actualité écologie

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

SPAM etc...

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Les amis des 150

2023 l'année des droits

AG Cyberacteurs

22 V'là les acteurs des transitions

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

météo

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

2024 année délicate

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Soutenons la coalition égyptienne des droits humains sur la COP27

Mise en ligne du 07/11/2022 au 08/02/2023

Avant la COP27, ouvrez l’espace civique et libérez toutes les personnes détenues arbitrairement en Égypte. Avec près de 300 organisations qui soutiennent la pétition lancée par la Coalition égyptienne des droits humains sur la COP27.

Bilan de la cyberaction :

2029 participants

Présentation de la cyberaction :

À l’approche de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique 2022 (COP27) qui se tiendra dans la station balnéaire égyptienne de Sharm El Sheikh du 7 au 18 novembre 2022, les organisations, groupes et individus soussignés observent avec une grande inquiétude la situation des droits humains en Égypte, et en particulier les restrictions imposées par le gouvernement aux droits à la liberté d’expression, d’association et de réunion pacifique, qui risquent de compromettre la réussite d’un sommet climatique inclusif et participatif.

Pour faire progresser la justice climatique, il faut une approche inclusive et holistique de la politique environnementale qui intègre les droits humains et s’attaque aux problèmes systémiques, notamment les injustices sociales ancrées dans l’histoire, la destruction écologique, les abus des entreprises, la corruption et l’impunité, ainsi que les inégalités sociales et économiques. Dans le monde entier, les voix les plus fortes qui s’élèvent contre ces problèmes systémiques et en faveur d’une action climatique plus significative et plus ambitieuse sont celles de la société civile.

Nous soutenons l’appel lancé par le Rapporteur spécial de l’ONU sur les droits à la liberté de réunion pacifique et d’association : que le travail de la société civile soit reconnu, publiquement et aux plus hauts niveaux, comme essentiel à l’avancement de l’action climatique et de la transition juste. En outre, nous soulignons l’importance du droit à la liberté d’expression et de la presse indépendante pour favoriser les efforts visant à résoudre la crise climatique.

Nous soulignons qu’une action climatique efficace ne peut se faire sans un espace civique ouvert. En tant qu’hôte de la COP27, l’Égypte risque de compromettre le succès du sommet si elle ne lève pas de toute urgence les restrictions arbitraires que subit actuellement la société civile.

Nous appelons l’Égypte à s’assurer que les organisations de la société civile, les activistes et les communautés puissent participer de manière significative à toutes les discussions et activités sur le développement et la mise en œuvre des politiques climatiques et de transition juste, à tous les niveaux de décision sans crainte de représailles. Les autorités doivent mettre en place des processus transparents et inclusifs afin de s’assurer que chacun, y compris les femmes, les peuples autochtones et les communautés locales, les travailleurs et les travailleuses, les jeunes, les enfants, les personnes moins valides et les autres groupes confrontés à la marginalisation ou à la discrimination, bénéficie de chances égales de participer efficacement à la prise de décision sur le climat.

Nous appelons également l’Égypte à mettre fin aux poursuites contre les militant·e·s et les organisations de la société civile et à garantir un espace pour la société civile – y compris les défenseuses et défenseurs des droits humains – afin qu’elle puisse travailler sans crainte d’intimidation, de harcèlement, d’arrestation, de détention ou de toute autre forme de représailles, notamment en libérant les défenseurs et défenseuses des droits humains injustement emprisonné·e·s, en levant les interdictions de voyager et gels d’actifs arbitraires, et en classant toutes les affaires à motivation politique contre des militant·e·s ciblé·e·s pour leur travail en faveur des droits humains.

L’accès à l’information est essentiel à une participation efficace. À cette fin, nous demandons aux autorités égyptiennes de mettre immédiatement fin au blocage arbitraire des sites web et de garantir l’accès à l’intérieur du pays aux centaines de médias indépendants, aux organisations de défense des droits humains et aux autres sites web bloqués. Nous demandons également la libération immédiate de tou·te·s les journalistes qui ont été emprisonné·e·s uniquement pour avoir effectué leur travail, et la fin des restrictions imposées aux médias et à la sphère numérique.
Nous reconnaissons qu’un certain nombre de journalistes, de défenseuses et défenseurs des droits humains et d’autres personnes qui avaient été arbitrairement détenu·e·s ont été libéré·e·s sous condition au cours des derniers mois. Nous exhortons les autorités égyptiennes à libérer immédiatement et sans condition toutes les personnes détenues simplement pour avoir exercé pacifiquement leurs droits humains, en appliquant les critères établis par les ONG locales pour ces libérations : équité, transparence, inclusion et urgence.

Les préparatifs de la COP27 se déroulent dans le contexte d’une crise des droits humains continue et profondément enracinée en Égypte. Les autorités égyptiennes utilisent depuis des années des lois draconiennes, notamment des lois anti-terroristes ainsi que sur la cybercriminalité et la société civile, pour étouffer toute forme de dissidence pacifique et fermer l’espace civique. Nous constatons que sous le gouvernement actuel du président Abdel Fattah al-Sissi, des milliers de personnes continuent d’être détenues arbitrairement sans fondement juridique, à l’issue de procès manifestement inéquitables, ou uniquement pour avoir exercé pacifiquement leurs droits fondamentaux. Des milliers de personnes sont maintenues en détention préventive prolongée sur la base d’accusations fallacieuses de terrorisme ou d’atteinte à la sécurité nationale. Parmi les personnes détenues arbitrairement figurent des dizaines de journalistes pris·e·s pour cibles en raison de leur travail médiatique, des utilisateurs et utilisatrices de médias sociaux puni·e·s pour avoir partagé des contenus critiques, des femmes condamnées pour des raisons de moralité pour avoir réalisé des vidéos Tik Tok, et des membres de minorités religieuses accusé·e·s de blasphème.

Les prisonniers et prisonnières sont détenu·e·s dans des conditions qui violent l’interdiction absolue de la torture et des traitement inhumains et dégradants ; depuis l’arrivée au pouvoir du président Abdel Fattah al Sissi, des centaines de personnes sont mortes en détention alors que différentes sources font état de refus de soins et d’autres abus. L’Égypte reste l’un des plus grands bourreaux du monde, avec 107 exécutions en 2020 et 83 en 2021, et au moins 356 personnes condamnées à mort en 2021, dont beaucoup à l’issue de procès manifestement inéquitables, notamment devant des tribunaux d’exception. La crise de l’impunité a enhardi les forces de sécurité égyptiennes à procéder à des exécutions extrajudiciaires et à d’autres homicides illégaux, à des disparitions forcées et à des actes de torture sans crainte de conséquences.

Les autorités égyptiennes doivent prendre des mesures effectives pour remédier à la crise des droits humains, notamment en levant les restrictions imposées à l’espace civique et en mettant fin à la répression de la dissidence pacifique.

Liste complète des signataires à retrouver sur le site de la pétition.
https://copcivicspace.net/petition/  

Nous vous proposons d'interpeller l'ambassade d'Egypte
Ambassade / Consulat de Paris:
Adresse : 56 Avenue d’Iéna, 75116 Paris
Téléphone : 01 53 67 88 30
Fax : 01 47 23 06 43

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur,
Suite à la COP27, ouvrez l’espace civique et libérez toutes les personnes détenues arbitrairement en Égypte.
Les autorités égyptiennes doivent prendre des mesures effectives pour remédier à la crise des droits humains, notamment en levant les restrictions imposées à l’espace civique et en mettant fin à la répression de la dissidence pacifique.
Dans cette attente, veuillez croire en ma vigilance citoyenne à défendre les droits de l'être humain.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

4 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Trop facile de faire des rassemblements au frais des contribuables ! Beaucoup de finances dépensées et aucune action !!! Alors que ces mêmes sommes pourraient aider les pays qui pâtissent des agissements honteux de ceux-là même qui organisent ces rassemblements... avant que la terre entière ne soit à feu et à sang.

Marie CLAUX
Le 22/11/2022 à 12:26:32

Cop27 : «Cet accord a un côté schizophrénique», estime? François Gemenne, membre du Giec
https://www.ouest-france.fr/environnement/cop21/entretien-cop27-cet-accord-a-un-cote-schizophrenique-estime-francois-gemenne-membre-du-giec-e4c44f9e-68d9-11ed-a603-4a3131a74a26  

Alain UGUEN
Le 21/11/2022 à 08:25:49

Cette COOP 27 en Egypte est une honte ! Cette nouvelle capitale créée à 50 kms du Caire, les atteintes aux opposants politiques et écologistes, le maintien en détention de Aala, militant détenu, torturé et en train de mourir d'une grève de la faim! Mais que font nos dirigeants européens qui se relaient en Egypte?
Honte au président Al Sissi qui fait peser des restrictions alimentaires sur son peuple et le prive de liberté !!

Brigitte Brulois
Le 09/11/2022 à 15:58:55

COP27 : derrière les négociations climatiques, l’enjeu crucial des droits humains
https://www.novethic.fr/actualite/social/droits-humains/isr-rse/cop27-derriere-les-negociations-climatiques-l-enjeu-crucial-des-droits-humains-151133.html  

COP27 : cinq rapports alertent sur la catastrophe climatique à venir
https://www.novethic.fr/actualite/environnement/climat/isr-rse/les-experts-sont-unanimes-le-monde-file-droit-vers-une-catastrophe-mondiale-151160.html  

Greenpeace : La COP27 doit être un tournant vers un futur juste et soutenable
https://greenpeacefr.hosting.augure.com/Augure_GreenpeaceFR/default.ashx?WCI=EmailViewer&id={3af20529-7cf0-4318-ac44-88865eeb5410}  

Maxime Combes : Que peut-on attendre de la COP27 ? Entre espoirs impossibles et déceptions certaines
https://blogs.mediapart.fr/maxime-combes/blog/061122/que-peut-attendre-de-la-cop27-entre-espoirs-impossibles-et-deceptions-certaines  

L’épineuse question de la responsabilité historique des pays industrialisés
https://theconversation.com/climat-lepineuse-question-de-la-responsabilite-historique-des-pays-industrialises-193511  

Reporterre : Les quatre enjeux clés de la COP 27
https://reporterre.net/Les-quatre-enjeux-cles-de-la-COP-27  

Répression, menaces climatiques. Les impasses de la COP27

https://orientxxi.info/dossiers-et-series/repression-menaces-climatiques-les-impasses-de-la-cop27,5985  

COP 27 discours d’Emmanuel Macron : Déception sur les pertes et dommages malgré un discours de charme
https://reseauactionclimat.org/cop-27-notre-reaction-au-discours-demmanuel-macron/  

COP27 : les pays du Sud réclament les 100 milliards de dollars annuels promis par ceux du Nord
https://lareleveetlapeste.fr/cop27-les-pays-du-sud-reclament-les-100-milliards-de-dollars-annuels-promis-par-ceux-du-nord/  

S’unir ou périr : les grands de ce monde tancés à la COP
https://www.goodplanet.info/2022/11/07/sunir-ou-perir-les-grands-de-ce-monde-tances-a-la-cop/?idU=1  

COP27 : les impacts humains et financiers du changement climatique en une infographie
https://www.novethic.fr/actualite/infographies/isr-rse/cop27-les-impacts-humains-et-financiers-du-changement-climatique-en-une-infographie-151169.html  

Alain UGUEN
Le 08/11/2022 à 08:01:29

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !