actualité écologie

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

victoire pour Gabriel Dufils

Les 10 jours verts Transacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

La Terre vue depuis l’espace

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Protestation citoyenne de GASPARE de dernière minute

Mise en ligne du 30/10/2014 au 01/11/2014

Monsieur le Préfet,
Malgré la demande de quelques 2.500 internautes, par le biais du site Cyber @cteurs vous n’avez pas souhaité mettre en ligne les dossiers complets concernant les enquêtes publiques liées au projet de centrale à cycle combiné gaz de Landivisiau, ce que nous regrettons fortement….

Bilan de la cyberaction :

399 participants

Les enquêtes publiques sont à présent terminées.

Présentation de la cyberaction :

Aujourd’hui, jeudi 30 octobre 2014 et veille de la clôture desdites enquêtes publiques, nous sommes au regret de vous signaler que deux liens sur votre site Internet, rubrique Enquêtes publiques ne sont pas actifs.
Ils concernent « l’alimentation du client compagnie électrique de Bretagne : construction ligne électrique souterraine entre poste RTE de la Martyre et futur poste de livraison de la centrale à cycle combiné gaz de Landivisiau » Avis de l'autorité environnementale

http://pref29.alkante.com/sit_1_ALK/upload/actu/1301/Avis%20AE%20Centrale%20combinée%20à%20gaz%20Landivisiau%20+%20RTE%20+%20GRTGaz%20(29).pdf  

et Le résumé non technique du dossier
http://pref29.alkante.com/sit_1_ALK/upload/actu/1301/mémoire%20descriptif%20RTE-PONANT-LAMARTYRE_1.pdf  

De plus, trouvez-vous « normal » que la ville de Landivisiau, au travers de son site Internet et sa page dédiée au projet
http://www.ville-landivisiau.fr/fr/information/61918/le-projet-centrale-cycle-combine-gaz  
référence comme « lien utile » le blog de GESPER - Groupe d’Etudes et de Soutien en faveur de la Production d’Energies Régionales, farouche association favorable au projet, mais pas les sites des associations opposées ?
Sincères salutations,
Le Collectif GASPARE

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Préfet,

Malgré la demande de quelques 2.500 internautes, par le biais du site Cyber @cteurs vous n’avez pas souhaité mettre en ligne les dossiers complets concernant les enquêtes publiques liées au projet de centrale à cycle combiné gaz de Landivisiau, ce que je regrette fortement….
Aujourd’hui, jeudi 30 octobre 2014 et veille de la clôture desdites enquêtes publiques, je suis au regret de vous signaler que deux liens sur votre site Internet, rubrique Enquêtes publiques ne sont pas actifs.
De plus, trouvez-vous « normal » que la ville de Landivisiau, au travers de son site Internet et sa page dédiée au projet référence comme « lien utile » le blog de GESPER - Groupe d’Etudes et de Soutien en faveur de la Production d’Energies Régionales, farouche association favorable au projet, mais pas les sites des associations opposées ?
Sincères salutations,

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

6 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Aucun débat démocratique sur l'avenir fondamentale d'une région en ce qui se pose tout naturellement de manière étatique , très étonnant pour un pays qui n'hésite jamais à prendre exemple sur ces voisins et en oublis ses propres décisions , la sourde oreille et les oeillères pour les représentant élu démocratiquement : une abération .
Aussi je signe cette pétition .
demandant ouvertement qu'un préfet en aucune manière concerné par une région plus qu'une autre sorte de ses enclaves administratives et porte un jour fièrement la satisfaction personnelle d'avoir oeuvré pour le bien de tout un chacun en connaissance de cause , ce qui est loin d'ètre le cas .
CDT
David Rolland

rolland
Le 14/11/2014 à 13:22:20

REFLECHIR AVANT D'AGIR. LES "POLITIQUES" doivent redécouvrir les valeurs de la concertation et de la Démocratie (participative). Il faut arrêter de décider de projets (petits ou grand) sans y associer les populations concernées; Les moyens moderne permettent de faire ça très correctement.

FRATTINI François
Le 03/11/2014 à 11:05:47

UNE COMMISSAIRE ENQUETEUR PARTISANE !

Généralités : Le Commissaire enquêteur est en France une personne, indépendante, en général désignée par le président du Tribunal Administratif et chargée de conduire les enquêtes publiques imposées par la Loi. C'est un collaborateur occasionnel de l'État.

Fonctions
Le commissaire enquêteur :
figure dans une liste départementale établie chaque année par le Préfet à la suite des décisions d'une
Commission présidée par le Président du Tribunal administratif ; n'est pas un expert, mais a été retenu notamment pour ses compétences, et est invité à se former par lui même.
Il peut en outre bénéficier de formations générales ou thématiques organisées par (ou avec) les
DREALs, par régions ; conduit une enquête publique, en toute indépendance ; prend connaissance du dossier ; doit vérifier que l'annonce (publicité) de l'enquête a été correctement faite afin que l'information du public soit la plus large possible ; enregistre les observations, remarques ou propositions du public durant les 15 jours à un mois que dure l'enquête ; peut décider d'une prolongation s'il l'estime utile pour le bon déroulement de l'enquête ; recueille les observations et questions du public au lieu de l'enquête (souvent en mairie).

Ces observations et questions sont orales ou écrites dans un registre d'enquête publique mis à disposition dans la ou les mairie(s) du lieu d'enquête), ou envoyées au commissaire par courrier adressé au lieu de l'enquête ; il lui est recommandé d'utiliser les nouvelles techniques de l'information : Internet, messagerie, etc ; partagez _ doit faire preuve de qualité d'écoute et de synthèse ; est tenu à un devoir de réserve lors de l'enquête et après celle-ci ; peut visiter les lieux concernés par l'enquête ; peut demander des documents complémentaires ou organiser des réunions publiques ; après clôture de l'enquête, écrit un rapport sur le déroulement de l'enquête où il analyse les observations recueillies ; puis il donne un avis personnel et des conclusions motivées sur le projet : favorable, favorable avec condition(s) ou défavorable ; peut suggérer au préfet toutes mesures de précaution ou de garantie (motivées) ne figurant pas dans le dossier du pétitionnaire.

est tenu à un devoir de réserve lors de l'enquête et après celle-ci ;

Qualités : Grâce à des aptitudes assez larges (techniques, juridiques et administratives) et à un bon sens de l'écoute du public, de la conduite de réunion, à ses qualités de rédaction synthétique, il doit être capable de contextualiser, comprendre et hiérarchiser les enjeux techniques, socio-économiques, politiques, environnementaux et sociaux ; pour aujourd'hui et pour l’avenir.
Il doit chercher à comprendre les différents points de vue s'exprimant à propos de ces enjeux. Il peut le cas échéant, prendre les initiatives qu'il juge nécessaires pour permettre un débat contradictoire, éclairer ou clarifier le débat pour in fine rendre un avis clair, en toute indépendance.

Or , Madame Michelle Tanguy, présidente de la commission d’enquête écrit dans son courrier de refus ceci :

Les moyens mis en œuvre pour informer le public (« rendez-vous de la concertation (1)», journée portes- ouvertes, espace d’information dédié au public au N°32 rue Joseph Pinvidic à Landivisiau (2), site internet  www.landivisiau-lacentrale.com.   (3), le Landi info (4), le journal d’info de la communauté de communes du Pays de Landivisiau (5)) lui permettent de se renseigner sur les projets de la CCCG, GRT gaz, RTE et leurs impacts depuis au moins deux ans.

1 : Organisé par le dealer Direct Energie, la boite à lettre Siemens

2 : L'Espace Information situé 32 rue Pinvidic, 29400 Landivisiau (entrée par le 13-15 avenue Coatmeur) est ouvert tous les mercredis de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00.

3 : http://www.landivisiau-lacentrale.com/   Site Web du dealer CEB boite à lettre Siemens

4 : Site de la Ville Landisiau, la ville qui est l'une les plus endettée de la Région Bretagne, et principal militant pour récupérer les taxes

Voir ici : http://blogs.mediapart.fr/.../landivisiau-ville...  
5 : La Com Com des Pays de Landi, ...favorable en petit comité, le Maire de Locmélar nous a dévoilé la pression excercée à qui se rebiffe !

et leurs impacts depuis au moins deux ans.

Comment les citoyens auraient anticipé, ce que les dossiers consultation proposent depuis 1 mois
1/2 ?

LE SITE REFERENCE PAR MADAME LA COMMISSAIRE TROMPE LES VISITEURS DEPUIS PLUS DE DEUX ANS !

Quand la CEB Direct Énergie, fait de l’information détournée et tronquée, sur son site internet qui est pourtant référencé par Madame Michelle Tanguy, la commissaire principale de notre enquête publique.

http://www.landivisiau-lacentrale.com/.../une-technologie...  

En effet, depuis plus de deux ans déjà, pour reprendre les mots de Madame la commissaire, le Site de présentation de la CCCG par le porteur CEB, il est mentionné un projet de réseau urbain, ou tous les éléments ne sont pas donnés, notamment sur le Maitre d’ouvrage de cette opération, une idée de cogénération, mais qui pour la principale dépense, serait à la charge de la Marie de Landivisiau (voir la présentation pétitionnaire).

Du reste, dans le projet financier, l’acquisition du terrain qui est chiffré à 1.960 Million d’€ (un million neuf cent soixante mille euros), ce montant aguichant ne suffirait même pas à payer le réseau en question.

A titre indicatif, le cout de ce type de réseau, est de l’ordre de 600 à 800€ le mètre linéaire (prix commun pour du chauffage 70/90° environ), or, la carte schéma qui est proposé aux regards des landivisiens, les 3 km ne sont pas loin d’être projetés. Soit une dépense de 2 à 2.5 millions d’€ Par ailleurs, la puissance chauffage de 650 Kw en cogénération, associé à un réseau aussi long que distancié de la source, me parait un projet complètement délirant. Pour ces niveaux de puissances, la règle du bon dimensionnement, ne devrait pas dépasser le km, c'est-à-dire pour une cité, ou petite zone artisanale.

Rappelons, que pour maintenir à bonne pression et T°c le gaz livré par GRTgaz, il est prévu deux chaudières (l’une en secours de l’autre), d’une puissance nominale de 1.6Mw (x2), qu’il existe aussi 1 chaudière gaz de production vapeur de 13Mw, pour maintenir le circuit vapeur de la deuxième turbine en température de régime, lors des arrêt technique, ou pannes, ou sur capacité électrique sur les réseaux RTE !

L’annonce d’un rendement de 57 à 58%, ne peut être que publicité mensongère, et ne peut correspondre qu’à un fonctionnement hyper régulier et continu !
Accueil - Landivisiau la centrale
Une Centrale à Cycle Combiné au Gaz Naturel à Landivisiau pour sécuriser l'approvisionnement...
landivisiau-lacentrale.com|Par Direct Energie

Patrig K
Le 01/11/2014 à 10:13:22

à propos de la structure financière:


Les Établissements crédits partenaires
(en millions d’euros)
Bayern LB: 50 M€
BNPP: 75M€
CIC: 50 M€
Deka: 100 M€
Helaba: 40 M€
HSBC: NC
KfW: 75 M€
Lloyds: 90 M€
Santander : NC
Unicredit : 50 M€

TOTAL 530 M€

Ce qui est troublant :

------La consultation en lecture des lettres d’intérêts des banques de crédits partenaires (liste ci-dessus), fait apparaitre que celles-ci s’appuient toutes sur le mémorandum de HSBC le conseil dans le montage financier de DE CEB, dans un vocabulaire et syntaxe quasi identique, du copier coller ou presque, et étonnamment, ce même conseil qui est aussi la banque bien connue HSBC, ne communique pas sa propre participation ! Faites ce que je dis, je me charge de rien faire du tout.

La banque espagnole Santander, qui a sut s’échapper brillamment de la crise de 2008 selon les spécialistes de ce secteur, malgré une perte de 2.66 milliards d’euros dans l’affaire Madoff, et qui ne déclare pas ses réelles intentions, est-elle là à s’aventurer à produire de l’électricité, ou n’est-ce pas le premier jalon, d’une éventuelle reprise en main d’une entreprise peu fiable, comme elle a sut le faire sur le parc immobilier en Espagne, empochant au passage de somptueux bénéfices sur le dos des faillites , extrait : [... // ... Cet exploit lui vaut à la fin des années 2000 une aura internationale illustrée par le titre de « meilleur banquier du monde » décerné par le magazine Euromoney en 2008. la banque ne passera pas en revanche à travers les gouttes de la crise immobilière espagnole. Ai,nsi, en 2012, Santander a dû provisionner pas moins de 18,8 milliards d’euros, dont 6,1 milliards sur l’immobilier espagnol. Voir ici : http://www.lesechos.fr/.../0203763675957-le-patron...   ... // ... ]

Le financement des principaux investissements (490 Mio EUR) sera assuré par la contribution en fonds propres des actionnaires à hauteur de 30%, et par un financement bancaire sans recours ou à recours limité (dit financement de projet sans recours sur les actionnaires) à hauteur des 70% restants
Le patron emblématique de Santander est mort
La nouvelle est tombée mercredi matin sous la...
les echos.fr

Patrig K
Le 01/11/2014 à 09:55:16

Ce que je retiens ce jour :
NONaLaCentrale à LANDIVISIAU ou ailleurs
DéniDeDémocratie EVIDANT
pbDAccesAuxDocEnLigneSitePref29

Le Gouvernement va résilier le contrat avec Ecomouv.

Qu'il fasse de même pour celui avec Direct-Energie, pour le même type de contrat, l'État s'engage (à notre place et avec nos sous) à signer ces stupidités qui nous engagent a payer même en absence de service rendu...ET TOUT CELA EN L'ABSENCE TOTALE DE DEMOCRATIE ET DE DIALOGUE, et en faisant de la retention d'information.

ET aux amis porteur du projet :
POURQUOI AVEZ VOUS PEUR DE LA TRANSPARENCE?

NOUS NE SOMMES PAS QUE DES PIGEONS ET ENCORE MOINS DES MOUTONS

A BON ENTENDEUR !

RayMonD qui appelle à la RAI
Le 31/10/2014 à 00:44:59

Pour commencer : arrêtons de gaspiller l'électricité !

Depuis le 1er juillet 2013, les commerces et bureaux ont l’obligation (théorique) d’éteindre leurs publicités et enseignes lumineuses entre 1h et 6h. Or en Bretagne particulièrement, il apparait que cette obligation de bon sens soit ignorée.
Il serait cohérent que ces extinctions prennent effet à partir de 22h30 au plus tard et que de véritables contrôles soient menés afin que la réglementation soit enfin respectée. Rien ne justifie en effet que des magasins et bureaux fermés continuent à gaspiller une énergie rare et précieuse.

De plus, il serait logique d'interdire les dispositifs publicitaires rétro-éclairés, déroulants et autres écrans vidéos publicitaires dont la consommation électrique, pour certains d’entre eux, atteint celle de 3 foyers de 4 personnes ; ou à tout le moins qu’ils soient eux aussi soumis à l’obligation d’extinction de 22h30 à 6h. Ces restrictions devraient aussi s’appliquer aux mobiliers urbains. Ces derniers y échappent actuellement grâce à la pression exercée par les afficheurs.

raslapub
Le 30/10/2014 à 16:57:34

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !