actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Les 10 jours verts Transacteurs

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Annoncez la couleur !

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : Soutien aux 9 de Cattenom

Mise en ligne du 23/10/2019 au 08/02/2020

Ils et elles ont entre 29 et 60 ans. Ce sont des hommes et femmes, des parents, des grands-parents, des proches, des « Monsieur et Madame Tout-le-monde » qui s’inquiètent de l’avenir de la planète.

Bilan de la pétition :

2872 participants

Intrusion à la centrale de Cattenom : peines allégées en appel pour les 9 de Greenpeace
https://www.republicain-lorrain.fr/edition-thionville-hayange/2020/01/15/intrusion-a-la-centrale-de-cattenom-peines-allegees-en-appel  

Présentation de la pétition :

Aujourd'hui, ces huit militant·es ainsi qu'un salarié de Greenpeace risquent la prison. Leur jugement en appel aura lieu à Metz, le 30 octobre. Leur « crime » : avoir dénoncé le risque nucléaire lors d'une action sur la centrale de Cattenom, en Moselle.

Nos activistes ont plus que jamais besoin de soutien. Leur place n'est pas en prison. Montrez-leur que vous êtes à leurs côtés en leur envoyant un message sur notre carte interactive. Cela leur fera chaud au c½ur !
https://cartesoutien.greenpeace.fr/?utm_medium=191017_PushMob&utm_source=email&utm_campaign=Nuke-Instit  

Les « 9 de Cattenom » seront jugé·es en appel dans moins d'une semaine, après un verdict très lourd prononcé en première instance en février 2018 : deux militants ont été condamnés à une peine de 2 mois de prison ferme (une première dans l'histoire de Greenpeace France), tandis que les autres ont écopé de cinq mois avec sursis.

Pourquoi ces poursuites contre les « 9 de Cattenom » ? En octobre 2017, les 8 militant·es se sont introduit·es dans la centrale nucléaire de Cattenom et ont déclenché un feu d'artifice au pied d'une piscine d'entreposage de combustible usé. Yannick Rousselet, chargé de campagne nucléaire de Greenpeace, est poursuivi pour complicité.

Cette action non violente avait pour objectif de démontrer des failles de sécurité majeures dans les centrales nucléaires et la fragilité de ces installations, après de multiples alertes auprès d'EDF et des autorités, sans réaction. A la suite de cette action, une commission d'enquête parlementaire a été ouverte et a dénoncé également les mêmes failles de sécurité qui, du reste, n'ont toujours pas été comblées.

Ces sanctions lourdes sont inacceptables alors que ces hommes et ces femmes ont donné l'alerte sur un problème qui nous concerne toutes et tous.

Montrez votre soutien aux #9deCattenom sur les réseaux sociaux et sur notre carte, et si vous le pouvez, rejoignez-nous mercredi 30 octobre 2019 à partir de midi devant la Cour d'appel de Metz.
Que ce soit face au risque nucléaire ou à l'urgence climatique, la place de celles et ceux qui défendent l'intérêt général n'est pas en prison. Notre soutien à toutes et tous est indispensable pour être à leurs côtés et continuer ensemble à défendre les enjeux écologiques.

Nous comptons sur vous !
Jean-François Julliard, directeur de Greenpeace France

Centrale nucléaire. Greenpeace tire un feu d'artifice à Cattenom
https://www.ouest-france.fr/environnement/greenpeace/cattenom-des-militants-de-greenpeace-interpelles-sur-le-site-de-la-centrale-nucleaire-5307835  


Sûreté nucléaire : la commission d'enquête parlementaire veut plus de sanctions
http://www.leparisien.fr/environnement/surete-nucleaire-la-commission-d-enquete-parlementaire-veut-plus-de-sanctions-10-06-2014-3911963.php  

Remise du rapport de la commission d'enquête parlementaire sur la sûreté nucléaire
https://lessocialistes.fr/remise-du-rapport-de-la-commission-denquete-parlementaire-sur-la-surete-nucleaire/  

Rapport de la Commission d'Enquête Parlementaire sur la ...
http://www.assemblee-nationale.fr/15/rap-enq/r1122-tI.asp  

Les lanceurs d'alerte de Greenpeace sévèrement condamnés par la justice
https://reporterre.net/Les-lanceurs-d-alerte-de-Greenpeace-severement-condamnes-par-la-justice  

CENTRALES NUCLÉAIRES : UN JOUR, "JE CRAINS QUE CE NE SOIT PAS 8 MILITANTS DE GREENPEACE MAIS 8 DJIHADISTES ROMPUS AU COMBAT..."
http://www.lcp.fr/la-politique-en-video/centrales-nucleaires-un-jour-je-crains-que-ce-ne-soit-pas-8-militants-de  

Texte de la pétition :


Les sous-signés soutiennent les militants de Greenpeace qui se sont introduits sur le site nucléaire de Cattenom démontrant ainsi de terribles lacunes de la sécurité nucléaire en France. Leur place n'est pas en prison

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

48 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


On criminalise de plus en plus les expressions qui vont à l'encontre du gouvernement... démocratie?

Catherine ROYER
Le 22/01/2020 à 15:32:43

Ils ont montré que la sécurité des centrales n'est pas correctement assurée : donc il faut les en remercier

cancoillotte
Le 22/01/2020 à 14:19:16

Greenpeace agit, à juste titre...; souvenons-nous de l'affaire du RainBow Varior en Nlle Zélande, à l'époque des essais nucléaires à Murrorroa en "Polynésie Française".

Le nucléaire civil: les centrales et le nucléaire militaire ne peuvent être dissociés....



cactus
Le 22/01/2020 à 11:17:03

Intrusion de Greenpeace à la centrale nucléaire de Cattenom : pas de prison pour les militants
Les militants de Greenpeace et le salarié qui s'étaient introduits dans la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle) ont été jugés en appel à Metz. Ils ont reçu des jours-amende.
https://actu.fr/grand-est/cattenom_57124/intrusion-greenpeace-la-centrale-nucleaire-cattenom-pas-prison-les-militants_30793461.html  

Alain UGUEN
Le 16/01/2020 à 10:31:53

Contre les aveuglements des pouvoirs en place

Alain Kernevez
Le 15/01/2020 à 21:41:35

Bravo à eux ! pour nous tous !

Nathalie Laureillard
Le 21/11/2019 à 21:03:25

Les temps changent, et ça va maintenant en s'accélérant... Le climatoscepticisme a vécu, le nucléarisme va suivre. Tenez bon tous les neuf. Le sceau de la honte pèse plus lourd que l'inconscience et l'arrogance réunies. Si les peines sont maintenues, on continuera de faire pression, comptez sur nous !

Isabelle
Le 06/11/2019 à 15:03:38

Les temps changent, et ça va maintenant en s'accélérant... Le climatoscepticisme a vécu, le nucléarisme va suivre. Tenez bon tous les neuf. Le sceau de la honte pèse plus lourd que l'inconscience et l'arrogance réunies. Si les peines sont maintenues, on continuera de faire pression, comptez sur nous !

Isabelle
Le 06/11/2019 à 14:19:04

Ils sont ( toujours ) fantastiques, ces activistes de Greenpeace ! Il faut absolument que leurs actions soient toujours plus filmées, médiatisées _ dans la mesure du possible, bien sûr _ : trop de citoyens ignorent tout ou savent peu de choses sur la réalité et les dangers du sur-nucléaire chez nous .
Depuis longtemps on parle du tout-nucléaire en matière d'énergie en France, c'est pourquoi , j'emploie maintenant "le sur-nucléaire", qui montre la débilité de nos dirigeants actuels, encore plus profonde que celle des précédents !

Melba
Le 04/11/2019 à 09:42:50

Le bon sens, l'honnêteté et le courage condamnés... assurément, on marche sur la tête, et entre nous, ça ne date pas d'hier !
Que les "gens de pouvoir" s'assoient grassement sur tout ce qui peut mettre à mal leur entreprise d'enrichissement, et qu'ils se foutent royalement du bien commun, on voyait déjà ça du temps de Rahan !
Mais ce qui a grandement changé depuis, c'est l'industrialisation technologique de nos sociétés, et de fait l'envergure, l'impact à l'échelle planétaire des choix politiques et économiques de nos sociétés.
En l'occurrence, depuis quelques années, plus personne n'ignore l'ampleur des dégâts ni le mur dans lequel la "philosophie du confort matériel et du consumérisme" nous a conduit tout droit.
Heureusement, en tant que consommateurs conscients et soucieux de l'avenir, nous sommes des milliards à pouvoir redresser la barre (!!)
En attendant, avec toutes ces radiations nucléaires qui de plus en plus nous environnent, assurément on marche sur la tête, et il se pourrait bien que cette expressions soit à prendre un jour au pied de la lettre, quand des guiboles pousseront à la place des oreilles des gamins du 21ème siècle… ("Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer")

Bravo aux neuf héros de Cattenom !!

Math ROGER
Le 01/11/2019 à 12:19:21

Vous etes l'honneur et la conscience de notre pays. Bravo et félicitations à votre courage.!
Amitiés sincères

babasse
Le 01/11/2019 à 09:43:03

Une immense reconnaissance à ceux qui n'hésitent pas à prendre des risques pour dénoncer le scandale du nucléaire en France

TERRIER Sophie
Le 01/11/2019 à 08:16:18

Le bon sens, l'honnêteté et le courage condamnés... assurément, on marche sur la tête, et entre nous, ça ne date pas d'hier !
Que les "gens de pouvoir" s'assoient grassement sur tout ce qui peut mettre à mal leur entreprise d'enrichissement, et qu'ils se foutent royalement du bien commun, on voyait déjà ça du temps de Rahan !
Mais ce qui a grandement changé depuis, c'est l'industrialisation technologique de nos sociétés, et de fait l'envergure, l'impact à l'échelle planétaire des choix politiques et économiques de nos sociétés.
En l'occurrence, depuis quelques années, plus personne n'ignore l'ampleur des dégâts ni le mur dans lequel la "philosophie du confort matériel et du consumérisme" nous a conduit tout droit.
Heureusement, en tant que consommateurs conscients et soucieux de l'avenir, nous sommes des milliards à pouvoir redresser la barre (!!)
En attendant, avec toutes ces radiations nucléaires qui de plus en plus nous environnent, assurément on marche sur la tête, et il se pourrait bien que cette expressions soit à prendre un jour au pied de la lettre, quand des guiboles pousseront à la place des oreilles des gamins du 21ème siècle… ("Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer")

Bravo aux neuf héros de Cattenom !!

Math ROGER
Le 01/11/2019 à 00:44:27

Les " 9 de Cattenom " sont des Résistants au même titre que ceux et celles qui ont lutté contre Hitler et son régime nazi.Ils setrouvent, nous nous trouvons face au même autoritarisme, aux mêmes tromperies et mensonges, aux mêmes effets délétères sur la vie des gens ( externalisation des doses d'irradiation sur les sous-traitants, Tchernobyl, Fukushima, Kyshtym, Windscale, St laurent des Eaux.) Gaspillage de l'argent des contribuables et consommateurs. Pas de solution pour les déchets. Obstination du lobby... tout comme Adolf.
MERCI à ces lanceurs d'alerte !!!

Rettig Jean-Jacques
Le 31/10/2019 à 22:28:37

500 000¤ pour EDF qui fait courir d'énormes dangers à la planète, ce serait honteux ! C'est EDF qui devrait être sanctionné. Comme d'habitude, nous marchons sur la tête...
Juges ! Jugez en conscience : les futurs handicapés par une explosion nucléaire (car ça finira par se produire) vous jugeront coupables !!!

Voltaire
Le 31/10/2019 à 19:07:30

Heureusement qu'il y a ces militants sur le terrain!

SOARES Daniel
Le 31/10/2019 à 19:04:49

La désobéissance civile est la seule solution pour amorcer les solutions nécessaires pour réduire les causes du réchauffement climatique.

Claude Fustier
Le 31/10/2019 à 18:57:03

Tout mon soutien et un immense bravo aux neuf activistes de Greenpeace qui ont pris de gros risques pour nous protéger de la grave incurie d'EDF.
le comble est qu'ils se retrouvent accusés alors que c'est EDF qui devrait être sur le banc des accusés

Gaud CHAUVIN
Le 31/10/2019 à 18:36:10

BRAVO aux activistes ,je les soutiens de tout mon c½ur
Merci Merci de vous donner pour le bien commun
Francine

Francine Chaize
Le 31/10/2019 à 16:08:43

A fond pour eux et je renvoie un don à Cyber quinous passe l'information à tout moment.

Gillier
Le 31/10/2019 à 15:19:56

Ce qu'il faut retenir de cette journée de procès

Après presque 7 heures de procès, l'affaire a été mise en délibéré au 15 janvier 2020.
Le parquet ne requiert pas de prison contre les militants mais propose de maintenir la condamnation de Greenpeace, personne morale. "Une peine d'emprisonnement est contre-productive" a estimé Julien le Gallo, avocat général.
EDF demande 500 000 euros de dommages et intérêts, la publication judiciaire et la condamnation dans la solidarité de l'ensemble des prévenus.
Les avocats de la défense ont demandé la relaxe des 9 militants, dont Yannick Rousselet, porte-parole de Greenpeace poursuivi pour complicité.
https://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-metz-ville/2019/10/30/intrusion-de-greenpeace-a-la-centrale-de-cattenom-suivez-le-proces-en-appel  

Alain UGUEN
Le 31/10/2019 à 07:57:39

Intrusion à la centrale de Cattenom : Greenpeace plaide l’état de nécessité
https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/10/30/intrusion-a-la-centrale-de-cattenom-des-jours-amendes-requis-contre-des-militants-de-greenpeace_6017495_3244.html  

Alain UGUEN
Le 31/10/2019 à 07:55:30

COMMUNIQUE du 30 octobre 2019

Nucléaire : le ridicule ne tue plus

Le ridicule ne tue pas, surtout les nucléocrates. Dans la dépêche AFP* du 28 octobre 2019, une énième bouffonnerie nous est servie avec l'annonce de la sortie du rapport d'audit Folz sur le bilan de l'EPR de Flamanville. Ce rapport est muet sur l'autocontrôle des fournisseurs du nucléaire et les falsifications des documents de fabrication mais il reconnaît l'échec sous toutes ses coutures pour EDF et la filière nucléaire, de l'EPR de Flamanville. C'est un fiasco qui a déjà atomisé 12,4 milliards d'euros mais la facture astronomique dépassera les 15 milliards d'euros d'après le Canard Enchaîné du 25 septembre soit plus de 5 fois le devis initial pour peut-être (nous l'espérons ) ne jamais être mis en service .

Tout lecteur pourvu de bon sens s'attend après une telle énumération des tares du chantier EPR, à lire une conclusion qui recommande d'arrêter enfin les frais. Pas du tout, c'est le contraire qui est prescrit : redoubler d'efforts pour en construire beaucoup plus à l'image des Chinois. Pour compléter cette conclusion absurde, on donne un mois à EDF pour présenter ce nouveau plan, encore un pétard mouillé.

Trois jours plus tôt, dans la dépêche AFP du 25 octobre, la cerise sur le gâteau de la banqueroute nous était servie par Bruno le Maire, ministre de l'économie : il fait le forcing auprès de l'Europe pour inclure le nucléaire dans le « label écologique » des produits financiers !

Doit-on en rire ou en pleurer, sachant que ces irresponsables n'hésiteront pas à nous obliger à vivre sur les terres contaminées quand la catastrophe sera arrivée ? Il nous faut reprendre le contrôle sur nos vies avant qu'il ne soit trop tard. Pour y réfléchir et agir, rejoignez le Collectif anti-nucléaire Ouest.

Ce 30 octobre à Metz, se tient en appel le procès des 9 militants anti-nucléaires de Greenpeace qui pacifiquement ont démontré à Cattenom la vulnérabilité des centrales nucléaires. Le Collectif anti-nucléaire Ouest les soutient dans leur action légitime.

Contact presse :

Didier Anger 06 80 23 39 45 / Chantal Cuisnier 06 84 14 58 87 / Martial Château 06 45 30 74 66 /

Sylvie Sauvage 06 08 71 79 61

*https://www.connaissancedesenergies.org/afp/nouveau-rapport-accablant-pour-lepr-de-flamanville-letat-attend-un-plan-daction-dedf-191028  


https://www.connaissancedesenergies.org/afp/produits-financiers-le-maire-veut-inclure-le-nucleaire-dans-un-label-ecologique-europeen-191025-0  

Alain UGUEN
Le 30/10/2019 à 09:08:19

Remerciements du fond du coeur pour avoir montrer clairement les dangers réels qui nous menacent.
Chaleureusement,

Isabelle Dumas
Le 29/10/2019 à 11:03:31

Mettre en accusation ceux qui dénoncent un danger plutôt que ceux qui en sont responsables, c'est bien dans la ligne du système nucléariste...

Catherine
Le 28/10/2019 à 16:59:05

Si un jour cela deraillais, on verrai plus qu'un petit feu d' artifice

OM GG
Le 28/10/2019 à 16:31:27

Liberté pour ces lanceurs d'alerte qui ont eu le courage de faire ce que leur dictait leur conscience de citoyen , pour la protection de tous.

MARTINE RAVAIOLI
Le 27/10/2019 à 19:58:28

merci d'oser....helene

helene brogniart
Le 27/10/2019 à 09:35:50

Mon soutien pour des militants laceurs d'alerte est fort Pas de prison pour vous! Qui sont les polueurs, les voleurs, les dangers de notre sociéte? Ils se trouvent en général de l'autre côté des gros bureaux Liberté pour les militants pour les bonnes causes Patrick

patrick
Le 27/10/2019 à 07:45:45

merci pour votre engagement, votre courage à faire changer les choses !! vous avez mon soutien

irène Turc
Le 26/10/2019 à 08:33:19


Bravo à vous lanceurs d'alerte nucléaire qui avait agi dans l'intérêt de la France et de l'Eurpe, on devrait vous décorer...
Le nucléaire est dangereux et n'a pas d'avenir!
Depuis 1976 son extension nous a valu les changements d'heure et la double heure d'été et toutes ses nuisances avérées ..Et on nous prépare à la construction de nouveaux EPR et des 2heures d'avance toute l'année avec des motifs trompeurs (lutte contre le réchauffement climatique, les apéros en terrasse...)
Voir la cyberaction 1049 EQUINOXE D'AUTOMNE 2019 A LA BONNE HEURE, POUR NOTRE BONHEUR!

DE TOUT COEUR AVEC VOUS, NOUS VOUS SOUTENONS LES 9 DE CATTENOM VOUS QUI MILITEZ POUR LA VIE ET POUR UNE SOCIETE BIENVEILLANTE, TENEZ BON!

Maryvonne BAUER
Le 25/10/2019 à 16:39:30

La démarche a peut-être été maladroite, mais il n'y avait aucune intention de nuire. Bien au contraire, le seul but était de dénoncer les failles du système, et, on le voit encore avec ce procès, l'inactivité et le laxisme de nos dirigeants face aux industriels...
On préfère frapper les petits et les faibles plutôt que de prendre des décisions courageuses qui impactent les gros et les puissants !
Il ne faudra pas pleurer si un jour quelqu'un de bien moins intentionné s'introduit dans une centrale et cause de vrais dégâts !

Suzette
Le 25/10/2019 à 16:04:08

Bravo pour votre courage. Je suis de tout c½ur avec vous.
Vincent Gerbault

Vincent Gerbault
Le 25/10/2019 à 10:42:57

à l'heure ou l’état français commence timidement à comprendre l’intérêt pour la démocratie des lanceurs d'alerte,
voilà une contradiction signe d'une dérive dangereuse,
assassine du droit des citoyens et ...
assez hypocrite pour ne pas dire intellectuellement malhonnête.
le nucléaire français serait-il un état dans l'état
aussi puissant que les lobbies pharmaceutiques ?
décidément, la république est en danger !

Jean Brunel
Le 25/10/2019 à 10:23:18

On devrait décorer les lanceurs d'alerte et non les condamner.On constate que notre démocratie est en péril.

huguette dubouloz
Le 25/10/2019 à 09:54:06

Le nucléaire tue et la justice le protège en vous condamnant, vous, qui militez pour la vie...
Je n'ai pas de mot...
je pense fort à vous.

Jean-Claude VILLENEUVE
Le 24/10/2019 à 18:22:13

Dès le début de la centrale de Fessheneim certains la qualifière de symbole d'état policier...

Claude Fustier
Le 24/10/2019 à 15:41:45

On devrait plutôt les considérer comme des lanceurs d'alerte, ½uvrant pour le bien commun.

emmas
Le 24/10/2019 à 15:39:35

Leur action montre bien les failles de la sécurité. On devrait les féliciter!

André Ferruit
Le 24/10/2019 à 13:23:01

La sécurité de ces installations n'est pas assurée, la preuve, les lanceurs d'alerte de Greenpeace sont entrés dans ces centrales. C'est scandaleux de vouloir emprisonner ces personnes qui dénoncent les risques pendant que tellement d'autres se voilent la face avec le nucléaire ! Je les soutiens à 100% BRAVO à eux

Roz
Le 24/10/2019 à 13:14:13

Quelle triste soumission au système qui nous tient lieu de civilisation révèle une réaction aussi étriquée que celle de ce J.P. Reillon , pour qui notre monde n' aura jamais assez de prisons … s' il s' agissait de réaliser son v½u d' " arrêter " tous ceux/celles qui s' autorisent à rêver qu' " un autre monde est possible " et qui vont jusqu'à prendre quelques risques pour donner corps à leur rêve ! Je leur tire mon chapeau et leur apporte mon soutien : merci , frères et s½urs en insoumission ! Et vive la désobéissance civile , vive l' action non-violente … dont ces "accusés" nous donnent l' exemple !

jacques Bonnet
Le 24/10/2019 à 12:08:15

Les lanceurs d'alerte ne sont pas des délinquants!

Thézie VANPOULLE
Le 24/10/2019 à 11:46:21

Ces personnes sont des lanceurs d'alerte ! Les mettre en prison serait un scandale. Merci à eux

LOPEZ Armande
Le 24/10/2019 à 10:11:24

désolé pour eux mais ils devaient réfléchir avant de passer à l'action.
il faut commencer à être intelligent car le danger principal du nucléaire vient des personnes qui bloquent les trains de déchets ou pénètrent dans les centrales, mettant en danger la vie des riverains.
selon leurs principes, il serait urgent de supprimer les loisirs, le travail, les transports, etc car ils provoquent bien plus de morts que les centrales, qui elles, polluent énormément moins que les véhicules qu'ils utilisent pour aller commettre leurs exactions.
les peines qui leur ont été attribué sont bien trop légères car leurs actes sont proches du terrorisme.
il est urgent d'arrêter tous ces "anti-tout" qui mettent la vie d'autrui et la planète en danger juste pour assouvir leurs lubies.

Jean-Pierre Reillon
Le 23/10/2019 à 21:04:54

Si cela avait été des terroristes de n'importe quel idéal et fait autre chose, comment cela ce serait terminé !!!!!

alain Demougeot
Le 23/10/2019 à 19:07:33

Les dirigeants d'EDF et l'état tutelle doivent faire leur travail correctement, c'est la moindre des choses. Aujourd'hui toutes les bonnes entreprises ont une démarche qualité-sécurité stricte et l'appliquent. Si personne ne les montre du doigt alors ils continueront avec à la clé, surcoût, risques accrus, accidents chez les sous-traitants etc

Le Vérinois

Le Vérinois
Le 23/10/2019 à 17:28:25

Invraisemblable, au lieu de les remercier, ils les condamnent.
On marche sur la tête !

pascal cabadie
Le 23/10/2019 à 17:10:09

Merci à cette justice qui dans son indignité attise l'esprit de raison et de révolte.
Le cout d'un internement en prison pourrait être converti en rondes autour d'une centrale et servir à protéger celles qui nous menacent d'accident nucléaire!

PIL
Le 23/10/2019 à 16:46:11

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !