actualité écologie

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Ne laissez pas vos appareils en veille

OPÉRATION

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Journal des Bonnes Nouvelles

Les 10 jours verts Transacteurs

La Terre vue depuis l’espace

victoire pour Gabriel Dufils

image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : sauvegarde des Olivades

Située sur la Commune d'Ollioules, près de Toulon dans le Var, en zone péri-urbaine, les terres des Olivades sont connues pour avoir vu naître en 2001, la première AMAP de France sous l'impulsion de Denise et Daniel Vuillon. Elles sont aujourd'hui menacées par un tracé de tramway loufoque diligenté par la Communauté d'Agglomération Toulon Provence Méditerranée, présidée par Monsieur Falco, sénateur Maire de Toulon, ex Ministre.

Bilan de la pétition :

5685 participants

Présentation de la pétition :

Sauvons les Olivades
A l'heure où l'on prend conscience de l'importance des terres agricoles de proximité !
A l'heure où la sécurité alimentaire se révèle un déterminant de santé fondamental !
A l'heure où l'on recherche les circuits courts pour diminuer le poids du transport !
Monsieur Falco s'acharne à rayer de la carte la ferme des Olivades, la première AMAP (Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne) de France, créée en 2001 par Denise et Daniel Vuillon en banlieue toulonnaise en mutilant les terres d'un tracé de tramway complétement loufoque alors qu'un tracé alternatif sans aucune expropriation donc gratuit, rendant plus de services, est possible.
La protection des terres agricoles nourricières est d'utilité publique.

Pour ceux qui le peuvent rendez-vous le 13 Mars à partir de 11 h à Toulon, place de la Liberté pour un rassemblement en forme de pique-nique festif.

Texte de la pétition :


Les signataires de cette pétition demandent à Monsieur Falco l'annulation de l'arrêté de cessibilité et de l'ordonnance d'expropriation en date du 21 Janvier 2011 pris contre les terres de la ferme des Olivades.
Il faut que cesse la disparition tous les 10 ans de la surface de l'équivalent d'un département français de terres agricoles.
Rien ne sert de le déclarer, il faut le faire. Les Olivades sont emblématiques de la volonté des Citoyens de préserver les terres agricoles et de maintenir une agriculture paysanne par la naissance de la première AMAP de France en 2001.
Des transports en commun, OUI, sur des terres agricoles, NON. Une solution alternative existe, sans expropriation, rendant plus de services aux usagers.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

30 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Que c'est il passé depuis ? Avez vous pu garder vos terres J'espère que votre AMAP est toujours en vie la notre bas de l'aile ( AMAP de L'étang) Elle est situé à Vitrolles Bien à Vous James Brondolo

BRONDOLO
Le 01/09/2016 à 04:26:06

Bon courage , de tout coeur avec vous ainsi que votre épouse et j'espère que cette aberration idiote et qui n'a aucun sens va être annulée , c'est vraiment du n'importe quoi !!!!!!!!!!!

Annie Uzès 30
Le 11/05/2011 à 00:05:44

Mes parents, restaurateurs à Toulon, venaient se fournir en légumes chez vous. dans les années 80.Merci encore pour la qualité de votre travail et de vos produits.Bon courage dans votre combat légitime.
Robin

Robin Coquillon
Le 10/05/2011 à 12:05:08

Souvenir d'une rencontre avec Daniel à l'occasion d'une conférence sur la biopiraterie que nous organisions (alors étudiantes en environnement à Marseille...)

A l'époque déjà, il y avait des craintes sur la préhemption de ces terres agricoles mais elles provenaient des puissances financières (grande surface...). Maintenant ce sont directement les pouvoirs publics qui soumettent ces terre à un risque de disparition.
Où Va-T-ON ?

laurianne
Le 28/03/2011 à 17:45:46

Tres Chers,

Tout mon soutien moral pour la continuation des Olivades et ces consommateur amap qui profite des produits bio. Les Olivades perle de vie et de biodiversite doivent rester !

sincere salutations et encouragements dans cette phase difficile de lutte

Patrick De Buck de la Gambie

pat de buck
Le 22/03/2011 à 20:03:43

Merci à tous ceux qui étaient avec nous présents et par la pensée.

Des nouvelles du rassemblement du dimanche 13 autour de la défense des terres agricoles et des Olivades.
Un article + une vidéo :  www.varmatin.com.  


D'autres infos :
Mise à jour et compte rendu du rassemblement "sauvegarde de l'AMAP des Olivades" du dimanche 13 mai à Toulon

http://www.colibris83.net/dracenie/olivades/  

voir photos et la vidéo réalisée par var matin http://www.colibris83.net/dracenie/olivades/video.htm  

Denise Vuillon
Le 21/03/2011 à 17:10:50

Je trouve déplorable que sur les 4000 et quelques signataires il y en ait si peu qui ont le courage de leurs opinions !!!

un anonyme
Le 16/03/2011 à 22:01:17

Il est intolérable que l'artificialisation des espaces se fasse systématiquement au détriment des terres agricoles. Comme si les décideurs se disaient "tiens, là, il y a rien, juste un champ de patates, on n'a qu'à y faire passer le tram". Si le tramway est un bienfait pour désengorger les grandes villes, il faut revoir nos habitudes et, quitte à exproprier des gens, faire passer le tracé sur des sols revêtus ou construits, déjà "morts" biologiquement.

Capucine
Le 16/03/2011 à 14:06:41

le pognon le pognon le pognon le pognon le pognon le pognon le pognon le pognon le pognon et encore le pognon rien que le pognon et le pognon le pognon le pognon le pognon.....BURKKKKKKKK

chriss
Le 15/03/2011 à 16:04:01

si utilité publique "remarquablement" inevitable (ce que l'on peut entendre sur un tracé type TGV) OK mais il est navrant de supprimer des terres agricoles pour dans qqes années détruire des bâtiments remuer la terre et initier une ferme "pédagogique" !!! pour des caprices de transports politiquements corrects et "électoraux"
bonne chance ! j'irais vous visiter !

Gerfaux Bernard
Le 12/03/2011 à 18:49:27

Nous sommes à vos cotés pour défendre le peu de terres agricoles qui nous restent face au bétonnage et la spéculation immobilière dans le département.
Il est URGENT qu'un décret vienne impérativement protéger toutes les terres nourricières de nos AMAP ! Réclamons le haut et fort le 13 mai à Toulon Place de la liberté ...en savoir plus sur le site http://www.colibris83.net/dracenie/olivades/  

Colibris83-dracénie
Le 11/03/2011 à 12:13:45

C'est en toute cohérence avec mes convictions sur l'impérieuse nécessité de conserver et reconquérir une agriculture raisonnée, à taille humaine, favorisant les circuits courts, que je soutiens totalement l'action de la famille Vuillon, que je signe et m'engage à faire signer la pétition qu'elle nous propose et que je serai présent au rassemblement de dimanche prochain, Place de La Liberté.

Jean-Pierre MEYER
Le 10/03/2011 à 23:09:03

Nous sommes adhérents à l'AMAP lune étoile de Draguignan depuis 5 ans et nous avons retrouvé le bon goût des légumes, fruits et autres produits cultivés par ces merveilleux paysans amoureux de leur terre et de leur harrassant travail. Aussi, nous sommes ulcérés de voir que de telles décisions,la suppression de notre terre nourricière de proximité, si bien défendue par la famille Vuillon depuis une décennie, soient prises par un élu local et de surcroit ancien Ministre, tout ça pour plaire à la grande distribution et au fric qu'il génère. Continuez à vous battre, nous sommes derrière vous.

Gil et Marie-Jo
Le 09/03/2011 à 22:34:44

La France importe, faute d'être autosuffisante, une grande partie de la production bio. Il serait donc avisé d'aider la filière bio. Monsieur Falco, il serait tant d'ouvrir les yeux sur le monde qui vous entoure.
Cette décisions, de plus, va complètement à l'encontre des promesses électorales qui avaient été faites.
Est-ce pour défifnitivement dégouter les citoyens qui ont encore envie de voter que vous prenez cette décision?

Chantal
Le 08/03/2011 à 11:03:59

Fils de paysans de la région lyonnaise, je soutiens toutes les initiatives qui permettent d'arrêter le massacre :

sacrifier les terres agricoles les plus fertiles au profits de projets parfois utiles, mais qui pourraient tout aussi bien se dérouler sur des terrains moins propices à la culture.

Donnons-nous les moyens de garantir cette protection en France et dans le monde, cela ne dépend que de nous.

Je porte un métier - la médiation - qui pourrait y contribuer largement, de manière non violente, par la promotion de méthodes de dialogue de qualité à même de permettre à l'ensemble des parties prenantes de se faire entendre et de co-construire, ensemble les meilleures solutions.

Jean-Luc Poitoux
Le 07/03/2011 à 19:09:03

Un camp action climat (CAC) du côté de Toulon (comme au Havre en 23010 et à Notre dames des Landes dans le passé) serait un bon moyen de fédérer les luttes environnementales et sociales dans la région.

wahl
Le 07/03/2011 à 10:36:52

C'est complétement abérant! lorsque la crise pétrolière aura gradement avancée et que les exportations de mondialisée de nourriture seront freiné, il sera encore une fois trop tard. Il est plus que primordiale de soutenir et favoriser l'agriculture paysanne de proximité. Une initiative qui doit être soutenu par les citoyens et relayé par les institutions. S'il n'y a pas de positionnement politique de la part des élus alors ce sera un échec. Il en va de l'intérêt de tous. Il faudrait peut être cesser de voir sur du court terme mais à élargir sur le long terme! Allons vers la transition ça sera peut être plus malin!!

risou
Le 04/03/2011 à 12:13:14

L'affaire est ancienne - depuis 2004 l'argumentaire d'opposition est bien motivé http://www.cuverville.org/article131.html   - mais un décret de fin janvier accélère les choses et certains soutiens s'affaissent.

Fais
Le 04/03/2011 à 09:16:23

C'est toujours la même chose, ils considèrent les terres fertiles comme de la surface. En PACA chaque année 3000 hectares de terres fertiles disparaissent. À cette allure là d'ici peu vous ne mangerez plus de légumes de proximité.
Il est temps de prévoir des outils législatifs pour protéger les terres, en attendant chacun peut faire quelque chose. le jour ou les opinions publiques se prononceront massivement pour la sauvegarde de nos terres, les politiques changeront de comportement.

Gerard Pla
Le 04/03/2011 à 08:45:23

Notre Dame des Landes ( le "futur" aéroport "écolo" au Nord de Nantes) et Olivades :
MEME COMBAT !!!
nous allons bien finir par nous faire entendre!
Bon courage!

catherine
Le 04/03/2011 à 00:26:04

Tout à fait d'accord avec les précédents commentaires, mais nous savons depuis longtemps que "les bonnes âmes" qui nous gouvernent ont le diable au corps du fric.
Il appartient à chaque citoyen aujourd'hui de défendre bec et ongles la vie qu'il exige pour lui et désire transmettre.
Les VUILLON restent...
Ceux qui nous pourissent la vie "DEGAGE"

Nelly Thienpondt
Le 03/03/2011 à 22:08:07

NOUS VIVONS DANS UNE ERE OU L'ON A DE CESE DE BOUSILLER TOUTES LES BONNES INITIATIVES.LES ROCADES,AUTOROUTES ET AUTRES LIGNES DE TRAM OU TRAIN PEUVENT TRES BIEN SE CONSTRUIRE DANS LE RESPECT DUTRAVAIL D'AUTRUI ET DE L'ENVIRONNEMENT ET PAS TOUJOURS DS UN OBJECTIF DE PROFIT IMMEDIAT.

K.BENAIOUN
Le 03/03/2011 à 19:51:52

Il me souvient de ce reportage sur une exploita tion agricole familiale qui a remis au goût du jour des méthodes d'antan,ne mettant en pratiqu e que des produits naturels et s'en remettant à Dame Nature quant à d'éventuelles récoltes prol ifiques et à la saveur de l'huile extraite...Là où le bât blesse,c'est qu'on voue au sacrifice de la Collectivité de si jolis écrins de campag ne;alors que les espaces réservés à l'automobil e individuelle se maintiennent;que l'urbanisati on des espaces naturels progressent sans cesse.

STOPPEUR
Le 03/03/2011 à 17:00:07

c'est tout comme à Strasbourg
400 ha des meilleures terres de france et d'Europe vont être sacrifiées sur l'autel de la route, des camions, des voitures :ceci contre l'avis même du rapporteur public qui a estimé que cette autoroute ne servira à presque rien si ce n'est ...... donner du travail au BTP , mais nous faire des transports publics efficaces et bien pensés le ferait tout aussi bien.

jeanne
Le 03/03/2011 à 16:51:42

Notre famille prend un tournant pour quitter les bureaux et retourner vers nos valeurs chères, cela non sans questions alors je félicite vraiment ce couple pour leur implication et les valeurs qu'ils transmettent dans leurs quotidien.

Bien dommage qu'ils subissent ces contraintes administratives.
Malheureusement les choix qu'ils ont fait, et pour lesquels ils se battent au quotidien, ne touchent pas les bonnes âmes de notre gouvernement qui se plait tant à aller chercher de bons légumes "bio" sur le marché en espérant, surtout, que ça ne soit pas au dépend de leur petit confort.

Je souhaite de tout coeur qu'il trouve une fin heureuse à cette histoire et qu'il puisse continuer à véhiculer cet esprit d'échange et de convivialité des AMAP, de l'agriculture paysanne et des trésors de la nature.

sev
Le 03/03/2011 à 14:00:13

Je suis atterrée par cette nouvelle. Je soutiens bien entendu Daniel et Denise pour toutes leurs magnifiques initiatives et pour toutes celles à venir. De l'autre bout de monde, je transfère cette pétition aux associations de mon réseau calédonien et métropolitain bien sûr. Bon courage. Julie

Julie D
Le 03/03/2011 à 09:33:58

Je souhaite du fond du cœur que la Lumière et l’Intelligence qui ont nourri depuis tant d’années Daniel et Denise Vuillon au travers de toutes les démarches et expériences remarquables qu’ils ont créé, puissent aujourd’hui avoir la force de démanteler la constante ingratitude et malice de nos politiques. Que face à la corruption et au pouvoir malsain puisse renaître à nouveau les valeurs morales et éthiques nécessaire à tout bon fonctionnement de société.
Je remercie mes parents pour leur exceptionnel savoirs faire, leur tolérance et leur immense bonté.
Edith Vuillon

Edith
Le 01/03/2011 à 19:20:35

Et pourquoi voulez-vous que le tram passe ailleurs que sur une bonne terre maraîchère où il sera impossible de cultiver des maïs OGM, par exemple, ou des tournesols mutés, ou du Colza OGM pour nécrocarburants?
Et puis d'abord, les amaps et leurs amapiens dérangent la tranquillité des empoisonneurs. La terre est trop peuplée, il faut bien tuer les gens d'une façon ou d'une autre, la mal bouffe pesticidée en est-une, à n'en pas douter!
Bon ne lâchez pas, on est tous avec vous, nous les bons légumes de l'Amap on adore, sans compter les liens sociaux qui vont avec. Ce qui manque, ce sont précisément les terres pour cultiver, alors qu'and il y en a, pourquoi les détruire, sinon par méchant calcul.

ya basta
Le 01/03/2011 à 18:37:22

Que ces mots et ma signature soient pour moi le moyen de m'indigner et de vous inviter à prendre position !
En ces heures où les citoyens demandent -par leurs actes- que le lien social se développe à nouveau, où l'Agriculture Vivrière de proximité est vitale pour nos sociétés, où les Paysans doivent enfin voir le fruit de leur travail valorisé à sa juste valeur, où les hommes et les femmes adhérent à ce que l'Agriculture soit respectueuse de l'Homme et de l'environnement.
Engagez-vous !
Il est nécessaire de s'engager afin de sauver ces terres nouricières et fertiles porteuses de Vie, de Sens et de Vérité.
Vive les Olivades !
Avec ma respectueuse admiration pour vos actions et pour les chemins que vous tracez.
Cyriaque

AGROSEMENS
Le 28/02/2011 à 20:57:22

Je suis maraîchère, par choix:en Amap obtimisant une méthode culturale alliant un tel Respect de la diversité, de l'environement et de l'humain ,qui m'a vraiment été enrichit lors des rencontres avec Daniel et Denise Vuillon.
Je suis de tout coeur dans leur combat pour la sauvegarde des Olivades.
Mes Amitiés et longue Vie à votre beau site.
Odile

Arum
Le 28/02/2011 à 19:54:27

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !