actualité écologie

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

OPÉRATION

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Ne laissez pas vos appareils en veille

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Journal des Bonnes Nouvelles

La Terre vue depuis l’espace

AG Cyberacteurs

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

victoire pour Gabriel Dufils

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les 10 jours verts Transacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : NON A LA CONSULTATION SUR LA CENTRALE AU GAZ DU PAYS DE BREST !

A l’occasion du lancement par l’État de la consultation sur les conditions générales de l’appel d’offres pour une centrale électrique à cycle combiné à gaz dans l’aire de Brest, le collectif GASPARE, les associations et membres qui le composent, s’érigent comme véritables « acteurs concernés » et réaffirment leur opposition à ce projet INUTILE, ABERRANT, COUTEUX et DANGEREUX !

Bilan de la cyberaction :

3372 participants

Présentation de la cyberaction :

Les membres du collectif dénoncent les contre-vérités, les informations déformées, les omissions coupables du texte de cette consultation, par exemple :

* Le pacte électrique breton a été signé par la Région le 14 décembre 2010 : FAUX ! Mr JY LE DRIAN ne l’a pas signé ce dit jour.

* La Bretagne ne produit que 8% de l’électricité qu’elle consomme : FAUX ! La région Bretagne du gaz et de l’électricité est une Bretagne à 5 départements. Cette « Bretagne des réseaux » produit quant à elle 34% de sa consommation.

* Le réseau de distribution de l’électricité est saturé en Bretagne : ET POUR CAUSE ! Le récent rapport Proriol (député UMP de Haute-Loire) dénonce le manque d’investissement dans l’entretien du réseau électrique, source de pertes en ligne…

* La centrale projetée a un très haut rendement énergétique (54%) : FAUX ! Ce rendement ne prend pas en compte les pertes en amont (approvisionnement lointain du gaz) et en aval (transport de l’électricité, rendement faible du chauffage électrique…) : quel gaspillage d’une ressource fossile qui ne nous appartient pas !

* L’Etat s’engage à acheter 1% de la production de cette centrale : BRAVO ! Et quid des 99% « placé librement sur le marché » ? Comment l’État peut-il lancer un appel d’offres public pour un équipement dont il n’utiliserait qu’une infime partie ?

* « La centrale devra être disponible 24H/24H » : IMPROBABLE ! Le risque de congestion du réseau gaz annoncé par GrDF implique des périodes croissantes de délestage de l’approvisionnement en gaz : 4 jours dans l’hiver 2011, 21 en 2013, puis 52 en 2015 si des dizaines de centrales de ce type sont construites en France,

En conclusion, ce projet va à l’encontre des engagements pris par ce même État en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre, d’augmentation de son efficacité énergétique, de développement des énergies renouvelables.
Il détourne l’attention de grandes réformes à mettre en œuvre sans plus attendre : isolation du bâti, abandon de cette « folie française » qu’est le chauffage électrique, recours massif aux énergies renouvelables…

en savoir plus
http://www.nonalacentrale.fr/  

Adresses pour télécharger la consultation :
http://www.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=22165  
http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Projet_de_conditions_de_l_AO.pdf  

La lettre qui a été envoyée :


Madame la Ministre, 



A l’occasion du lancement par l’Etat de la consultation sur les conditions générales de l’appel d’offres pour une centrale électrique à cycle combiné à gaz dans l’aire de Brest, j'apporte mon soutien au collectif GASPARE qui s’érige comme véritable « acteur concerné » et réaffirme son opposition à ce projet INUTILE, ABERRANT, COUTEUX et DANGEREUX !


Recevez, Madame la Ministre, mes salutations citoyennes attentives à vos décisions

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

10 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Vous aurez bien sûr corrigé pour lire 17,3% d'hydraulique.

Quelques "fôtes" dûes à une non relecture...

Merci d'être indulgents.

Cousteau29
Le 20/04/2011 à 19:34:21

@ Gilbert:

Primo ce ne sera pas une centrale de type co-génération mais une CCG dont le reendement n'excède pas 54%.

En ce cas il serait plus logique de promouvoir le chauffage au gaz qui lui avoisine les 100% car c'est de cela qu'il s'agit: C'est le chauffage qui serait, d'après les pormoteurs du projet, la source du soi-disant "black-out".

Secundo: La vraie raison est que depuis la libéralisation de l'énergie (loi NOME) les opérateurs se ruent dans la brèche pour se partager le gâteau de la production électrique.

Tertio: Brandir la menace "imminente" d'un crash nucléaire est très exagéré... Il est sûr que nous ne pouvons pas se passer du nucléaire brutalement, mais que font nos voisins? L' Espagne par exemple (d'après un article du Télégramme:
- 21% éolien
- 173% hydraulique
- 2,6% solaire (curieux pour un pays comme l'Espagne)
- 19% nucléaire
- 13% fossile

En France :
- 75% de nucléaire et le reste en fossile. Les EnR sont encore en proportion négligeable.

Tout n'est qu'une question dee volonté politique et surtout une question de profits.

Cordialement.

Cousteau29
Le 20/04/2011 à 19:25:25

Bonjour,

Dans la perspective d'une sortie immédiate du nucléaire, les solutions transitoires telles que les centrales à gaz, lorsqu'elles sont à co-génération, ont un rendement de 90% et sont facilement et rapidement construites. Elles devront, comme l'éolien industriel, faire partie, dans un premier temps, du mix énergétique puisque notre réseau de distribution est très centralisé.
Par ailleurs, le gaz est une énergie fossile, il est vrai, mais dont le pic est postérieur à celui du pétrole et c'est, certes, une ressource qui ne nous appartient pas, mais quid de l'uranium au Niger, du charbon, et de l'électricité qu'on importe en cas de forte demande ?
Aucune comparaison n'est possible entre une pollution des GES, transitoire, et une catastrophe nucléaire imminente.
Voilà pourquoi je ne signerai pas cette pétition.

Gilbert Tallent
Le 19/04/2011 à 17:56:46

Voyez sur SITE ou YOUTUBE (centrale au gaz MONCHY AU BOIS)c'est le mème combat,vous verrez les actions, rapprochez vous de leurs associations à plusieurs on est plus fort!!!
Ras le bol de ces politiciens et élus qui au nom du FRIC saccagent nos campagnes au détriment de la santé de la population!!!!Ce gouvernement est entrain de détruire et vendre la FRANCE aux multinationales (assurances,armements, labo,pesticides etc...promesses non tenus (GRENELLE ENVIRONNEMENT bafoué, refus des énergies renouvelables?? Avenir sombre pour les générations futures!!!!!

dakalija
Le 19/04/2011 à 17:47:29

Je suis contre l'installation de cette centrale à gaz, qui à mon sens va nous couter beaucoup plus d'argent que de services.
Côté rentabilité tout est fait pour que cela rapporte de l'argent aux investisseurs et actionnaires et pour les particuliers cela occasionnerait de grosses nuisances, de très gros risques pour la santé, sans compter les coûts de mises aux normes de nos maisons dûs au classement de la zone en Site SEVESO.

brennig
Le 17/04/2011 à 11:54:57

Quelle aberration!!! à l'heure où l'ETAT nous incite à faire des gestes écolo, lui par contre veut nous imposer une centrale à gaz, polluante et coûteuse!!! La Bretagne et en particulier le Finistère doit se concentrer sur les énergies renouvelables et respecter ainsi le Grenelle de l'environnement

airpur
Le 16/04/2011 à 17:13:32

COMME D'HABITUDE LES LOBBYS ET L'ETAT MENTENT EFFRONTEMENT ET BAFOUENT L'OPINION PUBLIQUE.
"Y'EN A VRAIMENT MARRE DE TOUS CES PROFITEURS!"
IL N'Y A QUE LEUR SALE FRIC QUI COMPTE LE FACTEUR HUMAIN EST OCCULTE.

KATHERINE
Le 15/04/2011 à 19:16:29

C'est remarquable, cette attitude du gouvernement : 1) il fait une pub d'enfer pour les Grenelle de l'Environnement pour 2) ensuite enterrer les aides aux énergies renouvelables et sortir du chapeau toutes les raisons de mettre en place des projets aussi coûteux que dangereux : cette centrale, l'extraction des gaz de schistes (heureusement mise en veilleuse par la levée de boucliers des internautes)... A quand le prochain scandale environnemental ?

Foxinette
Le 15/04/2011 à 16:44:47

La consommation d'électricité est tellement e
ndémique,en France,que quiconque veut se lanc
er en production, le fait de manière empiriqu
e,anarchique:si ça marche,c'est banco!Jamais on ne parle de planter de forêts(mais pas qu
e de douglas,de sapins ou de peupliers...)pr
faire du bois de chauffage(comme avec des pe
tits chênes ou des déchets de coupe);de coup
ler des décharges d'ordures ménagères avec d
es incinérateurs pour brûler le méthane...

stoppeur 69
Le 15/04/2011 à 15:23:46

Bretagne , péninsule électrique ? Ou de l'incohérence du concept électronucléaire/chauffage électrique.



C'est devenu d'une routine déconcertante, cette perpétuelle rengaine au déficit électro-nucléaire-civil breton (à défaut, le nucléaire militaire, la région serait plutôt en sur capacité! en tous les cas mieux doté que le Morvan , hé ) , par contre jamais il n'est fait référence simultanément aux 80% de production de cochons français , sis dans la Bretagne nucléo-déficiente ! Pourtant ne dit on pas : "au jambon de Paris" ?

la suite sur le blog Médiapart

http://blogs.mediapart.fr/blog/patrig-k/241210/energie-jy-le-drian-met-en-jeu-l-avenir-energetique-de-la-bretagne-la-roul  

Patrig K
Le 15/04/2011 à 11:03:10

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !