actualité écologie

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Annoncez la couleur !

AG Cyberacteurs

Les 10 jours verts Transacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Ne laissez pas vos appareils en veille

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Journal des Bonnes Nouvelles

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

image vide cyberacteurs
image vide

  #HALTE   #   #PESTICIDES



Cyberaction N° 1234: Yonne : Pesticides gardez vos distances!

Comme dans toutes les régions de FRance, la préfecture de l'Yonne a encore réduit les distances obligatoires entre les zones agricoles traitées et les habitations.

[ 3 072 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 27 avril 2020

Proposée par Les coquelicots de l'YONNE
En partenariat avec Collectif anti OGM-Pesticides 89, Générations futures,Greenpeace France, Justice Pesticides, Union Syndicale Solidaires, Alerte Médecins Pesticides, UFC Que Choisir

Elle sera envoyée à Préfet de l'Yonne

Elle prendra fin le : 27 juillet 2020

Plus d'infos

pesticides, coquelicotsL'autorisation donnée par la préfecture de l'Yonne aux agriculteurs d'épandre des produits toxiques à proximité des habitations expose les riverains à une double peine en période de confinement.

Le lien établi scientifiquement entre particules fines et coronavirus, comme souligné par l'article de Fabrice Nicolino dans Charlie-Hebdo du 22 avril 2020, a de quoi inquiéter davantage.

Le Covid-19 adore la pollution de l’air et les particules fines
https://charliehebdo.fr/2020/04/ecologie/covid19-adore-pollution-lair-les-particules-fines/  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à prefecture@yonne.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : YONNE ELOIGNEZ LES PESTICIDES
  • Message : Monsieur le Préfet,

    A la suite de l'autorisation accordée par vos services de pulvériser des produits de traitement agricole à très faible distance des habitations, les riverains actuellement confinés se trouvent plus exposés encore que d'habitude à ces produits toxiques. Ceci est d'autant plus grave que des études scientifiques montrent que le coronavirus voyage avec ces particules fines. Les riverains confinés se trouvent donc confrontés à une double exposition.
    Pour cette raison, je vous demande d'interdire les pulvérisations près des habitations et de reporter sine die les consultations publiques sur les chartes « pesticides ».
    Vous remerciant par avance de l’attention portée à ces demandes.
    Cordialement

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

9 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Combien de personnes savent que les normes ont été modifiées durant l'état d'urgence sanitaire oncernant les distances d'épandage des pesticides proches des habitations? Combien savent qu'en catimini une charte à été elaborée par les agriculteurs productivistes pour les réduire de moitié à 5m ou 3 m au lieu de 10 m! alors que nous savons que certains pulvérisent illégalement par un vent supérieur à 20 km/h sans être sanctionnés! Nous demandons 150 m pour éviter que l'air des habitations ou l'eau ou la terre ne soient des poisons pour nos populations riveraines Les AMIS DE LA TERRE icaunais

GENESTIER
27/05/2020 - 21:51:33

Monsieur le Préfet,

A n'en pas douter, vous ne regrettez pas votre décision, et bien plus encore, vous pensez que les pesticides sont innoffensifs pour la santé humaine. Montrez l'exemple et prenez-en une cuillérée dans votre café ou votre thé. Bien à vous.

Yoheaven
21/05/2020 - 09:40:42

Monsieur le Préfet,

A n'en pas douter, vous ne regrettez pas votre décision, et bien plus encore, vous pensez que les pesticides sont innoffensifs pour la santé humaine. Montrez l'exemple et prenez-en une cuillérée dans votre café ou votre thé. Bien à vous.

Yoheaven
20/05/2020 - 17:17:05

Monsieur le Préfet, dans quelques années vous regretterez d'avoir envoyé les gosses jouer dans les cours des écoles arrosées par les pesticides qu'affectionnent le syndicat majoritaire. Leurs parents seront déjà à compter parmi les victimes. Il faut changer l'exploitation des terres. Moins de grandes parcelles, de la variété et du commerce au pire national et au mieux régional. Laissez faire les abeilles et les oiseaux et les vers de terre, ils ont la science, eux.
Aïchat Nussy

colette Nusbaum Vallet
06/05/2020 - 17:58:12

L'attitude de nos dirigeants est scandaleuse !

Marie CLAUX
04/05/2020 - 18:49:38

Des abeilles sont mortes et même une pipistrelle! Encore un peu d'insecticide dans votre thé, Monsieur le Préfet?

geronimo
04/05/2020 - 18:28:20

Comme lorsque Chirac, nouvellement élu président, avait décidé d'effectuer 8 nouveaux essais nucléaires dans le Pacifique en clamant qu'ils étaient inoffensifs -mais il ne les a pas tentés en Corrèze avec lui et Bernadette au balcon- permettre l'épandage de pesticides dans des lieux habités est criminel. Les habitants du Pacifique constatent tous les jours les effets mortifères et délétères des essais nucléaires et nos paysans et populations rurales tombent malades ou meurent des effets induits des pesticides. Pourquoi Macron et consorts n'assaisonnent-ils pas leurs menus de pesticides pour démontrer qu'ils n'ont aucun effet néfaste sur la santé? Rien de tel que l'exemple pour convaincre.

Mireille
04/05/2020 - 16:23:44

Dans d'autres régions aussi..

Yvette Louchart Cattelet
04/05/2020 - 12:09:10

L'obstination de certains d'empoisonner la population pour quelques sous de plus, alors même qu'ils ont accepté d'abandonner l'essentiel de leur métier,la sélection des graines en fonction de leur terre, la responsabilité du paysan, la dignité du métier et le respect de leurs semblables...

sylvère labis
04/05/2020 - 11:59:04

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !