos pensées vont d’abord à la famille de Rémi, à ses proches et ses amis de Nature Midi-Pyrénées. Nous nous associons à leur peine. Pacifistes par nature, nous condamnons fermement toute forme de violence : nul ne devrait mourir parce qu’il s’oppose à un projet insensé. C’est un jour de deuil pour le mouvement écologiste français et pour FNE. La responsabilité des pouvoirs publics et de l’Etat est engagée. »

France Nature Environnement
Le 27/10/2014 à 14:08:51

je viens d'apprendre qu'il y avait eut une personne tuée lors des affrontement avec la police. Pourquoi faut il toujours en arriver à de telles extrémités pour que les corrompus qui nous gouvernent acceptent au moins dialoguer avant de taper et de tuer. Je demande la démission du président du conseil général du Tarn !

Reveric
Le 27/10/2014 à 13:17:03

Les deux grévistes en sont ce 24/10 à 59 et 53 jours de grève. Dans un communiqué du 22/10, la Ministre a indiqué que les conclusions des experts seront rendues publiques et une réunion est prévue en Préfecture lundi après-midi. La condition des grévistes de la faim pour qu’ils cessent leur mouvement est que la totalité du rapport que les experts ont remis à la Ministre soit bien rendue publique. Dans l’attente d’une clarification du Ministère (des contacts sont en cours), les grévistes poursuivent leur mouvement.

Bon reportage de 4 mn sur France Culture hier matin

Ce vendredi soir à 23h10 sur France 3. « Enquêtes de Régions inaugure sa nouvelle formule ce vendredi. L'émission reviendra avec un premier reportage sur l'opposition à la construction du barrage de Sivens dans le Tarn ».

Préparatifs de la manifestation de demain 25 octobre

Un dossier spécial figure sur le site web dans le menu à gauche.


Le Collectif se charge plus particulièrement des transports à l’arrivée.

Les plans mis en ligne cette nuit (à voir absolument avant de venir) :

Télécharger le plan du dépose-minute sur la D999

Télécharger le plan des parkings/navettes à Gaillac

Un forum pour le covoiturage (à favoriser au maximum car très compliqué de gérer les parkings)

Une adresse email pour nous prévenir de votre arrivée (et départ) en train à la gare de Gaillac (pour assurer des navettes en quantité suffisante) : trainsivens@gmail.com.   (donner le maximum de détails bien sur, nombre de personnes + heure/date arrivée et/ou départ)

Nous avons adapté les plannings pour les parkings et navettes sur la base des dernières décisions. Il y a trop peu d’inscrits !

Un planning pour les bénévoles s’occupant des parkings/accueil sur routes

Un planning pour les bénévoles dans les navettes

Il faut une forte mobilisation sinon tout le monde subira les difficultés de transports notamment celles et ceux qui viennent de loin et que nous devons accueillir correctement.


Nous avons toujours besoin de talkies même de basse qualité (moyenne gamme pour jeux enfants). Nous informer par email collectiftestet@gmail.com.   . Nous garantissons le matériel en cas de pertes ou dommages.

Voir aussi les autres besoins matériels et bénévoles sur le site des Bouilles.


Avant de venir, vérifier à nouveau les 2 sites web (Testet et Bouilles) pour voir les dernières infos pratiques.

Merci d’avance de participer à cette mobilisation bénévole !


Le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet
http://www.collectif-testet.org  

Le Collectif pour la sauvegarde de
Le 24/10/2014 à 10:04:36

La moindre des choses serait de répondre aux habitants quand ils posent une question, si l'on veut prétendre, même juste un instant, diriger une instance démocratique. La réponse est un dû, et l'écoute des habitants un devoir de la part de gouvernants, quels qu'ils soient.

omsb
Le 23/10/2014 à 15:38:37

Barrage de Sivens : la mission d'expertise rend son rapport
http://www.actu-environnement.com/ae/news/barrage-sivens-mission-expertise-rend-rapport-23056.php4  

Alain Uguen
Le 23/10/2014 à 09:11:00

Madame la ministre de l’Ecologie, publiez le rapport d’experts sur le Testet

ISABELLE ATTARD, GENEVIÈVE AZAM, JOSÉ BOVÉ, GUILLAUME CROS, PIERRE LARROUTUROU, VINCENT LIEGEY, CORINNE MOREL DARLEUX, NOËL MAMÈRE, LAURENT PINATEL, FRANÇOIS SIMON
http://www.reporterre.net/spip.php?article6449  

Alain Uguen
Le 22/10/2014 à 06:51:04

Mobilisations du WE réussies, votre aide pour la réussite des 25/26 octobre !

Sur la zone à défendre : Le calme du week-end a permis de constater l’avancée des travaux. Beaucoup de terrassement notamment à l’endroit de la digue mais le décapage de la majorité de la zone humide n’a pas commencé. Le Conseil général avait affirmé aux médias qu’il attendait les conclusions des experts. Va-t-il attendre longtemps avant de commettre l’irréversible ?

La « maison des druides » est devenue expulsable vendredi dernier avec condamnation des 3 occupants à 1500 € d’amende chacun. Ils vont faire appel mais l’expulsion va avoir probablement lieu bientôt. Il y a un risque d’expulsion de la Métairie cette semaine, les occupants s’y préparent et ont besoin d’aide pour évacuer des affaires. Se renseigner avant d’y aller car les gendarmes étaient souvent à l’entrée de Barat la semaine dernière. Contacter les gens que vous connaissez là-bas pour connaître les besoins et détails et/ou rendez-vous sur https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com.  

Cécile Duflot et Noël Mamère, députés écologistes, ont décidé de venir apporter leur soutien aux opposants ce lundi 20 octobre. Ils iront rencontrer les 2 Collectifs sur la ZAD avant de donner une conférence de presse. Ils ont ensuite obtenu une audience auprès du Préfet du Tarn à Albi, en présence de Guillaume Cros Président du Groupe EELV au Conseil régional de Midi-Pyrénées, investi depuis le début sur ce dossier. Ils sont réussi à imposer Ben dans la délégation, en tant que porte-parole du Collectif Testet, ce qui sera la première rencontre possible avec le Préfet arrivé le 1er septembre. Cela arrive à un moment important avec l’organisation du week-end des 25 et 26 octobre qui se déroulera dans de meilleures conditions si la Préfecture coopère sur la circulation et le stationnement.

Les grévistes en sont ce 20/10 à 55 et 49 jours de grève. Malgré les 5700 envois d’email à la Ministre, le courrier des personnalités vendredi, des contacts avec le Cabinet et des conseillers, aucune annonce de Ségolène Royal. Les 3 grévistes se rendront à un hôpital de Toulouse mardi matin pour vérifier si leur état de santé justifie une hospitalisation. Nous informerons les médias pour dénoncer l’attitude du CG 81 et de la Ministre à leur égard.


Du 15 au 28 octobre, une caravane de paysans en grève de la faim fait étapes entre Narbonne et Amiens pour arriver à l'occasion du « procès des 1000 vaches », qui ne devrait pas être le procès des militants mais celui de l'agriculture industrielle. Profitant de son passage dans le Tarn vendredi 17 octobre, la caravane est venue à la rencontre des grévistes de la faim du Collectif. Plus de détails…

Un week-end de mobilisations réussies

Merci aux 300/400 personnes venues soutenir les inculpés lors de la soirée concert à Matens vendredi dernier et un grand merci aussi à tous les organisateurs et musiciens bénévoles sans qui cette soirée n’aurait pas été possible.

Merci aussi aux 300/400 personnes (pas tous les mêmes !) venues manifester à Albi samedi après-midi pour rappeler notre détermination à poursuivre la lutte contre le barrage et pour des alternatives agricoles. Voir des photos.


Le débat organisé à Gaillac par le CLAC a également été un succès avec environ 200 participants. 2 conseillers généraux et 1 maire (favorables au barrage), 1 conseiller général (opposé) et 3 conseillers régionaux (opposés au barrage) avaient accepté l’invitation. Le débat a été riche, donnant lieu avec des échanges vifs qui des clowns venaient interrompre pour s’assurer que chacun continue bien à écouter et à respecter les autres. Il n’y a pas eu de grandes révélations, chacun restant fidèle à ses arguments. Nous vous donnerons plus de détails à travers des articles de presse ou compte-rendus à venir.

Le dimanche a été l’occasion d’une projection sur Sivens au cinéma Utopia de Tournefeuille et à l’appel à la mobilisation au sein du salon bio de Tournefeuille. L’AG de préparation du week-end 25/26 a réuni une cinquantaine de personnes motivées à la Métairie Neuve l’après-midi que l’hélicoptère de gendarmerie est venu une nouvelle fois filmer…

Préparatifs du week-end des 25/26 octobre


RAPPEL DES BESOINS : Le Collectif se charge plus particulièrement des transports à l’arrivée, nous avons mis en place :

Un forum pour le covoiturage (à favoriser au maximum car très compliqué de gérer les parkings)

Une adresse email pour nous prévenir de votre arrivée (et départ) en train à la gare de Gaillac (pour assurer des navettes en quantité suffisante) : trainsivens@gmail.com.   (donner le maximum de détails bien sur, nombre de personnes + heure/date arrivée et/ou départ)


Un planning pour les bénévoles s’occupant des parkings/accueil sur routes

Un planning pour les bénévoles dans les navettes

Des explications sont données une fois que vous avez cliqué sur les liens.

A noter que le Collectif et les principaux partis qui soutiennent la lutte (EELV, Parti de Gauche et NPA) ont obtenu une réunion avec la Préfecture à propos de la circulation et des stationnements. Elle devrait se tenir en début de semaine et permettre de se mettre d’accord pour que tout se passe au mieux sur les routes ce qui est dans l’intérêt de toutes les parties. Le travail des bénévoles devrait donc se faire dans une ambiance détendue !

Il y a peu d’inscrits ! Il faut une forte mobilisation sinon tout le monde subira les difficultés de transports notamment celles et ceux qui viennent de loin et que nous devons accueillir correctement


Afin de réaliser la signalisation sur les routes/parkings, nous avons besoin de bombes de peinture et ou peinture, pinceaux, panneaux de bois, cartons..... Si vous avez ce genre de matériel, merci de téléphoner à Caty au 05 63 33 22 01.

Besoins aussi de quoi éclairer le soir pour faciliter les déplacements et la sécurité : projecteurs, câbles, groupes électrogènes… Et aussi des talkies. Nous informer par email collectiftestet@gmail.com.   . Nous garantissons le matériel en cas de pertes ou dommages.

Voir aussi les autres besoins matériels et bénévoles sur le site des Bouilles.

Merci d’avance de participer à cette mobilisation bénévole qui est indispensable pour le succès de ce WE. Merci de prendre le relais de celles et ceux qui militent quasi tous les jours depuis août/septembre !


Quelques autres prochains événements bien listés sur la page Agenda du Collectif Bouilles

Une date à noter également : 28 octobre 2014, 9h, Palais de Justice d' Amiens, pour le procès des militants de la Confédération Paysanne. Des bus s’organisent pour monter, notamment depuis Millau avec voitures pour le rejoindre sur la route. Un départ en voiture est prévu le mardi 27 en fin d'après-midi du nord du Tarn (Gaillac - Albi) avec des militants de la Confédération Paysanne et du Collectif Testet. Si vous êtes partant(e), envoyez un email à collectiftestet@gmail.org.   . Le covoiturage rejoindra le bus à Séverac le Château à 20h30 (il part de Millau à 20h) le 27/10. Retour le 29/10 au matin. Participation libre. Pour rejoindre directement un bus, réservations et informations au 05.65.67.44.98 ou au 07.85.85.44.09


Merci d’avance pour votre participation à ces mobilisations.


Le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet
http://www.collectif-testet.org  

Le Collectif pour la sauvegarde de
Le 20/10/2014 à 09:23:58

Je veux croire que je vie dans un pays démocratique.
Suis-je un grand naïf?

Francis Aubaret
Le 19/10/2014 à 20:25:17

Parce qu'un problème écologique souligne toujours un problème démocratique.
Pour que nos politiques se souviennent que nous sommes en démocratie et qu'ils doivent rendre des comptes aux citoyens sur leur gestion de l'argent public.
(Et pour remercier l'élagueur qui a refusé de couper nos cèdres).

Claude SOULIER
Le 19/10/2014 à 13:02:16

Des nouvelles, une action de solidarité pour une Sélune libre, etc…

Sur la zone à défendre : Les travaux de terrassement continuent, il n’est pas clair si le CG respecte bien son engagement de ne pas décaper la zone humide en attendant les conclusions des experts. A nouveau des affaires personnelles brûlées, les gendarmes étaient à nouveau présents hier à Barat avec contrôle des véhicules… Voir les détails sur https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com  

Les grévistes en sont ce 17/10 à 52 et 46 jours de grève. Merci à toutes celles et ceux qui ont signé la pétition. Les 5300 envois d’email à la Ministre n’ont pas encore suffit pour qu’elle apporte une réponse positive. Il faut continuer à diffuser dans les réseaux. Des personnalités vont envoyer un courrier à la Ministre aujourd’hui, plus de détails à venir. Ils seront présents demain samedi 18, lors de manifestation à Albi à 15h Place du Vigan. Manifestation déclarée, défilé partant à 15h30 avec retour Place du Vigan 1 h plus tard environ. Préparez vos pancartes, répétez la chanson du déserteur et d’autres ! Attention, tout doit se dérouler dans le calme, tout dérapage (tag, casse…) sera utilisé contre notre cause !

Action urgente de solidarité !

Les barrages de la Roche qui boit et de Vezins sur la Sélune (Sud Manche) bloquent la libre circulation des poissons migrateurs et provoquent d'autres dommages à l'environnement naturel de cette vallée. Le projet de leur démantèlement est actuellement en enquête publique jusqu’au 17 octobre. Nos partenaires contre le barrage de Sivens (FNE, WWF Rivières Vivantes…) sont favorables au démantèlement mais d’autres s’y opposent. Il est donc important de signer la pétition présente sur Cyber@cteurs.
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/selune-libre-nbsp-oui-effacement-b-845.html  
Les arguments et photos sont bien présentés sur http://www.selunelibre.org/   .


N’oubliez pas d’aller voir sur les pages Relais médias en 2014 et Les vidéos qui témoignent... où nous avons mis des liens à jour notamment vers des émissions récentes de Radio Albigés (+ de 5 h de reportages sur 6 émissions). Vous y trouverez également les 2 articles détaillés de Reporterre cette semaine.

Autres manifestations à venir


En allant sur la page Evénements du site web, vous aurez des plans indiquant les lieux pour chaque manifestation.


CE SOIR Vend 17/10 concert de soutien aux inculpés (Matens - Gaillac). L’affiche avec les détails…


Sam 18/10 soirée débat à Gaillac par le C.L.A.C (Collectif Local d'Actions Citoyennes de Gaillac)

TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR LE BARRAGE DE SIVENS SANS JAMAIS OSER LE DEMANDER. » Sont invitées toutes les parties prenantes : Porteurs du projet, élus, collectifs et les administrés (venez nombreux). Accueil dès 20h00, débat à 20h30 Salle Bouzinac rue Aristide Briand à Gaillac.


La coordination des opposants au barrage de Sivens organise un grand rassemblement sur site le 25 octobre 2014. Voir la page dédiée "25 octobre" sur le site du Collectif "Tant qu'il y aura des Bouilles" et le dossier « Rassemblement des 25-26 octobre » sur notre site web qui donne notamment des liens vers les aspects pratiques.


RAPPEL : Le Collectif se charge plus particulièrement des transports à l’arrivée, nous avons mis en place :

Un forum pour le covoiturage (à favoriser au maximum car très compliqué de gérer les parkings)

Une adresse email pour nous prévenir de votre arrivée (et départ) en train à la gare de Gaillac (pour assurer des navettes en quantité suffisante) : trainsivens@gmail.com.   (donner le maximum de détails bien sur, nombre de personnes + heure/date arrivée et/ou départ)

Un planning pour les bénévoles s’occupant des parkings/accueil sur routes (le lien était incorrect dans l’envoi précédent, désolé)

Un planning pour les bénévoles dans les navettes

Il y a peu d’inscrits ! Il faut une forte mobilisation sinon tout le monde subira les difficultés de transports notamment celles et ceux qui viennent de loin et que nous devons accueillir correctement.

Afin de réaliser la signalisation sur les routes/parkings, nous avons besoin de bombes de peinture et ou peinture, pinceaux, panneaux de bois, cartons..... Si vous avez ce genre de matériel, merci de téléphoner à Caty au 05 63 33 22 01.

Des explications sont données une fois que vous avez cliqué sur les liens. Merci d’avance de participer à cette mobilisation bénévole qui est indispensable pour le succès de ce WE. Merci de prendre le relais de celles et ceux qui militent quasi tous les jours depuis août/septembre !

Quelques autres prochains événements bien listés sur la page Agenda du Collectif Bouilles

Une date à noter également : 28 octobre 2014, 9h, Palais de Justice d' Amiens, pour le procès des militants de la Confédération Paysanne. Des bus s’organisent pour monter, notamment depuis Millau avec voitures pour le rejoindre sur la route. Plus d’infos ici.

Merci d’avance pour votre participation à ces mobilisations.


Le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet
http://www.collectif-testet.org  

Le Collectif pour la sauvegarde de
Le 17/10/2014 à 09:10:12

Le 15 mai 2012 (jour de sacre et d'accession de François Hollande au bouton atomique), après 8 courriers demeurés sans réponse, j'ai entamé une grève de la faim, dans laquelle un ami m'a rejoint le 1er juin. Nous demandions à être reçus par le président de la République pour lui exposer les arguments en faveur du désarmement nucléaire et lui demander de consulter les Français par référendum sur la participation de la France à l'abolition des armes nucléaires. Le 26 juin, nous avons cessé notre grève, après 42 et 25 jours de jeûne intégral. La veille, nous aurions dû être reçus à l'Elysée... mais nous l'avons été par des flics. Au même moment, les opposants à la ligne THT sef

Jean-Marie Matagne
Le 16/10/2014 à 23:31:25

tout comme Eric, j'ai cru un temps au suffrage universel, mais nous ne sommes plus en démocratie, et à soixante balais, je reviens à mes amours de vingt ans, l'anarchie, plutôt écolo libertaire, et pour une démocatie directe , vive les réseaux citoyens, nous sommes capables de penser à votre place, du vent bande d'incapables!!. Sergio

geronimo
Le 16/10/2014 à 18:26:56

Siecle de la COMMUNICATION , mais elle est fausse , détournée , opaque , déguisée ... et ce dans tous les domaines .
Il est grd temps de repenser LA SOCIETE !!!

ALBERT12
Le 16/10/2014 à 15:51:38

Bravo à tous ceux qui vont dans le sens de la vie et de la nature, vous êtes des guerriers.
Se battre pour la vie, ça c'est de la vrai résistance!

Le système politique actuel est déjà mort et a fait la preuve de sa connerie, de son incompétence et de sa mal-honnêteté, de plus en plus de citoyens s'en rendent compte!!

L'insurrection est en route.

Français!Réveillez votre esprit Gaulois!

BRAVO LES GUERRIERS!!

Brunom
Le 16/10/2014 à 14:29:44

Respect solidarité gratitude pour les grévistes de la faim en souhaitant qu'il y ait des décideurs pour être à la hauteur.

Camcat
Le 16/10/2014 à 10:48:43

Les différents acteurs politiques semblent utiliser la voix du citoyen pour le faire voter, puis l'écarter quand ça ne leur est plus nécessaire ! Ça, c'est de la cupidité !

Je salue les hommes dévoués à leur cause et qui ne lâche pas l'affaire.

J'espère que ce sera perçu comme un acte de courage et comme un acte de désespoir.

un citoyen (tout simplement)
Le 15/10/2014 à 23:25:28

Merci merci !!!

bulleboulo
Le 15/10/2014 à 22:33:23

courage à vous grévistes et résistants, toutes nos luttes finiront un jour par la victoire de la justice sociale

cardère
Le 15/10/2014 à 21:34:19

Madame la Ministre,

Vous avez protégé les trésors de la biodiversité des Marais poitevins: utilisez vos pouvoirs et la force de vos convictions pour agir ici et maintenant.

AZAL
Le 15/10/2014 à 20:43:28

Madame la ministre,

Faite votre travail, allez au bout de vos convictions, portez votre courage en première ligne avant vos intérêts personnelle.

Bien à vous

M.Téo Boutrelle

Téo
Le 15/10/2014 à 19:47:28

courage et bravo à tous ceux qui sont en grève de la faim et aux autres.

fred
Le 15/10/2014 à 19:23:39

Il ne devrait même pas falloir le demander, la transparence est un minimum dans les états de droit

Catherine Laugier
Le 15/10/2014 à 18:46:22

Bravo et merci !

vévé69
Le 15/10/2014 à 16:56:01

Des nouvelles et surtout des occasions de se mobiliser…

Sur la zone à défendre : Voir les détails sur https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com  

Les grévistes en sont ce 15/10 à 50 et 44 jours de grève. Vous avez tous reçu hier un message spécial avec la pétition à signer. Déjà 3000 signatures en une journée, merci, mais il faut plus pour faire une réelle pression ! Pensez à signer et surtout à diffuser dans vos réseaux par email, réseaux sociaux, etc. Nous devons obtenir un accord de la Ministre dans la semaine pour que cesse enfin cette éprouvante grève de la faim qui défend des principes démocratiques de base (transparence, débat public, respect des autres…)& nbsp;! Vous pouvez aussi questionner la Ministre lors de ses interventions médias (on peut parfois poser des questions sur le web du média ou par tél) ou bien dans ses déplacements, voir son agenda de la semaine

Excellente CHANSON DE SOUTIEN "MONSIEUR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL GÉNÉRAL" d’après le déserteur de Boris Vian. Ecouter la chanson ! (Interprète : Guillaume Barraband, paroles : Yannis Youlountas / musique : Boris Vian) Chanson libre de droit, à télécharger en cliquant sur l’image sur la page et à diffuser ! (Paroles sur cette page également). Merci pour cette belle initiative !

Ce soir 15/10 à 23h15 sur France Inter, émission « Il existe un endroit » par Alexandre Héraud : Henri Dardé et le barrage de Sivens : le dernier combat d'un paysan voyageur. Najac. Vous verrez que la présentation écrite parle de l’arrêt de la lutte mais Henri (un copain de la Conf Aveyron) rectifiera en direct à la fin de l’émission lors de la mise à jour des infos.

Liens vers une série de 3 bons documentaires collectifs sur le projet de barrage de Sivens et sur la lutte.

Manifestations à venir

Vend 17/10 concert de soutien aux inculpés (Matens - Gaillac). L’affiche avec les détails…

Samedi 18, manifestation à Albi à 15h Place du Vigan. Manifestation déclarée, défilé partant à 15h30 avec retour Place du Vigan 1 h plus tard environ. Préparez vos pancartes, répétez la chanson du déserteur et d’autres ! Attention, tout doit se dérouler dans le calme, tout dérapage (tag, casse…) sera utilisé contre notre cause !

Sam 18/10 soirée débat à Gaillac par le C.L.A.C (Collectif Local d'Actions Citoyennes de Gaillac)

TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR LE BARRAGE DE SIVENS SANS JAMAIS OSER LE DEMANDER. » Sont invitées toutes les parties prenantes : Porteurs du projet, élus, collectifs et les administrés (venez nombreux). Accueil dès 20h00, débat à 20h30 Salle Bouzinac rue Aristide Briand à Gaillac.


La coordination des opposants au barrage de Sivens organise un grand rassemblement sur site le 25 octobre 2014. Voir la page dédiée "25 octobre" sur le site du Collectif "Tant qu'il y aura des Bouilles" .


Le Collectif se charge plus particulièrement des transports à l’arrivée, nous avons mis en place :

Un forum pour le covoiturage (à favoriser au maximum car très compliqué de gérer les parkings)

Une adresse email pour nous prévenir de votre arrivée (et départ) en train à la gare de Gaillac (pour assurer des navettes en quantité suffisante) : trainsivens@gmail.com.   (donner le maximum de détails bien sur, nombre de personnes + heure/date arrivée et/ou départ)

Un planning pour les bénévoles s’occupant des parkings/accueil sur routes

Un planning pour les bénévoles dans les navettes

Afin de réaliser la signalisation sur les routes/parkings, nous avons besoin de bombes de peinture et ou peinture, pinceaux, panneaux de bois, cartons..... Si vous avez ce genre de matériel, merci de téléphoner à Caty au 05 63 33 22 01.

Des explications sont données une fois que vous avez cliqué sur les liens. Merci d’avance de participer à cette mobilisation bénévole qui est indispensable pour le succès de ce WE. Merci de prendre le relais de celles et ceux qui militent quasi tous les jours depuis août/septembre !

Quelques autres prochains événements bien listés sur la page Agenda du Collectif Bouilles

Une date à noter également : 28 octobre 2014, 9h, Palais de Justice d' Amiens, pour le procès des militants de la Confédération Paysanne. Des bus s’organisent pour monter, notamment depuis l’Aveyron, plus d’infos dès que possible.


Merci d’avance pour votre participation à ces mobilisations.

Le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet
http://www.collectif-testet.org  

Le Collectif pour la sauvegarde de
Le 15/10/2014 à 15:00:24

Bravo et merci pour la pertinence et l'exemplarité de votre comabat.
Le mouvement de soutien ne peut que s'amplifier.
Courage...
jpm

Jean-Pierre Merlo
Le 15/10/2014 à 11:50:05

D'une part, on ne peut pas exiger des Agences de l'Eau et des Collectivités (avec l'argent public) de conduire des projets, en partenariat financier avec le milieu associatif environnemental, de préservation des milieux humides et de restauration des annexes hydrauliques, et d'autre part, céder à un lobby qui se réclame d'une mission de nourrisseur de la planète à n'importe quel prix ...
Un peu de cohérence !!
Tenez bon !

ONCLEPICSOU55
Le 15/10/2014 à 10:57:26

Rendre public le rapport est la seule manière de la part du ministère de montrer que ce n'était pas une simple manoeuvre pour gagner du temps au profit du projet.
En outre c'set la seule façon de se rentre compte si les experts ont eu une attitude de neutralité.
En fin c'est le minimum de respect que l'on doit aux grévistes de la faim.
Dr Scheffer cardiologue

jean.scheffer
Le 15/10/2014 à 09:56:23

Bien des projets sont illégaux, mais les intéressés n'attendent pas la fin des procédures. L'utilité publique devient de plus en plus discutable, les montages opaques entre les élus et les constructeurs permettent surtout de capter l'argent des contribuables à leur profit.
Et quelle légalité devant la nature engloutie, la disparition de la biodiversité et le réchauffement climatique ?
Quand la nature reprendra ses droits qu'en sera-t-il de l'humanité ?

un anonyme
Le 15/10/2014 à 09:46:00

Le 15-10-14
pour Madame la Ministre de L'Ecologie,

Continuez à cibler clairement et énergiquement les dossiers qui doivent répondre aux critères écologiques !
Restez "électron libre" efficace (cf. la polémique sur les autoroutes gratuites le WE ... au moins cela souligne les super-profits d'Eiffage, Vinci etc. à réguler).

Point important : oui aux emplois mais pas n'importe lesquels. Ce qui suppose de prévoir à temps des reconversions, réadaptations ... au lieu de licenciements brutaux inacceptables. Exemple : pour les employés des centrales nucléaires ...

POUR SIVENS : défense de la zone humide et de la biodiversité si précieuse, plus importante que de continuer à favoriser l'agriculture intensive sur place.

E. Dumont 29
Le 15/10/2014 à 09:08:43

des élus, pas des seigneurs.
des agriculteurs, pas des spéculateurs.

Anaïs
Le 15/10/2014 à 08:58:17

Non seulement il faut rester vigilants, mais n'oublions pas que l'union fait la force, unissons nous pour ces personnes, et auprès d'une association de défense de l'environnement. Irow

Irow
Le 15/10/2014 à 07:54:49

c'est a nous, citoyens, de faire respecter la démocratie lorsque les élus la bafouent. Restons vigilants!

manu
Le 15/10/2014 à 06:40:49

suite:...mais je ne pense pas que Mme Royal lise Jim Harrison...elle, à part Victor Hugo...

jymari
Le 14/10/2014 à 21:48:21

j'ai bien une solution...suffit de lire le roman de Jim Harrison: "un beau jour pour mourir"....en espérant ne pas en arriver là

jymari
Le 14/10/2014 à 21:31:50

il serait temps d'établir des référendums locaux lorsque des décisions aussi importantes doivent être prises. Et aussi revoir notre politique agricole qui ruine les petits exploitants au détriment d'une poignée d'agroindustriels pollueurs qui se fichent pas mal de nos paysages et de l'environnement. Quand allons nous abandonner la culture subventionnée de cette plante tropicale qu'est le maïs, qui assèche nos rivières et nos nappes phréatiques?

jymari
Le 14/10/2014 à 21:26:23

ou est la démocratie ?
ON LACHE RIEN

un anonyme
Le 14/10/2014 à 21:12:40

Jamais je ne n'oublierai les méthodes utilisées au TESTET à l'encontre de simples citoyens, demandant juste un débat public. Je croyais que cela n'existait pas au pays des droits de l'homme.
Elus et responsables de notre pays, n'oubliez pas :
- que la vie de 3 citoyens est bien plus précieuse que ces 8,5 M d'euros.
- que nous avons besoin de la nature, mais que la nature n'a pas besoin de nous (Pierre RABHI)
- que sur du béton, rien ne pousse et que votre argent de merde, ne se mange pas !!!
Les responsables de ce désastre écologique sont connus....Ne soyons pas, nous aussi, responsables de n'avoir rien fait pour éviter cela !
Après le Larzac, NDDL......., tous au TESTET le 25 octobre 2014.

RESISTANT
Le 14/10/2014 à 19:52:39

Je soutiens l'engagement, sans motivation pécuniaire ou politicienne, des trois grévistes de la faim pour une cause primordiale pour l'avenir (ce qui n'est pas le cas de Monsieur le Sénateur CARCENAC qui prépare sa retraite dorée)

MARGOT
Le 14/10/2014 à 18:29:04

J'ai toujours du mal à soutenir quelqu'un qui fait la grêve de la faim quand bien même son point de vue est le même que moi, car pour moi c'est extrêmiste mais bien évidemment les autorités par l'intermédiaire de Thierry Carcenac sont beaucoup plus extrêmistes que ceux qui combattent en poussant ces derniers à un extrêmisme. Je soutiens évidemment la lutte pour la préservation de la zone humide du Testet. Il est temps de re-lire Wilhelm Reich, il a beaucoup de choses à nous dire sur ce qui se passe.

Eric
Le 14/10/2014 à 17:55:09

je vois que la déocratie chez les élus socialiste du Tarn et mr Carcenac Ne connais pas et méprise les électeurs de la circonscription c'est comme la politique nationale quitte à faire le jeu de la droite et de l extrème droite ou est notre ministre de l écologie mm ROYALE déjà abandonné l éco taxe et bientôt le grenelle de l environnement ex voiture électrique roulant à l électricité nucléaire et bientôt privatisation des barrages hydrauliques et c'est pas fini vive la 6 eme république

riobertino
Le 14/10/2014 à 17:40:58

Le problème de fond est la mise à l’encan de la planète, la distillation quotidienne de la terreur (attention à votre voisin-e), une dés-information systématique issue des méthodes de la publicité et de la manipulation, sous un habillage propre ou un autre ... et sous couvert de crise.
Ecolo ou/et ultra libérale ( délégation de tous les services au CAC 40 et à la sacro-sainte concurrence), les politiques n’ont plus pour mission que de boucler l’affaire (les affaires), de nous disperser sur des centaines de champs de bataille et procédures .. et d’assurer la police en attendant que nous soyons tous et toutes pucés (les CB , les ordis et Google faisant déjà largement leur office).

Il n’y a pas de crise, ni économique ni énergétique, il y a un délire de croissance, de profit et de colonisation dans un système dont la mise en scène démocratique ne sert que de transition vers un monde “managé” dont nous ne serions plus que les locataires tolérés.
Le barrage du Testet, comme l’éolien industriel etc.. nous offrent la parfaite illustration à tous égards de ce qui se passe globalement.

Grand corps politique malade
Le 14/10/2014 à 17:30:04

Je lis ici beaucoup de mensonge et cette pétition est grossière... vous n'avez vous mêmes pas lu les rapports et autres informations .... vous pensez détenir la vérité.. je crois que vous êtes enfermés dans le déni. La démocratie c'est pour tout le monde pas seulement pour des groupes soi disant anarcho libertaire écologique et j'en passe. Juste une précision : je ne suis pas à la botte du cg, je ne suis clairement pas du centre ni de droite

alcapone
Le 14/10/2014 à 16:55:11

"l' Homme( même politique) est bon ,mais le Veau est meilleur".
Inspiré de Brecht

Dr Federmann Georges Yoram
Strasbourg

Dr Federmann Georges Yoram
Le 14/10/2014 à 16:39:59

C'est pire qu'en 1789, une petite minorité tient le monde et fait croire que c'est ça la démocratie! Va falloir "muter" et vite! hé!

pek
Le 14/10/2014 à 16:12:09

désolant ce manque flagrant de démocratie et dangereux oh combien de continuer ainsi

par Myriam
Le 14/10/2014 à 16:02:20

En Rhône-Alpes aussi il y a eu des "empiètements" de "lois" de la Nature,concernant la non-constructibilité en zones humides ou en lit de rivières...Les excè s sont maintenant pérennes et-aujourd'hui-il est question d'ériger des barrages anti-crues en zones cultivables... qui ne seront pas efficaces au-delà d'une certaine crête... Voilà le vrai visage de l'agriculture de rendement: domestiquer la nature pour le + grand profit de quelques-uns... Et après moi, le déluge...!!

stoppeur
Le 14/10/2014 à 15:31:27

on en a assez de ces gens qui bafouent les lois et la nature,les citoyens eux sont admirables ,honte a ces tehcnokillers qui tuent tout ce qui vit,laissons la nature naturelle!!

ecureuil
Le 14/10/2014 à 14:59:09

C'est une honte au pays des Droit de l'Homme que de tel agissement existe, sans que personne n'en parle et autant de violence envers les zadistes et d'indifférence envers les grévistes de la faim.... Elle est passé où la France Libre?

carole
Le 14/10/2014 à 14:12:36

Jaurèssien par culture et éducation, j'ai voté à gauche les 40 premières années de ma vie. depuis maintenant 15 ans je suis petit à petit devenu anarcho-libertaire à cause de cette politique d'autocrates. Donnez-nous les comptes-rendus avant que les destructions soient irréparables. Vous éviterez peut-être que la totalité des citoyens finissent par ne plus venir voter pour votre ignoble représentation. Attention la colère finira par exploser.

Éric
Le 14/10/2014 à 14:04:40

j'ai des planches & boucliers à vous donner !

bré
Le 14/10/2014 à 13:58:21

Cette affaire est tout simplement et complètement délirante...
Le montage mafieux est plus que grossier, et l'usage plus qu'excessif des forces armées montre une totale déconnexion de celles-ci d'avec le peuple !!!
Le dialogue avec TOUTES formes d'opposition a été totalement écarté, alors à qui veux bien ouvrir les yeux et les oreilles..
le bruit des bottes n'est pas loin...
Nous ne lâcherons rien, ni ici ni ailleurs
ZAD partout !!!

Mél
Le 14/10/2014 à 13:37:07

Dans quelle pseudo démocratie vivons nous ? Etre obligé de faire une grève de la faim pour simplement demander de la transparence et un débat public sur un projet de cette ampleur (ce qui est vraiment un minimum et plus que légitime), mais c'est n'importe quoi ! Pour qui ils se prennent ces politicards qui nous gouvernent ?
Courage aux grévistes.

Eric
Le 14/10/2014 à 12:36:45

Pas question de G ni de D, et encore moins d'Extrême D...Cynisme d'une Société bloquée sur des fondements dépassés. Hypocrisie de la soi-disant représentation nationale.Crispation des Princes, Ducs,Marquis , Comtes et Barons...face aux remarques des gueux édentés...Mais "ça" peut mordre encore !
Il faudra bien que ça change..., pour que tout revienne ...en l'état !

Liu Tsien
Le 14/10/2014 à 12:22:01

c'est pour quand la transparence et la non violence ?

J'ai honte d'avoir voté pour cette gauche

Je déplore ces pratiques de guerre contre des idées bien sages

cricri
Le 14/10/2014 à 12:08:56

Jusqu'à quand les pouvoirs, et en particulier les socialistes, vont-ils continuer à saccager notre patrimoine naturel pour le bénéfice immédiat d'une poignée de privilégiés ?!
Car la destruction du Testet n'est pas un fait isolé, malheureusement. Je suis témoin de cas similaires en Belgique. Et ne parlons pas de pays comme la Roumanie, où les espaces boisés ont fondu d'un tiers en 20 ans, et où un projet de mine d'or, à Rosia Montana saccage toute une région montagneuse et emploiera des méthodes d'extraction (cyanure) constituant un péril dépassant de loin la région. Quand est-ce que le saccage de la planète va-t-il s'arrêter ?!

Balaen
Le 14/10/2014 à 12:05:28

trop cher pour trop peu d'agriculteurs,préservons le patrimoine naturel,les intérêts écologiques dans leur pleinitude sont attaqués par ce barrage

petra
Le 14/10/2014 à 11:34:48

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !