actualité écologie

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Ne laissez pas vos appareils en veille

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Les 10 jours verts Transacteurs

AG Cyberacteurs

Annoncez la couleur !

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Journal des Bonnes Nouvelles

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : 254: NON A LA DESTRUCTION DES RENARDS A CHAMPS-SUR-MARNE !

L’ASPAS (Association pour la Protection des Animaux Sauvages) et le RAC (Rassemblement Anti Chasse) tirent la sonnette d’alarme à l’heure où un bilan préoccupant sur la biodiversité française a été dressé à l’occasion du Grenelle de l’Environnement.

Bilan de la cyberaction :

5264 participants ont écrit à prefet@seine-et-marne.pref.gouv.fr.   ,herve.durand@agriculture.gouv.fr.   ,cabinet@ville-champssurmarne.fr.  

La mairie de Champs-sur-Marne a affirmé qu’elle prendrait en considération toutes les informations que l’ASPAS et le RAC ont véhiculé à travers cette action. Nous allons lui faire parvenir tout un dossier “argumentaire” sur la maladie de l’échinococcose et le rôle écologique du renard. Nous pouvons déjà affirmer que cette action a été une réussite. Elle a été suivie par un grand nombre d’entre vous et a suscité beaucoup d’agitation au sein de la mairie de Champs-sur-Marne. Elle a soulevé beaucoup d’interrogations à la DDAF sur leur rôle en matière d’environnement. Elle a participé à un sursaut des associations de protection de la nature locales. Nous avons assisté à une prise de conscience de la défaillance du Conseil Départemental de la Chasse et de la Faune Sauvage et de toutes les lacunes de mesures de protection autour des nuisibles et de la chasse en général. Cette cyber action a participé activement à la restitution de la vérité des faits et à la sensibilisation de l’opinion publique au statut de bouc émissaire du renard et des “nuisibles”.

Présentation de la cyberaction :

La municipalité de Champs-sur-Marne (77) a l’intention de signer une convention avec l’Association des Piégeurs agréés de Seine-et-Marne en vue d’éradiquer les renards de la commune. La maladie de l’échinococcose véhiculée par le renard est un prétexte pour légitimer la destruction massive de cette espèce. En réalité le renard est jugé coupable d’être le prédateur de petits gibiers élevés et relâchés par et pour les chasseurs.
Le canidé est une nouvelle fois victime d’une persécution autant acharnée qu’injustifiée.
En un clic seulement sur le site de cyber @cteurs, cette lettre de protestation sera expédiée à la mairie de Champs-sur-Marne, à la Préfecture de Seine-et-Marne et au directeur de la Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt de Seine-et-Marne.
Rémi Collange Chargé de communication Association pour la protection des Animaux Sauvages (ASPAS)
Noelle Brune RAC
Alain Uguen Cyber @cteurs

Texte de la pétition :


Monsieur le Préfet,
Madame le Maire,
Monsieur le directeur de la DDAF 77,

Alerté par l’ASPAS, le RAC et cyber Acteurs je souhaite vous faire part de mon indignation au sujet d’une future convention entre la municipalité de Champs-sur-Marne et l’Association des Piégeurs Agréés de Seine-et-Marne. Cet accord a pour but d’éradiquer les renards présents aux alentours de la commune sous le prétexte de la maladie de l’échinococcose alvéolaire véhiculée par cette espèce.

Ne contestant aucunement la dangerosité de cette maladie sur l'homme malgré le nombre extrêmement réduit de cas humains (une vingtaine par an en France), il est important de souligner que le renard n'est pas le seul vecteur de l’échinococcose alvéolaire. Il suffit qu'un chien ou un chat mange un campagnol infesté pour qu'il devienne à son tour vecteur de ce ténia. Or chiens et chats sont très proches de l'homme, bien plus que le renard, et on ne propose pas de les tuer, heureusement ! Par ailleurs, l’extermination est le meilleur moyen de faire migrer les populations vulpines et de faire progresser la maladie. C’est exactement ce qu’il s’est passé pour la rage. Après la dispersion de la maladie, les élus de l’époque ont compris qu’il était préférable de vacciner les renards plutôt que de tenter de les
exterminer. Car les renards détruits seront toujours remplacés par d’autres venus de plus loin. Concernant l’échinococcose, il existe des gestes simples de prévention. Alors pourquoi ne pas lancer une campagne d’information préventive plutôt que de diaboliser le renard ?

Cette soi-disant menace sur la santé publique n’a-t-elle pas pour effet escompté de légitimer la destruction massive de cette espèce ? Le renard est souvent jugé coupable d’être le prédateur de petits gibiers élevés et relâchés par et pour les chasseurs.

L’arrêté préfectoral qui déclare le renard « nuisible » est pris sur l’avis des chasseurs et piégeurs majoritaires au sein de la commission départementale. Cet arrêté précise qu’il faut détruire les renards en vue de protéger les élevages de gibier. Il y a en effet plus de 600 élevages de gibier en Seine-et-Marne... On en arrive donc à vouloir détruire la faune sauvage pour protéger des animaux qui n’en sont que des ersatz !

J’attire donc votre attention sur les intérêts d’une poignée de chasseurs qui, sous couvert de protéger la nature par leurs actes de « prélèvement », détruisent les prédateurs de « leur » gibier.
À l’heure où un bilan préoccupant sur la biodiversité française a été dressé à l’occasion du Grenelle de l’Environnement,
pourquoi ne pas privilégier la prédation naturelle des renards et
non celle des chasseurs de « loisir » ?
Le renard est indispensable au bon fonctionnement de l’écosystème : il régule les populations de rongeurs en se nourrissant de plusieurs milliers de campagnols par an ! En espérant que vous prendrez les mesures nécessaires pour éviter une telle atteinte à la biodiversité, je vous prie d’agréer
l’expression de mes sentiments distingués.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

Aucun commentaire

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !