actualité écologie

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

22 V'là les acteurs des transitions

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

météo

Journal des Bonnes Nouvelles

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Ne laissez pas vos appareils en veille

Les amis des 150

SPAM etc...

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Consultation publique sur les prélèvements de Galliformes de Montagne dans les Hautes-Alpes

Mise en ligne du 18/03/2022 au 27/03/2022

La préfecture des Hautes-Alpes met à la consultation publique son projet d’arrêté préfectoral relançant la chasse des galliformes de montagne pour la campagne de chasse 2022/2023.

Bilan de la cyberaction :

1348 participants

cobsultation terminée

Présentation de la cyberaction :

Le Tétras lyre et le Lagopède alpin sont deux espèces patrimoniales des Alpes et sont classées respectivement ‘’vulnérable ‘’ et ‘’en danger’’ sur la liste rouge de l’Union internationale de conservation de la nature (UICN) des oiseaux menacés en 2020 en Provence Alpes Côte d’Azur. Pourtant, ce projet d’arrêté ouvre la possibilité d’autoriser à nouveau la chasse de ces deux espèces en septembre 2022.

Le plan de gestion cynégétique Galliformes de montagne qui est proposé entérine le désencadrement des prélèvements maximum autorisés par la chasse et confie à l’Observatoire des Galliformes, organisme sous le contrôle des Fédérations départementales des chasseurs, le soin de fixer les quotas de chasse, ce qui est intolérable.

Le Lagopède alpin est une espèce qui voit son aire de distribution menacée par le réchauffement climatique en France et cette aire se rétrécira inéluctablement dans les années à venir, ce qui a déjà commencé sur certains massifs. Dans ces conditions, il est impensable d’envisager de le chasser.

Comment l’Etat peut-il envisager d’autoriser la chasse de deux espèces en déclin dans les départements alpins où il subsiste des tétras et des lagopèdes, comme si les chasseurs devaient pouvoir les abattre jusqu’au dernier.

Les chasseurs, qui se qualifient à l’envi de gestionnaires, devraient refuser cette chasse. Pourtant, nombreux sont ceux qui attendent chaque année ce cadeau des services de l’Etat, renouvelé en dépit des précédentes décisions de justice et alors même que les Préfets peuvent interdire localement la chasse de ces espèces afin de favoriser leur protection et la reconstitution des populations (article R424-1 du code de l’environnement). Cela garantit aux chasseurs de pouvoir tuer quelques oiseaux avant une éventuelle suspension et d’en faire des trophées.

2 solutions
Consultation en ligne sur le site de la Préfecture
http://enqueteur.hautes-alpes.equipement-agriculture.gouv.fr/index.php/963117?lang=fr  

ou la cyberaction ci-dessous dont vous pouvez modifier le texte comme à chaque fois.

Megève : la fédération des chasseurs chargée de recenser et protéger le tétras-lyre
https://www.ledauphine.com/environnement/2022/03/12/megeve-la-federation-des-chasseurs-chargee-de-recenser-et-proteger-le-tetras-lyre  

Tétras-Lyres et lagopèdes dans les Alpes du Nord : ils ne seront pas chassés, cette année
En cause, le manque de poussins, qui n’ont pas survécu aux intempéries cet été.
https://www.ledauphine.com/environnement/2021/09/17/tetras-lyres-et-lagopedes-dans-les-alpes-du-nord-ils-ne-seront-pas-chasses-cette-annee  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur,
Tétras-Lyres et lagopèdes deux espèces patrimoniales des Alpes sont classées respectivement ‘’vulnérable ‘’ et ‘’en danger’’ sur la liste rouge de l’Union internationale de conservation de la nature (UICN) et votre arrêté donne le soin aux chasseurs de fixer les quotas de chasse, c'est intolérable.
Je vous demande de donner un avis défavorable pour le plan de gestion cynégétique des galliformes de montagne et d'interdire localement la chasse de ces espèces afin de favoriser leur protection et la reconstitution des populations (article R424-1 du code de l’environnement)

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

4 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Les Hautes Alpes sont un lieu où on a tendance à faire la gueguerre aux volatiles qui sont en danger de disparition.
Le tétras et le lagopède vivent dans ces montagnes depuis
belle lurette. Vous savez tous, régulateurs traditionnels
et sommités préfectorales qu'avec les chaleurs qui
vont nous tomber dessus, ces oiseaux vont mourir alors qu'il sont déjà en voie d'extinction. Vous vous en prenez à tous les animaux: les poilus et les plumus.
Seuls les savants ornithologues doivent s'occuper des statistiques,
ils ont fait des études scientifiques avant JM Blanquer.
Si l'on veut manger dans votre région des volailles rôties,
je vous recommande Loué et Le Gaulois. Oubliez tétras et lagopèdes qui veulent finir leur vie tranquille sans explosions et pétarades.
Vive les Hautes Alpes avec bouquetins, tétras, lagopèdes et tous les autres.
Aïchat Nussy

colette Nusbaum Vallet
Le 23/03/2022 à 18:41:00

extraordinaire l'entêtement des chasseurs ! tout le monde sait que les lagopèdes (galliformes de montagne et landes)sont en danger, toutes les associations de protection des oiseaux,les décideurs européens, tout le monde le sait.... sauf les chasseurs ! soutenus par notre gouvernement, leur aveuglement est sans borne; hélas pour la nature sauvage !

maripachats
Le 21/03/2022 à 08:41:28

Sensibles au dérangement, menacés par la diminution de leur habitat et les bouleversements climatiques, les galliformes de montagne sont assurément des espèces en danger. Continuer à les chasser est juste criminel ! Un acte qui sort de l'entendement pour quiconque est normalement constitué. J'en arrive à me dire qu'en rapportant les dix commandements, Moïse-Charlton Heston a dû oublier ces quelques tablettes sur le Mont Sinaï :
- Tu ne tueras point pour le plaisir et sans nécessité, au risque de tomber dans la cruauté.
- Tu ne tueras point les animaux et végétaux appartenant à des espèces menacées, au risque de porter atteinte à la diversité de la vie.
- Tu ne tueras point ce qu'il y a de beau en toi : ton intelligence et ta bonté, au risque de devenir un imbécile porteur de fusil borné et sanguinaire.
Vivement qu'on les retrouve, ces tablettes !...

Frawald
Le 19/03/2022 à 08:32:13

Tiens, c'est "chez moi". Si vous êtes sensibles à la biodiversité, à l'extinction des espèces,signez svp. Chaque année dans notre "petit" département, c'est un combat continuel entre défenseur de la nature, les chasseurs et la girouette représentante de l'État qui change d'avis, au gré du vent et des nominations. Ç'est vraiment fatiguant cette guéguerre inutile.

Alain Luyten
Le 18/03/2022 à 19:38:40

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !