actualité écologie

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

AG Cyberacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

Rando Plogoff dimanche 25 aout

victoire pour Gabriel Dufils

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

La Terre vue depuis l’espace

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Ne laissez pas vos appareils en veille

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Les 10 jours verts Transacteurs

OPÉRATION

image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : Désarmement nucléaire Demande de Référendum

Mise en ligne du 30/01/2012 au 03/04/2013

Le 29 novembre 2011, le président de l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire, Jean-Marie Matagne, a écrit aux candidates et candidats déclarés à l’élection présidentielle de 2012 une lettre leur proposant cinq engagements précis en faveur de l’abolition des armes nucléaires, parmi lesquels la consultation des Français par référendum.

Bilan de la pétition :

4042 participants

Présentation de la pétition :

Les réponses qui nous sont parvenues au 27 janvier émanent de Nathalie ARTHAUD (Lutte Ouvrière), Jean-Luc MELENCHON (Front de Gauche), Nicolas DUPONT-AIGNAN (Debout la République). Voir : Désarmement nucléaire : les candidats à la présidentielle prennent position
http://acdn.france.free.fr/spip/article.php3?id_article=725〈=fr  


François HOLLANDE n’a pas répondu mais s’est déclaré "garant de la capacité de dissuasion nucléaire de la France. C’est une prérogative spécifique du président de la République : je la revendique et l’assume pleinement." Il n’a évoqué aucune perspective de désarmement nucléaire. Eva JOLY a déclaré aux Etats Généraux pour un Monde Vivable, en octobre 2011 : " Vous pouvez compter sur moi, si je suis élue présidente de la République, pour commencer les négociations de désarmement et pour initier un référendum sur le sujet."
http://acdn.france.free.fr/spip/article.php3?id_article=706〈=fr  

Toutefois, à notre connaissance, elle n’a pas réagi à la déclaration contraire de "notre champion" François Hollande.

Nous publierons sur le site d’ACDN les réponses des candidats qui nous parviendront encore et les remarques que chacune nous inspire,
http://acdn.france.free.fr/spip/article.php3?id_article=725〈=fr  

ACDN
31 Rue du Cormier
17100 – Saintes
 www.acdn.net.  

Pour recevoir les nouvelles d'ACDN : contact@acdn.net.  

Texte de la pétition :


Madame la candidate,
Monsieur le candidat,

Je m’adresse à vous en tant que candidat-e déclaré-e à l’élection de 2012. Dans l’hypothèse où vous deviendriez Président-e de la République, permettez-moi de vous communiquer ce qui suit.

Je vous écris moi-même en tant qu’être humain, un titre qui suffit à nous garantir, d’après la constitution de la République Française, la liberté, l’égalité et la fraternité

Je refuse la préparation, la menace et l’éventuelle exécution d’un crime contre l’humanité au moyen d’armes de destruction massive, nucléaires ou autres.

Je refuse que mes proches, mes voisins (français ou étrangers), mes concitoyens et moi-même en devenions un jour les victimes ou les complices.

Je refuse que notre condamnation à mort ou celle d’autres personnes et d’autres populations proches ou lointaines soient prononcées et exécutées, sans procès ni appel, par un seul homme ou une seule femme : vous-même ou vos homologues des autres Etats nucléaires.

Je refuse que notre prétendue sécurité repose sur une telle insécurité, un tel déni de justice, un tel défi à la démocratie, une telle inhumanité, et dépende de votre détermination à commettre un tel crime.

Je récuse donc toutes les armes nucléaires, celles de notre pays comme celles des autres pays.

C’est pourquoi j’ai l’honneur de vous demander, si vous deveniez président-e de la République :

1) de proposer aussitôt, au nom de la France, aux autres Etats nucléaires, signataires ou non du Traité de Non Prolifération, d’ouvrir des négociations en vue d’éliminer toutes les armes nucléaires, sous un contrôle strict et efficace et dans le cadre d’un véritable système de sécurité internationale ;

2) de suspendre la mise en service de tout nouvel armement nucléaire pour marquer votre volonté d’éliminer ces armes et pour ne pas encourager leur prolifération ; de suspendre dès la prochaine loi de finance tous les programmes français de recherche-développement relatifs à ce type d’armes, et de transférer leurs crédits à des emplois socialement utiles;

3) de consulter dans les plus brefs délais le peuple français par référendum sur la question suivante :
« Approuvez-vous que la France participe avec les autres Etats concernés à l’élimination complète des armes nucléaires, sous un contrôle mutuel et international strict et efficace ? »

4) si la réponse du peuple français à cette question est positive et si les négociations en vue d’abolir les armes nucléaires ne s’ouvraient pas ou n’aboutissaient pas à une convention d’abolition dans les 18 mois suivant leur ouverture, de procéder à un nouveau référendum proposant que la France démantèle ses armes nucléaires pour rejoindre les 184 Etats membres de l’ONU qui n’en possèdent pas ;

5) de vous engager vous-même à ne jamais utiliser d’arme nucléaire contre quelque peuple que ce soit.

Je vous prie de me faire savoir si ces engagements font partie ou non de votre projet présidentiel.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

7 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Communiqué
Le 19 juin 2012

Grève de la faim : les soutiens affluent, l’omerta continue !

Jean-Marie Matagne, président d’ACDN, entame aujourd’hui son 36e jour de grève de la faim et Luc Dazy, adhérent d’ACDN, son 19e jour.

Par FAX adressé ce matin à l’Elysée, 22 ONG internationales (Allemagne, Australie, Brésil, Etats-Unis, Inde, Japon, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pakistan, Royaume-Uni, Suède, Suisse) comprenant notamment le Bureau International de la Paix (ONG centenaire et Prix Nobel de la Paix) viennent d’apporter leur soutien à l’action du président d’ACDN et invitent le Président de la République à le recevoir. Copies envoyées au Président Obama et au Président Poutine.

Une dizaine d’organisations françaises en ont fait autant.

Parmi les personnalités constituant le comité de soutien, on compte notamment Mgr Jacques Gaillot, évêque de Parténia, Stéphane Hessel, diplomate et philosophe, corédacteur de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, Albert Jacquard, généticien et philosophe, Jean-Marie Pelt, botaniste, Président de l’Institut européen d’écologie, Mgr Christophe Dufour, archevêque d’Aix-en-Provence et Arles, Susan George, militante altermondialiste et présidente d’honneur d'ATTAC, Philippe Meirieu, professeur à l'Université Lumière-Lyon 2, vice-président de la région Rhône-Alpes…

De nombreux citoyens expriment leur solidarité, beaucoup en écrivant au Président de la République, certains en s’associant à un mouvement de jeûnes tournants.

Jean-Marie Matagne avait adressé au cabinet de François Hollande, dès le lendemain de son élection, une demande d’audience qu’il a réitérée depuis. Récemment, il a demandé au Président de bien vouloir le recevoir à son retour de Rio, sachant que le samedi 23 juin le verra entrer dans la zone dangereuse des « quarantièmes rugissants ». Il souhaite pouvoir lui exposer les raisons pour lesquelles il paraît indispensable que la France s’implique au plus vite dans le processus d’abolition des armes nucléaires, et pourquoi il est également nécessaire que le peuple français soit enfin consulté sur une politique qui jusqu’à présent a fait de lui, pour 300 milliards d’Euros, le complice involontaire de la préparation de crimes contre l’humanité.

Mais tandis que la presse quotidienne ou hebdomadaire et les médias de Charente-Maritime couvrent bien cette action individuelle et collective, la presse et les médias régionaux ou nationaux, à une ou deux exceptions près, font le silence complet.

Apparemment, changement de pouvoir ou pas, l’omerta sur le nucléaire militaire est toujours de mise.

Honte aux rédactions parisiennes des quotidiens, des hebdos et des médias dits « nationaux », indignes de la tâche d’information qui leur est confiée !

P.J. : Lettre des ONG au président François Hollande et liste des signataires (VO en anglais)

Contact : 05 16 22 01 39 / 09 73 50 76 61

ACDN
Le 19/06/2012 à 14:03:45

Cette pratique criminelle, inhumaine de production et de promotion des armes nucléaires est à classer dans le registre psychopathologique et doit cesser ; c'est une certitude pour moi et des millions de millions d'autres Humains car elle aurait du être éradiquée dès la première ébauche de formulation, de verbalisation de la première personne qui l 'a évoquée et justifiée , légitimée puis autorisée . Pour ma part toute personne qui se fait la complice de production et de propagation d'armes conçues pour tuer un être vivant est un danger pour l' Humanité entière. Les connaissances en sciences humaines en technologies diverses et complexes et les possibilités qui en résultent sont multiples et plus que largement suffisantes pour stopper rapidement et irréversiblement tout crime contre l Humanité qu'il soit militaire ou civil . Chaque personne a le devoir et le droit, par sa propre nature à VIVRE EN PAIX afin d' ASSURER sa Sécurité inconditionnelle, de remettre en question ces pratiques monstrueuses qui n'ont d'autres effets que l'aliénation par la peur quotidienne de la planète entière otage de sa propre folie transgénérationnelle. Gene Mallet-Lyazid

Gene Mallet-Lyazid
Le 13/06/2012 à 01:06:03

Olof Palme était un Ministre suédois .
Il aurait été tué par un déséquilibré ...

Churie-Goal Chrisitne
Le 12/06/2012 à 12:31:51

Aujourd’hui, 29e jour de grève de la faim pour moi. 12e jour pour Luc Dazy. 2e jour pour Aude L. et Jean-Philippe Alix.

Et le premier pour qui voudra se déclarer et s’annoncer …

1°) Au comité de soutien csgf.rahan@gmail.com.   (indispensable pur dresser la carte de France des jeûneurs et pour la com.)

2°) Au Président de la République (Voir à titre d’exemple s la lettre prototype en P.J.) et celle de Jean-Philippe Alix)



Si vous soutenez cette action, n’hésitez pas à poster votre commentaire sur le site de Sud Ouest , pour prévenir ou noyer les commentaires imbéciles.

Et merci de transférer massivement ce courriel, y compris à vos contacts presse . Il est grand temps de percer la carapace des médias nationaux.

Aujourd’hui peut devenir une journée décisive.



Enfin, si vous souhaitez rejoindre le Comité de soutien (Cf. P.J.), il est encore temps de le faire.

Amitiés à toutes et à tous.


Jean-Marie





06h00
Par Stéphane Durand


0


commentaire(s)
SANS MANGER DEPUIS UN MOIS
L'arme de la faim
Le Saintais Jean-Marie Matagne ne s'alimente plus pour dire non au nucléaire

Jean-Marie Matagne a perdu une quinzaine de kilos en un mois. Il ne boit que de l'eau.
Jean-Marie Matagne a perdu une quinzaine de kilos en un mois. Il ne boit que de l'eau. (photo sd)

Partager

Envoyer à un ami



Imprimer

«Je suis un soixante-huitard attardé. Je dirais même vétuste. » La bouteille d'eau posée à côté de lui, Jean-Marie Matagne trouve encore la force de plaisanter. Après avoir perdu une quinzaine de kilos en un mois, il nage dans ses vêtements. Ses rides, aussi, sont plus visibles. « J'ai 68 ans et maintenant je les fais bien », constate celui qui est en grève de la faim depuis le 15 mai pour réclamer un rendez-vous avec le président de la République François Hollande. « Avec celui qui détient le pouvoir d'utiliser ou non l'arme atomique », précise-t-il.

Le président d'ACDN (Action des citoyens pour le désarmement nucléaire) veut, ni plus ni moins, le persuader de renoncer à cette force de dissuasion « en vertu de l'article 6 du traité de non-prolifération des armes nucléaires. » Et d'organiser un référendum, s'il le faut, sur la question.. Pour l'instant, son combat a difficilement trouvé un écho dans les médias nationaux, sésame utile pour que l'Élysée tende l'oreille.

Aujourd'hui fatigué, Jean-Marie Matagne arrive à un tournant de son combat. Il espère décrocher un rendez-vous cette semaine. Sinon ? « Je ne peux rien dire pour l'instant… » Hier matin, le Saintais a reçu un courrier du ministre de l'Économie sociale et solidaire, Benoît Hamon , juste pour l'avertir qu'il faisait passer sa lettre au ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. Certains auraient été découragés pour moins que ça. Pas lui.

Il faut dire que le gréviste de la faim a de la suite dans les idées. En 1971, il participait déjà à une marche contre l'ouverture du chantier de la centrale nucléaire de Fessenheim en Alsace. « C'était dans l'esprit de Mai 68 », confie ce militant qui n'a cessé, depuis, de dénoncer le nucléaire comme étant « une technologie autoritaire et fondamentalement dangereuse. »

Prof de philosophie

Politique, sa lutte est aussi philosophique et religieuse. « Trois évêques, dont Monseigneur Gaillot, ont pris position pour le désarmement nucléaire. L'arme atomique est incompatible avec la foi chrétienne », insiste-t-il tout en se déclarant athée. Ce père de cinq enfants a enseigné la philosophie au lycée technique Vieljeux, à La Rochelle, puis au lycée Bernard- Palissy, à Saintes, jusqu'à sa retraite il y a sept ans. « Entre-temps, j'ai été à l'origine du lycée expérimental polyvalent et maritime sur l'île d'Oléron », indique Jean-Marie Matagne.

En 1986, c'est en voyant à la télé un reportage sur Gorbatchev qu'il décide de modifier le thème de sa thèse de doctorat en philosophie. « Lorsque j'ai entendu le président de l'URSS dire qu'il n'y aurait plus aucune arme nucléaire dans son pays d'ici à l'an 2000, je me suis demandé si c'était sincère. »

De là, l'enseignant s'est intéressé au sujet et a construit une approche empirique de sa thèse qu'il a soutenue en 1991. « J'ai soumis les déclarations des hommes politiques à l'épreuve des actes et des faits en matière de désarmement nucléaire. » Il s'en est tiré avec la mention « honorable » tout en étant interdit de publication.

L'homme ne transige pas dès qu'il s'agit de défendre son engagement. En opposition avec l'accord Europe Écologie-Les Verts (EELV) et le PS sur le nucléaire avant l'élection présidentielle, il n'a pas repris sa carte chez les écologistes. « Je suis cependant resté coopérateur du parti, prévient-il. Une motion d'urgence reprenant les objectifs de ma grève de la faim sera d'ailleurs débattue au prochain conseil fédéral d'EELV les 22 et 23 juin. » Il ira la défendre lui-même si sa santé le lui permet

environnement · La Rochelle · Saintes · François Hollande

Jean Marie Matagne
Le 12/06/2012 à 11:36:29

Olof Palmer ministre de je ne sais plus quel pays du nord est mort d'avoir voulu entamer la dénucléarisation de son pays . L'enjeu n'est pas facile . Paix à Olof Palmer !

jeanine poitiers
Le 05/02/2012 à 13:12:38

Les armes nucléaires sont l'alpha et l'oméga de toutes les installations nucléaires.

Avec le Réseau Zéro Nucléaire exigeons un arrêt immédiat, définitif et inconditionnel de toutes les installations nucléaires.

La véritable opposition c’est le parti de la vie.

Roger NYMO
Le 03/02/2012 à 13:32:41

On pourrait étendre le texte proposé aux armes à sous munition et mines antipersonnelles qui continuent à faire des ravages dans le monde chaque jour qui passe.
La production d'armes française continue aussi de faire des morts chaque jours dans divers pays et je refuse d'être complice de cela aussi!

la vie ne vaut la peine d'être vécue que si elle est partagée avec tous

André Prince
Le 02/02/2012 à 16:39:14

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !