actualité écologie

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

La Terre vue depuis l’espace

Les 10 jours verts Transacteurs

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

victoire pour Gabriel Dufils

AG Cyberacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

OPÉRATION

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Ne laissez pas vos appareils en veille

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Pour sauver la Vanoise menacée

Mise en ligne du 15/10/2012 au 06/02/2014

La Vanoise, sa centaine de sommets de plus de 3 000 mètres, ses glaciers bleus sublimes (même s’ils régressent), sa flore de l’extrême, sa faune étonnante (bouquetins et chamois, lagopèdes et gypaètes, aigles et papillons apollons)… La Vanoise des merveilles ! La montagne de mes ancêtres, de mes balades et de mes rêves d’enfant ! Le « jardin vertical » (disait Samivel) des amoureux de la nature…

Bilan de la cyberaction :

6719 participants

Le conseil d'administration du parc national de la Vanoise a approuvé le 27 novembre la charte du parc, sur laquelle l'établissement travaille depuis plus de cinq ans. Si le conseil régional Rhône-Alpes a apporté son soutien, les communes du parc et le conseil général de la Savoie ont en revanche refusé de prendre part au vote.
http://www.actu-environnement.com/ae/news/parc-national-Vanoise-charte-approbation-20086.php4  

Présentation de la cyberaction :

La Vanoise est à nouveau menacée…
Une loi nous demande de rédiger une Charte qui fixe les objectifs et les règles de l’aire protégée, composée désormais d’un « cœur de parc » (l’ancienne « zone centrale ») et d’une « zone optimale d’adhésion » (l’ex-« zone périphérique »). À cette Charte, nous devons joindre une carte des vocations des territoires dans la zone d’adhésion. Nous avons travaillé deux ans à la réalisation de ce document. Nous sommes parvenus à un compromis entre les divers groupes ou personnalités concernés.
Chacun des organismes concernés doit d’abord donner son « avis ». Nombre de structures (la Région, etc.) ont répondu : « favorable ». Le Conseil général de la Savoie, présidé par Hervé Gaymard, a pondu un texte particulièrement ambigu et inquiétant.
Tout dérape avec les conseils municipaux.
Ces « responsables » si peu responsables rêvent de « développement économique », mais confondent « bétonnage » et « progrès », « projets immobiliers » et « tourisme durable ». Ils représentent les habitants de la montagne, mais ils n’aiment pas la montagne. Certains d’entre eux (les maires de Val d’Isère et de Bonneval-sur-Arc, par exemple) réclament encore et toujours qu’on ampute une partie du cœur du parc pour y construire des remontées mécaniques.

Amis du parc de la Vanoise, anciens ou nouveaux écolos, randonneurs, alpinistes, naturalistes, paysans, défenseurs du patrimoine, bergers des alpages, amoureux de la splendeur des hautes terres et de l’intégrité d’un territoire béni par la géologie et l’évolution, nous devons une fois encore nous mobiliser ! Le parc de la Vanoise a besoin de nos énergies. L’enquête d’utilité publique sera bientôt ouverte. Chacun devra prendre ses responsabilités.
Nous sommes nombreux à penser que la Vanoise appartient à ceux qui y vivent, comme moi-même ; mais pas uniquement ! Elle fait partie du patrimoine commun des Alpins, des Français, des Européens, des citoyens du monde, notamment de ceux qui sont encore à naître.
Nous exigeons que la Vanoise reste à jamais un symbole de la grandeur de l’Alpe, de la générosité de la vie, de la variété des espèces, de la musique du vent, de la poésie des cimes.

Yves Paccalet Philosophe, naturaliste, Conseiller Régional Rhone Alpes
Alain Uguen Association Cyber@cteurs

Pour en savoir plus:  www.yves-paccalet.fr.  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Président,
Madame la Ministre,
madame, Monsieur le Commisaire Enquêteur
Nous, citoyens de la Savoie, de la France, de l’Europe et du monde, conscients de l’irremplaçable valeur du parc national de la Vanoise ; soucieux de préserver sa splendeur et ses richesses géologiques, aquatiques, botaniques et zoologiques ; désireux de garder, au-delà du « cœur de parc », une « zone d’adhésion » vouée au développement d’un tourisme sage et durable, plutôt qu’au bétonnage et à la laideur…
Nous, anciens ou nouveaux défenseurs du parc national de la Vanoise, appelons nos concitoyens à se mobiliser et à peser sur les autorités et les élus des municipalités, du département, de la région et de l’État, afin que le texte de la Charte et sa cartographie soient adoptés.
Avant d’être améliorés dans le sens d’une meilleure protection des sites, des espèces sauvages et des richesses patrimoniales du territoire, c’est-à-dire de la préservation des beautés irremplaçables de la nature et de l’Histoire des hommes…
Comptant sur votre soutien, je vous prie d'agréer l'assurance de ma vigilante attention à vos décisions.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

24 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Nous allons faire parvenir au commissaire enquêteur d'ici le 21 la liste des participants à cette cyber @ction.

Alain Uguen

Alain UGUEN
Le 18/01/2013 à 10:36:57

Remplissez l' enquête d' utilité publique en ligne, je ne sais pas comment sera relayée cette pétition auprès des instances officielles ?

un anonyme
Le 16/01/2013 à 08:00:17

Bonsoir,

Me revoilà avec juste une réflexion sur le bétonnage à outrance que certaines communes et stations vivent ...
Certes ajouter des hébergements devrait permettre de faire venir plus de monde et donc de faire bosser aussi plus de "locaux" ... Cette équation est simpliste pour une simple raison : tous ces lits "construits" à grand renfort de programme pour revitaliser l'activité touristique, combien de temps sont ils occupés dans l'année ... 40 semaines ? 20 semaines ? 5 semaines ? qui peut répondre ? Je pense que malheureusement la réponse est plus proche de 5 que de 20 semaines alors avant de rajouter encore du béton à celui déjà coulé ne faudrait il pas chercher à remplir ce qui est déjà construit !
Et ceux à qui profitent ces travaux ne sont pas les habitants des villages où ces chantiers ont lieu mais souvent des promoteurs, des groupes touristiques dont le sièges est à des centaines de km des immeubles en question voire au mieux au entreprises de TP un peu plus bas dans la vallée ... Et les habitants du village ne peuvent que constater que les nouveaux hébergements ne font que drainer les touristes qui auparavant louaient chez l'habitant ...

Messieurs qui nous dirigez posez vous écoutez toutes les parties prenantes et pensez juste que nous n'avons qu'une Terre et qu'il serait bon de pouvoir laisser à nos enfants une Terre à visage humain ...

A bientôt entre Arc et Isère

oerin
Le 24/10/2012 à 22:53:29

Défendre le Parc de la Vanoise est une évidence.
Les humains doivent aussi pouvoir y vivre.
Les autochtones d'abord ou ceux qui ont aspiré à le devenir.
Les gens des villes aussi pour y séjourner et randonner.
Alors, que les défenseurs de la Vanoise défendent bien
ce territoire et que ceux qui ont des projets pour la Vanoise les conçoivent avec respect.
Pour arriver à un consensus ? parler ensemble !!!
Et que la Vanoise gagne !

SENTA_LOYS Carmen
Le 23/10/2012 à 21:26:25

La vanoise est et doit rester un parc en déplaise à nos bétonneurs,déja trop d'infrastructures,de remontés de constructions: pralognan n'est plus que l'ombre d'un village,conserver ce qui est en l'état,construire sur le mont jovet !!!!il n'y a que quelques imbéciles utopistes pour penser que la neige sera toujours au rendez vous .Sans canon point de salut et l'eau,n'est ce pas une denrée de plus en plus rare ?

swanny
Le 23/10/2012 à 18:05:38

En réponse courte à Papineau qui ne signera pas parce que son amie savoyarde etc.

Attention: si l'action humaine n'est pas nouvelle en Vanoise, celle de la période contemporaine n'a rien à voir avec celle de la période préindustrielle qui préservait -à son corps défendant ou pas- les ressources, la biodiversité, les paysages.

Aujourd'hui, les effets néfastes de l'action humaine sont démultipliés par la puissance mécanique et les nuisances de la super-motorisation.
Pour quelques intérêts financiers, locaux parfois et nationaux ou internationaux le plus souvent, et pour le plaisir de quelques enfants gâtés des villes qui viendraient utiliser la montagne comme terrain de jeu, on serait prêt à détruire ce qu'il reste de ce capital écologique inestimable et qui a été déjà bien entamé depuis un demi-siècle.

Ce serait décidément désespérer de notre espèce humaine !

Marc Liaudon
Le 21/10/2012 à 19:40:09

tout petit j' ai révé de montagne; eh oui dans ma corrèze natale il n'y avait que des petits monts ( puy) couverts de bruyère; l' heureux hasard m' a conduit pour la toute première fois dans un parc ( LA vanoise ; J' ai rencontré mes reves d e géographie, j' ai rencontré des gens avenants et soucieux de leur environnement, j' ai rencontré des acteurs de terrain très responsables et compétents; je vous ennuie avec mes reves? j' ai 65 ans et j' ai envie que cela dure longtemps et puis une fois l' an je retrouve un ami du parc qui encore et toujours m' apprend mille choses et aime son métier avec force et détermination. Dans la période" particulière" que nous traversons , les enfants ont besoin entre autre d' apaisement et de repères; Nous tous adultes " responsables" avons un devoir : AGIR et PENSER à EUX. puisse l' égo des décideurs imaginer que nous ne sommes que de passage et qu' ils se grandiraient en se rapprochant de l' attente des citoyens et que vive pour toujours ces espaces de liberté.

26evasion
Le 19/10/2012 à 07:49:05

Veut-on que la Vanoise devienne comme la vallée de Chamonix, un gros barnum touristique ou bien les habitants vont-ils avoir le courage , les moyens de garder ( de préserver) cette Vanoise authentique ? Et qui a les moyens de se loger à Chamonix ? Les anglais, les russes mais pas les jeunes du pays... A vous de choisir donc ! Bonne chance !!!

Matthieu
Le 18/10/2012 à 19:31:11

Voici l'opinion d'une amie savoyarde, qui est née et a vécu en montagne et que je trouve très sage et à laquelle j'adhère :

"même sans connaître je ne signerai pas car le style renseigne sur le fond, le lyrisme imbécile.
"territoire béni par la géologie et l'évolution"!!!!!!!! kesako ? et les stéreotypes "les responsables municipaux n'aiment pas la montagne..."

de plus j'en ai entendu parler par des cousins qui sont à la dure place de responsables en butte aux administrés souvent demandeurs d'équipement ; d'après eux il y a un danger ds le parc que j'ai pu vérifier : l'arrivée ds les organismes dirigeants d'"experts" en sciences de la terre qui interdiraient bien toute fréquentation humaine pour pouvoir tranquillement faire leurs observations, ce qui se voit aux nombres de chemins non entretenus (on a vu ça aussi ds le Mercantour) décourageant les marcheurs....qui se font rares car là est l'autre problème la montagne d'été n'est plus à la mode.



ensuite l'immobilier est devenu trop cher, décourageant les jeunes du pays qui doivent habiter en vallée : là aussi c'est un problème ...

ensuite malgré les prescriptions (pas obligatoires) la plupart des communes sont devenues moches et trop construites c'est fait , y a plus rien à sauver sauf quelques hameaux que l'Etat a pu protéger.......

ensuite ce qu'il dit sur l'or blanc me paraît très dépassé.....il n'y a plus rien à équiper (sauf à intervenir lourdement mais ça je crois pas qu'il en soit question) les responsables se demandent plutôt combien ils peuvent mettre de canons à neige pour suppléer au manque, ce qui pose des problèmes d'eau. Voilà voilà!

on n'est pas aux USA ; ce n'est pas un Parc, la Vanoise, mais un territoire où vivent des hommes. Le développement d'une agriculture durable n'a pas eu lieu , la population a su se reconvertir en acteurs de tourisme (guides, moniteurs, loueurs etc....) mais la société va dans le sens du "fun", la glisse. Le règlement du parc n'a de sens que si les gens qui y vivent y trouvent aussi leur compte ; sinon c'est une réserve écologique, à rebours de toute son histoire."

papineau
Le 17/10/2012 à 23:52:59

Vous voulez détruire la planète, les modifications géographiques produisent des catastrophes, inondations, éboulements, avalanches... il serait peut-être temps de cesser de tout détruire, regardez la montagne, le soleil qui se lève sur la neige, ouvrez les yeux pour voir les beautés de notre planète, en France et partout ailleurs, ne détruisez pas la Vanoise où j'ai vu, un soir, des chamois en train de paître. merci pour eux.

Marie-Françoise
Le 17/10/2012 à 22:11:40

J'ai fait de magnifiques ballades dans la Vanoise au début des années 70 et j'en garde un souvenir émerveillé et ému. Il y avait déjà trop de randonneurs à l'époque mais pas de béton, seulement des marmottes, des bouquetins, des belettes..... apparemment d'autres préfèrent la beauté de leur portefeuille...beurk!!!

Meyane
Le 17/10/2012 à 11:13:08

En souvenir de cette Vanoise, plus particulièrement Peisey Nancroix, que j'ai connu il y a 40 ans.Ne laissons pas détruire la montagne, ni la Vanoise ni aucune autre!!

Birgitt
Le 17/10/2012 à 08:59:52

C'est à en pleurer ...

On croirait bien être revenu des années en arrière quand Val Thorens, Val d'Isère ou Bonneval voulaient encore plus de remontées, encore plus loin et plus haut ...
La mobilisation de citoyens des plaines mais aussi des montagnes avait permis de mettre un frein aux ambitions des élus de Tarentaise ou de Maurienne, reprenons notre bâton de pèlerin et recommençons pour défendre une autre façon de vivre en Montagne
J'aimerai bien pouvoir montrer à mes enfants le même paysage que celui que mes parents ont pu me montrer il y a bien des années.

A bientôt entre Arc et Isère

Oerin
Le 16/10/2012 à 23:57:34

La Vanoise: à jamais gravée dans ma mémoire. Vacances d'ados, sous la tente ou la caravanne avec mes parents et amis pour découvrir des sites merveilleux, et apprécier les choses simples et magnifiques que la nature des lieux nous offrait, le temps d'un été.

cedrat 2cv
Le 16/10/2012 à 23:43:03

C'est dans la Vanoise que je me suis un jour trouvée nez à nez avec un chamois dans le brouillard ! Souvenir inoubliable !

Robin Geneviève
Le 16/10/2012 à 18:43:07

A force de dire "il est encore temps" et ce depuis longtemps, nous arriverons bientôt au désastre. Arrêtons de dire cette phrase qui à mon sens n'a plus lieu, car chaque jour qui passe ne pourra être récupéré

cricri
Le 16/10/2012 à 18:35:12

Assez de paroles! Prenons exemple sur les Corses, et agissons en conséquence. Les politiques d'aujourd'hui ne nous écoutent plus depuis longtemps. Montrons à tous ces citadins gazés ce que nous sommes capables de faire pour défendre la nature.
Moi je suis prêt! Et vous ?

Mauriennais
Le 16/10/2012 à 16:56:35

Faites vite des efforts et trouvez des alternatives en y associant les habitants de la Vanoise, d'abord les enfants qui ont souvent plus d'imagination que l'on ne croit. Il est encore temps...

fafa
Le 16/10/2012 à 16:26:29

Marre, marre, marre, vraiment marre !!! De ces politiciens corrompus par la myopie cupide et vaine d'un développement absurde et compromis, basé sur leur petits intérêts, leurs petits projets pour leur petits amis, leurs envies insatiables d'endetter nos générations futures pour leurs petits mandats, leurs petits strapontins du haut duquel ils ne respirent même pas l'air frais de la Montagne qu'ils voudraient daller, bétonner, sanctuariser par le BTP. Au diable tout ceux là, qui n'ont pour mandat, que l'ambition destructrice. Humanité, durabilité, tolérance, générosité, vision... revenez auprès d'eux.
Mare, mare, mare, protégez les, et tout le socle de la vie aussi ! La richesse est là.

Matéo Guyane
Le 16/10/2012 à 15:41:47

Bientôt 40 ans que je suis inquiet sur le devenir de ce joyau de la nature. Les exemples catastrophiques à proximité du parc, avec le temps, ont été oubliés, et l'appétit d'or blanc revient avec la bénédiction de l'inconscience. La mémoire s'estompe voire disparait, celle qui était perpétuée par les anciens qui, sans être des experts diplômés, étaient des experts de terrain, anticipant les répliques vengeresses de la montagne blessée au plus profond d'elle-même. Ceux qui pouvaient se permettre de parler avec une compétence innée de ce qu'ils connaissaient parfaitement sans être vraiment écoutés.

Christian Imbault
Le 16/10/2012 à 14:40:08

Arrêtez de tout bétonner , de détruire, laissez les gens
Rêver, marcher dans la nature, admirer sa faune et les fleurs. le moral sera meilleur , il en faut en ce moment de crise .uzee

Kaveyflot
Le 16/10/2012 à 13:11:52

Dans mon village, lorsque nous avons en Conseil Municipal, voté à l'unanimité le PPRI orange (cad autorisant des constructions ou modifications de maisons sous législation très rigoureuse, histoire de ne pas tout bloquer pour les maisons déjà construites au bord du fleuve), le préfet a décidé tout seul que tout le village serait en zone rouge, inconstructible, avec impossibilité de changer de statut pour tout bâtiment...Wouah ! vachement sécuritaire..Mais ma maison date de 1792 et que j'y mette une véranda ou non, n'y changera pas grand chose...Alors qui a le réel pouvoir de décision ? Pas le conseil municipal dans ce cas..

Dany Dutheil
Le 16/10/2012 à 12:27:32

C'est un combat qui dure depuis des années : l'enjeu, pour celui qui ne le connaît pas : que la station de ski de Bonneval-sur-Arc soit reliée à Val d'Isère.
Jusqu'à présent, la liaison est impossible car des remontées mécaniques et autres installations devraient être faites dans le Parc.
Bonneval-sur-Arc est un des plus beaux villages de France, encore préservé. Ne laissez pas ce petit paradis tomber aux mains des promoteurs et autres grippe-sous qui veulent en faire une autre station-usine !
Meilleures salutations,
F. Laffont

Frederique
Le 16/10/2012 à 12:04:01

Ancien Secrétaire National de France Nature Environnement, cette nouvelle inquiétude m'attriste énormément.
Des responsables n'ont-ils pas encore compris qu'ils conduisent leurs concitoyens droit dans le mur (à moins que ce ne soit vers le précipice ! J'avais pensé mur parce qu'ils semblent aimer le béton !)
Que sont devenus les montagnards ?
Sentiments les meilleurs pour les amoureux de la Nature.

Georges Cingal
Membre du Comité Economique et Social Européen

Georges Cingal
Le 16/10/2012 à 11:06:11

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !