actualité écologie

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Journal des Bonnes Nouvelles

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

OPÉRATION

victoire pour Gabriel Dufils

La Terre vue depuis l’espace

Rando Plogoff dimanche 25 aout

Ne laissez pas vos appareils en veille

Les 10 jours verts Transacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : SAUVONS NOTRE LITTORAL DE LA MENACE DE L'ELEVAGE DE MOULES EN FILIERES

Mise en ligne du 11/08/2013 au 24/01/2014

Cette action a pour but de s'opposer à une expérimentation de 18 hectares menée par le Comité Régional de la conchyliculture Bretagne nord.

Bilan de la cyberaction :

2805 participants

St Coulomb (35) : Le projet d'élevage de moules suspendu
FRANCE 3 BRETAGNELe préfet avait donné son feu vert au projet de moules sur filières à Saint-Coulomb en juin 2014. Le tribunal administratif vient de suspendre cette autorisation. 
http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/st-coulomb-35-le-projet-d-elevage-de-moules-suspendu-768791.html  

Présentation de la cyberaction :

Votre mobilisation et vos signatures ont contribué à l'abandon de ce premier projet de 285 hectares de moules sur filières en 2011/2012 - mais nous devons plus que jamais rester sur nos gardes car le groupement conchylicole de Bretagne Nord envisage d'expérimenter au même endroit qu'en décembre 2011, c'est la raison pour laquelle une nouvelle action a vu le jour.
Elle sera envoyée à la DDTM ainsi qu'à Mr le Préfet d'Ille et Vilaine et de Bretagne afin d'éviter l'aggravation de la pollution due à ces élevages intensifs de moules, qui envasent déjà les plages situées à proximité de ces installations et qui nuisent directement à l'industrie maritime et touristique intense sur notre littoral.
Courant décembre 2011, un projet d'élevage de moules sur cordes a été déposé «en catimini » à la mairie de ST COULOMB et de CANCALE en vue d'implanter sur 285 HA , des installations mytilicoles à quelques encablures au large de ces deux communes, et face aux nombreuses plages de sable fin.
Pressentant de graves menaces de pollution future de ce somptueux trait de littoral de la côte d'émeraude en BRETAGNE, un collectif d'opposition s'est créé début 2012, qui après 6 mois de lutte, de rassemblements sur les plages, de pétition, avec l'aide des médias et de certains élus, a fait rejeter ce projet toxique en juillet 2012.
Fin décembre 2012, le groupement conchylicole de Bretagne Nord avec l'aide d'IFREMER  envisage d'expérimenter au même endroit qu'en décembre 2011, un élevage de moules sur cordes sur environ 18 hectares. Ce nouveau projet est un cheval de Troie, une manœuvre pour nous ‘prouver’ le caractère inoffensif du projet sur l'environnement. Il faut savoir qu'il y a une multitude de moules par hectare et que chacune produit 18 à 20 grammes par jour de feces (rejets), soit une tonne à l’hectare donc au minimum 18 à 20 tonnes par jour soit 7 300 tonnes de déchets par an (études réalisées par des scientifiques indépendants et connus par les scientifiques d'IFREMER qui occultent ces résultats).
Où migrent ces déchets ? 
Sur le littoral, sur nos plages. Il faut savoir que tous les secteurs colonisés par les mytiliculteurs ont été très gravement pollués par ces installations néfastes. Quelques exemples, à SANGATTE, en baie de SOMME, autour du CONTENTIN, en baie du MONT ST MICHEL, « écosystème détruit et envasement important généralisé » , secteur de ST JACUT, LE GUILDO, ST PABU, au fond de la RADE DE BREST, en baie de DOUARNENEZ, à DAMGAN, 5 plages sur 6 détruites par l'envasement « une catastrophe » toutes les côtes des Charentes Maritimes, Pertuis Charentais, Oléron... un désastre, tout le  long du Bassin d'ARCACHON , à ANDERNOS, étang de THAU et SETE , secteur de MENTON. Tout cela est vérifiable sur place avec les gens du pays et sur internet, n'en déplaise aux pollueurs qui n'ont ni morale, ni éthique.
Après avoir détruit et épuisé la baie du Mont ST MICHEL en phytoplanctons, ils veulent s'implanter de la pointe du GROUIN à CANCALE jusqu'au CAP FREHEL (d'après nos renseignements en quelques années sur une période de 5 à 20 ans , soit une superficie envisageable de  5000 hectares !). Conclusion: en 2040 toutes les plages de la Côte d'Emeraude seront gravement polluées au nom de l'argent exclusivement.
Il faut également y ajouter les grandes tempêtes qui sévissent régulièrement dans ce secteur très hostile et qui détruiront régulièrement ces installations drossées sur le littoral.
Un dernier constat : ce projet mettrai en péril un grand pan de l'activité économique des secteurs géographiques concernés. A titre d'exemple, en Charente Maritime, la conchyliculture représente 1,5% de l'activité économique contre 16,7% pour le commerce, le tourisme, la pêche professionnelle et la plaisance, hôtellerie, campings, industries marines (un rapport de 1 à 10... sans commentaire).
La Côte d'Émeraude est un haut lieu du tourisme et de l'activité maritime. Il faut choisir entre quelques familles de nantis qui s'accaparent le littoral français, et les quelques  65 millions de Français « normaux  ».
Nous n'avons qu'un littoral c'est notre patrimoine commun. Si certaines personnes, avec la complicité de notables locaux régionaux et nationaux veulent détruire nos côtes, il faut les combattre par tous les moyens légaux et notamment dans les urnes.
Amis de l'environnement et au nom des générations futures, nous vous invitons, ainsi que tout votre entourage, à participer à cette action qui consiste à écrire au Préfet d'ille et Vilaine par le biais de la DDTM 35.

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Préfet

Je tiens par la présente à m'opposer à une expérimentation de 18 hectares menée par le Comité Régional de la conchyliculture Bretagne nord afin d'éviter l'aggravation de la pollution due à ces élevages intensifs de moules, qui envasent déjà les plages situées à proximité de ces installations et qui nuisent directement à l'industrie maritime et touristique intense sur notre littoral.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Préfet, l'expression de mes salutations distinguées.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

13 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

L'argent prévu pour l'experimentation des filiéres de moules serait mieux utlisé pour faire des essais d'implantation d'hydroliennes
qui nous apporterait emplois et électricité.

marcellin daniel aceqv -cadrescuot
Le 30/09/2013 à 06:53:57

Damgan (56) vent debout contre l'agrandissement des parcs à moules
http://bretagne.france3.fr/2013/08/21/damgan-56-vent-debout-contre-l-agrandissement-des-parcs-moules-305311.html  

Alain Uguen
Le 25/08/2013 à 10:07:45

Bonjour,
"Une étude récente a établie que l'envasement du Mont-saint -Michel est du, en grande partie , aux activités conchylicoles.
NATURA 2000 "A terme plus de 75% des concessions mytilicoles vont se trouver dans une zone mytilicole, ect.".

QUI PAYENT CES DEVASTATEURS DE LA NATURE?et Sur les documents que je possède Natura 2000 et les verts sont accusés de faire le jeu de la mytiliculture A leurs cotes , nous retrouvons des noms comme l'ACEQV, VIGIBAIE et de scientifiques.( + regardez les dossiers via internet)
Demain ,nos terres agricoles seront bétonnées avec des immeubles et votre littoral deviendra un grand champ smytilicole , coté en BOURSE .
QUE RESTERA-T-il de notre beau Pays??????





andrecouacault@hotmail.fr
Le 24/08/2013 à 08:52:45

Les anonymes qui critiquent:aucun courage et quelle bassesse!IL FAUT travailler avec les scientifiques pour enrayer cette pollution (féces de moules)qui nous envahit au même titre que les algues vertes,mais l'administration a peur des pollueurs qui détiennent l'argent.Je vais essayer de porter plainte contre x pour atteinte grave au bien de l'humanité.Cette action portera t'elle ses fruits?Nous déplorons la frilosité et le laxisme de nos élus!

marcelin
Le 23/08/2013 à 04:56:59

Vous avez raison mr Brieuc...
Notre association l'ASLE35 détient des documents qui mettent en cause des scientifiques et surtout Eaux et rivieres .
A st Jacut (22) des plages sont en cours d'envasement et sont devenues impropres pour le tourisme .
L'association st Jacut-environnement ne veut pas réagir face à ces pollutions .
Et ceci n'est qu'un exemple .
Il faut savoir que le DDTM est en accord avec la conchyliculture .
Prenons le cas d'Oléron ou des kms de plages ont été sacrifiées pour "l'empirisme" de la mytiliculture .
Prenons le cas de Damgan(56) 6 plages sont devenues , la proie des vases (feces).
sans qu'aucune association et collectif se soucie de cette catastrophe écologique "
Vous me direz , tout est du bidon ,du fantastique . NON .
Des scientifiques réputés savent le pourquoi des envasements : Les fèces ou excréments de moules .Une moule donne 18Gr de biofèces ou fèces par Jour . Ce sont les données du pr Prou, Sornin oudu Pr Barillé .
ADIEU la baignade , BONJOUR aux bains d'excréments de moules .

andrecouacault@hotmail.fr
Le 20/08/2013 à 12:54:11

Bonjour/ les scientifiques , les assos et collectifs divers sont POUR ces pollutions (feces)
Citons COHERENCE de Lorient; Eaux et rivieres, Europe écologie , ect ..
Ne parlons des scientifiques du CNRS et d'IFREMER qui vous prennent pour des idiots ...
TRISTE REALITE à cause d'une certaine idéologie et du fric .
BOYCOTTONS CES PRODUITS qui contiennent des métaux lours .
Bon appétit et attention aux gastros
PS/ Sangatte n'est envasée.

marieangebrieuc@hotmail.fr
Le 20/08/2013 à 08:02:20

Il serait souhaitable de dire quelles données sont incorrectes.

Alain Uguen

Alain Uguen
Le 19/08/2013 à 09:07:59

J'aime beaucoup le commentaire anonyme qui laisse planer un doute sur le sérieux des données sans préciser celles qui seraient fausses.

L'ostréiculture est en train de mourir, victime de la pollution. Ses parasites naturels (bactéries et virus) prennent le pas en les anéantissant, un peu comme les humains affaiblis, en fin de vie, avec les bactéries du tube digestif qui envahissent tout l'organisme.

Alors un "intelligent" a eu l'idée de lancer la conchyliculture pour remplacer les huîtres. Une ou des banques ont accepté de se lancer dans cette nouvelle bulle spéculative en finançant ce projet. Cela risque de faire un fiasco bancaire de plus. Un élevage intensif de moules dans un milieu de plus en plus pollué va entraîner un échange rapide de micro-organismes néfastes à ces mollusques.

Sans parler de la détérioration du littoral que cela va entraîner, ça va inéluctablement finir en un fiasco économique et financier.

Lionel LIBERT
Le 17/08/2013 à 18:22:14

Toute concentration excessive d'élevage est contraire au développement durable.

N'aggravons pas la concentration déjà très importante en donnant de nouvelles concessions. L'expérimentation de nouvelles méthodes pourrait être faite sur des zones déjà utilisées.

Germaine Guillou
Le 16/08/2013 à 18:17:53

Certaines données sont incorrecters dans cette pétition .

un anonyme
Le 16/08/2013 à 11:49:47

De plus il ne sert à rien d'enrichir une structure de plus. Je souhaite que le bénéfice soit pour des humains et non pour "le Comité de conchyliculture Bretagne nord". Transformer les êtres humains en salarié ne sert qu'à les encourager à leur faire croire qu'ils sont incapables par eux-mêmes d'inventer leur forme de participation à la communauté.

Hypothèse
Le 12/08/2013 à 16:54:21

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !