actualité écologie

22 V'là les acteurs des transitions

Les amis des 150

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

météo

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Journal des Bonnes Nouvelles

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

SPAM etc...

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Algues vertes la censure contre productive

Mise en ligne du 08/09/2022 au 22/09/2022

Au nom du Comité de soutien à la famille Morfoisse et à toutes les victimes des marées vertes, André Ollivro et Yves-Marie Le Lay ont adressé en mains propres en sa mairie de Ploufragan une lettre dénonçant cet élu président du Centre de Valorisation des déchets de Kerval qui a refusé le tournage de la scène de la mort de Thierry Morfoisse dans ce centre en 2009

Bilan de la cyberaction :

855 participants

Les élus autorisent finalement le tournage du film sur les algues vertes au centre de tri de Lantic

Les élus du centre de tri de Kerval ont voté, ce mercredi 21 septembre, en faveur du tournage du film "Algues vertes, l'histoire interdite", adapté de la BD d'Inès Léraud et réalisé par Pierre Jolivet.

"C'est le vote favorable qui l'a emporté (26 pour, 4 contre, 1 abstention), se félicite Inès Léraud. "Merci aux élus de Kerval d'avoir largement voté en faveur de la transparence et de la possibilité d'écrire l'histoire de Thierry Morfoisse, ouvrier du ramassage des algues vertes, mort au volant de son camion".

Dans un premier temps, le réalisateur avait essuyé un refus écrit signé du président de Kerval Rémy Moulin.

Le tournage du film a débuté début septembre dans les Côtes d'Armor.

Lire aussi - La région Bretagne apportera une aide financière au film sur les algues vertes

Présentation de la cyberaction :

Monsieur le maire,

nous apprenons que vous avez refusé l’accès au centre de valorisation des déchets de Kerval que vous présidez au réalisateur Pierre Jolivet pour qu’il puisse tourner une scène de son film tiré de la bande dessinée « algues vertes, l’histoire interdite. » Et quelle scène, celle du dernier transport d'algues vertes en décomposition de Thierry Morfoisse le 22 juillet 2009 avant son décès au volant de son camion ! Une reconstitution minutieuse des derniers moments de la victime entre le chargement de la benne à Binic et son déchargement à ce centre de déchets, reconstitution que la
justice n'a jamais voulu faire !

Pour avoir visité en présence d’une journaliste du New York Time ce centre de traitement des algues vertes en 2018, nous pouvons témoigner qu’à cette date, son accès n’était pas refusé à la presse et aux médias en général. Alors aujourd’hui pourquoi cette censure qui ne fait guère honneur à la formation politique que vous représentez ? Comme vous justifiez votre décision par le souci de continuer à travailler avec la profession agricole, vous inventez pour cela le concept nouveau de neutralité, de fait, partisane.

Ce nouveau concept bien farfelu nous apparaît plutôt comme une manifestation de la peur des élus comme vous de ce grand dévoilement par l’image de leur bien piètre prestation dans leur combat contre les marées vertes. On cherche vainement des héros dans cette bataille d’un demi-siècle et à juger votre décision en votre qualité de président de ce centre, ce n’est pas à la mairie de Ploufragan que nous risquons d’en trouver un…

Que ce film raconte par contre notre combat opiniâtre pour rendre justice à la famille Morfoisse qui a perdu un fils et un père, voilà ce qui est peut-être plus dérangeant pour vous et vos amis. Car, derrière ce décès inexcusable, se cache la démission des institutions publiques bretonnes auxquelles vous appartenez devant ce grave problème de santé publique que constituent les algues vertes et leurs échouages massifs, doublé d’une grave atteinte à la biodiversité. Tout sauf toucher aux intérêts de groupes financiers si puissants en Bretagne. Tout jusqu’à perdre même le sens de l’intérêt public.

Monsieur le maire, votre refus est d’autant plus pathétique, que vous ne pourrez pas empêcher Pierre Jolivet de tourner cette scène du décès de Thierry Morfoisse ailleurs qu’au centre de Kerval. Et cette scène sera tournée malgré vous et de fait contre vous.

De notre côté, le comité de soutien à la famille Morfoisse et à toutes les victimes des marées vertes que nous représentons poursuit ses actions judiciaires. La famille a fait appel de la décision du Tribunal des Affaires Sociales de Saint-Brieuc. Certes, cette cour a enfin reconnu la mort de ce chauffeur comme un accident du travail. Mais elle a usé pour cela d’un motif qui frise le ridicule afin de ne pas reconnaître l’intoxication mortelle par l’hydrogène sulfuré des algues pourries qu’il transportait sans la moindre précaution apportée par son employeur. Et dans ce combat nous remercions Pierre Jolivet d’avoir ce courage de la vérité à la suite de celui de la journaliste Inès Léraud. Merci à elle, à lui, à toutes leurs collaboratrices et collaborateurs de leur aide si précieuse, fut-elle si fâcheuse pour vous, pour toutes les institutions que vous représentez, pour vos amis de la filière agro-alimentaire qui vous doivent tant.
Recevez Monsieur le maire, nos franches salutations.

La censure est la limitation arbitraire de la liberté d'expression par un pouvoir étatique ou religieux sur des livres, médias ou diverses œuvres d'art, avant ou après leur diffusion (censure a priori et a posteriori) au public.

L’aide de la Région au tournage du film « Algues vertes » à l’étude
https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/lannion/l-aide-de-la-region-au-tournage-du-film-algues-vertes-a-l-etude-06-09-2022-13174082.php  

Algues vertes : une lettre remise à Rémi Moulin pour dénoncer le refus du tournage à Kerval
https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/algues-vertes-une-lettre-remise-a-remi-moulin-pour-denoncer-le-refus-du-tournage-a-kerval-06-09-2022-13174062.php  

Algues vertes : le tournage du film a débuté à Lannion
https://www.ouest-france.fr/bretagne/lannion-22300/algues-vertes-le-tournage-du-film-a-debute-a-lannion-7ab6f3a6-2d3b-11ed-b51f-5704b8d091a6  

Nous vous proposons d'attirer l'attention du maire avec copie au Président du Conseil Régional à une subvention pour le film est à l'étude

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Maire

Votre refus de l'accès au centre que vous présidez au réalisateur Pierre Jolivet pour qu’il puisse tourner une scène de son film tiré de la bande dessinée « algues vertes, l’histoire interdite. » n'empêchera pas le tournage de la scène du dernier transport d'algues vertes en décomposition de Thierry Morfoisse le 22 juillet 2009 avant son décès au volant de son camion !
Revenir sur cette forme de censure serait conforme à la neutralité permettant aux spectateurs de se faire leur propre jugement.
Dans cette attente, recevez mes salutations citoyennes.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

14 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


bravo

sophie ROY-VAPILLON
Le 22/11/2022 à 14:24:42

Enfin!!! Honte à tous ces élus, de gauche et de droite qui ont nié la responsabilité de l'agriculture intensive.... Justice pour ceux qui sont morts et la pollution du litoral....

Michelle RENOUX
Le 09/11/2022 à 16:25:42

Rien à ajouter après ce que dit Mme Colette Nusbaum Vallet.

Elle semble très bien informée du sujet et j'adhère à son propos.

Le tourisme pourrait en pâtir?... A peine, malheureusement!
Les patrons de cette activité pourraient se mobiliser sur cette question.

Eugène-François Ravenet
Le 09/11/2022 à 14:12:08

Rien à ajouter après ce que dit Mme Colette Nusbaum Vallet.

Elle semble très bien informée du sujet et j'adhère à son propos.

Le tourisme pourrait en pâtir?... A peine, malheureusement!
Les patrons de cette activité pourraient se mobiliser sur cette question.

Eugène-François Ravenet
Le 09/11/2022 à 14:12:08

Eluder le drame c'est tuer une deuxième fois cette personne. C'est un laisser faire implicite qui va à l'encontre des alternatives à trouver rapidement pour réduire une pollution dont les effets à long terme sont pires qu'une rentabilité de court terme pour d'éventuels emplois dans des élevages intensifs...

Anita VILLERS
Le 09/11/2022 à 09:24:54

Malgré la polémique, la Région Bretagne financera le film « Algues vertes »
https://www.ouest-france.fr/environnement/algues-vertes/malgre-la-polemique-la-region-bretagne-financera-le-film-algues-vertes-ec7a9072-5eca-11ed-b542-4d790b33384b  

Alain UGUEN
Le 08/11/2022 à 08:13:32

Les algues vertes sont une calamité pour la Bretagne et un scandale pour cette région et la France, avec l'assentiment des élus de tous bords et à tout niveau. La preuve le tournage d'un film sur ce sujet est interdit : c'est l'apprentissage de la dictature qui muselle toute volonté d'information : radio, télévision, organes divers de communications.
La honte!

Philippe Gillier
Le 26/09/2022 à 20:43:57

Pourquoi ose t on empêcher Pierre JOLIVET de tourner un film?
+ parce qu'à Ploufragan on n'aime pas aborder le sujet des algues vertes.
+ parce que chez ces gens là on n'aime pas mettre en cause le lobby porcin.
+ parce que la BD d'Ines Leraud hérisse le poil des éleveurs et des protecteurs de l'élevage qui empoisonnent.
+ parce qu'on minore les effets des usines où les cochons souffrent le martyre.
+ parce que les caïds de l'agroalimentaire n'apprécient pas les équipes de tournage qui veulent montrer la vérité et honorer la famille Morfoisse.
+ parce que la mort de M. Morfoisse a été causée après inhalation de gaz toxique issu des algues, ce que les édiles du coin étouffent.
+ parce que les maires n'ont pas le cran de règler le problème des algues et celui des politiques assoupis et défaitistes.
+ parce que la censure masque les secrets honteux et protège les pleutres.

Vive Pierre Jolivet! Qu'on lui donne une palme pour les choix qu'il fait.
CLAP DE FIN
Aïchat Nussy

colette Nusbaum Vallet
Le 21/09/2022 à 09:00:48

Algues Vertes. La Région Bretagne va apporter son aide financière au film adapté de la BD d'Inès Léraud
https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/ille-et-vilaine/rennes/algues-vertes-la-region-bretagne-va-apporter-son-aide-financiere-au-film-adapte-de-la-bd-d-ines-leraud-2614976.html  

Alain UGUEN
Le 16/09/2022 à 08:04:03

Algues vertes : Thierry Burlot favorable au tournage du film sur le site de Lantic
Dans un mail envoyé, ce mercredi 14 septembre, à l’actuel président et aux membres du comité syndicat de Kerval il explique combien il trouverait « inconcevable de refuser le tournage de ce film sur le site de Lantic ». Il s’en explique. Selon lui « cela serait perçu comme un refus de dire la vérité et d’entretenir la suspicion ». Thierry Burlot, ancien vice-président à la région Bretagne chargé de l’environnement et de l’eau ajoute : « Nous n’avons rien à cacher ». « Il faut jouer la transparence ».

Toutefois, il demande que soient mentionnés, dans le générique du film, « les progrès accomplis en matière de reconquête de la qualité de l’eau ». « Tout n’est pas négatif, il y a eu des choses de faites ».
https://www.letelegramme.fr/bretagne/algues-vertes-thierry-burlot-favorable-au-tournage-du-film-sur-le-site-de-lantic-14-09-2022-13179257.php  

Alain UGUEN
Le 15/09/2022 à 09:48:59

Comme quoi, quelque que soit l'étiquette politique, les lobbies arrivent toujours à leur fin !
Navrant et obscène !

Fabrice Oppenlander
Le 10/09/2022 à 09:04:40

Le refus du maire part d'une bonne intention: il craint d'autre morts lors du tournage des scènes?

samson
Le 10/09/2022 à 08:17:43

L'aveuglement des responsables devant la réalité est proportionnel aux risques pris par les estivants qui se baignent dans les estuaires des rivières malgré les panneaux
d'informations et les bouées rouges signalant les dangers que représentent les enfouissements d'algues en ces endroits.

Claude Fustier
Le 09/09/2022 à 21:39:11

Je pensais que ce maire avait une étiquette LR ou LREM ou RN, bref un parti en "R", comme les mois à huîtres.
Mais non, vérification faite, il s'agit d'une municipalité communiste. Les communistes français ont assez souffert de la censure, par le passé, pour ne pas s'y adonner aujourd'hui.
A moins, ce que je me refuse à croire, que le "pragmatisme soviétique" ait encore des partisans chez nous. Ce pragmatisme qui a vidé une mer (Aral) et rempli des goulags à une époque heureusement révolue.

Frawald
Le 09/09/2022 à 10:42:01

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !