actualité écologie

Samedi 3 octobre: marchons sur les aéroports!

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

météo

Annoncez la couleur !

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Les 10 jours verts Transacteurs

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Journal des Bonnes Nouvelles

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Le renard joue un rôle majeur dans les écosystèmes

Mise en ligne du 07/02/2020 au 11/02/2020

FNE Normandie réagit au projet d'arrêté préfectoral de régulation du renard par chaque lieutenant de louveterie entre février et mai 2020. L’acharnement sur le renard n’a pas de sens.

Bilan de la cyberaction :

3387 participants

Consultation terminée

Présentation de la cyberaction :

Le renard joue un rôle majeur dans les écosystèmes, notamment dans la régulation des populations des petits rongeurs. La nuisance de ces derniers étant avérée dans la destruction des récoltes, maître Goupil est donc un précieux allié des paysans. Il préserve l’équilibre fragile entre prédateurs et proies.

Le renard joue aussi un rôle sanitaire en participant à l’élimination des animaux malades et des cadavres, évitant ainsi la propagation d’épidémies. Il freine ainsi l’expansion de la maladie de Lyme ( tiques transportés par les rongeurs) De plus, une étude publiée sur le site de The Royal Society en date du 19 juillet 2017[1] établit un lien bénéfique entre l'activité des prédateurs de rongeurs et la densité de nymphes de tiques vectrices d'infections dont la maladie de Lyme qui peut avoir de très graves conséquences chez l’homme et tend à se développer sur l’ensemble du territoire français. Une enquête de science participative[2] en Seine Maritime révèle que de nombreuses personnes (dont beaucoup de chasseurs) sont piqués par des tiques dans ce département tous les ans, en détruisant d’avantage de renards, les chasseurs augmentent eux-mêmes leur risque santé
Par la dissémination de diverses graines d’essences d’arbres par ses déjections, le renard participe aussi à la diversité biologique végétale. En tant que prédateur situé en haut de la chaine alimentaire, le renard se régule en grande partie lui-même selon sa densité territoriale et la nourriture disponible. Toute surmortalité, par la chasse notamment, stimule la recolonisation (on en a eu la triste preuve par la progression de la rage en France, en dépit de l’élimination outrancière. On en est aujourd’hui heureusement à la vaccination. La justification sanitaire de cet arrêté ne marche pas non plus. L’échinococcose existe depuis longtemps et les précautions alimentaires de base sont connues (ne pas manger de fruits crus cueillis près du sol) alors que la leptospirose, moins connue est très courante chez les rats et ragondins (1/3 des populations de ragondins reconnues contaminées dans le Calvados) et peut être transmise par simple contact même sur des mains saines.
Les populations sont très mal estimées. Leur évaluation par les captures (piégeage et tir) est fortement biaisée car très dépendante de l’intensité de cette chasse. L’autorisation des tirs de nuits l’année passée, a ainsi forcément augmenté la destruction, sans lien établi avec la dynamique naturelle des populations. FNE Normandie demande à ce que des évaluations par comptage à vue de nuit soient réalisées (de la même façon que pour les comptages du lièvre).
L’affichage des dégâts est tout autant biaisé et instrumentalisé pour justifier l’éradication. Ils ne font l’objet d’aucun recensement pluriannuel ni évaluation en lien avec l’état réel des populations. La protection des élevages par clôture électrique est très efficace (encore faut-il qu’elle fonctionne…) , la fermeture effective des poulaillers la nuit l’est tout autant.
Si cet arrêté est validé, 850 renards seront tués en toute ignorance de l’état de leur population.
Le renard est déjà une espèce chassable et piégeable toute l’année, ce qui est insensé, non justifié et inacceptable. Il ne faut pas alourdir la destruction mais l’alléger et réhabiliter le renard, dans son rôle majeur dans la protection de la nature.
FNE- Normandie est totalement opposée à cette mauvaise gestion.

Contribution de Claudine Joly, Gilles Euzenat et Richard Grege pour FNE Normandie
http://fne-normandie.fr/node/50  
[1] https://www.sciencesetavenir.fr/sante/les-renards-une-arme-efficace-contre-la-maladie-de-lyme_115320  
[2] https://www.citique.fr/  

850 renards menacés en Seine-Maritime : une association de protection des animaux veut saisir la justice
https://www.francebleu.fr/infos/environnement/850-renards-menaces-en-seine-maritime-une-association-de-protection-des-animaux-saisit-la-justice-1580899614  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur
Le renard joue un rôle majeur dans les écosystèmes, notamment dans la régulation des populations des petits rongeurs. Il joue aussi un rôle sanitaire en participant à l’élimination des animaux malades et des cadavres, évitant ainsi la propagation d’épidémies. Il freine ainsi l’expansion de la maladie de Lyme.
Il convient de réhabiliter le renard, dans son rôle majeur dans la protection de la nature.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

55 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


rien à renardire sur ce suje : le renard est une bête de notre bestiaire imaginaire tantot rusé, tantot sympatique et ayant été très prisé pour les manteaux de ces dames...

Laisser les vivre ils luttent à la campagne et dejà dans certaines villes contre les nuisibles eux aussi...

Quant à nos poules, elles ne risquent plus rien (hélas) élévées dans des batteries sécurisées et inaccessibles à notre goupil, couleur fauve qui avait enchanté notre petit prince...

bobebel
Le 25/02/2020 à 16:43:28

il nous faut aller sur le terrain pour les empêcher d'agir ces malades.

massis
Le 23/02/2020 à 20:27:06

le renard, magnifique animal, allié des agriculteurs en détruisant des milliers de campagnols, assainit la nature en détruisant les animaux malades ou les cadavres. De plus, il a la faculté de s'autoréguler. C'est un protecteur de la nature. Il doit être protégé.

Ursa
Le 23/02/2020 à 13:22:23

LES HOMMES DESTABILISE LA NATURE, QUI SE REGULE SEULE

cozzani chantal
Le 23/02/2020 à 10:34:47

Pourquoi vouloir toujours détruire , massacrer ..au nom de quelle suprématie ?
Le renard n'est pas un nuisible (contrairement à l'humain !!) , il a sa place dans l'écosystème et nous nous devons de le préserver ..
Alors SVP pas de tuerie sanguinaire !!

Coutel Frédérique
Le 21/02/2020 à 09:07:00

Le renard est une créature fine et gracieuse qui représente la beauté et l'harmonie du monde naturel.L'habileté du renard était très admirée des Celtes et des druides...On dit que le Renard ,comme la loutre,possède une perle magique qui porte bonheur à celui qui la trouve...
Tuer 850 renards...quel est ce monde effrayant ?

isabelle garcia
Le 20/02/2020 à 19:30:59

J'ajoute qu'un renard est un bel animal, plein d'élégance et que j'ai toujours beaucoup de plaisir à épier. Je me suis toujours opposé à leur destruction même s'ils m'ont volé en presque 40 ans, plus d'une centaine de volailles.

Daniel DANIEL
Le 17/02/2020 à 23:30:21

stop à leur élimination

ferrer
Le 17/02/2020 à 16:28:21

Il est absurde de chasser les renards , qui par ailleurs s'autorégulent selon l'occupation de leurs territoires.

PROST André
Le 13/02/2020 à 23:34:31

Un non sens écologique que cet acharnement sans fondement contre ces martyrs de la faune sauvage!

francoise
Le 12/02/2020 à 10:35:25

Le renard n'est pas un animal nuisible mais bien au contraire un animal utile qui a toute sa place dans nos forêts et nos campagnes !

Yolande Rauscher
Le 12/02/2020 à 08:56:54

Sauvons les renards

janine favre
Le 11/02/2020 à 19:41:26

les renards jouent leur rôle mieux que les hommes

janine favre
Le 11/02/2020 à 19:40:44

Qd ce n'est pas les blaireaux,les loups,les ours ce sont les renards,cela commence à suffire,l'homme à t-il autorité de vie et de mort sur les animaux!

Cricri
Le 11/02/2020 à 19:40:30

Les massacres organisés de renards qui ont lieu toute l'année en France sont tout simplement inadmissibles. Je pense que c'est pour faire plaisir aux chasseurs qui, ainsi, peuvent tuer des animaux 365 jours/365 jours.
Contrairement à ce qui est dit sur les renards, ces derniers sont utiles et indispensables à la biodiversité. Ils ne sont pas nuisibles mais bien utiles.
Je suis totalement contre la tuerie des 850 renards en Seine-Maritime. De grâce , cessons ces massacres odieux !

Nadia
Le 11/02/2020 à 16:08:03

L'être humain se croit intelligent et supérieur aux animaux. Fort de sa toute-puissance, il détruit son propre monde.J'ai des poules, le renard ne les tue pas car je les protège. Une bonne installation et un peu d'attention suffisent. Que les acharnés de la gachette réfléchissent et comprennent qu'ils ne sont pas des dieux et qu'ils assassinent leur terre, celle de leurs enfants, la vôtre, la mienne. JM.

JM
Le 11/02/2020 à 11:37:17

Le renard a un rôle irremplaçable dans la chaîne alimentaire. Prédateur de rongeurs, il évite leur prolifération. Parfois charognard, il participe à l'élimination des animaux malades et des cadavres, évitant ainsi les épidémies. Il exerce une sélection naturelle sans porter préjudice à son environnement.
Ce résumé du rôle du renard devrait être la justification pour son retrait de la liste des nuisibles... mais les lobbies sont puissants et protégés ! la chasse, l agriculture, Monsanto etc ... on parle de la biodiversité en ces temps d'élection, mais en réalité, ce n'est que pour récupérer des voix chez les naifs !!!

ROBERTE BARATAY
Le 11/02/2020 à 10:00:47

les renards doivent vivre au sein de la biodiversité

claude vermot
Le 10/02/2020 à 20:38:52

OH les bisousnours! arretez vos conneries. vous n'etes pas concernés,installés dans vos canapés. alors occupez vous de vos affaires,la télé,vos sorties mais arretez de rêver. ni le renard,ni le loup,ni l'ours,mais non plus les lapins,les ragondins,les sangliers ou les mouches et les couleuvres ne son t des nuisibles aux yeux de la création,mais quand y en a trop,y en a trop.personne ne vas s'offusquer qu'on tue des mouches ou qu'on castre des chats? alors de grace arrêtez avec le rôle majeur du renard. si vous aviez eu votre poulailler dévasté par les renards vous ne seriez pas là a blablater dans le vide.

dudu
Le 10/02/2020 à 20:13:24

BONJOUR!
NE TOUCHEZ SURTOUT PAS NOS AMIS LES 850 RENARDS MENACES DE SEINE MARITIME!
IL EST TRES URGENT DE REHABILITER LE RENARD POUR LE ROLE ABSOLUMENT MAJEUR QU' IL A DANS LA PROTECTION DE NOS ECOSYSTEMES ET DE LA NATURE!
LA ENCORE MERCI DE NOUS ECOUTER!

Association retour à l'heure méridienne

Alain UGUEN
Le 10/02/2020 à 16:52:44

Dans mon village, le piégeage des renards est autorisé sous prétexte que ce sont des animaux "nuisibles"!!
Je suis absolument contre cette pratique barbare et je souhaite qu'elle soit abandonnée de façon urgente.

SOUBEYRAT
Le 10/02/2020 à 16:22:42

l semble étonnant de trouver encore aujourd’hui l’affirmation selon laquelle les populations de renards pourraient augmenter sans limite.
Chacun devrait aujourd’hui savoir que le renard, comme touts les grands prédateurs, est une espèce territoriale, aussi n’y aura-t-il pas « pullulation » comme peuvent l’affirmer ceux qui n’ont pas écouté leurs professeurs de biologie ou qui ont oublié ce qui leur avait été enseigné.

S’il y a prédation, c’est que les espèces prélevées étaient soit en mauvaise santé, soit mal protégées (élevages…), soit mal adaptées au territoire (c’est le cas par exemple de certains « gibiers de repeuplement » que l’on peut errer plusieurs jours avant de connaître le territoire où ils ont été lâchés.

Je n’insisterai pas sur les risques sanitaires qui semblent exagérés.

Enfin il est choquant d’imaginer des tirs sur un mammifère alors que les femelles sont gravides ou allaitantes.

Georges CINGAL
Le 10/02/2020 à 14:11:03

Laissez la nature s'occuper d'elle même.

Elle sait se réguler quand c'est nécessaire.

marie-armelle echard
Le 10/02/2020 à 12:43:59

Les renards sont INDISPENSABLES, un élément essentiel de la biodiversité. Ils sont les prédateurs naturels des mulots, vecteurs de la maladie de Lyme, qui se répand. Et il faut voir dans cette explosion de la maladie, pour laquelle les médecins sont démunis, un effondrement, une absence de la présence des renards, par la faute des chasseurs et des braconniers. Les renards doivent être "protégés" : ils ne sont pas une espèce nuisible, mais UTILE ! Ils sont même des auxiliaires des agriculteurs, contrairement à ce qui est dit. J'en veux pour preuve l'exemple de cette dame qui a tenté la culture du safran sur ses terres en Provence, un secteur où les pièges sont posés pour traquer les renards. Tous les bulbes de safran ont été dévorés par les mulots et elle a par conséquent renoncé à cultiver le safran ! Si le renard avait été présent pour réguler la présence des rongeurs, cette personne aurait pu mener son projet à terme. Merci de sauver les renards et de ne plus les classer dans les espèces nuisibles. Les seuls nuisibles sont les chasseurs et les braconniers !

Claudette ROSE
Le 10/02/2020 à 11:00:46

malheureusement, les préfets, bras armés du pouvoir en place, feront de plus en plus plaisir aux chasseurs depuis que Macron a autorisé davantage de permis de chasse, et s est déclaré favorable au lobby des chasseurs..... Votons vert ou parti animaliste aux municipales.

ANNA IVANOVA
Le 10/02/2020 à 09:56:38

Il est bien utile notre ami le renard pour limiter la population de certains rongeurs. Après, il faudra pleurer parce qu'il y a trop de rongeurs. Dans la nature et pour son équilibre nous avons l'équilibre de tous.

Pascal LE ROUX
Le 09/02/2020 à 15:14:50

A vous lire, c'est "drôlement jouissif"!!! Et on se sent moins seul....
Inquiet, oui je le suis, mais aussi avec une pointe d'espoir?..

cactus
Le 09/02/2020 à 13:55:25

J'ai chassé pendant longtemps mais plus depuis 20 ans et jamais je n'ai voulu tirer sur un renard! Maintenant je me promène avec ma chienne toujours en laisse et emmène souvent carcasses de poulet et autres déchets carnés à quelques rares renards que je connais. J'espère pouvoir le faire encore longtemps.
Vive goupil!

frelon
Le 09/02/2020 à 11:06:09

Le renard petit canide sauvage très utile dans nos villes et campagnes. Le renard s autoroute donc jamais en sur nombre dans un territoire

Apfs
Le 09/02/2020 à 08:05:22

Action de régulation inutile, car le renard ne peut pas pulluler, comme pourrait le faire d'autres populations animales (sangliers, rongeurs...), car c'est un animal territorial. Il ne peut y avoir qu'un couple de renards par km² (moyenne). Tous les prétextes seront bons pour "taper" du renard. Heureusement que cet animal est résilient, sinon il serait aussi rare que le lynx...

Bob
Le 09/02/2020 à 06:08:14

Suite à une forte mobilisation l’année dernière et par décision du Préfet du Doubs, le Renard roux n’est plus classé comme nuisible dans 117 communes de ce département.
https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/doubs/besancon/doubs-renard-n-est-plus-animal-nuisible-117-communes-du-departement-1751199.html  
Et si la Préfecture de Seine Maritime suivait ce bel exemple ?

Frawald
Le 08/02/2020 à 23:27:47

Ouverture de la chasse aux crétins pour laisser les renards enfin en paix !

RASLE BOL
Le 08/02/2020 à 19:51:43

la nature fait bien les choses , chacun à sa place a son rôle à jouer ! ( sauf l'homme , l'animal le plus bête de la planète )

jeanine CHAPPAT
Le 08/02/2020 à 19:06:19

Je suis scandalisée,horrifiée,de quel droit tuer ces animaux qui sont + qu'utiles ds la nature ,encore une action ddée par la clique de chasseurs qui eux ainsi que l'homme en général sont les pires nuisibles sur terre à mettre en tête de liste!STOP!

Christiane Huard
Le 08/02/2020 à 17:38:00

STOP, stop, stop à tous ces massacres à répétition, pour qui, pour quoi ? cherchez l'erreur...
et tout cela bien sûr sans aucune autre "écologie" que celle de faire de la place , de créer des bois, des forêts avec le gibier à abattre pour les chasseurs... peu à peu cela devient leur terrain de "jeu" : tir toute l'année, ET tirs de nuit , de plus , etc....
Merci à "nos" politiques.... et les Ecolos, on les entend ?
Jadot et Cie , occupés à calculer comment ils pourront engranger un maximum de voix ? Justement, des actes, c'est urgent : les animaux , tout le monde s'en fout dans la politique. Nous serons leur voix. MARRE et grande colère contre ces meurtres à répétion.

Maryse moussaron
Le 08/02/2020 à 17:03:02

Les surpopulations de carnivores, cela n'existe pas dans les écosystèmes.
Seuls certains herbivores - dont on a détruit les prédateurs - peuvent se trouver en "surpopulation" et devoir être limités en nombre.

GMC
Le 08/02/2020 à 16:20:06

Notre association L'iris sauvage va mettre les prédateurs à l'honneur du 18 au 24 mai 2020, semaine de la Fête de la Nature. Exposition, films documentaires suivis de débats sur le rôle des prédateurs dans la régulation et la stabilité des chaînes alimentaires, frein à l'expansion de maladies, contribution au maintien de la biodiversité... Le renard sera notre phare.
Il est incompréhensible qu'il soit encore si mal connu et impitoyablement éliminé, avec des méthodes souvent excessivement barbares.
Nous avons eu chez nous les "Ch'tis fox days", massacre généralisé organisé par les chasseurs du Nord Pas de Calais. Les manifestations contre cette aberration écologique ont rassemblé des milliers de personnes à Lille.
Nous sommes une majorité à vouloir défendre les prédateurs et le renard en particulier, espèce emblématique présente partout. Le monde politique et les représentants du gouvernement doivent nous entendre. Les chasseurs ne peuvent plus faire la loi pour satisfaire leur plaisir égoîste et destructeur de la nature.

Jean Claude Brunebarbe
Le 08/02/2020 à 15:09:12

Et si on organisait une gigantesque chasse à l'homme ?

Jean-Yves

Jean-Yves Sneyaert
Le 08/02/2020 à 11:05:23

Fermez vos poulaillers et ranger vos fusils....

CHRISTIAN THOUVENIN
Le 08/02/2020 à 09:56:37

Mon fils et ma belle-fille qui habitent dans un quartier près d'un important centre commercial à Tours ont eu le plaisir, la chance, de voir un renard dans la haie de leur jardin jeudi dernier . La faim je suppose le fait se rapprocher des maisons et de leurs poubelles. Mais là au moins il est à l'abri des chasseurs.
Amicalement
Marie-Hélène

Alain UGUEN
Le 08/02/2020 à 09:48:24

Il faut arrêter ces massacres insensés de notre faune sauvage pour le loisir de tueurs sanguinaires

Leblond Jean-Michel
Le 08/02/2020 à 09:34:05

le renard est considéré par les chasseurs comme un nuisible mais qui est le vrai nuisible c'est plutôt l'homme chasseur qui tire pour son plaisir, une belle excuse pour chasser en été alors que la chasse est ouverte en septembre
ras-le-bol de ces lâches au fusil
il faut se mobiliser pour arrêter ce massacre injustifié
tous adhérents avec ASPAS
faisons des refuges, ne laissons pas la campagne aux chasseurs
anecdote terrifiante : des imbéciles pour détruire des renards ont enterré vivant des renardeaux
jusqu'où ira la stupidité des hommes ?

brunoaydat
Le 08/02/2020 à 09:26:58

Le renard est un prédateur très efficace du rat taupier qui fait des ravages conséquents dans les pâturage d'Aubrac notamment!!!
Et puis, ne sommes-nous pas le pire des prédateurs en détruisant la vie sur TERRE, entraînant du même coup le monde vivant vers le précipice?...
C'est une interrogation que j'aimerais mieux ne pas voir se réaliser?... En nous y mettant tous.

cactus
Le 08/02/2020 à 08:42:22

Non au massacre des renards qui ont toute leur place dans la biodiversité et les écosystèmes en jouant un rôle majeur dans la régulation des rongeurs
C'est en outre un allié précieux contre la maladie de lyme

Peignault
Le 08/02/2020 à 07:41:00

Le renard ne devrait pas être considéré comme animal nuisible pais au contraire !
C'est un régulateur et un nettoyeur de notre faune sauvage. Il réduit les populations de rongeurs, il s'attaque aux animaux affaiblis, vieux ou malades… D'après une étude récente le renard serait utile pour réguler les populations de tiques en s'attaquant à leurs hôtes, propagateurs de maladies.
Il a comme concurrents… les chasseurs, qui ne chassent pas par nécessité mais pour le plaisir, celui de tuer ! donc les chasseurs sont une espèce nuisible…

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/les-renards-une-arme-efficace-contre-la-maladie-de-lyme_115320?fbclid=IwAR10A6CI0ca2I8IPYljXMRHRwPKy5nloaTqO3z4IKj4Z-cARIGXxt-7BIPs  

KLEFIZE
Le 07/02/2020 à 22:46:41

850 renards, rien que ça! Les exterminateurs en louveterie vont tuer en nocturne, pourquoi pas aux flambeaux, ce serait plus joli. Arrêtez le massacre. Avec tous les épandages de glypho, les pièges de braconniers, les déterrages et empoisonnements par des sadiques, les renards n'ont pas besoin de l'aide du préfet pour crever. STOP. Combien de fois faudra t il le répéter? Tous les animaux sont en voie d'extinction alors n'aidez pas le maudit sort. Ne précipitez pas la catastrophe, nous voulons profiter de ces animaux sauvages.

c nusbaum
Le 07/02/2020 à 20:51:42

La nature est bien faite,tout était à sa place,maintenir l’écosystème est primordial.

bernard
Le 07/02/2020 à 19:34:49

Dans l'ouest breton, la première cause de mortalité est la gale du renard. Les chasseurs ne les tirent plus.
Est-ce dû au fait que les renards sont affaiblis en raison de la concurrence avec les autres prédateurs le plus souvent ailés (rapaces diurnes et nocturnes) ?
Mais aussi à poils avec le nombre sans cesse croissant de chats domestiques ou ensauvagés.
Limiter les populations de renard a toujours été pratiqué au cours des siècles et régulation ne signifie pas éradication.
Petit rappel : l'ensemble de l'espace métropolitain est anthropisé donc n'a rien de "naturel" et tout est en "déséquilibre" ou en "équilibre mouvant".
Donc qui a tort ? qui a raison ?

pebre nere
Le 07/02/2020 à 19:26:52

il faut être fou pour vouloir tuer des renard On s'attaque encore et toujours à la biodiversité. Et quand est-ce que l'on tue les tueurs ?

DoPoi
Le 07/02/2020 à 18:35:31

La Science prouve sans conteste l'utilité des grands prédateurs dans la nature.
Mieux, elle décrit les méfaits de leur destruction.
Il y a donc un déni scientifique, un refus d'accepter la réalité, une forme de complotisme contre le savoir et la nature.

Cela-dit il est vrai qu'un renard peut, en quelques minutes, dévaster un an de travail dans un élevage.
Tout comme le loup.
Et que les éleveurs face à un capitalisme totalitaire sont démunis pour répercuter ces couts dans leur prix.

Le libéralisme économique est une virtualité, une escroquerie planétaire.

C'est cela le vrai scandale primaire, unique.

jean
Le 07/02/2020 à 17:38:28

Il faut toujours combattre ceux qui refoulent les arguments des autres car ils ne comprennent rien ou qui agissent de mauvaise foi

Le Vérinois
Le 07/02/2020 à 17:34:48

Des études de l'Inra en France, aux pays Bas et aux états unis ont prouvé que la présence de renards diminuait la présences de tiques donc du risque de la maladie de Lyme

cd
Le 07/02/2020 à 17:07:30

Accentuer la destruction de ce prédateur est un pur non sens, le renard comme toute la chaîne du vivant a son rôle à jouer, comme le loup et l'ours, le premier prédateur qui serait à supprimer est le chasseur...maintenant équipé ,de 4x4, fusil à lunette, balles super-performantes, sentiers forestiers carrossables, GPS, lunettes à vision nocturne, etc..
Le jeu n'est plus équilibré...

Bernard Pothier
Le 07/02/2020 à 16:55:38

mais il y en marre de la bêtise de ces chasses de régulation. la nature se régule toute seule, c'est vous "bienpensant de la société" , qui mettez tout de travers. stop à la bêtise, essayez de vous instruire et d'écouter et voir ce qui se fait ailleurs.

MICHEL TIECHE
Le 07/02/2020 à 16:41:20

Il faut arrêter de considérer le renard comme un animal nuisible. Les belettes égorgent beaucoup plus de poules que les renards qui ont des difficultés à entrer dans les poulaillers. Le seul animal nuisible, c'est l'homme qui détruit les équilibres biologiques depuis le paléolithique mais jamais comme ces trois derniers siècles et ces dernières décennies.

Mireille
Le 07/02/2020 à 16:01:51

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !