actualité écologie

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Ne laissez pas vos appareils en veille

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

La Terre vue depuis l’espace

victoire pour Gabriel Dufils

Rando Plogoff dimanche 25 aout

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Journal des Bonnes Nouvelles

Les 10 jours verts Transacteurs

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Le Botswana assoiffe une tribu pour la chasser de ses terres

Au cours de deux vagues d’expulsions en 1997 et 2002, le gouvernement du Botswana a chassé tous les Bushmen de leur territoire ancestral et les a parqués dans de lointains camps de relocalisation. Pour les empêcher de retourner dans leur réserve, le gouvernement a condamné le puits qui représentait la principale source d’eau des Bushmen.

Bilan de la cyberaction :

6749 participants

Victoire pour les Bushmen du Kalahari : un tribunal leur rend le droit à l'eau

La Cour d’appel botswanaise s’est prononcée contre un jugement de la Haute Cour qui interdisait aux Bushmen l’accès à l’eau sur leurs terres ancestrales. Nous espérons que le gouvernement respectera ce verdict et qu’il les autorisera à rouvrir leur puits.

Cette victoire qui n’aurait pu être remportée sans le soutien de milliers de sympathisants au Botswana et dans le monde entier, marque une étape importante dans la reconnaissance des droits des peuples indigènes.

Les Bushmen nous ont chargés de remercier sincèrement tous ceux qui ont participé à leur lutte pour retrouver l’accès à l’eau.

A l’annonce de cette décision tant espérée, un porte-parole bushman a déclaré : ‘Nous sommes très heureux que nos droits soient enfin reconnus. Cela fait si longtemps que nous attendons ce moment. Comme tout être humain, nous avons besoin d’eau pour vivre. Nous avons aussi besoin de notre terre. Nous prions pour que le gouvernement nous traite désormais avec le respect qu’il nous doit’.

Malgré ce grand pas en avant en faveur des Bushmen, leurs problèmes sont loin d’être tous résolus. Le gouvernement a récemment donné son feu vert à la compagnie diamantifère Gem Diamonds pour exploiter un gisement d’un potentiel de 3 milliards de dollars dans l’une des communautés bushmen.

Survival
en savoir plus sur le verdict

Présentation de la cyberaction :

Ce puits se trouve à l’intérieur de la Réserve, dans la communauté bushman de Mothomelo. Avant les expulsions, un camion-citerne envoyé par le gouvernement faisait une fois par mois la navette entre le puits et l’ensemble des communautés bushmen de la réserve. Bien que les Bushmen soient réputés pour leurs techniques de stockage de l’eau de pluie, ce puits était essentiel à leur survie pendant la saison sèche.

Le 21 juillet 2010, la Haute Cour botswanaise délibérait sur le sort de la tribu indigène des Bushmen du Kalahari, suite à une audience tenue le 9 juin dernier. Sonnant comme un couperet, le verdict du juge a finalement interdit l'accès des Bushmen au puits d'eau situé sur leur territoire, dans la réserve du Kalahari central, considéré comme l'une des régions les plus arides du monde. Plus grave encore, leur est également proscrit tout forage d'un nouveau puits. La justice semble donc avoir pris parti pour le gouvernement botswanais, lequel n'avait pas hésité à sceller le puits des Bushmen en 2002, les expulsant de leur territoire par la même occasion.

En 2006, la Haute Cour avait pourtant décrété que l'expulsion des Bushmen par les autorités était « illégale et anticonstitutionnelle », autorisant ainsi des centaines de Bushmen à revenir sur leurs terres, avec le libre droit de pratiquer cueillette et chasse au sein de la réserve. Malgré ce verdict, le gouvernement s'obstina à interdire aux Bushmen le rétablissement de leur puits, les contraignant à parcourir une distance de 480 km aller-retour pour s'approvisionner en eau, à l'extérieur de la réserve. Illustrant l'acharnement du gouvernement, des gardes forestiers interdirent à des Bushmen d'apporter de l'eau à leurs familles dans la réserve du Kalahari central, prétextant qu'ils n'étaient désormais plus autorisés à utiliser des ânes pour transporter l'eau. Dans la mesure où les Bushmen ne disposent pas de véhicules motorisés, cela équivaut purement et simplement à leur ôter tout moyen de transport. Victime de cette pénurie d'eau, Xoroxloo Duxee, un Bushman, mourut de déshydratation en 2005.

Or, comble de l'ignominie, pendant ce temps, l'entreprise Wilderness Safaris ouvrait un lodge de luxe, avec bar et piscine sur le territoire bushman. Parallèlement, avec l'appui financier de la fondation Tiffany & Co, le gouvernement fit forer de nouveaux puits au sein de la réserve.

Contredisant l'avancée réalisée en 2006, cette nouvelle décision de la Haute Cour laisse transparaître les intérêts du gouvernement botswanais, ainsi que son souhait réaffirmé de chasser les Bushmen, sans pour autant s'attirer les foudres de la communauté et du droit internationaux. Partageant l'indignation générale, Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré : « Depuis ces dix dernières années, le Botswana est devenu l'un des endroits du monde les plus hostiles envers les peuples indigènes. Si les Bushmen ne peuvent avoir accès à l'eau sur leurs propres terres alors que les touristes, la faune sauvage et les mines de diamants peuvent s'approvisionner librement, alors il faut demander aux étrangers s'ils veulent réellement soutenir ce régime en se rendant dans ce pays et chez les bijoutiers ». Le gouvernement serait effectivement sur le point d'attribuer une licence d'exploitation diamantifère sur le territoire bushman, laquelle nécessitera le forage de nouveaux puits.


Une telle pratique inacceptable surtout au moment où après plus de quinze ans de débats, l'Assemblée générale de l'ONU a adopté une résolution par laquelle elle fait de l'accès à l'eau potable l'un des droits de l'Homme.
http://www.maxisciences.com/eau-potable/acces-a-l-039-eau-potable-un-droit-humain-reconnu-par-l-039-onu_art8573.html  

Merci de votre participation à cette cyber @ction

Alain Uguen, pour l’Association Cyber @cteurs .

La lettre qui a été envoyée :


H.E. President Ian Khama

Office of the President

Private Bag 001

Gaborone
 Botswana

aux bons soins de son ambassadeur dans l'Union Européenne

Monsieur le Président

Je tiens, par la présente, à protester contre la nouvelle décision de la Haute Cour du 21 juillet 2010 qui laisse transparaître les intérêts du gouvernement botswanais, ainsi que son souhait réaffirmé de chasser les Bushmen, en les privant de tout accès à l'eau sur leurs propres terres alors que les touristes, la faune sauvage et les mines de diamants peuvent s'approvisionner librement.

En 2006, la Haute Cour avait pourtant décrété que l'expulsion des Bushmen par les autorités était « illégale et anticonstitutionnelle », autorisant ainsi des centaines de Bushmen à revenir sur leurs terres, avec le libre droit de pratiquer cueillette et chasse au sein de la réserve.

Une telle décision est en contradiction avec la décision de l'ONU de reconnaitre le droit à l'eau comme un droit humain fondamental.

Croyez Monsieur le Président que je mettrai toute mon énergie pour dissuader toute personne
respectueuse des droits de l'être humain de se rendre dans votre pays tant que cette pratique in-soutenable perdurera.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

19 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 


In fine, à qui profite la rapine du diamant? Voilà les vrais coupables, ceux qui tuent ce peuple !
Mais il n'y a pas que les malheureux Bushmen. Les européens eux-mêmes, sont aussi victimes du même esprit marchand. Leur nourriture, leurs distractions, leur instruction... équivaut à les priver d'une eau tout aussi essentielle. De même pour tous les autres peuples. Jusqu'au naufrage général...

luc
Le 04/10/2010 à 19:49:08

je partage l'indignation des commentateurs et en particulier celle de Geneviève ; je pose la meme question : à quand une action pour les Palestiniend ?

chloëlée
Le 14/09/2010 à 15:52:32

Les horreurs perpétrées par les hommes ne m'étonnent plus et dire que l'homme est un loup pour l'homme est bien en-dessous de la vérité. Un loup ne se conduit pas ainsi. Aussi, je plains ceux qui ont prononcé ce jugement indigne mais conforme à l'inhumanité des maîtres de ce monde. C'est le contraire qui me surprendrait. Un homme affamé n'a pas d'oreille dit-on ... mais un homme repu n'en a plus ...
M. Ribeiro

Ribeiro
Le 24/08/2010 à 08:33:26

Ce qui se passe là est tragique et inhumain.
Il se passe la même chose en Palestine où l'Etat israélien, non seulement occupe la Cisjordanie mais viole continuellement la Convention de Genève qui oblige l'occupant a permettre au peuple occupé de vivre, de travailler,etc. Dans la vallée du Jourdain, entre autre, les villages palestiniens sont privés d'eau alors que la colonie qui peut se trouver à 200 m du village, vit dans une palmeraie avec piscine ! Leurs puits -car ces villages sont généralement construit sur une nappe phréatique- sont assèchés car les puits des colons sont beaucoup plus profonds et ils n'ont pas le droit de creuser un puit (l'armée fait irruption à tout moment pour le vérifier). Après être passée dans plusieurs villages, j'en ai pleuré et pense que si les Israéliens avaient un peu d'humanité, ils tueraient les villageois rapidement plutôt que de les faire mourir à petit feu de soif et de faim.
A quand une cyberaction pour les Palestiniens ?

Geneviève
Le 09/08/2010 à 12:14:58

tout homme, femme et enfant, a le droit à l'eau, plus d'eau plus de vies, c'est un crime contre l'humanité, les enfants, n'ont rien demandé de vos conflis idiots, ils sont innocents, quelle que soit la couleur de peau, la croyance, l'origine, nous sommes tous fait de chaire, d'os et de sang, nous avons tous le droit à une vie normale, toute dictature, telle qu'elle soit, doit être rejetée, quel que soit le pays.
Sandrine DUHAZE

la romancière
Le 07/08/2010 à 14:47:24

Maudits diamants! Jusqu'où ira-t-on dans le cynisme?
Le peuple des Bushmen vaut bien plus que tous les diamants
de la terre. Il est un véritable trésor pour l'humanité. Il fait
partie de cette richesse humaine dont on a le plus besoin au
moment même où elle devient de plus en plus rare. C'est
un crime. Ce tourisme de l'argent, cet appât du luxe des objets au détriment de la vie de ces êtres humains qui, eux, portent vraiment toute la vérité et la noblesse de cet adjectif... Je ne comprends pas.

pascaluce
Le 05/08/2010 à 16:53:53

je ne réponds pas souvent à vos commentaires
car je suis engagé déjà dans plusieurs associations humanitaires. Je suis très motivé, pour un mouvement humain qui lutte pour le respect,et la dignité de tous les hommes dans le monde. Les hommes des pays occidentaux s'en foutent de se qui se passe ailleurs que dans leur pays. Ils sont individualistes et égoïstes. Mon mouvement s'appelle " les pélerins d'Arès"*. Nous essayont de conscientiser et de responsabiliser les hommes des pays occidentaux, face aux tragédies de ce monde. Oui bravo pour vos actions. Mon mouvement pour l'instant parait peut-être utopiste mais avec de la patience nous arriveront.
www.freesoulblog.net"..  

un anonyme
Le 04/08/2010 à 11:05:40

Les multinationales s'approprient le vivant, les terres, les ressources minières.
L'argent n'a ni odeur ni conscience, ailleurs
comme en France ou l'on vote des lois iniques sur l'eau, sur le purin d'ortie, avec amende et peine de prison, sous le prétexte fallacieux de protéger le consommateur.On laisse exterminer sous la torture les Tibétains, la chine est puissante, mais les Bushmen on peut les sauver! Vive la France ou ce qu'il en reste.

Marc DESHORS
Le 03/08/2010 à 23:02:21

une honte, quand on parle de l'eau de ses catastrophes, de canicule chez nous. Qu'un état se fiche de sa population indigènes alors qu'ils demandent rien, ne polluent pas , ne coutent rien, respectent la terre, la vie, l'eau la nature, et on leur enlève le principal. Les mettre dans des bidons villes pour les affamer etc... cela s'appelle quoi? les empecher d'être ce qu'ils sont des humains. Leur faire parcourir 480 kms comme du bétail. J'ai peur de ce monde qui oublie l'humanité et la nature de l'homme. Même si nous sommes petits avec nos signatures les gouttes d'eau font parfois de grandes rivières. Je crois en notre volonté d'agir. Alors je signe et je suis active.

alouette
Le 03/08/2010 à 20:51:00

bravo pour vos actions je suis une inconditionnelle il y a tant d'oppression au nom de religion de politique ou/et de fric j'aimerais savoir comment vous pensez attirer l'attention d'éventuels touristes afin de les sensibiliser à cette tragédie et éventuellement obtenir qu'ils annulent leurs projets de voyage? de même pour l'exploitation des mines diamantaires!!! potant à plusieurs reprises les médias ont sonné la sonnette d'alarme sur l'exploitation scandaleuse des populations autochtones et les mafias qui les entourent: au plaisir de briller avec ces diamants!!!essayons tout simplement de briller en agissant pour le respect de tout genre humain ce qui entrainera inévitablement le respect de l'environnement

françoise
Le 03/08/2010 à 20:04:46

J'aimerais savoir si l'écrivain britannique,Alexander McCall Smith est au courant de ces exactions,lui qui est membre du Comité international de bioéthique à l'UNESCO?En effet,il a vécu quelques années au Botswana où il a contribué à l'organisation de la première école de droit et rédigé le Code pénal.Il est internationalement connu pour avoir créé le personnage de Mma Precious Ramotswe,première femme détective du Botswana, qui compte 9 volumes traduits en français.Il vit actuelle ment à Edimbourg et exerce les fonctions de professeur de droit appliqué à la médecine.J'aimerais avoir une réponse. Merci à l'avance.

Claudine
Le 03/08/2010 à 17:03:05

Il y a vraiment des gens de plus en plus pourris sur notre planète!
Le pire, c'est que nombre d'entre eux vont faire acte de présence dans des lieux de culte, pour donner l'impression d'être de bons croyants!
On en vient à se demander si le comportement normal d'un individu n'est pas de piller, voler, violer ....

LaoZi
Le 03/08/2010 à 16:58:32

Quand on pense qu'il y a quelques années les Bushmen étaient les héros des films "les dieux sont tombés sur la tête", on sait maintenant que ce sont les hommes dits civilisés et leur adoration du dieu fric qui sont tombés sur la tête.
On les parquent dans des réserves, à quand les couvertures contaminés?

Woodman
Le 03/08/2010 à 15:48:21

Pas étonnant, une fois de plus il y a du fric à se faire !

Bapiboum
Le 03/08/2010 à 15:23:51

toujours le pot de terre contre le pot de fer. et toujours la même injustice contre des personnes qui n'ont jamais fait que vouloir vivre en paix, et surtout qui n'ont pas la soif de l'argent qui corrompt tout.

mamie en colère
Le 03/08/2010 à 14:46:59

C'est ignoble de tenter ni plus ni moins que de supprimer le peu qui nous reste de la culture de nos ancêtres et des gens, qui, c'est infiniment rare, ne sont ni agressifs ni pollueurs !!!

daniele
Le 03/08/2010 à 14:46:24

le "concentrationisme" est là, le génocide pas loin… La culture immense et profonde de ce peuple n'est donc rien aux yeux des dirigeants de ce pays ? Et la justice n'est donc pas séparée de l'état ? Je souhaite des millions de signatures pour cette pétition et la honte - à défaut de condamnation en justice (ben voyons…) pour les instigateurs de cette politique infâme.

anedon
Le 03/08/2010 à 14:02:09

des descendants de hitler et goering probablement associés à une (des) mafia(s) locale(s) ou plus !!!!!!!!!

argaunotes
Le 03/08/2010 à 12:57:32

Quand l'eau cessera de couler à flots, gagnera-t-elle enfin, aux yeus des pauvres amasseurs de bouts de papiers, la valeur universelle et inconditionnelle de source de vie ?

un anonyme
Le 03/08/2010 à 11:56:25

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !