actualité écologie

météo

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

AG Cyberacteurs

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

2023 l'année des droits

Les amis des 150

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

SPAM etc...

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

22 V'là les acteurs des transitions

2024 année délicate

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Préserver l'estuaire de la Seine

Mise en ligne du 11/01/2023 au 16/01/2023

HAROPA, regroupement des ports fluviomaritimes de la Seine a pour objectif d’optimiser et d’augmenter la part du transport fluvial de conteneurs du Havre à Paris.

Bilan de la cyberaction :

1241 participants

Consultation close

Présentation de la cyberaction :

Pour ce faire il est envisagé de permettre aux embarcations spécialisées dans la navigation intérieure de rentrer dans port 2000, afin d’effectuer un transfert direct des conteneurs sur ces moyens nautiques, ce qui diminue les ruptures de charges et donc les coûts de transport. Cela présente également l’avantage de diminuer significativement le nombre de camions sur les routes et fortement l’émission de GES, le transport fluvial étant beaucoup moins polluant que le transport routier.

Toutefois, pour atteindre cet objectif, HAROPA a choisi la plus mauvaise solution d’aménagement portuaire sur le plan écologique, solution appelée « la chatière ».
La chatière est la solution d’aménagement portuaire la plus destructrice pour le milieu marin avec la création d’un accès direct entre le port historique et Port 2000 au moyen d’une digue et d’un chenal : une emprise de 100 mètres de large et une digue 2 kilomètres de long empiétant de manière irréversible sur l’Estuaire de Seine. Au regard des conséquences engendrées par les projets passés et la situation écologique actuelle très dégradée de l’Estuaire de Seine, cette solution est la pire de toutes.

Il existe en effet des solutions beaucoup plus satisfaisantes pour la préservation de l’estuaire : Les solutions de « développement de nouvelles unités fluviomaritimes », « téléphérique » « passage à travers la CIM », « l’écluse fluviale » doivent réellement être étudiées.
Les estuaires sont d’une importance capitale pour le cycle biologique de nombreux organismes vivants.

L’estuaire de Seine accueille des zones de nourriceries d’importance nationale voire européenne pour le bar et la sole. Il est un vivier pour de nombreuses autres espèces en Manche-Est et contribue au renouvellement des stocks au large. Mais face à une artificialisation constante des espaces naturels pour répondre à des choix de développement économique, l’estuaire de Seine a perdu près des trois-quarts de sa surface durant le dernier siècle.

Il est donc impératif de préserver ce qui reste de l’estuaire de la Seine, en évitant tout nouvel impact sur l’environnement, de ne faire aucun nouvel aménagement et de construire le port sur le port, comme le déclare HAROPA lui-même !

Le Comité régional des pêches de Normandie (CRPMEM) et des associations environnementales se sont unis pour former un collectif et porter ensemble la voix de « Préservons l’Estuaire de la Seine ». Qu’il s’agisse de la protection de l’environnement, du développement des solutions alternatives ou de la recherche de compensations écologiquement significatives et réalistes, nous développerons notre argumentaire dans des contributions que nous voulons constructives dans un souci de dialogue avec les pouvoirs publics. Nous appelons la population à nous rejoindre.

Nous sommes favorables à l’objectif de développement du transport fluvial, mais pas à l’aide d’une infrastructure accentuant la destruction des habitats marins de l’estuaire de Seine. Le développement économique ne doit plus se faire aux détriments des écosystèmes dont la destruction d’habitats par les activités humaines constitue une cause prépondérante de leur disparition. C’est ainsi tout le sens de la COP 15 qui s'est tenue récemment à Montréal.

COP15 sur la biodiversité : les entreprises veulent - aussi - faire partie de la solution
https://theconversation.com/cop15-sur-la-biodiversite-les-entreprises-veulent-aussi-faire-partie-de-la-solution-196843  

Une enquête publique sur le projet de « chatière » est organisée du jeudi 1er décembre 2022 à 9 heures au lundi 16 janvier 2023 à 17 heures. Le collectif appelle chaque personne à faire entendre sa voix auprès de la Préfecture pour s’opposer à ce projet.
https://www.haropaport.com/fr/agenda/enquete-publique  

Projet d’ouvrage de raccordement FSRU-Port du Havre
https://www.seine-maritime.gouv.fr/content/download/53788/345683/file/Avis%20%20.pdf  

L’enquête publique
https://accesfluvialport2000.haropaport.com/fr/lenquete-publique  

Enquête publique portant sur le projet de création d’un accès direct à Port 2000 La Chatière sur le territoire de la commune du Havre
https://app.publilegal.fr/Enquetes_WEB/FR/EE22112/Dossier.awp  

Permanences des commissaires enquêteurs
Jeudi 12 janvier 2023 de 14h00 à 17h00 à la mairie du Havre,
lundi 16 janvier 2023 de 14h00 à 17h00 à la mairie du Havre.

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur
Favorable à l’objectif de développement du transport fluvial, mais pas à l’aide d’une infrastructure accentuant la destruction des habitats marins de l’estuaire de Seine. Il existe en effet des solutions beaucoup plus satisfaisantes pour la préservation de l’estuaire qui doivent réellement être étudiées. Le développement économique ne doit plus se faire aux détriments des écosystèmes dont la destruction d’habitats par les activités humaines constitue une cause prépondérante de leur disparition.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

4 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Chatière dans le port du Havre : avis favorable de l’enquête publique

La commission d’enquête publique a émis un avis favorable pour un accès direct des barges fluviales à Port 2000, au Havre (Seine-Maritime). Mais l’a assorti de deux réserves sur la transparence du chantier.
https://www.ouest-france.fr/normandie/chatiere-dans-le-port-du-havre-avis-favorable-de-l-enquete-publique-a0c8c582-b1c6-11ed-ba64-e3ccf507e177  

Le projet devra libeller les objectifs des mesures ERC (Éviter, réduire, compenser) en y assortissant pour chacune des mesures des objectifs opérationnels et mesurables, des indicateurs fiables et partagés, permettant de s’assurer de la réalisation effective de la mesure.
Deuxième réserve : un bilan de l’avancement des mesures ERC devra être établi annuellement et transmis aux acteurs du fonctionnement et de la biodiversité de l’estuaire. La commission indique que « cette enquête publique a mobilisé de nombreux contributeurs et s’est déroulée dans un climat serein ».

Alain UGUEN
Le 27/02/2023 à 08:04:36

soutien à cette initiative qui exige davantage de précautions et de transparence.

sophie ROY-VAPILLON
Le 20/01/2023 à 12:58:08

ON ne DOIT PAS toucher à tout ce qui fait la biodiversité, que ce soit dans l'estuaire de la Seine ou les environs. Il en va du maintien des espèces locales, qui ont déjà, et depuis fort longtemps, subi des agressions intolérables. Nous NE POUVONS PAS laisser à nos enfants, petits-enfants et descendants de quelconques milieux dégradés, d'autant plus s'il existe des solutions alternatives.

Jean-Luc DUFLOT
Le 13/01/2023 à 11:27:41

extraordinaire comme les décisions prises en matière d'écologie, de chasse, de pêche, de protection du patrimoine historique sont sans aucun bon sens et vont au rebours du bien être ou du bien fait.... probablement qu'un médiocre vaniteux à la tête d'un pays ne peut s'entourer que de personnages du même acabit, à tous les niveaux, avec pour résultat l'incompétence

maripachats
Le 12/01/2023 à 08:15:16

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !