image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Pour le SAGE Blavet

Mise en ligne du 19/12/2013 au 04/01/2014

Le SAGE Blavet (Schéma d’aménagement et de gestion des eaux) vient de lancer une grande enquête publique en départements 22 et 56, destinée à protéger, par règles et taxes diverses, les rives du Blavet et, par conséquent, la qualité de son eau.

Bilan de la cyberaction :

926 participants

Présentation de la cyberaction :

Une telle problématique est avant tout destinée à rendre furieux Glon, Merret, Le Fur, Le Mat et quelques autres qui, lorsqu’ils entendent le mot « règle », sortent aussitôt la leur, pour taper sur les doigts des écolos. 
On commence à piger en Haut Lieu – ces feignasses de fonctionnaires jacobins – que ça coûte plus cher de dépolluer que de protéger. Erreur manifeste, car la dépollution créée beaucoup plus d’emploi que la protection. Surtout si on y ajoute ceux de la pollution. Et c’est d’emplois qu’aujourd’hui la Bretagne a besoin, hein Crisssian ? C’est pas les syndicats qui vont me contredire.

Toujours est-il que la populace est invitée à donner dare-dare son avis dans 15 des mairies concernées (Lorient, Pontivy, Cléguérec, Mur, Gouarec, Rostren…) Dépêchez-vous : l’enquête se termine le 3 janvier et vos gueules de bois de fin d’année risquent de coûter cher au Blavet.
Si, par exemple, vous avez une porcherie le long des rives, demandez à être dispensés du périmètre de protection, sinon vous n’arriverez plus à vous débarrasser correctement de votre lisier. Pareille pour laver votre bagnole, vos bottes ou votre pulvérisateur. L’eau est avant tout faite pour rendre service. C’est pas parce qu’on s’appelle Le Blavet qu’il faudrait rouler les mécaniques.

Comme pour toutes les enquêtes publiques, des Commissaires Enquêteurs sont désignés par le Tribunal Administratif de Rennes pour recueillir les avis et apporter leurs conclusions. L’affaire est tellement lourde que, sur ce coup-là, ils en ont nommé 4. La commission d’enquête est présidée par le lieutenant-colonel en retraite Bernard Casabianca… Peut-être (pas le temps de vérifier aux archives) un descendant du général d’artillerie Casabianca, celui qui avait laissé les chouans envahir la ville de Saint-Brieuc, fin octobre 1799, en restant, toute cette nuit-là, dans son lit. D’où sa compétence en matière de rivière. Le lit du Blavet a intérêt à couler droit, les doigts sur la couture du pantalon.

Jean HAMON dit Kergrist
http://www.dilhadsul.fr  


En savoir plus
Avis d'enquête
http://www.sage-blavet.fr/mediastore/7/744-4.pdf  

Textes enquete publique
http://www.sage-blavet.fr/mediastore/7/737-4.pdf  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Commissaire Enquêteur,

Solidaire des riverains et usagers du Blavet, je déclare approuver dans sa totalité le projet de règlement du SAGE Blavet, soumis à enquête, destiné à rétablir la qualité de l'eau du cours d'eau. Les représentants d'un syndicat agricole (FNSEA) ne sauraient confisquer à leur seul usage et profit, un bien commun multimillénaire...ceci d'autant plus que les Chambres d'Agriculture, représentant la profession agricole, ont été largement associées au projet de réglement aujourd'hui soumis à enquête.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

13 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

... et, à défaut d'humour, pas de mauvaise foi svp J-M Vedrenne :
ce n'était pas ce texte humoristique qui était mis à signature, mais les 6 lignes très concises que j'avais aussi rédigées à la demande de Cyberacteurs.

Jean Kergrist
Le 04/01/2014 à 11:54:04

Ce texte humoristique publié sur Dilhadsul.fr, choisi par Cyberacteurs pour lancer cette pétition, était volontairement provoc (la "captation benevolentiae" comme disaient les anciens.
Il était suivi, sur le même site Internet, d'un autre texte au premier degré où j'expliquais avec précision les enjeux environnementaux (je n'ai pas été pendant 9 ans administrateur d'Eau et Rivières de Bretagne pour rien).

Alain a préféré prendre le premier... sans doute pour réveiller par l'humour les habituels pétitionnaires. Était-ce le bon choix ?

Toujours aucune nouvelle des commissaires enquêteurs qui devaient me joindre, d'après un des commentaires ci-dessous. Ils ont mon adresse et téléphone puisque j'ai déposé en mairie de Rostrenen en mon nom personnel et au nom de l'association BAGNE de Glomel.

Message personnel à Jean-Pierre Le Mat : j'ai apprécié ton "Histoire de Bretagne" et sa conclusion ouverte et aimerais bien un jour en discuter avec toi.

Jean kergrist
Le 04/01/2014 à 11:19:02

Bonjour KERGRIST
La pétition aurait probablement recueillit plus signatures si l'info supplémentaire avait été, plus claire concise, exempte d'allusion incompréhensibles pour ceux qui ne connaissent pas le sujet, exempte d'attaques personnelles, et débarrassée de formules ironiques ou ambiguës.
Lézard

LEZARD
Le 03/01/2014 à 19:18:33

Je viens de déposer en mairie de Pontivy une pétition en faveur du SAGE signée par 80 consommateurs de produits Bio de l'association Callune, en plus de ma contribution personnelle.
Je confirme l'opinion de JM Vedrenne:les membres de la commission d'enquête étaient très remontés contre Jean Kergrist. L'un d'entre eux avait l'intention de l'appeler.
J'ai essayé d'arrondir les angles en expliquant que les participants aux enquêtes sont rarement écoutés et deviennent très sceptiques, voire désabusés, d'où les propos désobligeants de Jean.
Jean Pol Guidevay- Pontivy

Jean PolGuidevay
Le 03/01/2014 à 18:38:56

propriétaire de Polvern sur le Blavet considère comme tout esprit évolué que l'eau est un bien rare et précieux qui appartient à toute l'humanité et que ses qualités vitales doivent être protégées du lobby des pollueurs et les manquements châtiés avec la plus grande fermeté

godin
Le 03/01/2014 à 17:44:49

Je ne signe pas, et c'est rare pour une action de cyber@acteurs...mais le "plus d'infos" signé Kergrist est trop agressif et ilk s'en prends à des personnes privées, et non à leurs fonctions

JM Vedrenne
Le 02/01/2014 à 17:07:30

En tant qu'élue locale, je confirme les pressions dont ont été l'objet les assemblées qui ont voté ce nouveau SAGE BLAVET.
Comme l'a souligné une élue, elle-même agricultrice, lors du vote à Pontivy Commnuauté, si la Chambre d'agriculture s'invite dans notre débat, par la voix d'un des vice-présidents de la collectivité, pourquoi d'autres groupes d'expression n'auraient-ils pas la même écoute ? Ca mérite réflexion.
Je soutiens cette pétition, au nom d'une plus grande efficience des politiques publiques, de la maîtrise concertée de nos ressources et de nos filières d'emploi.

Françoise RAMEL
Le 26/12/2013 à 18:06:06

Pour une régie publique municipale de l'eau et des services publics de distribution et de gestion

yoyopolo
Le 25/12/2013 à 19:51:35

Jean,
Je te trouve bien cruel envers moi, pauvre handicapé qui n'ai jamais su marcher au pas.
Même quand les adjudants sont de gentils écologistes.
Jean Pierre

Jean Pierre Le Mat
Le 22/12/2013 à 18:26:03

Pour mener cette action, il serait bon de vous appuyer sur eux : http://www.france-libertes.org/  

si ce n'est pas déjà fait ;)

huebereric
Le 22/12/2013 à 10:43:54

Je souhaiterais que soit faite une pétition plus générale. L'eau est un bien commun, indispensable à tous,chacun le sait. Il est honteux qu'elle soit devenue une marchandise et il est encore plus honteux que nous nous laissions faire telle la grenouille dans la marmite mise sur le feu.
"QUAND" pensez-vous ?!

Claux
Le 21/12/2013 à 17:46:55

Petite explication pour les non bretons qui n'ont pas bien compris la portée de cette action.
Cela fait deux ans que la Commission Locale de l'Eau (CLE) du Blavet (belle rivière que je connais bien, malheureusement victime de pollution agricole, comme beaucoup d'autres en Bretagne) travaille à la révision du Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE).
Ce SAGE est de grande importance : il en dépendra la santé des riverains qui boivent l'eau de la rivière (nitrates, pesticides), le tourisme (qui n'aime pas du tout les plages envahies par les algues), la santé des parcs à huîtres (qui souffrent en aval de la pollution), de la réglementation de l'irrigation demandée par l'agriculture, etc, etc...
La CLE se compose d'un collège d’élus (maires et conseillers généraux principalement), d'un collège d’usagers et de professionnels (professionnels agricoles, commerce, industrie, fédération de pêche, association défense de la nature, des consommateurs ...) et d'un collège d’administrations et d’établissements publics (Préfectures, MISE, DDAF, DIREN, DRIRE, DDAM, CNRS, ENSAR, AELB, CSP : pas mal d'instances publiques défendant les intérêts économiques et infiltrées par les lobbies correspondants).
Fin 2007, les services de l’état ne cessent de revenir sur des mesures votées par la CLE, principalement la protection des zones humides (pour réduire la pollution et protéger le biotope) et sur le schéma d’irrigation (porté par la Chambre d’Agriculture, la préfecture du Morbihan et les producteurs de légumes).
La CLE vote donc un nouveau texte bien dégradé par rapport à l’original, malgré le vote négatif des associations.
Nouvelle abstention de l’Etat, qui se justifie en affirmant que l’objectif de réduction des flux d’azote (nitrates et nitrosamines. Il y aurait beaucoup à dire sur leur pouvoir cancérogène sur le tube digestif et la vessie) est trop ambitieux, et donc intenable.
Il faudrait être bien naïf pour ne pas voir là une victoire des éleveurs de porcs, déjà bien subventionnés par nos impôts.
Moins de 400 votes : cette pétition mérite beaucoup plus !
http://www.eau-et-rivieres.asso.fr/media/user/File/Actu2013/s41bis-lettreouverteassos.pdf  

http://www.eau-et-rivieres.asso.fr/media/user/File/Actu2013/s41bis-courrierorgaagri.pdf  

http://www.eau-et-rivieres.asso.fr/media/user/File/Actu2013/s41bis-courrierpresident.pdf  

http://www.eau-et-rivieres.asso.fr/media/user/File/Actu2013/s21-courrierERB.pdf  

Lionel OUTRIGGER
Le 20/12/2013 à 19:46:38

p'têt qu'y a pas de commentaires , parce que le texte ci dessus est tout simplement un plat de choix , ou plutôt un plat de résistance ... pas besoin de dessert !
merci pour ce délice astringent et apéritif et bonnes fêtes !

anne jordan
Le 20/12/2013 à 13:56:06

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !