actualité écologie

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Journal des Bonnes Nouvelles

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

météo

AG Cyberacteurs

Annoncez la couleur !

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Ne laissez pas vos appareils en veille

Samedi 3 octobre: marchons sur les aéroports!

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Les 10 jours verts Transacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : 224 : Contre la mise en bouteille des eaux de la source de Ben S'mim

SOS Moyen Atlas
Contre la mise en bouteille des eaux de la source de Ben S'mim ACME-MAROC lance une nouvelle fois une pétition pour exprimer sa solidarité avec la lutte des villageois de Ben S'mim contre le projet de confiscation de l'eau de source à la disposition de leur communauté

Bilan de la cyberaction :

4634 participants ont écrit à info@amb-maroc.fr.   ,cons.mars@wanadoo.fr.  

Présentation de la cyberaction :

Cyber @ction lancée le 27 septembre 2007

Ce ''projet industriel'' est initié par un entrepreneur français (très probablement une société écran) pour embouteiller une partie des eaux d'une source se trouvant au Moyen Atlas (pas très loin de Meknès et de Fès) et qui fait vivre directement 3000 personnes et 5000 bêtes. Ce projet a démarré en 2001 et sa ''première pierre'' pour occuper un terrain de 3 hectares devait être posée fin août 2006, mais la mobilisation de la population locale a fait capoter jusqu'à maintenant l'entreprise. Aussi, nous avons décidé, en présence d'un membre du collectif institué par la population de la région, de faire de cette affaire un objet de mobilisation nationale, et demandons à toutes les organisations amies à l'échelle internationale d'apporter leur soutien à cette cause par tous les moyens possibles, en commençant par l'envoi de messages aux représentations diplomatiques marocaines.
 
Ce projet, qui a semblé être suspendu en raison de la forte mobilisation des habitants concernés et de la solidarité dont ils ont bénéficié depuis le lancement de notre pétition (ci-après) en date du 30 novembre, a été de nouveau relancé le 10 septembre, soit 3 jours après les élections législatives que le pays a connues. Ses promoteurs cherchant probablement à profiter de l'attentisme ambiant quant à la désignation d'un nouveau gouvernement pour tenter de passer en force, avec le soutien des autorités locales. Il faut donc réagir au plus vite !

Merci de votre mobilisation

Jean-Claude Oliva secrétaire général ACME France
Alain Uguen Association Cyber @cteurs

Cyber @ction créée le 26/09/07

Texte de la pétition :


Monsieur l'Ambassadeur,

Forte de la complicité des autorités, une société prénommée Société Euro-africaine des eaux, entreprise immatriculée au Maroc et dont le responsable est un citoyen français, a déclaré la guerre des eaux aux populations du village de Ben S'mim et de toute la région proche d'Ifrane; la cause en est la source d'eau dont dépend la vie de quelque trois mille habitants et cinq mille têtes de bétail.

Cette société tente de mettre en place un projet de mise en bouteille de l'eau minérale prélevée de la source du village et pour cela elle a obtenu, selon les dires de son responsable, toutes les autorisations administratives nécessaires et donc l'aval des autorités compétentes en dépit du refus catégorique de la population qui voit dans ce projet une menace réelle pour sa vie et son avenir et qui a manifesté sa ferme opposition à toutes les tentatives d´implantation de la dite société.

Les représentants de la population subissent d´énormes pressions de la part des autorités marocaines pour les pousser à infléchir leur position et permettre à cette entreprise de puiser dans la source des millions de litres (100 millions la première année) d´eau par an en se souciant le moins du monde de la vie des milliers d'êtres humains et d'animaux.

Vu qu'elle considère l'eau comme un bien patrimonial public et qu'elle lutte contre toutes les formes de privatisation et marchandisation de cette ressource vitale et pour que l'accès à cette dernière soit reconnu comme un droit fondamental de l'être vivant, en accord avec ACME-Maroc je déclare mon soutien ferme et total à la lutte de la population de Ben S´mim pour protéger l'eau de la source, aujourd'hui convoitée par la Société eurafricaine des eaux, et demande aux autorités marocaines de renoncer à ce projet industriel porteur de grosses menaces pour la population et toute la vie dans la région.

Je vous prie d'agréer, Monsieur l'Ambassadeur, l'expression de
ma plus haute considération.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

Aucun commentaire

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !