actualité écologie

SPAM etc...

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Journal des Bonnes Nouvelles

22 V'là les acteurs des transitions

Ne laissez pas vos appareils en veille

météo

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Les amis des 150

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Réclamons l'interdiction de la publicité lumineuse.

Mise en ligne du 14/10/2022 au 19/10/2022

Alors que le gouvernement vient de dévoiler son plan de sobriété énergétique, l'association Résistance à l'Agression Publicitaire s’insurge contre le « gaspillage électrique » que représentent les panneaux lumineux publicitaires qui pullulent dans les grandes villes.

Bilan de la cyberaction :

951 participants

Consultation terminée

Présentation de la cyberaction :

« On ne peut décemment pas demander aux gens qui ont des revenus modestes de faire des petits gestes et permettre à ces écrans de consommer autant d’énergie », explique Sarah Denisse, chargée de mission publicité et climat pour Résistance à l’agression publicitaire.

Avec d’autres membres de l’association, elle réalise une action dans le métro pour interpeller les passants en placardant des affiches sur lesdits panneaux.

« Un écran lumineux consomme l’équivalent de la consommation annuelle d’un ménage »
« Selon l’Ademe, un seul de ces écrans consomme 2000 kWh par an ; c’est l’équivalent de la consommation annuelle d’un ménage, sans compter le chauffage ! », ajoute Sarah Denisse. « Le gouvernement veut réduire la production d’énergie de 10 % d’ici 2024. Alors on demande l’interdiction des écrans dans les gares, métros, vitrines et dans la rue », souligne Thomas Bourgenot, porte-parole de l’association.

Khaled Gaiji, chargé de mobilisation pour Résistance à l’agression publicitaire, précise que ce que revendique l’association « au nom de l’impératif écologique et social, c’est de les éteindre tout le temps parce qu’aujourd’hui, au niveau des problèmes climatiques, notamment, on est déjà en tension permanente ».

Sobriété énergétique : Ce qu’il faut retenir des annonces du gouvernement
https://www.20minutes.fr/societe/4004055-20221006-sobriete-energetique-faut-retenir-annonces-gouvernement  

le RAP propose de se mobiliser sur l’enquête publique relative au Règlement de Publicité de Lyon

Le Règlement Local de Publicité de Lyon, qui présente plusieurs mesures d’encadrement strictes, voire d’interdiction de l’affichage publicitaire (écrans numériques notamment), a été ciblé par RAP comme un enjeu national dans la lutte contre les abus publicitaires.

L’enquête publique sur le Règlement de publicité (RLPi) de la Métropole de Lyon est en cours (elle se termine le 19 octobre 2022). Comme nous le craignions, cette enquête a été, pour l’instant, largement accaparée par les lobbies des afficheurs. Cette situation vient fausser la lecture des attentes de la population, très majoritairement favorable à une réduction drastique de la pression publicitaire en ville. Nous craignons que cette situation ne puisse remettre en cause les avancées offertes par ce projet de RLPi.

Nous appelons donc solennellement toutes les personnes qui souhaitent libérer nos espaces publics de la publicité à prendre part à l’enquête publique. Pour cela, c’est très simple et ça ne prendra pas plus de 2 minutes > il vous suffit de laisser un message sur le registre numérique de l’enquête publique.

Pour vous aider dans la démarche, nous vous avons préparé un message type que nous vous invitons à reprendre. Vous pouvez l’amender comme bon vous semble.

« Je soutiens l’ensemble des mesures qui permettent de réduire l’emprise de la publicité en ville sur mon quotidien.
La publicité dans l’espace public est source d’une pollution inacceptable pour notre environnement et pour notre cadre de vie (dégradation des paysages et du bâti, pollution lumineuse, gaspillage énergétique…), elle est une forme de sollicitation imposée, que je refuse pour ma tranquillité et ma santé, en particulier lorsqu’elle passe par des dispositifs numériques ou lumineux. Par ailleurs, elle soutient le phénomène de surconsommation, intenable pour notre environnement, et est source de gaspillage énergétique, impensable dans le contexte actuel….
Je soutiens en particulier l’interdiction de la publicité et des enseignes numériques ainsi que la publicité sur bâches de grands formats. Ces dispositifs présentent un caractère invasif et agressif accru qui relève d’une nuisance inacceptable pour la population et le cadre de vie.
Je soutiens également les mesures de réduction des formats publicitaires et demande à ce que la taille maximum d’un panneau publicitaire ne puisse excéder 50×70 cm.
Je soutiens les mesures d’extinction des publicités lumineuses et demande l’application d’une interdiction globale de la publicité lumineuse sur l’ensemble du territoire, y compris par rétroéclairage et y compris sur mobilier urbain.
Je demande l’amélioration des mesures de protection face aux nuisances et contraintes publicitaires en ce qui concerne l’affichage numérique derrière les vitrines et la publicité sur mobilier urbain. Dans le premier cas, je demande que des mesures d’encadrement soient mises en place comme le permet la Loi Climat & Résilience du 22 août 2021. Dans le deuxième cas, je demande une réduction drastique du nombre de publicités sur mobilier urbain ainsi que l’interdiction de tous dispositifs lumineux sur mobilier urbain.
En tant que cible de l’industrie de l’affichage publicitaire, dont l’activité est de capter mon attention sans mon accord préalable, il est impératif que le Règlement Local de Publicité, outil de protection face aux nuisances de l’affichage publicitaire, réponde à mes demandes de protection. Je vous prie, ainsi, de bien vouloir tenir compte de l’ensemble de mes observations.
Cordialement,

Votre participation est nécessaire pour faire avancer les choses sur ce RLPi qui présente des avancées et qui fera référence pour les Règlements de Publicité sur tout le territoire national. Nous vous remercions par avance de votre soutien.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Pour rappel, la participation peut se faire via le registre numérique accessible sur ce lien.

Pour celles et ceux qui souhaitent que leur coordonnées n'apparaissent pas sur le registre c'est la seule possibilité.
case à cocher : Je souhaite conserver l'anonymat, en cochant cette case, seuls mon prénom et ma ville apparaîtront avec ma contribution
https://www.registre-numerique.fr/rlp-grandlyon  

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

La Ville de Paris vote l'extinction de la publicité lumineuse la nuit dès le 1er décembre
https://www.linfodurable.fr/la-ville-de-paris-vote-lextinction-de-la-publicite-lumineuse-la-nuit-des-le-1er-decembre-34690  

Dans l'Indre, le Collectif Rouge et Vert éteint les enseignes des magasins la nuit
https://www.francebleu.fr/infos/environnement/dans-l-indre-le-collectif-rouge-et-vert-eteint-les-enseignes-des-magasins-la-nuit-1665094066  

Publicité lumineuse, portes ouvertes des magasins : les deux décrets sur la sobriété enfin publiés
https://www.banquedesterritoires.fr/publicite-lumineuse-portes-ouvertes-des-magasins-les-deux-decrets-sur-la-sobriete-enfin-publies  

Publicité : la surenchère du greenwashing
https://reporterre.net/Publicite-la-surenchere-du-greenwashingarticle  

Nous vous proposons d'écrire à la commission d'enquête avec copie au maire de votre commune en précisant que comme à chaque fois vous pouvez personnaliser le texte que vous faites partir.

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur,
Je soutiens l’ensemble des mesures du Règlement de publicité (RLPi) de la Métropole de Lyon qui permettent de réduire l’emprise de la publicité en ville.
Je soutiens en particulier les mesures d’extinction des publicités lumineuses et demande l’application d’une interdiction globale de la publicité lumineuse sur l’ensemble du territoire, y compris par rétroéclairage et y compris sur mobilier urbain.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

7 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


plutôt que de taxé le porte monnaie des gens taxons leur bêtise. interdisons ces pubs lumineuses

janmi beuzit
Le 19/10/2022 à 12:24:48

Publicités lumineuses et déroulantes, lumières des villes et villages, des "tours d'affaires" (Défense et autres sites du même acabit!!!, reflet d'une puissance affichée et prétentieuse!!!)
Il y a là des grosses économies à faire, sans compter que ces milieux d'affaires utilisent le jet privé comme moi, je prends mon vélo......
A ma connaissance le kérosène qui fait voler ces avions n'est toujours pas taxé à hauteur des carburants de tout le monde!

IL Y A LA UNE GROSSE INEGALITE de traitement.

Eugène-François Ravenet
Le 19/10/2022 à 10:09:04

La publicité lumineuse sera interdite en cas de menace d’approvisionnement électrique
https://www.rtbf.be/article/energie-en-france-la-publicite-lumineuse-sera-interdite-en-cas-de-menace-dapprovisionnement-electrique-11087927  

Alain UGUEN
Le 19/10/2022 à 08:30:43

La publicité lumineuse sera interdite en cas de menace d’approvisionnement électrique
https://www.rtbf.be/article/energie-en-france-la-publicite-lumineuse-sera-interdite-en-cas-de-menace-dapprovisionnement-electrique-11087927  

Alain UGUEN
Le 19/10/2022 à 08:10:01

La pub diffusée par les panneaux vidéos, c'est comme Darmanin chez Hanouna : un grand moment de culture...
Ce qui m'amène à penser que, si un historien du futur parle un jour de ce 21ème siècle comme d'un siècle des lumières, ce sera uniquement à cause de la pollution lumineuse !
Tout le monde a dû recevoir la bafouille EDF à propos de l'option TEMPO avec le fameux encadré : "je baisse, j'éteins, je décale". A notre tour de proposer un slogan TEMPO pour les panneaux publicitaires : j'éteins, je démonte, je remballe !

Frawald
Le 18/10/2022 à 21:30:34

Je dois dire qu'il y a quelques mois j'étais à Paris, quartier populaire, j'attendais le bus en face d'une petite surface de vente. En face de l'arrêt de bus, juste à côté de la boutique, il y avait un panneau vidéo qui nous balançait une pub pour je ne sais quoi (étant sur l'autre trottoir, je n'entendais pas le commentaire), je voyais deux acteurs dans un dialogue énigmatique, et j'ai vécu ça au moins quinze fois le temps que le bus arrive, sans rien comprendre à la question ! C'est ridicule, inutile, sans aucun intérêt... à quoi bon gaspiller de l'argent et de l'énergie pour ÇA ???

Anne
Le 17/10/2022 à 14:26:21

Du barbouillage au prétoire, le combat antipub continue
https://reporterre.net/Du-barbouillage-au-pretoire-le-combat-antipub-continue  

Alain UGUEN
Le 14/10/2022 à 12:15:34

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !