actualité écologie

OPÉRATION

La Terre vue depuis l’espace

AG Cyberacteurs

victoire pour Gabriel Dufils

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Ne laissez pas vos appareils en veille

Les 10 jours verts Transacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Haïti manifeste contre le séisme Monsanto

Le vendredi 4 juin, entre 8 et 12 000 paysans haïtiens se sont réunis à Hinche au centre du pays pour protester contre le gouvernement haïtien à qui ils reprochent de distribuer des semences hybrides de la firme multinationale Monsanto.

Bilan de la cyberaction :

9052 participants

Présentation de la cyberaction :

L'introduction de semences hybrides entrainera une dépendance accrue des paysans vis à vis de Monsanto, puisque les semences hybrides produisent des grains qui ne sont pas réutilisables. Les semences doivent donc être rachetées tous les ans aux firmes semencières en l’occurrence Monsanto. De plus, les paysans devront y associer des engrais de synthèse et des pesticides. Ce don constitue donc une opération commerciale juteuse pour Monsanto qui aurait un retour sur investissement rapide grâce à ces ventes.

Jean Baptiste Chavannes, coordinateur de du mouvement Paysan Papay (MPP) souligne les menaces pour la biodiversité et les semences locales qui pourraient être amenées à disparaitre du fait de l’introduction de semences hybrides. Le don de Monsanto est « une attaque contre l’agriculture paysanne, contre les fermiers, contre la biodiversité, contre les semences locales, contre ce qui reste de notre environnement en Haïti […] Nous devons nous battre pour nos semences locales »

« Les Etats Unis doivent nous aider à produire, mais pas en nous donnant de la nourriture et des semences. En faisant cela, ils sont en train de ruiner nos chances d’être autosuffisants » conclut Jonas Duronzil, paysan haïtien travaillant au sein de la coopérative paysanne de la région des Verettes.

Nous vous proposons de faire connaître notre soutien aux agriculteurs haitiens

Alain Uguen
Association Cyber @cteurs
Nadège Le Mabec
Combat Monsanto
 www.combat-monsanto.org.  

Haïti manifeste contre le séisme Monsanto
http://www.combat-monsanto.org/spip.php?article651&var_mode=calcul  

Dans le cadre du programme Winner, une initiative de l’agence publique américaine d’aide au développement USAID, Monsanto a déclaré donner 475 tonnes de semences hybrides de mais et de légumes à Haïti. Le ministère de l’agriculture haïtien a accepté ce « cadeau ». Au moins 130 tonnes de semences hybrides ont déjà débarquées sur l’île. [1]

Les semences hybrides sont des semences obtenues par croisements en vue d’augmenter les rendements, l ’utilisation d’engrais de synthèse et de pesticides y est associée. Ces semences hybrides produisent des grains qui ne sont pas réutilisables car cette semence de seconde génération a perdu ses caractéristiques Les semences doivent donc être rachetées tous les ans aux firmes semencières en l’occurrence Monsanto. Ce don constitue donc une opération commerciale juteuse pour Monsanto qui aurait un retour sur investissement rapide grâce à ces ventes.

Voila l’une des raisons pour lesquelles, les paysans haïtiens dénoncent vivement ce « don » comme étant un nouveau séisme pour le pays. Cette crainte est aussi relayée par des organisations paysannes ou environnementales à travers le monde.

Les paysans alertent sur les conséquences

Jean Baptiste Chavannes, coordinateur de du mouvement Paysan Papay (MPP) souligne les menaces pour la biodiversité et les semences locales qui pourraient être amenées à disparaitre du fait de l’introduction de semences hybrides. Le don de Monsanto est « une attaque contre l’agriculture paysanne, contre les fermiers, contre la biodiversité, contre les semences locales, contre ce qui reste de notre environnement en Haïti […] Nous devons nous battre pour nos semences locales »

Cela conduirait indéniablement à une dépendance accrue des paysans haïtiens vis-à-vis de Monsanto. Selon Chavannes "Le gouvernement haïtien utilise le séisme pour vendre le pays aux multinationales".

Un « Cheval de Troie » ? [2]

Dans un premier temps l’offre de Monsanto au ministère de l’agriculture haïtien était un don de semences OGM. Haïti n’a aucune loi réglementant leur utilisation, par conséquent le ministère de l’agriculture a décliné cette offre.

Néanmoins, l’absence de loi encadrant la culture d’OGM n’a pas toujours été un obstacle pour Monsanto à l’introduction de ses OGM. La Via Campesina au Brésil nous rappelle que dans les années 90, Monsanto a initié un marché de contrebande de semences et ainsi introduit clandestinement des semences OGM au Brésil [3] . Autre pays d’Amérique Latine, la Paraguay a connu le même sort, ces deux pays sont aujourd’hui respectivement 2ème et 7ème producteur d’OGM au monde [4] .

On peut donc légitimement craindre au vue de l’historique de Monsanto que ce « don » constitue une étape vers l’introduction future d’organismes génétiquement modifiés.

Des solutions existent

Au cours de cette journée, les manifestants vêtus de chemises rouges et des chapeaux de paille ont dénoncé l’action de leur gouvernement et de la firme Monsanto à coups de « A bas Monsanto » ou encore « A bas Préval » chef de l’actuel gouvernement haïtien. Au terme de leur marche et pour témoigner de leur opposition et de leur refus du cadeau empoisonné de Monsanto, ils ont brulé des graines de mais hybrides de Monsanto.

Pour voir des photos de la manifestation.
http://www.viacampesina.org/en/index.php?option=com_content&view=frontpage&Itemid=1  

Les manifestants ont aussi symboliquement semé des grains de mais créoles pour témoigner de leur attachement aux semences locales véritable clé de voute de la souveraineté alimentaire du pays. Il y a moins de 30 ans, Haïti produisait 81% de sa nourriture et exportait même les surplus de riz. Les paysans haïtiens savent ce qu’ils doivent faire pour restaurer la souveraineté alimentaire du pays. Haïti doit pouvoir « définir ses propres politiques agricoles. Ces politiques doivent développer une agriculture vivrière pour nourrir les familles puis les marchés locaux, cultivant des produits sains dans le respect de l’environnement » selon Chavannes.

« Les Etats Unis doivent nous aider à produire, mais pas en nous donnant de la nourriture et des semences. En faisant cela, ils sont en train de ruiner nos chances d’être autosuffisants » conclut Jonas Duronzil, paysan haïtien travaillant au sein de la coopérative paysanne de la région des Verettes.

Pour plus d’infos
Consultez le site de la Vía campesina
http://www.viacampesina.org/fr/  

Source : Combat Monsanto, le 7 juin 2010
--
[1] Thalles Gomes, « Haiti : Monsanto et le programme Winner »
http://www.combat-monsanto.org/spip.php?article642&var_recherche=haiti  

[2] Jérôme Brisson, Le futur agricole d’Haiti selon l’américain Monsanto », Rue 89
http://www.combat-monsanto.org/spip.php?article646&var_mode=calcul  

[3] http://www.viacampesina.org/sp/index.php?option=com_content&view=article&id=1027:haiti-marcha-contra-monsanto-y-por-la-soberania-alimentaria&catid=47:no-a-las-transnacionales&Itemid=80  

[4] Lire aussi « L’introduction clandestine des OGM au Brésil et au Paraguay », http://www.combat-monsanto.org/spip.php?article36&var_recherche=paraguay  

la réponse de Monsanto
http://www.monsanto.fr/actualites/2010/detail_actualite78.asp  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur l'Ambassadeur des Etats Unis en France
Monsieur l'Ambassadeur d'Haïti en France
copie à Monsanto France

Par la présente, je tiens à m'associer à la protestation des agriculteurs Haïtiens contre les dons de semences par la firme Monsanto qui affirme sur son site que l'opération est financée par le Ministère de l’Agriculture des Etats-Unis.

« Les Etats Unis doivent nous aider à produire, mais pas en nous donnant de la nourriture et des semences. En faisant cela, ils sont en train de ruiner nos chances d’être autosuffisants » conclut Jonas Duronzil, paysan haïtien travaillant au sein de la coopérative paysanne de la région des Verettes.

Veuillez agréer, Monsieur l'Ambassadeur, l'expression de mes salutations distinguées.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

28 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Je prends la responsabilité de dire non à la condanation du peuple haïtiens, sous pretexte que la firme Monsanto va porter un soulagement au peuple.ça n'existe pas et n'existera pas. Les multinationales ont déjà fini avec toutes les productions du pays: le cochon créole est détruit sous pretexte de la peste porcine pour venir avec d'autres repeuplements porcins non adaptés avec les conditions d'élevage en Haïti, envahissement du marché national avec le riz Pèpè des USA, etc.
Merci de donner une chance avec le peuple haïtiens. Ils ont trop souffert de l'avariste de l'international. Malheureusement, nous avons une classe politique Pèpè qui n'a rien comme programme pour sortir le peuple de la situation actuelle.L'État et la classe politique actuelle avec la complicité de l'internationale traine le peuple dans un cachot de tenèbres: pas d'éducation, environ 60% de la population ne sait pas lire, elle ne peut pas refléchir, en plus elle se trouve dans une situation de précarité alimentaire. Pour cela, l'internationale utilise cette faiblesse pour détruire et le peuple haïtien, et la biodiversité haïtienne.
Nous, les jeunes, disons non et arreter ce genre de crime, pour sauver le peuple haïtiens du mal de l'internationale qui prétend dire qu'elle apporte de l'aide pour le développement durable d'Haïti. C'est faux.
Merci et bon retour chez vous Monsanto.

A+

Jeunesse haïtienne
Le 16/09/2010 à 23:46:01

je connais bien HAÏTI et ce n'est pas de cette fausse générosité dont ils ont besoin car ils vont devenir encore plus pauvre c'est navrant et révoltant de profiter de leur etat de faiblesse.

laglayre
Le 12/07/2010 à 18:35:39


A Monsanto,

Vous parlez du bien être des agriculteurs haïtiens qui doivent effectivement être dans une mauvaise passe. Mais pourquoi ne pas leur donner de réelles chances de rebondir, comme vous le dites si bien? En leur donnant non pas des semences hybrides, stériles comme vous le savez très bien, mais des semences de chez eux par exemple! Pourquoi vouloir changer un système mis en place depuis des milliers d'années et le remplacer par des produits destructeurs, créés je vous le rappel durant les guerres mondiales à des fins destructrices et pas du tout CREATRICES! Ne trouvez-vous pas que les haïtiens ont déjà assez souffert???

En attendant votre réponse, je vous souhaite une bonne réflexion.

sarah
Le 19/06/2010 à 20:39:36

au service communication de Monsanto:

Je ne doute pas que Monsanton soit profondément attachée à oeuvrer pour le bien être de l'humanité, comme l'a démontrée l'histoire de votre entreprise, de la fabrication de l'agent orange lors de la guerre du Vietnam à la pollution aux PCBs à Anniston aux Etats Unis, en passant par votre herbicide Roundup qui se révélera cancérigène d'ici quelques années, et votre infiltration des administrations... A part ça, les liens que vous indiquez comme informations sur l'épisode Haiti ne fonctionnent pas... Et si vous avez le temps, pourriez vous répondre de façon précise aux questions que je poste dans mon commentaire ? (donc ok, vous faites don de vos semences, ce don est-il lié à l'utilisation d'engrais/pesticides Monsanto ? Ces semences hybrides nécessitent-elles plus d'engrais/pesticides que des semences traditionnelles, comme j'ai pu le lire ?)
Merci

Guillaume
Le 19/06/2010 à 18:10:57

J'ai signé la pétition, mais je suis à la recherche des infos suivantes:

- les semences en question ont-elles été réellement données par Monsanto, ou bien vendues au gouvernement US qui les a ensuite données ? Ce don, si donc c'est en est un, est-il assorti d'une obligation d'acheter les engrais/pesticides de Monsanto ?

- par rapport à l'argument: ces semences nécessiteront l'utilisation d'engrais et de pesticides: comment ça marche, ce sont des semences qui nécessitent spécifiquement des engrais/pesticides Monsanto ? Ou bien n'importe quel type d'engrais/pesticides ? En nécessitent-elles plus que n'importe quel autre type de semences conventionnelles ?

Sinon MERCI de corriger, comme plusieurs personnes l'ont déjà signalé, les fautes d'orthographe dans la pétition: Haïti et non pas Haîti !!!

A+ !

Guillaume
Le 19/06/2010 à 17:57:16

Monsieur,

Il circule beaucoup d’informations fausses sur ce sujet. Vous indiquez dans votre message « que l'opération est financée par le Ministère de l’Agriculture des Etats-Unis ». C’est inexact.

Les semences sont distribuées dans le cadre d’un projet plus global (appelé WINNER) et géré par un organisme de développement (USAID) des Etats-Unis, mais Monsanto fournit les semences gratuitement. Vous pouvez vous référer à nos informations ici et ici.

Puisque vous êtes à l’initiative d’une cyber action contre notre site (et d’autres probablement), nous aimerions avoir votre avis sur la situation en Haïti : suite au séisme, beaucoup d’agriculteurs haïtiens étaient démunis en semences, donc dans l’impossibilité d’espérer une récolte. Aujourd’hui, certains agriculteurs ont déjà reçu les semences, les ont semées (car c’est la saison) et peuvent espérer une récolte. Toute attente supplémentaire aurait fait rater la saison. C’est un résumé pragmatique de la situation. Merci de nous faire part de votre réflexion et des actions constructives que vous menez en Haïti.

Cordialement,

Le Service Communication

Monsanto répond
Le 18/06/2010 à 11:16:36

J'ai signé la pétition, mais je suis à la recherche des infos suivantes:

- les semences en question ont-elles été réellement données par Monsanto, ou bien vendues au gouvernement US qui les a ensuite données ?

- par rapport à l'argument: ces semences nécessiteront l'utilisation d'engrais et de pesticides: comment ça marche, ce sont des semences qui nécessitent spécifiquement des engrais/pesticides Monsanto ? Ou bien n'importe quel type d'engrais/pesticides ? En nécessitent-elles plus que n'importe quel autre type de semence conventionnel ?

Sinon MERCI de corriger, comme plusieurs personnes l'ont déjà signalé, les fautes d'orthographe dans la pétition: Haïti et non pas Haîti !!!

Guillaume
Le 16/06/2010 à 12:55:05

Notre planète est vivante grâce à la bio-diversité qu'elle a engendrée.
Monsanto et acolytes œuvrent à leur enrichissement par la dépendance, en appauvrissant l'éco-système.
Si ça, ce n'est pas un crime contre l'humanité...
Je les accuse de mettre en danger mes enfants et leur descendance !

François
Le 15/06/2010 à 17:40:05

Attention à bien vérifier l'orthographe, nous ne pouvons pas nous permettre de passer pour des illettré(e)s auprès d'adversaires aussi redoutables. Haïti, haïtien, États-Unis, auto-suffisant...

MAD
Le 11/06/2010 à 20:24:08

j'ai signé je trouve sa scandaleux, Monsanton est bien l'une des pires entreprises et institutions avec les banques de nos jours ! Il faudrait manifester et encore manifester contre ces instituions pour ne pas construire un monde mutilé d'avance !

koaster
Le 11/06/2010 à 19:49:12

Bien sûr,ces semences sont des OGM,stériles et potentiellement nuisibles à la santé(pour les rats,dont nous ne différons pas tant!)ce cadeau" empoisonné de Monsanto,relayé par le gouvernement haïtien inconsistant et aux ordres des financeurs américains,est scandaleux;c'est comme aggraver les plaies d'un homme déja bien mal!Bravo aux Haïtiens de n'être pas dupes,malgré leur grande misère;

Mimi
Le 11/06/2010 à 16:59:34

Mille fois bravo aux paysans de Haïti!!! Je craignais tant qu'ils ne se laissent berner comme tant d'autres pays dit "pauvres" (mais sans doute bien plus riches d'humanités que nous, européens...). Je suis heureuse de constater que l'information au sujet de cette firme, digne d'être citée parmi les criminels de l'humanité, commence a bien circuler de par le monde!!

Bravo encore !!

Bambou254
Le 10/06/2010 à 23:39:32

Juste pour signaler de bien relire le texte et AU MOINS corriger Haîti en Haïti !!

Vincent
Le 10/06/2010 à 23:07:45

comment se fait-il que l'on touve encore le rondup dans les jardinerie à coté des produits bio

bretons
Le 10/06/2010 à 23:06:09

J'ai eu connaissance de cette information sur les actualités d'internet et je suis particulièrement contente de pouvoir manifester,par cette action, mon opposition aux pratiques de la firme Monsanto.

manou
Le 10/06/2010 à 22:22:36

A la mer leurs semences leursanto pour pomper la marée noire de leur copain B P . Scusez le mauvais esprit

sbirro's
Le 10/06/2010 à 22:18:52

Monsanto qui fait un cadeau. Cal se mesfisar! (il faut se méfier!)

capdase
Le 10/06/2010 à 20:59:41

Pourquoi croyez-vous que Monsanto est été payé par un ministère d'Etat des Etats-Unis, d'une pirre deux coups cela profite à Monsanto mais aussi aux Etats-Unis... Les colonies c'est pas vraiment fini.

Yves
Le 10/06/2010 à 19:58:46

...encore une pétition contre un système ivre-malade...
Dommage que les modèles de lettre-pétition soient si "indulgents" et quelque peu "gentillets"!
...à quand des pétitions incisives, plus mordantes & menaçantes?
Faut-il vraiment les en prier, leur souhaiter le meilleur et les congratuler?
Les "enculés", responsables politiques & autres représentant de commerce, doivent ressentir une pression réelle. Pas avec des "mercis" ou des "s'il vous plait".
salut!

arno
Le 10/06/2010 à 19:47:52

STOOOOOP A MOSANTO L EMPOISONNEUR....moanto cherche clairement a soctroyer la planete entiere, ils sont immondes et cruelle , sans aucun respect pour l humanite ... ils veulent controler les semences du monde entier!!!! c est catastrophique pour notre sante ,notre survie, notre avenir, NOS ENFANTS ........ STOOOOOOPONS MOSANTO........ ils veulent rendre OGM toute notre planete.....stopppppppp

begbie
Le 10/06/2010 à 19:14:42

Monsanto atteint le summum de l'ignominie !

Patrick
Le 10/06/2010 à 17:38:30

Bravo aux paysans haïtiens et respect : vous avez compris que les "coutumes" occidentales ne sont pas les meilleures , loin de là , et qu'il vaut mieux les ignorer !

forêt 80
Le 10/06/2010 à 17:25:48

C’est un discours ( Pour qu’ils puissent vivre de leurs productions, cela veut dire augmenter les prix des aliments ou sans la révolution ( industrielle) verte, les OGM et les pesticides, la pop mourraient de fin).
Il y a eu des emeutes de la faim suite à l’augmentation du prix des aliments, cela ne risque t’il pas de revenir?
que l’on veut te faire passer pour éviter que tu réfléchisses a autre choses. Non, cela passe avant tout par revenir à une autonomie financière, pouvoir mettre une agriculture qui soit adapté aux besoins de la population. Va voir ce film de Coline Serreau, ou le film « Le temps des grâce » t tu verras par exemple cet indien (agriculteur) qui gagnait beaucoup, mais devait tout reverser à la multinationales mosanto

Cela peut en revenant a cette culture vivrière amener a améliorer la vie des agriculteurs / paysans tout en faisant baisser les prix. Beaucoup d’intermédiaire (semenciers, multinationales de l’agrochimie…) fait que le prix augmentent ainsi que le trajet de ces aliments (basée sur la monoculture) pour nourrir les pays riches. Les OGMs sont un des exemples, d’un problème plus vaste : La Monoculture

citoyenactif
Le 10/06/2010 à 17:18:41

Simplement des vautours cupides !

PL
Le 10/06/2010 à 17:00:07

Apres monsanto attaquera au tribunal les paysans qui auront leurs semeuses victime de pollinisation par leurs OGM. Car les paysans auront selon monsanto utilisé un organisme vivant sous brevets.

RV?
Le 10/06/2010 à 16:36:07

c'est un cadeau empoisonné ,destiné à tuer l'autonomie céréalière de HAITI

MOOG
Le 10/06/2010 à 16:27:53

NON à ce "don " de semences (OGM?) cadeau empoisonné
Les semences OGM Monsanto Hybrides, rendent les paysans complètement dépendants de cette firme, ce qui a déjà provoqué tant de suicides de paysans complètement ruinés, et ceci de part le monde

ns.gloria
Le 10/06/2010 à 15:54:21

Même si les semences sont non-ogm,(CE QUI RESTE A PROUVER) "tonsanto" est gonflé de se servir du séisme pour redorer son blason. Même Pionneer, Basf & Syngento n'avaient pas osé!!

non-con-santo.
Le 10/06/2010 à 13:51:04

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !